I've got 99 problems
Venez donner votre avis pour la future maj !
La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
Découvrez les badges, de quoi rendre votre profil encore plus personnalisé love ça se passe par ici !
Vous êtes un peu paumés ? hidebox Rendez vous sur : www.keskispass.com
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
Le deal à ne pas rater :
Cockpit de simulation OPLITE GTR Racing (Simracing)
319.77 €
Voir le deal

Partagez
 

 It started with a swipe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
Sujet: It started with a swipeDim 9 Aoû - 18:07


"It started with a swipe"
feat @Aidan Blackson


Tu avais rudement mal aux pieds. Cela faisait quelques semaines que tu avais quitté les alentours de ta ville natale de Lancaster, et pourtant, le passé semblait encore te courir après. Pour avancer, il fallait que tu te concentre sur ton avenir ou du moins, l’instant présent. Tu avais fui cette relation toxique, cette emprise que ton boss avait sur toi. Tu ne sais pas vraiment combien de temps il va mettre pour te retrouver et t’intégrer de nouveau à cette foutue ‘entreprise’. Au cours de ces années, il avait réussi à t’apprendre à jouer de tes charmes pour tenir compagnie à la gente masculine. Il n’y avait jamais rien eu de sexuel là-dedans, juste un simple jeu de séduction pour faire passer une bonne soirée et se voir offrir des cadeaux. D’ailleurs, tu avais tout jeté, peu importe leurs valeurs respectives. Tu aurais pu aller voir un prêteur sur gage pour les revendre et te faire un peu d’argent, mais ton départ avait été légèrement pris sur un coup de tête. Pas le temps pour réfléchir, ça t’apprendra.

Tu ne sais même pas exactement à quel endroit tu te trouves. T’es peut-être pas si loin finalement. Le réseau sur ton cellulaire devient de plus en plus puissant, signe que tu ne te trouvais pas loin d’une ville ou bien d’un coin un minimum peuplé. Tu tombes sur un bar de motards. Avant d’entrer dans l’établissement, tu as un moment d’hésitation, mais ton estomac qui commençait à grogner, ta gorge sèche et tes pieds te disaient le contraire. Tu pousses la porte et tu vas t’asseoir au comptoir. Le gérant fait presque peur, t’as du mal à parler quand il te demande ce que tu souhaites consommer. Tu ne prends rien d’alcooliser, pas en ayant le ventre vide. Ton téléphone se met à sonner, tu sursautes et manques de tomber de ton tabouret. Tu le prends en main et regarde de quoi, il était question.

— C’est quoi ça ?

Ah oui, tu avais installé Tinder, il y a peu. Un coup de folie et quelques mots de tes collègues et te voilà inscrit sur l’application de rencontre. Apparemment, cela pouvait être utile, tu cherches encore en quoi. Tu venais d’avoir un match. Okay. Tu regardes la photo de profil. Même si tu le trouvais charmant, tu n’en étais pas à l’aise pour autant. Il était à quelques mètres de toi, même juste à côté de toi. Malaise.

— Qu’est-ce tu veux ? Tu as un problème, c’est ça ? dis-tu en t’approchant de lui.  
Revenir en haut Aller en bas
Eden Blackson
To do list rp :
à venir.
Summary :
à venir.
Date d'inscription :
26/09/2019
Messages :
1771
Pseudo :
debo.
Player's pronoun :
elle.
Rythme de rp :
les week-ends.
Multinicks :
espen, axel, noah, roman, ash & isandro.
Avatar :
manny jacinto (saiphodias).
It started with a swipe 5e3b54c0d93dcba55a3dc9f2d65bfc944ebcd9cd
Age :
trente ans.
Nationality :
américain.
Origins :
philippines.
Religion :
athée.
Status :
n'a pas la chance d'un cocu et pourtant... techniquement encore marié.
Orientation :
i'm a bi kinda guy.
Work :
journaliste raté, travaille dans le restaurant de ses parents en attendant de trouver sa voie.
Home adress :
à la recherche de coloc.
Communities :
the overkill.
Trigger :
le vomi #teaméméto et les situation/relations malsaines qui sont romantisées.
Warning :
/
FIT HOT GUYS HAVE PROBLEMS TOO
To do list rp : à venir. Summary : à venir. Date d'inscription : 26/09/2019
Messages : 1771
Pseudo : debo.
Player's pronoun : elle.
Rythme de rp : les week-ends.
Multinicks : espen, axel, noah, roman, ash & isandro.
Avatar : manny jacinto (saiphodias).
It started with a swipe 5e3b54c0d93dcba55a3dc9f2d65bfc944ebcd9cd
Age : trente ans.
Nationality : américain.
Origins : philippines.
Religion : athée.
Status : n'a pas la chance d'un cocu et pourtant... techniquement encore marié.
Orientation : i'm a bi kinda guy.
Work : journaliste raté, travaille dans le restaurant de ses parents en attendant de trouver sa voie.
Home adress : à la recherche de coloc.
Communities : the overkill.
Trigger : le vomi #teaméméto et les situation/relations malsaines qui sont romantisées.
Warning : /

