I've got 99 problems
Venez donner votre avis pour la future maj !
La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
Découvrez les badges, de quoi rendre votre profil encore plus personnalisé love ça se passe par ici !
Vous êtes un peu paumés ? hidebox Rendez vous sur : www.keskispass.com
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% sur Play-Doh 20 Pots De Pate A Modeler – Super Couleurs
6.95 € 13.90 €
Voir le deal

Partagez
 

 in my head, i play a supercut of us (noé&leah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leah Zellmann
To do list rp :
en cours (4/4) :
noé gallagher #01 - www
neva mizrahi #01 - www
ofelia bernal #01 - www
Summary :
Au fond, Leah est un peu l'équivalent humain d'un kaki périmé : un emballage qui vend du rêve, idéal sous tous rapports ; bref, idéal à première vue, puis âpre au goût, décevant une fois la barrière de la peau dure franchie, qui vous laisse avec l'impression que vous auriez pu faire sacrément mieux à la place de vous faire chier des heures pour quelque chose d'aussi pourri. Parce qu'elle est polie, Leah, elle est charismatique, elle est séduisante, mais elle est surtout sarcastique, toute en provocations et en agressivité souvent mal placées. Leah ne veut pas qu'on la comprenne, mais elle veut tout savoir de l'autre. L'intimité la repousse, pourtant elle recherche plus que tout le contact, quitte à payer quelqu'un pour son temps. Même ses parents ne lui parlent plus, ou alors c'est elle qui refuse de leur parler, mais ça, vous le saurez jamais – c'est trop personnel, trop sensible encore. Au-delà du charnel, vous n'atteindrez pas grand-chose chez Leah, parce que tout est si profondément enfoui que même elle n'arrive pas à y retourner. Y a que son métier, qu'elle voudra bien vous dévoiler, et encore : elle vous parlera de sa passion pour l'art et du bifton que ça rapporte, mais jamais dans quelles conditions. Peut-être qu'un jour, au lever du soleil, quand le ciel sera encore rose et qu'elle se prendra d'affection pour vous, elle vous dira tout de Coquillette, le cochon d'inde qu'elle a eu quand elle avait sept ans.
Date d'inscription :
30/08/2020
Messages :
221
Pseudo :
(an)kana
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
une maj par mois, réponses plus régulières
Multinicks :
/
Avatar :
kate siegel + shining
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 54402fcd8b36e57dc5ce6c02a21c0998b0426825
Age :
34 ans
Nationality :
étatsunienne
Origins :
ukrainiennes, ashkénazes
Religion :
athée convaincue, à la forte éducation juive.
Status :
célibataire, probablement pour le mieux.
Orientation :
lesbienne, curieuse, quand elle n'est pas affreusement blasée.
Work :
experte d'art. c'est surtout elle qui reprend vos raretés en disant que c'est de la merde pour les revendre au prix fort derrière.
Home adress :
manhattan, east village.
Communities :
scarlet casino, lgbt center, the lift
Trigger :
/
Warning :
rien pour l'instant, à update
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051712423714in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051714211640in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 91in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 21in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 8in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 201in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 20080105170795666in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 47in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 68in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 163in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 164in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 192in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 41in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 32in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 186in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 110in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 122in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 143in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 153in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801065336610577
IDK WHAT YOU'RE TALKING ABOUT
To do list rp : en cours (4/4) :
noé gallagher #01 - www
neva mizrahi #01 - www
ofelia bernal #01 - www
Summary : Au fond, Leah est un peu l'équivalent humain d'un kaki périmé : un emballage qui vend du rêve, idéal sous tous rapports ; bref, idéal à première vue, puis âpre au goût, décevant une fois la barrière de la peau dure franchie, qui vous laisse avec l'impression que vous auriez pu faire sacrément mieux à la place de vous faire chier des heures pour quelque chose d'aussi pourri. Parce qu'elle est polie, Leah, elle est charismatique, elle est séduisante, mais elle est surtout sarcastique, toute en provocations et en agressivité souvent mal placées. Leah ne veut pas qu'on la comprenne, mais elle veut tout savoir de l'autre. L'intimité la repousse, pourtant elle recherche plus que tout le contact, quitte à payer quelqu'un pour son temps. Même ses parents ne lui parlent plus, ou alors c'est elle qui refuse de leur parler, mais ça, vous le saurez jamais – c'est trop personnel, trop sensible encore. Au-delà du charnel, vous n'atteindrez pas grand-chose chez Leah, parce que tout est si profondément enfoui que même elle n'arrive pas à y retourner. Y a que son métier, qu'elle voudra bien vous dévoiler, et encore : elle vous parlera de sa passion pour l'art et du bifton que ça rapporte, mais jamais dans quelles conditions. Peut-être qu'un jour, au lever du soleil, quand le ciel sera encore rose et qu'elle se prendra d'affection pour vous, elle vous dira tout de Coquillette, le cochon d'inde qu'elle a eu quand elle avait sept ans. Date d'inscription : 30/08/2020
Messages : 221
Pseudo : (an)kana
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : une maj par mois, réponses plus régulières
Multinicks : /
Avatar : kate siegel + shining
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 54402fcd8b36e57dc5ce6c02a21c0998b0426825
Age : 34 ans
Nationality : étatsunienne
Origins : ukrainiennes, ashkénazes
Religion : athée convaincue, à la forte éducation juive.
Status : célibataire, probablement pour le mieux.
Orientation : lesbienne, curieuse, quand elle n'est pas affreusement blasée.
Work : experte d'art. c'est surtout elle qui reprend vos raretés en disant que c'est de la merde pour les revendre au prix fort derrière.
Home adress : manhattan, east village.
Communities : scarlet casino, lgbt center, the lift
Trigger : /
Warning : rien pour l'instant, à update
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051712423714in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051714211640in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 91in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 21in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 8in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 201in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 20080105170795666in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 47in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 68in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 163in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 164in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 192in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 41in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 32in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 186in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 110in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 122in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 143in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 153in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801065336610577

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
http://99problems.forumactif.com/t4353-if-a-god-is-a-dog-and-a-man-is-a-fraud-then-i-m-a-lost-cause-leah http://99problems.forumactif.com/t4463-recherches-de-leah-barghava
Sujet: in my head, i play a supercut of us (noé&leah)Ven 11 Sep - 11:55
Dis-donc, c’est une soirée tout de glace !” Rire comme une conne, mine de rien, c’est tout un exercice - et taxant, en plus, pas des moindres, vraiment pas, mais ce soir, Leah se sent au poil. Elle est au taquet, reposée, mise sur son trente-et-un, inarrêtable petite tornade d’un mètre soixante qui rit au moindre jeu de mots digne d’un vaudeville. A ses côtés, Derek, le grand rouquin emmailloté dans une chemise bien trop petite pour sa carrure, exalte : il n’en revient pas d’amener une jolie jeune femme à sa soirée, fier comme un coq engoncé dans son costume à fleurs qui ne seyerait à absolument personne. Elle est à son bras, rigole à toutes ses blagues et là-dessus, le dicton est clair : femme qui rit… La section privatisée de l’hôtel un peu chic leur ouvre grand les bras, et Derek jubile. Aleksei ne va pas en revenir, lui qui était certain d’avoir plus de succès que lui la veille… Comme pour forcer le trait, il carre les épaules, embrasse la pièce de ses deux bras ouverts comme s’il reprenait possession de son royaume. “Tu vas voir, ils sont très sympas”, rassure-t-il sa protégée comme s’il lui présentait la famille Clinton. Il lui rend clairement service, et pourtant il ignore tout du pourquoi.

La troupe est là, entière, a déjà attaqué les hostilités et l’alcool coule à foison de tous côtés. Noé est là, aussi, avec son sourire solaire, égale à elle-même, et Leah s’applique à la transpercer de ses pupilles sombres - si un regard pouvait tuer, elle se demande si elle mettrait ses envies à exécution. “Les gars, je vous présente Leah.” Derek babille comme un gamin qui montre sa nouvelle PS4 à ses potes et la troupe se tourne en sa direction pour jauger la nouvelle venue. Y en a dix mille, des Leah, surtout dans l’immense ville de New York, mais la concernée espère quand même que Noé tique, rien qu’un peu. Et elle tique sûrement, parce que leurs regards se croisent, se jaugent et le pincement au coeur que ces retrouvailles calculées lui infligent finissent de la convaincre que c’était la pire idée qu’elle puisse avoir. “Bonsoir.” Un demi-sourire de conne, encore, et il lui semble improbable que son accompagnateur n’y soupçonne aucun désintérêt, mais Derek ne dit rien, ostensiblement ravi. Il ne compte plus, pourtant, elle a déjà lâché son bras, trop occupée à sonder l’Elsa de la pièce du regard. Au fond, elle ignore ce qu’elle fait là, ce qu’elle espère gagner en étant ici. C’est là tout le coeur du problème.

@Noé Gallagher love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noé Gallagher
To do list rp :
prénom nom - www
Summary :
Noé est une jeune femme de 29 ans, qui après quelques -longues- années de galère et de doutes tous plus imposants les uns que les autres, est comédienne à Broadway. Elle a toujours été attirée par les planches et le théâtre, si bien que la tisch school of art a tout de suite été une évidence pour elle, et ça, depuis qu'elle a su qu'elle pouvait l'intégrer si jamais elle avait le dossier suffisant pour le faire, il faut dire qu'elle a redoublé d'efforts pour y entrer et elle a réussi haut la main. Elle a d'abord commencé par des petits rôles avant de jouer la doublure d'Heather Chandler dans Heathers, the musical. Avant de finalement décrocher le rôle d'Anna dans Frozen : the musical. Noé est une véritable control freak et elle tente de se soigner.

Côté famille, Noé est née à New York et a grandi dans une famille aimante et des plus normales. Une soeur, deux parents qui s'aiment, une mère couturière et un père cuisinier dans un grand hôtel, il faut dire qu'elle ne manquait de rien mais n'était pas du genre à dépenser des mille et des cent juste pour le plaisir. Rien de bien transcendant et de bien dramatique en soit. Les repas de famille le dimanche, les jours fériés passés ensemble. Même les grands-parents sont souvent de la partie. Pas de soucis de ce côté là, la famille s'est trouvée encore plus soudé quand son papy est partie. Noé l'a très mal vécu mais maintenant, quand elle monte sur scène, elle est sur qu'il l'a regarde. Lui qui n'a pas tenu jusqu'à la première de Frozen.

Côté cœur, Noé est gay. Ça n'a pas été un drame dans la famille, et le jour où elle a décidé de tout dire a ses parents, sa mère lui a dit qu'elle savait. Elle l'avait toujours su. Et puis, ça lui a fait du bien a Noé. Sa grand-mère n'a pas compris, n'a pas réellement réagit mais elle lui a dit que tant qu'elle était heureuse, c'était le principal. Il n'y a que sa soeur, qui a eu des mots trop hauts, des mots que Noé ne pense jamais entendre. Mais elle sait qu'elle reviendra.
Date d'inscription :
17/06/2020
Messages :
193
Pseudo :
harleen. (marion)
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
aléatoire. plus le week-end.
Multinicks :
alejandra wiley ; de armas (www) - alix westmore ; gadot (www) arya cohen ; robbie (www) - isobel allen ; clarke (www) - jezabel wellington ; lavi (www) - jules ainsworth ; gillies (www) - kate byrne ; ridley (www) - louisa shacklebolt ; dyer (www) - noé gallagher ; kovalenko (www) - victor aubertin ; austen (www)
Avatar :
alina k. + tearsflight ❤
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) C25faf7174dcb1aed9a8b15efc2186fe
Age :
thirty years old. (21/12)
Nationality :
américaine
Origins :
caucasienne
Religion :
athée.
Status :
single.
Orientation :
gay.
Work :
broadway actress, anna in frozen: the musical.
Home adress :
brooklyn.
Communities :
#the lift
#broadway
#lgbt center
Trigger :
sexual assault; self harming.
Warning :
homophobia.
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 59
I NEED HELP
To do list rp : prénom nom - www Summary : Noé est une jeune femme de 29 ans, qui après quelques -longues- années de galère et de doutes tous plus imposants les uns que les autres, est comédienne à Broadway. Elle a toujours été attirée par les planches et le théâtre, si bien que la tisch school of art a tout de suite été une évidence pour elle, et ça, depuis qu'elle a su qu'elle pouvait l'intégrer si jamais elle avait le dossier suffisant pour le faire, il faut dire qu'elle a redoublé d'efforts pour y entrer et elle a réussi haut la main. Elle a d'abord commencé par des petits rôles avant de jouer la doublure d'Heather Chandler dans Heathers, the musical. Avant de finalement décrocher le rôle d'Anna dans Frozen : the musical. Noé est une véritable control freak et elle tente de se soigner.

Côté famille, Noé est née à New York et a grandi dans une famille aimante et des plus normales. Une soeur, deux parents qui s'aiment, une mère couturière et un père cuisinier dans un grand hôtel, il faut dire qu'elle ne manquait de rien mais n'était pas du genre à dépenser des mille et des cent juste pour le plaisir. Rien de bien transcendant et de bien dramatique en soit. Les repas de famille le dimanche, les jours fériés passés ensemble. Même les grands-parents sont souvent de la partie. Pas de soucis de ce côté là, la famille s'est trouvée encore plus soudé quand son papy est partie. Noé l'a très mal vécu mais maintenant, quand elle monte sur scène, elle est sur qu'il l'a regarde. Lui qui n'a pas tenu jusqu'à la première de Frozen.

Côté cœur, Noé est gay. Ça n'a pas été un drame dans la famille, et le jour où elle a décidé de tout dire a ses parents, sa mère lui a dit qu'elle savait. Elle l'avait toujours su. Et puis, ça lui a fait du bien a Noé. Sa grand-mère n'a pas compris, n'a pas réellement réagit mais elle lui a dit que tant qu'elle était heureuse, c'était le principal. Il n'y a que sa soeur, qui a eu des mots trop hauts, des mots que Noé ne pense jamais entendre. Mais elle sait qu'elle reviendra.
Date d'inscription : 17/06/2020
Messages : 193
Pseudo : harleen. (marion)
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : aléatoire. plus le week-end.
Multinicks : alejandra wiley ; de armas (www) - alix westmore ; gadot (www) arya cohen ; robbie (www) - isobel allen ; clarke (www) - jezabel wellington ; lavi (www) - jules ainsworth ; gillies (www) - kate byrne ; ridley (www) - louisa shacklebolt ; dyer (www) - noé gallagher ; kovalenko (www) - victor aubertin ; austen (www)
Avatar : alina k. + tearsflight ❤
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) C25faf7174dcb1aed9a8b15efc2186fe
Age : thirty years old. (21/12)
Nationality : américaine
Origins : caucasienne
Religion : athée.
Status : single.
Orientation : gay.
Work : broadway actress, anna in frozen: the musical.
Home adress : brooklyn.
Communities : #the lift
#broadway
#lgbt center
Trigger : sexual assault; self harming.
Warning : homophobia.
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 59

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
Sujet: Re: in my head, i play a supercut of us (noé&leah)Mar 15 Sep - 20:41
Noé est plutôt heureuse parce que pour une fois tout le monde lui a répondu pour qu'elle puisse organiser la soirée entre cast. Et ça, elle est plutôt satisfaite, bon, elle a dû leur râler dessus une ou deux fois mais finalement, tout se passe comme sur des roulettes. Quand elle enfile sa nouvelle robe et qu'elle coiffe ses cheveux en un chignon défait, elle se trouve plutôt jolie pour une fois et elle passe une main rapide pour leur donner un effet décoiffé avant d'enfiler ses talons, d'offrir une accolade à Sage et de partir, motivée comme jamais, direction l'hôtel avec une partie privatisé uniquement pour eux. Quand elle arrive à la destination, elle monte, vérifie que tout est en ordre, remet quelques verres mal alignés et elle salue ses collègues qui arrivent en leur offrant une accolade, hilare avant de récupérer une coupe de champagne et de laisser le dj mettre une musique d'ambiance. Elle danse Noé, comme si personne ne la regardait, danse avec ses amis, et elle récupère une deuxième coupe de champagne qu'elle commence déjà à vider. Et les portes de l'ascenseur qui s'ouvre, Noé ne voit pas tout de suite. Elle continue à se déhancher au rythme de la musique et elle entend Derek qui présente sa nouvelle conquête à tout le monde, elle ne sait même pas si elle peut compter sur le doigt d'une main toutes les conquêtes qu'il a pu leur ramener. Et Noé, elle sent son coeur qui se serre un peu mais elle ne sait pas vraiment pourquoi. Elle passe une main dans ses cheveux, siffle entre ses dents quand Derek fait preuve d'une tactilité insupportable aux yeux de Noé, et elle se rapproche du duo pour offrir une accolade à Derek avant de se tourner Leah, pour lui tendre la main « Je suis Noé, enchantée. » Elle attend qu'elle lui serre la main, et elle plonge le regard dans celui de Leah, et ses yeux, elle s'en souviendrait souvent. Ses yeux qui se sont tant de fois posés sur elle, si bien qu'elle baisse sa main avant qu'elle ne la lui serre, la transforme en poing et boit une gorgée de champagne. « Si vous voulez, y'a du champagne sur la table, par là. » Et elle s'éloigne pour aller prendre l'air sur le balcon, jusqu'à ce que Leah la rejoigne, et Noé se retourne « Qu'est-ce que tu fais là ? » demande t-elle, en préambule, les dents serrées, l'envie de se barrer. Loin, très loin. Comme si New York tenait dans une poche alors que c'est tout le contraire, et Noé, même si elle croit au destin, là, elle a juste l'impression qu'il se fout d'elle.

_________________

❝ i can't be what you expect of me but I'm trying every day with all i do and do not say here on the edge of the abyss knowing everything in my whole life has lead to this and so I pull inside myself close the walls put up my guard i've practised every single day for this so why is it so hard? ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah Zellmann
To do list rp :
en cours (4/4) :
noé gallagher #01 - www
neva mizrahi #01 - www
ofelia bernal #01 - www
Summary :
Au fond, Leah est un peu l'équivalent humain d'un kaki périmé : un emballage qui vend du rêve, idéal sous tous rapports ; bref, idéal à première vue, puis âpre au goût, décevant une fois la barrière de la peau dure franchie, qui vous laisse avec l'impression que vous auriez pu faire sacrément mieux à la place de vous faire chier des heures pour quelque chose d'aussi pourri. Parce qu'elle est polie, Leah, elle est charismatique, elle est séduisante, mais elle est surtout sarcastique, toute en provocations et en agressivité souvent mal placées. Leah ne veut pas qu'on la comprenne, mais elle veut tout savoir de l'autre. L'intimité la repousse, pourtant elle recherche plus que tout le contact, quitte à payer quelqu'un pour son temps. Même ses parents ne lui parlent plus, ou alors c'est elle qui refuse de leur parler, mais ça, vous le saurez jamais – c'est trop personnel, trop sensible encore. Au-delà du charnel, vous n'atteindrez pas grand-chose chez Leah, parce que tout est si profondément enfoui que même elle n'arrive pas à y retourner. Y a que son métier, qu'elle voudra bien vous dévoiler, et encore : elle vous parlera de sa passion pour l'art et du bifton que ça rapporte, mais jamais dans quelles conditions. Peut-être qu'un jour, au lever du soleil, quand le ciel sera encore rose et qu'elle se prendra d'affection pour vous, elle vous dira tout de Coquillette, le cochon d'inde qu'elle a eu quand elle avait sept ans.
Date d'inscription :
30/08/2020
Messages :
221
Pseudo :
(an)kana
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
une maj par mois, réponses plus régulières
Multinicks :
/
Avatar :
kate siegel + shining
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 54402fcd8b36e57dc5ce6c02a21c0998b0426825
Age :
34 ans
Nationality :
étatsunienne
Origins :
ukrainiennes, ashkénazes
Religion :
athée convaincue, à la forte éducation juive.
Status :
célibataire, probablement pour le mieux.
Orientation :
lesbienne, curieuse, quand elle n'est pas affreusement blasée.
Work :
experte d'art. c'est surtout elle qui reprend vos raretés en disant que c'est de la merde pour les revendre au prix fort derrière.
Home adress :
manhattan, east village.
Communities :
scarlet casino, lgbt center, the lift
Trigger :
/
Warning :
rien pour l'instant, à update
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051712423714in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051714211640in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 91in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 21in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 8in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 201in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 20080105170795666in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 47in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 68in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 163in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 164in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 192in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 41in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 32in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 186in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 110in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 122in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 143in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 153in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801065336610577
IDK WHAT YOU'RE TALKING ABOUT
To do list rp : en cours (4/4) :
noé gallagher #01 - www
neva mizrahi #01 - www
ofelia bernal #01 - www
Summary : Au fond, Leah est un peu l'équivalent humain d'un kaki périmé : un emballage qui vend du rêve, idéal sous tous rapports ; bref, idéal à première vue, puis âpre au goût, décevant une fois la barrière de la peau dure franchie, qui vous laisse avec l'impression que vous auriez pu faire sacrément mieux à la place de vous faire chier des heures pour quelque chose d'aussi pourri. Parce qu'elle est polie, Leah, elle est charismatique, elle est séduisante, mais elle est surtout sarcastique, toute en provocations et en agressivité souvent mal placées. Leah ne veut pas qu'on la comprenne, mais elle veut tout savoir de l'autre. L'intimité la repousse, pourtant elle recherche plus que tout le contact, quitte à payer quelqu'un pour son temps. Même ses parents ne lui parlent plus, ou alors c'est elle qui refuse de leur parler, mais ça, vous le saurez jamais – c'est trop personnel, trop sensible encore. Au-delà du charnel, vous n'atteindrez pas grand-chose chez Leah, parce que tout est si profondément enfoui que même elle n'arrive pas à y retourner. Y a que son métier, qu'elle voudra bien vous dévoiler, et encore : elle vous parlera de sa passion pour l'art et du bifton que ça rapporte, mais jamais dans quelles conditions. Peut-être qu'un jour, au lever du soleil, quand le ciel sera encore rose et qu'elle se prendra d'affection pour vous, elle vous dira tout de Coquillette, le cochon d'inde qu'elle a eu quand elle avait sept ans. Date d'inscription : 30/08/2020
Messages : 221
Pseudo : (an)kana
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : une maj par mois, réponses plus régulières
Multinicks : /
Avatar : kate siegel + shining
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 54402fcd8b36e57dc5ce6c02a21c0998b0426825
Age : 34 ans
Nationality : étatsunienne
Origins : ukrainiennes, ashkénazes
Religion : athée convaincue, à la forte éducation juive.
Status : célibataire, probablement pour le mieux.
Orientation : lesbienne, curieuse, quand elle n'est pas affreusement blasée.
Work : experte d'art. c'est surtout elle qui reprend vos raretés en disant que c'est de la merde pour les revendre au prix fort derrière.
Home adress : manhattan, east village.
Communities : scarlet casino, lgbt center, the lift
Trigger : /
Warning : rien pour l'instant, à update
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051712423714in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051714211640in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 91in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 21in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 8in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 201in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 20080105170795666in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 47in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 68in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 163in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 164in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 192in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 41in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 32in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 186in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 110in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 122in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 143in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 153in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801065336610577

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
http://99problems.forumactif.com/t4353-if-a-god-is-a-dog-and-a-man-is-a-fraud-then-i-m-a-lost-cause-leah http://99problems.forumactif.com/t4463-recherches-de-leah-barghava
Sujet: Re: in my head, i play a supercut of us (noé&leah)Mer 16 Sep - 20:27
Évidemment, que Noé l’a remarquée. Évidemment, qu’elle lui tend sa main comme si elles étaient l’une pour l'autre de parfaites inconnues et qu'elle lui sort son sourire poli et lisse, complètement faux-cul, parfaitement calculé. Ce à quoi Leah ne s'attendait pas, par contre, c’est à ce pincement au cœur qui devient agaçant, puis douloureux lorsque le regard se transforme en une accusation rédhibitoire, que la main qu'elle lui tendait retombe contre son flanc sans aucune autre forme de procès. Derek, lui, est magnifiquement aveugle à la tension qui règne entre les deux jeunes femmes, enthousiasmé qu'il l’est par celle qui l’accompagne – il acquiesce vivement à l'offre de champagne en passant entièrement à côté de l'animosité dans le ton de son acolyte de scène, et Leah jubile intérieurement, galvanisée par son effet. Le retour au regard sombre de Noé, lui, par contre, la pousse à déchanter.
C’est presque interdite qu'elle emboîte le pas à la rouquine vers l’extérieur. Ça fait quelques mois qu'elle l’a pas vue, Noé, et si elle était d'humeur outrecuidante, elle prétendrait même probablement que ça fait plusieurs semaines qu'elle n’a pas pensé à elle. La rouquine n’a pas besoin de le savoir, en revanche. « Qu'est-ce que tu fais là ? » Et elle, elle n’est pas près de lui dire.

