La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
Découvrez les badges, de quoi rendre votre profil encore plus personnalisé love ça se passe par ici !
Vous êtes un peu paumés ? hidebox Rendez vous sur : www.keskispass.com
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres ...
Voir le deal

Partagez
 

 I'm worried (Kwamie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Sujet: I'm worried (Kwamie)Lun 15 Mar - 21:49

Alika était inquiète. Elle n'avait pas dormit de la nuit. Elle et Kwamie n'avaient pas de nouvelles de son frère depuis la vieille. Le mari de celui-ci l'avait appelé en panique la vieille puisqu'il était parti après une dispute et depuis, ils n'avaient pas de nouvelle. La brunette aurait aimé que son frère arrive chez lui au milieu de la nuit, comme il le faisait parfois alors qu'il était bourré, mais ça n'avait pas été le cas. Alika ne voulait pas inquiéter ses parents. Ils avaient suffisamment de problèmes comme ça. Alika et Kwamie pouvaient gérer celui-ci.

Par chance, la brunette pouvait compter sur le maquillage pour masquer son manque de sommeil. Malgré la nuit qu'elle avait passé, elle semblait rayonnante comme à l'habitude. Alika prenait toujours soin de son apparence. Elle échangea de nombreux messages avec Kwam. Tout comme elle, son grand frère devait se rendre au centre-ville ce matin. Alika en profita donc pour l'inviter au café qui se trouvait tout prêt de son travail. La brunette fit la première arrivé au café. Elle commanda son latte (pour aujourd'hui avec double expresso) avec du lait d'amande et un peu de miel. Elle commanda aussi la boisson de son frère. Au même moment ou elle reçu la commande avec les deux goblets son frère fit son entré. Elle lui tendit son gobelet pour qu'il le prenne. Elle le serra ensuite dans ses bras.

Kwam!!!! Tu tombes à point. Je venais justement de commander et je nous cherchais une table.

Elle trouva une table qui venait de se libérer du coin des yeux et fit signe à son frère de le suivre avant de s'installer.

Alors, dis-moi, j'espère que tu as réussis à dormir sans trop t'inquiéter?

La brunette prit une gorgée de son latte.

Est-ce que tu as appelé à son travail pour voir s'il s'est présenté?

@Kwamie Franklin
J'espère que tu aimeras love
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Sujet: Re: I'm worried (Kwamie)Mer 17 Mar - 11:53
Il avait mal dormi. Comme si les appels au plein milieu de la nuit lui indiquant que l’ainé des Franklin avait une nouvelle fois disparu, ceux-ci avaient réveillé Callie qui malgré son jeune âge, avait vite compris que quelque chose n’allait pas. La petite avait ensuite insisté pour dormir avec son papa, qui n’a pas réussi à retrouver le sommeil. Il faut dire que faire une bonne nuit relève du miracle depuis des mois. Quand se décidera-t-il à parler à Kore des problèmes financiers engendrés par la non-vente de leur appartement ? Trop de fierté. Trop de peur de mettre en péril ce qu’ils arrivent bien trop difficilement à reconstruire. Une vie encore trop fragile. Hors de question qu’une quelconque dispute vienne entacher de nouveau la vie de Callie.

C’est le cœur lourd que Kwamie franchit la porte du café où il a rendez-vous avec Alika. S’ils arrivaient à retrouver leur frère, ça leur ferait déjà un poids en moins. Il tente d’arborer un sourire, mais il n’a pas la facilité de la cadette à cacher ses émotions. Au travail, il fait bonne figure, parce qu’il n’a pas le choix, mais dans le cadre privé, seul endroit où il peut se montrer au naturel, faire tant d’efforts ne lui sied guère. Il attrape son gobelet et rejoint Lik à la table choisie.

« Callie s’est réveillée. Elle a vite compris que ça n’allait pas et a insisté pour dormir avec moi… Forcément, elle n’a fait que gigoter alors comment veux-tu trouver le sommeil. »

Aucun des deux Franklin n’est assez idiot pour croire que la difficulté à trouver le sommeil est uniquement lié à la petite fille, mais il est bien plus aisé pour le métis de mettre un peu d’autodérision dans ses paroles.

« J’ai fait une liste de lieux où il pourrait être. » poursuit-il.

Il l’avait envoyé à son beau-frère dès qu’il s’était levé, qui avait lui-même ajouté quelques lieux à la liste.

