La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
Découvrez les badges, de quoi rendre votre profil encore plus personnalisé love ça se passe par ici !
Vous êtes un peu paumés ? hidebox Rendez vous sur : www.keskispass.com
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
-27%
Le deal à ne pas rater :
Les Apple Airpods 2 avec boîtier de recharge en soldes sur Cdiscount
131 € 179 €
Voir le deal

Partagez
 

 westheart -- but we were something, don't you think so?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alix Westmore
To do list rp :
ian (www)
levi (www)
Summary :
artiste photographe de trente ans, mère d'une enfant de six ans atteinte d'une leucémie détectée en début d'année. Partie faire le tour du monde pendant cinq ans. De retour à New York depuis deux ans
Date d'inscription :
03/09/2019
Messages :
621
Pseudo :
harleen. (marion)
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
1-2/semaine mostly le week-end
Multinicks :
alejandra wiley ; de armas (www) - alix westmore ; gadot (www) arya cohen ; robbie (www) - isobel allen ; clarke (www) - jezabel wellington ; lavi (www) - jules ainsworth ; gillies (www) - kate byrne ; ridley (www) - louisa shacklebolt ; dyer (www) - noé gallagher ; kovalenko (www) - victor aubertin ; austen (www)
Avatar :
gadot + jenesaispas
westheart -- but we were something, don't you think so? 4e403ae25cef5bbef66476d722cc1a64c0eb62aa
Age :
32 ans - 01.01.1989
Nationality :
Américaine.
Origins :
Israëlienne.
Religion :
athée.
Status :
(célibataire) coeur écorché vif d'avoir aimé trop fort, trop vite. Le père de sa gamine qui aura toujours une place spéciale dans sa vie et dans le coin du coeur.
Orientation :
(bisexuelle) elle aime les longues jambes des femmes, les muscles saillants des dos des garçons.
Work :
(photographe freelance) elle a son propre site internet, elle photographie des mariages, parfois elle vend ses clichés au plus offrant et des fois, elle expose.
Home adress :
(manhattan) parce qu'après tout, il fallait qu'elle se rapproche de l'école de Vicky et elle ne pouvait pas se payer un loyer toute seule.
Communities :
#the lift
Trigger :
sexual assault, child abuse.
Warning :
la maladie infantile
westheart -- but we were something, don't you think so? 28westheart -- but we were something, don't you think so? 2westheart -- but we were something, don't you think so? 18bwestheart -- but we were something, don't you think so? 10westheart -- but we were something, don't you think so? 105westheart -- but we were something, don't you think so? 37westheart -- but we were something, don't you think so? 79westheart -- but we were something, don't you think so? 62westheart -- but we were something, don't you think so? 5westheart -- but we were something, don't you think so? 80westheart -- but we were something, don't you think so? 33westheart -- but we were something, don't you think so? 181westheart -- but we were something, don't you think so? 155westheart -- but we were something, don't you think so? 6bwestheart -- but we were something, don't you think so? 130westheart -- but we were something, don't you think so? 210westheart -- but we were something, don't you think so? 73westheart -- but we were something, don't you think so? 147
IDK WHAT YOU'RE TALKING ABOUT
To do list rp : ian (www)
levi (www)
Summary : artiste photographe de trente ans, mère d'une enfant de six ans atteinte d'une leucémie détectée en début d'année. Partie faire le tour du monde pendant cinq ans. De retour à New York depuis deux ans Date d'inscription : 03/09/2019
Messages : 621
Pseudo : harleen. (marion)
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : 1-2/semaine mostly le week-end
Multinicks : alejandra wiley ; de armas (www) - alix westmore ; gadot (www) arya cohen ; robbie (www) - isobel allen ; clarke (www) - jezabel wellington ; lavi (www) - jules ainsworth ; gillies (www) - kate byrne ; ridley (www) - louisa shacklebolt ; dyer (www) - noé gallagher ; kovalenko (www) - victor aubertin ; austen (www)
Avatar : gadot + jenesaispas
westheart -- but we were something, don't you think so? 4e403ae25cef5bbef66476d722cc1a64c0eb62aa
Age : 32 ans - 01.01.1989
Nationality : Américaine.
Origins : Israëlienne.
Religion : athée.
Status : (célibataire) coeur écorché vif d'avoir aimé trop fort, trop vite. Le père de sa gamine qui aura toujours une place spéciale dans sa vie et dans le coin du coeur.
Orientation : (bisexuelle) elle aime les longues jambes des femmes, les muscles saillants des dos des garçons.
Work : (photographe freelance) elle a son propre site internet, elle photographie des mariages, parfois elle vend ses clichés au plus offrant et des fois, elle expose.
Home adress : (manhattan) parce qu'après tout, il fallait qu'elle se rapproche de l'école de Vicky et elle ne pouvait pas se payer un loyer toute seule.
Communities : #the lift
Trigger : sexual assault, child abuse.
Warning : la maladie infantile
westheart -- but we were something, don't you think so? 28westheart -- but we were something, don't you think so? 2westheart -- but we were something, don't you think so? 18bwestheart -- but we were something, don't you think so? 10westheart -- but we were something, don't you think so? 105westheart -- but we were something, don't you think so? 37westheart -- but we were something, don't you think so? 79westheart -- but we were something, don't you think so? 62westheart -- but we were something, don't you think so? 5westheart -- but we were something, don't you think so? 80westheart -- but we were something, don't you think so? 33westheart -- but we were something, don't you think so? 181westheart -- but we were something, don't you think so? 155westheart -- but we were something, don't you think so? 6bwestheart -- but we were something, don't you think so? 130westheart -- but we were something, don't you think so? 210westheart -- but we were something, don't you think so? 73westheart -- but we were something, don't you think so? 147