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
http://99problems.forumactif.com/t616-i-feel-like-i-m-the-worst-so-i-always-act-like-i-m-the-best-aidan http://99problems.forumactif.com/t921-don-t-do-love-don-t-do-friends-aidan http://99problems.forumactif.com/t922-instagram-ablackson
Sujet: Re: It started with a swipeDim 30 Aoû - 11:09


"It started with a swipe"
feat @Delilah Eisenhower


C'est ce besoin presque intensif de changer d'air qui t'a poussé à prendre ta voiture et à te barrer tu-ne-sais-où. Pas besoin d'un GPS, pas besoin de suivre des panneaux. Tu roules, sans savoir où cela va t'amener, et tu reviendras dans deux jours pour ta répétition du RHPS comme si de rien n'était. Tu as constamment ce besoin de bouger, d'aller ailleurs. Si tu avais l'argent pour, tu voyagerais à droite et à gauche. Mais ton cœur revient toujours vers un seul et même pays : la France. Malheureusement, tu as déjà claqué tes économies pour t'y rendre il y a quelques mois et tu peux uniquement compter sur ta voiture pour t'amener à droite et à gauche pour le moment. Les États-Unis sont grands, il y a de quoi faire après tout. Après cinq longues heures de route, tu décides de t'arrêter à la première petite ville du coin qui a l'air de sortir tout droit d'une autre époque. Bon, tu as quand même assez de réseau pour pouvoir machinalement jouer sur l'application de rencontre sur laquelle tu t'es inscrite, observant les profils sans grande conviction. Disons-le clairement : tu mets des cœurs à toutes les nanas sans même observer leur physique ou la description juste pour rebooster ton égo après la rupture que tu as vécu. Tu n'es clairement pas dans l'optique de faire des rencontres car si c'est encore une fois pour tomber sur une menteuse compulsive avec des soucis de comportement, non merci... « Une autre, s'il vous plaît. » que tu commandes au barman en lui faisant signe de te resservir une bière. La dernière avant de te poser un peu et de reprendre la route certainement. Et tandis que tu continues de pianoter sur ton téléphone, voilà que la jeune femme qui vient tout juste de rentrer dans le bar t'adresse la parole. Ou plutôt, t'agresse. « On se connaît ? ». Tu captes alors que tu viens d'avoir un match et... c'est cette même inconnue qui se trouve face à toi et sur la photo de profil. « T'es plutôt directe, toi. Par contre, habituellement, on utilise les formules de politesses avant de rentrer dans le vif du sujet. Je te laisse faire un nouvel essai. ». Tu lui lances un sourire arrogant avant de boire une gorgée de ta bière sans cesser de l'observer. Elle est peut-être mignonne, mais tu n'es pas d'humeur à avoir des emmerdes pour rien. A ce que tu saches, tu n'as strictement rien fait pour une fois.

_________________
et j'en ai marre de toi. je sais c'est dur mais c'est comme ça. mais c'est pas moi, non c'est toi. moi j'allais bien avant tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
Sujet: Re: It started with a swipeMar 29 Sep - 19:50


