La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
Découvrez les badges, de quoi rendre votre profil encore plus personnalisé love ça se passe par ici !
Vous êtes un peu paumés ? hidebox Rendez vous sur : www.keskispass.com
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
Le Deal du moment : -40%
-40% sur la Souris Gaming sans fil Wifi Logitech Pro X ...
Voir le deal
89.99 €

Partagez
 

 we belong to the same family - w/ mia et harper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elizabeth Bowman
To do list rp :
alika franklin - www
william mcfaden - www
jia doyle - www
stefan keddle - www
mia et harper - www
alika et jia - www
Summary :
elle est née 2 mois avant le terme et abandonnée par sa mère, dans le froid de l'hiver - son premier séjour à l'hôpital a duré plusieurs semaines, en couveuse, à se battre pour survivre - elle a été adoptée par deux femmes noires - elle était et est toujours très proche de ses mères adoptives, ayant été élevée avec deux femmes ouvertes d'esprit - elle a vécu la souffrance de la communauté noire à travers ce que ses mères ont vécues, l'ayant vu de ses propres yeux d'enfants - elle a souffert de harcèlement à cause du fait qu'elle a été abandonnée à la naissance et qu'elle a été adoptée par deux femmes, noires qui plus est - elle a failli faire une tentative de suicide durant l'adolescence - elle a fini par apprendre de toute cette haine, a essayé de se battre pour les minorités et les personnes en souffrance - elle est devenue infirmière praticienne, après un master - elle a commencé à travailler aux urgences et a commencé à superviser les infirmières de ce services après quelques années et beaucoup de talent - elle s'est mariée à l'approche de la trentaine et a eu un petit garçon, nommé Matéo - il y a un an, elle a eu un accident qui l'a laissé dans le coma pendant 5 semaines à cause des graves blessures qu'elle a subit et son fils de 4 an y a perdu la vie - cette perte a causé son divorce avec son mari, les deux étant trop brisés par la perte de le petit garçon - elle n'a pas encore terminé son deuil, étant bloquée à l'étape de la tristesse. elle n'arrive pas à atteindre l'acceptation, faisant semblant d'y être déjà pour éviter de faire souffrir ses proches - elle a recommencé à travailler il y a peu de temps, s'y remettant à fond pour oublier sa peine
Date d'inscription :
02/01/2020
Messages :
331
Pseudo :
manon
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
minimum un par semaine.
Multinicks :
morgana weston-rhodes - victoria taylor
Avatar :
emily vancamp (avatar: shiva)
Age :
33 années
Nationality :
américaine
Status :
divorcée depuis quelques mois
Orientation :
elle ne sait pas vraiment
Work :
infirmière praticienne en chef du service des urgences
Home adress :
21 street, chelsea. au numéro 327
Communities :
richmond university medical center + lea, groupe de soutien aux personnes en deuil
Trigger :
/
Warning :
abandon, perte d'un enfant, accident de voiture
pré-lien : ex-mari
To do list rp : alika franklin - www
william mcfaden - www
jia doyle - www
stefan keddle - www
mia et harper - www
alika et jia - www
Summary : elle est née 2 mois avant le terme et abandonnée par sa mère, dans le froid de l'hiver - son premier séjour à l'hôpital a duré plusieurs semaines, en couveuse, à se battre pour survivre - elle a été adoptée par deux femmes noires - elle était et est toujours très proche de ses mères adoptives, ayant été élevée avec deux femmes ouvertes d'esprit - elle a vécu la souffrance de la communauté noire à travers ce que ses mères ont vécues, l'ayant vu de ses propres yeux d'enfants - elle a souffert de harcèlement à cause du fait qu'elle a été abandonnée à la naissance et qu'elle a été adoptée par deux femmes, noires qui plus est - elle a failli faire une tentative de suicide durant l'adolescence - elle a fini par apprendre de toute cette haine, a essayé de se battre pour les minorités et les personnes en souffrance - elle est devenue infirmière praticienne, après un master - elle a commencé à travailler aux urgences et a commencé à superviser les infirmières de ce services après quelques années et beaucoup de talent - elle s'est mariée à l'approche de la trentaine et a eu un petit garçon, nommé Matéo - il y a un an, elle a eu un accident qui l'a laissé dans le coma pendant 5 semaines à cause des graves blessures qu'elle a subit et son fils de 4 an y a perdu la vie - cette perte a causé son divorce avec son mari, les deux étant trop brisés par la perte de le petit garçon - elle n'a pas encore terminé son deuil, étant bloquée à l'étape de la tristesse. elle n'arrive pas à atteindre l'acceptation, faisant semblant d'y être déjà pour éviter de faire souffrir ses proches - elle a recommencé à travailler il y a peu de temps, s'y remettant à fond pour oublier sa peine
Date d'inscription : 02/01/2020
Messages : 331
Pseudo : manon
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : minimum un par semaine.
Multinicks : morgana weston-rhodes - victoria taylor
Avatar : emily vancamp (avatar: shiva)
Age : 33 années
Nationality : américaine
Status : divorcée depuis quelques mois
Orientation : elle ne sait pas vraiment
Work : infirmière praticienne en chef du service des urgences
Home adress : 21 street, chelsea. au numéro 327
Communities : richmond university medical center + lea, groupe de soutien aux personnes en deuil
Trigger : /
Warning : abandon, perte d'un enfant, accident de voiture
pré-lien : ex-mari

