La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
Découvrez les badges, de quoi rendre votre profil encore plus personnalisé love ça se passe par ici !
Vous êtes un peu paumés ? hidebox Rendez vous sur : www.keskispass.com
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
Le Deal du moment : -9%
Nintendo Switch (OLED) avec station d’accueil et ...
Voir le deal
319.99 €

Partagez
 

 Sin respirar | Jan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Javier Aguilar
To do list rp :
Ale - www
Eddy - www
What if - www
(à venir/prévoir ; Jan)
Summary :
Javier est un fils d'immigrés guatémaltèques devenu policier par sens du devoir et idéalisme. Famille catholique, milieu professionnel hétéronormé aux tendances limites, tout autour de lui le contraint à mentir et se plier à l'image que l'on souhaite de lui pour parvenir à avancer, évoluer. Il aura ri aux blagues homophobes, fermé les yeux aux comportements racistes et machistes, il se sera marié, aura tenté de fonder une famille tout en laissant échapper sa véritable nature auprès de quelques amants privilégiés. Mais à force de soustraire des bouts de lui-même chaque jour, il ne peut rester grand chose à la fin, sinon des morceaux qui ne méritent que son dégoût. Aujourd'hui, ce qui faisait sa vie, ses passions, ont la teinte des regrets. Les non-dits sont trop lourds, les entraves insupportables autant qu' insurmontables.
Date d'inscription :
24/02/2020
Messages :
895
Pseudo :
Jav'
Player's pronoun :
-
Rythme de rp :
1 à 4 / mois
Multinicks :
The handyman (Brad)
Avatar :
Oscar Isaac - dezaia
Sin respirar | Jan 210201110711333576
Age :
39 ans
Status :
Divorcé
Orientation :
(Homosexuel au placard)
Work :
NYPD
Home adress :
Brooklyn, appt 3 Bedford Street, Williamsburg
Communities :
NYPD / Outpost / St Luke / BF lifesaving center
Trigger :
Prévenir avant un sujet sensible
Warning :
Dépression, Homophobie
Sin respirar | Jan 107 Sin respirar | Jan 200801052616974776 Sin respirar | Jan 200801051705311535 Sin respirar | Jan 92 Sin respirar | Jan 32 Sin respirar | Jan 91 Sin respirar | Jan 146 Sin respirar | Jan 76 Sin respirar | Jan 112 Sin respirar | Jan 125 Sin respirar | Jan 84 Sin respirar | Jan 148 Sin respirar | Jan 72

To do list rp : Ale - www
Eddy - www
What if - www
(à venir/prévoir ; Jan)
Summary : Javier est un fils d'immigrés guatémaltèques devenu policier par sens du devoir et idéalisme. Famille catholique, milieu professionnel hétéronormé aux tendances limites, tout autour de lui le contraint à mentir et se plier à l'image que l'on souhaite de lui pour parvenir à avancer, évoluer. Il aura ri aux blagues homophobes, fermé les yeux aux comportements racistes et machistes, il se sera marié, aura tenté de fonder une famille tout en laissant échapper sa véritable nature auprès de quelques amants privilégiés. Mais à force de soustraire des bouts de lui-même chaque jour, il ne peut rester grand chose à la fin, sinon des morceaux qui ne méritent que son dégoût. Aujourd'hui, ce qui faisait sa vie, ses passions, ont la teinte des regrets. Les non-dits sont trop lourds, les entraves insupportables autant qu' insurmontables. Date d'inscription : 24/02/2020
Messages : 895
Pseudo : Jav'
Player's pronoun : -
Rythme de rp : 1 à 4 / mois
Multinicks : The handyman (Brad)
Avatar : Oscar Isaac - dezaia
Sin respirar | Jan 210201110711333576
Age : 39 ans
Status : Divorcé
Orientation : (Homosexuel au placard)
Work : NYPD
Home adress : Brooklyn, appt 3 Bedford Street, Williamsburg
Communities : NYPD / Outpost / St Luke / BF lifesaving center
Trigger : Prévenir avant un sujet sensible
Warning : Dépression, Homophobie
Sin respirar | Jan 107 Sin respirar | Jan 200801052616974776 Sin respirar | Jan 200801051705311535 Sin respirar | Jan 92 Sin respirar | Jan 32 Sin respirar | Jan 91 Sin respirar | Jan 146 Sin respirar | Jan 76 Sin respirar | Jan 112 Sin respirar | Jan 125 Sin respirar | Jan 84 Sin respirar | Jan 148 Sin respirar | Jan 72


#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
http://99problems.forumactif.com/t2468-javier https://http:/https://www.ivegot99problems.com/t5245-recherches-de-javier-et-brad http://99problems.forumactif.com/t2485-ask-javier-aguilar
Sujet: Sin respirar | JanSam 29 Fév - 17:03

Sin respirar
ft @Alejandro Estrella


Les journées passaient et se ressemblaient, se fondant l'une en l'autre, sans saveur, si ce n'était celle du sable grinçant sous les dents. Les même visages, les mêmes incertitudes, les mêmes mensonges. Ce soir, certainement aurait-il une fois de plus trainé, puis aurait trop bu, pour faire taire les voix immiscée dans sa tête, pour le plaisir de savoir que la nausée physique qui suivrait serait dû à l'alcool ingéré et non à ce qu'il s'inspirait lui-même.
Mais le gamin assis sur le siège de sa voiture avait chamboulé sa routine. Javier avait soupiré malgré lui en mettant le frein à mains, la tension créant une barre dans ses épaules. Il n'avait rien dit, mais une partie de ses pensées devaient être suffisamment lisibles, car le gosse avait déclaré d'une voix qui se voulait certainement rassurante « Monsieur Estrella, il signera votre papier vous en faites pas. » Le flic avait échappé un rire bref, à peine audible. Bien sûr, qu'il signerait son papier. Jan ferait n'importe quoi pour ses gosses.... Il posa son regard sur le mur graffé d'un El Hálito, puis sortit de la voiture. Il aurait pu laisser l'adolescent y aller, revenir avec le document rempli ; il y avait même songé. Mais le fait est qu'il avait envie de le voir.
Une partie de lui voulait le voir juste pour le voir, parce qu'il lui manquait terriblement. Une autre, pour ôter de sa tête la scène qui y tournait en boucle depuis novembre, comme si voir de ses propres yeux qu'il allait bien, mieux, pouvait exorciser son propre esprit. Une autre encore.... une autre voulait réellement le laisser exprimer la rage et la haine qu'il devait ressentir à son égard. Parce qu'il les ressentait tout autant si ce n'est plus sans pouvoir mettre de mots dessus. Cette part-là désirait  son courroux ; elle désirait en faire une raison pour la douleur qui le rongeait.
Il traversa le parking, passa la porte, le couloir. Le tout, ironiquement, de la même façon qu'il traversait sa propre vie ces derniers mois : sans vraiment respirer. Puis il se planta sur place à la vue de celui qu'il était venu voir. Pendant le premier quart de seconde, il grava son sourire dans sa tête, douloureusement conscient que celui-ci disparaîtrait dans l'instant suivant. Le gamin à ses côtés s'avança aussitôt vers Jan tandis que Javier, resté à distance, finissait par lever la main en une salutation hésitante ; l'espagnol, lui, coula sur sa langue avec une assurance étonnante : « Hey... on peut parler de Sergio ? » ...même si tu ne veux pas me voir ? Il supposait que les ojos de cachorro du-dit Sergio étaient son meilleur argument, sur ce coup-là... Pour ne pas dire le seul, en vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alejandro Estrella
To do list rp :
Leone

TERMINÉS
LizLeoneAran #1Aran #2EstebanLivio #1Oscar #1AlejAzucenaTC El Halito #1Aran #3HawaSiriusAntekJillAsherMalinaOscarTC El Halito #2
TeresaLeone #2EnzoAlej & AranEilisAran #4TC Cambriolage FriendsTC El Halito #3JavierDelilahHeliaSolveigWyatt GunnAlejandro
Summary :
Enfant du Mexique, petit soleil du quartier chaud de la capitale, il a toujours réussi à s’en sortir Alejandro. Il a fait l’armée, pour aider son pays puis il a décidé d’arrêter, pour aider son quartier. Association pour jeunes créée, montrer que l’art peut réellement faire une différence dans la vie, que lui, l'enfant du quartier, il peut tenter d’offrir une autre existence à ces gosses que les rails de coc’ et les téléviseurs à recéler. Ça a fonctionné, ça l’a fait grandir, devenir un homme, meilleur que tous ce qu’on aurait imaginé. Puis les gangs, les coups de feu, la douleur et le silence. 10ans d’association réduit en une soirée, la police n’a rien fait, on se tait quand les gangs décident. On baisse la tête quand ils t’ont pris pour cible. 32ans, arrivé aux Etats Unis avec ses parents, profondément choqué après l’accident, il a pris des années à se reconstruire. Mais quand on est le soleil, il est difficile de rester dans l’ombre et de ne pas rayonner. Alors il s’en est sorti, a relevé la tête, pansé ses blessures, choisi de ne pas rester victime. D’agir comme il l’a toujours voulu. Le Bronx l’a accueilli, il y a créé El Hálito, une association culturelle et artistique pour enfants et adolescents. Il aide les jeunes, leur apprend que l’art, ce n’est pas que tenir un pinceau ou jouer les beaux gosses, une guitare à la main. L’art c’est avant tout accepter qu’on ne contrôle rien, que faut s’laisser guider par un petit je-ne-sais-quoi. Que parfois, ça fait du bien, de lâcher du lest pour respirer, créer et ne penser à rien.
Date d'inscription :
28/08/2019
Messages :
3241
Pseudo :
Jojo
Player's pronoun :
il
Rythme de rp :
le week end
Multinicks :
Sheru - Levi - Ornella -Ugo -
Avatar :
Diego Luna + lunapascal gif
Sin respirar | Jan JjwUL3ys_o
Age :
42ans
Nationality :
États-unienne depuis 3ans
Origins :
Mexique
Religion :
ancien catholique pratiquant
Status :
célibataire
Orientation :
homosexuel & homoromantique
Work :
président de El Halito + saxophoniste
Home adress :
Bronx (Miranda Height)
Communities :
El Halito, Los Latinx, Le Oupost, ACT Up, LEA
Trigger :
Abus sexuels, violence sur animaux, relation abusive et/ou toxique, et objectification.
Warning :
Cicatrices
Sin respirar | Jan 13Sin respirar | Jan 37Sin respirar | Jan 56Sin respirar | Jan 62Sin respirar | Jan 68Sin respirar | Jan 66Sin respirar | Jan 90Sin respirar | Jan 5Sin respirar | Jan 33Sin respirar | Jan 82Sin respirar | Jan 91Sin respirar | Jan 109Sin respirar | Jan 76Sin respirar | Jan 130Sin respirar | Jan 111Sin respirar | Jan 125Sin respirar | Jan 148 Sin respirar | Jan 43 Sin respirar | Jan 198 Sin respirar | Jan 174
To do list rp : Leone

