La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
Découvrez les badges, de quoi rendre votre profil encore plus personnalisé love ça se passe par ici !
Vous êtes un peu paumés ? hidebox Rendez vous sur : www.keskispass.com
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
Le Deal du moment : -53%
STOGA Manette sans fil pour Switch à 9,34€
Voir le deal
9.34 €

Partagez
 

 when I see you again | wesley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Debbie Sinclair
To do list rp :
Harry - www
Wesley - www
Victoria - www
Reagan - www
Elior - www
Adriel - www
Soledad - www

terminés
Andrea - www
LGBT Center - www
Adriel - www
The Outpost - www
Sage - www
Gaby - www
Hope - www
Summary :
Debbie a grandi au coeur de la Caroline du Sud, dans une famille conservatrice et pauvre. Autant dire que rien ne la prédestinait à fouler les planches de Broadway. Mais elle a eu de la chance dans son malheur: elle s'avère être le fruit de l'union extra-maritale d'un politicien républicain influent, qui a donc payé pour ses frais de scolarité. Un rêve et une guitare en poche, la blondinette a débarqué à New-York pour intégrer la prestigieuse Tisch School of the Arts, où elle a trimé à l'école et dans une foule de petits boulots. Plus de 10 ans plus tard, Debbie vit à peu près bien de son art et sa personnalité pétillante fait qu'elle ne manque pas d'amis.
Date d'inscription :
05/04/2020
Messages :
358
Pseudo :
tara
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
on va dire 1 fois par semaine
Multinicks :
Marisol Murphy-Paredes & Sutton Young
Avatar :
nicola coughlan + tearsflight
when I see you again | wesley 027017e345ada2ff15610bddfe615bac
Age :
34 ans
Nationality :
américaine
Origins :
50 shades of white
Religion :
élevée Southern Baptist (courant évangélique) mais aujourd'hui agnostique
Status :
célibataire
Orientation :
bisexuelle ou pansexuelle, comme ça vous chante
Work :
comédienne à Broadway, elle incarne une version féminine de Bobbie dans le revival Company
Home adress :
vinegar hill, brooklyn
Communities :
broadway, lgbt center, the outpost
Trigger :
ras mais j'apprécie un MP si une situation potentiellement difficile se présente
Warning :
rapports à l'alcool difficiles, lgbt-phobie, grossophobie, sexisme ordinaire
when I see you again | wesley 27 when I see you again | wesley 18b when I see you again | wesley 16 when I see you again | wesley 59 when I see you again | wesley 137 when I see you again | wesley 201 when I see you again | wesley 49 when I see you again | wesley 74 when I see you again | wesley 90 when I see you again | wesley 92 when I see you again | wesley 202 when I see you again | wesley 181 when I see you again | wesley 211 when I see you again | wesley 125 when I see you again | wesley 188 when I see you again | wesley 160 when I see you again | wesley 112 when I see you again | wesley 118 when I see you again | wesley 143 when I see you again | wesley 101 when I see you again | wesley 77 when I see you again | wesley 147
IDK WHAT YOU'RE TALKING ABOUT
To do list rp : Harry - www
Wesley - www
Victoria - www
Reagan - www
Elior - www
Adriel - www
Soledad - www

terminés
Andrea - www
LGBT Center - www
Adriel - www
The Outpost - www
Sage - www
Gaby - www
Hope - www
Summary : Debbie a grandi au coeur de la Caroline du Sud, dans une famille conservatrice et pauvre. Autant dire que rien ne la prédestinait à fouler les planches de Broadway. Mais elle a eu de la chance dans son malheur: elle s'avère être le fruit de l'union extra-maritale d'un politicien républicain influent, qui a donc payé pour ses frais de scolarité. Un rêve et une guitare en poche, la blondinette a débarqué à New-York pour intégrer la prestigieuse Tisch School of the Arts, où elle a trimé à l'école et dans une foule de petits boulots. Plus de 10 ans plus tard, Debbie vit à peu près bien de son art et sa personnalité pétillante fait qu'elle ne manque pas d'amis. Date d'inscription : 05/04/2020
Messages : 358
Pseudo : tara
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : on va dire 1 fois par semaine
Multinicks : Marisol Murphy-Paredes & Sutton Young
Avatar : nicola coughlan + tearsflight
when I see you again | wesley 027017e345ada2ff15610bddfe615bac
Age : 34 ans
Nationality : américaine
Origins : 50 shades of white
Religion : élevée Southern Baptist (courant évangélique) mais aujourd'hui agnostique
Status : célibataire
Orientation : bisexuelle ou pansexuelle, comme ça vous chante
Work : comédienne à Broadway, elle incarne une version féminine de Bobbie dans le revival Company
Home adress : vinegar hill, brooklyn
Communities : broadway, lgbt center, the outpost
Trigger : ras mais j'apprécie un MP si une situation potentiellement difficile se présente
Warning : rapports à l'alcool difficiles, lgbt-phobie, grossophobie, sexisme ordinaire
when I see you again | wesley 27 when I see you again | wesley 18b when I see you again | wesley 16 when I see you again | wesley 59 when I see you again | wesley 137 when I see you again | wesley 201 when I see you again | wesley 49 when I see you again | wesley 74 when I see you again | wesley 90 when I see you again | wesley 92 when I see you again | wesley 202 when I see you again | wesley 181 when I see you again | wesley 211 when I see you again | wesley 125 when I see you again | wesley 188 when I see you again | wesley 160 when I see you again | wesley 112 when I see you again | wesley 118 when I see you again | wesley 143 when I see you again | wesley 101 when I see you again | wesley 77 when I see you again | wesley 147

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t2846-debbie-backwoods-barbie https://www.ivegot99problems.com/t2893-ask-debbie-sinclair
Sujet: when I see you again | wesleyVen 14 Mai - 18:45
Dire que Debbie avait été étonnée de recevoir un sms de ce bon vieux Wesley Takagi est un doux euphémisme. Non pas qu'elle ne soit pas du genre à rester en contact avec ses ex ou qu'ils se soient quittés en mauvais terme. Mais de toutes ces affaires d'un soir, ces fausses petites amies, ces relations éphémères, ce n'est pas de celle-ci qu'elle s'attend à avoir des nouvelles spontanément. Wes est un garçon adorable, avec un grand cœur et beaucoup de talent. C'est aussi le genre de gars qui peut basculer du côté artiste torturé de la force en un claquement de doigts et Debbie n'est pas restée assez longtemps pour voir si ça allait se concrétiser. Un appel occasionnel, l'envoi d'une petite vidéo ou d'un même rigolo qui lui rappelle le sens de l'humour du bassiste et les bons moments qu'ils ont passés; c'est elle qui fait tout ça la plupart du temps. Elle prend des nouvelles, le laisse lui mentir éhontément. S'il veut lui parler, il sait qu'il peut, mais la blonde ne va pas certainement pas s'entêter à lui faire avouer son mal-être s'il n'est pas prêt à l'admettre lui-même.