J’accompagne Derek, pourquoi ?

Elle est douée pour faire l’innocente, Leah, sale tête à claques parfaitement à son aise dans ce rôle qui lui sied comme une seconde peau. Elle ne lui fait pas l’affront de prétendre qu'elle ne s'attendait pas à la voir, cela dit – qu’elle l’explicite ou non, Noé la connaît assez, l’a toujours assez bien cernée pour se douter qu’elle est là pour elle, quelles que soient ses intentions. “T’aurais pu te montrer plus chaleureuse, tu sais… Maintenant, il va croire que t’as une dent contre moi et il va plus vouloir du sérieux.” Elle hausse les épaules, feint la déception. Elle provoque, surtout, la titille pour que Noé dévoile ses faiblesses la première, qu'elle avoue vouloir la fuir, qu’elle culpabilise de l'avoir abandonnée comme ça. Elle provoque pour lui montrer qu’elle est passée si facilement à autre chose qu'elle est prête à se ramener devant elle pour le lui prouver. Elle provoque, Leah, constamment, et c’est pour la simple et bonne raison qu'elle n’a aucune autre façon de dire tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noé Gallagher
To do list rp :
prénom nom - www
Summary :
Noé est une jeune femme de 29 ans, qui après quelques -longues- années de galère et de doutes tous plus imposants les uns que les autres, est comédienne à Broadway. Elle a toujours été attirée par les planches et le théâtre, si bien que la tisch school of art a tout de suite été une évidence pour elle, et ça, depuis qu'elle a su qu'elle pouvait l'intégrer si jamais elle avait le dossier suffisant pour le faire, il faut dire qu'elle a redoublé d'efforts pour y entrer et elle a réussi haut la main. Elle a d'abord commencé par des petits rôles avant de jouer la doublure d'Heather Chandler dans Heathers, the musical. Avant de finalement décrocher le rôle d'Anna dans Frozen : the musical. Noé est une véritable control freak et elle tente de se soigner.

Côté famille, Noé est née à New York et a grandi dans une famille aimante et des plus normales. Une soeur, deux parents qui s'aiment, une mère couturière et un père cuisinier dans un grand hôtel, il faut dire qu'elle ne manquait de rien mais n'était pas du genre à dépenser des mille et des cent juste pour le plaisir. Rien de bien transcendant et de bien dramatique en soit. Les repas de famille le dimanche, les jours fériés passés ensemble. Même les grands-parents sont souvent de la partie. Pas de soucis de ce côté là, la famille s'est trouvée encore plus soudé quand son papy est partie. Noé l'a très mal vécu mais maintenant, quand elle monte sur scène, elle est sur qu'il l'a regarde. Lui qui n'a pas tenu jusqu'à la première de Frozen.

Côté cœur, Noé est gay. Ça n'a pas été un drame dans la famille, et le jour où elle a décidé de tout dire a ses parents, sa mère lui a dit qu'elle savait. Elle l'avait toujours su. Et puis, ça lui a fait du bien a Noé. Sa grand-mère n'a pas compris, n'a pas réellement réagit mais elle lui a dit que tant qu'elle était heureuse, c'était le principal. Il n'y a que sa soeur, qui a eu des mots trop hauts, des mots que Noé ne pense jamais entendre. Mais elle sait qu'elle reviendra.
Date d'inscription :
17/06/2020
Messages :
193
Pseudo :
harleen. (marion)
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
aléatoire. plus le week-end.
Multinicks :
alejandra wiley ; de armas (www) - alix westmore ; gadot (www) arya cohen ; robbie (www) - isobel allen ; clarke (www) - jezabel wellington ; lavi (www) - jules ainsworth ; gillies (www) - kate byrne ; ridley (www) - louisa shacklebolt ; dyer (www) - noé gallagher ; kovalenko (www) - victor aubertin ; austen (www)
Avatar :
alina k. + tearsflight ❤
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) C25faf7174dcb1aed9a8b15efc2186fe
Age :
thirty years old. (21/12)
Nationality :
américaine
Origins :
caucasienne
Religion :
athée.
Status :
single.
Orientation :
gay.
Work :
broadway actress, anna in frozen: the musical.
Home adress :
brooklyn.
Communities :
#the lift
#broadway
#lgbt center
Trigger :
sexual assault; self harming.
Warning :
homophobia.
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 59
I NEED HELP
To do list rp : prénom nom - www Summary : Noé est une jeune femme de 29 ans, qui après quelques -longues- années de galère et de doutes tous plus imposants les uns que les autres, est comédienne à Broadway. Elle a toujours été attirée par les planches et le théâtre, si bien que la tisch school of art a tout de suite été une évidence pour elle, et ça, depuis qu'elle a su qu'elle pouvait l'intégrer si jamais elle avait le dossier suffisant pour le faire, il faut dire qu'elle a redoublé d'efforts pour y entrer et elle a réussi haut la main. Elle a d'abord commencé par des petits rôles avant de jouer la doublure d'Heather Chandler dans Heathers, the musical. Avant de finalement décrocher le rôle d'Anna dans Frozen : the musical. Noé est une véritable control freak et elle tente de se soigner.

Côté famille, Noé est née à New York et a grandi dans une famille aimante et des plus normales. Une soeur, deux parents qui s'aiment, une mère couturière et un père cuisinier dans un grand hôtel, il faut dire qu'elle ne manquait de rien mais n'était pas du genre à dépenser des mille et des cent juste pour le plaisir. Rien de bien transcendant et de bien dramatique en soit. Les repas de famille le dimanche, les jours fériés passés ensemble. Même les grands-parents sont souvent de la partie. Pas de soucis de ce côté là, la famille s'est trouvée encore plus soudé quand son papy est partie. Noé l'a très mal vécu mais maintenant, quand elle monte sur scène, elle est sur qu'il l'a regarde. Lui qui n'a pas tenu jusqu'à la première de Frozen.

Côté cœur, Noé est gay. Ça n'a pas été un drame dans la famille, et le jour où elle a décidé de tout dire a ses parents, sa mère lui a dit qu'elle savait. Elle l'avait toujours su. Et puis, ça lui a fait du bien a Noé. Sa grand-mère n'a pas compris, n'a pas réellement réagit mais elle lui a dit que tant qu'elle était heureuse, c'était le principal. Il n'y a que sa soeur, qui a eu des mots trop hauts, des mots que Noé ne pense jamais entendre. Mais elle sait qu'elle reviendra.
Date d'inscription : 17/06/2020
Messages : 193
Pseudo : harleen. (marion)
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : aléatoire. plus le week-end.
Multinicks : alejandra wiley ; de armas (www) - alix westmore ; gadot (www) arya cohen ; robbie (www) - isobel allen ; clarke (www) - jezabel wellington ; lavi (www) - jules ainsworth ; gillies (www) - kate byrne ; ridley (www) - louisa shacklebolt ; dyer (www) - noé gallagher ; kovalenko (www) - victor aubertin ; austen (www)
Avatar : alina k. + tearsflight ❤
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) C25faf7174dcb1aed9a8b15efc2186fe
Age : thirty years old. (21/12)
Nationality : américaine
Origins : caucasienne
Religion : athée.
Status : single.
Orientation : gay.
Work : broadway actress, anna in frozen: the musical.
Home adress : brooklyn.
Communities : #the lift
#broadway
#lgbt center
Trigger : sexual assault; self harming.
Warning : homophobia.
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 59

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
Sujet: Re: in my head, i play a supercut of us (noé&leah)Dim 27 Sep - 0:13
Elle aurait pu ne pas venir, parce que Noé se doute qu’elle savait pertinemment qu’elle serait là. Après tout, il n’y a pas trente-six comédies musicales qui sont une presque copie conforme du célèbre dessin animé de Disney. Noé était persuadée que Leah le savait et qu’elle l’a fait exprès. Elle ne voulait pas lui jeter la première pierre mais elle en aurait mit sa main à couper. Si bien que quand elles sortent à l’extérieur, presque en dehors des regards de tout le monde, Noé ne peut s’empêcher d’être mauvaise dans ses mots, dans ses paroles, dans sa façon de parler et dans sa posture qui montre que tout autour d’elle est hors de contrôle et qu’elle essaie de garder la face. Elle qui veut avoir le contrôle sur tout, voilà qu’elle se sent comme un équilibriste à deux doigts de tomber dans le vide pour une simple erreur de pas. Noé souffle en levant les yeux au ciel façon à l’impudence dont fait preuve Leah. « T’accompagnes Derek et tu me prends pour une idiote aussi non ? » demande t-elle, sans retenue, ses bras croisés et une main qui se gratte frénétiquement le poignet quand elle est dans une situation inconfortable et qu’il faut qu’elle fasse des efforts surhumains pour ne pas craquer devant son manque de contrôle. Elle va craquer Noé, l’envoyer balader et lui dire de dégager si elle ne se contrôle pas encore un minimum. Et elle la regarde, détaille ce visage qu’elle a tant de fois embrassé, qu’elle a tant de fois toucher, pour se rappeler ses traits quand elles étaient séparées. Elle ne peut s’empêcher de rire jaune quand elle lui dit que Derek ne voudra plus de sérieux « Parce que tu serais capable de vouloir du sérieux avec un type pareil ? » demande t-elle en secouant la tête négativement. « A croire que tes standards ont baissés. » Non pas qu’elle critique son collègue mais elle sait bien que ce n’est pas son style à Leah. Elle sait bien quel genre de personne est son type. Elle sait surtout que Leah n’est pas attiré par les garçons. Noé finit par coller ses deux bras le long de son corps pour cesser de vouloir garder le contrôle et elle la regarde « Je te connais Leah, je sais que tu savais que j’étais là. Arrête de vouloir te cacher derrière des faux semblants. » prononce Noé, d’une voix assurée avant de soupirer un instant et elle se rapproche d’elle, ses dents qui mordent avec un triste automatisme sa lèvre inférieure. « Arrête de te voiler la face Leah. Toi comme moi on sait que t’as pas accepté que je te dise de partir parce que je supporte pas qu’on me donne des ultimatums. J’ai toujours refusé qu’on m’en donne, ce n’est pas toi qui allait me donner le premier. J’ai jamais accepté qu’on essaye d’avoir le contrôle sur ma vie, et toi t’as pas accepté de ne pas avoir autant d’importance que tu le pensais dans la mienne. »

@Leah Barghava love

_________________

❝ i can't be what you expect of me but I'm trying every day with all i do and do not say here on the edge of the abyss knowing everything in my whole life has lead to this and so I pull inside myself close the walls put up my guard i've practised every single day for this so why is it so hard? ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah Zellmann
To do list rp :
en cours (4/4) :
noé gallagher #01 - www
neva mizrahi #01 - www
ofelia bernal #01 - www
Summary :
Au fond, Leah est un peu l'équivalent humain d'un kaki périmé : un emballage qui vend du rêve, idéal sous tous rapports ; bref, idéal à première vue, puis âpre au goût, décevant une fois la barrière de la peau dure franchie, qui vous laisse avec l'impression que vous auriez pu faire sacrément mieux à la place de vous faire chier des heures pour quelque chose d'aussi pourri. Parce qu'elle est polie, Leah, elle est charismatique, elle est séduisante, mais elle est surtout sarcastique, toute en provocations et en agressivité souvent mal placées. Leah ne veut pas qu'on la comprenne, mais elle veut tout savoir de l'autre. L'intimité la repousse, pourtant elle recherche plus que tout le contact, quitte à payer quelqu'un pour son temps. Même ses parents ne lui parlent plus, ou alors c'est elle qui refuse de leur parler, mais ça, vous le saurez jamais – c'est trop personnel, trop sensible encore. Au-delà du charnel, vous n'atteindrez pas grand-chose chez Leah, parce que tout est si profondément enfoui que même elle n'arrive pas à y retourner. Y a que son métier, qu'elle voudra bien vous dévoiler, et encore : elle vous parlera de sa passion pour l'art et du bifton que ça rapporte, mais jamais dans quelles conditions. Peut-être qu'un jour, au lever du soleil, quand le ciel sera encore rose et qu'elle se prendra d'affection pour vous, elle vous dira tout de Coquillette, le cochon d'inde qu'elle a eu quand elle avait sept ans.
Date d'inscription :
30/08/2020
Messages :
221
Pseudo :
(an)kana
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
une maj par mois, réponses plus régulières
Multinicks :
/
Avatar :
kate siegel + shining
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 54402fcd8b36e57dc5ce6c02a21c0998b0426825
Age :
34 ans
Nationality :
étatsunienne
Origins :
ukrainiennes, ashkénazes
Religion :
athée convaincue, à la forte éducation juive.
Status :
célibataire, probablement pour le mieux.
Orientation :
lesbienne, curieuse, quand elle n'est pas affreusement blasée.
Work :
experte d'art. c'est surtout elle qui reprend vos raretés en disant que c'est de la merde pour les revendre au prix fort derrière.
Home adress :
manhattan, east village.
Communities :
scarlet casino, lgbt center, the lift
Trigger :
/
Warning :
rien pour l'instant, à update
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051712423714in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051714211640in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 91in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 21in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 8in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 201in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 20080105170795666in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 47in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 68in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 163in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 164in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 192in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 41in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 32in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 186in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 110in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 122in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 143in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 153in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801065336610577
IDK WHAT YOU'RE TALKING ABOUT
To do list rp : en cours (4/4) :
noé gallagher #01 - www
neva mizrahi #01 - www
ofelia bernal #01 - www
Summary : Au fond, Leah est un peu l'équivalent humain d'un kaki périmé : un emballage qui vend du rêve, idéal sous tous rapports ; bref, idéal à première vue, puis âpre au goût, décevant une fois la barrière de la peau dure franchie, qui vous laisse avec l'impression que vous auriez pu faire sacrément mieux à la place de vous faire chier des heures pour quelque chose d'aussi pourri. Parce qu'elle est polie, Leah, elle est charismatique, elle est séduisante, mais elle est surtout sarcastique, toute en provocations et en agressivité souvent mal placées. Leah ne veut pas qu'on la comprenne, mais elle veut tout savoir de l'autre. L'intimité la repousse, pourtant elle recherche plus que tout le contact, quitte à payer quelqu'un pour son temps. Même ses parents ne lui parlent plus, ou alors c'est elle qui refuse de leur parler, mais ça, vous le saurez jamais – c'est trop personnel, trop sensible encore. Au-delà du charnel, vous n'atteindrez pas grand-chose chez Leah, parce que tout est si profondément enfoui que même elle n'arrive pas à y retourner. Y a que son métier, qu'elle voudra bien vous dévoiler, et encore : elle vous parlera de sa passion pour l'art et du bifton que ça rapporte, mais jamais dans quelles conditions. Peut-être qu'un jour, au lever du soleil, quand le ciel sera encore rose et qu'elle se prendra d'affection pour vous, elle vous dira tout de Coquillette, le cochon d'inde qu'elle a eu quand elle avait sept ans. Date d'inscription : 30/08/2020
Messages : 221
Pseudo : (an)kana
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : une maj par mois, réponses plus régulières
Multinicks : /
Avatar : kate siegel + shining
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 54402fcd8b36e57dc5ce6c02a21c0998b0426825
Age : 34 ans
Nationality : étatsunienne
Origins : ukrainiennes, ashkénazes
Religion : athée convaincue, à la forte éducation juive.
Status : célibataire, probablement pour le mieux.
Orientation : lesbienne, curieuse, quand elle n'est pas affreusement blasée.
Work : experte d'art. c'est surtout elle qui reprend vos raretés en disant que c'est de la merde pour les revendre au prix fort derrière.
Home adress : manhattan, east village.
Communities : scarlet casino, lgbt center, the lift
Trigger : /
Warning : rien pour l'instant, à update
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051712423714in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051714211640in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 91in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 21in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 8in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 201in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 20080105170795666in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 47in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 68in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 163in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 164in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 192in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 41in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 32in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 186in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 110in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 122in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 143in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 153in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801065336610577

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
http://99problems.forumactif.com/t4353-if-a-god-is-a-dog-and-a-man-is-a-fraud-then-i-m-a-lost-cause-leah http://99problems.forumactif.com/t4463-recherches-de-leah-barghava
Sujet: Re: in my head, i play a supercut of us (noé&leah)Dim 27 Sep - 21:55
Son dérapage avec Daniela l'a secouée et elle a besoin de se retrouver en terrain connu, maîtrisé, confortable. La plaie béante qu'a laissé Noé tout au fond de sa poitrine, par exemple, est tout aussi incongrue, peu familière qu'elle est devenue sa compagne au quotidien : le besoin de l'expier a peu à peu laissé place à une sensation de résignation pure, et Leah s'est accoutumée à sa présence, a appris à la maîtriser pour la faire sienne. Ce soir, elle se sent invincible – jusqu'à, en tout cas, qu'elle se retrouve seule sur le balcon face à Noé, poignards à la place des pupilles, furieuse de la voir ici. Bien sûr, qu'elle n'achète pas son excuse de la rencontre avec Derek. Bien sûr qu'elle n'est pas si bête et pourtant, la jeune femme prend un malin plaisir à insulter son intelligence : “Baissé ? Tu le places sur quelle échelle, au juste ?” Le ton est sardonique, volontairement heurtant : elle veut que Noé se sente comme elle, elle s'est sentie. Bafouée, rejetée, mal aimée. Qu'importe à quel point il faudra être puéril pour en arriver à ces fins-là. « Je te connais Leah, je sais que tu savais que j’étais là. Arrête de vouloir te cacher derrière des faux semblants. » Le rictus qu'elle arbore révèle sa déception, amère, parce qu'elle réalise que c'est précisément ça qu'elle haïssait tant dans leur relation : Noé la cerne, trop bien, et ce qui n’était qu’une vague gêne face à une immense sensation de chaleur dans sa poitrine s’est transformée en un ennemi qu’elle ne peut plus laisser passer. “Il n'y a pas que toi à cette soirée, tu sais. Il y a de potentiels clients, de l'alcool, des connaissances. Ton sens de ta propre importance frôle le ridicule.” Elle sort une cigarette Vogue de son sac et l’alterne avec son verre, parfaitement à l’aise dans son rôle d’ex-amante détachée.

Mais Noé n’y croit toujours pas, à son triste manège et elle lui laisse savoir à nouveau, la contemplant en train de perdre ses moyens, et bordel qu’elle doit aimer la voir se noyer, parce qu’en sa présence, Leah ne sait faire que ça. Tu n’étais rien, au final. Voilà ce qui ressort, tout ce qu’elle arrive à entendre et elle reste suspendue à sa clope comme à une corde de sauvetage. Quand elle reprend, le tremblement dans sa voix est léger, presque imperceptible mais suffisamment prégnant pour que la rouquine le remarque : “Le problème, au fond, c'était ton attachement pour moi ou c'était toi, Noé ?” Toujours retourner la faute sur elle, se rassurer que ce n’était pas elle qui n’était pas suffisante, c’était Noé à qui rien ne suffisait. “Je ne m'attendais pas à prendre une place si importante pour toi que j'en supplante ta lâcheté, Noé. Je ne pense pas que ce soit une étape franchissable, d'ailleurs.” La pointe de douleur dans sa voix s’est muée en une dureté qu’elle a du mal à contrôler, parce qu’elle lui en veut, Leah, elle a envie de gueuler, de lui demander pourquoi elle l’a laissée s’attacher, tomber amoureuse pour la première fois si elle savait que ce serait voué à l’échec ? “J’y retourne, si tu permets. Je n’ai pas eu le temps de saluer tout le monde.” Elle se redresse de la rambarde et lâche sa clope à moitié finie à même le sol sans prendre la peine de l’écraser. Elle va pour rentrer lorsque son date du soir lui barre la route, un pli soucieux lui barrant le front. “Je te cher… Ah, vous vous connaissez ?” lâche un Derek visiblement perturbé, ses yeux faisant la navette entre la métisse et la rouquine comme pour essayer de détecter l'origine de l'animosité qui charge l'atmosphère. “Oh, on se connaît bien même”, rétorque Leah avec son sourire le plus mielleux, esquissant un pas vers l’arrière et poussant le vice jusqu'à déposer une main au bas du dos de Noé en un geste qui se veut révélateur de leur complicité : “On s'est recroisées ici par hasard, c'est tout. On ne s'était pas vues depuis... Pfiouh ! Combien de temps, déjà, Noé ?

