La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
Découvrez les badges, de quoi rendre votre profil encore plus personnalisé love ça se passe par ici !
Vous êtes un peu paumés ? hidebox Rendez vous sur : www.keskispass.com
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
-79%
Le deal à ne pas rater :
DCL : Drone Championship League – Jeu PS4
6.99 € 32.90 €
Voir le deal

Partagez
 

 How time goes by | feat. Kit Wallace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
Sujet: How time goes by | feat. Kit WallaceLun 15 Mar - 9:14

9:00.

Un jour plus ou moins maussade. Hayley doit se rendre à l’hôpital pour consulter, comme tous les mois, pour faire le point sur le suivi de son trouble bipolaire. Trouble dont elle n’a parlé à personne sauf à Ross, pas parce qu’elle a honte, non, mais parce qu’elle estime que ça n’excuse rien. Surtout pas son passé chaotique qu’elle a fait subir aux gens qu’elle « aime ». Ou aime tout court, je ne sais pas. Est-ce qu’elle aime véritablement ses parents ? En vérité, sûrement. Surtout depuis qu’elle s’est calmée, qu’elle a repris un rythme et une hygiène de vie plus ou moins normales. Certes, il lui reste le cannabis, mais elle n’en consomme pas si souvent. Elle sait que cela peut encourager un épisode de sa maladie, et elle n’a pas envie de subir ça. Alors elle fait attention. Elle dort et mange à horaires fixes. Du moins, elle essaie, la plupart du temps. Elle ne boit pas trop de café, même si elle adore ça. Hayley, elle a envie de s’en sortir, coûte que coûte. Révolue l’époque où elle n’aspirait qu’au chaos. Désormais, elle souhaite rester sur le bon chemin, quoi que ça veuille dire.

Alors elle va se rendre à ce rendez-vous avec son psychiatre, même si actuellement, cela ne sert pas à grand-chose selon elle. C’est dur d’aller à un rendez-vous médical quand il n’y a rien à signaler. Enfin, rien à signaler… Plus ou moins. Hayley ne pète pas la forme, mais elle n’est pas non plus en dépression. Elle est dans ce qu’on appelle une période d’euthymie. Autrement dit, ses périodes préférées, puisqu’elles représentent la stabilité. Elle arrive à travailler correctement, ses relations sont correctes, non vraiment, en apparence, il n’y a rien à signaler. Du coup, elle enfile une tenue décontractée (elle a envie d’être confortable pour se rendre à l’hôpital), vêtue d’un pantalon noir et d’un haut uni couleur bordeaux. Elle se coiffe et attache ses cheveux en queue de cheval (elle aime avoir le visage dégagé) avant d’appliquer un peu de gloss rosé sur ses lèvres. Tout simple, mais efficace. S’équipant d’une petite veste parce qu’il fait encore un peu frisquet tôt ce matin, elle est prête à sortir.

[…]

Enfin arrivée au Richmond Medical Center, ce centre hospitalier prestigieux dans lequel Hayley se fait suivre de près d’une main de maître, elle va se signaler à l’accueil et va directement patienter dans la salle d’attente en attendant que le médecin psychiatre qui s’occupe d’elle vienne la chercher, puisque c’est comme ça que ça fonctionne. Celui-ci ne tarde pas à arriver, pas étonnant vu qu’elle n’était que peu en avance pour commencer. L’entretien se passe bien. Hayley a toujours le cœur qui bat un peu plus fort et elle se sent rougir parce que les entretiens avec le psychiatre la rendent toujours un peu anxieuse. La jeune femme arrive à parler, cependant, comme toujours, et le médecin l’écoute attentivement. Elle répond à ses questions de manière normale, puisque comme dit un peu plus haut, selon elle, il n’y a rien de spécial à signaler. Il prend quelques notes quand même, histoire d’assurer un bon suivi, et au fond, Hayley aimerait bien savoir ce qu’il écrit. En vingt minutes, l’entretien est terminé et Hayley serre la main du docteur avant de tourner les talons et de sortir de son bureau pour se diriger vers la sortie de l’hôpital et rentrer chez elle.