Toujours est-il que Wesley a fait un effort. Il vient à une représentation de Company, certainement plus pour l'encourager que pour admirer l'œuvre de Sondheim. Musicalement, ces deux là travaillent sur les opposés du spectre. Il vient pour une matinée, sans doute car les tickets sont moins chers, mais la comédienne ne va certainement pas lui en tenir rigueur. Une place est une place, elle ne saurait tolérer le snobisme. Elle propose donc naturellement d'aller manger un morceau après, même si manger à 17h n'est pas idéal dans l'emploi du temps de la plupart des gens. C'est pourquoi ils se retrouvent dans un snack bar vegan, qui propose des collations tout à fait adéquat pour un goûter tardif ou un dîner prématuré.

Après la représentation, Debbie se débarbouille le visage en vitesse, n'ayant jamais apprécié de garder son maquillage d'une représentation à l'autre. Elle finit toujours par gâcher quelque chose et il faut recommencer dans tous les cas, autant être honnête. Elle enfile sa veste en jean customisée à l'effigie du spectacle - le show business ne se repose jamais - et se dépêche de travers les quelques rues qui la mènent au restaurant. Elle reconnaît la silhouette de Wes et sourit largement. Malgré les difficultés que leur relation a pu rencontrer, la blonde est ravie de le revoir. Et de savoir qu'il est sorti de chez lui et interagit avec l'espèce humaine aujourd'hui.

« Heeeey! » Jamais discrète, elle le hèle depuis l'autre bout du trottoir, avant d'arriver à sa hauteur et l'enlacer chaleureusement. « Ca va? Tu m'attends pas depuis trop longtemps j'espère? J'ai fait au plus vite. » La ponctualité, en dehors du travail, n'a jamais été son fort. Ce n'est pas faute d'y mettre de la bonne volonté, mais le temps semble toujours lui filer entre les doigts. « Allez viens, on va pas poireauter là toute la soirée, j'ai un deuxième show à faire. » Ils entrent dans le restaurant et sont rapidement installés à une petite table, un peu reculée, on ne peut plus cosy. Deb demande une carafe d'eau puis, lisant distraitement le menu, demande avec l'air de ne pas y toucher. « Alors, ça va depuis le temps? Je ne m'attendais pas à ce que tu viennes voir le show, ça me fait super plaisir en tout cas! » Mieux vaut commencer en douceur, il ne faudrait pas brusquer l'animal.

_________________


Who is so dear, and who is so deep, and who would keep her/him occupied when I want to sleep? How would we ever get through? What would we do without you?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wesley Takagi
To do list rp :
Reagan - www | Moira & Elior - www | Anneke (2) - www | Addison - www | Dgee (2) - www | Debbie - www | Janet - www

Archivés :
Dgee (1) - www ✓ | Elior (1) - www ✓ | Anneke (1) - www ✓ | Marley - www ✓ | Benjamin - www ✓ | Neal - www ✓ | #TheLift - www ✗ | Bianca - www ✗ | William - www ✓ | Jezabel - www ✓ | Elior (2) - www
Summary :
Wesley Takagi est le cofondateur et bassiste de Spleen Code, un groupe relativement connu dans le monde du heavy metal américain. Pendant dix ans, sous le pseudo de Wes Tag, il s’est laissé porter par les tournées, toujours en retrait par rapport aux autres membres. Mais au fil du temps, ses aspirations artistiques ont évolué, jusqu’à ce qu’il ne se retrouve plus du tout dans l’œuvre de Spleen Code. De cette divergence sont nées des tensions au sein du groupe. Il y a six mois, Spleen Code a définitivement éclaté.

Depuis, ce n’est pas la grande forme pour Wes. Il est tombé dans l’oubli et, ironie du sort, est incapable d’écrire quelque chose qui le satisfasse. Il vit donc de ses économies et joue des reprises de morceaux de son ancien groupe dans des petites salles ou des bars. Incapable de rester seul, il passe le plus clair de son temps chez sa meilleure amie. Ces derniers temps, il rate à peu près tout ce qu’il entreprend, du coup, il n’entreprend pas grand-chose. C’est le roi des semi-décisions : il a toujours un pied dedans, un pied dehors. Même si ça va pas très fort, c’est le genre de type auquel on s’attache facilement. C’est quelqu’un de drôle, de sarcastique, mais aussi un grand cinéphile et un fan de stand-up. Avec son look de skateur des années 2000, il a tendance à se la jouer nonchalant, mais son détachement sonne toujours un peu faux.
Date d'inscription :
06/10/2020
Messages :
353
Pseudo :
Ada
Player's pronoun :
Elle
Rythme de rp :
Variable, environ 1x/15j
Multinicks :
Ina Coleman / Olivia Hampton
Avatar :
Mike Shinoda + nsty-rp
when I see you again | wesley Klmp
Age :
39 ans
Nationality :
Américaine
Origins :
Père japonais, mère américaine
Religion :
Agnostique mais s'intéresse beaucoup aux gens qui entretiennent leur spiritualité
Status :
Célibataire en raison de sa tendance à faire foirer tout ce qui ressemble de près ou de loin à une relation amoureuse
Orientation :
Hétérosexuel
Work :
Musicien et songwriter en déshérence, ex-membre d'un groupe à succès qui s'est séparé plus ou moins à cause de lui
Home adress :
East village, Manhattan
Communities :

- The Overkill
- The Outpost
- Juilliard
- El Halito
- Cinéma du Queens
Trigger :
Romantisation des relations abusives
Warning :
Crises d'angoisse, autodépréciation, dépression
when I see you again | wesley 1when I see you again | wesley 4when I see you again | wesley 62when I see you again | wesley 93when I see you again | wesley 5when I see you again | wesley 161when I see you again | wesley 200when I see you again | wesley 32when I see you again | wesley 200801065336336064when I see you again | wesley 9when I see you again | wesley 112when I see you again | wesley 118when I see you again | wesley 125when I see you again | wesley 160when I see you again | wesley 188when I see you again | wesley 200801065336885070when I see you again | wesley 43
IDK WHAT YOU'RE TALKING ABOUT
To do list rp : Reagan - www | Moira & Elior - www | Anneke (2) - www | Addison - www | Dgee (2) - www | Debbie - www | Janet - www

Archivés :
Dgee (1) - www ✓ | Elior (1) - www ✓ | Anneke (1) - www ✓ | Marley - www ✓ | Benjamin - www ✓ | Neal - www ✓ | #TheLift - www ✗ | Bianca - www ✗ | William - www ✓ | Jezabel - www ✓ | Elior (2) - www
Summary : Wesley Takagi est le cofondateur et bassiste de Spleen Code, un groupe relativement connu dans le monde du heavy metal américain. Pendant dix ans, sous le pseudo de Wes Tag, il s’est laissé porter par les tournées, toujours en retrait par rapport aux autres membres. Mais au fil du temps, ses aspirations artistiques ont évolué, jusqu’à ce qu’il ne se retrouve plus du tout dans l’œuvre de Spleen Code. De cette divergence sont nées des tensions au sein du groupe. Il y a six mois, Spleen Code a définitivement éclaté.