TERMINÉS
LizLeoneAran #1Aran #2EstebanLivio #1Oscar #1AlejAzucenaTC El Halito #1Aran #3HawaSiriusAntekJillAsherMalinaOscarTC El Halito #2
TeresaLeone #2EnzoAlej & AranEilisAran #4TC Cambriolage FriendsTC El Halito #3JavierDelilahHeliaSolveigWyatt GunnAlejandro
Summary : Enfant du Mexique, petit soleil du quartier chaud de la capitale, il a toujours réussi à s’en sortir Alejandro. Il a fait l’armée, pour aider son pays puis il a décidé d’arrêter, pour aider son quartier. Association pour jeunes créée, montrer que l’art peut réellement faire une différence dans la vie, que lui, l'enfant du quartier, il peut tenter d’offrir une autre existence à ces gosses que les rails de coc’ et les téléviseurs à recéler. Ça a fonctionné, ça l’a fait grandir, devenir un homme, meilleur que tous ce qu’on aurait imaginé. Puis les gangs, les coups de feu, la douleur et le silence. 10ans d’association réduit en une soirée, la police n’a rien fait, on se tait quand les gangs décident. On baisse la tête quand ils t’ont pris pour cible. 32ans, arrivé aux Etats Unis avec ses parents, profondément choqué après l’accident, il a pris des années à se reconstruire. Mais quand on est le soleil, il est difficile de rester dans l’ombre et de ne pas rayonner. Alors il s’en est sorti, a relevé la tête, pansé ses blessures, choisi de ne pas rester victime. D’agir comme il l’a toujours voulu. Le Bronx l’a accueilli, il y a créé El Hálito, une association culturelle et artistique pour enfants et adolescents. Il aide les jeunes, leur apprend que l’art, ce n’est pas que tenir un pinceau ou jouer les beaux gosses, une guitare à la main. L’art c’est avant tout accepter qu’on ne contrôle rien, que faut s’laisser guider par un petit je-ne-sais-quoi. Que parfois, ça fait du bien, de lâcher du lest pour respirer, créer et ne penser à rien. Date d'inscription : 28/08/2019
Messages : 3241
Pseudo : Jojo
Player's pronoun : il
Rythme de rp : le week end
Multinicks : Sheru - Levi - Ornella -Ugo -
Avatar : Diego Luna + lunapascal gif
Sin respirar | Jan JjwUL3ys_o
Age : 42ans
Nationality : États-unienne depuis 3ans
Origins : Mexique
Religion : ancien catholique pratiquant
Status : célibataire
Orientation : homosexuel & homoromantique
Work : président de El Halito + saxophoniste
Home adress : Bronx (Miranda Height)
Communities : El Halito, Los Latinx, Le Oupost, ACT Up, LEA
Trigger : Abus sexuels, violence sur animaux, relation abusive et/ou toxique, et objectification.
Warning : Cicatrices
Sin respirar | Jan 13Sin respirar | Jan 37Sin respirar | Jan 56Sin respirar | Jan 62Sin respirar | Jan 68Sin respirar | Jan 66Sin respirar | Jan 90Sin respirar | Jan 5Sin respirar | Jan 33Sin respirar | Jan 82Sin respirar | Jan 91Sin respirar | Jan 109Sin respirar | Jan 76Sin respirar | Jan 130Sin respirar | Jan 111Sin respirar | Jan 125Sin respirar | Jan 148 Sin respirar | Jan 43 Sin respirar | Jan 198 Sin respirar | Jan 174

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t235-fearless-child-broken-boy-tell-me-what-it-s-like-to-burn https://www.ivegot99problems.com/t2692-instagram-jan_estrella#47146 https://www.ivegot99problems.com/t2100-ask-alejandro-estrella#54718
Sujet: Re: Sin respirar | JanDim 1 Mar - 22:37


...con un poco de esperanza
feat @Javier Aguilar


Quand il avait reçu l’appel du poste de police, Jan avait déjà les clés de sa voiture en main prêt à décoller de l’association pour aller chercher Sergio par la peau du cul et le ramener par ici. Mais non, la personne au bout du fil l’avait rassuré en expliquant qu’on le raccompagnerait directement. Surpris, Jan avait froncé des sourcils, ne s’attendant pas à une telle courtoisie de la partie de la police de NYC. La soirée avait été mouvementé en plus, du moins pour lui. Entre la comptabilité à faire avec Roman, les lettres à envoyer pour les futures demandes d’aides à la mairie et, pire de tout, le ménage, Jan était épuisé. Alors savoir qu'on ramenait le gamin directement, ça l'avait un peu rassuré. Ça n'était surement pas si grave s'il ne finissait pas en cellule pour la nuit, ça changeait de ses conneries habituelles.
Quand il entendit la voiture se garer devant le bâtiment, ainsi que la porte s’ouvrir, le mexicain s’avança dans l’embrasure de la porte pour y découvrir un Sergio tout penaud et… Son air changea en une fraction de seconde, comme lorsqu’on s’aventure dehors sans écharpe et en plein mois de février. Qu'est ce qu'il foutait là... Sergio s’avançait déjà vers lui, l’air mal à l’aise alors que Jan lui fit signe d’aller plus vite. Les mots de Javier Aguilar, il n’y répondit même pas, un simple coup de menton suffisant pour le faire attendre.

- J’ai gardé ton lit pour ce soir, va te laver, on en reparle demain.

Son ton était plus adulte qu’en habitude, et aucun sourire ni regard attendri vint rassurer l’adolescent qui disparut très vite. Malgré le sérieux de la remarque, Sergio n’avait pas reçu le même regard que Jan eut pour Javier, heureusement pour lui. Sans un mot, encore, le mexicain lui montra la porte sur le côté qui amenait à son petit bureau. Rien de grandiloquent, un placard à balais plutôt large transformé par ses soins pour y accueillir un bureau, des étagères et surtout, surtout… une cafetière personnelle.

- J’aurais pu aller le chercher. Il a fait quoi ?

Le ton était glacial, les yeux papillonnant sans se poser sur le policier. Jan ne l’avait pas revu depuis novembre et la dernière fois, c’était sous les coups de matraques qu’il avait simplement discerné son visage. L'éducateur avait gardé durant des semaines les hématomes mais celui au coeur, il était encore bien là.

- J'te propose pas de café, il est trop tard.

Et il n’en avait pas envie. S’asseyant sur le bout de son bureau, bras clos, Jan  releva enfin les yeux pour croisés ceux d’Aguilar. Ils étaient loins, les moments partagés autour du son d'un saxo et de verre de mezcal.

_________________

But there's a hope that's waiting for you in the dark. You should know you're beautiful just the way you are.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Javier Aguilar
To do list rp :
Ale - www
Eddy - www
What if - www
(à venir/prévoir ; Jan)
Summary :
Javier est un fils d'immigrés guatémaltèques devenu policier par sens du devoir et idéalisme. Famille catholique, milieu professionnel hétéronormé aux tendances limites, tout autour de lui le contraint à mentir et se plier à l'image que l'on souhaite de lui pour parvenir à avancer, évoluer. Il aura ri aux blagues homophobes, fermé les yeux aux comportements racistes et machistes, il se sera marié, aura tenté de fonder une famille tout en laissant échapper sa véritable nature auprès de quelques amants privilégiés. Mais à force de soustraire des bouts de lui-même chaque jour, il ne peut rester grand chose à la fin, sinon des morceaux qui ne méritent que son dégoût. Aujourd'hui, ce qui faisait sa vie, ses passions, ont la teinte des regrets. Les non-dits sont trop lourds, les entraves insupportables autant qu' insurmontables.
Date d'inscription :
24/02/2020
Messages :
895
Pseudo :
Jav'
Player's pronoun :
-
Rythme de rp :
1 à 4 / mois
Multinicks :
The handyman (Brad)
Avatar :
Oscar Isaac - dezaia
Sin respirar | Jan 210201110711333576
Age :
39 ans
Status :
Divorcé
Orientation :
(Homosexuel au placard)
Work :
NYPD
Home adress :
Brooklyn, appt 3 Bedford Street, Williamsburg
Communities :
NYPD / Outpost / St Luke / BF lifesaving center
Trigger :
Prévenir avant un sujet sensible
Warning :
Dépression, Homophobie
Sin respirar | Jan 107 Sin respirar | Jan 200801052616974776 Sin respirar | Jan 200801051705311535 Sin respirar | Jan 92 Sin respirar | Jan 32 Sin respirar | Jan 91 Sin respirar | Jan 146 Sin respirar | Jan 76 Sin respirar | Jan 112 Sin respirar | Jan 125 Sin respirar | Jan 84 Sin respirar | Jan 148 Sin respirar | Jan 72

To do list rp : Ale - www
Eddy - www
What if - www
(à venir/prévoir ; Jan)
Summary : Javier est un fils d'immigrés guatémaltèques devenu policier par sens du devoir et idéalisme. Famille catholique, milieu professionnel hétéronormé aux tendances limites, tout autour de lui le contraint à mentir et se plier à l'image que l'on souhaite de lui pour parvenir à avancer, évoluer. Il aura ri aux blagues homophobes, fermé les yeux aux comportements racistes et machistes, il se sera marié, aura tenté de fonder une famille tout en laissant échapper sa véritable nature auprès de quelques amants privilégiés. Mais à force de soustraire des bouts de lui-même chaque jour, il ne peut rester grand chose à la fin, sinon des morceaux qui ne méritent que son dégoût. Aujourd'hui, ce qui faisait sa vie, ses passions, ont la teinte des regrets. Les non-dits sont trop lourds, les entraves insupportables autant qu' insurmontables. Date d'inscription : 24/02/2020
Messages : 895
Pseudo : Jav'
Player's pronoun : -
Rythme de rp : 1 à 4 / mois
Multinicks : The handyman (Brad)
Avatar : Oscar Isaac - dezaia
Sin respirar | Jan 210201110711333576
Age : 39 ans
Status : Divorcé
Orientation : (Homosexuel au placard)
Work : NYPD
Home adress : Brooklyn, appt 3 Bedford Street, Williamsburg
Communities : NYPD / Outpost / St Luke / BF lifesaving center
Trigger : Prévenir avant un sujet sensible
Warning : Dépression, Homophobie
Sin respirar | Jan 107 Sin respirar | Jan 200801052616974776 Sin respirar | Jan 200801051705311535 Sin respirar | Jan 92 Sin respirar | Jan 32 Sin respirar | Jan 91 Sin respirar | Jan 146 Sin respirar | Jan 76 Sin respirar | Jan 112 Sin respirar | Jan 125 Sin respirar | Jan 84 Sin respirar | Jan 148 Sin respirar | Jan 72


#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
http://99problems.forumactif.com/t2468-javier https://http:/https://www.ivegot99problems.com/t5245-recherches-de-javier-et-brad http://99problems.forumactif.com/t2485-ask-javier-aguilar
Sujet: Re: Sin respirar | JanDim 8 Mar - 18:19



Même pas un mot, à peine un regard, un demi-geste tout au plus. L'absence de mots avaient toujours été plus troublante, plus blessante, que n'importe quelle engueulade. Javier se tut, se fit petit, se fit oublier. Déjà, les regrets venaient le gifler, lui sussurer qu'il n'aurait pas dû venir, les reproches venaient le cingler, lui dire qu'il n'était même pas capable de répondre à une simple demande : rester hors de sa vue. Qu'il était égoïste, d'être venu, par pour Sergio, pas pour Jan. Mais bien pour son propre bénéfice. Il attendit un signe, avant de le suivre dans la petite pièce qui lui servait de bureau, restant planté après la porte sans vraiment oser bouger. Il n'était pas à sa place. Plus à sa place. S'il avait voulu ressentir toute la colère que Jan lui portait, elle était personnifiée en ce regard glaçant, terrifiant, qui lui transperçait les entrailles sans pourtant sembler parvenir à se poser sur lui. Comme s'il n'était même pas digne de ça. Mais Javier le savait : il méritait ce traitement. Il méritait tout ce que l'étoile daignerait lui asséner dans les prochaines minutes. Et il en boirait chaque seconde malgré tout le mal que cela pouvait lui faire. Tout son mépris, et toute sa haine. Tout ce lest au fond de son bide, enfin personnifié.

- Vol à l'étalage.