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
Sujet: we belong to the same family - w/ mia et harperMar 27 Avr - 15:51
Un nouveau jour, une nouvelle garde. Elizabeth garait sa voiture sur le parking du personnel, prête à débuter une nouvelle garde. Elle attrapa son gobelet de chez starbuck, y étant passé rapidement pour prendre un café. Il lui faudrait au moins ça, avant de commencer une garde de douze heure. Surtout qu'elle formait une nouvelle infirmière qui faisait une résidence, ce qui était une bonne chose. Dans quelques mois, elle serait prête à remplacer n'importe quelle infirmière et à alléger le service d'un poids. Grâce aux dons qui avaient été fait à l'hôpital, les problèmes budgétaires s'étaient allégés, permettant d'embaucher du personnel et de laisser souffler ceux déjà présents. Beth avait pu voir ses collègues faire des gardes plus courtes, en enchaîner moins et arriver au travail un peu plus reposés. Ca l'avait soulagée d'un poids, parce qu'elle s'inquiétait de les voir se tuer à la tâche à cause de problèmes d'argent. Dans son cas, elle comptait toujours enchaîner les gardes pour oublier sa peine...mais on lui avait interdit. Après son malaise, en pleine garde, il y a quelques semaines : elle était retournée tout droit chez le psy et on surveillait son emploi du temps. Il y avait des conditions à réunir, si elle voulait continuer à travailler. Et ces conditions continueraient, jusqu'à ce que son psychologue ne l'y autorise. Tout le monde s'inquiétait pour elle, c'était pour son bien. Elle ne le voyait pas de cette manière, ennuyée de devoir consulter. Elle n'y trouvait aucune amélioration. Aucun psychologue ne pourrait l'aider dans son deuil, à traverser la perte de son petit garçon.

A l'intérieur de l'hôpital, la blonde se dirigea jusqu'à la salle de repos et mis son sac dans son casier. Alors qu'elle se changeait, elle écoutait les conversations. Ses collègues semblaient ennuyés de devoir travailler alors qu'il faisait si beau, sachant qu'ils ne sortiraient qu'en fin de journée ou le lendemain selon leurs gardes. Beth était loin d'être ennuyée. Elle aimait son travail. Il lui permettait également de ne pas tourner en rond chez elle, pensant à tout ce qu'il s'était passé durant cette année.

Elizabeth souhaita une bonne garde à ses collègues, avant de filer rencontrer leur nouvelle résidente. Ces programmes de résidence pour les jeunes infirmières diplômées, c'était nouveau. Elizabeth trouvait que c'était une bonne chose, de leur donner l'occasion de faire une résidence avant d'être jeté dans le grand bain. La blonde montra le service à la jeune fille, lui expliquant comment ils fonctionnaient avant qu'elles prennent des patients ensembles. La garde se déroula assez rapidement, la nouvelle résidente était dégourdie et Beth était contente de l'avoir à ses côtés. Elle ferait une bonne infirmière, elle était douée et elle avait soif d'apprendre encore plus. Il faudrait peu de temps avant qu'elle ne puisse travailler avec plus d'autonomie.

Quand la fin de la journée pointa le bout de son nez et qu'elle avait fait le point à son collègue qui prenait la relève, la blonde traversa le service pour se rendre à la salle de repos et retrouver ses vêtements de civile. Elle croisa deux jeunes femmes, blondes, plus jeunes qu'elle et leur fit un sourire poli. Elle continua sa route, parce que ses collègues étaient là si l'une d'elle avait besoin d'aide. Elle prit son temps de changer, avant de traverser l'hôpital pour sortir de celui-ci. Elle n'aperçu pas les deux blondes, qu'elle avait croisé plus tôt, qui la regardait avec de grands yeux. Quand on l'interpella, elle se retourna et haussa un sourcil.

- Je peux vous aider ?, demanda-t-elle poliment, néanmoins sur ses gardes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Sujet: Re: we belong to the same family - w/ mia et harperSam 1 Mai - 19:26
Harper en était à sa deuxième semaine de travail au Richmond medical center. Elle avait trouvé ce boulot après avoir déposé son CV à plusieurs endroits à travers la grosse pomme. Harpy y travaillait comme interprète et s'y plaisait bien, en tout cas jusqu'à maintenant. Elle partageait son bureau avec une collègue, mais ce dernier avait de grandes fenêtres, ce qui comblait la blondinette.

Arrivée depuis le début du printemps à New York, Harper s'était installée dans le quartier chaud du Bronx avec sa petite sœur, Mia. Quartier qui collait en tout point au caractère bouillonnant des deux filles Reynolds. Natives de Londres, ce n'était pas un simple hasard si les sœurs se trouvaient en sol américain. En effet, un peu plus tôt dans l'année, elles avaient découvert avoir une deuxième sœur plus âgée qu'elle deux, rien de moins. Une fois le choc passé, ce qui avait quand même pris plusieurs jours, elles s'étaient mises à faire des recherches et pour tout dire, c'était devenu une vraie obsession pour Harper. À quoi ressemblait-elle ? Qu'est-ce qu'elle faisait de ses journées ? Où et auprès de qui avait-elle grandi ?