Depuis, ce n’est pas la grande forme pour Wes. Il est tombé dans l’oubli et, ironie du sort, est incapable d’écrire quelque chose qui le satisfasse. Il vit donc de ses économies et joue des reprises de morceaux de son ancien groupe dans des petites salles ou des bars. Incapable de rester seul, il passe le plus clair de son temps chez sa meilleure amie. Ces derniers temps, il rate à peu près tout ce qu’il entreprend, du coup, il n’entreprend pas grand-chose. C’est le roi des semi-décisions : il a toujours un pied dedans, un pied dehors. Même si ça va pas très fort, c’est le genre de type auquel on s’attache facilement. C’est quelqu’un de drôle, de sarcastique, mais aussi un grand cinéphile et un fan de stand-up. Avec son look de skateur des années 2000, il a tendance à se la jouer nonchalant, mais son détachement sonne toujours un peu faux.
Date d'inscription : 06/10/2020
Messages : 353
Pseudo : Ada
Player's pronoun : Elle
Rythme de rp : Variable, environ 1x/15j
Multinicks : Ina Coleman / Olivia Hampton
Avatar : Mike Shinoda + nsty-rp
when I see you again | wesley Klmp
Age : 39 ans
Nationality : Américaine
Origins : Père japonais, mère américaine
Religion : Agnostique mais s'intéresse beaucoup aux gens qui entretiennent leur spiritualité
Status : Célibataire en raison de sa tendance à faire foirer tout ce qui ressemble de près ou de loin à une relation amoureuse
Orientation : Hétérosexuel
Work : Musicien et songwriter en déshérence, ex-membre d'un groupe à succès qui s'est séparé plus ou moins à cause de lui
Home adress : East village, Manhattan
Communities :
- The Overkill
- The Outpost
- Juilliard
- El Halito
- Cinéma du Queens
Trigger : Romantisation des relations abusives
Warning : Crises d'angoisse, autodépréciation, dépression
when I see you again | wesley 1when I see you again | wesley 4when I see you again | wesley 62when I see you again | wesley 93when I see you again | wesley 5when I see you again | wesley 161when I see you again | wesley 200when I see you again | wesley 32when I see you again | wesley 200801065336336064when I see you again | wesley 9when I see you again | wesley 112when I see you again | wesley 118when I see you again | wesley 125when I see you again | wesley 160when I see you again | wesley 188when I see you again | wesley 200801065336885070when I see you again | wesley 43

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t4680-wes-l-ivresse-des-profondeurs https://www.ivegot99problems.com/t5261-recherches-de-wes https://www.ivegot99problems.com/t5010-instagram-westag#92724
Sujet: Re: when I see you again | wesleyVen 4 Juin - 20:10
Debbie était aussi volubile qu’il était discret. Wes sentit les regards se tourner vers lui lorsqu’elle l’interpella depuis l’autre bout de la rue. Il prit un malin plaisir à dévisager ceux qui avaient l’audace de le fixer. C’est vrai, quoi, c’était désagréable. En quelques enjambées, Debbie fut près de lui et l’enlaça avec toute la spontanéité qui la caractérisait. Wes lui rendit son étreinte. Il répliqua avec un demi-sourire : « Longtemps, non, disons... À peine 20 minutes. » Elle le connaissait assez pour savoir qu’il la taquinait. Ils étaient infiniment différents, mais s’il y avait bien un trait de caractère qu’ils partageaient, c’était cette notion bancale de la ponctualité. Wes n’était même pas là depuis trois minutes, et encore, il avait dû presser le pas sur le chemin. Il venait tout juste de retrouver son souffle avant que Debbie n’arrive.

Il suivit Debbie à l’intérieur du restaurant. Il était absolument le même que lors de leur dernière rencontre, si ce n'est qu'il avait perdu un peu de poids. Pas de manière affolante, rien qui ne soit préoccupant, mais juste assez pour que ses tee-shirts paraissent un tantinet grands. L’état de son moral influençait son appétit, sans qu’il s’en rende vraiment compte. Mais aujourd’hui, bien qu’il soit encore tôt, il avait particulièrement faim. Il s’empara du menu avec gourmandise, le parcourut en diagonale, avant de s'en remettre à la jeune femme. « Un truc à me conseiller ? » Ça lui éviterait de passer trois heures à choisir entre deux plats, une manie qui, il le savait, agaçait Debbie.

L’espace d’un instant, Wes suivit du regard les allées et venues des passants derrière la vitrine du restaurant. Tout ça le rendait un peu nostalgique. Non pas qu’il regrettait leur relation, à Debbie et lui : y mettre un terme constituait peut-être la meilleure des décisions qu’ils aient prises. Il était évident qu’ils se portaient mieux en tant qu’amis plutôt qu’en couple. C’était extrêmement clair dans sa tête, mais ça ne l’empêchait pas de se remémorer leurs bons moments avec un brin de mélancolie. De toute façon, en ce moment, absolument tout le rendait mélancolique.

Il finit par reporter son attention sur la jeune femme. « T’as assuré. » Il le pensait. Sinon il ne l’aurait pas dit. « Je suis pas un expert, mais moi, ça m'a plu. » Company sortait un peu de sa juridiction. Cela dit, Wes n’était pas un puriste, même s’il était moins sensible au registre de Debbie, il n’en restait pas moins curieux et bon public. Wes ne détestait rien, au pire il n’aimait qu’à moitié. Mais pour le coup, la prestation de Debbie l’avait impressionné.  Il devait tout de même avouer que lorsqu’elle n’était pas sur scène, il lui était arrivé de regarder 2 ou 3 fois son portable. Il avait vite arrêté, tout penaud, quand ses voisins s’étaient mis à lui jeter des regards noirs - accompagnés de petits « tss » agacés. « Ça donne quoi, l'accueil des critiques ? » Pas que Wes y accordait une grande importance, c'est vrai, qui étaient-ils pour dicter aux autres ce qu'ils devaient aimer ou non ? « Ils ont pas le monopole du bon goût mais bon, c'est toujours mieux de les avoir dans la poche. »

Et puis Debbie s'intéressa à lui et il lui servit son plus grand sourire. « Ça va super. »  Ça commençait très mal. Il répéta : « Ouais, super. » Il mordilla l'intérieur de sa joue. Son cerveau tout entier lui hurlait de la boucler et pourtant il s'entendit prononcer : « Bon, c'est vrai que j'ai traversé un petit passage à vide, mais c'est terminé. Les projets, tout ça, bref, le vent tourne. » Qu'est-ce qu'il essayait de faire exactement ? Pourquoi faire le malin ? Qu'allait-il y gagner ? Il n'en avait aucune idée et pourtant, sur le moment, ça lui fit du bien. C'était agréable de ne pas parler de soi-même comme d'un raté, même si tout était entièrement faux.