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t343-alix-every-great-dream-begins-with-a-dreamer https://www.ivegot99problems.com/t3427-recherches-d-isobel-co#59409 https://www.ivegot99problems.com/t390-instagram-westmore https://www.ivegot99problems.com/t2161-ask-alix-westmore
Sujet: westheart -- but we were something, don't you think so?Dim 28 Mar 2021 - 21:08
« Allez Vicky, on rentre à la maison. » Alix se sent fatiguée aujourd'hui et si Victoria pouvait éviter de faire une scène pour rentrer chez elle, ça l'arrangerait fortement. Parce qu'elle aimerait rentrer, prendre un bain et regarder un disney lové contre sa fille histoire de recommencer correctement la semaine. Parce qu'elle va devoir enchaîner les photoshoots, elle va devoir enchaîner les commissions aussi et quand bien même elle aime son travail, elle devrait lever le pied, elle le sait. Victoria lui a dit qu'elle semblait fatiguée. Et Alix lui a dit qu'elle savait et qu'elle allait se reposer mais elle a encore veillé trop tard hier soir alors que Victoria était à une soirée pyjama chez Archer. Elle avait veillé et c'est en se rendant compte qu'il était 2h du matin et que faire des maquettes pour ses shoots de la semaine en pleine nuit ce n'était pas très raisonnable. Elle salue Archer et récupère le sac de Victoria après avoir vérifié que ses médicaments et tout le nécessaire qu'elle devait se trimballer sans cesse était dedans avant de prendre la voiture pour rentrer chez elle. Sur la route, elles ne peuvent s'empêcher de chanter à tue tête, leur chanson du moment. Elle se sent bien Alix quand sa fille est près d'elle. Elle fait abstraction du mal de tête qui lui cisaille la tête depuis qu'elle s'est réveillée et elle chante, si fort, dans l'habitacle de la voiture que ça les fait rire toutes les deux. Quand elles arrivent chez Alix, Victoria se presse pour sortir et récupère ses affaires « On se fait livrer ce soir Maman ? J'ai envie de manger... Italien ! » Alix rit un peu et un souvenir tendre revient dans son esprit quand elle pense qu'elle embêtait Ian pour avoir de l'italien le matin quand elle était enceinte. C'était sa grande lubie du moment et elle se demandait si elle avait transmis cette envie à sa fille. Quand elle rentre dans l'appartement, Victoria se dirige directement jusque dans la salle de bain pour prendre sa douche afin de se mettre en pyjama et Alix consulte ses mails sur son mac, la porte de la salle de bain ouverte au cas où Vicky ait un problème. Mais Vicky n'a pas de problèmes, elle lui dit souvent, tout le temps même j'suis plus un bébé ! mais au fond, elle restera toujours son bébé à elle, même si elle ne l'a pas vu grandir. Même si elle n'a pas été la pour toutes les étapes importantes de sa vie, elle sera pour le reste et c'est ce qui compte. Elle allume l'application uber eats pour laisser a Victoria le choix de commander et elle se tient au plan de travail quand elle se lève, ça tourne bien trop. Ça cogne dans la tête si fort, qu'Alix se tient les tempes, comme si ça allait l'empêcher de tomber. Mais elle ne se sent pas partir Alix, elle n'entend pas Victoria qui crie, et qui appelle son père, elle n'entend rien Alix. Pas même Ian qui arrive, elle ne sait pas trop comment. Rien, que le néant.

_________________

❝ tell Her you love her tell her a story tell her the honest truth you treat her better make sure to see it through don't be just everything she wants be everything she needs when she says she loves you tell her you love her too give her a reason, a reason to love all you do she'll tell you secrets y ou'll tell her secrets too she'll tell you all her hopes and dreams you'll tell them to ❞

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ian Blackheart
To do list rp :
Alix - www // Elior - www // Jade - www // Wyatt&Zhaleh - www // Austin - www

Summary :
L'enfance de Ian est remplie de simplicité et d'authenticité : embrasser les filles dans la cours de récréation, jouer au loup, faire des promesses sans lendemain, jouer au football-américain et rêver secrètement d'en faire son métier. Et puis, l'adolescence décide d'arriver, de mouvementée un peu plus la vie : l'alcool, la cigarette, les soirées entre copains/copines. La découverte de soi qui peut parfois conduire au drame. Un accident de voiture dont le conducteur, son meilleur ami, fini paralysé. Une tragédie qui conduit à un autre : le suicide de cet ami. Cet évènement l'a marqué, à jamais. Il n'avait que 21 ans quand s'est arrivé. Ca l'a détruit. L'a changé. Sans aide, il serait surement mort ou bien toxico à l'heure qu'il est. Heureusement, il a rebondi, à repris ses études, est tombé follement amoureux de la plus belle femme de la terre. Ils ont fondé leur famille, ont eu une petite fille qui a aujourd'hui presque 8 ans. La vie redevenait parfaite... Jusqu'à ce que la maman décide de partir, sans rien dire, le laissant seul avec sa fille. A nouveau, il faut se reconstruire, changer ses habitudes, évoluer. C'est dure, ça implique des sacrifices. Ian est tout de mêle resté égal à lui-même : surprotecteur, fumeur et bon blagueur. Il avait presque réussi à retrouver une stabilité quand Victoria est tombé malade, que sa maman est réapparu, qu'elle était la seule à pouvoir l'aider. Le début d'un saut dans le vide qui fait peur.
Date d'inscription :
02/01/2021
Messages :
101
Pseudo :
Lempika. (Laurine)
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
toutes les deux semaines
Multinicks :
Cameron Thompson
Avatar :
C.Pine (aftermath.)
westheart -- but we were something, don't you think so? D27202778fe080909ea346f646d37d529a23f850
Age :
34 ans, l'arrivée de plusieurs cheveux blancs lui donne l'impression d'avoir bien plus certains jours
Nationality :
Américain. Il doit sûrement avoir de lointaines origines européennes mais il n'est pas capable de le certifier
Origins :
/
Religion :
Athée
Status :
En couple depuis peu, mais il n'y a rien de sérieux pour le moment
Orientation :
hétérosexuel. Il a les femmes dans la peau.
Work :
avocat dans une banque, dans le domaine des finances
Home adress :
#60 bedford street williamsburg, Brooklyn (apt)
Communities :
- juriste à la New York City Bar Association
Trigger :
sexual assault
Warning :
maladie infantile
westheart -- but we were something, don't you think so? 2westheart -- but we were something, don't you think so? 17bwestheart -- but we were something, don't you think so? 13westheart -- but we were something, don't you think so? 173westheart -- but we were something, don't you think so? 200801054027792569westheart -- but we were something, don't you think so? 200801051713445219westheart -- but we were something, don't you think so? 37westheart -- but we were something, don't you think so? 49westheart -- but we were something, don't you think so? 66westheart -- but we were something, don't you think so? 71westheart -- but we were something, don't you think so? 74westheart -- but we were something, don't you think so? 84westheart -- but we were something, don't you think so? 187westheart -- but we were something, don't you think so? 32westheart -- but we were something, don't you think so? 70westheart -- but we were something, don't you think so? 72westheart -- but we were something, don't you think so? 48westheart -- but we were something, don't you think so? 73westheart -- but we were something, don't you think so? 117westheart -- but we were something, don't you think so? 142
JUST SMALL DADDY ISSUES
To do list rp : Alix - www // Elior - www // Jade - www // Wyatt&Zhaleh - www // Austin - www