@Noé Gallagher love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noé Gallagher
To do list rp :
prénom nom - www
Summary :
Noé est une jeune femme de 29 ans, qui après quelques -longues- années de galère et de doutes tous plus imposants les uns que les autres, est comédienne à Broadway. Elle a toujours été attirée par les planches et le théâtre, si bien que la tisch school of art a tout de suite été une évidence pour elle, et ça, depuis qu'elle a su qu'elle pouvait l'intégrer si jamais elle avait le dossier suffisant pour le faire, il faut dire qu'elle a redoublé d'efforts pour y entrer et elle a réussi haut la main. Elle a d'abord commencé par des petits rôles avant de jouer la doublure d'Heather Chandler dans Heathers, the musical. Avant de finalement décrocher le rôle d'Anna dans Frozen : the musical. Noé est une véritable control freak et elle tente de se soigner.

Côté famille, Noé est née à New York et a grandi dans une famille aimante et des plus normales. Une soeur, deux parents qui s'aiment, une mère couturière et un père cuisinier dans un grand hôtel, il faut dire qu'elle ne manquait de rien mais n'était pas du genre à dépenser des mille et des cent juste pour le plaisir. Rien de bien transcendant et de bien dramatique en soit. Les repas de famille le dimanche, les jours fériés passés ensemble. Même les grands-parents sont souvent de la partie. Pas de soucis de ce côté là, la famille s'est trouvée encore plus soudé quand son papy est partie. Noé l'a très mal vécu mais maintenant, quand elle monte sur scène, elle est sur qu'il l'a regarde. Lui qui n'a pas tenu jusqu'à la première de Frozen.

Côté cœur, Noé est gay. Ça n'a pas été un drame dans la famille, et le jour où elle a décidé de tout dire a ses parents, sa mère lui a dit qu'elle savait. Elle l'avait toujours su. Et puis, ça lui a fait du bien a Noé. Sa grand-mère n'a pas compris, n'a pas réellement réagit mais elle lui a dit que tant qu'elle était heureuse, c'était le principal. Il n'y a que sa soeur, qui a eu des mots trop hauts, des mots que Noé ne pense jamais entendre. Mais elle sait qu'elle reviendra.
Date d'inscription :
17/06/2020
Messages :
193
Pseudo :
harleen. (marion)
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
aléatoire. plus le week-end.
Multinicks :
alejandra wiley ; de armas (www) - alix westmore ; gadot (www) arya cohen ; robbie (www) - isobel allen ; clarke (www) - jezabel wellington ; lavi (www) - jules ainsworth ; gillies (www) - kate byrne ; ridley (www) - louisa shacklebolt ; dyer (www) - noé gallagher ; kovalenko (www) - victor aubertin ; austen (www)
Avatar :
alina k. + tearsflight ❤
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) C25faf7174dcb1aed9a8b15efc2186fe
Age :
thirty years old. (21/12)
Nationality :
américaine
Origins :
caucasienne
Religion :
athée.
Status :
single.
Orientation :
gay.
Work :
broadway actress, anna in frozen: the musical.
Home adress :
brooklyn.
Communities :
#the lift
#broadway
#lgbt center
Trigger :
sexual assault; self harming.
Warning :
homophobia.
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 59
I NEED HELP
To do list rp : prénom nom - www Summary : Noé est une jeune femme de 29 ans, qui après quelques -longues- années de galère et de doutes tous plus imposants les uns que les autres, est comédienne à Broadway. Elle a toujours été attirée par les planches et le théâtre, si bien que la tisch school of art a tout de suite été une évidence pour elle, et ça, depuis qu'elle a su qu'elle pouvait l'intégrer si jamais elle avait le dossier suffisant pour le faire, il faut dire qu'elle a redoublé d'efforts pour y entrer et elle a réussi haut la main. Elle a d'abord commencé par des petits rôles avant de jouer la doublure d'Heather Chandler dans Heathers, the musical. Avant de finalement décrocher le rôle d'Anna dans Frozen : the musical. Noé est une véritable control freak et elle tente de se soigner.

Côté famille, Noé est née à New York et a grandi dans une famille aimante et des plus normales. Une soeur, deux parents qui s'aiment, une mère couturière et un père cuisinier dans un grand hôtel, il faut dire qu'elle ne manquait de rien mais n'était pas du genre à dépenser des mille et des cent juste pour le plaisir. Rien de bien transcendant et de bien dramatique en soit. Les repas de famille le dimanche, les jours fériés passés ensemble. Même les grands-parents sont souvent de la partie. Pas de soucis de ce côté là, la famille s'est trouvée encore plus soudé quand son papy est partie. Noé l'a très mal vécu mais maintenant, quand elle monte sur scène, elle est sur qu'il l'a regarde. Lui qui n'a pas tenu jusqu'à la première de Frozen.

Côté cœur, Noé est gay. Ça n'a pas été un drame dans la famille, et le jour où elle a décidé de tout dire a ses parents, sa mère lui a dit qu'elle savait. Elle l'avait toujours su. Et puis, ça lui a fait du bien a Noé. Sa grand-mère n'a pas compris, n'a pas réellement réagit mais elle lui a dit que tant qu'elle était heureuse, c'était le principal. Il n'y a que sa soeur, qui a eu des mots trop hauts, des mots que Noé ne pense jamais entendre. Mais elle sait qu'elle reviendra.
Date d'inscription : 17/06/2020
Messages : 193
Pseudo : harleen. (marion)
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : aléatoire. plus le week-end.
Multinicks : alejandra wiley ; de armas (www) - alix westmore ; gadot (www) arya cohen ; robbie (www) - isobel allen ; clarke (www) - jezabel wellington ; lavi (www) - jules ainsworth ; gillies (www) - kate byrne ; ridley (www) - louisa shacklebolt ; dyer (www) - noé gallagher ; kovalenko (www) - victor aubertin ; austen (www)
Avatar : alina k. + tearsflight ❤
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) C25faf7174dcb1aed9a8b15efc2186fe
Age : thirty years old. (21/12)
Nationality : américaine
Origins : caucasienne
Religion : athée.
Status : single.
Orientation : gay.
Work : broadway actress, anna in frozen: the musical.
Home adress : brooklyn.
Communities : #the lift
#broadway
#lgbt center
Trigger : sexual assault; self harming.
Warning : homophobia.
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 59

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
Sujet: Re: in my head, i play a supercut of us (noé&leah)Lun 19 Oct - 10:22
Elle est agacée Noé que tout ne se passe pas comme prévu, elle qui avait fait en sorte que tout se passe comme sur des roulettes histoire de ne pas stresser, et la voilà, qui, frénétiquement, se gratte les avants-bras parce que la situation lui est inconfortable. Elle essaie de faire ça le plus discrètement possible, pour qu’elle ne voit pas quel effet elle lui fait et pourtant. Elle n’en a pas eu beaucoup des histoires qui lui ont percutés le coeur Noé mais Leah est l’une d’entre elle et elle le sait. Si elle ne lui avait pas mit un ultimatum, elles n’en seraient pas là aujourd’hui. Elle ne serait pas à essayer de savoir qui fera le plus de mal à l’autre. Parce que ça ne devrait pas se passer comme ça. Noé rit un peu, rire jaune qui traverse ses lèvres alors qu’elle regarde la brune en face d’elle « Je me place sur l’échelle que je veux. Mais disons que je sais quel pourrait être ton standing, et Derek n’en fait définitivement pas parti. » Bien qu’il soit bel homme -Noé doit bien se l’avouer- la rousse sait que ce n’est pas le type de Leah, Noé sait que ce n’est pas avec une personne comme ça qu’elle aurait pu croiser Leah ailleurs, dans la rue, dans un bar. Elle ne veut pas paraître parano, mais pourtant, elle se doute que si elle est ici, c’est qu’il y a une raison et elle a bien peur d’en être la raison, mais elle ne veut pas être vantarde et préfère garder cette idée là pour elle, dans un coin de sa tête. Pour plus tard. Et l’impertinence qu’elle aime tant se révèle tandis que Noé la regarde, et un rictus presque malsain se naît sur ses lèvres, le genre de rictus qui donne envie de gifler et Noé reprend une nouvelle fois un air détaché « Oui bien sûr, des potentiels clients qui te prendront sûrement pour la potiche de Derek ou au mieux, pour sa nouvelle conquête. Tu sais, ce n’est pas la première fois qu’il débarque avec une nana à son bras, on commence à avoir l’habitude. » Fier comme un coq de montrer sa nouvelle conquête, fier comme quelqu’un qui aurait décroché le pactole à chaque fois qu’il a une nouvelle femme à son bras, Derek est tout ce que Noé abhorre. Noé est acerbe mais elle veut lui faire comprendre que ça ne passera pas avec elle.

Elle repousse la fumée d’un geste de la main, elle déteste tellement cette odeur qu’elle se recule même un peu. Et la question la heurte de plein fouet, si bien qu’elle prend une longue gorgée de champagne avant de se mettre à répondre « parce que c’était un problème selon toi ? Est-ce qu’on s’était promis monts et merveilles ? Non, je ne crois pas. » Enfin si, mais Noé fait semblant de ne pas se souvenir, fait semblant d’être agacée, de ne plus savoir pour ne pas se blesser elle-même dans la bataille. Elle fait claquer la langue contre le palet avant de secouer la tête de droite à gauche, signe désapprobateur «  A croire que de nous deux, je suis meilleure actrice. » répond t-elle. Et ça lui fait mal à Noé, de réagir comme ça, mais elle préfère se protéger, ne pas montrer qu’elle est touchée elle aussi. Elle se gratte la nuque avant de l’entendre lui dire qu’elle va partir. Et elle a envie de lui dire de rester, elle a envie de lui dire de la prendre dans ses bras. Pour ne plus jamais partir. Mais elle ne peut pas retourner là-dedans, elle ne peut pas retourner dans le passé, parce que le passé est passé. « T’as raison, il vaut mieux. » Et elle la regarde qui part, vide sa coupe de champagne après avoir cessé ce tic de stress qui l’avait prit sans qu’elle ne veuille être remarquée. Et Derek qui se pointe, Noé qui ne peut s’empêcher de lui faire un sourire poli, prête à s’échapper mais impossible. La main de Leah qui se pose dans le bas de son dos. Les frissons qui la parcourent. Elle se mord l’intérieur de la joue et se rend compte qu’on attend qu’elle réponde à une question « Hm, je dirais… 3 ans ? Enfin je n’en sais rien, mais ça fait longtemps en tout cas. » Pour donner au change, Noé place aussi sa main sur le bas du dos de Leah et imperceptiblement pour Derek, elle caresse le bas du dos par dessus le tissu « Mais ça me fait réellement plaisir de la revoir. Tu devrais la garder Derek. Ça nous permettrait de nous voir plus souvent. » Et elle lui offre un nouveau sourire poli avant de se décaler comme si le contact était trop électrique pour qu’elle reste près d’elle. « Leah est quelqu’un d’exceptionnel. Tu devrais faire attention à elle. » parce qu’elle le pense Noé, parce qu’elle a pas été foutu de le faire et que cette animosité latente est fatigante pour l’actrice, alors elle jette presque les armes devant l’adversaire, elle lève le drapeau blanc. Même si Leah continue à jouer sa comédie avec son partenaire, Noé assumera et même si ça risque de faire mal à en crever, elle saura passer au-dessus. Ou pas, mais seul l’avenir le lui dira.

_________________

❝ i can't be what you expect of me but I'm trying every day with all i do and do not say here on the edge of the abyss knowing everything in my whole life has lead to this and so I pull inside myself close the walls put up my guard i've practised every single day for this so why is it so hard? ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah Zellmann
To do list rp :
en cours (4/4) :
noé gallagher #01 - www
neva mizrahi #01 - www
ofelia bernal #01 - www
Summary :
Au fond, Leah est un peu l'équivalent humain d'un kaki périmé : un emballage qui vend du rêve, idéal sous tous rapports ; bref, idéal à première vue, puis âpre au goût, décevant une fois la barrière de la peau dure franchie, qui vous laisse avec l'impression que vous auriez pu faire sacrément mieux à la place de vous faire chier des heures pour quelque chose d'aussi pourri. Parce qu'elle est polie, Leah, elle est charismatique, elle est séduisante, mais elle est surtout sarcastique, toute en provocations et en agressivité souvent mal placées. Leah ne veut pas qu'on la comprenne, mais elle veut tout savoir de l'autre. L'intimité la repousse, pourtant elle recherche plus que tout le contact, quitte à payer quelqu'un pour son temps. Même ses parents ne lui parlent plus, ou alors c'est elle qui refuse de leur parler, mais ça, vous le saurez jamais – c'est trop personnel, trop sensible encore. Au-delà du charnel, vous n'atteindrez pas grand-chose chez Leah, parce que tout est si profondément enfoui que même elle n'arrive pas à y retourner. Y a que son métier, qu'elle voudra bien vous dévoiler, et encore : elle vous parlera de sa passion pour l'art et du bifton que ça rapporte, mais jamais dans quelles conditions. Peut-être qu'un jour, au lever du soleil, quand le ciel sera encore rose et qu'elle se prendra d'affection pour vous, elle vous dira tout de Coquillette, le cochon d'inde qu'elle a eu quand elle avait sept ans.
Date d'inscription :
30/08/2020
Messages :
221
Pseudo :
(an)kana
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
une maj par mois, réponses plus régulières
Multinicks :
/
Avatar :
kate siegel + shining
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 54402fcd8b36e57dc5ce6c02a21c0998b0426825
Age :
34 ans
Nationality :
étatsunienne
Origins :
ukrainiennes, ashkénazes
Religion :
athée convaincue, à la forte éducation juive.
Status :
célibataire, probablement pour le mieux.
Orientation :
lesbienne, curieuse, quand elle n'est pas affreusement blasée.
Work :
experte d'art. c'est surtout elle qui reprend vos raretés en disant que c'est de la merde pour les revendre au prix fort derrière.
Home adress :
manhattan, east village.
Communities :
scarlet casino, lgbt center, the lift
Trigger :
/
Warning :
rien pour l'instant, à update
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051712423714in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051714211640in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 91in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 21in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 8in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 201in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 20080105170795666in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 47in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 68in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 163in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 164in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 192in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 41in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 32in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 186in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 110in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 122in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 143in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 153in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801065336610577
IDK WHAT YOU'RE TALKING ABOUT
To do list rp : en cours (4/4) :
noé gallagher #01 - www
neva mizrahi #01 - www
ofelia bernal #01 - www
Summary : Au fond, Leah est un peu l'équivalent humain d'un kaki périmé : un emballage qui vend du rêve, idéal sous tous rapports ; bref, idéal à première vue, puis âpre au goût, décevant une fois la barrière de la peau dure franchie, qui vous laisse avec l'impression que vous auriez pu faire sacrément mieux à la place de vous faire chier des heures pour quelque chose d'aussi pourri. Parce qu'elle est polie, Leah, elle est charismatique, elle est séduisante, mais elle est surtout sarcastique, toute en provocations et en agressivité souvent mal placées. Leah ne veut pas qu'on la comprenne, mais elle veut tout savoir de l'autre. L'intimité la repousse, pourtant elle recherche plus que tout le contact, quitte à payer quelqu'un pour son temps. Même ses parents ne lui parlent plus, ou alors c'est elle qui refuse de leur parler, mais ça, vous le saurez jamais – c'est trop personnel, trop sensible encore. Au-delà du charnel, vous n'atteindrez pas grand-chose chez Leah, parce que tout est si profondément enfoui que même elle n'arrive pas à y retourner. Y a que son métier, qu'elle voudra bien vous dévoiler, et encore : elle vous parlera de sa passion pour l'art et du bifton que ça rapporte, mais jamais dans quelles conditions. Peut-être qu'un jour, au lever du soleil, quand le ciel sera encore rose et qu'elle se prendra d'affection pour vous, elle vous dira tout de Coquillette, le cochon d'inde qu'elle a eu quand elle avait sept ans. Date d'inscription : 30/08/2020
Messages : 221
Pseudo : (an)kana
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : une maj par mois, réponses plus régulières
Multinicks : /
Avatar : kate siegel + shining
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 54402fcd8b36e57dc5ce6c02a21c0998b0426825
Age : 34 ans
Nationality : étatsunienne
Origins : ukrainiennes, ashkénazes
Religion : athée convaincue, à la forte éducation juive.
Status : célibataire, probablement pour le mieux.
Orientation : lesbienne, curieuse, quand elle n'est pas affreusement blasée.
Work : experte d'art. c'est surtout elle qui reprend vos raretés en disant que c'est de la merde pour les revendre au prix fort derrière.
Home adress : manhattan, east village.
Communities : scarlet casino, lgbt center, the lift
Trigger : /
Warning : rien pour l'instant, à update
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051712423714in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051714211640in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 91in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 21in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 8in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 201in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 20080105170795666in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 47in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 68in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 163in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 164in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 192in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 41in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 32in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 186in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 110in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 122in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 143in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 153in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801065336610577

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
http://99problems.forumactif.com/t4353-if-a-god-is-a-dog-and-a-man-is-a-fraud-then-i-m-a-lost-cause-leah http://99problems.forumactif.com/t4463-recherches-de-leah-barghava
Sujet: Re: in my head, i play a supercut of us (noé&leah)Ven 20 Nov - 13:49
tw: éméto

Les mots tranchent, percent une incisive dans sa carapace qu’elle croyait pourtant si forte, si rodée à toute épreuve. Tel est pris qui croyait prendre : Leah se retrouve entièrement à nu devant Noé, forcée de constater à nouveau l’évidence selon laquelle la rouquine la connaît trop bien pour ne pas cerner son jeu. Elle sait qu’elle est venue pour elle, c’est indubitable, et Leah aura beau persévérer dans sa mascarade, elle est consciente qu’elle ne dupera personne. Elle renchérit, pourtant, s’efforçant de sembler le plus sûre d’elle-même possible : “Tant mieux s’ils me prennent pour sa potiche. Tu me connais : plus c’est gros, plus ça passe…” Elle lui rend son rictus, puis le noie dans une gorgée de champagne. Peut-être que Derek est trop vide de jugeote pour le comprendre, mais c’est un échange de bons procédés qu’ils réalisent en ce moment-même : lui se pavane avec une belle femme à ses côtés, renforce son statut de mâle dominant, la laissant ainsi prendre une place à part entière dans la soirée sans qu’on ne puisse soupçonner de motivations ultérieures. Tant pis s’ils s’utilisent, si chacun finit par avoir sa part du deal...
Le ton se durcit : elles en viennent à toucher le coeur névralgique de leur rupture, la raison même pour laquelle rien n’aurait pu marcher entre elles. Est-ce qu’elles s’étaient promis monts et merveilles ? Jamais dans les mots, sûrement dans les gestes. Accrochée à sa clope, Leah fouille sa mémoire pour déterminer si c’est elle, qui s’est trop accrochée, a mis trop de foi en cette femme de laquelle elle est tombée amoureuse bien trop vite, ou si celle-ci trie ses souvenirs pour n’en ressortir que le favorable à son cas. Le verdict est simple : tout est trop brouillé pour qu’elle démêle le vrai du faux. “T’es sûre de ça ?” qu’elle rétorque à sa dernière remarque, du ton le plus posé qu’elle puisse trouver. Ainsi se rabaisse-t-elle à la plus immature des rhétoriques, trop désireuse de blesser Noé autant qu’elle-même souffre. Si elle ne peut sentir qu’un centième de sa douleur, de son incompréhension, la victoire est pour elle déjà relative.

Ce n’est que partie remise, pourtant, parce que Derek lui barre le chemin, la force à faire volte-face et à retrouver l’actrice. Soudain Zellmann se retrouve prise au piège, contrainte à jouer le jeu duquel elle s’enfuyait pourtant : elle pose une main faussement amicale dans le dos de Noé, vante toute leur prétendue complicité avec force enthousiasme. Sans surprise, Noé joue le jeu, pose en retour une main dans son dos. Puis trace des cercles sur sa tenue, et d’un coup les mots lui échappent : Ca nous permettrait de nous voir plus souvent… Elle fixe un point sur la veste de Derek, essaie de se recentrer, de revenir à l’instant présent mais l’atterrissage se fait désirer : la conversation s’achève alors qu’elle reste dans le flou, le groupuscule est éclaté et Derek la guide sans tarir d’anecdotes inutiles jusqu’au buffet. Rebelote : nouvelle coupe de champagne, nouvelles rencontres tout aussi chiantes les unes que les autres. La soirée passe dans un clignement des yeux et Leah n’en est laissée qu’avec une certitude : elle n’aurait jamais dû venir.
Deux heures à peine, peut-être trois : l’heure à laquelle Derek vomit allègrement son trop-plein d’alcool dans le hall privatisé et pleure des larmes aussi acides que sa bile. Leah, elle, n’a pu se délester de sa responsabilité d’accompagnatrice responsable et elle lui caresse vaguement le dos alors que le reste des invités finit d’évacuer la fête : un Uber est en chemin, tandis qu’un autre attend poliment que le grand gaillard se décide à arrêter de rendre ses boyaux et monte dans la voiture. Lorsqu’elle referme la porte du Uber sur Derek, Leah échappe un soupir de frustration et de fatigue tout à la fois alors qu’elle attend son Uber sans patience aucune : la soirée du diable n’est pas près de se terminer. Ne manquerait plus que Noé soit encore dans le bâtiment et finisse par descendre pour se retrouver nez-à-nez avec elle.
Tiens”, qu’elle lâche, amère, désabusée : bien sûr qu’elle est là. Aurait-on pu faire plus ironique ? “Je suis si exceptionnelle que tu m’attends même pour partir ?” Elle ressort les mots employés plus tôt, toujours plus acide. Puis elle retrouve le silence, l’esprit embrumé par l’alcool et l’embarras ressortant davantage encore dans la pénombre qui les enveloppe. “Ca t’ennuie si j’attends 6h du matin chez toi ? Je déménage et ma colocataire est en plein gangbang.” Mensonge éhonté, mais est-elle vraiment à ça près ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noé Gallagher
To do list rp :
prénom nom - www
Summary :
Noé est une jeune femme de 29 ans, qui après quelques -longues- années de galère et de doutes tous plus imposants les uns que les autres, est comédienne à Broadway. Elle a toujours été attirée par les planches et le théâtre, si bien que la tisch school of art a tout de suite été une évidence pour elle, et ça, depuis qu'elle a su qu'elle pouvait l'intégrer si jamais elle avait le dossier suffisant pour le faire, il faut dire qu'elle a redoublé d'efforts pour y entrer et elle a réussi haut la main. Elle a d'abord commencé par des petits rôles avant de jouer la doublure d'Heather Chandler dans Heathers, the musical. Avant de finalement décrocher le rôle d'Anna dans Frozen : the musical. Noé est une véritable control freak et elle tente de se soigner.