« Moi, non mais Ezra oui. Il a aussi appelé les hôpitaux et je comptais faire les commissariats, des fois que. Pour l’instant, aucun signe de lui… » Une grimace vient se figer sur ses lèvres alors qu’une boule s’accroit au creux de son estomac. « J’ai des rendez-vous tout l’après-midi alors je pourrais pas m’en occuper si on ne le retrouve pas d’ici là. » Ca ne lui fait pas plaisir de l’admettre et s’il devait choisir entre sa famille et son travail, le choix était rapide mais en l’occurrence, travailler était un moyen de sauver son autre famille : sa fille, et de pouvoir lui laisser un toit sur la tête et à manger dans son assiette chaque jour, donc il ne peut pas se dérober à ses obligations professionnelles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Sujet: Re: I'm worried (Kwamie)Mer 17 Mar - 20:50
Alika n'avait pas dormit de la nuit, grâce au maquillage, elle avait malgré tout bonne mine. Le fond de teint pouvait faire une différence. Alika n'était pas une maquilleuse professionnel, mais avec les années à travailler celles qui pouvaient faire des miracles avec son apparences, la jeune femme avait appris à se débrouiller. Alika ne savait pas tous les problèmes financier de son frère. Si elle savait, elle offrirait son aide, mais des conversations comme celles-ci n'étaient jamais facile.

Elle était heureuse de retrouver son grand frère ce matin. Au moins, elle avait toujours l'un d'eux. L'autre semblait être disparu de la map. Alika ne voulait pas s'imaginer le pire, mais elle n'arrivait pas à faire autrement. Elle avait peur de recevoir un appel de la police, s'imaginant le pire. Alika offrit le gobelet à son frère avant de trouver une table qu'elle désigna d'abord du regard avant de s'y asseoir.

Je suis heureuse de voir que ce n'est pas seulement quand elle vient dormir chez moi qu'elle bouge autant. Alika afficha un petit sourire en coin. Je suis certaine qu'elle n'est pas la seule raison qui t'a empêché de dormir.

Alika ne rajouta rien de plus sur le sujet. Tous les deux savaient exactement ce qu'elle faisait référence.

Oh d'accord. Est-ce que tu l'as dans ton téléphone? Pourrais-tu me l'envoyer?

Alika était curieuse de voir la liste. Elle pourrait peut-être aussi ajouter quelques lieux. Alika écouta attentivement son frère. Elle n'avait pas osé appeller. Ça lui faisait trop peur. C'était bon signe.

Ça me soulage. Si ça se trouve, il est peut-être chez un ami ou dans le fin fond d'un bar miteux. Tu te souviens de celui ou on l'a retrouvé la dernière fois?

Alika ne se souvenait plus du nom de l'endroit, mais elle savait ou il se trouvait.

De mon côté, j'ai appelé les parents et sans mentionner sa disparition et je sais qu'il ne s'est pas présenté chez eux.

Elle ne voulait surtout pas inquiéter les parents de suite. Ça l'aurait surprise qu'il soit chez les parents. C'est bien le dernier endroit ou il se retrouvait quand il prenait un verre de trop, mais parfois son frère pouvait être imprévisible.

Ne t'en fais même pas avec ça. Tu as ton travail et Callie. De mon côté, j'ai pu me libérer pour la journée.

Alika prit une gorgée de son latte.

Et sinon toi tu arrives à gérer entre le travail et Callie?

La brunette savait que ce n'était pas facile pour son frère en ce moment et elle se faisait un peu de soucis pour celui-ci.

Tu sais que je suis toujours là si tu as besoin de quoi que se soit.

Elle était très inquiète pour son autre frère porté disparu mais elle savait aussi que ce n'était pas des moments faciles pour Kwamie et il pouvait compter sur elle et son support.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Sujet: Re: I'm worried (Kwamie)Ven 19 Mar - 14:39
La jeune femme arrive à arracher un sourire à son ainé. Mentionner Callie est souvent une source de joie pour le père de famille, quand ce n’est pas l’inquiétude qui prend le dessus, bien entendu, sentiment naturel quand on a vécu autant de souffrance en si peu de temps. Kwamie aborde ensuite la liste et il s’empresse de prendre son téléphone dans la poche de son jean et d’y fouiner jusqu’à retrouver la liste. Elle n’était pas très loin. Un screen et il l’envoie par sms à sa sœur.