Peu à peu, c'était devenu une évidence pour Harpy, elle devait la retrouver. Tentant de son mieux de laisser de côté la haine qu'elle portait à l'égard de ses grands-parents, qui étaient à l'origine de cet abandon tout simplement dégueulasse et lâche, Harper avait décidé de concentrer sa fureur sur ses recherches. Puis, voilà, découvrant qu'elle habitait, probablement, de ce côté de l'océan, les filles Reynolds avaient plié bagages pour la grosse pomme où elle rejoignait en même temps leur cousine, Joy. Elles ignoraient jusqu'à là, jusqu'à ce moment précis, si cette dernière habitait à cinq minutes ou à mille lieu de New York.

Oui, ce moment, cet instant où tout changea, où tout s'éclaira. Elle en était certaine, un pressentiment comme Harpy en n'avait jamais ressenti auparavant. Une évidence inexplicable, mais aussi limpide que les eaux les plus claires. Tremblante, pourtant habituellement implacable, Harper avait texté Mia de la rejoindre à l'hôpital, dans l'immédiat. Sa cadette arriva quelque temps après tout juste à la fin de son quart de travail. L'accueillant et l'amenant dans la salle de repos, elle n'eut pas le temps de mettre en ordre ses mots pour donner une explication cohérente à sa sœur qu'elle entra dans la pièce à son tour. Harper répondit à son sourire poli comme si c'était n'importe qui et attendit qu'elle quitte la pièce pour regarder Mia et sut qu'elle comprenait, qu'elle savait elle aussi.

Okkk la vie nous aide on dirait bien elle était sur le cul, rien de moins, Harper, qui croyait devoir mettre des mois, voir des années pour retrouver Elizabeth sa sœur ainée venait de la trouver en quelques semaines à peine. Elle avait cru avoir largement le temps de se préparer à ce moment, mais décidément la vie en avait décidé autrement. Sh*t je sais pas on doit dire quoi quand on retrouve notre sœur qui ne sait probablement même pas qu'on existe? Comme si c'était automatique, Harper quitta la salle de repos sur les talons de la blonde en ayant complètement le cerveau vide, comme si elle assistait à son propre déplacement dans les corridors de l'hôpital. Sortant à l'extérieur, elle laissa parler son impulsivité sans pouvoir se retenir. Hey ! elle s'éclaircit la gorge Hey ! une interpellation dans toute la classe que pouvait offrir Harper.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Sujet: Re: we belong to the same family - w/ mia et harperSam 1 Mai - 22:33
we belong to the same family

Harper Reynolds
&
Elizabeth Bowman
Mia ouvrit la porte de son casier, avant d'en sortir ses fringues, qu'elle posa sur le banc juste à côté. Encore une dure journée de boulot qui s'achevait. La jeune femme était habituée au boulot de flic, elle savait très bien que ça n'était pas de tout repos, mais bosser à New York était largement différent de tout ce qu'elle avait pu vivre ou faire quand elle était encore à Londres. Mais elle ne regrettait pas. Elle avait toujours eu besoin de bouger, et au moins ici, elle ne risquait pas de s'ennuyer. Et elle commençait à s'habituer à vivre en Amérique. À la base, elle et sa sœur étaient surtout venues pour essayer de retrouver leur sœur aînée et la jeune femme n'avait pas forcément prévu de rester toute sa vie à New York, sauf qu'elle n'avait pas la moindre idée du temps que ça pourrait leur prendre pour retrouver leur aînée. Et Mia détestait rester à ne rien faire, alors autant continuer à faire ce qui lui tenait à cœur. Son chef au pays lui avait dit que ça ne pourrait que lui être profitable de voir comment les flics bossaient outre-Atlantique, et en effet, elle avait déjà appris deux ou trois truc qui allaient lui être sacrément utile.

Alors que Mia finissait à peine de troquer son uniforme pour ses vêtements de tous les jours, son téléphone sonna, et lorsqu'elle le déverrouilla, elle vit un message d'Harper qui lui demandait de se rendre au plus vite à l'hôpital. Par un coup de bol ou du destin, son aînée avait trouvé un job dans un des hôpitaux du coin. Ce qui était un avantage non-négligeable quand on cherchait une sœur qui avait été abandonnée à la naissance et qui avait sûrement du faire un long séjour à l'hôpital à cause du fait qu'elle était née prématurée. Les indices qu'elles avaient étaient particulièrement minces, mais ça n'était pas ça qui allait empêcher les sœurs Reynolds de tout faire pour essayer de retrouver leur sœur aînée. Même si elles allaient peut-être devoir fouiller une botte de foin de plus de neuf millions de kilomètres carrés, vu qu'elles n'avaient pas la moindre idée de l'endroit ou pouvait bien se trouver leur sœur. Claquant la porte de son casier, Mia prit la direction du parking du poste de police, avant de monter dans sa voiture, prenant la direction du Richmond Medical Center. Elle aurait aimé faire un crochet par leur appartement histoire de prendre une douche, mais ça allait devoir attendre un peu.