Côté famille, Noé est née à New York et a grandi dans une famille aimante et des plus normales. Une soeur, deux parents qui s'aiment, une mère couturière et un père cuisinier dans un grand hôtel, il faut dire qu'elle ne manquait de rien mais n'était pas du genre à dépenser des mille et des cent juste pour le plaisir. Rien de bien transcendant et de bien dramatique en soit. Les repas de famille le dimanche, les jours fériés passés ensemble. Même les grands-parents sont souvent de la partie. Pas de soucis de ce côté là, la famille s'est trouvée encore plus soudé quand son papy est partie. Noé l'a très mal vécu mais maintenant, quand elle monte sur scène, elle est sur qu'il l'a regarde. Lui qui n'a pas tenu jusqu'à la première de Frozen.

Côté cœur, Noé est gay. Ça n'a pas été un drame dans la famille, et le jour où elle a décidé de tout dire a ses parents, sa mère lui a dit qu'elle savait. Elle l'avait toujours su. Et puis, ça lui a fait du bien a Noé. Sa grand-mère n'a pas compris, n'a pas réellement réagit mais elle lui a dit que tant qu'elle était heureuse, c'était le principal. Il n'y a que sa soeur, qui a eu des mots trop hauts, des mots que Noé ne pense jamais entendre. Mais elle sait qu'elle reviendra.
Date d'inscription :
17/06/2020
Messages :
193
Pseudo :
harleen. (marion)
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
aléatoire. plus le week-end.
Multinicks :
alejandra wiley ; de armas (www) - alix westmore ; gadot (www) arya cohen ; robbie (www) - isobel allen ; clarke (www) - jezabel wellington ; lavi (www) - jules ainsworth ; gillies (www) - kate byrne ; ridley (www) - louisa shacklebolt ; dyer (www) - noé gallagher ; kovalenko (www) - victor aubertin ; austen (www)
Avatar :
alina k. + tearsflight ❤
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) C25faf7174dcb1aed9a8b15efc2186fe
Age :
thirty years old. (21/12)
Nationality :
américaine
Origins :
caucasienne
Religion :
athée.
Status :
single.
Orientation :
gay.
Work :
broadway actress, anna in frozen: the musical.
Home adress :
brooklyn.
Communities :
#the lift
#broadway
#lgbt center
Trigger :
sexual assault; self harming.
Warning :
homophobia.
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 59
I NEED HELP
To do list rp : prénom nom - www Summary : Noé est une jeune femme de 29 ans, qui après quelques -longues- années de galère et de doutes tous plus imposants les uns que les autres, est comédienne à Broadway. Elle a toujours été attirée par les planches et le théâtre, si bien que la tisch school of art a tout de suite été une évidence pour elle, et ça, depuis qu'elle a su qu'elle pouvait l'intégrer si jamais elle avait le dossier suffisant pour le faire, il faut dire qu'elle a redoublé d'efforts pour y entrer et elle a réussi haut la main. Elle a d'abord commencé par des petits rôles avant de jouer la doublure d'Heather Chandler dans Heathers, the musical. Avant de finalement décrocher le rôle d'Anna dans Frozen : the musical. Noé est une véritable control freak et elle tente de se soigner.

Côté famille, Noé est née à New York et a grandi dans une famille aimante et des plus normales. Une soeur, deux parents qui s'aiment, une mère couturière et un père cuisinier dans un grand hôtel, il faut dire qu'elle ne manquait de rien mais n'était pas du genre à dépenser des mille et des cent juste pour le plaisir. Rien de bien transcendant et de bien dramatique en soit. Les repas de famille le dimanche, les jours fériés passés ensemble. Même les grands-parents sont souvent de la partie. Pas de soucis de ce côté là, la famille s'est trouvée encore plus soudé quand son papy est partie. Noé l'a très mal vécu mais maintenant, quand elle monte sur scène, elle est sur qu'il l'a regarde. Lui qui n'a pas tenu jusqu'à la première de Frozen.

Côté cœur, Noé est gay. Ça n'a pas été un drame dans la famille, et le jour où elle a décidé de tout dire a ses parents, sa mère lui a dit qu'elle savait. Elle l'avait toujours su. Et puis, ça lui a fait du bien a Noé. Sa grand-mère n'a pas compris, n'a pas réellement réagit mais elle lui a dit que tant qu'elle était heureuse, c'était le principal. Il n'y a que sa soeur, qui a eu des mots trop hauts, des mots que Noé ne pense jamais entendre. Mais elle sait qu'elle reviendra.
Date d'inscription : 17/06/2020
Messages : 193
Pseudo : harleen. (marion)
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : aléatoire. plus le week-end.
Multinicks : alejandra wiley ; de armas (www) - alix westmore ; gadot (www) arya cohen ; robbie (www) - isobel allen ; clarke (www) - jezabel wellington ; lavi (www) - jules ainsworth ; gillies (www) - kate byrne ; ridley (www) - louisa shacklebolt ; dyer (www) - noé gallagher ; kovalenko (www) - victor aubertin ; austen (www)
Avatar : alina k. + tearsflight ❤
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) C25faf7174dcb1aed9a8b15efc2186fe
Age : thirty years old. (21/12)
Nationality : américaine
Origins : caucasienne
Religion : athée.
Status : single.
Orientation : gay.
Work : broadway actress, anna in frozen: the musical.
Home adress : brooklyn.
Communities : #the lift
#broadway
#lgbt center
Trigger : sexual assault; self harming.
Warning : homophobia.
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 59

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
Sujet: Re: in my head, i play a supercut of us (noé&leah)Sam 28 Nov - 19:55

Elle a hâte que cette soirée se termine Noé. Bien heureuse qu’elle ait lieu dans un hôtel plutôt que chez elle, ou même chez quelqu’un de la troupe, elle se serait sentie obligée d’aider à ranger alors que pour l’instant, le coeur et la tête sont occupés de mille et une choses qui ne lui permettent pas de se concentrer sur le rangement. Elle a autre chose en tête. Leah qui se tient à côté d’elle, Noé qui se force à jouer la comédie face à un Derek désabusé, comme si son coeur n’avait pas été mis à mal dès lors qu’elle l’avait vu. Un coup dans le coeur, un coup dans l’âme, juste ce qu’il faut pour rappeler qu’elle est le chat noir de ses relations amoureuses, Noé. Mais elle assume de toutes façons. Trop amoureuse de son boulot, trop bizarre, toujours l’envie de contrôle. Et ça ne passe jamais vraiment. Et Noé essaie de s’accrocher à la bouée en plein océan du désespoir, prononce des mots qu’elle est sûre que Leah n’aurait jamais pensé entendre sortir de la bouche de la rousse. Et elle la laisse filer, loin d’elle. Là où elle est sans doute mieux. Elle retourne à la soirée Noé, récupère un verre de jus d’orange parce qu’elle ne veut pas perdre le contrôle, même s’il faudrait mieux. Elle danse, chante, rit. Elle rit si fort Noé qu’elle a l’impression que tout le monde sent son mal être et sa gêne a des kilomètres à la ronde. Et Derek qui est trop saoul, Derek qui parle trop fort, qui rit trop grassement lui fait lever les yeux au ciel. Parce que c’est toujours comme ça, elle a parié Noé, que pour une fois ça ne serait pas ainsi et pourtant. Sa collègue qui joue Elsa débarque, souriante, et elle lui tend la main pour que Noé glisse un billet dans la main de l’actrice qui part en riant. Alors que tout le monde commence à partir, elle aide quand même, regroupe les coupes de champagne sur la même table, les plats aussi et elle salue les serveurs avant d’enfiler son manteau et son écharpe, cherchant Leah du regard, Leah qui n’est plus là. Elle aurait dû s’en douter Noé. Après tout, qu’est-ce qu’elle aurait bien pu lui dire. Les mains dans les poches, elle s’enfonce dans l’ascenseur et n’a pas vraiment hâte que la fraîcheur New yorkaise lui morde le visage, ce que ça fait bien évidemment quand on voit les températures automnales qui débarquent sans crier gare. Les épaules relevées, elle cherche un peu de chaleur dans son manteau avant de baisser les épaules et de regarder Leah qui semble attendre son taxi. Elle lève les yeux au ciel, la rousse et la regarde, l’air détaché "Il fallait bien que je le fasse comprendre à Derek. Je n’ai jamais caché que je te trouvais exceptionnelle." Répond t-elle, cinglante. Puis elle hausse les épaules à sa question "Non, tu peux. Mes colocs dormiront sûrement." Et elle la regarde du coin de l’oeil, Noé. Un sourire en coin rivé sur ses lèvres "T’es vraiment venue là pour Derek ?" Ose t-elle demander alors qu’elle hèle un taxi et qu’elle ouvre la porte à Leah pour qu’elle puisse s’enfoncer dedans avant de s’installer à son tour en claquant la porte, balançant son adresse au chauffeur de façon nonchalante, se tournant vers elle, pour avoir une réponse. "Et tu peux dormir chez moi si tu veux, je dormirais sur le canapé. Et tu peux partir après six heures, aussi. " Elle peut au moins lui faire ça. Après tout ce qu'elles ont vécus.

_________________

❝ i can't be what you expect of me but I'm trying every day with all i do and do not say here on the edge of the abyss knowing everything in my whole life has lead to this and so I pull inside myself close the walls put up my guard i've practised every single day for this so why is it so hard? ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah Zellmann
To do list rp :
en cours (4/4) :
noé gallagher #01 - www
neva mizrahi #01 - www
ofelia bernal #01 - www
Summary :
Au fond, Leah est un peu l'équivalent humain d'un kaki périmé : un emballage qui vend du rêve, idéal sous tous rapports ; bref, idéal à première vue, puis âpre au goût, décevant une fois la barrière de la peau dure franchie, qui vous laisse avec l'impression que vous auriez pu faire sacrément mieux à la place de vous faire chier des heures pour quelque chose d'aussi pourri. Parce qu'elle est polie, Leah, elle est charismatique, elle est séduisante, mais elle est surtout sarcastique, toute en provocations et en agressivité souvent mal placées. Leah ne veut pas qu'on la comprenne, mais elle veut tout savoir de l'autre. L'intimité la repousse, pourtant elle recherche plus que tout le contact, quitte à payer quelqu'un pour son temps. Même ses parents ne lui parlent plus, ou alors c'est elle qui refuse de leur parler, mais ça, vous le saurez jamais – c'est trop personnel, trop sensible encore. Au-delà du charnel, vous n'atteindrez pas grand-chose chez Leah, parce que tout est si profondément enfoui que même elle n'arrive pas à y retourner. Y a que son métier, qu'elle voudra bien vous dévoiler, et encore : elle vous parlera de sa passion pour l'art et du bifton que ça rapporte, mais jamais dans quelles conditions. Peut-être qu'un jour, au lever du soleil, quand le ciel sera encore rose et qu'elle se prendra d'affection pour vous, elle vous dira tout de Coquillette, le cochon d'inde qu'elle a eu quand elle avait sept ans.
Date d'inscription :
30/08/2020
Messages :
221
Pseudo :
(an)kana
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
une maj par mois, réponses plus régulières
Multinicks :
/
Avatar :
kate siegel + shining
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 54402fcd8b36e57dc5ce6c02a21c0998b0426825
Age :
34 ans
Nationality :
étatsunienne
Origins :
ukrainiennes, ashkénazes
Religion :
athée convaincue, à la forte éducation juive.
Status :
célibataire, probablement pour le mieux.
Orientation :
lesbienne, curieuse, quand elle n'est pas affreusement blasée.
Work :
experte d'art. c'est surtout elle qui reprend vos raretés en disant que c'est de la merde pour les revendre au prix fort derrière.
Home adress :
manhattan, east village.
Communities :
scarlet casino, lgbt center, the lift
Trigger :
/
Warning :
rien pour l'instant, à update
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051712423714in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051714211640in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 91in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 21in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 8in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 201in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 20080105170795666in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 47in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 68in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 163in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 164in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 192in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 41in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 32in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 186in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 110in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 122in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 143in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 153in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801065336610577
IDK WHAT YOU'RE TALKING ABOUT
To do list rp : en cours (4/4) :
noé gallagher #01 - www
neva mizrahi #01 - www
ofelia bernal #01 - www
Summary : Au fond, Leah est un peu l'équivalent humain d'un kaki périmé : un emballage qui vend du rêve, idéal sous tous rapports ; bref, idéal à première vue, puis âpre au goût, décevant une fois la barrière de la peau dure franchie, qui vous laisse avec l'impression que vous auriez pu faire sacrément mieux à la place de vous faire chier des heures pour quelque chose d'aussi pourri. Parce qu'elle est polie, Leah, elle est charismatique, elle est séduisante, mais elle est surtout sarcastique, toute en provocations et en agressivité souvent mal placées. Leah ne veut pas qu'on la comprenne, mais elle veut tout savoir de l'autre. L'intimité la repousse, pourtant elle recherche plus que tout le contact, quitte à payer quelqu'un pour son temps. Même ses parents ne lui parlent plus, ou alors c'est elle qui refuse de leur parler, mais ça, vous le saurez jamais – c'est trop personnel, trop sensible encore. Au-delà du charnel, vous n'atteindrez pas grand-chose chez Leah, parce que tout est si profondément enfoui que même elle n'arrive pas à y retourner. Y a que son métier, qu'elle voudra bien vous dévoiler, et encore : elle vous parlera de sa passion pour l'art et du bifton que ça rapporte, mais jamais dans quelles conditions. Peut-être qu'un jour, au lever du soleil, quand le ciel sera encore rose et qu'elle se prendra d'affection pour vous, elle vous dira tout de Coquillette, le cochon d'inde qu'elle a eu quand elle avait sept ans. Date d'inscription : 30/08/2020
Messages : 221
Pseudo : (an)kana
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : une maj par mois, réponses plus régulières
Multinicks : /
Avatar : kate siegel + shining
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 54402fcd8b36e57dc5ce6c02a21c0998b0426825
Age : 34 ans
Nationality : étatsunienne
Origins : ukrainiennes, ashkénazes
Religion : athée convaincue, à la forte éducation juive.
Status : célibataire, probablement pour le mieux.
Orientation : lesbienne, curieuse, quand elle n'est pas affreusement blasée.
Work : experte d'art. c'est surtout elle qui reprend vos raretés en disant que c'est de la merde pour les revendre au prix fort derrière.
Home adress : manhattan, east village.
Communities : scarlet casino, lgbt center, the lift
Trigger : /
Warning : rien pour l'instant, à update
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051712423714in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051714211640in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 91in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 21in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 8in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 201in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 20080105170795666in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 47in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 68in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 163in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 164in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 192in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 41in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 32in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 186in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 110in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 122in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 143in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 153in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801065336610577

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
http://99problems.forumactif.com/t4353-if-a-god-is-a-dog-and-a-man-is-a-fraud-then-i-m-a-lost-cause-leah http://99problems.forumactif.com/t4463-recherches-de-leah-barghava
Sujet: Re: in my head, i play a supercut of us (noé&leah)Dim 29 Nov - 23:03
Le regard que Noé darde sur son dos ne lui échappe pas, pas plus qu’elle n’est dupe de l’identité de celle qui s’approche : c’est presque risible, et pourtant Leah ignore si elle crevait d’envie de se retrouver seule avec elle ou si elle n’en peut plus d’attendre une porte de sortie, une excuse pour retourner se réfugier dans son quotidien. Les deux, peut-être, et ça a toujours été l’énorme paradoxe de leur relation : Leah n’a jamais su si elle crevait de peur de s’attacher ou si elle n’avait qu’une envie, celle de tomber encore plus amoureuse. A défaut d’avoir le droit à autre chose, elle se contente de la rancoeur qui l’étreint, la transforme en arme pour la laisser cracher son venin à nouveau : pas de place pour la sentimentalité ni pour les et si. Noé n’a plus ce pouvoir-là sur elle, elle le refuse. “Tu parles. Tu pourrais lui rentrer un truc exceptionnel par le cul et il ne s’en rendrait même pas compte”, qu’elle siffle en retour. Plus de temps non plus pour les faux-semblants : Noé sait depuis le début qu’elle n’éprouve ni affection, ni intérêt pour Derek. De l’amusement, tout au plus ; le genre qu’on ressent quand on voit un putois coincé dans une plaque d’égouts : un élan de pitié, mais une conscience aiguë qu’on ne s’approchera sous aucun prétexte de quelque chose qui pue autant.
Elle joue les difficiles, Leah, glisse dans la voiture avec grâce et lenteur, s’amuse à prétendre qu’elle n’a pas demandé l’hospitalité à son ex une minute avant. “Ouais. J'avais rien à faire ce soir, je me suis dit qu'une soirée avec de l'alcool gratuit c'était toujours bon à prendre.” Bien sûr qu’elle continue de mentir, mais Noé n’est pas dupe, et elle est péniblement consciente que la réalité la rattrape qu’elle le veuille ou non. Elle se sent nue, Leah, beaucoup trop pour que ce soit confortable, alors - “J'ai pas besoin de dormir”, qu’elle rétorque immédiatement à la jeune femme sans laisser d’espace au doute. Elle regrette immédiatement ses mots, et le ton rude sur lequel ils sont sortis : bien sûr, qu'elle a besoin de dormir, et au fond pourquoi demande-t-elle même de passer chez elle, pour voir ses colocs qui seront de trop, en sachant parfaitement que la discussion était vouée à l’impasse ? La brune s’humecte les lèvres, laisse le silence reprendre le dessus à la place d’un pardon. Elle est venue ici pour cueillir la réaction de Noé, pas pour avoir un énième arrière-goût de sa propre peine de coeur. “Je suis venue pour toi”, avoue-t-elle enfin, et l'évidence a beau filtrer de ses mots, ça n'empêche pas ses joues de s'empourprer bien malgré elle. “Je devais te rendre ton pull. Mais je l’ai oublié chez Derek. C’est con.” Haussement d’épaule bref qui tient plus de la formalité : elle-même n’y croit plus. Elle laisse l’alcool parler, une demi-seconde : “Mais ça me fait du bien de te voir.” Premier et dernier signe d’affection, de faiblesse - peut-être que chez elle les deux sont liés. Elle croise les bras sur sa poitrine, finalement, signe ultime qu’elle est prête à lâcher un peu de lest, à baisser légèrement les armes. “Tu...vas bien ?” Depuis le temps. Depuis la dernière dispute. Leah, elle, pas très bien : tout est dans le ton. Cette fois, elle ne cherche pas à le cacher.

@Noé Gallagher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noé Gallagher
To do list rp :
prénom nom - www
Summary :
Noé est une jeune femme de 29 ans, qui après quelques -longues- années de galère et de doutes tous plus imposants les uns que les autres, est comédienne à Broadway. Elle a toujours été attirée par les planches et le théâtre, si bien que la tisch school of art a tout de suite été une évidence pour elle, et ça, depuis qu'elle a su qu'elle pouvait l'intégrer si jamais elle avait le dossier suffisant pour le faire, il faut dire qu'elle a redoublé d'efforts pour y entrer et elle a réussi haut la main. Elle a d'abord commencé par des petits rôles avant de jouer la doublure d'Heather Chandler dans Heathers, the musical. Avant de finalement décrocher le rôle d'Anna dans Frozen : the musical. Noé est une véritable control freak et elle tente de se soigner.

Côté famille, Noé est née à New York et a grandi dans une famille aimante et des plus normales. Une soeur, deux parents qui s'aiment, une mère couturière et un père cuisinier dans un grand hôtel, il faut dire qu'elle ne manquait de rien mais n'était pas du genre à dépenser des mille et des cent juste pour le plaisir. Rien de bien transcendant et de bien dramatique en soit. Les repas de famille le dimanche, les jours fériés passés ensemble. Même les grands-parents sont souvent de la partie. Pas de soucis de ce côté là, la famille s'est trouvée encore plus soudé quand son papy est partie. Noé l'a très mal vécu mais maintenant, quand elle monte sur scène, elle est sur qu'il l'a regarde. Lui qui n'a pas tenu jusqu'à la première de Frozen.

Côté cœur, Noé est gay. Ça n'a pas été un drame dans la famille, et le jour où elle a décidé de tout dire a ses parents, sa mère lui a dit qu'elle savait. Elle l'avait toujours su. Et puis, ça lui a fait du bien a Noé. Sa grand-mère n'a pas compris, n'a pas réellement réagit mais elle lui a dit que tant qu'elle était heureuse, c'était le principal. Il n'y a que sa soeur, qui a eu des mots trop hauts, des mots que Noé ne pense jamais entendre. Mais elle sait qu'elle reviendra.
Date d'inscription :
17/06/2020
Messages :
193
Pseudo :
harleen. (marion)
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
aléatoire. plus le week-end.
Multinicks :
alejandra wiley ; de armas (www) - alix westmore ; gadot (www) arya cohen ; robbie (www) - isobel allen ; clarke (www) - jezabel wellington ; lavi (www) - jules ainsworth ; gillies (www) - kate byrne ; ridley (www) - louisa shacklebolt ; dyer (www) - noé gallagher ; kovalenko (www) - victor aubertin ; austen (www)
Avatar :
alina k. + tearsflight ❤
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) C25faf7174dcb1aed9a8b15efc2186fe
Age :
thirty years old. (21/12)
Nationality :
américaine
Origins :
caucasienne
Religion :
athée.
Status :
single.
Orientation :
gay.
Work :
broadway actress, anna in frozen: the musical.
Home adress :
brooklyn.
Communities :
#the lift
#broadway
#lgbt center
Trigger :
sexual assault; self harming.
Warning :
homophobia.
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 59
I NEED HELP
To do list rp : prénom nom - www Summary : Noé est une jeune femme de 29 ans, qui après quelques -longues- années de galère et de doutes tous plus imposants les uns que les autres, est comédienne à Broadway. Elle a toujours été attirée par les planches et le théâtre, si bien que la tisch school of art a tout de suite été une évidence pour elle, et ça, depuis qu'elle a su qu'elle pouvait l'intégrer si jamais elle avait le dossier suffisant pour le faire, il faut dire qu'elle a redoublé d'efforts pour y entrer et elle a réussi haut la main. Elle a d'abord commencé par des petits rôles avant de jouer la doublure d'Heather Chandler dans Heathers, the musical. Avant de finalement décrocher le rôle d'Anna dans Frozen : the musical. Noé est une véritable control freak et elle tente de se soigner.