Summary : L'enfance de Ian est remplie de simplicité et d'authenticité : embrasser les filles dans la cours de récréation, jouer au loup, faire des promesses sans lendemain, jouer au football-américain et rêver secrètement d'en faire son métier. Et puis, l'adolescence décide d'arriver, de mouvementée un peu plus la vie : l'alcool, la cigarette, les soirées entre copains/copines. La découverte de soi qui peut parfois conduire au drame. Un accident de voiture dont le conducteur, son meilleur ami, fini paralysé. Une tragédie qui conduit à un autre : le suicide de cet ami. Cet évènement l'a marqué, à jamais. Il n'avait que 21 ans quand s'est arrivé. Ca l'a détruit. L'a changé. Sans aide, il serait surement mort ou bien toxico à l'heure qu'il est. Heureusement, il a rebondi, à repris ses études, est tombé follement amoureux de la plus belle femme de la terre. Ils ont fondé leur famille, ont eu une petite fille qui a aujourd'hui presque 8 ans. La vie redevenait parfaite... Jusqu'à ce que la maman décide de partir, sans rien dire, le laissant seul avec sa fille. A nouveau, il faut se reconstruire, changer ses habitudes, évoluer. C'est dure, ça implique des sacrifices. Ian est tout de mêle resté égal à lui-même : surprotecteur, fumeur et bon blagueur. Il avait presque réussi à retrouver une stabilité quand Victoria est tombé malade, que sa maman est réapparu, qu'elle était la seule à pouvoir l'aider. Le début d'un saut dans le vide qui fait peur. Date d'inscription : 02/01/2021
Messages : 101
Pseudo : Lempika. (Laurine)
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : toutes les deux semaines
Multinicks : Cameron Thompson
Avatar : C.Pine (aftermath.)
westheart -- but we were something, don't you think so? D27202778fe080909ea346f646d37d529a23f850
Age : 34 ans, l'arrivée de plusieurs cheveux blancs lui donne l'impression d'avoir bien plus certains jours
Nationality : Américain. Il doit sûrement avoir de lointaines origines européennes mais il n'est pas capable de le certifier
Origins : /
Religion : Athée
Status : En couple depuis peu, mais il n'y a rien de sérieux pour le moment
Orientation : hétérosexuel. Il a les femmes dans la peau.
Work : avocat dans une banque, dans le domaine des finances
Home adress : #60 bedford street williamsburg, Brooklyn (apt)
Communities : - juriste à la New York City Bar Association
Trigger : sexual assault
Warning : maladie infantile
westheart -- but we were something, don't you think so? 2westheart -- but we were something, don't you think so? 17bwestheart -- but we were something, don't you think so? 13westheart -- but we were something, don't you think so? 173westheart -- but we were something, don't you think so? 200801054027792569westheart -- but we were something, don't you think so? 200801051713445219westheart -- but we were something, don't you think so? 37westheart -- but we were something, don't you think so? 49westheart -- but we were something, don't you think so? 66westheart -- but we were something, don't you think so? 71westheart -- but we were something, don't you think so? 74westheart -- but we were something, don't you think so? 84westheart -- but we were something, don't you think so? 187westheart -- but we were something, don't you think so? 32westheart -- but we were something, don't you think so? 70westheart -- but we were something, don't you think so? 72westheart -- but we were something, don't you think so? 48westheart -- but we were something, don't you think so? 73westheart -- but we were something, don't you think so? 117westheart -- but we were something, don't you think so? 142

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t5401-ian-daddy-issues#99654
Sujet: Re: westheart -- but we were something, don't you think so?Lun 26 Avr 2021 - 16:33
Assis dans la cuisine, Ian observe d'un œil critique les différents dossiers devant lui. Pourquoi a-t-il décidé de les prendre avec lui, en sortant du bureau plutôt que d'accepter que Rose vienne chez lui ? Il ne sait pas. Pourtant, au fond de lui-même, y'a une petite voix qui lui dit qu'il a bien fait, comme s'il pressentait que ce soir, il ne bosserai pas, que quelque chose allait se passer. Etrange. Bizarre. Curieux. Néanmoins, il laisse cela de côté pour le moment et essaie tant bien que mal de se concentrer sur les chiffres qui ne cessent de se mélanger dans son esprit et sur la feuille. Après plus d'une heure de dure labeur, il finit par se pincer le nez, fermer les yeux et inspirer plusieurs fois. Cette petite manie de post-travail a toujours don de le détendre et c'est actuellement ce qu'il se passe. Son dos se voûte légèrement, son visage est moins dure et les tensions accumulées dans la journées disparaissent. D'habitude, il agrémente le tout d'un câlin de sa fille, mais ce soir, c'est soirée mère-fille. Alors qu'il vient à peine de ranger tout le désordre qu'il avait mis dans la cuisine en travaillant, et qu'il allait par la même occasion allumer le four afin de faire chauffer son plat, il reçoit un appel. Le nom d'Alix s'affiche sur l'écran. Il fronce les sourcils. Ce pressentiment qu'il avait semble être encore plus imposant dans son esprit. Il vient d'arriver quelque chose à Vicky. « Qu'est-ce qu'il se passe Alix ? » Sa voix est grave, dénuée de toute joie de vivre. Il s'inquiète. « Papa ! » Vicky. Il comprend pas. Elle semble apeurée, affolée. Elle pleure, il l'entend à son timbre de voix. « T'es où ? » Tandis que son esprit se focalise sur la voix de sa fille, son corps lui, est déjà en mouvement. Clé de l'appartement, chaussures aux pieds, veste. Il court dans les rues de New-York pendant que Vicky lui explique ce qu'il se passe. Alix est tombé, d'un seul coup, dans la cuisine. Elle ne bouge plus, mais respire ce point le soulage énormément. Vicky ne sait pas quoi faire. Elle pleure encore plus. « J'arrive Vicky. Va dans la salle de bain, prend une serviette pour lui mettre sous la tête, d'accord ? Je me dépêche. Et surtout, ne raccroche pas. » Courir lui évite de réfléchir de trop. Il ne réalise pas tout encore et c'est mieux ainsi. S'il se met à paniquer, il ne ferait qu'empirer la chose. « Parle-lui Vicky. » qu'il lui dit quand elle lui annonce avoir réussi le coup de la serviette-oreiller. Dieu merci, Ian n'a pas utilisé son téléphone de boulot à la maison, si bien qu'il est encore dans sa poche. Il s'en sert pour appeler Austin, son ami et son médecin. Il lui annonce qu'il se met en route. Il ne sait pas vraiment comment, mais il arrive à avoir un taxi et lui hurle presque de le conduire chez Alix