Il répondit d'un ton muet à la question, ne se perdant pas en détails inutiles qui n'intéresserait pas Jan. Ce n'était pas habituel, mais ce dernier voudrait en avoir fini rapidement, il le savait. Alors, il lui épargnait d'éterniser une présence indésirée. Il tira de sa poche un papier, pendant que l'autre se posait sur son bureau. La remarque sur le café l'aurait presque fait sourire, s'il n'était pas en si piteux état, si ce premier regard franc n'était pas si douloureusement explicite quant à ce qu'il pensait de lui. Ce n'était pas comme si une tasse l'empêcherait davantage de dormir ; sa propre tête faisait très bien le job tout seul. Elle le ferait à merveille ce soir également, sans le moindre doute. Avalant sa salive, piteux, il déplia le papier en le lissant d'un geste machinal, un peu nerveux.

- J'ai réglé la caution mais un responsable doit signer les papiers.

Javier tendit le document à son - ...à l'homme devant lui, avant de le déposer finalement simplement à ses côtés, sur le bureau. Le signataire ne pouvait pas être l'officier en charge de l'arrestation. Et ça ne pouvait pas être le père, pour des raisons que Jan connaissaient sûrement. Il ne connaissait lui-même pas les détails, mais le gamin avait eu l'air absolument terrifié à l'idée qu'on appelle chez lui. Il avait dès lors été facile de se dire qu'il valait mieux trouver une alternative... moins facile de la mettre en oeuvre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alejandro Estrella
To do list rp :
Leone

TERMINÉS
LizLeoneAran #1Aran #2EstebanLivio #1Oscar #1AlejAzucenaTC El Halito #1Aran #3HawaSiriusAntekJillAsherMalinaOscarTC El Halito #2
TeresaLeone #2EnzoAlej & AranEilisAran #4TC Cambriolage FriendsTC El Halito #3JavierDelilahHeliaSolveigWyatt GunnAlejandro
Summary :
Enfant du Mexique, petit soleil du quartier chaud de la capitale, il a toujours réussi à s’en sortir Alejandro. Il a fait l’armée, pour aider son pays puis il a décidé d’arrêter, pour aider son quartier. Association pour jeunes créée, montrer que l’art peut réellement faire une différence dans la vie, que lui, l'enfant du quartier, il peut tenter d’offrir une autre existence à ces gosses que les rails de coc’ et les téléviseurs à recéler. Ça a fonctionné, ça l’a fait grandir, devenir un homme, meilleur que tous ce qu’on aurait imaginé. Puis les gangs, les coups de feu, la douleur et le silence. 10ans d’association réduit en une soirée, la police n’a rien fait, on se tait quand les gangs décident. On baisse la tête quand ils t’ont pris pour cible. 32ans, arrivé aux Etats Unis avec ses parents, profondément choqué après l’accident, il a pris des années à se reconstruire. Mais quand on est le soleil, il est difficile de rester dans l’ombre et de ne pas rayonner. Alors il s’en est sorti, a relevé la tête, pansé ses blessures, choisi de ne pas rester victime. D’agir comme il l’a toujours voulu. Le Bronx l’a accueilli, il y a créé El Hálito, une association culturelle et artistique pour enfants et adolescents. Il aide les jeunes, leur apprend que l’art, ce n’est pas que tenir un pinceau ou jouer les beaux gosses, une guitare à la main. L’art c’est avant tout accepter qu’on ne contrôle rien, que faut s’laisser guider par un petit je-ne-sais-quoi. Que parfois, ça fait du bien, de lâcher du lest pour respirer, créer et ne penser à rien.
Date d'inscription :
28/08/2019
Messages :
3241
Pseudo :
Jojo
Player's pronoun :
il
Rythme de rp :
le week end
Multinicks :
Sheru - Levi - Ornella -Ugo -
Avatar :
Diego Luna + lunapascal gif
Sin respirar | Jan JjwUL3ys_o
Age :
42ans
Nationality :
États-unienne depuis 3ans
Origins :
Mexique
Religion :
ancien catholique pratiquant
Status :
célibataire
Orientation :
homosexuel & homoromantique
Work :
président de El Halito + saxophoniste
Home adress :
Bronx (Miranda Height)
Communities :
El Halito, Los Latinx, Le Oupost, ACT Up, LEA
Trigger :
Abus sexuels, violence sur animaux, relation abusive et/ou toxique, et objectification.
Warning :
Cicatrices
Sin respirar | Jan 13Sin respirar | Jan 37Sin respirar | Jan 56Sin respirar | Jan 62Sin respirar | Jan 68Sin respirar | Jan 66Sin respirar | Jan 90Sin respirar | Jan 5Sin respirar | Jan 33Sin respirar | Jan 82Sin respirar | Jan 91Sin respirar | Jan 109Sin respirar | Jan 76Sin respirar | Jan 130Sin respirar | Jan 111Sin respirar | Jan 125Sin respirar | Jan 148 Sin respirar | Jan 43 Sin respirar | Jan 198 Sin respirar | Jan 174
To do list rp : Leone

TERMINÉS
LizLeoneAran #1Aran #2EstebanLivio #1Oscar #1AlejAzucenaTC El Halito #1Aran #3HawaSiriusAntekJillAsherMalinaOscarTC El Halito #2
TeresaLeone #2EnzoAlej & AranEilisAran #4TC Cambriolage FriendsTC El Halito #3JavierDelilahHeliaSolveigWyatt GunnAlejandro
Summary : Enfant du Mexique, petit soleil du quartier chaud de la capitale, il a toujours réussi à s’en sortir Alejandro. Il a fait l’armée, pour aider son pays puis il a décidé d’arrêter, pour aider son quartier. Association pour jeunes créée, montrer que l’art peut réellement faire une différence dans la vie, que lui, l'enfant du quartier, il peut tenter d’offrir une autre existence à ces gosses que les rails de coc’ et les téléviseurs à recéler. Ça a fonctionné, ça l’a fait grandir, devenir un homme, meilleur que tous ce qu’on aurait imaginé. Puis les gangs, les coups de feu, la douleur et le silence. 10ans d’association réduit en une soirée, la police n’a rien fait, on se tait quand les gangs décident. On baisse la tête quand ils t’ont pris pour cible. 32ans, arrivé aux Etats Unis avec ses parents, profondément choqué après l’accident, il a pris des années à se reconstruire. Mais quand on est le soleil, il est difficile de rester dans l’ombre et de ne pas rayonner. Alors il s’en est sorti, a relevé la tête, pansé ses blessures, choisi de ne pas rester victime. D’agir comme il l’a toujours voulu. Le Bronx l’a accueilli, il y a créé El Hálito, une association culturelle et artistique pour enfants et adolescents. Il aide les jeunes, leur apprend que l’art, ce n’est pas que tenir un pinceau ou jouer les beaux gosses, une guitare à la main. L’art c’est avant tout accepter qu’on ne contrôle rien, que faut s’laisser guider par un petit je-ne-sais-quoi. Que parfois, ça fait du bien, de lâcher du lest pour respirer, créer et ne penser à rien. Date d'inscription : 28/08/2019
Messages : 3241
Pseudo : Jojo
Player's pronoun : il
Rythme de rp : le week end
Multinicks : Sheru - Levi - Ornella -Ugo -
Avatar : Diego Luna + lunapascal gif
Sin respirar | Jan JjwUL3ys_o
Age : 42ans
Nationality : États-unienne depuis 3ans
Origins : Mexique
Religion : ancien catholique pratiquant
Status : célibataire
Orientation : homosexuel & homoromantique
Work : président de El Halito + saxophoniste
Home adress : Bronx (Miranda Height)
Communities : El Halito, Los Latinx, Le Oupost, ACT Up, LEA
Trigger : Abus sexuels, violence sur animaux, relation abusive et/ou toxique, et objectification.
Warning : Cicatrices
Sin respirar | Jan 13Sin respirar | Jan 37Sin respirar | Jan 56Sin respirar | Jan 62Sin respirar | Jan 68Sin respirar | Jan 66Sin respirar | Jan 90Sin respirar | Jan 5Sin respirar | Jan 33Sin respirar | Jan 82Sin respirar | Jan 91Sin respirar | Jan 109Sin respirar | Jan 76Sin respirar | Jan 130Sin respirar | Jan 111Sin respirar | Jan 125Sin respirar | Jan 148 Sin respirar | Jan 43 Sin respirar | Jan 198 Sin respirar | Jan 174

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t235-fearless-child-broken-boy-tell-me-what-it-s-like-to-burn https://www.ivegot99problems.com/t2692-instagram-jan_estrella#47146 https://www.ivegot99problems.com/t2100-ask-alejandro-estrella#54718
Sujet: Re: Sin respirar | JanMar 10 Mar - 15:07


...con un poco de esperanza
feat @Javier Aguilar


Vol à l’étalage. Encore. Putà, il exagérait le gosse. Jan lui avait déjà parlé de ces habitudes peu acceptables mais malgré tout… Même si le directeur comprenait pourquoi Sergio agissait ainsi, à la fois par envie du dit-objet volé et par besoin d’attirer l’attention de son père, tout en sachant que l’attention se conclura par des coups et un aller-retour à l’hôpital, Jan ne pouvait laisser faire. Il détestait le géniteur de Sergio et intérieurement, il était rassuré que Javier se soit occupé de ça sans l'appeler. Mais le revoir là, à un petit mètre de lui, le regard gêné et l’air réellement mal, rappelait au mexicain les sentiments qui l’avaient traversé quand il s’était retrouvé rué de coup sous ce même regard. Jamais Jan n’avait compris pourquoi Javier n’avait pas réagi. Pourquoi il ne les avait pas arrêté, ces collègues qui étaient en torts qui plus est ? Pourquoi était-il parti et n’avait rien fait pour le sortir de ce merdier ? À cause de ça, le directeur d’El Halito avait vu son casier judiciaireouvert, ici, sur le sol des états-unis, pour manifestation et refus d’obtempérer. Lui, qui avait une association sociale, lui qui n’avait jamais rien fait à l’encontre de la justice dans ce pays. Lui qui n’avait même pas attaqué les flics ! Il en voulait à Javier mas plus que ça, il voulait comprendre pourquoi cet homme, qu’il appréciait réellement et avec qui potentiellement il aurait pu se passer quelque chose dans le passé, l’avait tout simplement abandonné. Jan avait besoin de mettre des mots sur ce sentiment douloureux et amer.

Regardant le papier tendu puis posé, il se pencha sur son bureau, maladroitement et comme un gamin, pour ouvrir le tiroir et en sortir son chéquier personnel. Il était hors de question de laisser le policier payer la caution du gamin.

- T’en as eu pour combien ? Et je t’arrête avant que tu me dises non laisse tomber, blablabla, c'est normal, blablabla

Il avait pris le ton de l’éducateur, mi sérieux, mi amusé, un léger sourire en coin quelque peu goguenard. Au point où il en était sur son compte et puis, ces derniers temps, il avait pas mal joué dans des bars, ça lui avait rapporté beaucoup de cash.

- Sérieusement, Javier, t’avais pas gérer cette histoire. Tes collègues vont surement parlé sur toi, que t’es en lien avec un ladronzuelo du Bronx maintenant.