Par chance, Mia n'eut pas à trop souffrir des bouchons qui semblaient être omniprésents à New York, et elle ne mit pas trop longtemps avant d'arriver à l'hôpital ou sa sœur travaillait, passant devant l'accueil pour se rendre directement au bureau ou bossait Harper. Cette dernière la conduisit jusqu'à une salle de repos pas très loin, là ou elles seraient un peu plus tranquilles. Visiblement, il y avait quelque-chose qui la travaillait, mais Harpy n'eut pas le temps d'ouvrir la bouche qu'une infirmière entra dans la pièce, se dirigeant vers les casiers du personnel. Et le regard que l’aînée des Reynolds lança à sa petite sœur valait bien tout un discours. Regardant la femme qui venait d'entrer, Mia sentit son cœur faire un bond dans sa poitrine quand elle réalisa que cette femme était à quelques détails près le portait craché de leur mère au même âge. Merde alors. Mia aurait cru qu'il leur faudrait une éternité avant de réussir à retrouver leur sœur aînée, mais pas qu'elles finiraient pas la croiser au détour d'un couloir là ou sa sœur bossait. C'était presque trop beau pour être vrai. Totalement sous le choc, Mia ne reprit contact avec la réalité qu'au moment ou elle se rendit compte qu'Harper s'était levée pour suivre celle qui était très certainement leur sœur, et elle se leva à son tour, avant de rattraper les deux femmes au moment ou Harpy interpellait l'autre femme. Et Mia se prit un nouveau coup de poing en plein ventre quand elle vit la femme se tourner avant de hausser un sourcil tout en leur demandant ce qu'elle pouvait faire pour elle. Sa gestuelle, sa façon de parler, la jeune femme était prête à mettre sa main à couper que c'était bien leur sœur. Passant la main sur la cicatrice qui lui barrait la joue – un tic qui la prenait à chaque fois qu'elle était particulièrement nerveuse – Mia inspira un grand coup, avant de dire d'une voix pas hyper assurée « Je, euh... je crois bien oui. » Comment est-ce qu'elle pouvait faire pour annoncer une nouvelle pareille à une personne qu'elle ne connaissait absolument pas? « Je sais pas trop comment dire ça... » Elle qui d'habitude était plutôt du genre grande gueule, là elle avait carrément du mal à trouver ses mots.

camo©️015
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Bowman
To do list rp :
alika franklin - www
william mcfaden - www
jia doyle - www
stefan keddle - www
mia et harper - www
alika et jia - www
Summary :
elle est née 2 mois avant le terme et abandonnée par sa mère, dans le froid de l'hiver - son premier séjour à l'hôpital a duré plusieurs semaines, en couveuse, à se battre pour survivre - elle a été adoptée par deux femmes noires - elle était et est toujours très proche de ses mères adoptives, ayant été élevée avec deux femmes ouvertes d'esprit - elle a vécu la souffrance de la communauté noire à travers ce que ses mères ont vécues, l'ayant vu de ses propres yeux d'enfants - elle a souffert de harcèlement à cause du fait qu'elle a été abandonnée à la naissance et qu'elle a été adoptée par deux femmes, noires qui plus est - elle a failli faire une tentative de suicide durant l'adolescence - elle a fini par apprendre de toute cette haine, a essayé de se battre pour les minorités et les personnes en souffrance - elle est devenue infirmière praticienne, après un master - elle a commencé à travailler aux urgences et a commencé à superviser les infirmières de ce services après quelques années et beaucoup de talent - elle s'est mariée à l'approche de la trentaine et a eu un petit garçon, nommé Matéo - il y a un an, elle a eu un accident qui l'a laissé dans le coma pendant 5 semaines à cause des graves blessures qu'elle a subit et son fils de 4 an y a perdu la vie - cette perte a causé son divorce avec son mari, les deux étant trop brisés par la perte de le petit garçon - elle n'a pas encore terminé son deuil, étant bloquée à l'étape de la tristesse. elle n'arrive pas à atteindre l'acceptation, faisant semblant d'y être déjà pour éviter de faire souffrir ses proches - elle a recommencé à travailler il y a peu de temps, s'y remettant à fond pour oublier sa peine
Date d'inscription :
02/01/2020
Messages :
331
Pseudo :
manon
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
minimum un par semaine.
Multinicks :
morgana weston-rhodes - victoria taylor
Avatar :
emily vancamp (avatar: shiva)
Age :
33 années
Nationality :
américaine
Status :
divorcée depuis quelques mois
Orientation :
elle ne sait pas vraiment
Work :
infirmière praticienne en chef du service des urgences
Home adress :
21 street, chelsea. au numéro 327
Communities :
richmond university medical center + lea, groupe de soutien aux personnes en deuil
Trigger :
/
Warning :
abandon, perte d'un enfant, accident de voiture
pré-lien : ex-mari
To do list rp : alika franklin - www
william mcfaden - www
jia doyle - www
stefan keddle - www
mia et harper - www
alika et jia - www
Summary : elle est née 2 mois avant le terme et abandonnée par sa mère, dans le froid de l'hiver - son premier séjour à l'hôpital a duré plusieurs semaines, en couveuse, à se battre pour survivre - elle a été adoptée par deux femmes noires - elle était et est toujours très proche de ses mères adoptives, ayant été élevée avec deux femmes ouvertes d'esprit - elle a vécu la souffrance de la communauté noire à travers ce que ses mères ont vécues, l'ayant vu de ses propres yeux d'enfants - elle a souffert de harcèlement à cause du fait qu'elle a été abandonnée à la naissance et qu'elle a été adoptée par deux femmes, noires qui plus est - elle a failli faire une tentative de suicide durant l'adolescence - elle a fini par apprendre de toute cette haine, a essayé de se battre pour les minorités et les personnes en souffrance - elle est devenue infirmière praticienne, après un master - elle a commencé à travailler aux urgences et a commencé à superviser les infirmières de ce services après quelques années et beaucoup de talent - elle s'est mariée à l'approche de la trentaine et a eu un petit garçon, nommé Matéo - il y a un an, elle a eu un accident qui l'a laissé dans le coma pendant 5 semaines à cause des graves blessures qu'elle a subit et son fils de 4 an y a perdu la vie - cette perte a causé son divorce avec son mari, les deux étant trop brisés par la perte de le petit garçon - elle n'a pas encore terminé son deuil, étant bloquée à l'étape de la tristesse. elle n'arrive pas à atteindre l'acceptation, faisant semblant d'y être déjà pour éviter de faire souffrir ses proches - elle a recommencé à travailler il y a peu de temps, s'y remettant à fond pour oublier sa peine
Date d'inscription : 02/01/2020
Messages : 331
Pseudo : manon
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : minimum un par semaine.
Multinicks : morgana weston-rhodes - victoria taylor
Avatar : emily vancamp (avatar: shiva)
Age : 33 années
Nationality : américaine
Status : divorcée depuis quelques mois
Orientation : elle ne sait pas vraiment
Work : infirmière praticienne en chef du service des urgences
Home adress : 21 street, chelsea. au numéro 327
Communities : richmond university medical center + lea, groupe de soutien aux personnes en deuil
Trigger : /
Warning : abandon, perte d'un enfant, accident de voiture
pré-lien : ex-mari