« Ouais… Difficile d’oublier cette devanture. » Il roule des yeux. Lui qui était amateur de bar dès qu’il arrivait à se libérer une soirée, n’aurait jamais mis les pieds dans un endroit pareil, si ça n’avait pas été pour chercher son frère. Cette fois-là, l’ainé avait laissé la géolocalisation sur son téléphone, ce qui avait été bien pratique pour remettre la main sur le Franklin mais malheureusement, ce n’était pas le cas aujourd’hui. « Et l’odeur… Un mix de vomi, d’alcool et de fumée de cigarettes. » Erk. Il joint la grimace à la parole, absolument dégouté rien qu’en évoquant ce souvenir. A se demander pourquoi les services d’hygiène n’avaient pas encore fermé l’établissement.

« J’essaye de me dire qu’il ne doit pas être loin, allongé quelque part en train de cuver… » tente-t-il de se convaincre. Ça n’avait jamais été catastrophique jusque-là. Leur ainé allait toujours bien, avec un gros mal de tête, certes, mais bien. Une fois, il avait fallu avoir recours à quelques points de suture, car il s’était battu, mais c’était bien le pire qui était arrivé. Jusqu’à la fois de trop où ce sera grave… Kwamie enlève vite cette idée de sa tête.

Il hoche la tête lorsqu’Alika mentionne qu’elle a pu prendre sa journée. « Oui, je sais. » Il lui offre un sourire de remerciements, tout en sachant pertinemment qu’il fera tout pour ne pas demander de l’aide à sa sœur. L’homme a bien trop de fierté pour parler de ses soucis ouvertement et ce n’est qu’en dernier recours qu’il parvient généralement à tout déballer. « C’est un peu plus simple depuis que Callie revoit sa mère. Elle a l’air de m’en vouloir un peu moins, comme si elle comprenait enfin que ce n’est pas de ma faute si Kore est partie. » Son ex-compagne était partie du jour au lendemain, sans se retourner et ils étaient restés sans nouvelle d’elle pendant plus de six mois. Ça avait été compliqué pour la petite comme pour le papa. « Ça reste compliqué. Je fais beaucoup d’heures. Je suis trop absent. Je fais mon maximum, mais on dirait que ce ne sera jamais assez. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Sujet: Re: I'm worried (Kwamie)Dim 21 Mar - 18:55

Alika s'en faisait toujours pour ses proches et quant à ses proches, c'était possiblement un peu le contraire. Elle était peut-être la plus jeune avec deux frères ainées, mais elle avait l'impression d'avoir hérité des gênes de sa mère un peu sur protectrice pour ses proches. Elle s'en faisait toujours pour ceux qu'elle aimait et Kwamie tout comme son deuxième frère. Ceux-ci vivaient plusieurs problèmes. Kwamie avec Callie, son divorce et elle soupçonnait quelques problèmes financiers. Quant à son deuxième frère, c'était son alcoolisme. Lik quant à elle avait aussi ses problèmes et ses démons, mais elle arrivait à gérer. La jeune fille regarda la liste que Kwamie lui avait envoyé de son téléphone. Ils semblaient avoir pensé à tous les lieux ou il pouvait être.

Alika se remémorait cette endroit. Je n'y serais jamais entré seule. Alika avait l'habitude de sortir dans des endroits chics. C'était tout comme les quartiers qu'elle fréquentait. Sauf pour aller chercher son frère, on ne la retrouverait JAMAIS dans un bar comme celui-ci. Je m'en souviens. Je crois avoir jeté les vêtements que je portais cette journée à cause de l'odeur. Et c'était peut-être aussi parce que son frère lui avait vomi dessus par la suite. Elle n'était plus trop certaine.  J'aurais aimé qu'il garde la géolocalisation cette fois-ci. Ça l'aurait été plus simple pour le retrouvé En disant ceci à haute voix, Alika eut quelques larmes qui lui coula des yeux qu'elle essuya aussitôt en s'imaginant le pire. Et si son frère ne voulait pas être retrouvé?  Était-il mort? Avait-il voulu mettre fin à ses jours volontairement ou non?

