I've got 99 problems
Venez donner votre avis pour la future maj !
La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
Découvrez les badges, de quoi rendre votre profil encore plus personnalisé love ça se passe par ici !
Vous êtes un peu paumés ? hidebox Rendez vous sur : www.keskispass.com
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
Le Deal du moment : -35%
Baskets Nike Air Max Excee à moins de 80€
Voir le deal
71.47 €

Partagez
 

 coffee time - blaise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shaheen Farahani
To do list rp :
Neva - www
Brahms -
Samuel - www
Benjamin - www
Blaise - www
Ash -
Nana -
Summary :
Celle qui n'a jamais rien eu, celle qui a toujours dû se battre. Souillon qui s'est retrouvée propulsée dans monde qui ne lui a jamais appartenu, rêveuse qui n'a jamais voulu se dérober aux anges qui vivaient autour d'elle, elle est cette femme qui a toujours dû se battre, qui n'a jamais renoncé. cette femme qui s'est retrouvée au cœur d'un monde bien différent, d'un monde luxuriant, alors qu'elle travaillait au bas de l'échelle, récurait pour une famille importante, riche. Une femme qui pensait tout savoir des gens au-dessus d'elle, avec un mélange de mépris pour cette race, mais aussi d'envie. Une femme qui a croisé le regard de la solitude et en est tombée amoureuse, cœur à jamais possédé par celle qui lui faisait face, cette gamine, adolescente de seize ans, bien trop jeune, de dix ans sa cadette, princesse dans sa tour d'ivoire qui connaissait tout, sauf le bonheur. Deux regards qui n'auraient jamais dû rentrer en contact, deux regards qui ne se perdirent plus durant quelques mois, les plus beaux au monde, l'amour glissant le long de leurs sourires. L'amour qui semblait les rendre invincibles. L'amour interdit, relation découverte, effroi familial, la souillon rejetée, accusée, trahie. Amour de sa vie se retournant contre elle, la case prison cochée pour les cinq prochaines années, elle vécut un enfer, un enfer littéral. Violences, viols, abus en tout genre, jusqu'à la punition ultime, les produits dans son regard de « monstre », les détenues en tant que bourreau, sa vue s'en alla à jamais. Son âme se perdit à jamais. Son cœur brisé à jamais. Aujourd'hui sortie de prison, elle n'est plus qu'une carcasse vide, une aveugle sans abris, femme perturbée, perdue dans ses émotions, dans ses sentiments, dans ses sensations. Elle n'est plus qu'une ombre.
Date d'inscription :
02/06/2020
Messages :
75
Pseudo :
Victoria
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
au moins un par semaine
Multinicks :
nope
Avatar :
Olga Safari (@battery fox)
the world seemed so beautiful, yesterday
Age :
trente-deux ans
Nationality :
iranienne, américaine, deux nationalités pour une ancienne réfugiée.
Origins :
un sang mixte coule dans ses veines, celui d'un paternel américain, d'une mère iranienne. perdue dans la pauvreté, le désir de toucher la surface, de remonter, de tendre les bras vers ces anges qui parcourent le monde.
Religion :
elle y a cru, un jour... mais n'y croit plus.
Status :
le cœur à jamais saccagé, l'âme brisée pour une éternité de douleurs et de souffrances, le monde n'existe plus, il s'affaisse, il s'éclipse. il n'en reste plus rien, sans l'unique amour de sa vie, celle qui vint la porter au firmament, celle qui vint la briser en enfer, celle qui trône dans ses souvenirs comme dans ses pensées, dans son cœur comme dans sa rage. une unique femme qui n'est plus sienne, qui l'a trahie, qu'elle aime encore.
Orientation :
il y a toujours eu cette indécision, cette réflexion qui ne s'est jamais réellement posée, une idée qui ne restait jamais bien longtemps dans son esprit, une vague idée. celle d'aimer les femmes, alors qu'elle ne pouvait le concevoir. un tabou caché pendant si longtemps, jusqu'à ce que son regard se porte sur la princesse dans la tour d'ivoire, celle qui sut lui montrer qui elle était réellement, celle qui sut lui insuffler l'amour, le vrai. peu importe que des hommes, que des femmes, vinrent dans son esprit, attirances du passé, attirances éphémères. parce que désormais, et depuis bien des années, il n'y a qu'une âme au monde capable de lui faire ressentir quelque chose. théoriquement lesbienne, potentiellement pansexuelle, elle n'est que nevasexuelle, pour toujours.
Work :
au bas de la tour, souillon chevauchant un balai, mais point pour s'envoler, elle nettoyait, elle récurait, elle ne se plaignait pas, petite sans abris que le monde refusait d'aider, jusqu'au jour où tout bascula. désormais, c'est l'enfer, le monde s'est éteint, elle n'y voit plus rien, les ténèbres dans son cœur comme dans ses yeux, elle ne sait plus rien faire, à part mendier, prier.
Home adress :
si seulement elle pouvait trouver, le soir venu, un foyer, un toit au dessus de sa tête. si seulement... mais non, le trottoir est son antre, la ruelle est sa chambre, elle n'a plus jamais eu d'endroit à elle depuis que sa maternelle est partie.
Communities :
planned parenthood, orphans and their angels
Trigger :
aucun
Warning :
prison + sdf + violences + viols
coffee time - blaise HxNQYIwh_o
I NEED HELP
To do list rp : Neva - www
Brahms -
Samuel - www
Benjamin - www
Blaise - www
Ash -
Nana -
Summary : Celle qui n'a jamais rien eu, celle qui a toujours dû se battre. Souillon qui s'est retrouvée propulsée dans monde qui ne lui a jamais appartenu, rêveuse qui n'a jamais voulu se dérober aux anges qui vivaient autour d'elle, elle est cette femme qui a toujours dû se battre, qui n'a jamais renoncé. cette femme qui s'est retrouvée au cœur d'un monde bien différent, d'un monde luxuriant, alors qu'elle travaillait au bas de l'échelle, récurait pour une famille importante, riche. Une femme qui pensait tout savoir des gens au-dessus d'elle, avec un mélange de mépris pour cette race, mais aussi d'envie. Une femme qui a croisé le regard de la solitude et en est tombée amoureuse, cœur à jamais possédé par celle qui lui faisait face, cette gamine, adolescente de seize ans, bien trop jeune, de dix ans sa cadette, princesse dans sa tour d'ivoire qui connaissait tout, sauf le bonheur. Deux regards qui n'auraient jamais dû rentrer en contact, deux regards qui ne se perdirent plus durant quelques mois, les plus beaux au monde, l'amour glissant le long de leurs sourires. L'amour qui semblait les rendre invincibles. L'amour interdit, relation découverte, effroi familial, la souillon rejetée, accusée, trahie. Amour de sa vie se retournant contre elle, la case prison cochée pour les cinq prochaines années, elle vécut un enfer, un enfer littéral. Violences, viols, abus en tout genre, jusqu'à la punition ultime, les produits dans son regard de « monstre », les détenues en tant que bourreau, sa vue s'en alla à jamais. Son âme se perdit à jamais. Son cœur brisé à jamais. Aujourd'hui sortie de prison, elle n'est plus qu'une carcasse vide, une aveugle sans abris, femme perturbée, perdue dans ses émotions, dans ses sentiments, dans ses sensations. Elle n'est plus qu'une ombre. Date d'inscription : 02/06/2020
Messages : 75
Pseudo : Victoria
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : au moins un par semaine
Multinicks : nope
Avatar : Olga Safari (@battery fox)
the world seemed so beautiful, yesterday
Age : trente-deux ans
Nationality : iranienne, américaine, deux nationalités pour une ancienne réfugiée.
Origins : un sang mixte coule dans ses veines, celui d'un paternel américain, d'une mère iranienne. perdue dans la pauvreté, le désir de toucher la surface, de remonter, de tendre les bras vers ces anges qui parcourent le monde.
Religion : elle y a cru, un jour... mais n'y croit plus.
Status : le cœur à jamais saccagé, l'âme brisée pour une éternité de douleurs et de souffrances, le monde n'existe plus, il s'affaisse, il s'éclipse. il n'en reste plus rien, sans l'unique amour de sa vie, celle qui vint la porter au firmament, celle qui vint la briser en enfer, celle qui trône dans ses souvenirs comme dans ses pensées, dans son cœur comme dans sa rage. une unique femme qui n'est plus sienne, qui l'a trahie, qu'elle aime encore.
Orientation : il y a toujours eu cette indécision, cette réflexion qui ne s'est jamais réellement posée, une idée qui ne restait jamais bien longtemps dans son esprit, une vague idée. celle d'aimer les femmes, alors qu'elle ne pouvait le concevoir. un tabou caché pendant si longtemps, jusqu'à ce que son regard se porte sur la princesse dans la tour d'ivoire, celle qui sut lui montrer qui elle était réellement, celle qui sut lui insuffler l'amour, le vrai. peu importe que des hommes, que des femmes, vinrent dans son esprit, attirances du passé, attirances éphémères. parce que désormais, et depuis bien des années, il n'y a qu'une âme au monde capable de lui faire ressentir quelque chose. théoriquement lesbienne, potentiellement pansexuelle, elle n'est que nevasexuelle, pour toujours.
Work : au bas de la tour, souillon chevauchant un balai, mais point pour s'envoler, elle nettoyait, elle récurait, elle ne se plaignait pas, petite sans abris que le monde refusait d'aider, jusqu'au jour où tout bascula. désormais, c'est l'enfer, le monde s'est éteint, elle n'y voit plus rien, les ténèbres dans son cœur comme dans ses yeux, elle ne sait plus rien faire, à part mendier, prier.
Home adress : si seulement elle pouvait trouver, le soir venu, un foyer, un toit au dessus de sa tête. si seulement... mais non, le trottoir est son antre, la ruelle est sa chambre, elle n'a plus jamais eu d'endroit à elle depuis que sa maternelle est partie.
Communities : planned parenthood, orphans and their angels
Trigger : aucun
Warning : prison + sdf + violences + viols
coffee time - blaise HxNQYIwh_o