"It started with a swipe"
feat @Aidan Blackson


Décidément, niveau relations sociales, la jeune femme pouvait réellement faire mieux que cela. Au lieu d’y aller doucement mais sûrement, elle avait littéralement foncé dans le tas sans y mettre les formes, ou même penser aux dégâts que cela pouvait faire. Malgré l’éducation que ses parents lui ont fournie, Delilah avait pris soin de tout oublier quand elle avait quitté sa communauté. Plus aucune règle ne la liait, la liberté lui tendait les bras. Sur son chemin, les gens lui avaient dit qu’elle allait forcément se tromper à un moment où à un autre, mais qu’elle finirait par en apprendre sur la vie. Ces personnes-là, Delilah ne les a jamais revus, mais cela ne signifie pas qu’elles ne l’ont pas marqué pour autant. Finalement, elle était tombée dans de mauvaises mains avec ce réseau d’escort girls à la noix. Sourire pour rien, apprécier les hommes riches pour recevoir plus d’argent en retour était devenu son quotidien. Une histoire ancienne, jamais elle n’y retournera. Jamais de la vie. Son ancien patron pourrait bien la menacer qu’elle ne bougerait pas le petit doigt pour lui. Il peut bien trouver quelqu’un d’autre pour la remplacer, puisqu’elle n’est pas irremplaçable.

Bien sûr, ce jeune homme n’était pas aussi docile qu’elle l’espérait. A croire qu’ils étaient tous les deux sur la défensive pour une raison inconnue. Il l’avait envoyé promener, elle pouvait comprendre, mais elle n’allait rien laisser transparaitre.
Est-ce qu’ils se connaissent ? Pas du tout.

— Euh, non? Je ne t’ai jamais vu avant donc non, dit-elle en haussant les épaules.

Il faut dire que la façon dont il lui avait parler et ce petit sourire ne lui plaisait pas vraiment. Enfin, d’une certaine manière, Delilah aimait tout de même les belles choses.

— Tu…

Il lui avait totalement couper le sifflet en lui ordonnant de faire un nouvel essai. Elle soupire et se pince l’arête du nez tout en marmonnant un truc en allemand pennsylvanien, bien de chez elle. Elle ressort alors son téléphone, qui semblait avoir connu la guerre avec l’écran à moitié fissuré.

— C’est bien toi ? lui demanda-t-elle tout en montrant l’écran de son téléphone où était affiché son profil. Ça a fait bip bip quand je suis rentré dans le bar et que je suis passé pas loin de toi.
Revenir en haut Aller en bas
Eden Blackson
To do list rp :
à venir.
Summary :
à venir.
Date d'inscription :
26/09/2019
Messages :
1771
Pseudo :
debo.
Player's pronoun :
elle.
Rythme de rp :
les week-ends.
Multinicks :
espen, axel, noah, roman, ash & isandro.
Avatar :
manny jacinto (saiphodias).
It started with a swipe 5e3b54c0d93dcba55a3dc9f2d65bfc944ebcd9cd
Age :
trente ans.
Nationality :
américain.
Origins :
philippines.
Religion :
athée.
Status :
n'a pas la chance d'un cocu et pourtant... techniquement encore marié.
Orientation :
i'm a bi kinda guy.
Work :
journaliste raté, travaille dans le restaurant de ses parents en attendant de trouver sa voie.
Home adress :
à la recherche de coloc.
Communities :
the overkill.
Trigger :
le vomi #teaméméto et les situation/relations malsaines qui sont romantisées.
Warning :
/
FIT HOT GUYS HAVE PROBLEMS TOO
To do list rp : à venir. Summary : à venir. Date d'inscription : 26/09/2019
Messages : 1771
Pseudo : debo.
Player's pronoun : elle.
Rythme de rp : les week-ends.
Multinicks : espen, axel, noah, roman, ash & isandro.
Avatar : manny jacinto (saiphodias).
It started with a swipe 5e3b54c0d93dcba55a3dc9f2d65bfc944ebcd9cd
Age : trente ans.
Nationality : américain.
Origins : philippines.
Religion : athée.
Status : n'a pas la chance d'un cocu et pourtant... techniquement encore marié.
Orientation : i'm a bi kinda guy.
Work : journaliste raté, travaille dans le restaurant de ses parents en attendant de trouver sa voie.
Home adress : à la recherche de coloc.
Communities : the overkill.
Trigger : le vomi #teaméméto et les situation/relations malsaines qui sont romantisées.
Warning : /

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
http://99problems.forumactif.com/t616-i-feel-like-i-m-the-worst-so-i-always-act-like-i-m-the-best-aidan http://99problems.forumactif.com/t921-don-t-do-love-don-t-do-friends-aidan http://99problems.forumactif.com/t922-instagram-ablackson
Sujet: Re: It started with a swipeSam 7 Nov - 16:24