Côté famille, Noé est née à New York et a grandi dans une famille aimante et des plus normales. Une soeur, deux parents qui s'aiment, une mère couturière et un père cuisinier dans un grand hôtel, il faut dire qu'elle ne manquait de rien mais n'était pas du genre à dépenser des mille et des cent juste pour le plaisir. Rien de bien transcendant et de bien dramatique en soit. Les repas de famille le dimanche, les jours fériés passés ensemble. Même les grands-parents sont souvent de la partie. Pas de soucis de ce côté là, la famille s'est trouvée encore plus soudé quand son papy est partie. Noé l'a très mal vécu mais maintenant, quand elle monte sur scène, elle est sur qu'il l'a regarde. Lui qui n'a pas tenu jusqu'à la première de Frozen.

Côté cœur, Noé est gay. Ça n'a pas été un drame dans la famille, et le jour où elle a décidé de tout dire a ses parents, sa mère lui a dit qu'elle savait. Elle l'avait toujours su. Et puis, ça lui a fait du bien a Noé. Sa grand-mère n'a pas compris, n'a pas réellement réagit mais elle lui a dit que tant qu'elle était heureuse, c'était le principal. Il n'y a que sa soeur, qui a eu des mots trop hauts, des mots que Noé ne pense jamais entendre. Mais elle sait qu'elle reviendra.
Date d'inscription : 17/06/2020
Messages : 193
Pseudo : harleen. (marion)
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : aléatoire. plus le week-end.
Multinicks : alejandra wiley ; de armas (www) - alix westmore ; gadot (www) arya cohen ; robbie (www) - isobel allen ; clarke (www) - jezabel wellington ; lavi (www) - jules ainsworth ; gillies (www) - kate byrne ; ridley (www) - louisa shacklebolt ; dyer (www) - noé gallagher ; kovalenko (www) - victor aubertin ; austen (www)
Avatar : alina k. + tearsflight ❤
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) C25faf7174dcb1aed9a8b15efc2186fe
Age : thirty years old. (21/12)
Nationality : américaine
Origins : caucasienne
Religion : athée.
Status : single.
Orientation : gay.
Work : broadway actress, anna in frozen: the musical.
Home adress : brooklyn.
Communities : #the lift
#broadway
#lgbt center
Trigger : sexual assault; self harming.
Warning : homophobia.
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 59

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
Sujet: Re: in my head, i play a supercut of us (noé&leah)Dim 6 Déc - 17:56

Elle ne peut s’empêcher de sourire quand elle lui répond une chose sur Derek. Elle ne devrait pas sourire, elle ne devrait même pas sourire mais au moins, elle a la réponse à sa question qu’elle se posait depuis qu’elle avait vu Leah franchir le seuil de la soirée. Elle n’est pas là parce qu’elle est avec Derek, elle est là pour autre chose. Et elle ne se leurre pas, elle sait qu’il y a de fortes probabilités qu’elle soit cette « chose ». Quand elle se retrouve dans le même véhicule que Leah, Noé se sent d’un coup bien trop gênée. La dernière fois qu’elles étaient si proches c’était pour se déchirer, pour se dire des mots affreux et ne plus se revoir. Des mois qui séparent leur dernière entrevue et elle est toujours douloureuse, au fond du coeur. Mais Noé sait jouer la comédie et faire semblant. Semblant que tout va bien, que tout est normal mais rien de tout cela n’est normal. Noé est bien trop tendu, le fait que sa main s’active sur l’avant-bras pour se gratter frénétiquement, mais heureusement, elle s’en rend compte et s’arrête en enfonçant ses mains dans ses poches. « Tout le monde a besoin de dormir. » rétorque Noé. Elle qui a besoin de trop d’heures de sommeil pour pouvoir être en forme le lendemain et ne pas avoir envie de faire la sieste. Il y a tant de paramètres qu’elle prend en compte quand elle calcule l’heure à laquelle elle doit dormir. Tant de paramètres, son cerveau qui ne s’arrête jamais. Son cerveau qui ne veut jamais se mettre sur pause. Noé pose son regard sur l’extérieur, émerveillée comme à son habitude, par les lumières de la ville. Et quand Leah reprend la parole, Noé lui sourit. Elle voudrait lui répondre qu’elle sait, mais ce serait être trop prétentieuse. « Je ne pensais pas que je reverrais ce pull un jour. Mais ce n’est pas grave au fond. » Après tout, elle en a des dizaines de pulls et puis même, elle ne lui avouera pas qu’elle ne sait plus de quel pull elle peut parler. Elle a tellement de vêtements, qu’elle devrait faire en sorte de se débarrasser de quelques uns. Pour que son armoire ne soit plus pleine à craquer. Encore une chose à rajouter sur sa liste de choses à faire. Le coeur manque un raté quand elle lui avoue tout. Et Noé souffle d’un espèce de soulagement. Que la haine n’est pas prit le pas sur leurs deux corps et leurs deux esprits. « Je vais comme je devrais aller, je pense. » répond nonchalamment Noé. Avant de se mordiller les lèvres et de souffler « Et toi ? Je me trompe ou ça ne va pas fort ? » Parce qu’elle a beau dire ce qu’elle veut Leah, Noé la connaît par coeur et elle reconnaît l’air renfrogné, la ride de lion et le sourire pincé. Elle sait reconnaître quand elle va bien, ou non. Et là, elle se rend compte que ce n’est pas le cas. Quand le taxi se gare, Noé sort en lui tendant un billet et elle laisse Leah faire de même avant de regarder son immeuble, puis la brune. Elle attrape les clés dans sa poche et déverrouille la porte d’entrée avant de se tourner vers Leah. « Est-ce que, est-ce que tu m’en voudrais, si je te prend dans mes bras ? » demande Noé, presque trop timidement, du bout des lèvres « Peut-être que ça te ferait du bien. Peut-être que ça me ferait du bien. » avoue Noé finalement. Parce qu’elle ne supporte pas d’être si loin d’elle et si proche à la fois. « Mais montons, d’abord. » Parce qu’après tout, elles ne vont pas resté dans le hall de l’immeuble. Noé monte dans l’ascenseur et se colle contre le paroi en chantonnant avant de regarder Leah « Il faudra qu’on ne fasse pas trop de bruits, j’ai pas envie que mes colocs me prennent la tête demain et veulent à tout prix savoir qui était là avec moi. » Pas que ce soit un secret d’état, Mais Noé voulait garder une part de secrets. Parce qu’après tout, elle n’aurait jamais pensé que Leah serait là de nouveau, avec elle.

@Leah Zellmann in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 2881807329

_________________

❝ i can't be what you expect of me but I'm trying every day with all i do and do not say here on the edge of the abyss knowing everything in my whole life has lead to this and so I pull inside myself close the walls put up my guard i've practised every single day for this so why is it so hard? ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah Zellmann
To do list rp :
en cours (4/4) :
noé gallagher #01 - www
neva mizrahi #01 - www
ofelia bernal #01 - www
Summary :
Au fond, Leah est un peu l'équivalent humain d'un kaki périmé : un emballage qui vend du rêve, idéal sous tous rapports ; bref, idéal à première vue, puis âpre au goût, décevant une fois la barrière de la peau dure franchie, qui vous laisse avec l'impression que vous auriez pu faire sacrément mieux à la place de vous faire chier des heures pour quelque chose d'aussi pourri. Parce qu'elle est polie, Leah, elle est charismatique, elle est séduisante, mais elle est surtout sarcastique, toute en provocations et en agressivité souvent mal placées. Leah ne veut pas qu'on la comprenne, mais elle veut tout savoir de l'autre. L'intimité la repousse, pourtant elle recherche plus que tout le contact, quitte à payer quelqu'un pour son temps. Même ses parents ne lui parlent plus, ou alors c'est elle qui refuse de leur parler, mais ça, vous le saurez jamais – c'est trop personnel, trop sensible encore. Au-delà du charnel, vous n'atteindrez pas grand-chose chez Leah, parce que tout est si profondément enfoui que même elle n'arrive pas à y retourner. Y a que son métier, qu'elle voudra bien vous dévoiler, et encore : elle vous parlera de sa passion pour l'art et du bifton que ça rapporte, mais jamais dans quelles conditions. Peut-être qu'un jour, au lever du soleil, quand le ciel sera encore rose et qu'elle se prendra d'affection pour vous, elle vous dira tout de Coquillette, le cochon d'inde qu'elle a eu quand elle avait sept ans.
Date d'inscription :
30/08/2020
Messages :
221
Pseudo :
(an)kana
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
une maj par mois, réponses plus régulières
Multinicks :
/
Avatar :
kate siegel + shining
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 54402fcd8b36e57dc5ce6c02a21c0998b0426825
Age :
34 ans
Nationality :
étatsunienne
Origins :
ukrainiennes, ashkénazes
Religion :
athée convaincue, à la forte éducation juive.
Status :
célibataire, probablement pour le mieux.
Orientation :
lesbienne, curieuse, quand elle n'est pas affreusement blasée.
Work :
experte d'art. c'est surtout elle qui reprend vos raretés en disant que c'est de la merde pour les revendre au prix fort derrière.
Home adress :
manhattan, east village.
Communities :
scarlet casino, lgbt center, the lift
Trigger :
/
Warning :
rien pour l'instant, à update
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051712423714in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051714211640in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 91in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 21in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 8in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 201in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 20080105170795666in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 47in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 68in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 163in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 164in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 192in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 41in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 32in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 186in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 110in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 122in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 143in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 153in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801065336610577
IDK WHAT YOU'RE TALKING ABOUT
To do list rp : en cours (4/4) :
noé gallagher #01 - www
neva mizrahi #01 - www
ofelia bernal #01 - www
Summary : Au fond, Leah est un peu l'équivalent humain d'un kaki périmé : un emballage qui vend du rêve, idéal sous tous rapports ; bref, idéal à première vue, puis âpre au goût, décevant une fois la barrière de la peau dure franchie, qui vous laisse avec l'impression que vous auriez pu faire sacrément mieux à la place de vous faire chier des heures pour quelque chose d'aussi pourri. Parce qu'elle est polie, Leah, elle est charismatique, elle est séduisante, mais elle est surtout sarcastique, toute en provocations et en agressivité souvent mal placées. Leah ne veut pas qu'on la comprenne, mais elle veut tout savoir de l'autre. L'intimité la repousse, pourtant elle recherche plus que tout le contact, quitte à payer quelqu'un pour son temps. Même ses parents ne lui parlent plus, ou alors c'est elle qui refuse de leur parler, mais ça, vous le saurez jamais – c'est trop personnel, trop sensible encore. Au-delà du charnel, vous n'atteindrez pas grand-chose chez Leah, parce que tout est si profondément enfoui que même elle n'arrive pas à y retourner. Y a que son métier, qu'elle voudra bien vous dévoiler, et encore : elle vous parlera de sa passion pour l'art et du bifton que ça rapporte, mais jamais dans quelles conditions. Peut-être qu'un jour, au lever du soleil, quand le ciel sera encore rose et qu'elle se prendra d'affection pour vous, elle vous dira tout de Coquillette, le cochon d'inde qu'elle a eu quand elle avait sept ans. Date d'inscription : 30/08/2020
Messages : 221
Pseudo : (an)kana
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : une maj par mois, réponses plus régulières
Multinicks : /
Avatar : kate siegel + shining
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 54402fcd8b36e57dc5ce6c02a21c0998b0426825
Age : 34 ans
Nationality : étatsunienne
Origins : ukrainiennes, ashkénazes
Religion : athée convaincue, à la forte éducation juive.
Status : célibataire, probablement pour le mieux.
Orientation : lesbienne, curieuse, quand elle n'est pas affreusement blasée.
Work : experte d'art. c'est surtout elle qui reprend vos raretés en disant que c'est de la merde pour les revendre au prix fort derrière.
Home adress : manhattan, east village.
Communities : scarlet casino, lgbt center, the lift
Trigger : /
Warning : rien pour l'instant, à update
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051712423714in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051714211640in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 91in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 21in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 8in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 201in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 20080105170795666in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 47in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 68in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 163in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 164in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 192in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 41in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 32in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 186in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 110in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 122in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 143in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 153in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801065336610577

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
http://99problems.forumactif.com/t4353-if-a-god-is-a-dog-and-a-man-is-a-fraud-then-i-m-a-lost-cause-leah http://99problems.forumactif.com/t4463-recherches-de-leah-barghava
Sujet: Re: in my head, i play a supercut of us (noé&leah)Mar 8 Déc - 22:00
Où est l’aplomb qui l’avait guidée jusque dans les draps de Derek, puis jusqu’à la soirée à l’hôtel ? Gisant sur le siège arrière de leur taxi, Leah se laisse porter avec une mollesse qu’elle est trop flemmarde pour remarquer. Toute force semble l’avoir quittée, sa haine a trop pris le dessus sur le reste et l’a laissée complètement vide de toute autre émotion. Elle n’en veut même plus à Noé, est de toute façon incapable de ressentir autre chose que sa présence trop enveloppante, trop écrasante après une absence aussi longue. Les lumières artificielles de la grosse pomme défilent sous ses yeux indifférents alors qu’elle se laisse porter, n’essaie même pas de relever la conversation. Quand elle le fait, enfin, c’est placé sous le signe d’un aveu : je suis venue pour toi. Elle le dit du bout des lèvres mais elle n’en pense pas moins : l’alcool la rend bavarde, autrement plus vulnérable, et c’est de ces choses qu’elle ne tolère jamais mais qu’elle laisse passer pour ce soir parce qu’elle a besoin que Noé les entende. Parce que ne jamais dire à quelqu’un combien on l’aime et à quel point on lui en veut, ça finit par bouffer de l’intérieur. Même Leah n’est pas au dessus de ça. « Je vais comme je devrais aller, je pense. » Elle reconnaît dans la voix de Noé ce besoin de paraître détachée tout en laissant poindre une pointe de gêne : elle s’en moquerait, si elle n’était pas sûre d’être dans le même état. “Tu as du succès”, observe-t-elle, miroitant sa nonchalance, faisant référence à son rôle. “Bravo. C’est bien.” C’est largement en-deçà de l’enthousiasme qu’elle aurait voulu montrer, mais c’est tout ce dont elle se sent capable. “Je vais bien”, qu’elle rétorque ensuite. Bien sûr que Noé a remarqué - elle ne s’en étonne même plus. Non, ça ne va pas - Jules déménage et l’abandonne, sa mère la déserte une seconde fois - mais elle ne s’y étalera pas. Pas alors qu’elle est déjà trop à fleur de peau, que tout risque de lui échapper sans même qu’elle ne s’en rende compte ou cherche à lutter…
Elles arrivent. Le taxi les laisse en bas de l'immeuble où habite Noé et la jeune femme a un léger tournis tant elle a l'impression de redécouvrir les lieux. Son cœur se serre, trop fort, trop douloureux ; elle avait mentalement fait une croix sur toute proximité avec Noé, tout contact initié de sa part. Elle s'était rigoureusement astreinte à un silence sans bavure pour panser la plaie au plus vite – elle n'aurait pas imaginé qu'il suffirait d'un œil jeté à la façade dégueulasse du bâtiment pour que de longs mois de travail se rouvrent d'un coup.

« Est-ce que, est-ce que tu m’en voudrais, si je te prend dans mes bras ? »

À moins qu'elle ne soit déchirée, purement et simplement.
Leah redresse des yeux surpris sur la silhouette longiligne de son ex – regard sincère, vulnérable, mots prononcés du bout des lèvres. Leurs rixes verbales du début de soirée sont si loin qu'elles semblent appartenir à un autre monde. Et dans ce monde-là, celui où Noé se tient devant elle, si près, si présente, Leah n’a d'autre choix que de se rendre compte que l'amour qu'elle lui portait lui bouffe toujours encore chaque parcelle de sa personne.
La suite, elle l'entend à peine, monte silencieusement dans l'ascenseur et fixe la porte métallique sans un mot – un tel silence est rare chez celle qui veut toujours avoir le dernier mot, mais que rajouter à ça ? Quand elle ouvre la bouche, les mots s’échouent presque, sans conviction : elle les comprend en même temps qu’elle les dit, peu certaine, trop sensible. “Pourquoi ça te ferait du bien, Noé ?” Pourquoi une telle question, pourquoi accepter qu’elle vienne après leur joute déplacée à la soirée, pourquoi vouloir la revoir alors qu’elle lui avait laissé tout le loisir de s’éclipser ? “T'as pas tourné la page ?” qu'elle lance, avec audace et culot, se retournant et dardant ses yeux dans les siens pour les sonder. Elle devine déjà la réponse : bien sûr que si, elle est passée à autre chose. Elle l'aurait recontactée sinon. C'était sa décision de mettre un terme à tout ça. Il n'y avait bien que Leah pour s'attarder autant sur la signification d’une poignée de mots lâchés sous l’effet de l’alcool.
Elle ne s’en détache pas, pourtant. C’est sûrement l’intoxication, la fatigue qui plombe d’un coup toute envie de se défendre contre ses émotions, sa présence incongrue devant la porte de l’appartement, un mélange qui génère ce trop-plein de confusion, mais elle n’entend rien, ni avant ses dernières paroles ni après, pas plus qu’elle ne réagit lorsqu’elles pénètrent dans l’appartement baigné par la lumière d’une lune déjà trop basse. “Noé”, qu’elle s’entend pourtant marmonner, connement, et en réalité ça ressemble sûrement davantage à grblrlglb mais elle ne prend pas la peine de relever. Elle ne prend la peine de rien, d’ailleurs, pas même de prévenir avant de prendre délicatement la main de la jeune femme dans la sienne, puis de lever l’autre à hauteur de son visage pour le dégager d’une mèche de cheveux sûrement inexistante - tout est prétexte à la frôler, pourvu que ce ne soit pas la dernière fois. “Je suis pas sûre que ce soit une bonne idée,” elle lâche en référence à l'étreinte proposée plus tôt, armée d’un sourire désolé qui étire la commissure droite de ses lèvres. “Ca me fera aucun bien.” L’aveu se pose entre elles deux comme une excuse finale, de celles que Leah est foncièrement incapable d’expliciter : elle est toujours amoureuse, trop pour prétendre à une rupture nette et saine. Aujourd’hui, elle ne s’en sent toujours pas la force.

@Noé Gallagher in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 4151121450
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noé Gallagher
To do list rp :
prénom nom - www
Summary :
Noé est une jeune femme de 29 ans, qui après quelques -longues- années de galère et de doutes tous plus imposants les uns que les autres, est comédienne à Broadway. Elle a toujours été attirée par les planches et le théâtre, si bien que la tisch school of art a tout de suite été une évidence pour elle, et ça, depuis qu'elle a su qu'elle pouvait l'intégrer si jamais elle avait le dossier suffisant pour le faire, il faut dire qu'elle a redoublé d'efforts pour y entrer et elle a réussi haut la main. Elle a d'abord commencé par des petits rôles avant de jouer la doublure d'Heather Chandler dans Heathers, the musical. Avant de finalement décrocher le rôle d'Anna dans Frozen : the musical. Noé est une véritable control freak et elle tente de se soigner.

Côté famille, Noé est née à New York et a grandi dans une famille aimante et des plus normales. Une soeur, deux parents qui s'aiment, une mère couturière et un père cuisinier dans un grand hôtel, il faut dire qu'elle ne manquait de rien mais n'était pas du genre à dépenser des mille et des cent juste pour le plaisir. Rien de bien transcendant et de bien dramatique en soit. Les repas de famille le dimanche, les jours fériés passés ensemble. Même les grands-parents sont souvent de la partie. Pas de soucis de ce côté là, la famille s'est trouvée encore plus soudé quand son papy est partie. Noé l'a très mal vécu mais maintenant, quand elle monte sur scène, elle est sur qu'il l'a regarde. Lui qui n'a pas tenu jusqu'à la première de Frozen.

Côté cœur, Noé est gay. Ça n'a pas été un drame dans la famille, et le jour où elle a décidé de tout dire a ses parents, sa mère lui a dit qu'elle savait. Elle l'avait toujours su. Et puis, ça lui a fait du bien a Noé. Sa grand-mère n'a pas compris, n'a pas réellement réagit mais elle lui a dit que tant qu'elle était heureuse, c'était le principal. Il n'y a que sa soeur, qui a eu des mots trop hauts, des mots que Noé ne pense jamais entendre. Mais elle sait qu'elle reviendra.
Date d'inscription :
17/06/2020
Messages :
193
Pseudo :
harleen. (marion)
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
aléatoire. plus le week-end.
Multinicks :
alejandra wiley ; de armas (www) - alix westmore ; gadot (www) arya cohen ; robbie (www) - isobel allen ; clarke (www) - jezabel wellington ; lavi (www) - jules ainsworth ; gillies (www) - kate byrne ; ridley (www) - louisa shacklebolt ; dyer (www) - noé gallagher ; kovalenko (www) - victor aubertin ; austen (www)
Avatar :
alina k. + tearsflight ❤
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) C25faf7174dcb1aed9a8b15efc2186fe
Age :
thirty years old. (21/12)
Nationality :
américaine
Origins :
caucasienne
Religion :
athée.
Status :
single.
Orientation :
gay.
Work :
broadway actress, anna in frozen: the musical.
Home adress :
brooklyn.
Communities :
#the lift
#broadway
#lgbt center
Trigger :
sexual assault; self harming.
Warning :
homophobia.
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 59
I NEED HELP
To do list rp : prénom nom - www Summary : Noé est une jeune femme de 29 ans, qui après quelques -longues- années de galère et de doutes tous plus imposants les uns que les autres, est comédienne à Broadway. Elle a toujours été attirée par les planches et le théâtre, si bien que la tisch school of art a tout de suite été une évidence pour elle, et ça, depuis qu'elle a su qu'elle pouvait l'intégrer si jamais elle avait le dossier suffisant pour le faire, il faut dire qu'elle a redoublé d'efforts pour y entrer et elle a réussi haut la main. Elle a d'abord commencé par des petits rôles avant de jouer la doublure d'Heather Chandler dans Heathers, the musical. Avant de finalement décrocher le rôle d'Anna dans Frozen : the musical. Noé est une véritable control freak et elle tente de se soigner.