Dans sa déclaration, on y sentait le pourquoi. Encore ce même mot alors qu’il avait levé les yeux, tentant comme il pouvait d’apaiser sa colère. Les questions étaient plus fortes que sa haine alors que le mexicain dévisageait toujours le policier, sans peur de le mettre mal à l’aise. Une fois il avait baissé les yeux devant les flics, une seule fois. Ça ne recommencerait pas ici.

ladronzuelo : petit voleur

_________________

But there's a hope that's waiting for you in the dark. You should know you're beautiful just the way you are.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Javier Aguilar
To do list rp :
Ale - www
Eddy - www
What if - www
(à venir/prévoir ; Jan)
Summary :
Javier est un fils d'immigrés guatémaltèques devenu policier par sens du devoir et idéalisme. Famille catholique, milieu professionnel hétéronormé aux tendances limites, tout autour de lui le contraint à mentir et se plier à l'image que l'on souhaite de lui pour parvenir à avancer, évoluer. Il aura ri aux blagues homophobes, fermé les yeux aux comportements racistes et machistes, il se sera marié, aura tenté de fonder une famille tout en laissant échapper sa véritable nature auprès de quelques amants privilégiés. Mais à force de soustraire des bouts de lui-même chaque jour, il ne peut rester grand chose à la fin, sinon des morceaux qui ne méritent que son dégoût. Aujourd'hui, ce qui faisait sa vie, ses passions, ont la teinte des regrets. Les non-dits sont trop lourds, les entraves insupportables autant qu' insurmontables.
Date d'inscription :
24/02/2020
Messages :
895
Pseudo :
Jav'
Player's pronoun :
-
Rythme de rp :
1 à 4 / mois
Multinicks :
The handyman (Brad)
Avatar :
Oscar Isaac - dezaia
Sin respirar | Jan 210201110711333576
Age :
39 ans
Status :
Divorcé
Orientation :
(Homosexuel au placard)
Work :
NYPD
Home adress :
Brooklyn, appt 3 Bedford Street, Williamsburg
Communities :
NYPD / Outpost / St Luke / BF lifesaving center
Trigger :
Prévenir avant un sujet sensible
Warning :
Dépression, Homophobie
Sin respirar | Jan 107 Sin respirar | Jan 200801052616974776 Sin respirar | Jan 200801051705311535 Sin respirar | Jan 92 Sin respirar | Jan 32 Sin respirar | Jan 91 Sin respirar | Jan 146 Sin respirar | Jan 76 Sin respirar | Jan 112 Sin respirar | Jan 125 Sin respirar | Jan 84 Sin respirar | Jan 148 Sin respirar | Jan 72

To do list rp : Ale - www
Eddy - www
What if - www
(à venir/prévoir ; Jan)
Summary : Javier est un fils d'immigrés guatémaltèques devenu policier par sens du devoir et idéalisme. Famille catholique, milieu professionnel hétéronormé aux tendances limites, tout autour de lui le contraint à mentir et se plier à l'image que l'on souhaite de lui pour parvenir à avancer, évoluer. Il aura ri aux blagues homophobes, fermé les yeux aux comportements racistes et machistes, il se sera marié, aura tenté de fonder une famille tout en laissant échapper sa véritable nature auprès de quelques amants privilégiés. Mais à force de soustraire des bouts de lui-même chaque jour, il ne peut rester grand chose à la fin, sinon des morceaux qui ne méritent que son dégoût. Aujourd'hui, ce qui faisait sa vie, ses passions, ont la teinte des regrets. Les non-dits sont trop lourds, les entraves insupportables autant qu' insurmontables. Date d'inscription : 24/02/2020
Messages : 895
Pseudo : Jav'
Player's pronoun : -
Rythme de rp : 1 à 4 / mois
Multinicks : The handyman (Brad)
Avatar : Oscar Isaac - dezaia
Sin respirar | Jan 210201110711333576
Age : 39 ans
Status : Divorcé
Orientation : (Homosexuel au placard)
Work : NYPD
Home adress : Brooklyn, appt 3 Bedford Street, Williamsburg
Communities : NYPD / Outpost / St Luke / BF lifesaving center
Trigger : Prévenir avant un sujet sensible
Warning : Dépression, Homophobie
Sin respirar | Jan 107 Sin respirar | Jan 200801052616974776 Sin respirar | Jan 200801051705311535 Sin respirar | Jan 92 Sin respirar | Jan 32 Sin respirar | Jan 91 Sin respirar | Jan 146 Sin respirar | Jan 76 Sin respirar | Jan 112 Sin respirar | Jan 125 Sin respirar | Jan 84 Sin respirar | Jan 148 Sin respirar | Jan 72


#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
http://99problems.forumactif.com/t2468-javier https://http:/https://www.ivegot99problems.com/t5245-recherches-de-javier-et-brad http://99problems.forumactif.com/t2485-ask-javier-aguilar
Sujet: Re: Sin respirar | JanLun 23 Mar - 9:55



Il le regarda jeter un oeil au papier sans même esquisser le moindre mouvement pour le prendre, entendit la petite voix dans son esprit murmurer ses ignominies. Le simple fait que le document vienne de lui le rendait toxique, répugnant. A son image. L'étoile n'y toucha pas, préféra s'étirer en un geste gauche pour récupérer ce qui n'était non pas un stylo pour signer, mais un chéquier. De son côté, Javier ne bougeait pas, ses émotions étant bien assez agitées pour eux deux. Il s'attendait à ce que Jan exige de le rembourser, et cela ne l'étonna pas plus que ça lorsqu'il le fit, lui interdisant d'office de refuser. Parce que c'était évident, qu'il ne voudrait en aucun cas lui être redevable. Lui être quoi que ce soit, à vrai dire. Le policier murmura un chiffre en réponse, imaginant déjà combien il lui serait difficile d'aller encaisser ce chèque, de se forcer à exécuter cette démarche alors qu'elle le mettrait derrière lui une fois pour toutes. La seule pensée lui faisait mal, creusant un trou à coups de foret dans sa poitrine. Il faut dire qu'il avait toujours été particulièrement incompétent pour mettre les choses derrière lui, pour savoir tourner la page. Sa présence ici en était peut-être un exemple, d'ailleurs.

Lorsque le mexicain releva à nouveau les yeux vers lui, il y avait quelque chose de nouveau dans son regard, dans ses mots. Quelque chose d'autre que la colère glaciale qui y dominait jusque là. Quelque part, ça ne fit que déstabiliser Javier, qui, s'il rêvait plus que tout d'un début de pardon, n'y croyait pas une seule seconde pour autant, persuadé qu'il ne méritait pas mieux que sa haine et son mépris. A la question sous-jacente, ses yeux répondirent malgré lui Parce que je voulais te voir. Alors, il préféra les détourner, accusant le soudain déséquilibre pour mieux essayer de masquer son trouble, pudique.

« C'était ça ou les laisser appeler son père. Ça n'était pas une option viable pour Sergio. »

Et c'était vrai, certes. C'était vrai, mais incomplet. Incomplet, comme il l'était lui-même, à trop de niveaux, et pas seulement en cet instant mais depuis déjà bien trop longtemps. Mais le fait est qu'il n'était pas prêt. Pas prêt à lui dire ce qu'il n'osait parfois qu'à peine s'avouer à lui-même. Ses torts et ses passions. Mais à quoi bon ? Jan ne voudrait pas entendre parler des premiers, et pour les secondes... il était trop tard.
Il expira doucement, dans ce qui aurait pu être pris pour un léger soupir mais n'avait pour seul but que de l'aider à se donner une contenance, avant qu'il n'ajoute « Faut que tu signes les papiers. », tendant à l'étoile l'échappatoire auquel il devait sans le moindre doute aspirer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alejandro Estrella
To do list rp :
Leone

TERMINÉS
LizLeoneAran #1Aran #2EstebanLivio #1Oscar #1AlejAzucenaTC El Halito #1Aran #3HawaSiriusAntekJillAsherMalinaOscarTC El Halito #2
TeresaLeone #2EnzoAlej & AranEilisAran #4TC Cambriolage FriendsTC El Halito #3JavierDelilahHeliaSolveigWyatt GunnAlejandro
Summary :
Enfant du Mexique, petit soleil du quartier chaud de la capitale, il a toujours réussi à s’en sortir Alejandro. Il a fait l’armée, pour aider son pays puis il a décidé d’arrêter, pour aider son quartier. Association pour jeunes créée, montrer que l’art peut réellement faire une différence dans la vie, que lui, l'enfant du quartier, il peut tenter d’offrir une autre existence à ces gosses que les rails de coc’ et les téléviseurs à recéler. Ça a fonctionné, ça l’a fait grandir, devenir un homme, meilleur que tous ce qu’on aurait imaginé. Puis les gangs, les coups de feu, la douleur et le silence. 10ans d’association réduit en une soirée, la police n’a rien fait, on se tait quand les gangs décident. On baisse la tête quand ils t’ont pris pour cible. 32ans, arrivé aux Etats Unis avec ses parents, profondément choqué après l’accident, il a pris des années à se reconstruire. Mais quand on est le soleil, il est difficile de rester dans l’ombre et de ne pas rayonner. Alors il s’en est sorti, a relevé la tête, pansé ses blessures, choisi de ne pas rester victime. D’agir comme il l’a toujours voulu. Le Bronx l’a accueilli, il y a créé El Hálito, une association culturelle et artistique pour enfants et adolescents. Il aide les jeunes, leur apprend que l’art, ce n’est pas que tenir un pinceau ou jouer les beaux gosses, une guitare à la main. L’art c’est avant tout accepter qu’on ne contrôle rien, que faut s’laisser guider par un petit je-ne-sais-quoi. Que parfois, ça fait du bien, de lâcher du lest pour respirer, créer et ne penser à rien.
Date d'inscription :
28/08/2019
Messages :
3241
Pseudo :
Jojo
Player's pronoun :
il
Rythme de rp :
le week end
Multinicks :
Sheru - Levi - Ornella -Ugo -
Avatar :
Diego Luna + lunapascal gif
Sin respirar | Jan JjwUL3ys_o
Age :
42ans
Nationality :
États-unienne depuis 3ans
Origins :
Mexique
Religion :
ancien catholique pratiquant
Status :
célibataire
Orientation :
homosexuel & homoromantique
Work :
président de El Halito + saxophoniste
Home adress :
Bronx (Miranda Height)
Communities :
El Halito, Los Latinx, Le Oupost, ACT Up, LEA
Trigger :
Abus sexuels, violence sur animaux, relation abusive et/ou toxique, et objectification.
Warning :
Cicatrices
Sin respirar | Jan 13Sin respirar | Jan 37Sin respirar | Jan 56Sin respirar | Jan 62Sin respirar | Jan 68Sin respirar | Jan 66Sin respirar | Jan 90Sin respirar | Jan 5Sin respirar | Jan 33Sin respirar | Jan 82Sin respirar | Jan 91Sin respirar | Jan 109Sin respirar | Jan 76Sin respirar | Jan 130Sin respirar | Jan 111Sin respirar | Jan 125Sin respirar | Jan 148 Sin respirar | Jan 43 Sin respirar | Jan 198 Sin respirar | Jan 174
To do list rp : Leone