Je l'espère, parce que je suis en train de m'imaginer le pire S'ils ne le trouvaient pas d'ici les prochaines heures, ils devraient potentiellement faire un rapport à la police pour déclarer une disparition. Ils devraient aussi prévenir les parents. Alika avait peur de faire tout ça. Elle savait pertinemment, sans même être de la police que plus les heures avançaient, moins ils avaient de chance de le retrouver.

Alika hocha des épaules Je pourrai gérer cette après-midi avec Ezra.  Alika pris une gorgée de son latte avant d'enchainer. Dans l'éventualité ou l'on ne le retrouve pas, quand est-ce qu'on avisera les parents? Si on l'a pas retrouvé ce soir ou on attend le moment ou on aviser la police? Alika ne croyait pas aux comptes de fées. Elle préférait avoir de suite un plan d'attaque. Elle aimait tout contrôler. Avoir un plan. Elle n'aimait pas les imprévus.

Tant mieux si c'est plus simple. Au moins le retour de Kore a un peu de bien dans tout ça. Alika lui en voulait d'être partie comme ça et ce, même si elle avait ses raisons. Elle avait été en première loge voyant son frère souffrir et le voir tout gérer seul pour Callie et d'être fort et présent pour elle jouant le rôle du papa et la maman en même temps.

Et tu dois ne pas être capable de faire moins d'heures à cause du travail demandant ou de l'argent? De passer de deux salaires à un, ça doit pas être évident. Alika prit une millième gorgée de son latte. Je te l'ai déjà dit, mais si tu as besoin de quoi que se soit,  n'hésites surtout pas. Je suis là pour t'aider avec Callie, gérer les trucs à la maison et même financièrement si tu en as besoin Kwam avait déjà entendu se discours. Alika était là pour lui, l'aider avec Callie, les repas, les courses et tout le reste, mais c'était la première fois qu'elle ajoutait qu'elle pouvait l'aider financièrement dans son discours.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Sujet: Re: I'm worried (Kwamie)Sam 10 Avr - 18:13

Il grimace de dégout, comme s’il se retrouvait sur place et que l’odeur lui montait une nouvelle fois au nez. « Je m’étais tellement fait engueuler par Kore à cause de ça… Elle croyait que j’étais allé trainer… » Un léger rictus amusé se pose sur ses lèvres avant de laisser place en une fraction de seconde à un air bien plus inquiet. « Oui… A croire qu’il ne veut pas qu’on le retrouve. » Il aurait préféré ne pas prononcer ces mots à voix haute mais il l’avait fait plus vite qu’il ne l’aurait voulu. Il s’en veut aussitôt. Comment inquiéter la cadette encore davantage ? La pensée lui glace le sang et il met plusieurs secondes à retrouver une certaine contenance.

Un regard suffit pour faire comprendre à Alika que lui aussi s’imagine le pire. Comment en serait-il possible autrement ? A moins qu’il n’aime pas leur frère… Et encore. « Je préfère ne pas y penser. » Et pourtant, cela ne cesse de trotter dans son esprit, la simple idée de ne pas le retrouver. « Mais… si ce soir on n’a rien… » Il marque une légère pause avant de reprendre difficilement. « Il faudra les avertir. Ils ne nous le pardonneront jamais s’ils l’apprennent par quelqu’un d’autre… » Si la police venait frapper chez eux et qu’ils ignoraient tout, quand bien même leur frère serait retrouvé quelques heures plus tard et qu’ils avaient fait tout ça dans le but de les protéger, ils en entendraient parler pendant des mois, voir des années à tous les repas dominicaux.

Il soupire. Puis, il hoche la tête. Parler de Kore est toujours difficile car elle représente un tel mélange d’émotions. Néanmoins, il a réussi à se mettre en paix avec lui-même sur un point : elle resterait à jamais sa meilleure amie et il a besoin d’elle dans sa vie. La mise en pratique de cela reste encore un brin difficile, mais il espère qu’avec le temps, il parviendra à réellement pardonner et avancer. Le voilà qui évite la question suivante. Même face à celle qui l’a toujours compris, qui ne l’a jamais jugé et qui le connait depuis toujours, il reste très compliqué d’avouer les faiblesses qu’il rencontre. Il se contente de hausser les épaules. « Tant que l’appart ne sera pas vendu, ce ne sera pas simple, mais t’en fais pas, j’arriverais toujours à m’en sortir ! » D’ailleurs, c’était un comble pour un agent immobilier de ne pas pouvoir vendre son appartement. Il n’a pourtant pas l’impression de le vendre trop cher… incompréhensible. « Ça me rend déjà bien service quand tu la gardes. Tu sais bien que je ne peux pas t’en demander plus ! » Son ton est à la fois ferme, catégorique, mais se veut gentil et rassurant malgré tout. « J’ai assez de maman qui me demande toutes les semaines si j’ai besoin qu’elle vienne faire le ménage. » Il se met à rire malgré lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Sujet: Re: I'm worried (Kwamie)Dim 18 Avr - 14:48