La route lui semble interminable. Il continue de parler avec Vicky durant tout le trajet, essayant du mieux qu'il peut de la rassurer. Assez difficile, pour le coup. En moins de 15 minutes, il est à l'intérieur de l'appartement de la Westmore. Le corps de Vicky est calé entre ses bras. Elle pleure. « Ca va aller, mon coeur. » Il dépose un baiser sur son front, la dépose sur le canapé et lui demande de rester là. Puis, il court vers la cuisine. Le corps d'Alix est là, immobile, froid. En tout cas, c'est l'impression que la scène donne. Il respire par à-coups. La peur lui vrille le ventre. Son coeur tambourine si fort qu'il va bientôt exploser. Il s'accroupie à côté d'elle, lui donne quelques légères gifle, essaie de la stimuler. « Allez Alix, on se réveille. » Malheureusement pour lui, ce n'est pas un remix de la belle aux bois dormants, ni de Blanche-Neige. « Me force pas à te faire du bouche-à-bouche... » Doit-il lui en faire ? Putain, il est nul en ce qui concerne les premiers gestes de survie. Il devrait vraiment se concentrer lors de ses journées de formation traitant de ce sujet. Ian redonne quelques tapes sur les jours d'Alix, et ô miracle, ses paupières tremble, puis s'ouvre. « Ok, la princesse endormie, t'as mal où ? T'es blessée ? T'as besoin de quoi ? T'es malade ? » Il se force à fermer la bouche pour éviter de poser encore plus de questions. Le but n'est pas de lui faire peur. La sonnerie résonne, Vicky annonce qu'elle va ouvrir. Ian est soulagé, pensant que c'est déjà Austin qui arrive. Malheureusement, sa fille refait surface dans la cuisine les bras chargés de nourriture mais pas avec le docteur. « Maman ! » Elle lâche tout, se précipite dans les bras d'Alix et se remet à pleurer. Les nerfs lâchent, dont les siens. La peur laisse peu à peu place au calme. ian se joint à elles, les enlaçant comme si sa vie dépendait d'elles deux. Et c'est le cas. Il se voyait déjà au fond du trou, sans Alix. « Tu as besoin de quelque chose ? Un verre d'eau, du coca, que je te porte jusqu'au salon ? » Vicky semble réagir la première, elle se dégage des bras de sa mère, monte les escaliers pour sûrement aller chercher quelque chose. Se retrouvant tous les deux, Ian pose son front contre celui d'Alix. « Dis-moi que t'es pas malade... » Parce qu'il se remet à peine de ce qui est arrivé à Vicky. Parce qu'il ne supporterait pas de voir la femme qu'il a aimé, la mère de sa fille, la femme qui fera toujours partie de son coeur, devoir se battre pour sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alix Westmore
To do list rp :
ian (www)
levi (www)
Summary :
artiste photographe de trente ans, mère d'une enfant de six ans atteinte d'une leucémie détectée en début d'année. Partie faire le tour du monde pendant cinq ans. De retour à New York depuis deux ans
Date d'inscription :
03/09/2019
Messages :
621
Pseudo :
harleen. (marion)
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
1-2/semaine mostly le week-end
Multinicks :
alejandra wiley ; de armas (www) - alix westmore ; gadot (www) arya cohen ; robbie (www) - isobel allen ; clarke (www) - jezabel wellington ; lavi (www) - jules ainsworth ; gillies (www) - kate byrne ; ridley (www) - louisa shacklebolt ; dyer (www) - noé gallagher ; kovalenko (www) - victor aubertin ; austen (www)
Avatar :
gadot + jenesaispas
westheart -- but we were something, don't you think so? 4e403ae25cef5bbef66476d722cc1a64c0eb62aa
Age :
32 ans - 01.01.1989
Nationality :
Américaine.
Origins :
Israëlienne.
Religion :
athée.
Status :
(célibataire) coeur écorché vif d'avoir aimé trop fort, trop vite. Le père de sa gamine qui aura toujours une place spéciale dans sa vie et dans le coin du coeur.
Orientation :
(bisexuelle) elle aime les longues jambes des femmes, les muscles saillants des dos des garçons.
Work :
(photographe freelance) elle a son propre site internet, elle photographie des mariages, parfois elle vend ses clichés au plus offrant et des fois, elle expose.
Home adress :
(manhattan) parce qu'après tout, il fallait qu'elle se rapproche de l'école de Vicky et elle ne pouvait pas se payer un loyer toute seule.
Communities :
#the lift
Trigger :
sexual assault, child abuse.
Warning :
la maladie infantile
westheart -- but we were something, don't you think so? 28westheart -- but we were something, don't you think so? 2westheart -- but we were something, don't you think so? 18bwestheart -- but we were something, don't you think so? 10westheart -- but we were something, don't you think so? 105westheart -- but we were something, don't you think so? 37westheart -- but we were something, don't you think so? 79westheart -- but we were something, don't you think so? 62westheart -- but we were something, don't you think so? 5westheart -- but we were something, don't you think so? 80westheart -- but we were something, don't you think so? 33westheart -- but we were something, don't you think so? 181westheart -- but we were something, don't you think so? 155westheart -- but we were something, don't you think so? 6bwestheart -- but we were something, don't you think so? 130westheart -- but we were something, don't you think so? 210westheart -- but we were something, don't you think so? 73westheart -- but we were something, don't you think so? 147
IDK WHAT YOU'RE TALKING ABOUT
To do list rp : ian (www)
levi (www)
Summary : artiste photographe de trente ans, mère d'une enfant de six ans atteinte d'une leucémie détectée en début d'année. Partie faire le tour du monde pendant cinq ans. De retour à New York depuis deux ans Date d'inscription : 03/09/2019
Messages : 621
Pseudo : harleen. (marion)
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : 1-2/semaine mostly le week-end
Multinicks : alejandra wiley ; de armas (www) - alix westmore ; gadot (www) arya cohen ; robbie (www) - isobel allen ; clarke (www) - jezabel wellington ; lavi (www) - jules ainsworth ; gillies (www) - kate byrne ; ridley (www) - louisa shacklebolt ; dyer (www) - noé gallagher ; kovalenko (www) - victor aubertin ; austen (www)
Avatar : gadot + jenesaispas
westheart -- but we were something, don't you think so? 4e403ae25cef5bbef66476d722cc1a64c0eb62aa
Age : 32 ans - 01.01.1989
Nationality : Américaine.
Origins : Israëlienne.
Religion : athée.
Status : (célibataire) coeur écorché vif d'avoir aimé trop fort, trop vite. Le père de sa gamine qui aura toujours une place spéciale dans sa vie et dans le coin du coeur.
Orientation : (bisexuelle) elle aime les longues jambes des femmes, les muscles saillants des dos des garçons.
Work : (photographe freelance) elle a son propre site internet, elle photographie des mariages, parfois elle vend ses clichés au plus offrant et des fois, elle expose.
Home adress : (manhattan) parce qu'après tout, il fallait qu'elle se rapproche de l'école de Vicky et elle ne pouvait pas se payer un loyer toute seule.
Communities : #the lift
Trigger : sexual assault, child abuse.
Warning : la maladie infantile
westheart -- but we were something, don't you think so? 28westheart -- but we were something, don't you think so? 2westheart -- but we were something, don't you think so? 18bwestheart -- but we were something, don't you think so? 10westheart -- but we were something, don't you think so? 105westheart -- but we were something, don't you think so? 37westheart -- but we were something, don't you think so? 79westheart -- but we were something, don't you think so? 62westheart -- but we were something, don't you think so? 5westheart -- but we were something, don't you think so? 80westheart -- but we were something, don't you think so? 33westheart -- but we were something, don't you think so? 181westheart -- but we were something, don't you think so? 155westheart -- but we were something, don't you think so? 6bwestheart -- but we were something, don't you think so? 130westheart -- but we were something, don't you think so? 210westheart -- but we were something, don't you think so? 73westheart -- but we were something, don't you think so? 147

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t343-alix-every-great-dream-begins-with-a-dreamer https://www.ivegot99problems.com/t3427-recherches-d-isobel-co#59409 https://www.ivegot99problems.com/t390-instagram-westmore https://www.ivegot99problems.com/t2161-ask-alix-westmore
Sujet: Re: westheart -- but we were something, don't you think so?Sam 1 Mai 2021 - 14:08