"It started with a swipe"
feat @Delilah Eisenhower


Tu observes la jeune femme qui te fait face avec une certaine impatience, un sourcil haussé, tandis que tu attends de savoir ce qu’elle te veut. Elle marmonne alors quelque chose dans une langue qui t’est totalement inconnue et tu soupires avant de boire une gorgée de ta boisson… interrompu de nouveau par la blonde qui te montre son portable où ta tête apparaît sur ton profil Tinder. « Woh, je ressors vachement bien sur les photos. » commentes-tu avant de passer tes photos à l’aide de ton doigt sur le portable de la demoiselle sans aucune gêne, hallucinant devant ta propre beauté. Devant son regard, tu t’arrêtes. Mais ce n’est pas de ta faute si tu es un vrai beau gosse quand même ! Visiblement, elle n’a pas l’air de trop comprendre comment l’application fonctionne et tu l’observes un peu suspicieusement, te demandant pendant quelques secondes si elle ne te prend pas un peu pour un con. Mais elle a l’air plutôt sincère. Peut-être que c’est une bonne comédienne après tout… « Oui, c’est moi. Je sais que je suis plus beau en réalité donc c’est peut-être un peu impressionnant pour toi de te retrouver face à moi… ». Chassez le naturel et il revient très (trop) vite au galop avec toi. Mais bon, c’est peut-être à cause de ta présence tout simplement éblouissante qu’elle a oublié ce qu’elle fichait sur Tinder. « En fait, ça a fait bip bip comme tu dis parce que tu as mis que je te plaisais et moi aussi. On est donc un match et on peut à présenter se parler pour finir sur un date dans un bar miteux, dans un coin perdu des Etats-Unis. Sauf que là, on a un peu brûlé les étapes. ». Ce qui est vrai en soit, c’est bel et bien la première fois que tu te retrouves face à face avec une femme de Tinder avant même de lui avoir adressé un mot sur l’application. Ceci peut s’expliquer par le fait que vous vous trouvez dans un coin assez reculé du pays donc logiquement il y a plus de chance de vous croiser. « Bon, tu veux un verre ou tu comptes continuer de me regarder comme si tu venais de voir la huitième merveille du monde ? » finis-tu par lui proposer tout en lui montrant le tabouret à tes côtés. Tu te demandes si elle est réellement du coin ou si comme toi, elle ne sait pas trop ce qu’elle fout ici.

_________________
et j'en ai marre de toi. je sais c'est dur mais c'est comme ça. mais c'est pas moi, non c'est toi. moi j'allais bien avant tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
Sujet: Re: It started with a swipeVen 20 Nov - 22:25


"It started with a swipe"
feat @Aidan Blackson


Delilah ne sait plus vraiment où se placer pour ne pas avoir l’air complètement idiote. Elle lâcha un soupire quand il avait entamé un monologue sur le fait qu’il rendait bien sur les photos. Quelqu’un qui était totalement amoureux de lui-même. Il fallait qu’elle tombe dessus.

— Ton vrai prénom ne serait pas Narcisse ? Est-ce que tu vas finir par tomber amoureux de ton propre reflet ?

L’éducation de la jeune blonde, surtout en matière d’histoire, n’avait pas été très loin. En tout cas, en premier lieu. Dans sa communauté, les cours étaient dispensés par une femme célibataire choisi par les meilleures élèves et quittait ses fonctions quand elle se mariait. Elle avait simplement appris les bases pour entretenir l’esprit de la communauté. Le reste, elle l’avait appris en découvrant le nouveau monde et via les cours de l’association d’Alejandro. Peut-être qu’elle se trompait. Peut-être qu’il allait lui rire au nez, c’est un risque à prendre. Et puis, les choses étaient dites, impossible de faire marche arrière.

— Je ne dirais pas ça. En réalité, tu n’es pas vraiment mon type. Désolé de mettre un coup dans ton égo surdimensionné. Tu vas t’en remettre dis-moi ?

Elle se place correctement sur son siège, le dos bien droit, comme si on lui avait placé un livre sur la tête et qu’elle ne devait pas le faire tomber. Elle jette un coup d’œil autour d’elle pour mieux voir le bar.