_________________
Down the line
So call me up tonight
If you need somewhere to get out of the light
These days I feel like I do nothing right
So come with me and we'll go down the line
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Debbie Sinclair
To do list rp :
Harry - www
Wesley - www
Victoria - www
Reagan - www
Elior - www
Adriel - www
Soledad - www

terminés
Andrea - www
LGBT Center - www
Adriel - www
The Outpost - www
Sage - www
Gaby - www
Hope - www
Summary :
Debbie a grandi au coeur de la Caroline du Sud, dans une famille conservatrice et pauvre. Autant dire que rien ne la prédestinait à fouler les planches de Broadway. Mais elle a eu de la chance dans son malheur: elle s'avère être le fruit de l'union extra-maritale d'un politicien républicain influent, qui a donc payé pour ses frais de scolarité. Un rêve et une guitare en poche, la blondinette a débarqué à New-York pour intégrer la prestigieuse Tisch School of the Arts, où elle a trimé à l'école et dans une foule de petits boulots. Plus de 10 ans plus tard, Debbie vit à peu près bien de son art et sa personnalité pétillante fait qu'elle ne manque pas d'amis.
Date d'inscription :
05/04/2020
Messages :
358
Pseudo :
tara
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
on va dire 1 fois par semaine
Multinicks :
Marisol Murphy-Paredes & Sutton Young
Avatar :
nicola coughlan + tearsflight
when I see you again | wesley 027017e345ada2ff15610bddfe615bac
Age :
34 ans
Nationality :
américaine
Origins :
50 shades of white
Religion :
élevée Southern Baptist (courant évangélique) mais aujourd'hui agnostique
Status :
célibataire
Orientation :
bisexuelle ou pansexuelle, comme ça vous chante
Work :
comédienne à Broadway, elle incarne une version féminine de Bobbie dans le revival Company
Home adress :
vinegar hill, brooklyn
Communities :
broadway, lgbt center, the outpost
Trigger :
ras mais j'apprécie un MP si une situation potentiellement difficile se présente
Warning :
rapports à l'alcool difficiles, lgbt-phobie, grossophobie, sexisme ordinaire
when I see you again | wesley 27 when I see you again | wesley 18b when I see you again | wesley 16 when I see you again | wesley 59 when I see you again | wesley 137 when I see you again | wesley 201 when I see you again | wesley 49 when I see you again | wesley 74 when I see you again | wesley 90 when I see you again | wesley 92 when I see you again | wesley 202 when I see you again | wesley 181 when I see you again | wesley 211 when I see you again | wesley 125 when I see you again | wesley 188 when I see you again | wesley 160 when I see you again | wesley 112 when I see you again | wesley 118 when I see you again | wesley 143 when I see you again | wesley 101 when I see you again | wesley 77 when I see you again | wesley 147
IDK WHAT YOU'RE TALKING ABOUT
To do list rp : Harry - www
Wesley - www
Victoria - www
Reagan - www
Elior - www
Adriel - www
Soledad - www

terminés
Andrea - www
LGBT Center - www
Adriel - www
The Outpost - www
Sage - www
Gaby - www
Hope - www
Summary : Debbie a grandi au coeur de la Caroline du Sud, dans une famille conservatrice et pauvre. Autant dire que rien ne la prédestinait à fouler les planches de Broadway. Mais elle a eu de la chance dans son malheur: elle s'avère être le fruit de l'union extra-maritale d'un politicien républicain influent, qui a donc payé pour ses frais de scolarité. Un rêve et une guitare en poche, la blondinette a débarqué à New-York pour intégrer la prestigieuse Tisch School of the Arts, où elle a trimé à l'école et dans une foule de petits boulots. Plus de 10 ans plus tard, Debbie vit à peu près bien de son art et sa personnalité pétillante fait qu'elle ne manque pas d'amis. Date d'inscription : 05/04/2020
Messages : 358
Pseudo : tara
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : on va dire 1 fois par semaine
Multinicks : Marisol Murphy-Paredes & Sutton Young
Avatar : nicola coughlan + tearsflight
when I see you again | wesley 027017e345ada2ff15610bddfe615bac
Age : 34 ans
Nationality : américaine
Origins : 50 shades of white
Religion : élevée Southern Baptist (courant évangélique) mais aujourd'hui agnostique
Status : célibataire
Orientation : bisexuelle ou pansexuelle, comme ça vous chante
Work : comédienne à Broadway, elle incarne une version féminine de Bobbie dans le revival Company
Home adress : vinegar hill, brooklyn
Communities : broadway, lgbt center, the outpost
Trigger : ras mais j'apprécie un MP si une situation potentiellement difficile se présente
Warning : rapports à l'alcool difficiles, lgbt-phobie, grossophobie, sexisme ordinaire
when I see you again | wesley 27 when I see you again | wesley 18b when I see you again | wesley 16 when I see you again | wesley 59 when I see you again | wesley 137 when I see you again | wesley 201 when I see you again | wesley 49 when I see you again | wesley 74 when I see you again | wesley 90 when I see you again | wesley 92 when I see you again | wesley 202 when I see you again | wesley 181 when I see you again | wesley 211 when I see you again | wesley 125 when I see you again | wesley 188 when I see you again | wesley 160 when I see you again | wesley 112 when I see you again | wesley 118 when I see you again | wesley 143 when I see you again | wesley 101 when I see you again | wesley 77 when I see you again | wesley 147

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t2846-debbie-backwoods-barbie https://www.ivegot99problems.com/t2893-ask-debbie-sinclair
Sujet: Re: when I see you again | wesleyDim 20 Juin - 17:39
En entendant la boutade de Wes, la blonde lève les yeux au ciel et lui assène un coup de coude bien senti dans les côtes, riant toutefois légèrement pour faire parfaitement comprendre qu'elle n'est pas réellement agacée. Mais que s'il a envie de la taquiner, il faut qu'il se souvienne que ça marche très bien dans l'autre sens aussi. Voire mieux. Debbie n'a pas grandi avec des frères et sœurs, mais elle a eu la joie de vivre dans une petite ville, où tous les enfants du voisinage passaient leurs étés à courir dans tous les sens et se chamailler. Elle n'est donc pas en reste quand il s'agit de rendre la pareille. Pour parfaire le tout, elle lui tire la langue d'un air espiègle, avant de le traîner à l'intérieur du café, pour ne pas perdre leur temps.