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
Sujet: coffee time - blaiseMer 18 Nov - 3:12

the life torn me apart, but you came right to me, i don't know why, but i can thank you -- @blaise o'connor

Le froid s’engouffrait dans l’allée dans laquelle elle était assise, sur son trottoir favori, celui sur lequel se promenait les odeurs, bonnes odeurs de café, de chocolat, de caramel… et là était sa place. Pas trop proche du café, pour ne pas faire fuir les clients, on le lui avait répété à maintes reprises, mais assez proche pour que l’odeur la maintienne au chaud, qu’elle s’imagine avec une tasse entre les mains, qu’elle se revoit, dans la tour d’ivoire, avec sa promise, en train de boire un bon chocolat chaud matinal. parce que c’était ça, la belle vie, avant, shaheen. La vie qui te manquait, non pas le luxe, mais la présence de ta belle. de sa belle et de son café, de cette délicate odeur, de ce goût mélangé quand elle venait prendre les lèvres de sa princesse, pour lui rappeler que de toutes les saveurs du monde, elle était sa favorite. parce que tu aimais neva à en mourir. Parce que tu l’avais aimée plus que n’importe qui, que n’importe quoi dans le monde, et que tu le lui avais souvent dit. elle était ta perfection, ton rêve. était-ce vrai ? aujourd’hui, elle n’en était plus si sûre, trahie, brisée, femme perdue et sans abris, qui se retrouvait à mendier et se contentait de l’odeur des douceurs des plus chanceux pour avoir l’impression d’avoir une vie à peu près normale, quand en réalité, il ne s’agissait que de fantasmes. Elle ne sortirait jamais de cette prison mentale, et les rues deviendraient son tombeau, après avoir été son lieu de vie. lieu de vie, et non foyer. parce que son foyer résidait en son cœur, et que son cœur résidait entre les mains de sa promise, où qu’elle soit. Où qu’elle se trouvait.
tu rêvais encore, shaheen. Pour elle. tu rêvais de la revoir, sans savoir ce que tu pourrais lui dire, sans savoir quels mots pourraient sortir d’entre tes lèvres. mais si rien ne pouvait sortir, peut-être que ce liquide chaud pouvait y entrer ? sans s’y attendre, elle l’entendit. Elle. la douceur caféinée. Cette femme qui lui avait déjà, par le passé, offert quelques cafés bien chauds. Cette femme, qu’elle ne connaissait pas, mais dont elle reconnaissait l’allure, le parfum, la respiration, et les pas. comme si elle était devenue une habituée. Comme si elle était toujours présente, pour elle. c’était faux. Mais elle était souvent là. parfois. Passait dans la rue, allait s’acheter de quoi boire et grignoter de bon matin, et, de temps en temps, rapportait de quoi se réchauffer à shaheen. et à chaque fois, tu ne savais que dire, comment la remercier. Tu te retrouvais avec tes mains réchauffées, elle te mettait directement le café dedans, sachant pertinemment que tu ne voyais pas. elle était comme un ange, qui ne pouvait sûrement pas se priver d’argent, mais qui pouvait faire un geste, et lui donner une boisson. vous m’avez fait peur ! mais merci. perdue dans ses pensées, cette fois-ci, elle n’avait pu prévoir que le chaud allait toucher sa peau, elle avait presque sursauté. Mais jamais la demoiselle ne la touchait directement, comme si elle se doutait que c’était une chose à ne pas faire. les traumatismes étaient encore présents, sur ta peau. merci beaucoup… au fait… je… nous n’avons jamais parlé, et je ne sais pas si vous en avez envie, mais… cela fait quelques fois maintenant… alors… je m’appelle shaheen. Et vous ? elle avait honte, en soit. Honte de ne pas connaître cet ange gardien qui l’aidait pourtant tellement.


(c) calaveras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaise O'Connor
To do list rp :
full
Reece - www | Colocation - www | Malina - www | Briséïs - www | Libre - www | Ash - www | Shaheen - www | Tessa - www | TC Noël Oak Complex www | Henley - www
Summary :
Aînée d'une famille de trois enfants, Blaise a grandit et vécu toute sa vie dans le Minnesota. Chrétienne, croyante, peu pratiquante, elle est pourtant bisexuelle et c'est plutôt accepté dans sa famille proche. Sa petite soeur est décédée en octobre 2020 dans un incendie. Anciennement professeure des écoles, elle a tout plaqué au décès de sa soeur afin de venir vivre à New York. Elle est donc maintenant employée dans une entreprise d'Escape Game, dans laquelle elle exerce le métier de Game Master. En véritable dépression, elle est encore dans le déni et ne se rend pas compte qu'elle a besoin d'aide. Elle est partie seule, et se retrouve, un peu perdue dans l'immense ville qu'est New York sans aucun repère.
Date d'inscription :
19/10/2020
Messages :
781
Pseudo :
dark unicorn (maureen)
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
une fois par semaine, minimum.
Multinicks :
benjamin hampton (tom hiddleston) / elior munroe (darren criss) / ruby blackson (angèle) / daisy o'hare (zoe wees)
Avatar :
Victoria Pedretti + jojofeels (avatar) + jaimieclaytn (gif)
coffee time - blaise 1ceddbe0348cda865e04c80239df49ec0ec8f2c4
Age :
26 ans (22 février 1995)
Nationality :
américaine
Origins :
irlandaises
Religion :
catholique
Status :
célibataire, à la recherche de celui ou celle qui fera vibrer son cœur.
Orientation :
une bisexuelle qui n'aime pas les étiquettes.
Work :
game master dans l'Escape Game Revolution
Home adress :
oak appartement complex, poppy building, en coloc.
Communities :
escape game revolution, LEA, oak complex, paroisse saint luke, the lost planet