TERMINÉS
LizLeoneAran #1Aran #2EstebanLivio #1Oscar #1AlejAzucenaTC El Halito #1Aran #3HawaSiriusAntekJillAsherMalinaOscarTC El Halito #2
TeresaLeone #2EnzoAlej & AranEilisAran #4TC Cambriolage FriendsTC El Halito #3JavierDelilahHeliaSolveigWyatt GunnAlejandro
Summary : Enfant du Mexique, petit soleil du quartier chaud de la capitale, il a toujours réussi à s’en sortir Alejandro. Il a fait l’armée, pour aider son pays puis il a décidé d’arrêter, pour aider son quartier. Association pour jeunes créée, montrer que l’art peut réellement faire une différence dans la vie, que lui, l'enfant du quartier, il peut tenter d’offrir une autre existence à ces gosses que les rails de coc’ et les téléviseurs à recéler. Ça a fonctionné, ça l’a fait grandir, devenir un homme, meilleur que tous ce qu’on aurait imaginé. Puis les gangs, les coups de feu, la douleur et le silence. 10ans d’association réduit en une soirée, la police n’a rien fait, on se tait quand les gangs décident. On baisse la tête quand ils t’ont pris pour cible. 32ans, arrivé aux Etats Unis avec ses parents, profondément choqué après l’accident, il a pris des années à se reconstruire. Mais quand on est le soleil, il est difficile de rester dans l’ombre et de ne pas rayonner. Alors il s’en est sorti, a relevé la tête, pansé ses blessures, choisi de ne pas rester victime. D’agir comme il l’a toujours voulu. Le Bronx l’a accueilli, il y a créé El Hálito, une association culturelle et artistique pour enfants et adolescents. Il aide les jeunes, leur apprend que l’art, ce n’est pas que tenir un pinceau ou jouer les beaux gosses, une guitare à la main. L’art c’est avant tout accepter qu’on ne contrôle rien, que faut s’laisser guider par un petit je-ne-sais-quoi. Que parfois, ça fait du bien, de lâcher du lest pour respirer, créer et ne penser à rien. Date d'inscription : 28/08/2019
Messages : 3241
Pseudo : Jojo
Player's pronoun : il
Rythme de rp : le week end
Multinicks : Sheru - Levi - Ornella -Ugo -
Avatar : Diego Luna + lunapascal gif
Sin respirar | Jan JjwUL3ys_o
Age : 42ans
Nationality : États-unienne depuis 3ans
Origins : Mexique
Religion : ancien catholique pratiquant
Status : célibataire
Orientation : homosexuel & homoromantique
Work : président de El Halito + saxophoniste
Home adress : Bronx (Miranda Height)
Communities : El Halito, Los Latinx, Le Oupost, ACT Up, LEA
Trigger : Abus sexuels, violence sur animaux, relation abusive et/ou toxique, et objectification.
Warning : Cicatrices
Sin respirar | Jan 13Sin respirar | Jan 37Sin respirar | Jan 56Sin respirar | Jan 62Sin respirar | Jan 68Sin respirar | Jan 66Sin respirar | Jan 90Sin respirar | Jan 5Sin respirar | Jan 33Sin respirar | Jan 82Sin respirar | Jan 91Sin respirar | Jan 109Sin respirar | Jan 76Sin respirar | Jan 130Sin respirar | Jan 111Sin respirar | Jan 125Sin respirar | Jan 148 Sin respirar | Jan 43 Sin respirar | Jan 198 Sin respirar | Jan 174

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t235-fearless-child-broken-boy-tell-me-what-it-s-like-to-burn https://www.ivegot99problems.com/t2692-instagram-jan_estrella#47146 https://www.ivegot99problems.com/t2100-ask-alejandro-estrella#54718
Sujet: Re: Sin respirar | JanDim 29 Mar - 9:59


...con un poco de esperanza
feat @Javier Aguilar


Bien sûr, Sergio. Pendant une seconde, le mexicain sent une pointe dans son coeur. Un agacement profond, une colère sourde qu’il n’a que rarement connu. Sergio et son père. La réponse coule de source et pourtant, venant d’Aguilar, y’a quelque chose qui ne convient pas à Estrella. Ça sonne faux, ou plutôt, ça ne sonne vrai qu’à moitié. Jan se sent mal à l’aise de se donner une telle importance pour Javier. Même s’il pensait sincèrement que leur amitié était réelle, qu’en fonction de leur avancée, il y aurait pu avoir autre chose avant qu’Aran débarque dans sa vie, l’éducateur se demande aujourd’hui s’il n’avait pas tout fabulé.

Le papier est à nouveau tendu, le mexicain y pose ses prunelles, les relèvent, les rabaissent. S’il le prend, l’explication ne viendra pas. S’il le prend, il ne comprendra jamais ce qui s’est passé dans la tête de Javier quand il s’est décidé à l’abandonner sous les coups de ses collègues. Alors, comme un enfant, Jan ferme ses bras, les poings serrés et relève le menton. Il a pourtant tout l'air d'un adulte dans cette position et le Soleil d'El Halito est bien là à cet instant.

- Dis moi pourquoi t'as pas réagis.

Le ton est dur,  il s’en veut mais ne baisse pas la tête. Il n’est pas responsable, n’a jamais voulu de mal à Javier. Il l’aimait sincèrement et tendrement, comme un ami en aime un autre. Oui, il y aurait pu avoir plus mais n'était-ce déjà pas beaucoup en connaissant les problématiques de chacune des parties ?

- Je te promets de ne pas m’énerver mais… J’ai besoin de comprendre pourquoi tu n’as rien fait Javier.  Qu’est ce qui s’est passé entre notre dernier verre et ce moment où t’as juste dévier les yeux ?

Qu’est ce qui s’est passé pour transformer l’amitié en haine ?

_________________

But there's a hope that's waiting for you in the dark. You should know you're beautiful just the way you are.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Javier Aguilar
To do list rp :
Ale - www
Eddy - www
What if - www
(à venir/prévoir ; Jan)
Summary :
Javier est un fils d'immigrés guatémaltèques devenu policier par sens du devoir et idéalisme. Famille catholique, milieu professionnel hétéronormé aux tendances limites, tout autour de lui le contraint à mentir et se plier à l'image que l'on souhaite de lui pour parvenir à avancer, évoluer. Il aura ri aux blagues homophobes, fermé les yeux aux comportements racistes et machistes, il se sera marié, aura tenté de fonder une famille tout en laissant échapper sa véritable nature auprès de quelques amants privilégiés. Mais à force de soustraire des bouts de lui-même chaque jour, il ne peut rester grand chose à la fin, sinon des morceaux qui ne méritent que son dégoût. Aujourd'hui, ce qui faisait sa vie, ses passions, ont la teinte des regrets. Les non-dits sont trop lourds, les entraves insupportables autant qu' insurmontables.
Date d'inscription :
24/02/2020
Messages :
895
Pseudo :
Jav'
Player's pronoun :
-
Rythme de rp :
1 à 4 / mois
Multinicks :
The handyman (Brad)
Avatar :
Oscar Isaac - dezaia
Sin respirar | Jan 210201110711333576
Age :
39 ans
Status :
Divorcé
Orientation :
(Homosexuel au placard)
Work :
NYPD
Home adress :
Brooklyn, appt 3 Bedford Street, Williamsburg
Communities :
NYPD / Outpost / St Luke / BF lifesaving center
Trigger :
Prévenir avant un sujet sensible
Warning :
Dépression, Homophobie
Sin respirar | Jan 107 Sin respirar | Jan 200801052616974776 Sin respirar | Jan 200801051705311535 Sin respirar | Jan 92 Sin respirar | Jan 32 Sin respirar | Jan 91 Sin respirar | Jan 146 Sin respirar | Jan 76 Sin respirar | Jan 112 Sin respirar | Jan 125 Sin respirar | Jan 84 Sin respirar | Jan 148 Sin respirar | Jan 72

To do list rp : Ale - www
Eddy - www
What if - www
(à venir/prévoir ; Jan)
Summary : Javier est un fils d'immigrés guatémaltèques devenu policier par sens du devoir et idéalisme. Famille catholique, milieu professionnel hétéronormé aux tendances limites, tout autour de lui le contraint à mentir et se plier à l'image que l'on souhaite de lui pour parvenir à avancer, évoluer. Il aura ri aux blagues homophobes, fermé les yeux aux comportements racistes et machistes, il se sera marié, aura tenté de fonder une famille tout en laissant échapper sa véritable nature auprès de quelques amants privilégiés. Mais à force de soustraire des bouts de lui-même chaque jour, il ne peut rester grand chose à la fin, sinon des morceaux qui ne méritent que son dégoût. Aujourd'hui, ce qui faisait sa vie, ses passions, ont la teinte des regrets. Les non-dits sont trop lourds, les entraves insupportables autant qu' insurmontables. Date d'inscription : 24/02/2020
Messages : 895
Pseudo : Jav'
Player's pronoun : -
Rythme de rp : 1 à 4 / mois
Multinicks : The handyman (Brad)
Avatar : Oscar Isaac - dezaia
Sin respirar | Jan 210201110711333576
Age : 39 ans
Status : Divorcé
Orientation : (Homosexuel au placard)
Work : NYPD
Home adress : Brooklyn, appt 3 Bedford Street, Williamsburg
Communities : NYPD / Outpost / St Luke / BF lifesaving center
Trigger : Prévenir avant un sujet sensible
Warning : Dépression, Homophobie
Sin respirar | Jan 107 Sin respirar | Jan 200801052616974776 Sin respirar | Jan 200801051705311535 Sin respirar | Jan 92 Sin respirar | Jan 32 Sin respirar | Jan 91 Sin respirar | Jan 146 Sin respirar | Jan 76 Sin respirar | Jan 112 Sin respirar | Jan 125 Sin respirar | Jan 84 Sin respirar | Jan 148 Sin respirar | Jan 72


#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
http://99problems.forumactif.com/t2468-javier https://http:/https://www.ivegot99problems.com/t5245-recherches-de-javier-et-brad http://99problems.forumactif.com/t2485-ask-javier-aguilar
Sujet: Re: Sin respirar | JanLun 6 Avr - 19:41


« J'ai pas peur que tu t'énerves, Jan.
Il répond, avec un fin sourire triste, son regard se posant sur l'étoile, sans détour, sans dévier cette fois.
Je le mériterai. »

« J'ai pas d'excuse.
C'est pas excusable, de toute façon. S'il n'arrive pas se le pardonner lui-même, il n'imagine que trop bien où en est l'étoile de son ressenti vis-à-vis de lui. Les doigts de sa main droite viennent agripper leurs compères de gauche, massant sans vraiment y penser en un geste profondément malaisé.
J'aurai dû réagir et je suis désolé. Tu peux pas savoir à quel point je suis désolé. »

Il visualise encore la scène. Il se voit se figer, incapable de prendre une décision, incapable de prendre la bonne décision. Il aimerait se dire qu'il y en a une, qu'il la voit avec le recul, mais ce n'est pas si simple. Il est coincé, encore, toujours. Il change de jambe d'appui, comme si le mouvement subtil pouvait l'aider à mieux faire face. Face à Jan, face à une réalité pour laquelle les mots sont autant douloureux qu'insuffisants. Et lorsqu'ils sortent enfin, ils ne peuvent qu'être à sa propre image : décousus, tout comme il se trouve déchiré.