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
Sujet: Re: we belong to the same family - w/ mia et harperSam 1 Mai - 23:32
Elizabeth regardait l'une, puis l'autre blonde. Il y avait quelque chose qui l'attirait chez ces deux jeunes femmes, sans trop qu'elle ne puisse mettre un doigt dessus. Peut-être qu'elles étaient d'anciennes patientes ? Elle avait vu beaucoup de monde passer aux urgences, en dix ans de carrière, alors elle ne se souvenait pas de tout le monde. Il y avait des patients qui la marquaient, c'est sûr. Madame Davis, par exemple. Le service l'avait vu plusieurs fois par mois, durant plus de trois ans. Tout le monde s'était attaché à la vieille dame, parce qu'elle était d'une gentillesse extrême et qu'elle toujours des histoires extraordinaires à raconter. Malheureusement, elle était décédée quelques semaines auparavant et ça avait touché tout ceux qui s'étaient occupés d'elle ces trois dernières années. Elle était adorée du service. Beth avait été invitée à son enterrement par la famille, qui l'avait remercié d'avoir retenu sa main dans ses derniers instants et pour s'être si bien occupés d'elle. Elizabeth avait été très touchée par le décès de cette dame, ayant laissé quelques larmes couler à son enterrement.

Bien sûr qu'elle ne pouvait pas reconnaître ses anciens patients ; mais ces deux jeunes femmes ne lui disaient rien, tout en lui disant quelques chose. Paradoxal, mais vrai. Il y avait quelque chose d'inexplicable, parce qu'elle avait l'impression de les connaître tout en sachant qu'elle n'avait jamais rencontré ces deux personnes. Elle était bien loin de se douter ce que ces femmes représentaient pour elle, qui elles étaient et ce qu'elles allaient lui annoncer. Justement, ça l'intriguait et elle voulait savoir.

- Qu'est-ce qui est difficile à dire ?, demanda-t-elle. Les deux jeunes femmes avaient piqué sa curiosité. Elizabeth restait sur ses gardes, mais elle voulait savoir ce que ces deux personnes avaient à dire. Pourquoi, avait-elle couru après elle ? Pourquoi ça avait l'air tellement important à leurs yeux, qu'elles éprouvaient des difficultés à lui dire ? Ca la rendait un peu nerveuse, parce qu'elle n'aimait pas ces situations. Elles savaient, mais Beth ne savait rien.

Elle passa une main sur son poitrail, où reposait son pendentif et le touchait d'un geste nerveux. C'était un M, pour Mathéo. Son fils, qui était décédé l'année dernière. Elizabeth ne s'était toujours pas remise de la mort de son fils, si bien que lorsqu'elle avait perdu ce pendentif (que son ex-mari lui avait offert à la naissance de leur fils), elle avait eu une réaction excessive. C'était comme si elle avait perdu Mathéo une seconde fois, alors qu'elle ne s'était toujours pas remise de son décès. Son coeur s'était sidéré, faisant comme une crise cardiaque. Sauf qu'à ce stade, ça s'appelait le syndrome du coeur brisé. Elle souffrait tellement que son coeur s'était arrêté de faire ce pourquoi il était là, c'est-à-dire, pomper le sang.

Et dès lors qu'elle se sentait nerveuse, elle portait sa main à ce pendentif qui lui était si cher. Elle laissait le bout de ses doigts caresser le métal doré, avant que sa main entière ne passe sur son visage pour essayer de chasser la fatigue qu'elle ressentait.

