La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
Découvrez les badges, de quoi rendre votre profil encore plus personnalisé love ça se passe par ici !
Vous êtes un peu paumés ? hidebox Rendez vous sur : www.keskispass.com
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
Le Deal du moment : -33%
PC portable DELL GAMING G3 15-3500
Voir le deal
599.99 €

Partagez
 

 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
Sujet: Comme un air de déjà vu || Tony & AnastasiaMar 16 Fév - 23:29
Comme un air de déjà vu
Tony & Anastasia

« 'Cause though the truth may vary, this ship will carry our bodies safe to shore.»
Elle arpente la rue sans trop se soucier des gens ; du temps qui passe. Elle marche avec légèreté et apprécie les rayons chauds du soleil qui la touchent parfois entre deux caresses du vent hivernal. Depuis un an, c’est comme si un nouveau monde s’ouvrait à elle, comme si pour une fois, la vie l’autorisait à mettre un pas devant l’autre ses s’effondrer. Un nouvel appartement. Un nouveau boulot. De nouveaux amis. Elle a la sensation qu’au fond, rien ne pourrait mieux tourner ; même ses anciens amis cessent d’espérer que l’ancienne Ana refasse surface. Elle veut être appréciée et, bien que la chose en elle-même puisse être un tort, elle souhaiterait l’être pour ce qu’elle est vraiment… maintenant. Le passé ne l’intéresse pas. Après tout, elle l’a oublié. C’est comme s’il n’existait plus. Seules quelques bribes appartenant à des années plus de cinq ans en arrière restent imprégnées dans ses souvenirs. Ses amis d’enfance. Sa famille. Son groupe de musique préféré. Elle a la conviction que rien ne pourrait la séparer de ce qui a longtemps composé le socle de son existence sur cette Terre.

Un cri aiguë l’arrache de ses pensées et, relevant la tête au dernier moment, elle se cogne légèrement contre un lampadaire qui devait vraisemblablement avoir fait exprès de traverser devant elle à ce moment-là. Une jeune fille, dont elle ne saurait a priori estimer l’âge exact à cette distance, couine en direction d’une silhouette masculine qui tente de s’éloigner, en vain. Bientôt, plusieurs filles la rejoignent et glapissent en chœur dans les oreilles du pauvre jeune homme. Ana s’apprête à passer son chemin, en bonne samaritaine qu’elle est qui ne s’empêchera pas pour autant de cocher la case « je suis toujours prête à aider mon prochain » sur les questionnaires débiles et pourtant si passionnants dans lesquels on est censé découvrir à quel personnage de notre film préféré on ressemble le plus.

Un détail la dispense pourtant de faire preuve d’une immense bravoure en s’en allant royalement. Le jeune homme a l’air vraiment agacé. Pire, les filles commencent à lui courir après. Ayant passé toute sa vie dans les meets & greets et autres concerts, l’univers des fandom ne lui est absolument pas inconnu. Et, si son hystérie a parfois pu prendre le dessus au cours d’un concert, elle a toujours mit un point d’honneur à respecter les artistes qui se trouvaient devant elle. Fronçant le nez, la brune prend une seconde pour réfléchir. Bingo.

Ana hâte le pas et dépasse les quelques filles qui suivent le jeune homme à quelques mètres de distance, probablement pour donner l’impression d’un hasard et d’une simple trajectoire commune, hypothèse à laquelle personne ne croirait en entendant leurs gloussements. Là, elle donne un coup de pied dans une pancarte publicitaire en carton déposée sur la chaussée, faisant mine de s’être simplement entravée dedans. Inévitablement, les trois jeunes filles, qui la suivaient de près, se prennent également les pieds dedans et perdent l’équilibre. Leur attention est déviée. La fenêtre temporelle n’est que de quelques secondes. La jeune professeure se jette sans grâce sur le jeune homme et le pousse brusquement à l’intérieur d’une laverie automatique, leurs pas précipités claquant contre le carrelage moucheté de tâches de lessive. Là, avant que les fans hystériques ne passent devant la baie vitrée et ne reconnaissent l’individu, elle vide sur la tête de ce dernier le contenu intégral d’un panier de linge sale déposé là par un utilisateur, médusé. Une femme qui, pestant, rassemble rapidement son linge et quitte la laverie, les laissant seuls autour de machines à laver ronronnant.