« Mon travail, c'est tout ce qu'il me reste de la vie que j'aurais aimé avoir et c'est - c'est pas -
Dios mio. Ça sort mal, ça sort n'importe comment. Il passe une main nerveuse sur ses paupières, dans ses cheveux. Il a déjà abordé le sujet avec sa psy, il peut le faire. Il lui doit au moins ça, si c'est ce que l'étoile souhaite.
Ça c'est pas passé après ce verre, Jan. Ça se passe depuis que je suis là-bas.
C'était les notations plus sévères en tout temps, c'était être promu des années après tes collègues, pas par manque de résultats ou de motivation, mais juste à cause de ce qu'il est, de ce qu'il représente. A cause de la couleur de sa peau, à cause de son nom. C'était les piques au quotidiens, et tant d'autres choses encore. Il n'imagine même pas ce que ce serait, s'il ne jouait pas le jeu, s'il ne fermait pas les yeux sur tout ce qui dérapait dans le service. S'il se laissait aller à laisser filtrer qui il est réellement. La famille guatémaltèque, les amis latinos. Les soirées dans les quartiers qu'ils considèrent si mal, et ... et le reste. Tout le reste. Jan... Jan est la culmination de tout ça. Il lui avait été impossible de mettre le doigt dans l'engrenage pendant des années, et encore moins ce jour-là. Parce qu'avec Jan, ç'aurait été y mettre directement le bras, la tête. Et surtout, parce qu'il était terrifié. Et qu'il l'est toujours.
Je peux pas, je peux pas être -
Il se sent soudain hyperventiler, tout son corps criant une détresse bâillonnée depuis trop longtemps. Au pied du mur, il n'y a plus d'horizon. Il ne voit pas comment s'en sortir. Il ne voit pas d'avenir. Juste le trou sans fond dans lequel il continue de tomber, toujours plus bas, toujours plus bas.  
Tu es tout ce qu'ils détestent, tout ce que j'ai pas le droit d'être. Ou d... d'aimer.
Il expire, ses viscères se tassant douloureusement au fond de son bide.
Je suis désolé. »

Lo siento. Il répète, encore. Que peut-il faire d'autre ?
Rien. Il est trop tard.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alejandro Estrella
To do list rp :
Leone

TERMINÉS
LizLeoneAran #1Aran #2EstebanLivio #1Oscar #1AlejAzucenaTC El Halito #1Aran #3HawaSiriusAntekJillAsherMalinaOscarTC El Halito #2
TeresaLeone #2EnzoAlej & AranEilisAran #4TC Cambriolage FriendsTC El Halito #3JavierDelilahHeliaSolveigWyatt GunnAlejandro
Summary :
Enfant du Mexique, petit soleil du quartier chaud de la capitale, il a toujours réussi à s’en sortir Alejandro. Il a fait l’armée, pour aider son pays puis il a décidé d’arrêter, pour aider son quartier. Association pour jeunes créée, montrer que l’art peut réellement faire une différence dans la vie, que lui, l'enfant du quartier, il peut tenter d’offrir une autre existence à ces gosses que les rails de coc’ et les téléviseurs à recéler. Ça a fonctionné, ça l’a fait grandir, devenir un homme, meilleur que tous ce qu’on aurait imaginé. Puis les gangs, les coups de feu, la douleur et le silence. 10ans d’association réduit en une soirée, la police n’a rien fait, on se tait quand les gangs décident. On baisse la tête quand ils t’ont pris pour cible. 32ans, arrivé aux Etats Unis avec ses parents, profondément choqué après l’accident, il a pris des années à se reconstruire. Mais quand on est le soleil, il est difficile de rester dans l’ombre et de ne pas rayonner. Alors il s’en est sorti, a relevé la tête, pansé ses blessures, choisi de ne pas rester victime. D’agir comme il l’a toujours voulu. Le Bronx l’a accueilli, il y a créé El Hálito, une association culturelle et artistique pour enfants et adolescents. Il aide les jeunes, leur apprend que l’art, ce n’est pas que tenir un pinceau ou jouer les beaux gosses, une guitare à la main. L’art c’est avant tout accepter qu’on ne contrôle rien, que faut s’laisser guider par un petit je-ne-sais-quoi. Que parfois, ça fait du bien, de lâcher du lest pour respirer, créer et ne penser à rien.
Date d'inscription :
28/08/2019
Messages :
3241
Pseudo :
Jojo
Player's pronoun :
il
Rythme de rp :
le week end
Multinicks :
Sheru - Levi - Ornella -Ugo -
Avatar :
Diego Luna + lunapascal gif
Sin respirar | Jan JjwUL3ys_o
Age :
42ans
Nationality :
États-unienne depuis 3ans
Origins :
Mexique
Religion :
ancien catholique pratiquant
Status :
célibataire
Orientation :
homosexuel & homoromantique
Work :
président de El Halito + saxophoniste
Home adress :
Bronx (Miranda Height)
Communities :
El Halito, Los Latinx, Le Oupost, ACT Up, LEA
Trigger :
Abus sexuels, violence sur animaux, relation abusive et/ou toxique, et objectification.
Warning :
Cicatrices
Sin respirar | Jan 13Sin respirar | Jan 37Sin respirar | Jan 56Sin respirar | Jan 62Sin respirar | Jan 68Sin respirar | Jan 66Sin respirar | Jan 90Sin respirar | Jan 5Sin respirar | Jan 33Sin respirar | Jan 82Sin respirar | Jan 91Sin respirar | Jan 109Sin respirar | Jan 76Sin respirar | Jan 130Sin respirar | Jan 111Sin respirar | Jan 125Sin respirar | Jan 148 Sin respirar | Jan 43 Sin respirar | Jan 198 Sin respirar | Jan 174
To do list rp : Leone

TERMINÉS
LizLeoneAran #1Aran #2EstebanLivio #1Oscar #1AlejAzucenaTC El Halito #1Aran #3HawaSiriusAntekJillAsherMalinaOscarTC El Halito #2
TeresaLeone #2EnzoAlej & AranEilisAran #4TC Cambriolage FriendsTC El Halito #3JavierDelilahHeliaSolveigWyatt GunnAlejandro
Summary : Enfant du Mexique, petit soleil du quartier chaud de la capitale, il a toujours réussi à s’en sortir Alejandro. Il a fait l’armée, pour aider son pays puis il a décidé d’arrêter, pour aider son quartier. Association pour jeunes créée, montrer que l’art peut réellement faire une différence dans la vie, que lui, l'enfant du quartier, il peut tenter d’offrir une autre existence à ces gosses que les rails de coc’ et les téléviseurs à recéler. Ça a fonctionné, ça l’a fait grandir, devenir un homme, meilleur que tous ce qu’on aurait imaginé. Puis les gangs, les coups de feu, la douleur et le silence. 10ans d’association réduit en une soirée, la police n’a rien fait, on se tait quand les gangs décident. On baisse la tête quand ils t’ont pris pour cible. 32ans, arrivé aux Etats Unis avec ses parents, profondément choqué après l’accident, il a pris des années à se reconstruire. Mais quand on est le soleil, il est difficile de rester dans l’ombre et de ne pas rayonner. Alors il s’en est sorti, a relevé la tête, pansé ses blessures, choisi de ne pas rester victime. D’agir comme il l’a toujours voulu. Le Bronx l’a accueilli, il y a créé El Hálito, une association culturelle et artistique pour enfants et adolescents. Il aide les jeunes, leur apprend que l’art, ce n’est pas que tenir un pinceau ou jouer les beaux gosses, une guitare à la main. L’art c’est avant tout accepter qu’on ne contrôle rien, que faut s’laisser guider par un petit je-ne-sais-quoi. Que parfois, ça fait du bien, de lâcher du lest pour respirer, créer et ne penser à rien. Date d'inscription : 28/08/2019
Messages : 3241
Pseudo : Jojo
Player's pronoun : il
Rythme de rp : le week end
Multinicks : Sheru - Levi - Ornella -Ugo -
Avatar : Diego Luna + lunapascal gif
Sin respirar | Jan JjwUL3ys_o
Age : 42ans
Nationality : États-unienne depuis 3ans
Origins : Mexique
Religion : ancien catholique pratiquant
Status : célibataire
Orientation : homosexuel & homoromantique
Work : président de El Halito + saxophoniste
Home adress : Bronx (Miranda Height)
Communities : El Halito, Los Latinx, Le Oupost, ACT Up, LEA
Trigger : Abus sexuels, violence sur animaux, relation abusive et/ou toxique, et objectification.
Warning : Cicatrices
Sin respirar | Jan 13Sin respirar | Jan 37Sin respirar | Jan 56Sin respirar | Jan 62Sin respirar | Jan 68Sin respirar | Jan 66Sin respirar | Jan 90Sin respirar | Jan 5Sin respirar | Jan 33Sin respirar | Jan 82Sin respirar | Jan 91Sin respirar | Jan 109Sin respirar | Jan 76Sin respirar | Jan 130Sin respirar | Jan 111Sin respirar | Jan 125Sin respirar | Jan 148 Sin respirar | Jan 43 Sin respirar | Jan 198 Sin respirar | Jan 174

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t235-fearless-child-broken-boy-tell-me-what-it-s-like-to-burn https://www.ivegot99problems.com/t2692-instagram-jan_estrella#47146 https://www.ivegot99problems.com/t2100-ask-alejandro-estrella#54718
Sujet: Re: Sin respirar | JanDim 12 Avr - 13:55


...con un poco de esperanza
feat @Javier Aguilar


Et il écoute, attentivement, sans jamais le couper malgré le malaise tangible qui ébranle Javier. Les mots sont difficiles, passent maladroitement ses lèvres et pendant un instant, Jan se demande s’il a eu raison, de lui faire une telle requête. Il n’aurait pas aimé qu’on le pousse dans ses retranchements plus jeune, aurait répondu avec une telle hargne, insulté avec une telle férocité, qu’il comprendrait que Javier lui crache de la haine au visage pour mieux se protéger. Mais ce n’est rien de tout ça et en le voyant légèrement trembler, en discernant les traits de son visage marqués par la fatigue et la tristesse, les paupières dissimulés, Jan comprend que le soucis n'est pas lui mais tout le reste. Tout en Javier crie son mal-être et Jan ne sait comment réagir. Il l’a tellement détesté que l’entendre dire tout ça, le lui avouer sincèrement, ça lui taillade le coeur lentement. C’est douloureux, de voir un homme qui lui avait plu, avec qui il s’était senti bien mais pour lequel il n’était pas encore prêt à essayer plus qu’une amitié, s'écrouler. C’est douloureux, de comprendre ce que Javier vivait dans son quotidien, ce que Jan avait cru déceler sans réellement être certain. Il reste pourtant immobile, les yeux rivés sur le visage du mexicain sans oser l’ouvrir. Il ne peut pas.

C’est sa respiration qui le fait se mouvoir, abandonner ce bureau et le prendre dans ses bras à peine le je suis désolé sort des lèvres de Javier. L'étreinte est puissante, les bras encerclant son dos, une main se posant à l'arrière de sa tête.

- Estoy aquí Javier… estoy aquí.

Les doigts sont doux contre les cheveux, Jan espère que l'homme ne le repoussera pas par inquiétude ou par panique. Il doit apprendre à se laisser aller et après une telle déclaration, il ne peut pas lui demander de faire comme si de rien était. L'éducateur a peut-être été tabassé à cause de la couleur de sa peau et des traits de visage mais ça ne l'importe pas. L'homophobie, le racisme, le rejet pour n'importe quel sujet, il a connu ça mais a dépassé la colère et la panique que ça lui faisait ressentir à l'époque. Il sait gérer maintenant, il a appris. Mais Javier, lui, est encore au stade de l'appel à l'aide. Jan sera là pour y répondre, l'est déjà, ne le laissera pas tomberr. Jamais.

- Calque ta respiration sur la mienne.... Inspire.... Expire.