- Ecoutez, je viens d'enchaîner une garde. Si vous avez quelque chose à me dire, dites le, encouragea-t-elle d'une voix très douce et délicate. Elle avait tout l'air d'une personne charmante lorsqu'on ne la connaissait pas. Ce qu'elle était, en plus d'être extrêment patiente et gentille. Bien sûr qu'elle ne renverrait pas chier ces deux jeunes femmes, qui semblaient éprouver des difficultés à lui dire quelque chose, mais elle voulait rentrer chez elle et se reposer avant sa prochaine garde. Enfin, se reposer. C'était un grand mot. Tourner en rond et faire des cauchemars à chaque fois qu'elle ferme les yeux, serait plus juste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Sujet: Re: we belong to the same family - w/ mia et harperLun 3 Mai - 18:55
Jamais auparavant Harper avait eu le souffle coupé et le cerveau digne d'une page web en recherche de connexion internet. Elle avait interpellé la jeune femme qui devait être elle qui comme toute personne normale s'était retournée en se faisant interpellée. Pouvant analyser son visage, il n'y avait aucun doute possible, Harpy y aurait mis sa main au feu. Par chance, Mia était à ses côtés, ce qui lui procurait un minimum de support, car elle devait bien avouer avoir aucun plan d'action maintenant qu'elles se trouvaient devant leur ainée. En entendant la voix de l'infirmière qui partageait sans aucun doute le même sang qu'elle, Harper eu une seule pensée en tête : au moins elle était déjà à l'hôpital si elle tombait dans les vapes.. réflexion très peu brillante étant donné la situation qui devenait de plus en plus bizarre devant le silence des deux filles.

Harper ne comprit même pas que c'était elle qui prenait parole avant d'avoir terminé. Ah oui pour avoir quelque chose à dire c'est tout un quelque chose! Pour une raison inconnue, Harpy avait une voix semblable à un robot sans intonation, juste neutre et saccadé. Peut-être que s'asseoir est une bonne idée! ajouta Harper en ayant l'air aussi naturel que les cactus en plastique dans les magasins de liquidation en pointant un petit banc non loin. Enfin toi tu peux t'asseoir, moi je dois rester debout clairement qu'elle n'arriverait pas à tenir en place sur un banc tellement elle se sentait surexcitée, mais voilà qu'elle passait probablement pour une dingue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Sujet: Re: we belong to the same family - w/ mia et harperLun 17 Mai - 17:02
we belong to the same family

Harper Reynolds
&
Elizabeth Bowman
Honnêtement, Mia se sentait comme la dernière des imbéciles. Et elle détestait passer pour une imbécile. C'était pourtant pas bien compliqué. Depuis qu'elle était entrée dans la police, elle avait fait des choses bien plus compliquées que d'annoncer à quelqu'un qu'elle était très certainement votre sœur. Mais là, c'était personnel. Et même tous les cours de l''académie de police ne pouvaient vous préparer à gérer quand les choses vous touchaient de près. Résultat des courses, Mia était plantée là comme un piquet de tente à côté de sa sœur, qui ne s'en sortait franchement pas mieux. Elle qui était douée avec les mots, voilà qu'Harper était tout juste capable d'aligner quelques mots à peine cohérents. Face à elles, leur sœur supposée essayait de prendre les choses avec calme et patience, et la plus jeune des trois espérait sincèrement qu'elle continuerait à prendre les choses aussi bien. Parce que les deux anglaises étaient sur le point de foutre un grand coup de pied dans sa vie sans lui demander son avis. Mais elle avait le droit de savoir. Qu'elle n'avait pas été abandonnée parce qu'elle n'était pas désirée, ou peu importe ce qu'elle avait bien pu s'imaginer tout au long de sa vie. Que si elle s'était retrouvée sans parents à sa naissance, c'était parce que ses grands-parents maternels s'étaient comportés comme les derniers des enfoirés en décidant qu'elle ne méritait pas de vivre et en la faisant jeter dans une poubelle en plein hiver alors qu'elle poussait encore ses premiers cris.

À côté d'elle, Harper semblait continuer à s'enliser dans la situation, semblant totalement déconnectée. Elle qui était d'habitude si à l'aise avec les mots, là on aurait dit qu'elle était en train de lire à voix haute des messages qu'elle aurait rédigé sur Twitter, avec autant d'entrain et de chaleur dans la voix que ce qu'aurait eu si la blonde avait été en train d'énumérer sa liste de course. Mia avait envie de coller quelques claques à sa sœur histoire de lui faire reprendre contact avec le monde des vivants, mais elle se retint de le faire, estimant que ça ne serait pas forcément du meilleur effet devant leur autre sœur. Quand Harpy proposa de s'asseoir, Mia ne bougea pas d'un pouce, préférant rester debout sur ses deux jambes. De toute façon, si elle s'était assise, elle n'aurait pas tenu une minute avant de se relever, tellement elle était tendue comme un string. Et elle avait acquis une certaine expérience en matière de strings. Enfin bref... si elle voulait que les choses finissent par avancer, il fallait qu'elle prenne la situation en main, sans quoi elles y seraient encore demain matin.

La jeune femme prit une grande inspiration, avant de se lancer « Je m'appelle Mia, et je suis la sœur de la grande idiote juste là. Je sais pas si vous êtes au courant de la raison qui nous a amenées à New York. » Harpy lui avait dit qu'elle avait expliqué la raison pour laquelle elles avaient traversé l'Atlantique à deux ou trois de ses collègues, mais Mia n'avait pas la moindre idée de jusqu'à quel point l'histoire avait bien pu se répandre à travers l'hôpital « On a appris y a pas longtemps qu'on a une sœur, que nos vieux ont abandonnée dans le dos de nos parents. Une sœur qui est née à New York. » C'était important qu'elle explique bien que ça n'était pas de la faute de leurs parents, qu'ils avaient fait de leur mieux pour essayer d'arranger les choses avant de mettre des milliers de kilomètres entre eux et cette ville. En tout cas, elles y étaient. Elles ne pouvaient plus reculer, alors autant annoncer la nouvelle comme on arracherait un sparadrap. D'un coup sec « Harper est persuadée que vous êtes notre sœur. » Et voilà, la bombe était larguée. Mia aurait aimé que les choses se passent un peu plus en douceur, mais elle ne pouvait pas toujours faire ce qu'elle voulait, et là, elle ne voyait pas d'autres façons d'annoncer ça. Heureusement que son sergent instructeur n'était pas là pour la voir, ou il lui aurait gratifiée d'une grosse leçon sur le tact. Et encore, ça n'était pas fini « Et... et en vous voyant, je suis persuadée qu'elle a raison. » Et un nouveau coup de massue. Maintenant, soit leur sœur partait en courant, soit elle arrivait à encaisser tout ça comme une championne. Mais de son côté, Mia se sentait en partie libérée d'un poids qu'elle se traînait depuis qu'elle avait appris qu'elle avait une autre grande sœur. De cette impression qu'elle avait merdé quelque-part, alors même qu'elle n'était en rien fautive dans toute cette histoire.