Elle sait qu’elle travaille trop Alix, qu’elle tire sur la corde, les signaux de son corps qu’elle n’écoute pas, qu’elle ne veut pas écouter. Elle ne veut pas lever le pied. Parce qu’elle est près du but, parce qu’elle ne veut pas s’arrêter tant qu’elle n’a pas réussi ce qu’elle venait d’entreprendre. Non, elle se reposera quand elle pourra mais ce n’est pas maintenant. Et elle se rend compte qu’elle aurait dû lever le pied, que son corps ne lui avait pas envoyé de signaux juste pour le plaisir. Son corps est lourd, sa tête est lourde et elle a l’impression d’être dans un étau, ça se serre, elle entend de loin, de trop loin. Ian, Victoria. Elle les entend mais elle n’arrive pas à revenir, elle a l’impression de flotter Alix. Quand l’étau semble enfin la laisser tranquille, elle ouvre les yeux et se demande où elle est. Elle cligne des yeux avant de se rendre compte qu’elle est chez elle. Dans son appartement. Sur le sol qui lui semblait confortable mais qui ne l’était pas après réflexion. Elle ne bouge pas, et fronce les sourcils quand elle entend Ian « Ok, la princesse endormie, t'as mal où ? T'es blessée ? T'as besoin de quoi ? T'es malade ? » Elle secoue la tête « Non, j’ai juste eu un petit coup de mou. » On pourrait même dire un gros coup de mou, mais ça, elle sait bien que Ian va lui faire rappeler. Elle se redresse difficilement pour s’asseoir, ses deux mains qu’elle pose à plat sur le sol pour se remettre. « Maman ! » Elle sourit et réceptionne sa fille qu’elle serre dans ses bras, les larmes qui lui montent aux yeux quand elle se rend compte de ce qu’elle a fait vivre à sa fille. ELle ne peut imaginer le stress qu’elle a dû avoir, et Alix s’en veut. Alix ferme les yeux quand elle sent Ian derrière elle deux et elle murmure au creux de l’oreille de Victoria « Je suis désolée. » Parce qu’elle l’était. Vraiment. Parce qu’elle aurait dû écouter son corps, les signaux d’alarmes. Elle les écoutera la prochaine fois, elle ne veut pas que sa fille pleure une nouvelle fois à cause d’elle. Jamais. « Tu as besoin de quelque chose ? Un verre d'eau, du coca, que je te porte jusqu'au salon ? » Alix secoue la tête négativement, elle a juste besoin que son cerveau se remette à l’endroit. « Non, ça ira. » Elle regarde Vicky qui s’éloigne et elle se frotte la nuque pour faire passer la sensation désagréable qui la prend et quand Ian colle son front contre le sien, Alix ferme les yeux « Dis-moi que t'es pas malade... » Elle rit un peu, rire jaune qui la prend, l’ironie du sort il s’inquiète plus pour elle qu’elle même ne le fait. « Non, je ne suis pas malade, je n’ai juste pas écouté les signaux de mon corps qui m’ont dit que je tirais trop sur la corde. » explique t-elle en se levant avant de faire craquer sa nuque. Elle attrape sa Thermos de café et s’en sert une tasse avant de regarder Ian « tu veux un café ? » elle balance deux-trois sucres dans sa tasse, comme pour se requinquer et elle le regarde « Ce n’est rien, je te promet. Je suis juste stressée entre l’exposition qui risque d’avoir lieu, le boulot que j’ai cette semaine, les gens qui ne me répondent pas, puis qui se plaignent, les visites d’appartement… Je suis sans cesse en train de bosser et mon corps m’a dit stop, c’est tout. Promis. Tout va bien. » tente t-elle de le rassurer en déposant une main sur celle de Ian, avant de la serrer un peu « Mais merci d’être venu. Tu restes manger avec nous ? Je peux te léguer ma part si tu veux. »

_________________

❝ tell Her you love her tell her a story tell her the honest truth you treat her better make sure to see it through don't be just everything she wants be everything she needs when she says she loves you tell her you love her too give her a reason, a reason to love all you do she'll tell you secrets y ou'll tell her secrets too she'll tell you all her hopes and dreams you'll tell them to ❞

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ian Blackheart
To do list rp :
Alix - www // Elior - www // Jade - www // Wyatt&Zhaleh - www // Austin - www

Summary :
L'enfance de Ian est remplie de simplicité et d'authenticité : embrasser les filles dans la cours de récréation, jouer au loup, faire des promesses sans lendemain, jouer au football-américain et rêver secrètement d'en faire son métier. Et puis, l'adolescence décide d'arriver, de mouvementée un peu plus la vie : l'alcool, la cigarette, les soirées entre copains/copines. La découverte de soi qui peut parfois conduire au drame. Un accident de voiture dont le conducteur, son meilleur ami, fini paralysé. Une tragédie qui conduit à un autre : le suicide de cet ami. Cet évènement l'a marqué, à jamais. Il n'avait que 21 ans quand s'est arrivé. Ca l'a détruit. L'a changé. Sans aide, il serait surement mort ou bien toxico à l'heure qu'il est. Heureusement, il a rebondi, à repris ses études, est tombé follement amoureux de la plus belle femme de la terre. Ils ont fondé leur famille, ont eu une petite fille qui a aujourd'hui presque 8 ans. La vie redevenait parfaite... Jusqu'à ce que la maman décide de partir, sans rien dire, le laissant seul avec sa fille. A nouveau, il faut se reconstruire, changer ses habitudes, évoluer. C'est dure, ça implique des sacrifices. Ian est tout de mêle resté égal à lui-même : surprotecteur, fumeur et bon blagueur. Il avait presque réussi à retrouver une stabilité quand Victoria est tombé malade, que sa maman est réapparu, qu'elle était la seule à pouvoir l'aider. Le début d'un saut dans le vide qui fait peur.
Date d'inscription :
02/01/2021
Messages :
101
Pseudo :
Lempika. (Laurine)
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
toutes les deux semaines
Multinicks :
Cameron Thompson
Avatar :
C.Pine (aftermath.)
westheart -- but we were something, don't you think so? D27202778fe080909ea346f646d37d529a23f850
Age :
34 ans, l'arrivée de plusieurs cheveux blancs lui donne l'impression d'avoir bien plus certains jours
Nationality :
Américain. Il doit sûrement avoir de lointaines origines européennes mais il n'est pas capable de le certifier
Origins :
/
Religion :
Athée
Status :
En couple depuis peu, mais il n'y a rien de sérieux pour le moment
Orientation :
hétérosexuel. Il a les femmes dans la peau.
Work :
avocat dans une banque, dans le domaine des finances
Home adress :
#60 bedford street williamsburg, Brooklyn (apt)
Communities :
- juriste à la New York City Bar Association
Trigger :
sexual assault
Warning :
maladie infantile
westheart -- but we were something, don't you think so? 2westheart -- but we were something, don't you think so? 17bwestheart -- but we were something, don't you think so? 13westheart -- but we were something, don't you think so? 173westheart -- but we were something, don't you think so? 200801054027792569westheart -- but we were something, don't you think so? 200801051713445219westheart -- but we were something, don't you think so? 37westheart -- but we were something, don't you think so? 49westheart -- but we were something, don't you think so? 66westheart -- but we were something, don't you think so? 71westheart -- but we were something, don't you think so? 74westheart -- but we were something, don't you think so? 84westheart -- but we were something, don't you think so? 187westheart -- but we were something, don't you think so? 32westheart -- but we were something, don't you think so? 70westheart -- but we were something, don't you think so? 72westheart -- but we were something, don't you think so? 48westheart -- but we were something, don't you think so? 73westheart -- but we were something, don't you think so? 117westheart -- but we were something, don't you think so? 142
JUST SMALL DADDY ISSUES
To do list rp : Alix - www // Elior - www // Jade - www // Wyatt&Zhaleh - www // Austin - www