Trigger :
inceste romantisé, exorcismes détaillés.
Warning :
dépression, deuil, paranormal, incendie, perte d'un proche.
coffee time - blaise 30 coffee time - blaise 15b coffee time - blaise 106 coffee time - blaise 59 coffee time - blaise 200801051707855033 coffee time - blaise 120 coffee time - blaise 197 coffee time - blaise 12 coffee time - blaise 37 coffee time - blaise 64 coffee time - blaise 94 coffee time - blaise 101 coffee time - blaise 183 coffee time - blaise 96 coffee time - blaise 6b coffee time - blaise 55 coffee time - blaise 118 coffee time - blaise 196 coffee time - blaise 148 coffee time - blaise 58

coffee time - blaise Tl51
IDK WHAT YOU'RE TALKING ABOUT
To do list rp : full
Reece - www | Colocation - www | Malina - www | Briséïs - www | Libre - www | Ash - www | Shaheen - www | Tessa - www | TC Noël Oak Complex www | Henley - www
Summary : Aînée d'une famille de trois enfants, Blaise a grandit et vécu toute sa vie dans le Minnesota. Chrétienne, croyante, peu pratiquante, elle est pourtant bisexuelle et c'est plutôt accepté dans sa famille proche. Sa petite soeur est décédée en octobre 2020 dans un incendie. Anciennement professeure des écoles, elle a tout plaqué au décès de sa soeur afin de venir vivre à New York. Elle est donc maintenant employée dans une entreprise d'Escape Game, dans laquelle elle exerce le métier de Game Master. En véritable dépression, elle est encore dans le déni et ne se rend pas compte qu'elle a besoin d'aide. Elle est partie seule, et se retrouve, un peu perdue dans l'immense ville qu'est New York sans aucun repère. Date d'inscription : 19/10/2020
Messages : 781
Pseudo : dark unicorn (maureen)
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : une fois par semaine, minimum.
Multinicks : benjamin hampton (tom hiddleston) / elior munroe (darren criss) / ruby blackson (angèle) / daisy o'hare (zoe wees)
Avatar : Victoria Pedretti + jojofeels (avatar) + jaimieclaytn (gif)
coffee time - blaise 1ceddbe0348cda865e04c80239df49ec0ec8f2c4
Age : 26 ans (22 février 1995)
Nationality : américaine
Origins : irlandaises
Religion : catholique
Status : célibataire, à la recherche de celui ou celle qui fera vibrer son cœur.
Orientation : une bisexuelle qui n'aime pas les étiquettes.
Work : game master dans l'Escape Game Revolution
Home adress : oak appartement complex, poppy building, en coloc.
Communities : escape game revolution, LEA, oak complex, paroisse saint luke, the lost planet

Trigger : inceste romantisé, exorcismes détaillés.
Warning : dépression, deuil, paranormal, incendie, perte d'un proche.
coffee time - blaise 30 coffee time - blaise 15b coffee time - blaise 106 coffee time - blaise 59 coffee time - blaise 200801051707855033 coffee time - blaise 120 coffee time - blaise 197 coffee time - blaise 12 coffee time - blaise 37 coffee time - blaise 64 coffee time - blaise 94 coffee time - blaise 101 coffee time - blaise 183 coffee time - blaise 96 coffee time - blaise 6b coffee time - blaise 55 coffee time - blaise 118 coffee time - blaise 196 coffee time - blaise 148 coffee time - blaise 58

coffee time - blaise Tl51

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t4827-a-whole-new-scary-world-blaise https://www.ivegot99problems.com/t4986-recherches-de-blaise-benjamin https://www.ivegot99problems.com/t4989-instagram-helloblaise#92237 https://www.ivegot99problems.com/t5007-ask-blaise-o-connor
Sujet: Re: coffee time - blaiseVen 20 Nov - 10:15
C'était presque tous les jours que je passais dans les mêmes quartiers, les mêmes rues depuis bientôt deux mois. Je ne me lassais pas de ces quartiers, bien différents de ceux que j'avais connu dans ma ville natale. A New York, tout paraissait si grand, et ça me rappelait à chaque fois à quel point nous ne sommes que minuscules sur notre belle planète. Une belle planète pourtant remplie de malheurs, de lourds fléaux que je ne pouvais ignorer. Il y avait non seulement le problème du réchauffement climatique, mais de plus en plus, je me rendais compte du problème des sans abris. Dans ma petite ville du Minnesota, je n'en croisais que très rarement, et cela m'avait rendue crédule. Je savais que le problème était présent et réel, mais je ne m'étais auparavant pas rendue compte d'à quel point il l'était dans notre pays. Un pays qui se veut libre et militant, un pays d'hypocrites. C'était ce à quoi je pensais lorsque je marchais dans les petites ruelles du Bronx, et que je voyais au loin cette femme, pas beaucoup plus vieille que moi, assise sur le béton. Presque toujours au même endroit depuis quelques temps, j'avais bien compris qu'elle n'avait pas un rond dans la poche. C'est pourquoi, à chaque fois que je la croisais, je m’arrêtais quelque part pour acheter deux cafés à emporter. Un pour moi, et un pour la sans abris qui me pinçait le cœur. Je ne suis pas riche, je n'ai pas d'argent à jeter par les fenêtres. Mais le coût d'un café en plus n'allait pas changer grand chose à ma vie, alors que, je l'espérais, il changerait quelque chose dans la sienne.
Je m'étais approchée de la douce brune, qui semblait perdue dans les nuages lorsque je lui tendis le gobelet chaud, j'avais bien compris au fil du temps qu'elle ne voyait pas, et je m'éclaircis donc la gorge avant de la saluer, car elle ne semblait pas avoir remarqué ma présence cette fois-ci. « Bonjour, » je lui dis, essayant de garder de la douceur dans ma voix, pour ne pas lui faire peur. Elle avait presque sursauté, et je ne pus m'empêcher de sourire un peu lorsqu'elle me remercia, et j'observais le gobelet chaud entre ses doigts. Espérant que le simple geste que je faisais pour elle était suffisant, à amener ne serait-ce que quelques minutes de chaleur alors que l'hiver s'approchait. « Je vous en prie, » je répondais à la jeune femme. Elle semblait vouloir parler. Je regardais ma montre, et il semblait que j'avais encore un peu de temps devant moi, alors, comme un automatisme, je hochais la tête. « Bien sûr, que je veux discuter avec vous. » Sans me poser de question, je m'assis à même le sol en face de celle qui venait de sa présenter à moi comme « Shaheen ». Un joli nom que je n'avais jamais entendu auparavant. « Je suis Blaise. » Un silence s'installa quelques secondes, de quoi pouvais-je parler avec cette femme sans la blesser ni lui rappeler de mauvais souvenir ? Mais tout en montrant que je m'intéressais réellement à elle ? « A chaque fois je vous apporte un café, mais je ne vous ai jamais demandé si vous aimiez ça. » Ça allait paraître tout bête, et c'est vrai que je ne me rendais pas compte du privilège que j'avais de pouvoir choisir la boisson chaude qui allait me revigorer. Un des nombreux privilèges que j'avais, et qu'elle semblait avoir perdu à un moment de sa vie.