camo©️015
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Bowman
To do list rp :
alika franklin - www
william mcfaden - www
jia doyle - www
stefan keddle - www
mia et harper - www
alika et jia - www
Summary :
elle est née 2 mois avant le terme et abandonnée par sa mère, dans le froid de l'hiver - son premier séjour à l'hôpital a duré plusieurs semaines, en couveuse, à se battre pour survivre - elle a été adoptée par deux femmes noires - elle était et est toujours très proche de ses mères adoptives, ayant été élevée avec deux femmes ouvertes d'esprit - elle a vécu la souffrance de la communauté noire à travers ce que ses mères ont vécues, l'ayant vu de ses propres yeux d'enfants - elle a souffert de harcèlement à cause du fait qu'elle a été abandonnée à la naissance et qu'elle a été adoptée par deux femmes, noires qui plus est - elle a failli faire une tentative de suicide durant l'adolescence - elle a fini par apprendre de toute cette haine, a essayé de se battre pour les minorités et les personnes en souffrance - elle est devenue infirmière praticienne, après un master - elle a commencé à travailler aux urgences et a commencé à superviser les infirmières de ce services après quelques années et beaucoup de talent - elle s'est mariée à l'approche de la trentaine et a eu un petit garçon, nommé Matéo - il y a un an, elle a eu un accident qui l'a laissé dans le coma pendant 5 semaines à cause des graves blessures qu'elle a subit et son fils de 4 an y a perdu la vie - cette perte a causé son divorce avec son mari, les deux étant trop brisés par la perte de le petit garçon - elle n'a pas encore terminé son deuil, étant bloquée à l'étape de la tristesse. elle n'arrive pas à atteindre l'acceptation, faisant semblant d'y être déjà pour éviter de faire souffrir ses proches - elle a recommencé à travailler il y a peu de temps, s'y remettant à fond pour oublier sa peine
Date d'inscription :
02/01/2020
Messages :
331
Pseudo :
manon
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
minimum un par semaine.
Multinicks :
morgana weston-rhodes - victoria taylor
Avatar :
emily vancamp (avatar: shiva)
Age :
33 années
Nationality :
américaine
Status :
divorcée depuis quelques mois
Orientation :
elle ne sait pas vraiment
Work :
infirmière praticienne en chef du service des urgences
Home adress :
21 street, chelsea. au numéro 327
Communities :
richmond university medical center + lea, groupe de soutien aux personnes en deuil
Trigger :
/
Warning :
abandon, perte d'un enfant, accident de voiture
pré-lien : ex-mari
To do list rp : alika franklin - www
william mcfaden - www
jia doyle - www
stefan keddle - www
mia et harper - www
alika et jia - www
Summary : elle est née 2 mois avant le terme et abandonnée par sa mère, dans le froid de l'hiver - son premier séjour à l'hôpital a duré plusieurs semaines, en couveuse, à se battre pour survivre - elle a été adoptée par deux femmes noires - elle était et est toujours très proche de ses mères adoptives, ayant été élevée avec deux femmes ouvertes d'esprit - elle a vécu la souffrance de la communauté noire à travers ce que ses mères ont vécues, l'ayant vu de ses propres yeux d'enfants - elle a souffert de harcèlement à cause du fait qu'elle a été abandonnée à la naissance et qu'elle a été adoptée par deux femmes, noires qui plus est - elle a failli faire une tentative de suicide durant l'adolescence - elle a fini par apprendre de toute cette haine, a essayé de se battre pour les minorités et les personnes en souffrance - elle est devenue infirmière praticienne, après un master - elle a commencé à travailler aux urgences et a commencé à superviser les infirmières de ce services après quelques années et beaucoup de talent - elle s'est mariée à l'approche de la trentaine et a eu un petit garçon, nommé Matéo - il y a un an, elle a eu un accident qui l'a laissé dans le coma pendant 5 semaines à cause des graves blessures qu'elle a subit et son fils de 4 an y a perdu la vie - cette perte a causé son divorce avec son mari, les deux étant trop brisés par la perte de le petit garçon - elle n'a pas encore terminé son deuil, étant bloquée à l'étape de la tristesse. elle n'arrive pas à atteindre l'acceptation, faisant semblant d'y être déjà pour éviter de faire souffrir ses proches - elle a recommencé à travailler il y a peu de temps, s'y remettant à fond pour oublier sa peine
Date d'inscription : 02/01/2020
Messages : 331
Pseudo : manon
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : minimum un par semaine.
Multinicks : morgana weston-rhodes - victoria taylor
Avatar : emily vancamp (avatar: shiva)
Age : 33 années
Nationality : américaine
Status : divorcée depuis quelques mois
Orientation : elle ne sait pas vraiment
Work : infirmière praticienne en chef du service des urgences
Home adress : 21 street, chelsea. au numéro 327
Communities : richmond university medical center + lea, groupe de soutien aux personnes en deuil
Trigger : /
Warning : abandon, perte d'un enfant, accident de voiture
pré-lien : ex-mari