— J’ai déjà vu de meilleurs endroits pour un rendez-vous, peu importe sa nature. Si je comprends bien ce que tu dis… je corresponds à tes critères ?

Elle ne le lâche pas du regard, Delilah était curieuse de sa réponse.

Et puis, il m’en faudra beaucoup pour oublier les bêtises que tu dis. Tu te sens vraiment plus pisser ou quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Eden Blackson
To do list rp :
à venir.
Summary :
à venir.
Date d'inscription :
26/09/2019
Messages :
1771
Pseudo :
debo.
Player's pronoun :
elle.
Rythme de rp :
les week-ends.
Multinicks :
espen, axel, noah, roman, ash & isandro.
Avatar :
manny jacinto (saiphodias).
It started with a swipe 5e3b54c0d93dcba55a3dc9f2d65bfc944ebcd9cd
Age :
trente ans.
Nationality :
américain.
Origins :
philippines.
Religion :
athée.
Status :
n'a pas la chance d'un cocu et pourtant... techniquement encore marié.
Orientation :
i'm a bi kinda guy.
Work :
journaliste raté, travaille dans le restaurant de ses parents en attendant de trouver sa voie.
Home adress :
à la recherche de coloc.
Communities :
the overkill.
Trigger :
le vomi #teaméméto et les situation/relations malsaines qui sont romantisées.
Warning :
/
FIT HOT GUYS HAVE PROBLEMS TOO
To do list rp : à venir. Summary : à venir. Date d'inscription : 26/09/2019
Messages : 1771
Pseudo : debo.
Player's pronoun : elle.
Rythme de rp : les week-ends.
Multinicks : espen, axel, noah, roman, ash & isandro.
Avatar : manny jacinto (saiphodias).
It started with a swipe 5e3b54c0d93dcba55a3dc9f2d65bfc944ebcd9cd
Age : trente ans.
Nationality : américain.
Origins : philippines.
Religion : athée.
Status : n'a pas la chance d'un cocu et pourtant... techniquement encore marié.
Orientation : i'm a bi kinda guy.
Work : journaliste raté, travaille dans le restaurant de ses parents en attendant de trouver sa voie.
Home adress : à la recherche de coloc.
Communities : the overkill.
Trigger : le vomi #teaméméto et les situation/relations malsaines qui sont romantisées.
Warning : /

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
http://99problems.forumactif.com/t616-i-feel-like-i-m-the-worst-so-i-always-act-like-i-m-the-best-aidan http://99problems.forumactif.com/t921-don-t-do-love-don-t-do-friends-aidan http://99problems.forumactif.com/t922-instagram-ablackson
Sujet: Re: It started with a swipeSam 28 Nov - 11:45


"It started with a swipe"
feat @Delilah Eisenhower


A la question de la jeune femme, tu ne peux pas de lâcher un rire quelque peu moqueur. « Ne pose pas de question stupide… C’est déjà le cas. » que tu lui réponds avec une mine dès plus sérieuse – bien que ce soit tout de même de l’humour. Tu as beau avoir un égo surdimensionné et être persuadé de faire partie du cercle privé des hommes les plus magnifiques du monde, tu n’es pour autant pas amoureux de toi-même. Ce serait plus simple si c’était le cas. Cela t’aurait évité de te mettre en couple avec la première venue qui veut bien de toi et de finir dans un bar perdu au milieu de nul part en espérant lui échapper. Bon, d’après vos connaissances communes, elle a quitté la ville mais tu restes méfiant. « Oh come on, je suis le type de tout le monde. ». Tu roules des yeux en observant la jolie blonde comme si elle venait de sortir une absurdité… ce qui est le cas. Pas son type ? Impossible. « Sauf si tu préfères les femmes mais dans ce cas, tu t’es trompée en choisissant tes préférences sur Tinder. » ajoutes-tu en haussant brièvement les épaules. Malgré votre discussion assez mouvementée, elle décide tout de même de s’installer à tes côtés. Comme quoi, peut-être que tu parais plus sympathique (et moins imbuvable) que ce qu’elle peut penser. Tu restes quelque peu silencieux face à sa question. Est-ce qu’elle correspond à tes critères ? A vrai dire, tu as swipé sur la droite toutes les femmes que tu as croisé sur l’application sans même vraiment t’attarder sur les photos. Tu n’es pas sur l’application pour faire des rencontres mais juste pour remonter un peu ta fierté. Mais ce détail, tu ne l’avoueras jamais et encore moins à une inconnue. Déjà, tu estimes que tu ne devrais même pas avoir besoin de ce genre d’application pour faire des rencontres. Et en plus, tu n’es pas encore d’humeur à faire quoi que ce soit avec une femme, peu importe la beauté de celle-ci. Oui, Aidan Blackson est devenu frigide. Un problème ? « Tu cherches des compliments ? Ouais, t’es mignonne. Je ne suis certainement pas le premier gars à te le dire. ». Il est vrai que tu as tout de même de la chance sur ce coup-là pour une rencontre hasardeuse Tinder, Delilah est loin d’être laide à regarder… « Tu sais, il faut apprendre à s’aimer soi-même avant de vouloir aimer les autres. Moi, je m’aime et je me satisfais amplement. Tu as un problème contre les personnes qui ont confiance en elles ? ». Confiance en toi que tu as totalement perdu lorsque tes parents t’ont viré de chez toi. Et jouer sur tout ça, cela te permet d’avoir la nette impression d’avoir le dessus sur les autres. De faire croire aux autres que tu es toujours le même. Un vrai petit con.