Scannant la carte des yeux, la blonde réfléchit à la meilleure stratégie à adopter, histoire de ne pas se retrouver ballonnée sur scène dans quelques heures. Wesley lui demande conseil et elle ne retient pas un petit sourire taquin et un haussement de sourcils. Elle se rappelle des très, très, longues minutes passées à comparer les menus de différents menus de restos chinois et de pizzerias, observant le musicien essayait désespérément de prendre une décision. Elle réplique donc, amusée « Si je te dis que le tofu à la pistache est excellent, que si tu as vraiment faim, le burger est top et que, personnellement, je vais prendre le wok de légumes, tu penses arriver à te décider d'ici à ce que le serveur repasse? Ah et je vais rester à l'eau, rapport au show tout ça. » Elle pourrait s'aventurer à prendre un thé glacé, mais elle préfère ne pas consommer trop de sucres pendant la semaine. Plus facile à dire qu'à faire cela dit.

La conversation en vient naturellement à la représentation qui vient de se terminer et Debbie sourit sincèrement au compliment. Effectivement, ce n'est pas son rayon, mais c'est donc d'autant plus chouette que cela lui ai plu. Arriver à faire aimer une comédie musicale à un métalleux, c'est une belle réussite, après tout. « Merci, vraiment, je suis contente que tu ai aimé! » Au sujet des critiques, la blonde hausse une épaule, l'air de ne pas y toucher. Elle n'est pas particulièrement sensible à ce sujet et a même trouvé des remarques constructives dans plusieurs articles, surtout à ses débuts. Mais tout est à prendre avec des pincettes, dans les deux sens. En l'occurrence, c'est globalement positif. « Ecoute, les critiques sont bonnes. Y a eu un gros buzz au début, c'est la première production US de la version genderbent, on nous attendait au tournant. Mais ça a bien pris, ça se tasse un peu maintenant, mais ça a permis de bien vendre et de s'assurer qu'on irait au bout des dates. » Le show allait peut-être même être prolongé, si les sièges continuent à ne pas désemplir. Mais ça, Debbie le garde pour elle, ayant parlé trop vite plus d'une fois dans sa carrière et s'étant assagie depuis.

Ils en viennent finalement à parler de Wes, qui choisit de mentir éhontément et de lui parler de futur projet qu'elle sait inexistant. Intéressant. Evidemment, il est possible que le brun ne se soit pas rendu compte qu'ils avaient un ami commun, en la personne d'Elior. La comédienne n'a elle-même découvert cette heureuse coïncidence que récemment, ne s'étant pas lié d'amitié avec le professeur depuis très longtemps. Mais, ils sont suffisamment proches pour avoir parler de ce cher Wesley une ou deux fois. Et l'impression que ces conversations lui ont donné n'est pas celle de quelqu'un pour qui le vent tourne. Plutôt de quelqu'un qui a décidé d'éteindre tous les ventilos et fermer les fenêtres. Elle hésite, ayant toujours eu tendance à mettre les pieds dans le plat. Mais, d'expérience, elle sait que ça ne fonctionne pas vraiment avec lui. Et puis, elle a déjà donné. S'il veut mentir et faire comme si tout allait bien, c'est son droit.

La blonde referme donc le menu, sourit au serveur pour attirer son attention et répond de la manière la plus neutre possible. « Ah oui? C'est top ça, je suis super contente de l'entendre. Qu'est-ce tu as en cours alors? » Evidemment, Debbie ne serait pas Debbie si elle n'essayait pas un minimum. Alors, elle tend une perche. Lui laisse l'opportunité de rétropédaler avant de s'enfoncer d'avantage dans son petit mensonge. Elle espère qu'il la saisira, mais ne serait certainement pas étonnée du contraire. Parfois, on prend des décisions comme rompre avec un gars un poil trop moribond, avec qui on garde contact, parce qu'on l'aime bien, quand même. Et la vie nous prouve que c'était la meilleure chose à faire. A quel point elle a eu raison, c'est à lui de lui montrer.

_________________


Who is so dear, and who is so deep, and who would keep her/him occupied when I want to sleep? How would we ever get through? What would we do without you?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wesley Takagi
To do list rp :
Reagan - www | Moira & Elior - www | Anneke (2) - www | Addison - www | Dgee (2) - www | Debbie - www | Janet - www

Archivés :
Dgee (1) - www ✓ | Elior (1) - www ✓ | Anneke (1) - www ✓ | Marley - www ✓ | Benjamin - www ✓ | Neal - www ✓ | #TheLift - www ✗ | Bianca - www ✗ | William - www ✓ | Jezabel - www ✓ | Elior (2) - www
Summary :
Wesley Takagi est le cofondateur et bassiste de Spleen Code, un groupe relativement connu dans le monde du heavy metal américain. Pendant dix ans, sous le pseudo de Wes Tag, il s’est laissé porter par les tournées, toujours en retrait par rapport aux autres membres. Mais au fil du temps, ses aspirations artistiques ont évolué, jusqu’à ce qu’il ne se retrouve plus du tout dans l’œuvre de Spleen Code. De cette divergence sont nées des tensions au sein du groupe. Il y a six mois, Spleen Code a définitivement éclaté.

Depuis, ce n’est pas la grande forme pour Wes. Il est tombé dans l’oubli et, ironie du sort, est incapable d’écrire quelque chose qui le satisfasse. Il vit donc de ses économies et joue des reprises de morceaux de son ancien groupe dans des petites salles ou des bars. Incapable de rester seul, il passe le plus clair de son temps chez sa meilleure amie. Ces derniers temps, il rate à peu près tout ce qu’il entreprend, du coup, il n’entreprend pas grand-chose. C’est le roi des semi-décisions : il a toujours un pied dedans, un pied dehors. Même si ça va pas très fort, c’est le genre de type auquel on s’attache facilement. C’est quelqu’un de drôle, de sarcastique, mais aussi un grand cinéphile et un fan de stand-up. Avec son look de skateur des années 2000, il a tendance à se la jouer nonchalant, mais son détachement sonne toujours un peu faux.
Date d'inscription :
06/10/2020
Messages :
353
Pseudo :
Ada
Player's pronoun :
Elle
Rythme de rp :
Variable, environ 1x/15j
Multinicks :
Ina Coleman / Olivia Hampton
Avatar :
Mike Shinoda + nsty-rp
when I see you again | wesley Klmp
Age :
39 ans
Nationality :
Américaine
Origins :
Père japonais, mère américaine
Religion :
Agnostique mais s'intéresse beaucoup aux gens qui entretiennent leur spiritualité
Status :
Célibataire en raison de sa tendance à faire foirer tout ce qui ressemble de près ou de loin à une relation amoureuse
Orientation :
Hétérosexuel
Work :
Musicien et songwriter en déshérence, ex-membre d'un groupe à succès qui s'est séparé plus ou moins à cause de lui
Home adress :
East village, Manhattan
Communities :