Les rires s’éloignent, le ronchonnement offusqué en fait de même. Ana lève enfin les yeux vers l’homme qu’elle vient de sauver et, accessoirement, d’ensevelir sous des vêtements sales appartenant à une inconnue. Pourtant, si elle devrait s’en soucier, ce n’est absolument pas le cas. Ce qu’elle vient de réaliser est bien plus important. Ce visage. Elle le reconnaîtrait entre mille.

« Non ! Tony ! Ça fait tellement longtemps ! … Eh, je vais pouvoir postuler pour être l’une de vos gardes du corps, à ce stade ! »

Elle rit de bon cœur en regardant l’une de ses idoles depuis ses 13 ans. Pour elle, cela fait au moins cinq ans qu’elle ne les as pas vu. Cinq ans qui lui ont été dérobées de sa mémoire par un traumatisme dont elle refuse toujours de se remémorer, en parfaite collaboration avec son cerveau lésé. Peut être est-elle venue les voir en concert, pendant ces cinq ans. Peut être a-t-elle été retenue ailleurs. Elle n’en a aucune idée. Tout ce dont elle se souvient, c’est qu’en 2015, les concerts étaient extraordinaires.

« Oh, d’ailleurs… à moins que ça ne soit un nouveau style, tu devrais virer ça… », se moque-t-elle en dégageant une chaussette seule qui avait échoué sur son épaule.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Tony Chatwood
To do list rp :
Jane - www
Angie - www
Karl - www
TC - Lift - www
The Rip - www 24 déc 2020
The Rip - www 1 janv 2021
prénom nom - www
prénom nom - www
prénom nom - www
prénom nom - www
prénom nom - www

Summary :
♪ Batteur du groupe Rock Metal « The Rip », connu et reconnu sous le nom de Tony Chatwood. ♪

Tous les préliens du groupe The Rip

Rosckstar de naissance, son père étant une star du blues reconnue au Canada et surtout dans l’Ouest américain, il a toujours été dans le milieu. Connu sous le nom de Anthony « Tony »  Chatwood, son vrai prénom est Simon. Prénom choisi par sa mère, même son père ne l’utilise pas et il ne l’utilise que pour être discret. Et si pendant des années il a été tout sauf discret, eh bien personne, ou très peu de gens ne connaissent son prénom.

Même s’il est une rockstar, il n’est pas pour autant un décrocheur. Au contraire, il a un doctorat en musicologie (D. Mus.) à l’Université Laval à Québec. Il est aussi SoundTech, ça son père y tenait, parce que son père a toujours dit qu’on ne peut se fier qu’à son propre jugement pour savoir quel son on veut offrir au public. Son véritable talent ? Les percussions. Il adore les rythmes et ne peut s’empêcher de tapoter sur tout pour en entendre le son. La moindre surface risque à tout moment d’être tapée pour entendre le rendu. Par contre, il ne faut pas croire qu’il ne s’en tient qu’à cela. Non. Il sait à peu près jouer d’à peu près tous les instruments qui existent, même les plus exotique.

Son groupe, The Rip (et non R.I.P.), hard rock, est connu en Amérique et a même fait un temps en Europe. Reconnu surtout pour leur musique, mais aussi pour les frasques de ses membres, Tony, même s’il n’était que le batteur n’a pas échappé aux scandales, d’autant plus qu’on a souvent fait l’association avec son père qui a toujours été relativement soft et sain. Toxicomane depuis la fin de ses études, son addiction a prit de l’ampleur, malgré les séjour en centre de désintoxication, jusqu’en 2017 lorsqu’il fait une overdose. Il passe les deux années suivantes d’abord en cure, ensuite en immersion en diverses techniques musicales.