Summary : L'enfance de Ian est remplie de simplicité et d'authenticité : embrasser les filles dans la cours de récréation, jouer au loup, faire des promesses sans lendemain, jouer au football-américain et rêver secrètement d'en faire son métier. Et puis, l'adolescence décide d'arriver, de mouvementée un peu plus la vie : l'alcool, la cigarette, les soirées entre copains/copines. La découverte de soi qui peut parfois conduire au drame. Un accident de voiture dont le conducteur, son meilleur ami, fini paralysé. Une tragédie qui conduit à un autre : le suicide de cet ami. Cet évènement l'a marqué, à jamais. Il n'avait que 21 ans quand s'est arrivé. Ca l'a détruit. L'a changé. Sans aide, il serait surement mort ou bien toxico à l'heure qu'il est. Heureusement, il a rebondi, à repris ses études, est tombé follement amoureux de la plus belle femme de la terre. Ils ont fondé leur famille, ont eu une petite fille qui a aujourd'hui presque 8 ans. La vie redevenait parfaite... Jusqu'à ce que la maman décide de partir, sans rien dire, le laissant seul avec sa fille. A nouveau, il faut se reconstruire, changer ses habitudes, évoluer. C'est dure, ça implique des sacrifices. Ian est tout de mêle resté égal à lui-même : surprotecteur, fumeur et bon blagueur. Il avait presque réussi à retrouver une stabilité quand Victoria est tombé malade, que sa maman est réapparu, qu'elle était la seule à pouvoir l'aider. Le début d'un saut dans le vide qui fait peur. Date d'inscription : 02/01/2021
Messages : 101
Pseudo : Lempika. (Laurine)
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : toutes les deux semaines
Multinicks : Cameron Thompson
Avatar : C.Pine (aftermath.)
westheart -- but we were something, don't you think so? D27202778fe080909ea346f646d37d529a23f850
Age : 34 ans, l'arrivée de plusieurs cheveux blancs lui donne l'impression d'avoir bien plus certains jours
Nationality : Américain. Il doit sûrement avoir de lointaines origines européennes mais il n'est pas capable de le certifier
Origins : /
Religion : Athée
Status : En couple depuis peu, mais il n'y a rien de sérieux pour le moment
Orientation : hétérosexuel. Il a les femmes dans la peau.
Work : avocat dans une banque, dans le domaine des finances
Home adress : #60 bedford street williamsburg, Brooklyn (apt)
Communities : - juriste à la New York City Bar Association
Trigger : sexual assault
Warning : maladie infantile
westheart -- but we were something, don't you think so? 2westheart -- but we were something, don't you think so? 17bwestheart -- but we were something, don't you think so? 13westheart -- but we were something, don't you think so? 173westheart -- but we were something, don't you think so? 200801054027792569westheart -- but we were something, don't you think so? 200801051713445219westheart -- but we were something, don't you think so? 37westheart -- but we were something, don't you think so? 49westheart -- but we were something, don't you think so? 66westheart -- but we were something, don't you think so? 71westheart -- but we were something, don't you think so? 74westheart -- but we were something, don't you think so? 84westheart -- but we were something, don't you think so? 187westheart -- but we were something, don't you think so? 32westheart -- but we were something, don't you think so? 70westheart -- but we were something, don't you think so? 72westheart -- but we were something, don't you think so? 48westheart -- but we were something, don't you think so? 73westheart -- but we were something, don't you think so? 117westheart -- but we were something, don't you think so? 142