Côté famille, Noé est née à New York et a grandi dans une famille aimante et des plus normales. Une soeur, deux parents qui s'aiment, une mère couturière et un père cuisinier dans un grand hôtel, il faut dire qu'elle ne manquait de rien mais n'était pas du genre à dépenser des mille et des cent juste pour le plaisir. Rien de bien transcendant et de bien dramatique en soit. Les repas de famille le dimanche, les jours fériés passés ensemble. Même les grands-parents sont souvent de la partie. Pas de soucis de ce côté là, la famille s'est trouvée encore plus soudé quand son papy est partie. Noé l'a très mal vécu mais maintenant, quand elle monte sur scène, elle est sur qu'il l'a regarde. Lui qui n'a pas tenu jusqu'à la première de Frozen.

Côté cœur, Noé est gay. Ça n'a pas été un drame dans la famille, et le jour où elle a décidé de tout dire a ses parents, sa mère lui a dit qu'elle savait. Elle l'avait toujours su. Et puis, ça lui a fait du bien a Noé. Sa grand-mère n'a pas compris, n'a pas réellement réagit mais elle lui a dit que tant qu'elle était heureuse, c'était le principal. Il n'y a que sa soeur, qui a eu des mots trop hauts, des mots que Noé ne pense jamais entendre. Mais elle sait qu'elle reviendra.
Date d'inscription : 17/06/2020
Messages : 193
Pseudo : harleen. (marion)
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : aléatoire. plus le week-end.
Multinicks : alejandra wiley ; de armas (www) - alix westmore ; gadot (www) arya cohen ; robbie (www) - isobel allen ; clarke (www) - jezabel wellington ; lavi (www) - jules ainsworth ; gillies (www) - kate byrne ; ridley (www) - louisa shacklebolt ; dyer (www) - noé gallagher ; kovalenko (www) - victor aubertin ; austen (www)
Avatar : alina k. + tearsflight ❤
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) C25faf7174dcb1aed9a8b15efc2186fe
Age : thirty years old. (21/12)
Nationality : américaine
Origins : caucasienne
Religion : athée.
Status : single.
Orientation : gay.
Work : broadway actress, anna in frozen: the musical.
Home adress : brooklyn.
Communities : #the lift
#broadway
#lgbt center
Trigger : sexual assault; self harming.
Warning : homophobia.
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 59

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
Sujet: Re: in my head, i play a supercut of us (noé&leah)Sam 12 Déc - 12:10

Joute verbale interminable qui ne peut pas se finir bien. Le coeur sera trop malmené, elle le sait Noé et pourtant, pourtant elle accepte de l’emmener chez elle, de partager un taxi face à une excuse des plus bidons, une excuse qu’on ne peut pas prévoir parce qu’elle est inédite. Noé a un trop grand coeur, elle le sait, on le lui a répété tant de fois et pourtant, elle aurait dû lui dire de rentrer chez elle, que ce n’était pas une bonne idée, que de toutes façons tout allait mal tourné si elle restait près l’une de l’autre. Mais non. Elle est là. Dans un taxi avec Leah, alors qu’elle ne l’avait pas prévu du tout. Et pourtant dieu sait que Noé prévoit toujours tout, et parfois les imprévus viennent contrebalancer le calme plat de l’esprit. « Merci » répond simplement Noé parce que de toutes façons, que peut-on répondre à cela et quand elle lui dit qu’elle va bien, Noé lève les yeux au ciel. Parce qu’elle la connaît. Elle sait reconnaître quand ça va vraiment et à contrario, quand ça ne va vraiment pas. Mais elle ne dira rien, ose juste un petit « Si tu le dis. » murmurait du bout des lèvres, comme s’il n’était à destination de personne. Comme si personne ne devait l’entendre. Puis il y a l’ascenseur, la cage de fer qui a été témoin, autre fois, de baiser légers, de baiser passionnés entre les deux femmes qui agissent maintenant comme deux inconnues. Deux inconnues dans une même équation. Et Noé a envie d’un contact, un dernier sûrement, ou le premier d’une nouvelle série, elle n’espère rien. Parce qu’il n’y a plus rien à espérer. Mais le silence en dit long, puis les mots après paraissent comme assassins, une question qui pourrait être mesquine. Et Noé s’humidifie les lèvres avant de la regarder et elle met en place un bouclier un peu abîmé qui n’a besoin que d’un coup pour exploser « Si, j’ai tourné la page. Mais ça me ferait du bien. Parce que toi comme moi on sait que ce que nous avons vécus c’était beau, c’était différent. Alors j’ai envie de te prendre dans mes bras pour me souvenir de ça. » Elle n’a pas envie de mentir et pourtant, elle le fait. Parce que la revoir, ça lui rappelle que la page est peut-être tournée mais que le livre est loin d’être terminé. C’est presqu’une évidence, peut-être que ce soir, il le sera, peut-être que demain matin, elle pourra jeter le livre de leur histoire dans les méandres de son esprit pour ne plus y penser, en espérant qu’elle ne vienne pas à toutes les soirées que Noé organise, qu’elle ne vienne pas voguer dans les coulisses du spectacle parce qu’elle ne le supporterait pas la rousse. Quand elles pénètrent dans l’appartement, Noé n’attend plus rien. Elle vogue dans son habitation avant de s’arrêter quand Leah prononce son prénom. Ça fait si longtemps qu’elle ne l’a pas prononcé avec autre chose que du dédain. Et ça lui fait du bien à Noé d’entendre ça. Leurs deux mains liées, Noé la regarde, son regard qui se plonge dans celui de Leah tandis qu’elle se pince les lèvres et soupire un instant. Un frisson qui parcourt l’échine quand elle lui replace une mèche de cheveux et elle ferme les yeux Noé, face à cette faiblesse dont elle a fait preuve et qui n’était absolument pas une bonne idée. Elle se mord l’intérieur de la joue, incapable de bouger, incapable de faire autre chose que de détailler Leah, une nouvelle fois, une dernière fois. Et doucement, Noé prend son visage en coupe, ses deux mains qui se posent sur les joues de Leah, avec douceur, comme on ferait pour attirer un animal effrayé et les pouces caressent les joues lentement, tendrement. Puis elle ouvre la bouche, et la referme parce qu’elle ne peut rien dire, elle ne veut pas lui faire de mal. Elle ne veut pas lui briser le coeur une fois de plus, Noé. Elle se recule alors, et prononce « Viens, je vais te prêter mon lit. » qu’elle murmure alors qu’elle se dirige jusqu’à sa chambre, et elle ouvre la porte, le coeur tambourinant parce qu’elle a des images qui lui reviennent en tête. Elle secoue la tête vivement pour laisser tout ça partir et elle se gratte la nuque. « Je sais que tu m’as dit que tu n’avais pas besoin de dormir, mais six heures du matin c’est loin et je ne veux pas que tu dormes sur le canapé. » Et elle sourit un peu Noé. « Je t’aurais bien proposé de dormir dans mes bras une dernière fois mais ce serait mal venu. » Comme lui proposait ça maintenant alors qu’elle lui a dit il y a quelques longues minutes qu’elle ne voulait pas. Et Noé ricane nerveusement en soupirant, attrape un haut de pyjama qu’elle lui tend. « J’espère que tu ne partiras pas avec celui là, je l’aime beaucoup. » Parce que c’était elle qui lui avait offert, elles avaient ri de l’inscription débile sur le tee-shirt et Noé l’avait gardé, parce que ça lui rappelait ce qu’elle avait perdu, inlassablement mais ça lui faisait aussi du bien de se rendre compte de ce qu’elle avait eu, du bonheur qu’elle avait ressenti au moins une fois dans sa vie.

_________________

❝ i can't be what you expect of me but I'm trying every day with all i do and do not say here on the edge of the abyss knowing everything in my whole life has lead to this and so I pull inside myself close the walls put up my guard i've practised every single day for this so why is it so hard? ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah Zellmann
To do list rp :
en cours (4/4) :
noé gallagher #01 - www
neva mizrahi #01 - www
ofelia bernal #01 - www
Summary :
Au fond, Leah est un peu l'équivalent humain d'un kaki périmé : un emballage qui vend du rêve, idéal sous tous rapports ; bref, idéal à première vue, puis âpre au goût, décevant une fois la barrière de la peau dure franchie, qui vous laisse avec l'impression que vous auriez pu faire sacrément mieux à la place de vous faire chier des heures pour quelque chose d'aussi pourri. Parce qu'elle est polie, Leah, elle est charismatique, elle est séduisante, mais elle est surtout sarcastique, toute en provocations et en agressivité souvent mal placées. Leah ne veut pas qu'on la comprenne, mais elle veut tout savoir de l'autre. L'intimité la repousse, pourtant elle recherche plus que tout le contact, quitte à payer quelqu'un pour son temps. Même ses parents ne lui parlent plus, ou alors c'est elle qui refuse de leur parler, mais ça, vous le saurez jamais – c'est trop personnel, trop sensible encore. Au-delà du charnel, vous n'atteindrez pas grand-chose chez Leah, parce que tout est si profondément enfoui que même elle n'arrive pas à y retourner. Y a que son métier, qu'elle voudra bien vous dévoiler, et encore : elle vous parlera de sa passion pour l'art et du bifton que ça rapporte, mais jamais dans quelles conditions. Peut-être qu'un jour, au lever du soleil, quand le ciel sera encore rose et qu'elle se prendra d'affection pour vous, elle vous dira tout de Coquillette, le cochon d'inde qu'elle a eu quand elle avait sept ans.
Date d'inscription :
30/08/2020
Messages :
221
Pseudo :
(an)kana
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
une maj par mois, réponses plus régulières
Multinicks :
/
Avatar :
kate siegel + shining
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 54402fcd8b36e57dc5ce6c02a21c0998b0426825
Age :
34 ans
Nationality :
étatsunienne
Origins :
ukrainiennes, ashkénazes
Religion :
athée convaincue, à la forte éducation juive.
Status :
célibataire, probablement pour le mieux.
Orientation :
lesbienne, curieuse, quand elle n'est pas affreusement blasée.
Work :
experte d'art. c'est surtout elle qui reprend vos raretés en disant que c'est de la merde pour les revendre au prix fort derrière.
Home adress :
manhattan, east village.
Communities :
scarlet casino, lgbt center, the lift
Trigger :
/
Warning :
rien pour l'instant, à update
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051712423714in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051714211640in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 91in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 21in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 8in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 201in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 20080105170795666in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 47in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 68in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 163in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 164in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 192in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 41in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 32in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 186in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 110in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 122in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 143in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 153in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801065336610577
IDK WHAT YOU'RE TALKING ABOUT
To do list rp : en cours (4/4) :
noé gallagher #01 - www
neva mizrahi #01 - www
ofelia bernal #01 - www
Summary : Au fond, Leah est un peu l'équivalent humain d'un kaki périmé : un emballage qui vend du rêve, idéal sous tous rapports ; bref, idéal à première vue, puis âpre au goût, décevant une fois la barrière de la peau dure franchie, qui vous laisse avec l'impression que vous auriez pu faire sacrément mieux à la place de vous faire chier des heures pour quelque chose d'aussi pourri. Parce qu'elle est polie, Leah, elle est charismatique, elle est séduisante, mais elle est surtout sarcastique, toute en provocations et en agressivité souvent mal placées. Leah ne veut pas qu'on la comprenne, mais elle veut tout savoir de l'autre. L'intimité la repousse, pourtant elle recherche plus que tout le contact, quitte à payer quelqu'un pour son temps. Même ses parents ne lui parlent plus, ou alors c'est elle qui refuse de leur parler, mais ça, vous le saurez jamais – c'est trop personnel, trop sensible encore. Au-delà du charnel, vous n'atteindrez pas grand-chose chez Leah, parce que tout est si profondément enfoui que même elle n'arrive pas à y retourner. Y a que son métier, qu'elle voudra bien vous dévoiler, et encore : elle vous parlera de sa passion pour l'art et du bifton que ça rapporte, mais jamais dans quelles conditions. Peut-être qu'un jour, au lever du soleil, quand le ciel sera encore rose et qu'elle se prendra d'affection pour vous, elle vous dira tout de Coquillette, le cochon d'inde qu'elle a eu quand elle avait sept ans. Date d'inscription : 30/08/2020
Messages : 221
Pseudo : (an)kana
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : une maj par mois, réponses plus régulières
Multinicks : /
Avatar : kate siegel + shining
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 54402fcd8b36e57dc5ce6c02a21c0998b0426825
Age : 34 ans
Nationality : étatsunienne
Origins : ukrainiennes, ashkénazes
Religion : athée convaincue, à la forte éducation juive.
Status : célibataire, probablement pour le mieux.
Orientation : lesbienne, curieuse, quand elle n'est pas affreusement blasée.
Work : experte d'art. c'est surtout elle qui reprend vos raretés en disant que c'est de la merde pour les revendre au prix fort derrière.
Home adress : manhattan, east village.
Communities : scarlet casino, lgbt center, the lift
Trigger : /
Warning : rien pour l'instant, à update
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051712423714in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051714211640in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 91in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 21in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 8in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 201in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 20080105170795666in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 47in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 68in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 163in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 164in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 192in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 41in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 32in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 186in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 110in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 122in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 143in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 153in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801065336610577

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
http://99problems.forumactif.com/t4353-if-a-god-is-a-dog-and-a-man-is-a-fraud-then-i-m-a-lost-cause-leah http://99problems.forumactif.com/t4463-recherches-de-leah-barghava
Sujet: Re: in my head, i play a supercut of us (noé&leah)Sam 12 Déc - 19:14
Elle s'y était préparée, n'avait attendu (ou en tout cas, s'en persuadait) aucune autre réponse que celle-ci et elle aurait dû être soulagée. Au moins une d'elles deux avait réussi, et ça signifiait qu'à terme l'espoir pour celle qui restait n'était pas mort : elle aussi, pourrait tourner la page. Même si elle ignorait quand. Même si maintenant, ça semblait impossible. Elle est blême Leah, quand elle sort de l'ascenseur et pénètre dans l'appartement qu'elle n'avait pas vu depuis si longtemps, silencieuse comme la mort quand leurs mains se lient, le cœur lourd et douloureux quand les mains douces de Noé se posent sur ses joues. Ça faisait longtemps, qu'elle pense, bien trop longtemps. À l'époque, elle espérait les ressentir tous les jours – à quel moment au juste elle avait réussi à gâcher ça ? « Je t’aurais bien proposé de dormir dans mes bras une dernière fois mais ce serait mal venu. » Elle déteste l'espoir qui l'étreint et pourtant, elle ne le refoule pas, yeux vissés vers le sol pour cacher sa gêne. La chambre de Noé n'a pas changé, depuis la dernière fois – dans le décor, n'ont disparu que les vêtements qu'elle faisait exprès d'oublier, la tasse de café colorée qu'elle prenait systématiquement avec elle avant de l'oublier dans la colocation. “On s'en fout que ce soit mal venu, si c'est la dernière fois”, qu'elle s'entend répondre. Elle plante ses dents dans sa lèvre inférieure, trouve que la lumière dans la pièce qui succède à l'obscurité ambiante à la soirée entière est de trop, maintenant, parce qu'il devient trop simple de deviner son trouble, et l'alcool n'aide pas... Elle attrape le t-shirt, n'arrive pas à retenir un sourire en coin : “Non, promis. Je te le laisse.” Pas comme le pull. Pas comme la paix que leur rupture aurait dû lui garantir. D'un coup, Leah se trouve injuste et courbe l'échine. “Je prends la salle de bain”, qu'elle informe, et elle s'éclipse de la chambre.
Avec l'eau froide sur sa peau l'alcool s'évanouit dans son système, ses joues retrouvent de leur couleur et l'odeur du gel douche de Noé la rappelle à la stupidité de sa condition. Le miroir fait écho à l'idée : elle est là, à deux heures du matin, chez son ex, après l'avoir quasi stalkée jusqu'à une soirée privée. Tout ce qu'elle s'était promis de ne jamais faire.
Bref. La jeune femme se frictionne le corps avec sa serviette puis enfile le t-shirt prêté par Noé. Celui qu'elle lui a offert avant que tout se casse la gueule. Elle ne pensait même pas ça possible, à l'époque.
Qu'elle avait été naïve.
Le pas jusqu'à la chambre de Noé est lent, précautionneux presque, comme si elle avait peur de croiser un colocataire ou de rappeler sa simple présence à la jeune femme. Celle-ci, pourtant, est toujours dans la chambre, et cette fois sa main hésite moins lorsqu'elle attrape la sienne. Coup de tête vers le lit : qu'importe la rupture, qu'importe tout. Ce soir, le monde est de côté. C'est peut-être un adieu, mais elle y pensera demain. “Viens”, qu'elle lui réclame sobrement, se glissant dans le lit. Sa gorge se serre, encore, alors qu'elle retrouve l'odeur de sa lessive, le confort de ses draps. Elle s'allonge là, face à la jeune femme, sur le côté, et dans la lumière faible de la lampe de chevet elle s'autorise enfin à détailler ses traits fins, les mêmes qu'elle s'était efforcée d'éviter toute la soirée. Elle est belle, Noé : elle se souvient de s'être dait la réflexion à chaque fois qu'elles s'allongeaient comme ça. Elle en est convaincue : venir ici était la pire idée qu'elle ait pu avoir.
Est-ce que quelque chose a changé ?
La voix qui pose la question lui est presque étrangère et elle met quelques secondes à la reconnaître comme sienne. Elle-même ignore quelle réponse elle cherche, ce qu'elle attend de la jeune femme. Est-ce qu'elle lui en veut toujours pour son ultimatum ? Est-ce qu'elle est prête à s'afficher davantage ? Est-ce que Leah, elle, est prête à passer outre, parce qu'elle lui manque trop de toute façon ? Elle n'ose rien ajouter, reste simplement là, ses yeux dans les siens, profitant de sa présence ici avec la conscience accrue que cette fois pouvait bien être la dernière. Les regrets et les non-dits n'étaient plus permis, même pour elle. Sa main sort timidement de sous le drap, rejoint avec d'infinies précautions la joue de la plus jeune, qu'elle caresse en retenant presque son souffle. Elle trace ses sourcils, la courbe de son nez, retrouve immanquablement ses joues. “J'ai très envie de t'embrasser”, qu'elle murmure, et son cœur qui bat trop fort emplit ses tympans et sa poitrine et tout le reste de son corps. Frôle-t-elle l'apoplexie ? Sûrement, et ça lui est égal. On s'en fout que ce soit mal venu si c'est la dernière fois. Et c'est la dernière fois. Leah s'accroche à ça en s'interdisant tout espoir, tout ce qui reviendrait à un énorme pas en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noé Gallagher
To do list rp :
prénom nom - www
Summary :
Noé est une jeune femme de 29 ans, qui après quelques -longues- années de galère et de doutes tous plus imposants les uns que les autres, est comédienne à Broadway. Elle a toujours été attirée par les planches et le théâtre, si bien que la tisch school of art a tout de suite été une évidence pour elle, et ça, depuis qu'elle a su qu'elle pouvait l'intégrer si jamais elle avait le dossier suffisant pour le faire, il faut dire qu'elle a redoublé d'efforts pour y entrer et elle a réussi haut la main. Elle a d'abord commencé par des petits rôles avant de jouer la doublure d'Heather Chandler dans Heathers, the musical. Avant de finalement décrocher le rôle d'Anna dans Frozen : the musical. Noé est une véritable control freak et elle tente de se soigner.

Côté famille, Noé est née à New York et a grandi dans une famille aimante et des plus normales. Une soeur, deux parents qui s'aiment, une mère couturière et un père cuisinier dans un grand hôtel, il faut dire qu'elle ne manquait de rien mais n'était pas du genre à dépenser des mille et des cent juste pour le plaisir. Rien de bien transcendant et de bien dramatique en soit. Les repas de famille le dimanche, les jours fériés passés ensemble. Même les grands-parents sont souvent de la partie. Pas de soucis de ce côté là, la famille s'est trouvée encore plus soudé quand son papy est partie. Noé l'a très mal vécu mais maintenant, quand elle monte sur scène, elle est sur qu'il l'a regarde. Lui qui n'a pas tenu jusqu'à la première de Frozen.

Côté cœur, Noé est gay. Ça n'a pas été un drame dans la famille, et le jour où elle a décidé de tout dire a ses parents, sa mère lui a dit qu'elle savait. Elle l'avait toujours su. Et puis, ça lui a fait du bien a Noé. Sa grand-mère n'a pas compris, n'a pas réellement réagit mais elle lui a dit que tant qu'elle était heureuse, c'était le principal. Il n'y a que sa soeur, qui a eu des mots trop hauts, des mots que Noé ne pense jamais entendre. Mais elle sait qu'elle reviendra.
Date d'inscription :
17/06/2020
Messages :
193
Pseudo :
harleen. (marion)
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
aléatoire. plus le week-end.
Multinicks :
alejandra wiley ; de armas (www) - alix westmore ; gadot (www) arya cohen ; robbie (www) - isobel allen ; clarke (www) - jezabel wellington ; lavi (www) - jules ainsworth ; gillies (www) - kate byrne ; ridley (www) - louisa shacklebolt ; dyer (www) - noé gallagher ; kovalenko (www) - victor aubertin ; austen (www)
Avatar :
alina k. + tearsflight ❤
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) C25faf7174dcb1aed9a8b15efc2186fe
Age :
thirty years old. (21/12)
Nationality :
américaine
Origins :
caucasienne
Religion :
athée.
Status :
single.
Orientation :
gay.
Work :
broadway actress, anna in frozen: the musical.
Home adress :
brooklyn.
Communities :
#the lift
#broadway
#lgbt center
Trigger :
sexual assault; self harming.
Warning :
homophobia.
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 59
I NEED HELP
To do list rp : prénom nom - www Summary : Noé est une jeune femme de 29 ans, qui après quelques -longues- années de galère et de doutes tous plus imposants les uns que les autres, est comédienne à Broadway. Elle a toujours été attirée par les planches et le théâtre, si bien que la tisch school of art a tout de suite été une évidence pour elle, et ça, depuis qu'elle a su qu'elle pouvait l'intégrer si jamais elle avait le dossier suffisant pour le faire, il faut dire qu'elle a redoublé d'efforts pour y entrer et elle a réussi haut la main. Elle a d'abord commencé par des petits rôles avant de jouer la doublure d'Heather Chandler dans Heathers, the musical. Avant de finalement décrocher le rôle d'Anna dans Frozen : the musical. Noé est une véritable control freak et elle tente de se soigner.