Et maintenant, il est à New-York, sous le nom de Simon Chatwood, incognito dans la mesure du possible, et il essaie de se retrouver dans un milieu qu’il ne connaît pas très bien, un milieu stable où on ne change pas de chambre d’hôtel au semaines. Une nouvelle vie clean, peut-être pas parfaitement sobre, mais où il lutte quand même constamment contre ses vices.
Date d'inscription :
22/01/2020
Messages :
335
Pseudo :
Leeyarom
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
au moins une fois par semaine, ou presque
Multinicks :
Ariadne Pickford / Tawny Thorvaldsen-H.
Avatar :
Michael Pitt (Pivette)
Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia Tenor
Age :
39 ans - 13 novembre 1981
Nationality :
Canado-americaine
Origins :
//
Religion :
à peine une ondulation catholique, adepte du aimez-vous les uns les autres, mais sans plus.
Status :
Marié, mais en... comment dire... pré-divorce non consenti ?
Orientation :
Ça ne regarde que moi
Work :
Rock star - SoundTech - batteur du groupe Rock Metal «The Rip » - fait quelques soirs par semaines au soundtech de l'Overkill.
Home adress :
3-05 Miranda height. (Bronx)
Communities :
#TheRip , #TheOverkill , #RHPS , #TheLift
Trigger :
Promotions des relations abusives sous toutes leurs formes
Warning :
TOUS les sujets sont susceptible de choquer, mais les évocations seront de natures émotives ou sensitives et non descriptives, à des fins de dénonciations.
Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 1
Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 200801051713957624 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 200801051713445219 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 26 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 7 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 16b Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 11Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 137 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 37 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 44 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 49Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 65 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 198Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 74 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 80 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 5 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 41 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 73 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 109 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 116 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 125 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 112 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 122 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 32 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 96
I NEED HELP
To do list rp : Jane - www
Angie - www
Karl - www
TC - Lift - www
The Rip - www 24 déc 2020
The Rip - www 1 janv 2021
prénom nom - www
prénom nom - www
prénom nom - www
prénom nom - www
prénom nom - www

Summary : ♪ Batteur du groupe Rock Metal « The Rip », connu et reconnu sous le nom de Tony Chatwood. ♪

Tous les préliens du groupe The Rip

Rosckstar de naissance, son père étant une star du blues reconnue au Canada et surtout dans l’Ouest américain, il a toujours été dans le milieu. Connu sous le nom de Anthony « Tony »  Chatwood, son vrai prénom est Simon. Prénom choisi par sa mère, même son père ne l’utilise pas et il ne l’utilise que pour être discret. Et si pendant des années il a été tout sauf discret, eh bien personne, ou très peu de gens ne connaissent son prénom.

Même s’il est une rockstar, il n’est pas pour autant un décrocheur. Au contraire, il a un doctorat en musicologie (D. Mus.) à l’Université Laval à Québec. Il est aussi SoundTech, ça son père y tenait, parce que son père a toujours dit qu’on ne peut se fier qu’à son propre jugement pour savoir quel son on veut offrir au public. Son véritable talent ? Les percussions. Il adore les rythmes et ne peut s’empêcher de tapoter sur tout pour en entendre le son. La moindre surface risque à tout moment d’être tapée pour entendre le rendu. Par contre, il ne faut pas croire qu’il ne s’en tient qu’à cela. Non. Il sait à peu près jouer d’à peu près tous les instruments qui existent, même les plus exotique.