Alika ne savait plus de quand datait sa dernière relation sérieuse. Elle avait eu quelques fréquentation, mais son travail et le fait qu'elle ne pourrait jamais avoir d'enfant avait toujours pris beaucoup de place dans sa vie. La jeune femme avait donc délibérément décidé de se concentrer sur sa vie professionnelle et de vivre son indépendance. La jeune femme hocha positivement de la tête un peu amusé à son tour.

Oui, je me souviens!

Se remémorer se souvenir la faisait sourire avec le recul. Elle espérait que la situation qu'il vivait maintenant se terminerait comme la dernière fois pour être qu'un simple souvenir. Une situation qui aurait pu se terminer en cauchemar, mais qui allait bien tourner. Il fallait garder espoir.

On le connait. Il a surement merdé. À besoin de temps pour reprendre ses esprits et il ré-apparaitra comme par magie. Ce n'est pas la première fois qu'il nous fait ça, mais j'ai tout de même un mauvais présage.

Elle ne voulait pas s'imaginer le pire, mais elle le faisait toujours. Un simple regard avec Kwamie suffisait. Un regard que tous les deux s'étaient échangés à mainte reprises. Ce n'était pas la dernière fois, ni la dernière que la situation arrivait. La brunette d'ajouta rien. Elle se contenta simplement d'hocher positivement la tête. Elle voulait être optimiste, mais elle avait toujours un "mais" dans le fond de sa tête.

Oui tu as raison. J'espère qu'Ez sait qu'il doit nous prévenir avant d'aviser les parents ou d'appeler la police?

D'ailleurs, Alika devrait peut-être appeler Ezra. Elle le ferait possiblement tôt ou tard.

La jeune femme changea de sujet. Abordant un autre sujet difficile; la situation de son frère. Le départ de Kore. Elle savait que ce n'était pas facile pour celui-ci. Devoir être présent pour Callie. Expliquer le départ de Kore à sa fille. Gérer un enfant se retrouvant seul du jour au lendemain. Alika avait été présente pour eux, mais elle aurait aimé l'être encore plus.

D'accord. Je connais ton ego, mais saches que je suis là.

Son frère était ferme et catégorique sur le sujet. Mieux valait ne pas en ajouter, mais elle voulait qu'il sache que ça lui faisait toujours plaisir de garder sa nièce. Elle adorait cette petite.

Je crois que tu me rends tout autant service en m'offrant de passer un peu plus de temps avec ma nièce.

Elle sourit à son frère. Elle aurait aimé pouvoir vivre l'expérience d'avoir ses propres enfants un jour, mais son corps en avait décidé autrement. Elle pouvait toujours adopter ou devenir famille d'accueille, mais son travail prenait beaucoup trop de place dans sa vie et en tant que femme célibataire, elle ne savait pas si elle pourrait gérer.

Est-ce que tu es en train de me comparer à maman?

Elle se mit à rire à son tour.

Alors promis, je n'ajouterai rien de plus sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Sujet: Re: I'm worried (Kwamie)Dim 23 Mai - 20:47
Le métis hoche la tête, le regard attristé. Il lui est impossible de renier ses sentiments qui le submergent, de ne pas penser au pire. Pourtant, il le sait bien qu’Alika a raison, que le passé et les habitudes sont de leur côté : tout se finira bien. Il répète cela dans sa tête trois fois, mais ça ne l’aide pas à se sentir mieux ou à y croire davantage, malheureusement. La peur envahit son corps tout entier. Il en tremblerait presque mais se contient au maximum. « Oui, oui, bien sûr qu’il le sait. » Ce n’était pas la première fugue de leur frère, et donc chacun commençait à être rodé quand aux manières d’agir et comportements à adopter vis-à-vis de la famille ou encore du boulot du fugueur. Cela clôt la discussion, et c’est sans doute pas plus mal s’ils veulent se changer les idées un petit instant.