Côté famille, Noé est née à New York et a grandi dans une famille aimante et des plus normales. Une soeur, deux parents qui s'aiment, une mère couturière et un père cuisinier dans un grand hôtel, il faut dire qu'elle ne manquait de rien mais n'était pas du genre à dépenser des mille et des cent juste pour le plaisir. Rien de bien transcendant et de bien dramatique en soit. Les repas de famille le dimanche, les jours fériés passés ensemble. Même les grands-parents sont souvent de la partie. Pas de soucis de ce côté là, la famille s'est trouvée encore plus soudé quand son papy est partie. Noé l'a très mal vécu mais maintenant, quand elle monte sur scène, elle est sur qu'il l'a regarde. Lui qui n'a pas tenu jusqu'à la première de Frozen.

Côté cœur, Noé est gay. Ça n'a pas été un drame dans la famille, et le jour où elle a décidé de tout dire a ses parents, sa mère lui a dit qu'elle savait. Elle l'avait toujours su. Et puis, ça lui a fait du bien a Noé. Sa grand-mère n'a pas compris, n'a pas réellement réagit mais elle lui a dit que tant qu'elle était heureuse, c'était le principal. Il n'y a que sa soeur, qui a eu des mots trop hauts, des mots que Noé ne pense jamais entendre. Mais elle sait qu'elle reviendra.
Date d'inscription : 17/06/2020
Messages : 193
Pseudo : harleen. (marion)
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : aléatoire. plus le week-end.
Multinicks : alejandra wiley ; de armas (www) - alix westmore ; gadot (www) arya cohen ; robbie (www) - isobel allen ; clarke (www) - jezabel wellington ; lavi (www) - jules ainsworth ; gillies (www) - kate byrne ; ridley (www) - louisa shacklebolt ; dyer (www) - noé gallagher ; kovalenko (www) - victor aubertin ; austen (www)
Avatar : alina k. + tearsflight ❤
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) C25faf7174dcb1aed9a8b15efc2186fe
Age : thirty years old. (21/12)
Nationality : américaine
Origins : caucasienne
Religion : athée.
Status : single.
Orientation : gay.
Work : broadway actress, anna in frozen: the musical.
Home adress : brooklyn.
Communities : #the lift
#broadway
#lgbt center
Trigger : sexual assault; self harming.
Warning : homophobia.
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 59

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
Sujet: Re: in my head, i play a supercut of us (noé&leah)Lun 21 Déc - 23:21

C’est une mauvaise idée. L’alarme qui sonne dans la tête de Noé et qu’elle n’écoute pas. Elle a mit du temps à oublier Leah, elle a mit du temps à se dire qu’elle pouvait passer à autre chose. Loin d’elle, loin de tout. Loin des sentiments qui ne cessaient d’être là, au creux du coeur. Tandis que les perles salées prenaient place en pleine nuit, quand les nuits étaient courtes et trop peu reposantes parce qu’elle ne cessait de penser. Mais maintenant qu’elle est là, elle sait que ça va être compliquée de lui résister. De résister à l’envie de la prendre dans les bras. Elle s’humidifie les lèvres, est chez elle sans avoir l’impression de l’être. Elle souffle, et le tee-shirt dans les mains, elle a l’impression que si elle prend le tee-shirt, tout les murs qu’elle aura construit, vont s’écrouler peu à peu. Quand elle s’échappe pour la salle de bain, Noé passe une main dans ses cheveux, réfléchit, fait quelques pas et elle pose une main sur ses cuisses en déglutissant avant de soupirer. De toutes façons, elle lui a proposé de rester ici. Alors elle prendra le canapé. Elle enfile un tee-shirt, et un short en pliant ses habits contre la chaise de sa chambre, pour pouvoir les mettre à la machine demain. Elle se démaquille face au miroir et elle sursaute quand elle entend la porte, déposant sa lingette sur sa coiffeuse. Et elle la regarde, elle est si belle. Noé se déteste de lui avoir dit de rester parce que toute la prétention dont elle faisait preuve à la soirée a disparu, maintenant il n’y a plus que deux esprits qui entrent en collision, à travers les seules lumières des étoiles de la nuit noire. Quand elle lui dit de venir, Noé se mord la lèvre et regarde vers la porte de sa chambre avant de soupirer. Faible. Elle se glisse dans les draps et s’installe sur le flanc, sa tête soutenue par son bras. Noé la regarde, ses yeux qui se plonge dans ceux de Leah, elle s’humidifie les lèvres avant de prononcer d’une voix faiblarde « Moi, je n’ai pas changé en tout cas. » parce que c’est la vérité. Cependant, l’animosité s’est un tant soi peu amenuisé. Et elle sent un frisson qui la parcourt quand les doigts de la brune se perde sur son visage, sur sa peau. Noé déglutit difficilement. Et la vérité lui parvient aux oreilles, et Noé sent son coeur qui bat trop vite, trop fort dans sa poitrine. Elle regarde ses lèvres, puis son regard qui se plonge dans le regard de Leah. S’avance doucement, sans quitter sa position et son front se colle contre celui de celle qui fait battre trop fort son coeur. « Est-ce que c’est une bonne idée ? » demande t-elle, toujours à voix basse, alors qu’elle s’humidifie les lèvres et que son souffle se fait court, là, contre les lèvres de Leah. Et doucement, Noé se redresse, juste ce qu’il faut pour papillonner contre la mâchoire de Leah, avant de se déposer légèrement sur les lèvres. Juste ce qu’il faut. Elle ne veut rien forcer Noé. Elle ne veut pas que Leah regrette. Et doucement sa main caresse la joue, elle devrait dormir Noé. Parce qu’elle sait que le réveil sonnera demain. Il n’y a pas de soirées qui compte quand le réveil sonne. Mais elle n’en a pas envie. Elle a envie de parler avec elle jusqu’au bout de la nuit. « J’ai pas envie de dormir, j’ai pas envie de perdre de temps alors que t’es là près de moi… Mais ce n’est pas raisonnable… » Parce qu’elle se souvient Noé, malgré tout, l’ultimatum, tout. Et elle a envie de passer outre ce soir, elle a envie de passer outre pour une fois. Une seule et unique fois.

_________________

❝ i can't be what you expect of me but I'm trying every day with all i do and do not say here on the edge of the abyss knowing everything in my whole life has lead to this and so I pull inside myself close the walls put up my guard i've practised every single day for this so why is it so hard? ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah Zellmann
To do list rp :
en cours (4/4) :
noé gallagher #01 - www
neva mizrahi #01 - www
ofelia bernal #01 - www
Summary :
Au fond, Leah est un peu l'équivalent humain d'un kaki périmé : un emballage qui vend du rêve, idéal sous tous rapports ; bref, idéal à première vue, puis âpre au goût, décevant une fois la barrière de la peau dure franchie, qui vous laisse avec l'impression que vous auriez pu faire sacrément mieux à la place de vous faire chier des heures pour quelque chose d'aussi pourri. Parce qu'elle est polie, Leah, elle est charismatique, elle est séduisante, mais elle est surtout sarcastique, toute en provocations et en agressivité souvent mal placées. Leah ne veut pas qu'on la comprenne, mais elle veut tout savoir de l'autre. L'intimité la repousse, pourtant elle recherche plus que tout le contact, quitte à payer quelqu'un pour son temps. Même ses parents ne lui parlent plus, ou alors c'est elle qui refuse de leur parler, mais ça, vous le saurez jamais – c'est trop personnel, trop sensible encore. Au-delà du charnel, vous n'atteindrez pas grand-chose chez Leah, parce que tout est si profondément enfoui que même elle n'arrive pas à y retourner. Y a que son métier, qu'elle voudra bien vous dévoiler, et encore : elle vous parlera de sa passion pour l'art et du bifton que ça rapporte, mais jamais dans quelles conditions. Peut-être qu'un jour, au lever du soleil, quand le ciel sera encore rose et qu'elle se prendra d'affection pour vous, elle vous dira tout de Coquillette, le cochon d'inde qu'elle a eu quand elle avait sept ans.
Date d'inscription :
30/08/2020
Messages :
221
Pseudo :
(an)kana
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
une maj par mois, réponses plus régulières
Multinicks :
/
Avatar :
kate siegel + shining
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 54402fcd8b36e57dc5ce6c02a21c0998b0426825
Age :
34 ans
Nationality :
étatsunienne
Origins :
ukrainiennes, ashkénazes
Religion :
athée convaincue, à la forte éducation juive.
Status :
célibataire, probablement pour le mieux.
Orientation :
lesbienne, curieuse, quand elle n'est pas affreusement blasée.
Work :
experte d'art. c'est surtout elle qui reprend vos raretés en disant que c'est de la merde pour les revendre au prix fort derrière.
Home adress :
manhattan, east village.
Communities :
scarlet casino, lgbt center, the lift
Trigger :
/
Warning :
rien pour l'instant, à update
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051712423714in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051714211640in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 91in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 21in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 8in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 201in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 20080105170795666in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 47in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 68in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 163in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 164in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 192in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 41in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 32in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 186in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 110in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 122in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 143in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 153in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801065336610577
IDK WHAT YOU'RE TALKING ABOUT
To do list rp : en cours (4/4) :
noé gallagher #01 - www
neva mizrahi #01 - www
ofelia bernal #01 - www
Summary : Au fond, Leah est un peu l'équivalent humain d'un kaki périmé : un emballage qui vend du rêve, idéal sous tous rapports ; bref, idéal à première vue, puis âpre au goût, décevant une fois la barrière de la peau dure franchie, qui vous laisse avec l'impression que vous auriez pu faire sacrément mieux à la place de vous faire chier des heures pour quelque chose d'aussi pourri. Parce qu'elle est polie, Leah, elle est charismatique, elle est séduisante, mais elle est surtout sarcastique, toute en provocations et en agressivité souvent mal placées. Leah ne veut pas qu'on la comprenne, mais elle veut tout savoir de l'autre. L'intimité la repousse, pourtant elle recherche plus que tout le contact, quitte à payer quelqu'un pour son temps. Même ses parents ne lui parlent plus, ou alors c'est elle qui refuse de leur parler, mais ça, vous le saurez jamais – c'est trop personnel, trop sensible encore. Au-delà du charnel, vous n'atteindrez pas grand-chose chez Leah, parce que tout est si profondément enfoui que même elle n'arrive pas à y retourner. Y a que son métier, qu'elle voudra bien vous dévoiler, et encore : elle vous parlera de sa passion pour l'art et du bifton que ça rapporte, mais jamais dans quelles conditions. Peut-être qu'un jour, au lever du soleil, quand le ciel sera encore rose et qu'elle se prendra d'affection pour vous, elle vous dira tout de Coquillette, le cochon d'inde qu'elle a eu quand elle avait sept ans. Date d'inscription : 30/08/2020
Messages : 221
Pseudo : (an)kana
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : une maj par mois, réponses plus régulières
Multinicks : /
Avatar : kate siegel + shining
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 54402fcd8b36e57dc5ce6c02a21c0998b0426825
Age : 34 ans
Nationality : étatsunienne
Origins : ukrainiennes, ashkénazes
Religion : athée convaincue, à la forte éducation juive.
Status : célibataire, probablement pour le mieux.
Orientation : lesbienne, curieuse, quand elle n'est pas affreusement blasée.
Work : experte d'art. c'est surtout elle qui reprend vos raretés en disant que c'est de la merde pour les revendre au prix fort derrière.
Home adress : manhattan, east village.
Communities : scarlet casino, lgbt center, the lift
Trigger : /
Warning : rien pour l'instant, à update
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051712423714in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051714211640in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 91in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 21in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 8in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 201in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 20080105170795666in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 47in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 68in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 163in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 164in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 192in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 41in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 32in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 186in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 110in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 122in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 143in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 153in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801065336610577

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
http://99problems.forumactif.com/t4353-if-a-god-is-a-dog-and-a-man-is-a-fraud-then-i-m-a-lost-cause-leah http://99problems.forumactif.com/t4463-recherches-de-leah-barghava
Sujet: Re: in my head, i play a supercut of us (noé&leah)Mar 22 Déc - 23:24
C’est peut-être une gentillesse de Noé, une dernière clémence qu’elle fait là à la pauvre nana qui s’est ramenée gratuitement à sa soirée pour la gâcher tant elle ne supportait pas leur rupture. Leah ne lui en voudrait même pas - elle aurait sûrement fait pareil, à sa place, et malgré toute la pitié que ça peut inspirer elle en profite quand même, retrouve une nouvelle fois sa chaleur, son contact. Elle imagine que c’est l’heure d’une discussion méritée, mais Noé ne semble pas plus motivée qu’elle. « Moi, je n’ai pas changé en tout cas. » Alors elle se contente d’acquiescer vaguement, de toute façon trop perdue pour renchérir ou pour trouver quoi que ce soit de plus constructif à ajouter. Que dit-on dans ces cas-là ? Elle est infoutue de s'excuser directement, de lui faire comprendre qu'il n'y a pas un jour où les doutes ne s'immiscent pas quant à sa décision, où elle ne se dit pas que finalement, étaler leur relation n’aurait rien d’avantageux et qu’elle n’en veut pas tant que ça. Qu’au fond, c’était ses insécurités crasses qui parlaient, qui la rendaient venimeuse parce que Leah, elle n’avait jamais su se rendre compte de l’amour d’autrui à son égard et demandait toujours plus pour dégoûter la personne d’en face. Perdre autrui évitait de se mettre trop à nu. Elle n’avait jamais appris à faire autrement.
Le silence, elle préfère. Le silence froissé par les draps qui se meuvent alors que Noé se rapproche d’elle, que la distance se referme entre elles - enfin. “Tu trouves qu'on a été raisonnables jusque-là ?” C’est tout ce que la brune souffle, ses doigts effleurant la clavicule de la jeune femme avant de se glisser dans le creux de son cou pour l’attirer davantage vers elle. Même tout près d’elle ses lèvres semblent encore trop lointaines, alors elle les capture contre les siennes, un peu trop fort, toute douceur reléguée derrière le besoin élémentaire d’un contact. Ce n'est même pas histoire de sexe d'adieu, d'envie du dernier au revoir – c'est même loin de tout ça, c'est histoire de cristalliser l'instant, de revenir sur leur relation sans violence ni amertume, avec une douceur qui lui est nouvelle et qu’elle transcrit dans ses baisers sans dire quoi que ce soit. Elle n'a jamais été douée à ça, aux mots, alors elle frotte son nez contre le sien en signe d’affection parce qu’il n’est question de rien d’autre. Sa nuit ici n’est gage que d’une trêve, elles ne se sont rien promis, et ne rien se promettre est une promesse en soi. Son pouce se pose sous son menton et la force à relever la tête pour qu'elle puisse se glisser dans son cou, et elle y dépose des baisers légers qu'elle redécouvre en même temps qu’elle redécouvre Noé.
Ton odeur m'a manqué”, qu'elle avoue sans ambage ou crainte, parce que Noé avait toujours eu ce don de lui tirer la vérité sans qu'elle ne craigne d'en crever d'une façon ou d'une autre. Elle reste là, dans ses bras, le t-shirt sent bon et le creux de l’épaule de la rousse l’accueille comme s’il lui était toujours destiné. “Et toi aussi tu me manques, tu sais ?” Bien sûr qu’elle sait. Evidemment qu’elle sait. Mais ça lui paraît essentiel à verbaliser, elle qui ne laisse jamais rien filtrer, qui se referme toujours quand il est question d’être vulnérable… “T’es la première personne dont je suis tombée amoureuse.” Et ça n’a pas changé. Si peu de choses ont changé, depuis la dernière fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noé Gallagher
To do list rp :
prénom nom - www
Summary :
Noé est une jeune femme de 29 ans, qui après quelques -longues- années de galère et de doutes tous plus imposants les uns que les autres, est comédienne à Broadway. Elle a toujours été attirée par les planches et le théâtre, si bien que la tisch school of art a tout de suite été une évidence pour elle, et ça, depuis qu'elle a su qu'elle pouvait l'intégrer si jamais elle avait le dossier suffisant pour le faire, il faut dire qu'elle a redoublé d'efforts pour y entrer et elle a réussi haut la main. Elle a d'abord commencé par des petits rôles avant de jouer la doublure d'Heather Chandler dans Heathers, the musical. Avant de finalement décrocher le rôle d'Anna dans Frozen : the musical. Noé est une véritable control freak et elle tente de se soigner.

Côté famille, Noé est née à New York et a grandi dans une famille aimante et des plus normales. Une soeur, deux parents qui s'aiment, une mère couturière et un père cuisinier dans un grand hôtel, il faut dire qu'elle ne manquait de rien mais n'était pas du genre à dépenser des mille et des cent juste pour le plaisir. Rien de bien transcendant et de bien dramatique en soit. Les repas de famille le dimanche, les jours fériés passés ensemble. Même les grands-parents sont souvent de la partie. Pas de soucis de ce côté là, la famille s'est trouvée encore plus soudé quand son papy est partie. Noé l'a très mal vécu mais maintenant, quand elle monte sur scène, elle est sur qu'il l'a regarde. Lui qui n'a pas tenu jusqu'à la première de Frozen.

Côté cœur, Noé est gay. Ça n'a pas été un drame dans la famille, et le jour où elle a décidé de tout dire a ses parents, sa mère lui a dit qu'elle savait. Elle l'avait toujours su. Et puis, ça lui a fait du bien a Noé. Sa grand-mère n'a pas compris, n'a pas réellement réagit mais elle lui a dit que tant qu'elle était heureuse, c'était le principal. Il n'y a que sa soeur, qui a eu des mots trop hauts, des mots que Noé ne pense jamais entendre. Mais elle sait qu'elle reviendra.
Date d'inscription :
17/06/2020
Messages :
193
Pseudo :
harleen. (marion)
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
aléatoire. plus le week-end.
Multinicks :
alejandra wiley ; de armas (www) - alix westmore ; gadot (www) arya cohen ; robbie (www) - isobel allen ; clarke (www) - jezabel wellington ; lavi (www) - jules ainsworth ; gillies (www) - kate byrne ; ridley (www) - louisa shacklebolt ; dyer (www) - noé gallagher ; kovalenko (www) - victor aubertin ; austen (www)
Avatar :
alina k. + tearsflight ❤
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) C25faf7174dcb1aed9a8b15efc2186fe
Age :
thirty years old. (21/12)
Nationality :
américaine
Origins :
caucasienne
Religion :
athée.
Status :
single.
Orientation :
gay.
Work :
broadway actress, anna in frozen: the musical.
Home adress :
brooklyn.
Communities :
#the lift
#broadway
#lgbt center
Trigger :
sexual assault; self harming.
Warning :
homophobia.
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 59
I NEED HELP
To do list rp : prénom nom - www Summary : Noé est une jeune femme de 29 ans, qui après quelques -longues- années de galère et de doutes tous plus imposants les uns que les autres, est comédienne à Broadway. Elle a toujours été attirée par les planches et le théâtre, si bien que la tisch school of art a tout de suite été une évidence pour elle, et ça, depuis qu'elle a su qu'elle pouvait l'intégrer si jamais elle avait le dossier suffisant pour le faire, il faut dire qu'elle a redoublé d'efforts pour y entrer et elle a réussi haut la main. Elle a d'abord commencé par des petits rôles avant de jouer la doublure d'Heather Chandler dans Heathers, the musical. Avant de finalement décrocher le rôle d'Anna dans Frozen : the musical. Noé est une véritable control freak et elle tente de se soigner.

Côté famille, Noé est née à New York et a grandi dans une famille aimante et des plus normales. Une soeur, deux parents qui s'aiment, une mère couturière et un père cuisinier dans un grand hôtel, il faut dire qu'elle ne manquait de rien mais n'était pas du genre à dépenser des mille et des cent juste pour le plaisir. Rien de bien transcendant et de bien dramatique en soit. Les repas de famille le dimanche, les jours fériés passés ensemble. Même les grands-parents sont souvent de la partie. Pas de soucis de ce côté là, la famille s'est trouvée encore plus soudé quand son papy est partie. Noé l'a très mal vécu mais maintenant, quand elle monte sur scène, elle est sur qu'il l'a regarde. Lui qui n'a pas tenu jusqu'à la première de Frozen.