Son groupe, The Rip (et non R.I.P.), hard rock, est connu en Amérique et a même fait un temps en Europe. Reconnu surtout pour leur musique, mais aussi pour les frasques de ses membres, Tony, même s’il n’était que le batteur n’a pas échappé aux scandales, d’autant plus qu’on a souvent fait l’association avec son père qui a toujours été relativement soft et sain. Toxicomane depuis la fin de ses études, son addiction a prit de l’ampleur, malgré les séjour en centre de désintoxication, jusqu’en 2017 lorsqu’il fait une overdose. Il passe les deux années suivantes d’abord en cure, ensuite en immersion en diverses techniques musicales.

Et maintenant, il est à New-York, sous le nom de Simon Chatwood, incognito dans la mesure du possible, et il essaie de se retrouver dans un milieu qu’il ne connaît pas très bien, un milieu stable où on ne change pas de chambre d’hôtel au semaines. Une nouvelle vie clean, peut-être pas parfaitement sobre, mais où il lutte quand même constamment contre ses vices.
Date d'inscription : 22/01/2020
Messages : 335
Pseudo : Leeyarom
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : au moins une fois par semaine, ou presque
Multinicks : Ariadne Pickford / Tawny Thorvaldsen-H.
Avatar : Michael Pitt (Pivette)
Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia Tenor
Age : 39 ans - 13 novembre 1981
Nationality : Canado-americaine
Origins : //
Religion : à peine une ondulation catholique, adepte du aimez-vous les uns les autres, mais sans plus.
Status : Marié, mais en... comment dire... pré-divorce non consenti ?
Orientation : Ça ne regarde que moi
Work : Rock star - SoundTech - batteur du groupe Rock Metal «The Rip » - fait quelques soirs par semaines au soundtech de l'Overkill.
Home adress : 3-05 Miranda height. (Bronx)
Communities : #TheRip , #TheOverkill , #RHPS , #TheLift
Trigger : Promotions des relations abusives sous toutes leurs formes
Warning : TOUS les sujets sont susceptible de choquer, mais les évocations seront de natures émotives ou sensitives et non descriptives, à des fins de dénonciations.
Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 1
Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 200801051713957624 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 200801051713445219 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 26 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 7 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 16b Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 11Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 137 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 37 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 44 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 49Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 65 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 198Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 74 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 80 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 5 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 41 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 73 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 109 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 116 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 125 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 112 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 122 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 32 Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia 96

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
http://99problems.forumactif.com/t2214-tony-i-had-no-wisdom http://99problems.forumactif.com/t2218-simon-somewhere-on-the-darker-side#38948
Sujet: Re: Comme un air de déjà vu || Tony & AnastasiaLun 15 Mar - 23:53
DÉJÀ VU



Il a décidément perdu l’habitude des fans en délire. Depuis trois ans, il a appris à naviguer avec les paparazzis pour rester discret, mais les fans inopinés, il se réhabitue un peu moins rapidement. C’est parce que les paparazzis essayent de se placer pour prendre la meilleure photo. Ils ne viennent pas vous sauter au cou ou hurler dans vos oreilles pour attirer les regards. Il ne se cache pas particulièrement aujourd’hui, mais au premier cri strident, dès qu'il se confirme qu’il en est la cible, il file. Assez rapidement pour garder ses distances avec des filles en talons, mais pas assez pour qu’il puisse les semer. Il navigue entre les gens sur les trottoirs, il aurait préféré une foule plus dense pour pouvoir s’y camoufler, mais c’est pas son jour de chance on dirait parce que le peux de gens arrivent à le voir arriver et se poussent sur le côté, laissant la voie libre aux demoiselles derrière. À les regarder, elles n’ont pas l’air très âgées… est-ce qu'elles étaient en âge de le reconnaître il y a trois ans ?

C’est certain que The Rip fait parler de lui depuis le début de l’année, avec l’accident de Karl, il n’y a plus aucun doute sur le fait qu’ils sont tous à New-York, mais il ne s’attendait pas à se faire poursuivre de la sorte. Avant, c’était marrant, mais là, c’est surtout agaçant. Enfin, à la sortie d’un show ou pendant un after, lorsqu’une occasion spéciale avec le reste du groupe, ça s’explique, mais dans la rue, comme ça… Il a bien essayé d’expliquer que c’était pas un bon moment, mais… de toute évidence, elles s’en fichent, pour elles, c’était le bon moment. Tant pis, elles n’auront rien. Il souhaite presque qu’une d’entre elles se torde la cheville. Ça leur servirait de leçons. Mais elles semblent inébranlables sur leurs talons. Merde.