Elle ne s’y attendait certainement pas, mais c’est à ce moment-là qu’elle le croise. Pas de doute, c’est lui. Cela fait maintenant six ans qu’elle ne l’a pas vu, cela fait beaucoup moins de temps qu’elle ne pense plus à lui. En vérité, elle pense toujours à lui de temps en temps, parce que comment pourrait-elle l’oublier ? Il a marqué toute sa jeunesse, toute son adolescence, et elle ne l’oubliera jamais. Kit Wallace. Ce vieil amour qu’elle a toujours nié. Ce jeune homme qu’elle a éjecté de sa vie lorsqu’elle a voulu se reprendre en main, cet individu qu’elle a tenu responsable pour tous ses torts à l’époque. Six années complètes se sont écoulées depuis qu’elle l’a vu pour la dernière fois… que le temps passe vite. A ce moment-là, elle ne sait même pas s’il l’a aperçue aussi. Elle pourrait l’ignorer et continuer son chemin, faire comme si de rien n’était, et ce même s’il a aussi posé son regard sur elle. Mais Hayley est trop impulsive pour ça. Elle écoute à peine sa raison… « Kit ! » Elle s’approche de lui, comme si une force invisible la guidait. « C’est Hayley… Tu te souviens de moi ? » lance-t-elle avec un petit sourire. Question bête. Elle est maladroite, la jeune femme, mais c’est tout ce qu’elle a trouvé pour l’instant. Elle ne sait pas où tout ça va la mener, elle a parlé avant de réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Kit Wallace
To do list rp :
roman(4) - hayley
Summary :
kit c'est un garçon habitué à la solitude. distant, mystérieux, pas du genre à exprimer clairement ses sentiments ou encore moins à faire de long monologues le concernant. il ne parle que très peu kit, pas souvent pour dire du bien. il blesse facilement, sans vraiment s'en rendre compte parce qu'il ne comprend pas toujours ce besoin de ressentir de l'affection de l'autre. depuis son opération, il s'efface dans la vie de ses proches, parce qu'il n'arrive pas à parler de lui, à passer à autre chose, faire abstraction de cette fausse jambe qui remplace la sienne qui était pourtant bien vivante. il suit une réunion à laquelle il ne s'exprime pas. il préfère largement écouter dans le silence, les problèmes des autres. une petite boule d'amour dépressive que tout le monde désire aimer sauf lui-même.
Date d'inscription :
30/01/2020
Messages :
223
Pseudo :
metsuko.
Player's pronoun :
elle.
Rythme de rp :
aléatoire.
Multinicks :
mat, tessa, shin, noam, ross, becca, nana, rhys, priya & ruben
Avatar :
jeremy a white. (ethereal)
How time goes by | feat. Kit Wallace 126d05bc40589b79b47e017242171ab33b63eb32
Age :
vingt-six ans. (17 février)
Status :
sa main droite est la meilleure des compagnes. elle est fidèle. petit con.
Orientation :
bisexuel.
Work :
mécano au repos forcé depuis la perte de sa jambe gauche. tristesse.
Home adress :
#18 bedford street, williamsburg avec sa petite soeur zoella.
Communities :
- ici vos communautés !
Trigger :
j'en parle toujours avec mon partenaire.
Warning :
dépression, handicap, maladie.
aucun badge pour l'instant.
JUST SMALL DADDY ISSUES
To do list rp : roman(4) - hayley Summary : kit c'est un garçon habitué à la solitude. distant, mystérieux, pas du genre à exprimer clairement ses sentiments ou encore moins à faire de long monologues le concernant. il ne parle que très peu kit, pas souvent pour dire du bien. il blesse facilement, sans vraiment s'en rendre compte parce qu'il ne comprend pas toujours ce besoin de ressentir de l'affection de l'autre. depuis son opération, il s'efface dans la vie de ses proches, parce qu'il n'arrive pas à parler de lui, à passer à autre chose, faire abstraction de cette fausse jambe qui remplace la sienne qui était pourtant bien vivante. il suit une réunion à laquelle il ne s'exprime pas. il préfère largement écouter dans le silence, les problèmes des autres. une petite boule d'amour dépressive que tout le monde désire aimer sauf lui-même. Date d'inscription : 30/01/2020
Messages : 223
Pseudo : metsuko.
Player's pronoun : elle.
Rythme de rp : aléatoire.
Multinicks : mat, tessa, shin, noam, ross, becca, nana, rhys, priya & ruben
Avatar : jeremy a white. (ethereal)
How time goes by | feat. Kit Wallace 126d05bc40589b79b47e017242171ab33b63eb32
Age : vingt-six ans. (17 février)
Status : sa main droite est la meilleure des compagnes. elle est fidèle. petit con.
Orientation : bisexuel.
Work : mécano au repos forcé depuis la perte de sa jambe gauche. tristesse.
Home adress : #18 bedford street, williamsburg avec sa petite soeur zoella.
Communities : - ici vos communautés !
Trigger : j'en parle toujours avec mon partenaire.
Warning : dépression, handicap, maladie.
aucun badge pour l'instant.
http://99problems.forumactif.com/t2287-everybody-gets-high-kit http://99problems.forumactif.com/t2305-popular-monster-kit
Sujet: Re: How time goes by | feat. Kit WallaceJeu 15 Avr - 23:11