Côté cœur, Noé est gay. Ça n'a pas été un drame dans la famille, et le jour où elle a décidé de tout dire a ses parents, sa mère lui a dit qu'elle savait. Elle l'avait toujours su. Et puis, ça lui a fait du bien a Noé. Sa grand-mère n'a pas compris, n'a pas réellement réagit mais elle lui a dit que tant qu'elle était heureuse, c'était le principal. Il n'y a que sa soeur, qui a eu des mots trop hauts, des mots que Noé ne pense jamais entendre. Mais elle sait qu'elle reviendra.
Date d'inscription : 17/06/2020
Messages : 193
Pseudo : harleen. (marion)
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : aléatoire. plus le week-end.
Multinicks : alejandra wiley ; de armas (www) - alix westmore ; gadot (www) arya cohen ; robbie (www) - isobel allen ; clarke (www) - jezabel wellington ; lavi (www) - jules ainsworth ; gillies (www) - kate byrne ; ridley (www) - louisa shacklebolt ; dyer (www) - noé gallagher ; kovalenko (www) - victor aubertin ; austen (www)
Avatar : alina k. + tearsflight ❤
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) C25faf7174dcb1aed9a8b15efc2186fe
Age : thirty years old. (21/12)
Nationality : américaine
Origins : caucasienne
Religion : athée.
Status : single.
Orientation : gay.
Work : broadway actress, anna in frozen: the musical.
Home adress : brooklyn.
Communities : #the lift
#broadway
#lgbt center
Trigger : sexual assault; self harming.
Warning : homophobia.
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 59

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
Sujet: Re: in my head, i play a supercut of us (noé&leah)Ven 1 Jan - 20:42

Pour ça la chamboule autant que Leah soit là ? C’est étrange, beaucoup trop. Le coeur bat irrégulièrement, les pensées sont lourdes, pleines de rancoeurs et de mots qu’on ne veut pas dire. Et elle aimerait lui dire tout ce qu’elle pense, le fait qu’elle est heureuse que Leah soit là, dans son appartement, dans sa salle de bain. Alors que Noé l’attend. Elle devrait aller dormir sur le canapé, ne pas aggraver leurs cas, ne pas tenter le diable, essayer de recoller les morceaux. Parce qu’au fond, ça restera toujours ébréché. Ça restera toujours fissuré. Les brisures du passé resteront là, intactes, même si on essaye de faire attention. Comme une boule de papier que l’on froisse, et qu’on essaye de lisser, impossible. Mais elle n’attend pas longtemps Noé avant de la retrouver dans le lit, elle n’attend pas longtemps avant de se lover contre le corps de la brune, dans un silence qui en dit long. « Il ne me semble pas… » murmure t-elle, simplement, fermant les yeux un instant avant de les rouvrir et quand Leah la fait s’approcher, Noé la laisse faire et l’embrasse, comme si rien d’autre ne comptait. Elle l’embrasse avec tendresse, doucement. Comme si elle avait peur de le la faire fuir, alors qu’elle n’a rien fait pour initier le baiser, elle penche la tête, lui donne accès à son cou, sent un frisson qui la parcourt et un soupir incontrôlé s’échappe. Elle sait comment faire pour la faire craquer même au bout de tant d’années. Et elle l’entoure de ses bras Noé, là, tout contre elle. Dans le silence qui s’impose une fois de plus, simplement entrecouper de la respiration qui s’accélère. Et elle ferme les yeux, s’en veut encore, de ne pas avoir compris que Leah l’aimait réellement et qu’elle souffrait de la situation que lui imposait Noé. « Tu me manques aussi… Tu me manques toujours. » avoue t-elle, alors que Noé se réinstalle correctement et qu’une main glisse sous le drap pour caresser la hanche, sous le tissu. « Je suis désolée de t’avoir brisé le coeur. » murmure t-elle, alors qu’elle se rapproche et que les lèvres se déposent une nouvelle fois sur celles de Leah qu’elle embrasse avec chaleur, ses doigts qui continuent à saisir les hanches. « Je peux pas dire que t’es la première personne dont je suis tombée amoureuse, mais tu es l’une de mes plus belles personnes, l’une de mes plus histoires. » avoue t-elle, toujours en un murmure. Et Noé embrasse le cou, un peu plus, la chaleur qui prend place dans la chambre. Et puis, elle s’arrête. Parce qu’elle se rend compte que ce serait faire trop de mal. Et elle reste là, son front collé contre celui de Leah. « J’ai pas envie qu’on se perde de nouveau… » Et doucement, elle reprend Leah dans ses bras et la main qui allait et venait sur la hanche l’emprisonne contre elle, dans une étreinte chaleureuse, à l’abri des regards, avec seule la lumière de la nuit pour éclairer le visage de cette qu’elle a tant aimé.

_________________

❝ i can't be what you expect of me but I'm trying every day with all i do and do not say here on the edge of the abyss knowing everything in my whole life has lead to this and so I pull inside myself close the walls put up my guard i've practised every single day for this so why is it so hard? ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah Zellmann
To do list rp :
en cours (4/4) :
noé gallagher #01 - www
neva mizrahi #01 - www
ofelia bernal #01 - www
Summary :
Au fond, Leah est un peu l'équivalent humain d'un kaki périmé : un emballage qui vend du rêve, idéal sous tous rapports ; bref, idéal à première vue, puis âpre au goût, décevant une fois la barrière de la peau dure franchie, qui vous laisse avec l'impression que vous auriez pu faire sacrément mieux à la place de vous faire chier des heures pour quelque chose d'aussi pourri. Parce qu'elle est polie, Leah, elle est charismatique, elle est séduisante, mais elle est surtout sarcastique, toute en provocations et en agressivité souvent mal placées. Leah ne veut pas qu'on la comprenne, mais elle veut tout savoir de l'autre. L'intimité la repousse, pourtant elle recherche plus que tout le contact, quitte à payer quelqu'un pour son temps. Même ses parents ne lui parlent plus, ou alors c'est elle qui refuse de leur parler, mais ça, vous le saurez jamais – c'est trop personnel, trop sensible encore. Au-delà du charnel, vous n'atteindrez pas grand-chose chez Leah, parce que tout est si profondément enfoui que même elle n'arrive pas à y retourner. Y a que son métier, qu'elle voudra bien vous dévoiler, et encore : elle vous parlera de sa passion pour l'art et du bifton que ça rapporte, mais jamais dans quelles conditions. Peut-être qu'un jour, au lever du soleil, quand le ciel sera encore rose et qu'elle se prendra d'affection pour vous, elle vous dira tout de Coquillette, le cochon d'inde qu'elle a eu quand elle avait sept ans.
Date d'inscription :
30/08/2020
Messages :
221
Pseudo :
(an)kana
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
une maj par mois, réponses plus régulières
Multinicks :
/
Avatar :
kate siegel + shining
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 54402fcd8b36e57dc5ce6c02a21c0998b0426825
Age :
34 ans
Nationality :
étatsunienne
Origins :
ukrainiennes, ashkénazes
Religion :
athée convaincue, à la forte éducation juive.
Status :
célibataire, probablement pour le mieux.
Orientation :
lesbienne, curieuse, quand elle n'est pas affreusement blasée.
Work :
experte d'art. c'est surtout elle qui reprend vos raretés en disant que c'est de la merde pour les revendre au prix fort derrière.
Home adress :
manhattan, east village.
Communities :
scarlet casino, lgbt center, the lift
Trigger :
/
Warning :
rien pour l'instant, à update
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051712423714in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051714211640in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 91in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 21in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 8in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 201in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 20080105170795666in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 47in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 68in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 163in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 164in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 192in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 41in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 32in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 186in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 110in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 122in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 143in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 153in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801065336610577
IDK WHAT YOU'RE TALKING ABOUT
To do list rp : en cours (4/4) :
noé gallagher #01 - www
neva mizrahi #01 - www
ofelia bernal #01 - www
Summary : Au fond, Leah est un peu l'équivalent humain d'un kaki périmé : un emballage qui vend du rêve, idéal sous tous rapports ; bref, idéal à première vue, puis âpre au goût, décevant une fois la barrière de la peau dure franchie, qui vous laisse avec l'impression que vous auriez pu faire sacrément mieux à la place de vous faire chier des heures pour quelque chose d'aussi pourri. Parce qu'elle est polie, Leah, elle est charismatique, elle est séduisante, mais elle est surtout sarcastique, toute en provocations et en agressivité souvent mal placées. Leah ne veut pas qu'on la comprenne, mais elle veut tout savoir de l'autre. L'intimité la repousse, pourtant elle recherche plus que tout le contact, quitte à payer quelqu'un pour son temps. Même ses parents ne lui parlent plus, ou alors c'est elle qui refuse de leur parler, mais ça, vous le saurez jamais – c'est trop personnel, trop sensible encore. Au-delà du charnel, vous n'atteindrez pas grand-chose chez Leah, parce que tout est si profondément enfoui que même elle n'arrive pas à y retourner. Y a que son métier, qu'elle voudra bien vous dévoiler, et encore : elle vous parlera de sa passion pour l'art et du bifton que ça rapporte, mais jamais dans quelles conditions. Peut-être qu'un jour, au lever du soleil, quand le ciel sera encore rose et qu'elle se prendra d'affection pour vous, elle vous dira tout de Coquillette, le cochon d'inde qu'elle a eu quand elle avait sept ans. Date d'inscription : 30/08/2020
Messages : 221
Pseudo : (an)kana
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : une maj par mois, réponses plus régulières
Multinicks : /
Avatar : kate siegel + shining
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 54402fcd8b36e57dc5ce6c02a21c0998b0426825
Age : 34 ans
Nationality : étatsunienne
Origins : ukrainiennes, ashkénazes
Religion : athée convaincue, à la forte éducation juive.
Status : célibataire, probablement pour le mieux.
Orientation : lesbienne, curieuse, quand elle n'est pas affreusement blasée.
Work : experte d'art. c'est surtout elle qui reprend vos raretés en disant que c'est de la merde pour les revendre au prix fort derrière.
Home adress : manhattan, east village.
Communities : scarlet casino, lgbt center, the lift
Trigger : /
Warning : rien pour l'instant, à update
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051712423714in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801051714211640in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 91in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 21in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 8in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 201in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 20080105170795666in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 47in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 68in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 163in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 164in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 192in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 41in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 32in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 186in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 110in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 122in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 143in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 153in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 200801065336610577

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
http://99problems.forumactif.com/t4353-if-a-god-is-a-dog-and-a-man-is-a-fraud-then-i-m-a-lost-cause-leah http://99problems.forumactif.com/t4463-recherches-de-leah-barghava
Sujet: Re: in my head, i play a supercut of us (noé&leah)Lun 4 Jan - 21:00
Noé s'excuse de lui avoir brisé le cœur et elle a envie de lui dire que non, elle se l'est brisée toute seule à ne pas savoir avec quoi elle jouait. Elle l'avait repoussée de nombreuses fois, trop pudique avec son affection, trop craintive pour s'offrir complètement. Elle avait toujours été comme ça, Leah, à reculer au premier signe d'affection, à disparaître à la première difficulté. N'était-ce pas ce qu'elle avait fait la première fois avec Noé ? Lui avait-elle même dit un jour qu'elle l'aimait ? Elle est incapable de s'en souvenir, mais l'inverse ne l'étonnerait pas. Elle se connaît trop bien, se déteste trop fort pout ne serait-ce que douter de sa propre lâcheté. Parce que telles sont les choses : Leah ne sait pas s'y prendre avec autrui et encore moins avec ses propres émotions. Si elle avait su, elle n'aurait pas laissé Noé partir. Si elle avait su, elle lui aurait dit combien elle l'aimait, et qu'après tout, on s'en foutait que la relation soit rendue publique ou non. Que garder ça pour elle ne la dérangeait même pas, au fond, du moment que Noé promettait de la serrer contre elle et d'être patiente à son égard comme elle l'avait toujours été. À quel moment avait-elle oublié ça ? À quel moment ce désaccord avait été si important qu'il en avait éclipsé le reste ? « Je peux pas dire que t’es la première personne dont je suis tombée amoureuse, mais tu es l’une de mes plus belles personnes, l’une de mes plus histoires. » Et elle est incapable de répondre, Leah, alors que les mains de la rouquine pressent ses hanches – un bref soupir suffira, elle en est sûre. Un gémissement s'étouffe dans sa gorge avant d'atteindre ses lèvres alors que Noé embrasse son cou, et avec ce simple contact Leah se rappelle de combien elle est à la merci de la jeune femme. “Je veux pas de ça non plus.” Son souffle est éreinté, écorché par le désir et l'émotion tout à la fois. Qu'est-ce que ça veut dire ? Qu'il vaut mieux qu'elles en restent là à jamais ? Ou qu'elle est prête à arrêter les conneries, là, maintenant qu'elle a le cœur trop brisé pour que son ego ne parle ? Une fin claire et nette ou un renouveau ? Elle est parfaitement incapable de lire en Noé, de comprendre ce qui les attend et la control freak qu'elle est n'a jamais su se sortir de ce type de situations. Avant, elle les évitait même à tout prix. Aujourd'hui, elle est prête à faire l'effort. “Mais je veux de toi dans ma vie.” Elle s'humecte les lèvres, et ça non plus ce n'est pas très clair, songe-t-elle alors qu'elle se redresse sur un coude et caresse les lèvres de la belle avec un pouce, aussi douce qu'intimidée. “Je t'aime. Trop pour te perdre encore.” Ça l'arrache tellement de le dire, même sous l'effet de l'alcool, qu'elle se rend compte que non, elle n'a sûrement jamais su le dire. “Et trop pour te laisser partir, surtout.” Ses yeux se seraient déjà enfuis si elles n'étaient pas si plongées dans l'obscurité – pour l'heure, Leah ne ressent pas encore de honte. Pas suffisamment pour se cacher, ou pour prétexter que la partouze de sa roommate est enfin terminée et qu'elle va rentrer parce qu'elle a oublié de ranger la dinde au frigo. “On peut retenter. Ou non. On peut se donner le temps de réfléchir ou je peux rentrer chez moi et on fera comme si de rien n'était.” Elle se pince les lèvres, la brune, n'ose plus s'approcher ni des lèvres ni du corps de Noé d'une quelconque façon. Tout est trop intimidant, soudain, trop gros pour elle. “T'as toutes les cartes en main”, qu'elle laisse alors tomber, comme une évidence ou un aveu : à partir de là, rien ne lui appartient plus, et elle essaiera de ne pas trop en perdre la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noé Gallagher
To do list rp :
prénom nom - www
Summary :
Noé est une jeune femme de 29 ans, qui après quelques -longues- années de galère et de doutes tous plus imposants les uns que les autres, est comédienne à Broadway. Elle a toujours été attirée par les planches et le théâtre, si bien que la tisch school of art a tout de suite été une évidence pour elle, et ça, depuis qu'elle a su qu'elle pouvait l'intégrer si jamais elle avait le dossier suffisant pour le faire, il faut dire qu'elle a redoublé d'efforts pour y entrer et elle a réussi haut la main. Elle a d'abord commencé par des petits rôles avant de jouer la doublure d'Heather Chandler dans Heathers, the musical. Avant de finalement décrocher le rôle d'Anna dans Frozen : the musical. Noé est une véritable control freak et elle tente de se soigner.

Côté famille, Noé est née à New York et a grandi dans une famille aimante et des plus normales. Une soeur, deux parents qui s'aiment, une mère couturière et un père cuisinier dans un grand hôtel, il faut dire qu'elle ne manquait de rien mais n'était pas du genre à dépenser des mille et des cent juste pour le plaisir. Rien de bien transcendant et de bien dramatique en soit. Les repas de famille le dimanche, les jours fériés passés ensemble. Même les grands-parents sont souvent de la partie. Pas de soucis de ce côté là, la famille s'est trouvée encore plus soudé quand son papy est partie. Noé l'a très mal vécu mais maintenant, quand elle monte sur scène, elle est sur qu'il l'a regarde. Lui qui n'a pas tenu jusqu'à la première de Frozen.

Côté cœur, Noé est gay. Ça n'a pas été un drame dans la famille, et le jour où elle a décidé de tout dire a ses parents, sa mère lui a dit qu'elle savait. Elle l'avait toujours su. Et puis, ça lui a fait du bien a Noé. Sa grand-mère n'a pas compris, n'a pas réellement réagit mais elle lui a dit que tant qu'elle était heureuse, c'était le principal. Il n'y a que sa soeur, qui a eu des mots trop hauts, des mots que Noé ne pense jamais entendre. Mais elle sait qu'elle reviendra.
Date d'inscription :
17/06/2020
Messages :
193
Pseudo :
harleen. (marion)
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
aléatoire. plus le week-end.
Multinicks :
alejandra wiley ; de armas (www) - alix westmore ; gadot (www) arya cohen ; robbie (www) - isobel allen ; clarke (www) - jezabel wellington ; lavi (www) - jules ainsworth ; gillies (www) - kate byrne ; ridley (www) - louisa shacklebolt ; dyer (www) - noé gallagher ; kovalenko (www) - victor aubertin ; austen (www)
Avatar :
alina k. + tearsflight ❤
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) C25faf7174dcb1aed9a8b15efc2186fe
Age :
thirty years old. (21/12)
Nationality :
américaine
Origins :
caucasienne
Religion :
athée.
Status :
single.
Orientation :
gay.
Work :
broadway actress, anna in frozen: the musical.
Home adress :
brooklyn.
Communities :
#the lift
#broadway
#lgbt center
Trigger :
sexual assault; self harming.
Warning :
homophobia.
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 59
I NEED HELP
To do list rp : prénom nom - www Summary : Noé est une jeune femme de 29 ans, qui après quelques -longues- années de galère et de doutes tous plus imposants les uns que les autres, est comédienne à Broadway. Elle a toujours été attirée par les planches et le théâtre, si bien que la tisch school of art a tout de suite été une évidence pour elle, et ça, depuis qu'elle a su qu'elle pouvait l'intégrer si jamais elle avait le dossier suffisant pour le faire, il faut dire qu'elle a redoublé d'efforts pour y entrer et elle a réussi haut la main. Elle a d'abord commencé par des petits rôles avant de jouer la doublure d'Heather Chandler dans Heathers, the musical. Avant de finalement décrocher le rôle d'Anna dans Frozen : the musical. Noé est une véritable control freak et elle tente de se soigner.

Côté famille, Noé est née à New York et a grandi dans une famille aimante et des plus normales. Une soeur, deux parents qui s'aiment, une mère couturière et un père cuisinier dans un grand hôtel, il faut dire qu'elle ne manquait de rien mais n'était pas du genre à dépenser des mille et des cent juste pour le plaisir. Rien de bien transcendant et de bien dramatique en soit. Les repas de famille le dimanche, les jours fériés passés ensemble. Même les grands-parents sont souvent de la partie. Pas de soucis de ce côté là, la famille s'est trouvée encore plus soudé quand son papy est partie. Noé l'a très mal vécu mais maintenant, quand elle monte sur scène, elle est sur qu'il l'a regarde. Lui qui n'a pas tenu jusqu'à la première de Frozen.

Côté cœur, Noé est gay. Ça n'a pas été un drame dans la famille, et le jour où elle a décidé de tout dire a ses parents, sa mère lui a dit qu'elle savait. Elle l'avait toujours su. Et puis, ça lui a fait du bien a Noé. Sa grand-mère n'a pas compris, n'a pas réellement réagit mais elle lui a dit que tant qu'elle était heureuse, c'était le principal. Il n'y a que sa soeur, qui a eu des mots trop hauts, des mots que Noé ne pense jamais entendre. Mais elle sait qu'elle reviendra.
Date d'inscription : 17/06/2020
Messages : 193
Pseudo : harleen. (marion)
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : aléatoire. plus le week-end.
Multinicks : alejandra wiley ; de armas (www) - alix westmore ; gadot (www) arya cohen ; robbie (www) - isobel allen ; clarke (www) - jezabel wellington ; lavi (www) - jules ainsworth ; gillies (www) - kate byrne ; ridley (www) - louisa shacklebolt ; dyer (www) - noé gallagher ; kovalenko (www) - victor aubertin ; austen (www)
Avatar : alina k. + tearsflight ❤
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) C25faf7174dcb1aed9a8b15efc2186fe
Age : thirty years old. (21/12)
Nationality : américaine
Origins : caucasienne
Religion : athée.
Status : single.
Orientation : gay.
Work : broadway actress, anna in frozen: the musical.
Home adress : brooklyn.
Communities : #the lift
#broadway
#lgbt center
Trigger : sexual assault; self harming.
Warning : homophobia.
in my head, i play a supercut of us (noé&leah) 59

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
Sujet: Re: in my head, i play a supercut of us (noé&leah)Ven 15 Jan - 20:35

Tout a escaladé très vite, trop vite. Noé est désormais allongée avec Leah et elle ne sait pas quoi faire d’autre que lui dire ce qu’elle a sur le coeur, comme si la seule lumière de la nuit suffisait à apaiser leurs coeurs qui ont du mal à battre tout seul. Noé a du mal à se dire que Leah est là après toute la véracité dont elle a fait preuve lors de la soirée. Noé a l’impression que cette soirée est à des années lumières de l’instant présent, qu’elle est loin d’elles. Et c’est étrange que tout les mots sortent avec une facilité presque déconcertante, Noé n’écoute pas les battements de son coeur, elle écoute ce que lui dit Leah, imprime les mots et soupire un peu quand les gestes restent en suspens parce qu’elle ne sait pas quoi faire. Est-ce que ce serait raisonnable d’être là, près d’elle, de sentir son coeur, son corps, leurs corps en harmonie ? Non, certainement pas. Mais elle ne peut pas s’en empêcher Noé, au fond, ça a toujours été comme ça, deux aimants qui s’attirent, deux personnes qui ne cessent de s’attirer avant de se repousser, pour finir par se retrouver. Jusqu’à la haine, jusqu’aux disputes interminables, et puis ça repart. Et aujourd’hui, Noé ne sait pas vraiment ce qu’elle veut mais pourtant, elle doit faire un choix, pas le temps de tergiverser. Se jeter à corps perdu dans des ébats charnels, ou la laisser partir, quitte à avoir froid loin d’elle. Retrouver les sensations qui la prenaient quand Leah osait déposer ses doigts contre la peau. Le coeur de Noé manque un battement quand Leah lui annonce une vérité, cette vérité qu’elle aurait voulu entendre mais qui a désormais un goût étrange. Est-ce que c’est la vérité ? Est-ce que ce n’est pas quelque chose dit sous le coup de l’étonnement, sous le coup de l’alcool et de l’euphorie redescendante de la soirée ? Noé reste bloquée face aux déclarations de Leah, elle reste bloquée. Elle ne sait pas quoi dire, sent son coeur qui bat de plus en plus fort. Et elle se mord la lèvre avec une certaine vivacité, jusqu’à ce que le couperet tombe “T'as toutes les cartes en main” Noé se redresse, elle ne sait pas quoi dire, quoi faire. Elle aurait envie de faire les cent pas mais ce serait sûrement mal interprété. Elle se redresse et garde la couverture sur ses jambes tandis qu’elle joue avec ses doigts et elle attrape la main de Leah, entrelaçant leurs doigts. « Je veux bien … Je veux bien réessayer. » explique t-elle, en passant sa langue sur ses lèvres. Et doucement, elle embrasse l’épaule de Leah avant de l’embrasser du bout des lèvres, avec tendresse, une main posée sur la joue « Il faut que tu dormes maintenant, non ? » demande t-elle, même si elle aurait bien voulu parler jusqu’au bout de la nuit, mais son réveil les rappellera à la dure réalité. Noé s’allonge d nouveau avant de prendre Leah dans ses bras « Je ne sais pas où on va, mais j’ai envie de faire un bout de chemin avec toi. » Un bout de chemin, long ou court, mais un bout de chemin quand même.

_________________

❝ i can't be what you expect of me but I'm trying every day with all i do and do not say here on the edge of the abyss knowing everything in my whole life has lead to this and so I pull inside myself close the walls put up my guard i've practised every single day for this so why is it so hard? ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Sujet: Re: in my head, i play a supercut of us (noé&leah)
Revenir en haut Aller en bas
 

in my head, i play a supercut of us (noé&leah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hentaï RP
» [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I've got 99 problems :: manhattan - city center :: downtown-