_________________

But there's a hope that's waiting for you in the dark. You should know you're beautiful just the way you are.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Javier Aguilar
To do list rp :
Ale - www
Eddy - www
What if - www
(à venir/prévoir ; Jan)
Summary :
Javier est un fils d'immigrés guatémaltèques devenu policier par sens du devoir et idéalisme. Famille catholique, milieu professionnel hétéronormé aux tendances limites, tout autour de lui le contraint à mentir et se plier à l'image que l'on souhaite de lui pour parvenir à avancer, évoluer. Il aura ri aux blagues homophobes, fermé les yeux aux comportements racistes et machistes, il se sera marié, aura tenté de fonder une famille tout en laissant échapper sa véritable nature auprès de quelques amants privilégiés. Mais à force de soustraire des bouts de lui-même chaque jour, il ne peut rester grand chose à la fin, sinon des morceaux qui ne méritent que son dégoût. Aujourd'hui, ce qui faisait sa vie, ses passions, ont la teinte des regrets. Les non-dits sont trop lourds, les entraves insupportables autant qu' insurmontables.
Date d'inscription :
24/02/2020
Messages :
895
Pseudo :
Jav'
Player's pronoun :
-
Rythme de rp :
1 à 4 / mois
Multinicks :
The handyman (Brad)
Avatar :
Oscar Isaac - dezaia
Sin respirar | Jan 210201110711333576
Age :
39 ans
Status :
Divorcé
Orientation :
(Homosexuel au placard)
Work :
NYPD
Home adress :
Brooklyn, appt 3 Bedford Street, Williamsburg
Communities :
NYPD / Outpost / St Luke / BF lifesaving center
Trigger :
Prévenir avant un sujet sensible
Warning :
Dépression, Homophobie
Sin respirar | Jan 107 Sin respirar | Jan 200801052616974776 Sin respirar | Jan 200801051705311535 Sin respirar | Jan 92 Sin respirar | Jan 32 Sin respirar | Jan 91 Sin respirar | Jan 146 Sin respirar | Jan 76 Sin respirar | Jan 112 Sin respirar | Jan 125 Sin respirar | Jan 84 Sin respirar | Jan 148 Sin respirar | Jan 72

To do list rp : Ale - www
Eddy - www
What if - www
(à venir/prévoir ; Jan)
Summary : Javier est un fils d'immigrés guatémaltèques devenu policier par sens du devoir et idéalisme. Famille catholique, milieu professionnel hétéronormé aux tendances limites, tout autour de lui le contraint à mentir et se plier à l'image que l'on souhaite de lui pour parvenir à avancer, évoluer. Il aura ri aux blagues homophobes, fermé les yeux aux comportements racistes et machistes, il se sera marié, aura tenté de fonder une famille tout en laissant échapper sa véritable nature auprès de quelques amants privilégiés. Mais à force de soustraire des bouts de lui-même chaque jour, il ne peut rester grand chose à la fin, sinon des morceaux qui ne méritent que son dégoût. Aujourd'hui, ce qui faisait sa vie, ses passions, ont la teinte des regrets. Les non-dits sont trop lourds, les entraves insupportables autant qu' insurmontables. Date d'inscription : 24/02/2020
Messages : 895
Pseudo : Jav'
Player's pronoun : -
Rythme de rp : 1 à 4 / mois
Multinicks : The handyman (Brad)
Avatar : Oscar Isaac - dezaia
Sin respirar | Jan 210201110711333576
Age : 39 ans
Status : Divorcé
Orientation : (Homosexuel au placard)
Work : NYPD
Home adress : Brooklyn, appt 3 Bedford Street, Williamsburg
Communities : NYPD / Outpost / St Luke / BF lifesaving center
Trigger : Prévenir avant un sujet sensible
Warning : Dépression, Homophobie
Sin respirar | Jan 107 Sin respirar | Jan 200801052616974776 Sin respirar | Jan 200801051705311535 Sin respirar | Jan 92 Sin respirar | Jan 32 Sin respirar | Jan 91 Sin respirar | Jan 146 Sin respirar | Jan 76 Sin respirar | Jan 112 Sin respirar | Jan 125 Sin respirar | Jan 84 Sin respirar | Jan 148 Sin respirar | Jan 72


#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
http://99problems.forumactif.com/t2468-javier https://http:/https://www.ivegot99problems.com/t5245-recherches-de-javier-et-brad http://99problems.forumactif.com/t2485-ask-javier-aguilar
Sujet: Re: Sin respirar | JanMer 6 Mai - 19:18


Jan ne bouge pas, se contentant d'écouter comme s'il attendait une résolution qui ne saurait jamais venir. Alors, Javier se force. A répondre à la question, à essayer d'être honnête. De mettre des mots sur la situation dans laquelle il se trouve embourbé, sans chercher à se dédouaner, sans minimiser son rôle dans ce qu'il s'est passé. Simplement, expliquer. Pourquoi. Mais s'il a déjà évoqué le sujet par petites touches avec sa psy, c'est bien différent à présent. Sous son regard à lui, les mots sont difficiles à trouver, difficile à prononcer. Pas parce que sa psy est tenue au secret professionnel et pourrait donc être une oreille plus sûre, mais parce qu'il s'agit de lui, simplement. Parce que ses fautes lui ont fait plus que du tort, parce qu'il ne s'est jamais autant haï que depuis cette manifestation. Parce qu'il pense chacun des Je suis désolé qui franchissent ses lèvres de tout son être au point d'en presque trembler. La petite salle se referme sur lui pour le confronter à ses propres mots, à cette vérité tranchante qui lui lacère les lèvres ; il est prisonnier d'un monde dans lequel il n'a pas trouvé sa place, d'un rêve aux allures de cauchemar où il ne se retrouve plus, ne se comprend plus. Quels mensonges et quelles vérités le composent, il ne sait pas, perdu entre les apparences et les contradictions, entre les désirs et les obligations, au point de ne plus savoir reconstruire la moindre image de lui-même, au delà d'un amas d'actes et de mots qu'il condamne pourtant viscéralement. S'il n'en prononce pas tant, c'est par pure incapacité autant que parce que le sujet n'est pas là à son sens.

Il cherche encore ses mots lorsque l'air vient à manquer, et le mouvement soudain de l'étoile jusque là restée immobile le fait presque sursauter. S'il se retient d'esquisser un mouvement de recul, ses membres ne se raidissent pas moins dans l'attente d'un point final à sa pathétique explication. Il a fermé les yeux, lorsque des bras se referment sur lui, solides et sûrs, et l'espagnol murmuré à son oreille l'assure d'une présence qu'il n'attendait pas. Plus.
Alors il s'accroche, saisit des bouts de lui à l'aveugle, luttant contre la houle qui fait frémir son corps entier, luttant contre ses propres poumons qui ne semblent pas vouloir lui donner de répit. Il s'agrippe, avalant de grandes goulées d'air parfumées de lui, se tenant à sa voix comme à un phare au milieu de sa tempête. Et lentement, l'agitation se calme, les remous disparaissent au profit de la ferme assurance de la main dans sa nuque, de la douce familiarité d'une terre à laquelle il se sent lié mais qui n'est pas la sienne. Et pendant quelques instants, malgré le calme revenu, il reste. Sans bouger, sans le libérer des poings encore fixés désespérément à lui. Quelques secondes, presque douces. Terriblement amères. « No te merezco... » Il souffle, à peine audible. Trois mots seulement, et tellement plus en réserve. Il le repousse alors, lentement, son regard hésitant légèrement avant de se poser enfin sur lui. Il ne le mérite pas. Si une part de lui l'avait toujours su, craint, ces actes ne viennent que confirmer l'évidence : il ne mérite pas quelqu'un comme lui, quelqu'un de profondément altruiste, bon au point de venir en aide à celui qui avait osé détourner le regard. Qui avait osé le laisser à un sort pourtant certain. Serrant légèrement la mâchoire, il plaque sa langue au palais pour endiguer tout sentiment qui voudrait lui échapper, se composant une expression aussi neutre que possible. « Faut toujours que tu signes ce papier, Jan... » Léger sourire, creux. Il n'avait jamais eu la moindre chance. Une fois de plus.


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alejandro Estrella
To do list rp :
Leone

TERMINÉS
LizLeoneAran #1Aran #2EstebanLivio #1Oscar #1AlejAzucenaTC El Halito #1Aran #3HawaSiriusAntekJillAsherMalinaOscarTC El Halito #2
TeresaLeone #2EnzoAlej & AranEilisAran #4TC Cambriolage FriendsTC El Halito #3JavierDelilahHeliaSolveigWyatt GunnAlejandro
Summary :
Enfant du Mexique, petit soleil du quartier chaud de la capitale, il a toujours réussi à s’en sortir Alejandro. Il a fait l’armée, pour aider son pays puis il a décidé d’arrêter, pour aider son quartier. Association pour jeunes créée, montrer que l’art peut réellement faire une différence dans la vie, que lui, l'enfant du quartier, il peut tenter d’offrir une autre existence à ces gosses que les rails de coc’ et les téléviseurs à recéler. Ça a fonctionné, ça l’a fait grandir, devenir un homme, meilleur que tous ce qu’on aurait imaginé. Puis les gangs, les coups de feu, la douleur et le silence. 10ans d’association réduit en une soirée, la police n’a rien fait, on se tait quand les gangs décident. On baisse la tête quand ils t’ont pris pour cible. 32ans, arrivé aux Etats Unis avec ses parents, profondément choqué après l’accident, il a pris des années à se reconstruire. Mais quand on est le soleil, il est difficile de rester dans l’ombre et de ne pas rayonner. Alors il s’en est sorti, a relevé la tête, pansé ses blessures, choisi de ne pas rester victime. D’agir comme il l’a toujours voulu. Le Bronx l’a accueilli, il y a créé El Hálito, une association culturelle et artistique pour enfants et adolescents. Il aide les jeunes, leur apprend que l’art, ce n’est pas que tenir un pinceau ou jouer les beaux gosses, une guitare à la main. L’art c’est avant tout accepter qu’on ne contrôle rien, que faut s’laisser guider par un petit je-ne-sais-quoi. Que parfois, ça fait du bien, de lâcher du lest pour respirer, créer et ne penser à rien.
Date d'inscription :
28/08/2019
Messages :
3241
Pseudo :
Jojo
Player's pronoun :
il
Rythme de rp :
le week end
Multinicks :
Sheru - Levi - Ornella -Ugo -
Avatar :
Diego Luna + lunapascal gif
Sin respirar | Jan JjwUL3ys_o
Age :
42ans
Nationality :
États-unienne depuis 3ans
Origins :
Mexique
Religion :
ancien catholique pratiquant
Status :
célibataire
Orientation :
homosexuel & homoromantique
Work :
président de El Halito + saxophoniste
Home adress :
Bronx (Miranda Height)
Communities :
El Halito, Los Latinx, Le Oupost, ACT Up, LEA
Trigger :
Abus sexuels, violence sur animaux, relation abusive et/ou toxique, et objectification.
Warning :
Cicatrices
Sin respirar | Jan 13Sin respirar | Jan 37Sin respirar | Jan 56Sin respirar | Jan 62Sin respirar | Jan 68Sin respirar | Jan 66Sin respirar | Jan 90Sin respirar | Jan 5Sin respirar | Jan 33Sin respirar | Jan 82Sin respirar | Jan 91Sin respirar | Jan 109Sin respirar | Jan 76Sin respirar | Jan 130Sin respirar | Jan 111Sin respirar | Jan 125Sin respirar | Jan 148 Sin respirar | Jan 43 Sin respirar | Jan 198 Sin respirar | Jan 174
To do list rp : Leone