Néanmoins, ce n’est pas pour autant que la suite de la conversation est plus joyeuse. A croire qu’ils en font exprès. « Ce qui est certain, c’est que côté caractère, elle tient une bonne couche de toi. » Finalement, ils arrivent à apporter un peu de légèreté dans la discussion et c’est pour le mieux. Si Callie a quelques problèmes de communication – surtout avec son père – en raison de son QI bien trop développé pour une fillette de son âge, elle n’en reste pas moins une demoiselle qui n’a pas peur de dire ce qu’elle pense et qui affirme ses positions, tout comme sa tatie Alika. « Un jour, elle m’enverra chier comme tu le faisais à 14 ans, quand on te disait de rester dans ta chambre mais que tu avais décidé de sortir quand même. » Il a sans doute quelques années devant lui, et tant mieux. S’il donne l’impression de s’en plaindre, en réalité, ça lui plait plutôt bien, l’idée que sa fille évoluera de cette façon et ne se laissera jamais marcher sur les pieds. Il avait eu peur que la disparition de sa mère la détruise, mais finalement, sur ce point, elle ne s’était que renforcé avec les épreuves.

Il hausse les épaules. « Tu n’es pas sa fille pour rien. » Kwamie avait toujours pensé qu’Alika avait hérité du caractère de leur père, mais surtout de la gentillesse et de la bonté de leur mère, toujours prête à se plier en quatre pour ses enfants. « Et vu l’adoration que je voue à notre mère, ce serait plutôt un compliment que je te compare à elle. » sourie-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Sujet: Re: I'm worried (Kwamie)Lun 24 Mai - 3:44

Alika tentait d'être optimiste. Elle n'avait jamais été doué pour faire preuve d'optimiste, mais elle connaissait aussi son frère. Il était le pro pour faire des petites fugues et il n'avait rien d'un homme suicidaire. Enfin pas à sa connaissance. Alika hocha positivement de la tête. Connaissant son beau-frère, elle se doutait bien qu'il était au courant qu'il devait d'abord appeler Kwam ou sa petite personne avant d'aviser les parents. Ce n'était pas la première fois qu'ils passaient par là.

Par chance, tous les deux trouvèrent le moyen de changer un peu la discussion. Ce qui faisait un peu de bien.

Devrais-je prendre ceci comme un compliment? Elle a hérité de mon QI et de mon caractère un peu trempé? Lik put s'empêcher de rire à sa remarque. Parfois, être la plus intelligente de la pièce n'était pas trop un avantage et encore plus avec un caractère comme le siens, mais ça l'avait tout de même mené là ou elle était désormais. Alika adorait sa nièce. Intérieurement, elle enviait un peu son frère, puisqu'il avait ce qu'elle ne pourrait jamais avoir : un enfant. Elle en profitait donc pour être aux premières loges et profiter de chaque petits moments auprès de sa nièce et d'être là pour elle. Au moins tu as encore quelques années devant toi avant ses 14 ans. Alika ajouta ensuite avec un petit sourire en coin un peu moqueur Et j'espère que lorsqu'elle aura 14 ans, elle n'aura pas à sortir en cachette comme je l'ai fait. Une chose est certaine, elle ne peut pas avoir un meilleur père que toi Kwam. Elle disait vrai. Callie avait beaucoup de chance d'avoir un père comme son grand frère.

Awww merci Kwam. Alika était définitivement touché par ce que son frère venait tout juste de lui dire. Être comparé à sa maman lui faisait chaud au coeur. Je dois avouer que tu as aussi hérité de plusieurs qualité de nos parents. J'ai tendance à énumérer tes défauts, mais tu n'es pas mal dans ton genre Alika était plutôt doué pour ajouter une petite touche d'humour dans des moments comme celui-ci.