- The Overkill
- The Outpost
- Juilliard
- El Halito
- Cinéma du Queens
Trigger :
Romantisation des relations abusives
Warning :
Crises d'angoisse, autodépréciation, dépression
when I see you again | wesley 1when I see you again | wesley 4when I see you again | wesley 62when I see you again | wesley 93when I see you again | wesley 5when I see you again | wesley 161when I see you again | wesley 200when I see you again | wesley 32when I see you again | wesley 200801065336336064when I see you again | wesley 9when I see you again | wesley 112when I see you again | wesley 118when I see you again | wesley 125when I see you again | wesley 160when I see you again | wesley 188when I see you again | wesley 200801065336885070when I see you again | wesley 43
IDK WHAT YOU'RE TALKING ABOUT
To do list rp : Reagan - www | Moira & Elior - www | Anneke (2) - www | Addison - www | Dgee (2) - www | Debbie - www | Janet - www

Archivés :
Dgee (1) - www ✓ | Elior (1) - www ✓ | Anneke (1) - www ✓ | Marley - www ✓ | Benjamin - www ✓ | Neal - www ✓ | #TheLift - www ✗ | Bianca - www ✗ | William - www ✓ | Jezabel - www ✓ | Elior (2) - www
Summary : Wesley Takagi est le cofondateur et bassiste de Spleen Code, un groupe relativement connu dans le monde du heavy metal américain. Pendant dix ans, sous le pseudo de Wes Tag, il s’est laissé porter par les tournées, toujours en retrait par rapport aux autres membres. Mais au fil du temps, ses aspirations artistiques ont évolué, jusqu’à ce qu’il ne se retrouve plus du tout dans l’œuvre de Spleen Code. De cette divergence sont nées des tensions au sein du groupe. Il y a six mois, Spleen Code a définitivement éclaté.

Depuis, ce n’est pas la grande forme pour Wes. Il est tombé dans l’oubli et, ironie du sort, est incapable d’écrire quelque chose qui le satisfasse. Il vit donc de ses économies et joue des reprises de morceaux de son ancien groupe dans des petites salles ou des bars. Incapable de rester seul, il passe le plus clair de son temps chez sa meilleure amie. Ces derniers temps, il rate à peu près tout ce qu’il entreprend, du coup, il n’entreprend pas grand-chose. C’est le roi des semi-décisions : il a toujours un pied dedans, un pied dehors. Même si ça va pas très fort, c’est le genre de type auquel on s’attache facilement. C’est quelqu’un de drôle, de sarcastique, mais aussi un grand cinéphile et un fan de stand-up. Avec son look de skateur des années 2000, il a tendance à se la jouer nonchalant, mais son détachement sonne toujours un peu faux.
Date d'inscription : 06/10/2020
Messages : 353
Pseudo : Ada
Player's pronoun : Elle
Rythme de rp : Variable, environ 1x/15j
Multinicks : Ina Coleman / Olivia Hampton
Avatar : Mike Shinoda + nsty-rp
when I see you again | wesley Klmp
Age : 39 ans
Nationality : Américaine
Origins : Père japonais, mère américaine
Religion : Agnostique mais s'intéresse beaucoup aux gens qui entretiennent leur spiritualité
Status : Célibataire en raison de sa tendance à faire foirer tout ce qui ressemble de près ou de loin à une relation amoureuse
Orientation : Hétérosexuel
Work : Musicien et songwriter en déshérence, ex-membre d'un groupe à succès qui s'est séparé plus ou moins à cause de lui
Home adress : East village, Manhattan
Communities :
- The Overkill
- The Outpost
- Juilliard
- El Halito
- Cinéma du Queens
Trigger : Romantisation des relations abusives
Warning : Crises d'angoisse, autodépréciation, dépression
when I see you again | wesley 1when I see you again | wesley 4when I see you again | wesley 62when I see you again | wesley 93when I see you again | wesley 5when I see you again | wesley 161when I see you again | wesley 200when I see you again | wesley 32when I see you again | wesley 200801065336336064when I see you again | wesley 9when I see you again | wesley 112when I see you again | wesley 118when I see you again | wesley 125when I see you again | wesley 160when I see you again | wesley 188when I see you again | wesley 200801065336885070when I see you again | wesley 43

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t4680-wes-l-ivresse-des-profondeurs https://www.ivegot99problems.com/t5261-recherches-de-wes https://www.ivegot99problems.com/t5010-instagram-westag#92724
Sujet: Re: when I see you again | wesleyJeu 15 Juil - 16:22
Ça lui faisait plaisir, à Wes, qu’ils aient conservé une certaine complicité. Les petites manies de l’autre, qui avant les agaçaient, devenaient aujourd’hui sujet de taquinerie. C’était tellement plus simple, tellement plus agréable comme ça. La blonde s’amusait donc à le narguer et Wes, comme à son habitude, se laissait chahuter avec un léger sourire en coin. « Argh, c’est pas sympa, ça, Deb. Disons le burger, alors… Quoique non, en fait, je vais prendre comme toi. » Comme ça, si le wok de légumes était immangeable, il ne se priverait pas de blâmer Debbie. On est jamais trop de mauvaise foi. « Ce sera une pinte pour moi. » Sa coloc Anneke l’avait mal habitué, à cause d’elle (ou grâce à elle ?) il avait complètement délaissé le vin au profit de la bière. Trop longtemps, il s’était échiné à faire croire qu’il appréciait les grands crus, afin de passer pour un vrai adulte aux yeux du monde.