Il essaie de se défiler du mieux qu'il le peut, sans toutefois attirer plus l’attention que possible. Mais avec des folles qui hurlent et qui couinent d’excitation, c’est pas trop aisé. Il entend un bref fracas derrière lui et des petits cris contrariés, il se retourne rapidement, soucieux que personne ne se soit blessé sérieusement, et est brusquement saisi par une jeune femme, qu’il reconnait rapidement. Anastasia ! Et c’est parce qu’il la reconnaît rapidement qu'il accepte de se faire pousser sans ménagement à l’intérieur d’une laverie presque vide. Jusque là, ça va, c’est une bonne idée, il cherche la porte arrière de la boutique, quitte à se heurter au propriétaire et expliquer la situation, mais il se retrouve soudainement enfouie sous une pile des vêtements d'une clientèle avec qui il échange un regard courroucé dans le cas de la dame, désolé dans le cas de la rockstar.

- Désolé… vraiment désolé... murmure-t-il, en tentant d’aider la dame à récupérer ses avoirs. Mesure désespérée, vraiment désolé… euh… je peux payer… ajoute-t-il, sans parler très fort, au cas ou ELLES entendent, mais en tout cas, soit la dame n’a pas entendu, soit elle est trop contrariée.

Mais la encore des vêtements dans une laveuse… elle reviendra, donc… et, deuxième surprise, Anastasia vient de le reconnaître. Eh oui, ça fait longtemps… garde du corps ? Ouais, possibilité au résultat mitigé. Réussite sur le résultat, mais échec sur l’exécution.

- Bien sûr que c’est moi, dit-il sur un ton familier, comme si elle faisait partie de son cercle habituel de bons amis. C’est un peu vrai, quoiqu’il a un peu de mal de faire la part des choses de temps en temps. Surtout actuellement. J’en conclus que tu fais ce genre de trucs à tout le monde ? Même de purs étrangers ? Il sourit, sincèrement ravi, malgré la grimace qu'il fait lorsqu’elle retire la chaussette. Ouais, c’est une possibilité, mais faut éviter les paniers de linge sale, je crois que juste me cacher à la vue des hystériques aurait été suffisant. Maintenant, y a une dame qui m’en veut à mort de lui avoir volé une chaussette ! Quand même, il aurait bien aimé la dédommager cette pauvre dame courroucée. Et franchement, si une d’entre elles avait regardé par la vitrine, tu crois que c’est plus subtile de voir un petit groupe dans une laverie qu’un type qui se vide un panier de vêtements sur la tête ? Faudra revoir tes mises en contexte pour être un garde du corps efficace ! Mais tout de même, il est ravi de la voir et il la serre brièvement dans ses bras. Merci de m’avoir sauvé des ces harpies !

Quoique le terme n’était pas nécessairement approprié parce que ces filles hystériques n’avaient rien de vengeresses. Mais bref. Il jette un coup d’oeil à la vitrine, question de voir si la voie est libre.

- T’avais quoi de prévu avant que tu me serve de bouclier ?

Parce que la moindre des choses est de s’assurer qu’elle ne sera pas en retard nul part et que son sauvetage ne lui porte aucun préjudice. Ça peut aussi être interprété par si elle a le temps pour un café/thé/verre ou tout autre truc marrant du genre.