il connait la chanson par coeur. toujours les même remarques, les même conseils. kit n'a aucune envie, ni même la véritable intention de changer son mode de vie. il s'en fiche de mourir, il s'en fiche de se détruire la santé avec la cigarette ou encore avec l'alcool. il s'en fiche que les traitements ne sont pas compatibles avec tout ce qu'il aime dans sa vie. kit ne ressent pas le besoin de faire des efforts.. pour qui ? pourquoi ? c'est un enfant adopté qui compte plus de famille d'accueils dans son compteur que n'importe quel gosse. ses parents sont gentils, présent pour lui mais, kit n'a jamais su agir comme un fils comme les autres. à dire je t'aime, à montrer de la gratitude. la seule personne sur laquelle il se repose un minimum -et encore, kit ne s'ouvre pas facilement- c'est sa petite soeur adoptive. la seule qu'il écoute un minimum et qu'il n'ose pas énerver. c'est bien pour cette raison qu'il assiste au groupe de soutien, bien pour cette raison qu'il prend correctement ses rendez-vous pour vérifier la tumeur qui dort dans son corps. et puis il y'a roman.. peut-être son unique ami. le seul qui ai su déclencher un petit quelque chose chez lui. une part de confiance, un lien différent des autres. le seul avec qui il n'a pas spécialement peur d'être lui-même.. même si kit aura toujours une certaine retenue avec les autres.

kit pousse un long soupir devant l'entrée de l'hôpital. tirant jusqu'au maximum sur sa cigarette avant de la balancer sur le sol et de l'écraser à l'aide de son pied encore en vie. vivre avec une jambe en moins lui semble toujours impossible. parce que kit n'accepte toujours pas, n'arrive pas à s'y faire à cette prothèse. il aurait préféré mourir que de perdre une partie de lui pour toujours. et des parties.. il en a perdu et pas seulement physique. la croiser ne faisait pas partit de ses plans, ni même de ses ambitions futures. hayley. la seule personne dont il est tombé amoureux. la seule à lui avoir brisé le coeur et pas qu'une fois. il l'aimait autant qu'il la détestait et la déteste surement toujours. il se déteste aussi.. d'avoir été si faible et d'avoir baissé la garde de nombreuse fois face à elle. une relation toxique certes.. mais, son unique relation jusqu'à présent. et du jour au lendemain plus rien. véritable trou noir. véritable absence au creux de sa poitrine même s'il n'a jamais voulu l'accepter. « malheureusement. » il se souvient encore de tout. de toute la violence qu'il a pu ressentir à son départ, jusqu'à le peu de tendresse qu'il ai trouvé le courage de lui offrir. « comment oublier hayley wiley ? » ce n'est pas vraiment une question sérieuse. difficile d'oublier quand on est à ce point rancunier. « je pourrais te demander comment ça va mais, au fond j'en ai pas spécialement envie. » il est blessant, froid. mais, c'est tout ce qu'elle a laissée de lui. « et tout semble aller pour le mieux. » suffit de voir la manière dont elle est habillée, à prendre à ce point soin d'elle. une femme complètement différente de l'adolescente rebelle qui hantait ses nuits.