La jeune femme n’avait pas changé, lumineuse, un vrai petit soleil, et lui se sentait tout terne à côté. Cela dit, il était ravi que le succès soit au rendez-vous pour elle. Il aurait pu se montrer jaloux, mais ça n’était pas le cas. Leurs univers se trouvaient tellement éloignés l’un de l’autre qu’il n’arrivait pas à se comparer. Et puis le tempérament chaleureux de la jeune femme rendait impossible toute forme de jalousie à son égard. Certes, leur couple n’avait pas duré longtemps (en même temps, avec deux champions de la relation non-durable, il fallait s’y attendre), mais Wes connaissait suffisamment Debbie pour savoir que la réussite ne lui était pas tombée dessus comme par magie. C’était d’autant plus satisfaisant de la voir participer à une œuvre à succès. « Je te trouve beaucoup trop modeste, et franchement, pas de ça avec moi. Entre Company et Les Mis, tu enchaines plutôt les succès. Je ne te jugerai pas si tu te jettes des fleurs, tu sais bien ! »

Il refusait que Debbie s’empêche de lui mettre sa réussite sous le nez en pensant que ça allait le déranger. C’est peut-être ça qui le poussa à inventer tout un flan. Petit hic : Wes n’avait pas réalisé qu’Elior faisait partie de l’équation. New York était immense, mais le musicien était suffisamment malchanceux pour que son ex croise la personne qui savait le moins tenir sa langue au monde. Quel était le pourcentage de chances pour qu’ils en viennent à parler de lui, parmi tous les sujets de conversation possibles, je vous le demande ? Décidément, Elior avait le chic pour l’enquiquiner dans les pires situations. Il ne pouvait même plus mentir tranquillement. Mentir, d’ailleurs, voilà un exercice qu’il ne maîtrisait pas. Wes était mauvais en improvisation. Si Debbie se montrait trop curieuse, il allait forcément finir par s’emmêler les pinceaux et se contredire lui-même. Allez savoir pourquoi, alors que la jeune femme lui offrait l’occasion parfaite de s’extraire de son mensonge, il préféra continuer à s’embourber. « Hum, je bosse sur un projet solo, là. » Si bosser signifiait glander toute la journée chez Anneke, alors oui, effectivement, Wes bossait à fond. Se lancer en solo n’était, à la limite, qu’un doux rêve qu’il n’osait même pas caresser. Le serveur l’interrompit. Wes lui dicta les deux commandes et le remercia d’un sourire avant qu’il ne s’en aille. Et puis vint le moment où il dut poursuivre ses fabulations. Jusqu’ici, il ne s’en sortait pas trop mal dans son baratin. Ne pas donner trop de détails, rester sibyllin, voilà qui était malin. Il aurait pu s’arrêter là et ça aurait été parfait. Mais bien évidemment, il ne put s’empêcher de broder. « Bon, j’en suis encore au stade de la maquette. Mais en fouillant dans mes anciens contacts, je suis presque certain de trouver quelqu’un que ça pourrait intéresser. » Comme s’il avait un répertoire qui débordait. Honnêtement, la seule personne que ça aurait pu intéresser, c’était Neal, or Wes avait eu la bonne idée de se fâcher avec lui des années auparavant. Mais ça, Debbie n’était pas obligée de le savoir.

_________________
Down the line
So call me up tonight
If you need somewhere to get out of the light
These days I feel like I do nothing right
So come with me and we'll go down the line
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Debbie Sinclair
To do list rp :
Harry - www
Wesley - www
Victoria - www
Reagan - www
Elior - www
Adriel - www
Soledad - www

terminés
Andrea - www
LGBT Center - www
Adriel - www
The Outpost - www
Sage - www
Gaby - www
Hope - www
Summary :
Debbie a grandi au coeur de la Caroline du Sud, dans une famille conservatrice et pauvre. Autant dire que rien ne la prédestinait à fouler les planches de Broadway. Mais elle a eu de la chance dans son malheur: elle s'avère être le fruit de l'union extra-maritale d'un politicien républicain influent, qui a donc payé pour ses frais de scolarité. Un rêve et une guitare en poche, la blondinette a débarqué à New-York pour intégrer la prestigieuse Tisch School of the Arts, où elle a trimé à l'école et dans une foule de petits boulots. Plus de 10 ans plus tard, Debbie vit à peu près bien de son art et sa personnalité pétillante fait qu'elle ne manque pas d'amis.
Date d'inscription :
05/04/2020
Messages :
358
Pseudo :
tara
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
on va dire 1 fois par semaine
Multinicks :
Marisol Murphy-Paredes & Sutton Young
Avatar :
nicola coughlan + tearsflight
when I see you again | wesley 027017e345ada2ff15610bddfe615bac
Age :
34 ans
Nationality :
américaine
Origins :
50 shades of white
Religion :
élevée Southern Baptist (courant évangélique) mais aujourd'hui agnostique
Status :
célibataire
Orientation :
bisexuelle ou pansexuelle, comme ça vous chante
Work :
comédienne à Broadway, elle incarne une version féminine de Bobbie dans le revival Company
Home adress :
vinegar hill, brooklyn
Communities :
broadway, lgbt center, the outpost
Trigger :
ras mais j'apprécie un MP si une situation potentiellement difficile se présente
Warning :
rapports à l'alcool difficiles, lgbt-phobie, grossophobie, sexisme ordinaire
when I see you again | wesley 27 when I see you again | wesley 18b when I see you again | wesley 16 when I see you again | wesley 59 when I see you again | wesley 137 when I see you again | wesley 201 when I see you again | wesley 49 when I see you again | wesley 74 when I see you again | wesley 90 when I see you again | wesley 92 when I see you again | wesley 202 when I see you again | wesley 181 when I see you again | wesley 211 when I see you again | wesley 125 when I see you again | wesley 188 when I see you again | wesley 160 when I see you again | wesley 112 when I see you again | wesley 118 when I see you again | wesley 143 when I see you again | wesley 101 when I see you again | wesley 77 when I see you again | wesley 147
IDK WHAT YOU'RE TALKING ABOUT
To do list rp : Harry - www
Wesley - www
Victoria - www
Reagan - www
Elior - www
Adriel - www
Soledad - www