_________________
do the next right thing
“i follow you around, i always have. but you've gone to a place i cannot find. this grief has a gravity, it pulls me down, but a tiny voice whispers in my mind: you are lost, hope is gone, but you must go on.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaheen Farahani
To do list rp :
Neva - www
Brahms -
Samuel - www
Benjamin - www
Blaise - www
Ash -
Nana -
Summary :
Celle qui n'a jamais rien eu, celle qui a toujours dû se battre. Souillon qui s'est retrouvée propulsée dans monde qui ne lui a jamais appartenu, rêveuse qui n'a jamais voulu se dérober aux anges qui vivaient autour d'elle, elle est cette femme qui a toujours dû se battre, qui n'a jamais renoncé. cette femme qui s'est retrouvée au cœur d'un monde bien différent, d'un monde luxuriant, alors qu'elle travaillait au bas de l'échelle, récurait pour une famille importante, riche. Une femme qui pensait tout savoir des gens au-dessus d'elle, avec un mélange de mépris pour cette race, mais aussi d'envie. Une femme qui a croisé le regard de la solitude et en est tombée amoureuse, cœur à jamais possédé par celle qui lui faisait face, cette gamine, adolescente de seize ans, bien trop jeune, de dix ans sa cadette, princesse dans sa tour d'ivoire qui connaissait tout, sauf le bonheur. Deux regards qui n'auraient jamais dû rentrer en contact, deux regards qui ne se perdirent plus durant quelques mois, les plus beaux au monde, l'amour glissant le long de leurs sourires. L'amour qui semblait les rendre invincibles. L'amour interdit, relation découverte, effroi familial, la souillon rejetée, accusée, trahie. Amour de sa vie se retournant contre elle, la case prison cochée pour les cinq prochaines années, elle vécut un enfer, un enfer littéral. Violences, viols, abus en tout genre, jusqu'à la punition ultime, les produits dans son regard de « monstre », les détenues en tant que bourreau, sa vue s'en alla à jamais. Son âme se perdit à jamais. Son cœur brisé à jamais. Aujourd'hui sortie de prison, elle n'est plus qu'une carcasse vide, une aveugle sans abris, femme perturbée, perdue dans ses émotions, dans ses sentiments, dans ses sensations. Elle n'est plus qu'une ombre.
Date d'inscription :
02/06/2020
Messages :
75
Pseudo :
Victoria
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
au moins un par semaine
Multinicks :
nope
Avatar :
Olga Safari (@battery fox)
the world seemed so beautiful, yesterday
Age :
trente-deux ans
Nationality :
iranienne, américaine, deux nationalités pour une ancienne réfugiée.
Origins :
un sang mixte coule dans ses veines, celui d'un paternel américain, d'une mère iranienne. perdue dans la pauvreté, le désir de toucher la surface, de remonter, de tendre les bras vers ces anges qui parcourent le monde.
Religion :
elle y a cru, un jour... mais n'y croit plus.
Status :
le cœur à jamais saccagé, l'âme brisée pour une éternité de douleurs et de souffrances, le monde n'existe plus, il s'affaisse, il s'éclipse. il n'en reste plus rien, sans l'unique amour de sa vie, celle qui vint la porter au firmament, celle qui vint la briser en enfer, celle qui trône dans ses souvenirs comme dans ses pensées, dans son cœur comme dans sa rage. une unique femme qui n'est plus sienne, qui l'a trahie, qu'elle aime encore.
Orientation :
il y a toujours eu cette indécision, cette réflexion qui ne s'est jamais réellement posée, une idée qui ne restait jamais bien longtemps dans son esprit, une vague idée. celle d'aimer les femmes, alors qu'elle ne pouvait le concevoir. un tabou caché pendant si longtemps, jusqu'à ce que son regard se porte sur la princesse dans la tour d'ivoire, celle qui sut lui montrer qui elle était réellement, celle qui sut lui insuffler l'amour, le vrai. peu importe que des hommes, que des femmes, vinrent dans son esprit, attirances du passé, attirances éphémères. parce que désormais, et depuis bien des années, il n'y a qu'une âme au monde capable de lui faire ressentir quelque chose. théoriquement lesbienne, potentiellement pansexuelle, elle n'est que nevasexuelle, pour toujours.
Work :
au bas de la tour, souillon chevauchant un balai, mais point pour s'envoler, elle nettoyait, elle récurait, elle ne se plaignait pas, petite sans abris que le monde refusait d'aider, jusqu'au jour où tout bascula. désormais, c'est l'enfer, le monde s'est éteint, elle n'y voit plus rien, les ténèbres dans son cœur comme dans ses yeux, elle ne sait plus rien faire, à part mendier, prier.
Home adress :
si seulement elle pouvait trouver, le soir venu, un foyer, un toit au dessus de sa tête. si seulement... mais non, le trottoir est son antre, la ruelle est sa chambre, elle n'a plus jamais eu d'endroit à elle depuis que sa maternelle est partie.
Communities :
planned parenthood, orphans and their angels
Trigger :
aucun
Warning :
prison + sdf + violences + viols
coffee time - blaise HxNQYIwh_o
I NEED HELP
To do list rp : Neva - www
Brahms -
Samuel - www
Benjamin - www
Blaise - www
Ash -
Nana -
Summary : Celle qui n'a jamais rien eu, celle qui a toujours dû se battre. Souillon qui s'est retrouvée propulsée dans monde qui ne lui a jamais appartenu, rêveuse qui n'a jamais voulu se dérober aux anges qui vivaient autour d'elle, elle est cette femme qui a toujours dû se battre, qui n'a jamais renoncé. cette femme qui s'est retrouvée au cœur d'un monde bien différent, d'un monde luxuriant, alors qu'elle travaillait au bas de l'échelle, récurait pour une famille importante, riche. Une femme qui pensait tout savoir des gens au-dessus d'elle, avec un mélange de mépris pour cette race, mais aussi d'envie. Une femme qui a croisé le regard de la solitude et en est tombée amoureuse, cœur à jamais possédé par celle qui lui faisait face, cette gamine, adolescente de seize ans, bien trop jeune, de dix ans sa cadette, princesse dans sa tour d'ivoire qui connaissait tout, sauf le bonheur. Deux regards qui n'auraient jamais dû rentrer en contact, deux regards qui ne se perdirent plus durant quelques mois, les plus beaux au monde, l'amour glissant le long de leurs sourires. L'amour qui semblait les rendre invincibles. L'amour interdit, relation découverte, effroi familial, la souillon rejetée, accusée, trahie. Amour de sa vie se retournant contre elle, la case prison cochée pour les cinq prochaines années, elle vécut un enfer, un enfer littéral. Violences, viols, abus en tout genre, jusqu'à la punition ultime, les produits dans son regard de « monstre », les détenues en tant que bourreau, sa vue s'en alla à jamais. Son âme se perdit à jamais. Son cœur brisé à jamais. Aujourd'hui sortie de prison, elle n'est plus qu'une carcasse vide, une aveugle sans abris, femme perturbée, perdue dans ses émotions, dans ses sentiments, dans ses sensations. Elle n'est plus qu'une ombre. Date d'inscription : 02/06/2020
Messages : 75
Pseudo : Victoria
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : au moins un par semaine
Multinicks : nope
Avatar : Olga Safari (@battery fox)
the world seemed so beautiful, yesterday
Age : trente-deux ans
Nationality : iranienne, américaine, deux nationalités pour une ancienne réfugiée.
Origins : un sang mixte coule dans ses veines, celui d'un paternel américain, d'une mère iranienne. perdue dans la pauvreté, le désir de toucher la surface, de remonter, de tendre les bras vers ces anges qui parcourent le monde.
Religion : elle y a cru, un jour... mais n'y croit plus.
Status : le cœur à jamais saccagé, l'âme brisée pour une éternité de douleurs et de souffrances, le monde n'existe plus, il s'affaisse, il s'éclipse. il n'en reste plus rien, sans l'unique amour de sa vie, celle qui vint la porter au firmament, celle qui vint la briser en enfer, celle qui trône dans ses souvenirs comme dans ses pensées, dans son cœur comme dans sa rage. une unique femme qui n'est plus sienne, qui l'a trahie, qu'elle aime encore.
Orientation : il y a toujours eu cette indécision, cette réflexion qui ne s'est jamais réellement posée, une idée qui ne restait jamais bien longtemps dans son esprit, une vague idée. celle d'aimer les femmes, alors qu'elle ne pouvait le concevoir. un tabou caché pendant si longtemps, jusqu'à ce que son regard se porte sur la princesse dans la tour d'ivoire, celle qui sut lui montrer qui elle était réellement, celle qui sut lui insuffler l'amour, le vrai. peu importe que des hommes, que des femmes, vinrent dans son esprit, attirances du passé, attirances éphémères. parce que désormais, et depuis bien des années, il n'y a qu'une âme au monde capable de lui faire ressentir quelque chose. théoriquement lesbienne, potentiellement pansexuelle, elle n'est que nevasexuelle, pour toujours.
Work : au bas de la tour, souillon chevauchant un balai, mais point pour s'envoler, elle nettoyait, elle récurait, elle ne se plaignait pas, petite sans abris que le monde refusait d'aider, jusqu'au jour où tout bascula. désormais, c'est l'enfer, le monde s'est éteint, elle n'y voit plus rien, les ténèbres dans son cœur comme dans ses yeux, elle ne sait plus rien faire, à part mendier, prier.
Home adress : si seulement elle pouvait trouver, le soir venu, un foyer, un toit au dessus de sa tête. si seulement... mais non, le trottoir est son antre, la ruelle est sa chambre, elle n'a plus jamais eu d'endroit à elle depuis que sa maternelle est partie.
Communities : planned parenthood, orphans and their angels
Trigger : aucun
Warning : prison + sdf + violences + viols
coffee time - blaise HxNQYIwh_o