_________________
et j'en ai marre de toi. je sais c'est dur mais c'est comme ça. mais c'est pas moi, non c'est toi. moi j'allais bien avant tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
Sujet: Re: It started with a swipeSam 28 Nov - 20:35


"It started with a swipe"
feat @Aidan Blackson


— Je ne te connais pas encore assez bien pour le dire. Donc je pense que si je me trompe sur toi, c’est un peu normal.

Pour le moment, la jeune femme n’avait pas vu grand-chose de lui. Elle était simplement tombée sur quelques photos, certes bien faites si elle veut être honnête, et une biographie à peu près accrocheuse. Pas de quoi se retrouver dans les perles de Tinder. Est-ce qu’elle aurait l’occasion d’aller plus loin ? De voir ce qu’il y a derrière le masque qu’il porte ? Si Delilah ne laisse pas tomber ses propres défenses, cela serait impossible.

— Ecoute, tu viens de te prendre ton premier râteau. Ou à moins, que ça t’es déjà arrivé ?

Finalement, elle laisse un léger sourire, encore timide, s’afficher sur son visage. Elle était fière de ce qu’elle venait de sortir. Aidan avait l’air d’être un de ces hommes qui porte une certaine importance à son égo et jouer avec commençait à être un plaisir. Pour une fois, ce n’était pas eux qui allaient profiter de sa présence. Elle pose ses coudes sur le bar et sa tête dans ses mains pour mieux le regarder.

— J’aime aussi les femmes et varier les plaisirs. Peut être que si tu prouves que tu n’es pas qu’un pauvre morceau de viande, je pourrais changer d’avis.

La vie est beaucoup plus complexe qu’elle ne le croit. Alors qu’elle pensait qu’il n’y avait qu’une possibilité en matière d’amour pendant longtemps, Delilah, une fois son indépendance acquise, s’est vite rendu compte que c’était plus complexe. Elle aimait les courbes féminines également et détestait s’apposer une étiquette sur le front. A quoi bon s’enfermer dans une case pour s’ennuyer par la suite ? Rien du tout. Inutile.

— Mignonne ? J’ai plus quinze ans, tu sais. Les autres ont mis un peu plus d’effort dans leurs compliments. Si je le pouvais, je les contacterais pour qu’ils te donnent des cours.

Juste du pur bluff. Loin d’elle était l’envie de retomber dans ses anciens démons, de recontacter ses anciens clients. Jamais de la vie. Malgré tout, en matière de compliments, elle avait connu mieux. Ils savaient la charmer, lui donner envie de finir le rencard et d’encaisser la somme après. Il n’avait pas besoin de se retenir avec elle et pouvait dire les choses comme il lui venait.

— J’ai pas vraiment de problèmes avec, non. Disons qu’elles ont tendance à finir aveugle et à ne pas voir plus loin que le bout de leur nez. Ta copine ne te l’a pas dit ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Sujet: Re: It started with a swipe
Revenir en haut Aller en bas
 

It started with a swipe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I've got 99 problems :: Archives - Empty chairs at empty tables :: archives :: rps-