Welcome back love
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Sujet: Re: I'm worried (Kwamie)Ven 28 Mai - 20:32
Vu à quel point il aime sa fille, dire à quelqu’un qu’elle lui ressemble relève en effet du compliment, même si l’intention première n’est pas forcément là. « Je n’en dirais pas plus par peur que tes chevilles enflent. » lance-t-il dans un sourire taquin. L’avenir lui fait un peu peur, mais il a tendance à rester focaliser sur le présent la plupart du temps. C’est déjà assez difficile d’être un papa solo en plein New York de 2021, alors inutile de se poser trop de questions sur des choses qui n’arriveront peut-être jamais. Une chose à la fois, comme on dit souvent. « J’ose espérer qu’on arrivera à instaurer un climat de confiance suffisant pour qu’elle me dise où est-ce qu’elle va et que je puisse l’autoriser à y aller sans crainte. » Néanmoins, sans doute plus facile à dire qu’à faire, il en a bien conscience. « Mais c’est comme tout, on s’imagine qu’on sera de telle ou telle façon en tant que parent, et une fois que ça nous tombe dessus, on improvise et on fait ce qu’on peut, surtout. » On lui avait répété à maintes reprises avant qu’il ne se lance dans cette belle aventure, mais il n’y croyait pas vraiment, se faisant une vision idyllique du père qu’il serait. Finalement, tout était rapidement tombé à l’eau dès qu’il l’avait eu dans ses bras la première fois et qu’il avait compris ce qu’est de réellement aimer quelqu’un et de pouvoir donner sa vie pour ce petit bout de chou de moins de trois kilos. Sensible au compliment, l’afro-américain répond par un sourire tendre à sa cadette.

« Les frères et sœurs ne sont pas faits pour trop se complimenter mais plutôt pour se pourrir la vie, de base. » Il se met à rire de bon cœur, cette fois, occultant le faire que Dajon a disparu. Petits, ils se disputaient fréquemment tous les trois, comme toute fratrie qui se respecte, mais dès qu’il y avait une bêtise à faire, leur complicité refaisait surface pour le plus grand malheur de leurs parents.

Bientôt, il regarde l’heure. « Il va être temps que je file… Je voudrais voir deux trois lieux avant de me rendre au bureau. » Voir si son frère y était, des fois que.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Sujet: Re: I'm worried (Kwamie)Dim 30 Mai - 16:06

Alika put s'empêcher de rire. C'est peut-être mieux ainsi. Elle aimait tellement sa nièce. Alika pouvait passer des heures et des heures avec cette petite qui l'émerveillait à chaque instant. Cette petite lui démontrait un peu le plaisir qu'elle pourrait si son corps lui aurait permis d'avoir des enfants. Cette petite lui ressemblait beaucoup. Elle l'avait vue grandir dès son premier jour. Mettre une croix sur la possibilité d'avoir des enfants avait été difficile pour elle et c'était encore un adaptation, mais elle savait que malgré tout, elle avait des options, même si en ce moment, elle préférait mettre ne priorité sa vie professionnelle avant tout le reste. Alika sourit à ce que Kwam lui mentionna. Je suis certaine qu'elle le fera et sinon ne t'en fais pas, elle a toujours tante Alika pour s'ouvrir sur des sujets que papa ne voudra pas trop entendre. Elle parlait bien entendu de garçon et de sujets étant un peu plus sensible et ce, même si la jeune femme n'avait jamais eu ses règles. Alika hocha positivement de la tête. C'est surement pour cette raison qu'il y a autant de livre pour les parents. Tout le monde est différent. La jeune femme disait vrai. Il y avait une section parentale à chaque librairie ou elle se retrouvait et celle-ci débordait toujours de livre. Le fait est que tout le monde est différent.

Elle put s'empêcher de rire à sa remarque. Oh ça je sais. J'ai eu deux grand frères je te signal et par moment, ils trouvent le moyen de me rendre totalement folle, mais je les aime quand même inconditionnelle. Elle ne voulait pas mentionner aujourd'hui. Ni mentionner que Dajon était disparu. Elle le savait bien trop.

Alika regarda l'heure.

D'accord je vais faire de même. Elle prit sa boisson qu'elle avait prit pour apporté un peu plus tôt. Si tu as des nouvelles fais-moi signe et je ferai de même. Elle fit un calin à son frère et sortie du café.

HJ: Si tu veux, on peut dire que c'est la fin, sauf si tu préfère répondre une dernière fois love
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: I'm worried (Kwamie)
Revenir en haut Aller en bas
 

I'm worried (Kwamie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Henley & Kwamie
» So good to see you [Pv Kwamie]
» Anneke & Kwamie
» Some kind of disaster (Kwamie)
» Fluff therapy [Kwamie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I've got 99 problems :: Archives - Empty chairs at empty tables :: Archives :: rp terminés-