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
Sujet: Re: we belong to the same family - w/ mia et harperMar 18 Mai - 22:30
Elizabeth resta figée, ne s'attendant pas à une nouvelle de la sorte. Il lui fallu de longues secondes, pour intégrer ce que Mia venait de lui dire. S'il y avait bien une chose qu'elle n'attendait pas, c'est que sa famille biologique ne la retrouve. Si ces deux jeunes femmes étaient bien ses soeurs. Ou demi-soeur. Elle n'en avait aucune idée.

- Votre soeur ?, demanda-t-elle comme pour avoir une confirmation de ce que la blondinette venait de lui dire. Quand celle-ci hocha la tête, Elizabeth fonça les sourcils. Un millier de questions se bousculaient dans sa tête. Il y a des millions de personnes à New York, comment pouvez-vous être certaine que je suis votre soeur ? Je... J'ai été abandonnée, mais il doit y avoir d'autres bébés ayant été abandonnés au même moment que moi.

Bien sûr qu'un doute planait, parce que ça lui paraissait étrange que les jeunes filles soient certaine qu'Elizabeth étaient leur soeur en un regard. Peut-être qu'elle ressemblait comme deux gouttes d'eau à un de ses parents biologiques ? C'est la seule explication plausible qu'elle trouvait, la seule qui lui semblait rationnelle.

Elizabeth passa une main sur son visage, ne sachant pas comment traiter cette nouvelle. Elle n'avait jamais essayé de retrouver sa famille biologique, parce qu'on l'avait abandonné de manière cruelle. Dans une poubelle, en plein hiver. On aurait pu la laisser devant un hôpital, au lieu de la laisser mourir dans le froid. Les conditions de son abandon paraissaient cruelles, aux yeux d'Elizabeth. Sa mère, son père, peu importe celui qui l'avait abandonné ; ne tenait pas à elle. Et si c'était le cas à l'époque, ce serait toujours le cas. Elle n'avait jamais eu l'envie de se fatiguer à trouver des personnes qui l'avaient laissé mourir dans une poubelle. Elle avait reçu tout l'amour dont elle avait eu besoin avec ses mères adoptives, ça lui avait entièrement suffis.

Mais aujourd'hui, deux jeunes filles prétendaient être ses soeurs. Si c'était le cas, Elizabeth avait un millier de questions qui se bousculaient dans sa tête. Et elle ressentait beaucoup de tristesse, que ses parents l'aient abandonnés pour garder deux bébés par la suite. Ceci-dit, elle ne pouvait pas blâmer Mia ou Harper pour les choix de ceux qui l'avaient laissés alors qu'elle n'était qu'un jeune bébé.

- Vous savez les conditions de l'abandon de votre soeur ? Et la date ?, demanda-t-elle avec curiosité. Il n'y avait que peu de personnes au courant de ces informations et si elles étaient au courant, Beth pourrait rapidement savoir si ces deux jeunes filles étaient ses soeurs biologiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Sujet: Re: we belong to the same family - w/ mia et harperSam 22 Mai - 17:22
Harper laissa Mia expliquer la raison de leur présence à Beth en observant attentivement le visage d'Elizabeth dans la pénombre. Elle était le portrait craché de leur maman. Cette même mère qui avait donné naissance aux trois jeunes filles ici présente et pourtant qui avaient un passé oh combien différent. Les mots prononcés par sa cadette étaient comme un écho lointain aux oreilles d'Harper.

Elle remettait soudainement tout en question. Et si elles avaient pris la mauvaise décision en tentant de retrouver leur sœur ? Et si tout ce qu'elles réussissaient à faire était de ramener en pleine face de Beth que leurs parents l'avaient abandonné pour ravoir deux autres filles quelques années plus tard.. Lorsqu'Elizabeth répondit, Harpy ne fût pas certaine que lui avouer sa ressemblance frappante avec leur mère était une bonne idée..

Malheureusement oui, nous avons fait des recherches intensives dès que nous avons appris l'existence de notre sœur.. de toi.. Les parents de notre mère (Harpy se refusait des les appeler encore ses grands-parents après ce qu'ils avaient fait) ont forcé nos parents de lâchement t'abandonner dans une poubelle le soir du 28 décembre 1988 quand tu avais seulement deux jours.. De dire de tels propos horribles à voix haute mettait Harper dans une réelle colère, elle n'avait toujours pas pu assimiler ce geste. Elle réussissait malgré tout à garder son calme et à contrôle le ton de sa voix. Tu as donc maintenant 33 ans et ton physique ne laisse aucun doute possible. Voulant à tout prix que Beth croit leur histoire, Harper s'était finalement risquée à parler de la ressemblance physique, mais en y allant brièvement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: we belong to the same family - w/ mia et harper
Revenir en haut Aller en bas
 

we belong to the same family - w/ mia et harper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I've got 99 problems :: Archives - Empty chairs at empty tables :: archives :: rps :: rp abandonnés-