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
Sujet: Re: coffee time - blaiseMer 2 Déc - 19:23

the life torn me apart, but you came right to me, i don't know why, but i can thank you -- @blaise o'connor

Doux ange qui veillait sur elle, doux ange qui ne voulait pas, ne pouvait pas accepter qu’elle soit sans le sou, sans abris, sans rien… elle le sentait, cette femme ne lui voulait que du bien, elle était ce qui pouvait redonner foi en l’humanité. Elle était cette personne, qui voulait la réchauffer, qui voulait lui donner quelque chose, n’importe quoi. Et sûrement s’en doutait-elle, mais un simple café bien chaud entre ses doigts, dans son gosier, pouvait changer le cours d’une journée, lui donner un peu plus de force pour survivre, d’autant plus que l’hiver approchait, qu’elle ressentait ce froid la caresser, lui donner les frissons d’une vie. tu le supportais, tant bien que mal, malgré les blessures qu’il apportait, ce froid. Tu le supportais, tant bien que mal, malgré la douleur qu’il te procurait, ce froid. Parce que tu étais gelée, la nuit, que tu ne pouvais pas te reposer, que ton corps était malade. que ton âme était malade. alors un café, la chaleur d’un seul coup donnée par un ange, cela ne pouvait que l’aider, la sauver. Ce n’était peut-être pas grand-chose pour cette demoiselle, mais c’était un geste immense pour elle. un petit pas pour l’inconnue, un grand pas pour l’iranienne. et tu te sentais honteuse, de ne pas la connaître. Honteuse, de te sentir égoïste envers une personne aussi bonne. Et ainsi, tu voulais discuter, lui parler, lui donner ton nom. n’attendant pas forcément qu’elle lui donne le sien en retour, ne sachant même pas si l’ange voulait parler. Peut-être qu’elle ne pouvait pas, qu’elle ne le voulait pas, que cela ne l’intéressait pas de perdre davantage de temps avec une sans abris ? peut-être qu’au contraire, elle voulait en apprendre plus sur elle. et alors qu’elle acceptait, un sourire se dessina sur ses lippes, tandis qu’elle écoutait sa réponse. c’est original, et très beau. je suis sûre qu’il vous va bien. blaise. C’était original. Et plutôt joli. Elle aimait bien. toi qui t’étais attendue à quelque chose du genre mary, ou anne, des prénoms classiques d’amérique, tu étais assez surprise, et agréablement. et tandis qu’elle sentait la femme s’asseoir à ses côtés, elle leva le café, comme pour trinquer, avant de commencer à en boire, doucement. Et le liquide chaud venant l’irradier de sa chaleur lui fit du bien, tellement… tandis que blaise lui demandait si elle aimait cela. j’aime beaucoup le café, de base. Et celui là est très bon, merci encore. et vous ? qu’avez-vous pris ? un café ? le même ? elle pouvait bien sentir l’odeur, sens développés ou non. Mais elle voulait juste en apprendre plus sur cet ange qui donnait de son temps pour elle.

(c) calaveras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaise O'Connor
To do list rp :
full
Reece - www | Colocation - www | Malina - www | Briséïs - www | Libre - www | Ash - www | Shaheen - www | Tessa - www | TC Noël Oak Complex www | Henley - www
Summary :
Aînée d'une famille de trois enfants, Blaise a grandit et vécu toute sa vie dans le Minnesota. Chrétienne, croyante, peu pratiquante, elle est pourtant bisexuelle et c'est plutôt accepté dans sa famille proche. Sa petite soeur est décédée en octobre 2020 dans un incendie. Anciennement professeure des écoles, elle a tout plaqué au décès de sa soeur afin de venir vivre à New York. Elle est donc maintenant employée dans une entreprise d'Escape Game, dans laquelle elle exerce le métier de Game Master. En véritable dépression, elle est encore dans le déni et ne se rend pas compte qu'elle a besoin d'aide. Elle est partie seule, et se retrouve, un peu perdue dans l'immense ville qu'est New York sans aucun repère.
Date d'inscription :
19/10/2020
Messages :
781
Pseudo :
dark unicorn (maureen)
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
une fois par semaine, minimum.
Multinicks :
benjamin hampton (tom hiddleston) / elior munroe (darren criss) / ruby blackson (angèle) / daisy o'hare (zoe wees)
Avatar :
Victoria Pedretti + jojofeels (avatar) + jaimieclaytn (gif)
coffee time - blaise 1ceddbe0348cda865e04c80239df49ec0ec8f2c4
Age :
26 ans (22 février 1995)
Nationality :
américaine
Origins :
irlandaises
Religion :
catholique
Status :
célibataire, à la recherche de celui ou celle qui fera vibrer son cœur.
Orientation :
une bisexuelle qui n'aime pas les étiquettes.
Work :
game master dans l'Escape Game Revolution
Home adress :
oak appartement complex, poppy building, en coloc.
Communities :
escape game revolution, LEA, oak complex, paroisse saint luke, the lost planet

Trigger :
inceste romantisé, exorcismes détaillés.
Warning :
dépression, deuil, paranormal, incendie, perte d'un proche.
coffee time - blaise 30 coffee time - blaise 15b coffee time - blaise 106 coffee time - blaise 59 coffee time - blaise 200801051707855033 coffee time - blaise 120 coffee time - blaise 197 coffee time - blaise 12 coffee time - blaise 37 coffee time - blaise 64 coffee time - blaise 94 coffee time - blaise 101 coffee time - blaise 183 coffee time - blaise 96 coffee time - blaise 6b coffee time - blaise 55 coffee time - blaise 118 coffee time - blaise 196 coffee time - blaise 148 coffee time - blaise 58

coffee time - blaise Tl51
IDK WHAT YOU'RE TALKING ABOUT
To do list rp : full
Reece - www | Colocation - www | Malina - www | Briséïs - www | Libre - www | Ash - www | Shaheen - www | Tessa - www | TC Noël Oak Complex www | Henley - www
Summary : Aînée d'une famille de trois enfants, Blaise a grandit et vécu toute sa vie dans le Minnesota. Chrétienne, croyante, peu pratiquante, elle est pourtant bisexuelle et c'est plutôt accepté dans sa famille proche. Sa petite soeur est décédée en octobre 2020 dans un incendie. Anciennement professeure des écoles, elle a tout plaqué au décès de sa soeur afin de venir vivre à New York. Elle est donc maintenant employée dans une entreprise d'Escape Game, dans laquelle elle exerce le métier de Game Master. En véritable dépression, elle est encore dans le déni et ne se rend pas compte qu'elle a besoin d'aide. Elle est partie seule, et se retrouve, un peu perdue dans l'immense ville qu'est New York sans aucun repère. Date d'inscription : 19/10/2020
Messages : 781
Pseudo : dark unicorn (maureen)
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : une fois par semaine, minimum.
Multinicks : benjamin hampton (tom hiddleston) / elior munroe (darren criss) / ruby blackson (angèle) / daisy o'hare (zoe wees)
Avatar : Victoria Pedretti + jojofeels (avatar) + jaimieclaytn (gif)
coffee time - blaise 1ceddbe0348cda865e04c80239df49ec0ec8f2c4
Age : 26 ans (22 février 1995)
Nationality : américaine
Origins : irlandaises
Religion : catholique
Status : célibataire, à la recherche de celui ou celle qui fera vibrer son cœur.
Orientation : une bisexuelle qui n'aime pas les étiquettes.
Work : game master dans l'Escape Game Revolution
Home adress : oak appartement complex, poppy building, en coloc.
Communities : escape game revolution, LEA, oak complex, paroisse saint luke, the lost planet