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t5401-ian-daddy-issues#99654
Sujet: Re: westheart -- but we were something, don't you think so?Sam 10 Juil 2021 - 22:00
« Non, j’ai juste eu un petit coup de mou. » Il plisse les yeux, le brun. Cette réponse ne lui convient qu'à moitié. Était-ce au moins la vérité ? Son cœur palpite encore de stress et de détresse. Il entend encore résonner la voix de Vicky dans sa tête, et l'image du corps d'Alix, étendu sur le sol, ne cesse de passer en boucle dans son cerveau. La peur le tiraille encore, mais, comme il le ferait si c'était en face de lui sa petite fille, il fait de son mieux pour dissimuler ses émotions. « Je suis désolée. » Les mots d'une mère pour son enfant, pour éviter de la faire paniquer plus que nécessaire. Cela ne lui suffit pas, à lui, le grand dadais qui tremble. Vicky s'éloigne, préférant peut-être se calmer un peu avant de revenir dans les parages. Ou, et il en est presque certain, elle leur laisse du temps pour eux deux. Ian laisse ses pensées tranquille et se reconcentre sur le moment actuel. Alix a possiblement envie et besoin de boire un petit quelque chose pour aller mieux, ou d'avoir les fesses posées sur un endroit plus moelleux ? « Non, ça ira. » Il fait la moue. « T'es bien comme ta fille.. » qu'il laisse échapper malgré lui, dans un murmure. Vicky aussi, ne le laisse jamais vraiment s'occuper d'elle. « Non, je ne suis pas malade, je n’ai juste pas écouté les signaux de mon corps qui m’ont dit que je tirais trop sur la corde. » Est-il étonné ? Non. Déjà plus jeune, elle avait cette manie d'aller jusqu'au bout des choses, peut importe ce que celui lui coûte : des bleus sur le corps, des habits arrachés, la jeunesse de sa fille. « tu veux un café ? » Ian penche la tête sur le côté, la regardant faire, agissant comme si le malaise n'avait pas eu lieu. Pourtant, il est certain de ne pas avoir imaginé ce moment. « Poses-toi, je vais me servir. » Il se positionne à sa droite, se sort une tasse et la remplie, buvant par automatisme une goulée de caféine brûlante et rassurante. « Ce n’est rien, je te promet. Je suis juste stressée entre l’exposition qui risque d’avoir lieu, le boulot que j’ai cette semaine, les gens qui ne me répondent pas, puis qui se plaignent, les visites d’appartement… Je suis sans cesse en train de bosser et mon corps m’a dit stop, c’est tout. Promis. Tout va bien. » Son corps réagit dès qu'Alix pose sa main sur la sienne. Il déteste cette sensation ... De manque, de vouloir bien plus. Il s'obstine pourtant à rester ancrer dans ses positions : leur histoire est fini, il est bien avec Rose, son coeur ne survivra pas à un nouvel obstacle. « Viens chez nous dans ce cas. » Cette solution, qu'il n'avait jusque là, jamais, ô grand jamais imaginer, s'impose à lui. « Il y a une chambre d'ami. Tu n'auras plus à t'inquiéter de quand voir Vicky car elle sera toujours là. Je pourrais te soulager de quelques tâches en rentrant du boulot et ta recherche d'appartement pourra attendre que ton grand projet se terminer pour reprendre. » Il n'en revient pas lui-même d'être sérieux, de proposer une telle chose. Le pire, c'est que dans le fond, il a envie. Il aimerait bien que ça se produise. « Mais merci d’être venu. Tu restes manger avec nous ? Je peux te léguer ma part si tu veux. » Il reste pendant quelques secondes sous le choc, puis il se met à rire, d'un rire franc et chaleureux. « Mange ! » qu'il ordonne, comme s'il avait face à lui Vicky plutôt que la mère de sa dernière. « Mon estomac est encore trop secoué pour avaler quoi que se soit. » qu'il s'explique. « T'as mangé, au moins, aujourd'hui ? » Mais, bien avant de connaître la réponse, il se met fouiller la cuisine pour en sortir un paquet de pâte et une sauce bolognaise. Exactement le genre de réconfort dont tout le monde a besoin. « Problème résolu. » Il se retourne, offre un sourire à Alix et commence à faire chauffer l'eau des pâtes. « Je sais que je dois faire partie des dernières personnes avec qui tu as envie de discuter de tes problèmes et autres aléas de la vie. Mais hésites pas si tu en ressens le besoin. Tu connais la machine, tu sais comment je fonctionne. Je ne te jurerai pas. » Par contre, elle risquerait d'avoir besoin de l'attacher à une chaise pour qu'elle ait toute son attention si c'est une journée sans. Mais ça aussi, elle le sait. « Il me semblait que Vicky m'avait dit que tu étais vers la fin pour ton expo. Il y a encore des points non-réglés ? » Pour le bien d'Alix, il est prêt à mettre de son temps libre pour elle, pour l'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alix Westmore
To do list rp :
ian (www)
levi (www)
Summary :
artiste photographe de trente ans, mère d'une enfant de six ans atteinte d'une leucémie détectée en début d'année. Partie faire le tour du monde pendant cinq ans. De retour à New York depuis deux ans
Date d'inscription :
03/09/2019
Messages :
621
Pseudo :
harleen. (marion)
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
1-2/semaine mostly le week-end
Multinicks :
alejandra wiley ; de armas (www) - alix westmore ; gadot (www) arya cohen ; robbie (www) - isobel allen ; clarke (www) - jezabel wellington ; lavi (www) - jules ainsworth ; gillies (www) - kate byrne ; ridley (www) - louisa shacklebolt ; dyer (www) - noé gallagher ; kovalenko (www) - victor aubertin ; austen (www)
Avatar :
gadot + jenesaispas
westheart -- but we were something, don't you think so? 4e403ae25cef5bbef66476d722cc1a64c0eb62aa
Age :
32 ans - 01.01.1989
Nationality :
Américaine.
Origins :
Israëlienne.
Religion :
athée.
Status :
(célibataire) coeur écorché vif d'avoir aimé trop fort, trop vite. Le père de sa gamine qui aura toujours une place spéciale dans sa vie et dans le coin du coeur.
Orientation :
(bisexuelle) elle aime les longues jambes des femmes, les muscles saillants des dos des garçons.
Work :
(photographe freelance) elle a son propre site internet, elle photographie des mariages, parfois elle vend ses clichés au plus offrant et des fois, elle expose.
Home adress :
(manhattan) parce qu'après tout, il fallait qu'elle se rapproche de l'école de Vicky et elle ne pouvait pas se payer un loyer toute seule.
Communities :
#the lift
Trigger :
sexual assault, child abuse.
Warning :
la maladie infantile
westheart -- but we were something, don't you think so? 28westheart -- but we were something, don't you think so? 2westheart -- but we were something, don't you think so? 18bwestheart -- but we were something, don't you think so? 10westheart -- but we were something, don't you think so? 105westheart -- but we were something, don't you think so? 37westheart -- but we were something, don't you think so? 79westheart -- but we were something, don't you think so? 62westheart -- but we were something, don't you think so? 5westheart -- but we were something, don't you think so? 80westheart -- but we were something, don't you think so? 33westheart -- but we were something, don't you think so? 181westheart -- but we were something, don't you think so? 155westheart -- but we were something, don't you think so? 6bwestheart -- but we were something, don't you think so? 130westheart -- but we were something, don't you think so? 210westheart -- but we were something, don't you think so? 73westheart -- but we were something, don't you think so? 147
IDK WHAT YOU'RE TALKING ABOUT
To do list rp : ian (www)
levi (www)
Summary : artiste photographe de trente ans, mère d'une enfant de six ans atteinte d'une leucémie détectée en début d'année. Partie faire le tour du monde pendant cinq ans. De retour à New York depuis deux ans Date d'inscription : 03/09/2019
Messages : 621
Pseudo : harleen. (marion)
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : 1-2/semaine mostly le week-end
Multinicks : alejandra wiley ; de armas (www) - alix westmore ; gadot (www) arya cohen ; robbie (www) - isobel allen ; clarke (www) - jezabel wellington ; lavi (www) - jules ainsworth ; gillies (www) - kate byrne ; ridley (www) - louisa shacklebolt ; dyer (www) - noé gallagher ; kovalenko (www) - victor aubertin ; austen (www)
Avatar : gadot + jenesaispas
westheart -- but we were something, don't you think so? 4e403ae25cef5bbef66476d722cc1a64c0eb62aa
Age : 32 ans - 01.01.1989
Nationality : Américaine.
Origins : Israëlienne.
Religion : athée.
Status : (célibataire) coeur écorché vif d'avoir aimé trop fort, trop vite. Le père de sa gamine qui aura toujours une place spéciale dans sa vie et dans le coin du coeur.
Orientation : (bisexuelle) elle aime les longues jambes des femmes, les muscles saillants des dos des garçons.
Work : (photographe freelance) elle a son propre site internet, elle photographie des mariages, parfois elle vend ses clichés au plus offrant et des fois, elle expose.
Home adress : (manhattan) parce qu'après tout, il fallait qu'elle se rapproche de l'école de Vicky et elle ne pouvait pas se payer un loyer toute seule.
Communities : #the lift
Trigger : sexual assault, child abuse.
Warning : la maladie infantile
westheart -- but we were something, don't you think so? 28westheart -- but we were something, don't you think so? 2westheart -- but we were something, don't you think so? 18bwestheart -- but we were something, don't you think so? 10westheart -- but we were something, don't you think so? 105westheart -- but we were something, don't you think so? 37westheart -- but we were something, don't you think so? 79westheart -- but we were something, don't you think so? 62westheart -- but we were something, don't you think so? 5westheart -- but we were something, don't you think so? 80westheart -- but we were something, don't you think so? 33westheart -- but we were something, don't you think so? 181westheart -- but we were something, don't you think so? 155westheart -- but we were something, don't you think so? 6bwestheart -- but we were something, don't you think so? 130westheart -- but we were something, don't you think so? 210westheart -- but we were something, don't you think so? 73westheart -- but we were something, don't you think so? 147