TERMINÉS
LizLeoneAran #1Aran #2EstebanLivio #1Oscar #1AlejAzucenaTC El Halito #1Aran #3HawaSiriusAntekJillAsherMalinaOscarTC El Halito #2
TeresaLeone #2EnzoAlej & AranEilisAran #4TC Cambriolage FriendsTC El Halito #3JavierDelilahHeliaSolveigWyatt GunnAlejandro
Summary : Enfant du Mexique, petit soleil du quartier chaud de la capitale, il a toujours réussi à s’en sortir Alejandro. Il a fait l’armée, pour aider son pays puis il a décidé d’arrêter, pour aider son quartier. Association pour jeunes créée, montrer que l’art peut réellement faire une différence dans la vie, que lui, l'enfant du quartier, il peut tenter d’offrir une autre existence à ces gosses que les rails de coc’ et les téléviseurs à recéler. Ça a fonctionné, ça l’a fait grandir, devenir un homme, meilleur que tous ce qu’on aurait imaginé. Puis les gangs, les coups de feu, la douleur et le silence. 10ans d’association réduit en une soirée, la police n’a rien fait, on se tait quand les gangs décident. On baisse la tête quand ils t’ont pris pour cible. 32ans, arrivé aux Etats Unis avec ses parents, profondément choqué après l’accident, il a pris des années à se reconstruire. Mais quand on est le soleil, il est difficile de rester dans l’ombre et de ne pas rayonner. Alors il s’en est sorti, a relevé la tête, pansé ses blessures, choisi de ne pas rester victime. D’agir comme il l’a toujours voulu. Le Bronx l’a accueilli, il y a créé El Hálito, une association culturelle et artistique pour enfants et adolescents. Il aide les jeunes, leur apprend que l’art, ce n’est pas que tenir un pinceau ou jouer les beaux gosses, une guitare à la main. L’art c’est avant tout accepter qu’on ne contrôle rien, que faut s’laisser guider par un petit je-ne-sais-quoi. Que parfois, ça fait du bien, de lâcher du lest pour respirer, créer et ne penser à rien. Date d'inscription : 28/08/2019
Messages : 3241
Pseudo : Jojo
Player's pronoun : il
Rythme de rp : le week end
Multinicks : Sheru - Levi - Ornella -Ugo -
Avatar : Diego Luna + lunapascal gif
Sin respirar | Jan JjwUL3ys_o
Age : 42ans
Nationality : États-unienne depuis 3ans
Origins : Mexique
Religion : ancien catholique pratiquant
Status : célibataire
Orientation : homosexuel & homoromantique
Work : président de El Halito + saxophoniste
Home adress : Bronx (Miranda Height)
Communities : El Halito, Los Latinx, Le Oupost, ACT Up, LEA
Trigger : Abus sexuels, violence sur animaux, relation abusive et/ou toxique, et objectification.
Warning : Cicatrices
Sin respirar | Jan 13Sin respirar | Jan 37Sin respirar | Jan 56Sin respirar | Jan 62Sin respirar | Jan 68Sin respirar | Jan 66Sin respirar | Jan 90Sin respirar | Jan 5Sin respirar | Jan 33Sin respirar | Jan 82Sin respirar | Jan 91Sin respirar | Jan 109Sin respirar | Jan 76Sin respirar | Jan 130Sin respirar | Jan 111Sin respirar | Jan 125Sin respirar | Jan 148 Sin respirar | Jan 43 Sin respirar | Jan 198 Sin respirar | Jan 174

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t235-fearless-child-broken-boy-tell-me-what-it-s-like-to-burn https://www.ivegot99problems.com/t2692-instagram-jan_estrella#47146 https://www.ivegot99problems.com/t2100-ask-alejandro-estrella#54718
Sujet: Re: Sin respirar | JanSam 30 Mai - 14:03


...con un poco de esperanza
feat @Javier Aguilar

Javier reste dans son cocon, comme à son habitude. Pas un mot plus haut que l’autre, une phrase amère, difficile à entendre pour Jan qui pense tout le contraire. Javier le mérite car ils sont sur un même pied d’égalité. Le mexicain n’est ni meilleur, ni plus haut et... ça aurait pu fonctionner. Dans une autre époque. Comme beaucoup de relations de Jan qui se sont terminées avant même de débuter. Il lui a fallu des années pour être prêt à nouveau à se lancer, 8ans même. Et ça le désole de se dire qu’il a ressenti de la colère, voir de la haine pour cet homme qui souffrait en silence. Javier aura besoin de plus de 8ans pour sortir de ce carcan que la société lui a offert à peine eut-il décidé de poser un pied dans la police. Mais il y arrivera, un jour, et si Jan peut l’aider… Il le fera. L’homme a beau difficilement pardonner, il y a des explications qui sont plus fortes que la raison. Et celles d’Aguilar le touchent en plein coeur, lui rappellent que lui aussi, a vécu ce rejet au début de son adolescence. Et qu'il s'en est sorti car on lui en a laissé la chance.

Jan repose les yeux sur le papier avant d'étouffer un petit rire amusé. Ouais... Il doit signer.

- Si…

Il l’attrape, fait de même avec un stylo et signe rapidement la feuille. L’affaire Sergio, c’est terminé mais l’affaire Aguilar… Il plante ses prunelles chocolat dans celle du policier.

- J’mens pas quand je te dis que je suis là. Je ne pourrais pas exactement comprendre ce que tu vis mais… on a plus en commun que tu crois et… et j’aimerai t’aider. Parler, échanger, no lo se pero

Quand les émotions affluent, il en perd son anglais et son accent, l'espagnol revenant au galop pour exprimer plus sincèrement ce qu'il a creux au bide.

- Tu as le droit au bonheur Javier. Tu as le droit d’accepter qui tu es et de le dire haut et fort. L’homme que j’ai rencontré dans ce bar, cet homme m’a séduit, m’a… plu. Même si je n’étais pas prêt et que ça ne s’est pas fait, ça ne change pas ce que je pense de toi. Tu es …

Putain d'anglais.

- Eres una persona hermosa. J’aimerai vraiment que tu te vois comme je t'ai vu la première fois.

Comme un homme cultivé, intéressant, beau et surtout, comme quelqu’un qui mérite qu’on prenne du temps pour lui. Qu’on le regarde et l’écoute comme il le mérite.


tradouuuuction et love:
 

_________________

But there's a hope that's waiting for you in the dark. You should know you're beautiful just the way you are.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Javier Aguilar
To do list rp :
Ale - www
Eddy - www
What if - www
(à venir/prévoir ; Jan)
Summary :
Javier est un fils d'immigrés guatémaltèques devenu policier par sens du devoir et idéalisme. Famille catholique, milieu professionnel hétéronormé aux tendances limites, tout autour de lui le contraint à mentir et se plier à l'image que l'on souhaite de lui pour parvenir à avancer, évoluer. Il aura ri aux blagues homophobes, fermé les yeux aux comportements racistes et machistes, il se sera marié, aura tenté de fonder une famille tout en laissant échapper sa véritable nature auprès de quelques amants privilégiés. Mais à force de soustraire des bouts de lui-même chaque jour, il ne peut rester grand chose à la fin, sinon des morceaux qui ne méritent que son dégoût. Aujourd'hui, ce qui faisait sa vie, ses passions, ont la teinte des regrets. Les non-dits sont trop lourds, les entraves insupportables autant qu' insurmontables.
Date d'inscription :
24/02/2020
Messages :
895
Pseudo :
Jav'
Player's pronoun :
-
Rythme de rp :
1 à 4 / mois
Multinicks :
The handyman (Brad)
Avatar :
Oscar Isaac - dezaia
Sin respirar | Jan 210201110711333576
Age :
39 ans
Status :
Divorcé
Orientation :
(Homosexuel au placard)
Work :
NYPD
Home adress :
Brooklyn, appt 3 Bedford Street, Williamsburg
Communities :
NYPD / Outpost / St Luke / BF lifesaving center
Trigger :
Prévenir avant un sujet sensible
Warning :
Dépression, Homophobie
Sin respirar | Jan 107 Sin respirar | Jan 200801052616974776 Sin respirar | Jan 200801051705311535 Sin respirar | Jan 92 Sin respirar | Jan 32 Sin respirar | Jan 91 Sin respirar | Jan 146 Sin respirar | Jan 76 Sin respirar | Jan 112 Sin respirar | Jan 125 Sin respirar | Jan 84 Sin respirar | Jan 148 Sin respirar | Jan 72

To do list rp : Ale - www
Eddy - www
What if - www
(à venir/prévoir ; Jan)
Summary : Javier est un fils d'immigrés guatémaltèques devenu policier par sens du devoir et idéalisme. Famille catholique, milieu professionnel hétéronormé aux tendances limites, tout autour de lui le contraint à mentir et se plier à l'image que l'on souhaite de lui pour parvenir à avancer, évoluer. Il aura ri aux blagues homophobes, fermé les yeux aux comportements racistes et machistes, il se sera marié, aura tenté de fonder une famille tout en laissant échapper sa véritable nature auprès de quelques amants privilégiés. Mais à force de soustraire des bouts de lui-même chaque jour, il ne peut rester grand chose à la fin, sinon des morceaux qui ne méritent que son dégoût. Aujourd'hui, ce qui faisait sa vie, ses passions, ont la teinte des regrets. Les non-dits sont trop lourds, les entraves insupportables autant qu' insurmontables. Date d'inscription : 24/02/2020
Messages : 895
Pseudo : Jav'
Player's pronoun : -
Rythme de rp : 1 à 4 / mois
Multinicks : The handyman (Brad)
Avatar : Oscar Isaac - dezaia
Sin respirar | Jan 210201110711333576
Age : 39 ans
Status : Divorcé
Orientation : (Homosexuel au placard)
Work : NYPD
Home adress : Brooklyn, appt 3 Bedford Street, Williamsburg
Communities : NYPD / Outpost / St Luke / BF lifesaving center
Trigger : Prévenir avant un sujet sensible
Warning : Dépression, Homophobie
Sin respirar | Jan 107 Sin respirar | Jan 200801052616974776 Sin respirar | Jan 200801051705311535 Sin respirar | Jan 92 Sin respirar | Jan 32 Sin respirar | Jan 91 Sin respirar | Jan 146 Sin respirar | Jan 76 Sin respirar | Jan 112 Sin respirar | Jan 125 Sin respirar | Jan 84 Sin respirar | Jan 148 Sin respirar | Jan 72


#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
http://99problems.forumactif.com/t2468-javier https://http:/https://www.ivegot99problems.com/t5245-recherches-de-javier-et-brad http://99problems.forumactif.com/t2485-ask-javier-aguilar
Sujet: Re: Sin respirar | JanSam 17 Oct - 20:09


Javier ne le mérite pas. Il préfère s’arrêter là, endiguer les mots qui se serrent déjà au fond de sa gorge, se terrent dans les recoins de son crâne. Sa mère a l’habitude de dire qu’il y a un temps pour tout, et son temps est passé. Il tente de reprendre contenance, d’enfouir à nouveau ce qui doit l’être. Il se cache derrière son histoire de papier, se recueillant dans les procédures pour ne pas avoir à affronter les complaintes que lui soufflent sa tête comme son coeur.
Ce dernier tressaille au petit rire qui survient, douce sonorité qu’il n’espérait plus pouvoir entendre. Les formalités sont vite remplies, écartées, de sorte qu’il ne reste pas d’échappatoire à Javier lorsque l’étoile plante son regard dans le sien. Il reste coi face aux mots de son ami, face à cette proposition de soutien inconditionnel qu’il ne comprend pas. Qu’il n’attendait pas. Il avale sa salive sans trop savoir quoi répondre, alors que Jan poursuit, l’achève de sa clémence, de ses mots.

« Et j’aimerais être celui que tu as vu. »

Il y a une faille, dans le sourire qui essaie d’étirer le coin de sa lèvre, dans le regard qu’il pose sur Jan. Javier expire, passe une main dans ses cheveux comme si cela pouvait l’aider à laisser derrière lui ce qui doit l’être. Derrière eux.

« J’essaie de faire mieux. Mais j’en suis encore loin. »

Il ne va pas mentir, le chemin sera long, très long. Il est loin, oui. Loin de pouvoir se pardonner comme Jan l’a pardonné, loin de pouvoir oublier ce qu’il a fait jusque là, et ce qu’il fait encore parfois, malgré toute la répulsion que cela évoque en lui. Malgré le dégoût. Alors, oui, Javier ne peut que s’imaginer ce que Jan a vu en lui, et ce qu’il voit encore, mais il peut essayer. Essayer de se rapprocher de cette personne, de cet inconnu que Jan a cru voir, de cet étranger que Javier aurait aimé être pour lui. Et, même si pour eux tout est terminé avant même d’avoir commencé, ce n’est pas ce qui importe. Il aimerait au moins reconnaître ce qu’il voit se refléter dans le miroir.

« Gracias, Jan. »

Il est temps de se laisser. Il se rapproche alors, récupérant le papier, qu’il replie et glisse dans la poche arrière de son jean.
Promis, il cherchera cet homme dont lui parle l’étoile.
Making a star his guide is only logical.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Sin respirar | Jan
Revenir en haut Aller en bas
 

Sin respirar | Jan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I've got 99 problems :: Archives - Empty chairs at empty tables :: archives :: rps-