Trigger : inceste romantisé, exorcismes détaillés.
Warning : dépression, deuil, paranormal, incendie, perte d'un proche.
coffee time - blaise 30 coffee time - blaise 15b coffee time - blaise 106 coffee time - blaise 59 coffee time - blaise 200801051707855033 coffee time - blaise 120 coffee time - blaise 197 coffee time - blaise 12 coffee time - blaise 37 coffee time - blaise 64 coffee time - blaise 94 coffee time - blaise 101 coffee time - blaise 183 coffee time - blaise 96 coffee time - blaise 6b coffee time - blaise 55 coffee time - blaise 118 coffee time - blaise 196 coffee time - blaise 148 coffee time - blaise 58

coffee time - blaise Tl51

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t4827-a-whole-new-scary-world-blaise https://www.ivegot99problems.com/t4986-recherches-de-blaise-benjamin https://www.ivegot99problems.com/t4989-instagram-helloblaise#92237 https://www.ivegot99problems.com/t5007-ask-blaise-o-connor
Sujet: Re: coffee time - blaiseDim 20 Déc - 21:30
Désormais assise sur le bitume humide, j'observais la jeune femme en face de moi. J'étais heureuse de faire cette bonne action presque chaque jour, le petit café que j'apportais à Saheen lui faisait du bien à elle, et aussi à moi. J'aimais aider les autres, sans rien chercher, sans aucune arrière pensée. J'aimais aider, c'était d'ailleurs quelque chose qui me venait tout naturellement. Pas besoin de réfléchir, aider c'était une seconde nature pour moi. « C'est votre prénom qui est original ! Je ne l'avais jamasi entendu avant ! » mon doux sourire tentait de creuser, creuser pour en savoir plus sur cette femme qui avait l'air si fatiguée. « ça vient d'où ? » Je trinquais ensuite avec le brune, et pris une gorgée de mon café parfaitement amer pour me réveiller et me donner une petite clique dans la figure. « Ne me remerciez pas, j'en ai pas besoin ! C'est un café aussi, le même oui ! » Avant, je buvais du thé tous les jours. Mais depuis l'accident dans le Minnesota, je n'en buvais presque plus. Le thé me faisait penser à ce soir-là, la vodka aussi, d'ailleurs. Mais je chassais mes flashback de mon cerveau, déterminée à passer un bon moment en compagnie de Shaheen. Je ne devais pas me laisser submerger par mes émotions. Jamais. Je gardais mon sourire, même si je savais qu'elle ne le voyait pas, j'étais bien consciente qu'un sourire, ça s'entendait dans la manière de parler de quelqu'un, dans le ton que la personne employait. Et je voulais partager un maximum de positivité à cette jeune femme, qui semblait bien en avoir besoin. Je savais pourtant que ma simple présence n'allait pas guérir ses maux, mais j'espérais que ça allait adoucir un peu sa journée. Juste un peu, c'était suffisant.

_________________
do the next right thing
“i follow you around, i always have. but you've gone to a place i cannot find. this grief has a gravity, it pulls me down, but a tiny voice whispers in my mind: you are lost, hope is gone, but you must go on.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaheen Farahani
To do list rp :
Neva - www
Brahms -
Samuel - www
Benjamin - www
Blaise - www
Ash -
Nana -
Summary :
Celle qui n'a jamais rien eu, celle qui a toujours dû se battre. Souillon qui s'est retrouvée propulsée dans monde qui ne lui a jamais appartenu, rêveuse qui n'a jamais voulu se dérober aux anges qui vivaient autour d'elle, elle est cette femme qui a toujours dû se battre, qui n'a jamais renoncé. cette femme qui s'est retrouvée au cœur d'un monde bien différent, d'un monde luxuriant, alors qu'elle travaillait au bas de l'échelle, récurait pour une famille importante, riche. Une femme qui pensait tout savoir des gens au-dessus d'elle, avec un mélange de mépris pour cette race, mais aussi d'envie. Une femme qui a croisé le regard de la solitude et en est tombée amoureuse, cœur à jamais possédé par celle qui lui faisait face, cette gamine, adolescente de seize ans, bien trop jeune, de dix ans sa cadette, princesse dans sa tour d'ivoire qui connaissait tout, sauf le bonheur. Deux regards qui n'auraient jamais dû rentrer en contact, deux regards qui ne se perdirent plus durant quelques mois, les plus beaux au monde, l'amour glissant le long de leurs sourires. L'amour qui semblait les rendre invincibles. L'amour interdit, relation découverte, effroi familial, la souillon rejetée, accusée, trahie. Amour de sa vie se retournant contre elle, la case prison cochée pour les cinq prochaines années, elle vécut un enfer, un enfer littéral. Violences, viols, abus en tout genre, jusqu'à la punition ultime, les produits dans son regard de « monstre », les détenues en tant que bourreau, sa vue s'en alla à jamais. Son âme se perdit à jamais. Son cœur brisé à jamais. Aujourd'hui sortie de prison, elle n'est plus qu'une carcasse vide, une aveugle sans abris, femme perturbée, perdue dans ses émotions, dans ses sentiments, dans ses sensations. Elle n'est plus qu'une ombre.
Date d'inscription :
02/06/2020
Messages :
75
Pseudo :
Victoria
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
au moins un par semaine
Multinicks :
nope
Avatar :
Olga Safari (@battery fox)
the world seemed so beautiful, yesterday
Age :
trente-deux ans
Nationality :
iranienne, américaine, deux nationalités pour une ancienne réfugiée.
Origins :
un sang mixte coule dans ses veines, celui d'un paternel américain, d'une mère iranienne. perdue dans la pauvreté, le désir de toucher la surface, de remonter, de tendre les bras vers ces anges qui parcourent le monde.
Religion :
elle y a cru, un jour... mais n'y croit plus.
Status :
le cœur à jamais saccagé, l'âme brisée pour une éternité de douleurs et de souffrances, le monde n'existe plus, il s'affaisse, il s'éclipse. il n'en reste plus rien, sans l'unique amour de sa vie, celle qui vint la porter au firmament, celle qui vint la briser en enfer, celle qui trône dans ses souvenirs comme dans ses pensées, dans son cœur comme dans sa rage. une unique femme qui n'est plus sienne, qui l'a trahie, qu'elle aime encore.
Orientation :
il y a toujours eu cette indécision, cette réflexion qui ne s'est jamais réellement posée, une idée qui ne restait jamais bien longtemps dans son esprit, une vague idée. celle d'aimer les femmes, alors qu'elle ne pouvait le concevoir. un tabou caché pendant si longtemps, jusqu'à ce que son regard se porte sur la princesse dans la tour d'ivoire, celle qui sut lui montrer qui elle était réellement, celle qui sut lui insuffler l'amour, le vrai. peu importe que des hommes, que des femmes, vinrent dans son esprit, attirances du passé, attirances éphémères. parce que désormais, et depuis bien des années, il n'y a qu'une âme au monde capable de lui faire ressentir quelque chose. théoriquement lesbienne, potentiellement pansexuelle, elle n'est que nevasexuelle, pour toujours.
Work :
au bas de la tour, souillon chevauchant un balai, mais point pour s'envoler, elle nettoyait, elle récurait, elle ne se plaignait pas, petite sans abris que le monde refusait d'aider, jusqu'au jour où tout bascula. désormais, c'est l'enfer, le monde s'est éteint, elle n'y voit plus rien, les ténèbres dans son cœur comme dans ses yeux, elle ne sait plus rien faire, à part mendier, prier.
Home adress :
si seulement elle pouvait trouver, le soir venu, un foyer, un toit au dessus de sa tête. si seulement... mais non, le trottoir est son antre, la ruelle est sa chambre, elle n'a plus jamais eu d'endroit à elle depuis que sa maternelle est partie.
Communities :
planned parenthood, orphans and their angels
Trigger :
aucun
Warning :
prison + sdf + violences + viols
coffee time - blaise HxNQYIwh_o
I NEED HELP
To do list rp : Neva - www
Brahms -
Samuel - www
Benjamin - www
Blaise - www
Ash -
Nana -
Summary : Celle qui n'a jamais rien eu, celle qui a toujours dû se battre. Souillon qui s'est retrouvée propulsée dans monde qui ne lui a jamais appartenu, rêveuse qui n'a jamais voulu se dérober aux anges qui vivaient autour d'elle, elle est cette femme qui a toujours dû se battre, qui n'a jamais renoncé. cette femme qui s'est retrouvée au cœur d'un monde bien différent, d'un monde luxuriant, alors qu'elle travaillait au bas de l'échelle, récurait pour une famille importante, riche. Une femme qui pensait tout savoir des gens au-dessus d'elle, avec un mélange de mépris pour cette race, mais aussi d'envie. Une femme qui a croisé le regard de la solitude et en est tombée amoureuse, cœur à jamais possédé par celle qui lui faisait face, cette gamine, adolescente de seize ans, bien trop jeune, de dix ans sa cadette, princesse dans sa tour d'ivoire qui connaissait tout, sauf le bonheur. Deux regards qui n'auraient jamais dû rentrer en contact, deux regards qui ne se perdirent plus durant quelques mois, les plus beaux au monde, l'amour glissant le long de leurs sourires. L'amour qui semblait les rendre invincibles. L'amour interdit, relation découverte, effroi familial, la souillon rejetée, accusée, trahie. Amour de sa vie se retournant contre elle, la case prison cochée pour les cinq prochaines années, elle vécut un enfer, un enfer littéral. Violences, viols, abus en tout genre, jusqu'à la punition ultime, les produits dans son regard de « monstre », les détenues en tant que bourreau, sa vue s'en alla à jamais. Son âme se perdit à jamais. Son cœur brisé à jamais. Aujourd'hui sortie de prison, elle n'est plus qu'une carcasse vide, une aveugle sans abris, femme perturbée, perdue dans ses émotions, dans ses sentiments, dans ses sensations. Elle n'est plus qu'une ombre. Date d'inscription : 02/06/2020
Messages : 75
Pseudo : Victoria
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : au moins un par semaine
Multinicks : nope
Avatar : Olga Safari (@battery fox)
the world seemed so beautiful, yesterday
Age : trente-deux ans
Nationality : iranienne, américaine, deux nationalités pour une ancienne réfugiée.
Origins : un sang mixte coule dans ses veines, celui d'un paternel américain, d'une mère iranienne. perdue dans la pauvreté, le désir de toucher la surface, de remonter, de tendre les bras vers ces anges qui parcourent le monde.
Religion : elle y a cru, un jour... mais n'y croit plus.
Status : le cœur à jamais saccagé, l'âme brisée pour une éternité de douleurs et de souffrances, le monde n'existe plus, il s'affaisse, il s'éclipse. il n'en reste plus rien, sans l'unique amour de sa vie, celle qui vint la porter au firmament, celle qui vint la briser en enfer, celle qui trône dans ses souvenirs comme dans ses pensées, dans son cœur comme dans sa rage. une unique femme qui n'est plus sienne, qui l'a trahie, qu'elle aime encore.
Orientation : il y a toujours eu cette indécision, cette réflexion qui ne s'est jamais réellement posée, une idée qui ne restait jamais bien longtemps dans son esprit, une vague idée. celle d'aimer les femmes, alors qu'elle ne pouvait le concevoir. un tabou caché pendant si longtemps, jusqu'à ce que son regard se porte sur la princesse dans la tour d'ivoire, celle qui sut lui montrer qui elle était réellement, celle qui sut lui insuffler l'amour, le vrai. peu importe que des hommes, que des femmes, vinrent dans son esprit, attirances du passé, attirances éphémères. parce que désormais, et depuis bien des années, il n'y a qu'une âme au monde capable de lui faire ressentir quelque chose. théoriquement lesbienne, potentiellement pansexuelle, elle n'est que nevasexuelle, pour toujours.
Work : au bas de la tour, souillon chevauchant un balai, mais point pour s'envoler, elle nettoyait, elle récurait, elle ne se plaignait pas, petite sans abris que le monde refusait d'aider, jusqu'au jour où tout bascula. désormais, c'est l'enfer, le monde s'est éteint, elle n'y voit plus rien, les ténèbres dans son cœur comme dans ses yeux, elle ne sait plus rien faire, à part mendier, prier.
Home adress : si seulement elle pouvait trouver, le soir venu, un foyer, un toit au dessus de sa tête. si seulement... mais non, le trottoir est son antre, la ruelle est sa chambre, elle n'a plus jamais eu d'endroit à elle depuis que sa maternelle est partie.
Communities : planned parenthood, orphans and their angels
Trigger : aucun
Warning : prison + sdf + violences + viols
coffee time - blaise HxNQYIwh_o