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t343-alix-every-great-dream-begins-with-a-dreamer https://www.ivegot99problems.com/t3427-recherches-d-isobel-co#59409 https://www.ivegot99problems.com/t390-instagram-westmore https://www.ivegot99problems.com/t2161-ask-alix-westmore
Sujet: Re: westheart -- but we were something, don't you think so?Sam 17 Juil 2021 - 20:16
Elle voudrait que les non-dits s’échappent de leurs esprits, elle voudrait qu’ils arrivent à agir comme deux adultes responsables. Mais elle sait aussi qu’ils ont beaucoup de choses à se dire et qu’il faudrait plus d’une conversation pour régler tout ce qui traînent encore. Ils en traînent des casseroles et ce n’est pas en un claquement de doigts qu’ils vont régler tout cela. Mais ce n’est pas aujourd’hui qu’ils le feront, pas avec Vicky dans les parages et surtout pas avec Alix dans cet état d’esprit. Elle a le coeur bien trop perturbé pour que ce soit une conversation qui fait du bien. Et Ian le sait. Elle le sent. Son coeur s’affole un peu quand il fait la moue. Elle n’aime pas quand il fait cet tête mais son coeur est malmené quand elle le regarde stupid, stupide feelings « T'es bien comme ta fille.. » Elle lève les yeux au ciel en le regardant, le fusillant du regard un instant avant de lui répondre « Les chiens ne font pas des chats mon cher » répond t-elle en riant un peu. Elle a besoin de s’activer, elle a besoin de bouger pour que l’esprit ne pense pas à des choses qui la tourmentent. Parce qu’elle sait que ce serait la fin. Qu’ils devraient avoir une conversation, et elle n’en a pas envie. « Poses-toi, je vais me servir. » Elle souffle un instant avant de s’asseoir parce qu’il le lui a demandé. Un peu de docilité qui la prend. Elle se mordille la lèvre et fait pianoter ses doigts sur le plan de travail, passablement agacée par le fait qu’elle ne peut plus bouger sinon elle va se faire disputer et les mots qu’Ian emploie la fusille sur place. Ce serait trop bizarre. « Viens chez nous dans ce cas. » Elle secoue la tête négativement, avant de se reprendre « Je te rappelle que tu as quelqu’un dans ta vie, qui ne mérite pas que je vienne vivre avec vous. Puis, ce serait bien trop bizarre. » Même si elle se doute que Vicky serait heureuse de voir sa mère chaque matin et que les semaines où la garde est alternée n’existerait plus. Mais elle n’a pas envie de s’imposer. Elle n’a pas envie d’être le boulet qu’on traîne au pied. Elle n’a pas envie d’être celle qu’on prend en pitié, et ça n’a jamais été le cas. « Il y a une chambre d'ami. Tu n'auras plus à t'inquiéter de quand voir Vicky car elle sera toujours là. Je pourrais te soulager de quelques tâches en rentrant du boulot et ta recherche d'appartement pourra attendre que ton grand projet se terminer pour reprendre. » Elle souffle et passe une main sur son visage, l’envie de dire oui, mais l’idée de déménager l’angoisse. Elle n’a pas besoin de se rajouter tout cela. La perspective de changer encore une fois d’appartement ne la dérangeait pas jusqu’à il y a quelques secondes mais les pensées deviennent insidieuse. « J’y réfléchirais, mais je ne veux pas m’imposer. Tu sais bien que ça compliquerait tout que je vienne vivre chez toi. » Et Vicky qui débarque, un grand sourire sur le visage « Tu vas venir vivre chez nous Maman ? » demande t-elle, avec sa voix enfantine. Alix déglutit et regarde sa fille, leur fille. « On verra, Vicky. C’est des histoires de grandes personne, et c’est compliqué. » Elle s’en veut d’anéantir les rêves de la petite fille, mais elle ne peut pas lui donner de faux espoirs, elle a envie de rattraper Vicky qui retourne dans sa chambre et sent son coeur qui se compresse encore. Elle propose néanmoins à Ian de rester pour ne pas tout gâcher une fois encore. « Mange ! » Elle se renfrogne et fait semblant de bouder avant de le regarder. « Mon estomac est encore trop secoué pour avaler quoi que se soit. » Elle souffle un peu « Je suis désolée, encore. » Elle sait qu’elle s’excuse un peu trop, mais elle ne veut pas qu’il pense qu’elle n’est pas désolée. Il la connaît, elle le sait, mais elle préfère le dire à voix haute pour que les mots aient une signification. « T'as mangé, au moins, aujourd'hui ? » Elle secoue négativement la tête « Je n’ai pas eu le temps de déjeuner ni même d’avaler autre chose qu’un café ce matin. » avoue t-elle, un peu honteuse. Les repas se font rare en ce moment et elle sait qu’elle ne devrait pas, que lors de sa visite de contrôle, elle va se faire disputer par le médecin, mais elle s’en fiche. Sa fille est en bonne santé c’est tout ce qui compte. « Problème résolu. » elle pourrait le prendre dans ses bras, parce qu’il n’y a que là qu’elle aurait envie d’être, mais tout cela est hypothétique. Elle ne peut pas, elle n’a pas le droit, ce droit lui a été retiré quand elle est partie. Quand elle a fait l’égoïste et qu’elle est partie loin d’eux. Loin de sa famille. Quand elle a décidé de partir, parce qu’elle en ressentait le besoin. Le besoin indicible de prendre le large pour ne pas étouffer dans une vie qui ne lui correspondait pas. « Je sais que je dois faire partie des dernières personnes avec qui tu as envie de discuter de tes problèmes et autres aléas de la vie. Mais hésites pas si tu en ressens le besoin. Tu connais la machine, tu sais comment je fonctionne. Je ne te jurerai pas. » Elle lui offre un petit sourire en coin, ses doigts qui recommencent à pianoter sur le marbre avant qu’elle ne le regarde du coin de l’oeil, prend part dans la cuisine comme s’il vivait ici. « Il me semblait que Vicky m'avait dit que tu étais vers la fin pour ton expo. Il y a encore des points non-réglés ? » Elle hoche positivement la tête et soupire un peu « La galerie où je devais exposer ne me répond pas, j’ai tout qui est prêt sauf ça. » Elle se lève alors pour le rejoindre et se met doucement à ses côtés avant de fixer un point invisible sur l’extérieur. « Puis je suis censée shooter pour un magazine dans la semaine, je n’ai toujours pas reçu de contrat, et je ne bosse jamais sans contrat de peur qu’on me vole mes photos. » continue t-elle, en malmenant ses mains et elle se tourne pour s’installer sur le plan de travail, ses jambes dans le vide, Ian qui s’active à côté d’elle, elle attrape un verre d’eau, qu’elle vide d’une traite. « J’attend aussi l’argent d’un photoshoot que j’ai fait il y a un mois, les gens font les sourds. Les gens sont cons - idiots, ils pensent que je ne peux pas me payer un avocat. Mais j’attends que ma vie se décante un peu pour m’en rajouter. » Et dans un geste qu’elle ne contrôle pas, elle dépose sa main sur celle de Ian comme si ce geste était normal, avant de se rendre compte au bout de quelques longues secondes que ce n’est pas normal. « Est-ce que tu as besoin d’aide ? » demande t-elle finalement, pour cesser de parler d’elle.

_________________

❝ tell Her you love her tell her a story tell her the honest truth you treat her better make sure to see it through don't be just everything she wants be everything she needs when she says she loves you tell her you love her too give her a reason, a reason to love all you do she'll tell you secrets y ou'll tell her secrets too she'll tell you all her hopes and dreams you'll tell them to ❞

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Sujet: Re: westheart -- but we were something, don't you think so?
Revenir en haut Aller en bas
 

westheart -- but we were something, don't you think so?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I've got 99 problems :: manhattan - city center :: downtown :: Greenwich Village-