_________________
you bathe in your victory, you blew out all my fumes. and if i took on the planet will i pay my dues ?  ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
Sujet: Re: How time goes by | feat. Kit WallaceSam 24 Avr - 9:07

Hayley est toujours d’humeur maussade, et la vérité c’est qu’elle ne sait pas ce que croiser Kit est en train de faire à son corps, à son esprit. Elle a le cœur qui bat plus fort, elle a quelques palpitations, elle rougit. Elle ne tremble pas, mais elle en est à deux doigts. Hayley est embarrassée, gênée. Que dire après tant d’absence ? Que dire après tant de rancœur que Kit a dû ressentir à son regard ? Est-ce que c’est toujours le cas aujourd’hui, d’ailleurs ? Repenser à leur séparation brise toujours le cœur de Hayley. Ça n’aurait pas dû se passer aussi brusquement. Elle a merdé, dans la manière dont elle a géré les choses. Elle n’aurait pas dû le blâmer pour tous ses torts et ses démons, mais elle l’a fait. Et si elle pouvait revenir en arrière pour retirer certaines paroles, elle le ferait sans hésiter. En revoyant Kit, elle revoit l’adolescente qu’elle était à l’époque, où le chaos était la seule chose qui l’intéressait et la fascinait. Une époque qu’elle trouvait charmante et cool initialement mais qui maintenant la repousse. « Malheureusement. » Hayley déglutit. Elle n’était pas prête à entendre ça. Surtout pas aujourd’hui. Pourtant, la voilà, aux côtés de Kit, par pur hasard. Elle a mille questions en vérité, elle veut savoir comment il va, ce qu’il fout dans un hôpital, la nouvelle Hayley veut rattraper le temps perdu, elle veut se faire pardonner. « Ah. » Que répondre d’autre ? Elle esquisse un demi-sourire, s’efforçant d’être plus ou moins agréable même si une partie d’elle lui crie de l’incendier pour être aussi désagréable. « Comment oublier Hayley Wiley ? » Le fait qu’il prononce son nom lui donne des frissons. Il se souvient d’elle, et bien plus que ce que notre graphiste imagine. La vérité, c’est que elle aussi elle se souvient de lui, d’eux même. Elle ne sait pas si elle doit être flattée ou gênée de cette question selon ce que Kit sous-entend, alors elle glousse, un peu par défaut. « Je pourrais te demander comment ça va mais, au fond j'en ai pas spécialement envie. » Hayley a un mouvement de recul de la tête. Elle est presque sidérée. Elle comprend qu’elle a été plus que désagréable par le passé, mais pourquoi doit-il être aussi méchant maintenant ? Ça fait six ans, bon sang. Six longues années durant lesquelles ils ont tous les deux sûrement bien évolué. Le comportement de Kit chatouille l’impulsivité de Hayley qui s’apprête à franchir la barrière de ses lèvres avant que le jeune homme enchaine. « Et tout semble aller pour le mieux. » dit-il, nonchalamment, en la regardant de haut en bas. C’en est trop pour notre jeune femme. Elle ferme les yeux quelques instants, prend une grande inspiration, et ne se retient plus. « Pour qui tu te prends au juste, pour dire que « tout semble aller pour le mieux » ? Tu ne sais rien de moi, Kit. Ça fait six ans qu’on ne s’est pas vus. C’est énorme. Je suis certaine que dans ta vie aussi il s’est passé plein de trucs, non ? » Elle expire, essaie de calmer sa respiration, s’approche un peu de lui, baisse les yeux, puis les relève pour fixer Kit et choper son regard. « Je suis sincèrement désolée. J’ai déconné, Kit. Tu le sais peut-être même mieux que moi. Mais tu crois vraiment que c’est une raison d’être aussi désagréable encore maintenant ? » Hayley secoue la tête, animée par ses propres paroles. « Viens, on trouve un endroit et on discute. » Elle espère juste qu’il ne va pas contester son ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Sujet: Re: How time goes by | feat. Kit Wallace
Revenir en haut Aller en bas
 

How time goes by | feat. Kit Wallace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Empty Storytime [PV Gak' & Eva] [Hentaï Page 2&3]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I've got 99 problems :: neighborhoods :: staten island :: Richmond Medical Center-