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
Sujet: Re: coffee time - blaiseLun 8 Fév - 4:42

the life torn me apart, but you came right to me, i don't know why, but i can thank you -- @blaise o'connor

Comme un ange tombé du ciel. comme une fée veillant sur le monde, sur la ville en particulier, sur elle, surtout. Comme la bonne samaritaine dont on entendait parler, dans les contes et les histoires, sans jamais réellement voir le visage. un mythe, presque rêve, qui se savait pourtant réalité, à la chaleur du café dans ses mains, dans son gosier, dans son organisme. une arme contre l’hiver, la preuve que tout était réel, que cette femme, cette blaise, était réellement présente, vraisemblablement pour te venir en aide, pour te secourir, ne serait-ce que pour un moment, pour quelques minutes de chaleur, et, cette fois-ci, quelques minutes d’attention. et si elle ne la voyait pas, elle pouvait ressentir. Une positivité, une force, chez cette femme, qui avait le timbre de voix doux, comme si tout en elle était fait pour rassurer, pour apporter un peu de bonheur dans la vie d’autrui. et tu te mis à penser, machinalement, que si tu avais pu la voir, peut-être que tu aurais pu encore plus apprécier ce moment, cette rencontre, celle qui venait tous les jours, ou presque, te déposer un café entre les doigts. cela la touchait, plus que tout, shaheen. De savoir, de sentir, d’être le témoin de cette gentillesse exacerbée, qui ne demandait qu’à apporter un peu de joie, un peu de bonheur, dans la vie des plus démunis, malheureux. Et cela marchait, puisqu’un doux rire s’échappa de la gorge de la sans abris, pour lui avouer on me l’a déjà dit. je crois que mon prénom est tout bonnement inexistant ici. Il est iranien, alors j’imagine que pour en connaître d’autres, des shaheen, vous allez devoir voyager. et encore. était-ce un prénom commun ? question qu’elle se posait en un instant, incapable de savoir, bien trop ignorante sur les origines d’un tel choix. et le vôtre ? question tout à fait légitime, parce que si elle se doutait que blaise n’était pas un prénom inexistant, elle ne connaissait rien à cette origine, avait l’impression qu’il sonnait français, ou européen, dans tous les cas. des mots sans profondeur, une discussion en surface, des banalités échangées, pour oublier. tu le sentais, tu l’entendais, tu le voyais presque, dans l’infirmité de ton regard. elle te faisait la conversation pour toi, pour en apprendre plus sur toi, mais pas par besoin. Elle mettait sûrement sa journée en pause, sa vie en pause, pour venir te parler, pour te venir en aide. bien sûr que si. c’est très gentil à vous de m’en apporter un aussi souvent. Beaucoup de gens ne feraient que passer sans me regarder, et je ne pourrais même pas m’en apercevoir. certes, elle entendait les passants, les pas, le bitume. Mais elle ne pouvait deviner dans quelle direction les regards se portaient. Sur elle ? devant ? mais j’espère que je ne bouleverse pas votre journée, en vous monopolisant.
Parce qu’elle ne voulait pas causer d’ennuis.
Elle ne voulait pas de mal.
Juste survivre, juste tenter de vivre, si cela était encore possible.