_________________

Call me Rockstar
   
Oh, said I know I used to walk down the very same road And if I could I'd give you some advice See, he don't care about you All the good, all the bad you do, no, he wants your life, and that's the devil's price - Poor Man's Poison
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
Sujet: Re: Comme un air de déjà vu || Tony & AnastasiaMer 28 Avr - 15:44
Comme un air de déjà vu
Tony & Anastasia

« 'Cause though the truth may vary, this ship will carry our bodies safe to shore.»
La menace s’éloigne, de ce qu’elle peut déduire de l’adoucissement des gloussements à l’origine du désagrément. Seul reste Tony face à elle, entouré d’une pile de vêtements qui n’appartient à aucun d’entre eux. La dame les récupère, sans oublier d’émettre quelques grognements courroucés, avant de s’installer au plus loin des deux individus perturbateurs. A sa plaisanterie, Ana rit de bon cœur, levant exagérément les yeux au ciel.

« Ouaip. J’adore verser le linge sale des autres sur la tête de parfaits inconnus. J’ai juste à m’auto-proclamer garde du corps officiel et boum, ça met du beurre dans les épinards. Pratique, non ? », ironise-t-elle, malgré un regard mauvais de la victime, dommage collatéral, qui continue de fixer la machine à laver ronronnant.

Le voir devant elle l’intrigue autant que cela apporte une lueur de confort dans son quotidien récemment ré-apprivoisé. Lui qui appartient à la vie de l’ancienne Ana, beaucoup plus morose dans son caractère, beaucoup moins avenante… Le rencontrer de nouveau la plonge dans une joie teintée d’une nostalgie qu’elle ne cerne pas tout à fait. Parfois, elle ne sait plus réellement comment se comporter. Doit-elle imiter celle qu’elle était autrefois et dont elle n’a plus aucun souvenir ? Cette personnalité initiée par des traumatismes désormais oubliés et qu’elle s’acharne à éviter ? Doit-elle se forcer à correspondre à la description réitérée de nombreuses fois par ses proches, lorsqu’au sortir de l’hôpital elle les ennuyait de ne plus être celle qu’elle était avant l’accident ? Au début, elle avait essayé. Mais ce n’est plus le cas. Elle vit, c’est suffisant. Cela l’a toujours été.

Son rire s’accentue à mesure qu’il s’indigne, lui qui s’est malencontreusement – et par la faute exclusive d’Anastasia – attiré les foudres d’une inconnue lorsque tant d’autres alternatives étaient disponibles pour le sauver de cette situation cocasse.

« Rabat-joie ! Ça arrive plus que tu ne le crois, les gens qui se vident des paniers sur la tête. Eh, c’est New York ! » , s’exclame-t-elle en levant les mains, paumes vers le ciel, sans croire une seule seconde à son argument bancal qu’elle avance pourtant avec une forte conviction.

Il la serre dans ses bras ; c’est subtil et bref, mais elle se sent heureuse. Parce que le groupe lui a manqué, et Tony également. Parce qu’au fond, si la curiosité pouvait à un seul instant battre sa frayeur de connaître son passé oublié, ce serait pour revivre ses souvenirs liés à The Rip. Aussi loin qu’elle se souvienne, elle ne s’est jamais sentie aussi bien qu’en écoutant leur musique ou en allant à leurs concerts. C’était son échappatoire, à l’époque. Désormais, c’est son ancre. Ce qui la rattache à la réalité.

« Boarf, rien d’incroyable, je profitais juste du soleil pour aller m’acheter des fruits. J’adore les smoothies », confie-t-elle dans un rire un peu gêné, sa vie n’étant en rien aussi extraordinaire que doit être la sienne. « Et toi alors ? Tu faisais une chasse aux groupies ? Si c’est le cas, félicitations, c’est une belle prise ! »

Elle fait mine d’applaudir, sans trop faire de bruit, de peur que les prédatrices ne décident de faire demi-tour en entendant un quelconque bruit improbable venant de cette laverie automatique.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Sujet: Re: Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia
Revenir en haut Aller en bas
 

Comme un air de déjà vu || Tony & Anastasia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I've got 99 problems :: manhattan - city center :: downtown :: Greenwich Village-