(c) calaveras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaise O'Connor
To do list rp :
full
Reece - www | Colocation - www | Malina - www | Briséïs - www | Libre - www | Ash - www | Shaheen - www | Tessa - www | TC Noël Oak Complex www | Henley - www
Summary :
Aînée d'une famille de trois enfants, Blaise a grandit et vécu toute sa vie dans le Minnesota. Chrétienne, croyante, peu pratiquante, elle est pourtant bisexuelle et c'est plutôt accepté dans sa famille proche. Sa petite soeur est décédée en octobre 2020 dans un incendie. Anciennement professeure des écoles, elle a tout plaqué au décès de sa soeur afin de venir vivre à New York. Elle est donc maintenant employée dans une entreprise d'Escape Game, dans laquelle elle exerce le métier de Game Master. En véritable dépression, elle est encore dans le déni et ne se rend pas compte qu'elle a besoin d'aide. Elle est partie seule, et se retrouve, un peu perdue dans l'immense ville qu'est New York sans aucun repère.
Date d'inscription :
19/10/2020
Messages :
781
Pseudo :
dark unicorn (maureen)
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
une fois par semaine, minimum.
Multinicks :
benjamin hampton (tom hiddleston) / elior munroe (darren criss) / ruby blackson (angèle) / daisy o'hare (zoe wees)
Avatar :
Victoria Pedretti + jojofeels (avatar) + jaimieclaytn (gif)
coffee time - blaise 1ceddbe0348cda865e04c80239df49ec0ec8f2c4
Age :
26 ans (22 février 1995)
Nationality :
américaine
Origins :
irlandaises
Religion :
catholique
Status :
célibataire, à la recherche de celui ou celle qui fera vibrer son cœur.
Orientation :
une bisexuelle qui n'aime pas les étiquettes.
Work :
game master dans l'Escape Game Revolution
Home adress :
oak appartement complex, poppy building, en coloc.
Communities :
escape game revolution, LEA, oak complex, paroisse saint luke, the lost planet

Trigger :
inceste romantisé, exorcismes détaillés.
Warning :
dépression, deuil, paranormal, incendie, perte d'un proche.
coffee time - blaise 30 coffee time - blaise 15b coffee time - blaise 106 coffee time - blaise 59 coffee time - blaise 200801051707855033 coffee time - blaise 120 coffee time - blaise 197 coffee time - blaise 12 coffee time - blaise 37 coffee time - blaise 64 coffee time - blaise 94 coffee time - blaise 101 coffee time - blaise 183 coffee time - blaise 96 coffee time - blaise 6b coffee time - blaise 55 coffee time - blaise 118 coffee time - blaise 196 coffee time - blaise 148 coffee time - blaise 58

coffee time - blaise Tl51
IDK WHAT YOU'RE TALKING ABOUT
To do list rp : full
Reece - www | Colocation - www | Malina - www | Briséïs - www | Libre - www | Ash - www | Shaheen - www | Tessa - www | TC Noël Oak Complex www | Henley - www
Summary : Aînée d'une famille de trois enfants, Blaise a grandit et vécu toute sa vie dans le Minnesota. Chrétienne, croyante, peu pratiquante, elle est pourtant bisexuelle et c'est plutôt accepté dans sa famille proche. Sa petite soeur est décédée en octobre 2020 dans un incendie. Anciennement professeure des écoles, elle a tout plaqué au décès de sa soeur afin de venir vivre à New York. Elle est donc maintenant employée dans une entreprise d'Escape Game, dans laquelle elle exerce le métier de Game Master. En véritable dépression, elle est encore dans le déni et ne se rend pas compte qu'elle a besoin d'aide. Elle est partie seule, et se retrouve, un peu perdue dans l'immense ville qu'est New York sans aucun repère. Date d'inscription : 19/10/2020
Messages : 781
Pseudo : dark unicorn (maureen)
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : une fois par semaine, minimum.
Multinicks : benjamin hampton (tom hiddleston) / elior munroe (darren criss) / ruby blackson (angèle) / daisy o'hare (zoe wees)
Avatar : Victoria Pedretti + jojofeels (avatar) + jaimieclaytn (gif)
coffee time - blaise 1ceddbe0348cda865e04c80239df49ec0ec8f2c4
Age : 26 ans (22 février 1995)
Nationality : américaine
Origins : irlandaises
Religion : catholique
Status : célibataire, à la recherche de celui ou celle qui fera vibrer son cœur.
Orientation : une bisexuelle qui n'aime pas les étiquettes.
Work : game master dans l'Escape Game Revolution
Home adress : oak appartement complex, poppy building, en coloc.
Communities : escape game revolution, LEA, oak complex, paroisse saint luke, the lost planet

Trigger : inceste romantisé, exorcismes détaillés.
Warning : dépression, deuil, paranormal, incendie, perte d'un proche.
coffee time - blaise 30 coffee time - blaise 15b coffee time - blaise 106 coffee time - blaise 59 coffee time - blaise 200801051707855033 coffee time - blaise 120 coffee time - blaise 197 coffee time - blaise 12 coffee time - blaise 37 coffee time - blaise 64 coffee time - blaise 94 coffee time - blaise 101 coffee time - blaise 183 coffee time - blaise 96 coffee time - blaise 6b coffee time - blaise 55 coffee time - blaise 118 coffee time - blaise 196 coffee time - blaise 148 coffee time - blaise 58

coffee time - blaise Tl51

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t4827-a-whole-new-scary-world-blaise https://www.ivegot99problems.com/t4986-recherches-de-blaise-benjamin https://www.ivegot99problems.com/t4989-instagram-helloblaise#92237 https://www.ivegot99problems.com/t5007-ask-blaise-o-connor
Sujet: Re: coffee time - blaiseSam 13 Fév - 19:45
Le rire de la sans domicile fixe me réchauffe presque le coeur, et mon sourire s'élargit, ayant hâte d'apprendre à connaître celle pour qui je m'arrête presque tous les jours sur mon chemin pour me rendre au travail. « En plus, j'ai jamais voyagé en dehors du pays, » je ne suis même pas sortit de l'Etat du Minnesota jusqu'à cette année, d'ailleurs, « vous êtes née là-bas ? » que je lui demande, sans me rendre vraiment compte d'à quel point ma question est intrusive. La jeune femme n'a certainement pas envie de me raconter sa vie, elle a peut-être un passé difficile, et si c'était une réfugiée politique ? Tout ça, je n'y pense pas vraiment lorsque je lui parle, car, comme d'habitude, je pose les questions comme elles me viennent, je me laisse porter par la conversation avec la brune. Ses mots m'intéressent, je veux en apprendre plus sur elle, et une partie de moi se demande comment une jeune femme pouvait se retrouver sans rien, à dormir dans la rue, sans toit au dessus de sa tête. « Blaise, c'est un prénom européen. On m'a dit que c'était français, mais je ne suis pas française du tout en réalité... j'ai des origines irlandaises, c'est tout. » Je ris brièvement, légèrement, j'ai toujours trouvé ça un peu ridicule d'avoir un prénom à consonnance française sans aucune origine de là-bas. « Il paraît même que c'est un vieux prénom, donc même là-bas on n'en retrouve pas beaucoup des gens avec ce nom-là. » Deux prénoms atypiques, une discussion légère qui, je l'espère, distrait un peu Shaheen de son quotidien. La jeune femme me fait mal au cœur, mais je ne veux pas le montrer, je veux l'aider, du mieux que je peux, égayer sa journée au maximum, faire en sorte qu'elle pense à autre chose qu'au fait qu'elle n'aura pas lit dans lequel s'enfouir cette nuit. « Je pense que tant qu'on peut donner, même si ce n'est qu'un simple "bonjour", il faut le faire. C'est comme ça que je décide de mener ma vie, » je réponds simplement à la brune, sans aucune prétention. Pour moi, le simple geste que je fais auprès d'elle, c'est la moindre des choses. « Ne vous en faites pas, » mon sourire s'élargit, et je prends une rapide gorgée du café que j'ai entre les mains, « je suis en avance. Et ça me fait plaisir de discuter avec vous. » Même si les mots échangés sont simple, la sincérité est réelle, et je pense que c'est tout ce qui compte.

_________________
do the next right thing
“i follow you around, i always have. but you've gone to a place i cannot find. this grief has a gravity, it pulls me down, but a tiny voice whispers in my mind: you are lost, hope is gone, but you must go on.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Sujet: Re: coffee time - blaise
Revenir en haut Aller en bas
 

coffee time - blaise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Empty Storytime [PV Gak' & Eva] [Hentaï Page 2&3]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I've got 99 problems :: neighborhoods :: queens-