terminés
Andrea - www
LGBT Center - www
Adriel - www
The Outpost - www
Sage - www
Gaby - www
Hope - www
Summary : Debbie a grandi au coeur de la Caroline du Sud, dans une famille conservatrice et pauvre. Autant dire que rien ne la prédestinait à fouler les planches de Broadway. Mais elle a eu de la chance dans son malheur: elle s'avère être le fruit de l'union extra-maritale d'un politicien républicain influent, qui a donc payé pour ses frais de scolarité. Un rêve et une guitare en poche, la blondinette a débarqué à New-York pour intégrer la prestigieuse Tisch School of the Arts, où elle a trimé à l'école et dans une foule de petits boulots. Plus de 10 ans plus tard, Debbie vit à peu près bien de son art et sa personnalité pétillante fait qu'elle ne manque pas d'amis. Date d'inscription : 05/04/2020
Messages : 358
Pseudo : tara
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : on va dire 1 fois par semaine
Multinicks : Marisol Murphy-Paredes & Sutton Young
Avatar : nicola coughlan + tearsflight
when I see you again | wesley 027017e345ada2ff15610bddfe615bac
Age : 34 ans
Nationality : américaine
Origins : 50 shades of white
Religion : élevée Southern Baptist (courant évangélique) mais aujourd'hui agnostique
Status : célibataire
Orientation : bisexuelle ou pansexuelle, comme ça vous chante
Work : comédienne à Broadway, elle incarne une version féminine de Bobbie dans le revival Company
Home adress : vinegar hill, brooklyn
Communities : broadway, lgbt center, the outpost
Trigger : ras mais j'apprécie un MP si une situation potentiellement difficile se présente
Warning : rapports à l'alcool difficiles, lgbt-phobie, grossophobie, sexisme ordinaire
when I see you again | wesley 27 when I see you again | wesley 18b when I see you again | wesley 16 when I see you again | wesley 59 when I see you again | wesley 137 when I see you again | wesley 201 when I see you again | wesley 49 when I see you again | wesley 74 when I see you again | wesley 90 when I see you again | wesley 92 when I see you again | wesley 202 when I see you again | wesley 181 when I see you again | wesley 211 when I see you again | wesley 125 when I see you again | wesley 188 when I see you again | wesley 160 when I see you again | wesley 112 when I see you again | wesley 118 when I see you again | wesley 143 when I see you again | wesley 101 when I see you again | wesley 77 when I see you again | wesley 147

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t2846-debbie-backwoods-barbie https://www.ivegot99problems.com/t2893-ask-debbie-sinclair
Sujet: Re: when I see you again | wesleyMar 20 Juil - 23:26
Debbie roule des yeux en voyant son cher ex tergiverser devant les deux pages du menu, boissons comprises, qu'elle a en plus de cela condensé en trois choix. Mais finalement, il décide de jouer les suiveurs, trouvant la détermination de se commander une bière. Ne pouvant résister à la taquinerie facile, elle lance avec un air faussement réprobateur. « Ah bah, ça, quand il s'agit de picoler, t'hésite pas longtemps. » Elle rit de bon cœur, sachant pertinemment qu'elle l'aurait suivi et en aurait repris une, en d'autres circonstances.

Toujours bon supporter, Wesley l'encourage alors à tut her own horn et elle doit dire qu'elle est d'accord, elle le mérite bien. La blonde n'est pas du genre à faire dans la fausse modestie, mais elle connaît aussi très bien les réalités de Broadway. Elle a vu des camarades avec une meilleure voix, meilleurs danseurs, plus de relations dans le milieu et une foule d'avantages se planter royalement. Une carrière, c'est un marathon, pas un sprint. D'autant plus quand le corps est votre instrument. Il faut se ménager, accepter les creux, ne pas faire plus que ce dont est capable. La ponctualité et la fiabilité lui ont sans doute permis d'obtenir plus de rôles que son talent pur, qui ne manque certes pas. Mais à ce stade du game, personne n'est nul. Ce qui fait la différence, c'est ceux qui font le taf et ceux qui ne le font pas. Et Debbie a assez sué comme doublure, swing et chorus girl pour se faire une bonne réputation auprès de ses pairs comme des directeurs de castings et de shows.

Elle sourit donc largement, jette sa chevelure blonde en arrière dans un geste dramatique et répond, amusée. « J'aaaaavoue, je suis assez fière. Et je prends les victoires comme elles viennent, tu sais aussi bien que moi que je peux me retrouver au chômage du jour au lendemain. » Une mauvaise performance, une crise économique, un incident technique forçant la fermeture du théâtre… La comédienne a vécu presque toutes les situations, elle compte donc savourer sa réussite autant que possible. « Du coup, je profites à fond, surtout que j'aime vraiment ce rôle et le show. » S'identifie-t-elle à son personnage, perpétuellement célibataire, toujours investie dans la vie des couples qui l'entourent, invitée aux mariages et aux anniversaires, enchaînant les rencontres? Si peu.

Quand la conversation bifurque sur Wes, il fait le choix culotté de s'enfoncer dans son mensonge. Etonnamment sans filtre pour quelqu'un qui feint des émotions professionnellement, elle laisse transparaître un rien d'incrédulité. Ses sourcils se dressent donc jusqu'à la racine de ses cheveux quand il annonce travailler sur un projet solo. L'arrivée du serveur l'empêche de réagir tout de suite et elle laisse son ami commander. Il ose ajouter des détails, décidant judicieusement de n'en être qu'au début de ce projet imaginaire. Debbie prend une grande gorgée d'eau, hésitant à l'attaquer de front. Historiquement, ça n'a jamais bien marché, il a tendance à se braquer et la conversation devient stérile. Et l'avantage de ne plus être en couple, c'est de prendre le temps de réfléchir à ce qu'on va dire. Car après tout, ce n'est plus vraiment son problème s'il décide de ne pas admettre ce qui ne va pas et raconter des bobards éhontés à une de ses rares ex qui lui parlent encore. Ce dernier détail n'est qu'une supposition un peu mesquine, mais elle ne serait pas étonnée que ce soit vrai.

« Mais c'est trop cool! » La blonde décide donc de jouer les naïves, histoire de voir jusqu'où il compte aller comme ça. « Tu travailles sur quel genre de son du coup? Tu sais, je connais quelques compositeurs et producteurs hors Broadway. Bon, plutôt dans la pop et la country, mais ils peuvent peut-être me faire suivre des contacts? Tu dois déjà en avoir plein, mais au cas où quoi, hésite pas. » Elle s'attaque au pain que le serveur leur a apporté en attendant, mâchant lentement pour faire passer son agacement montant. S'il persiste et signe, Debbie risque de vraiment se fâcher et ce serait dommage. Elle n'a jamais aimé s'énerver après Wes, même si c'est arrivé plus d'une fois.

_________________


Who is so dear, and who is so deep, and who would keep her/him occupied when I want to sleep? How would we ever get through? What would we do without you?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wesley Takagi
To do list rp :
Reagan - www | Moira & Elior - www | Anneke (2) - www | Addison - www | Dgee (2) - www | Debbie - www | Janet - www

Archivés :
Dgee (1) - www ✓ | Elior (1) - www ✓ | Anneke (1) - www ✓ | Marley - www ✓ | Benjamin - www ✓ | Neal - www ✓ | #TheLift - www ✗ | Bianca - www ✗ | William - www ✓ | Jezabel - www ✓ | Elior (2) - www
Summary :
Wesley Takagi est le cofondateur et bassiste de Spleen Code, un groupe relativement connu dans le monde du heavy metal américain. Pendant dix ans, sous le pseudo de Wes Tag, il s’est laissé porter par les tournées, toujours en retrait par rapport aux autres membres. Mais au fil du temps, ses aspirations artistiques ont évolué, jusqu’à ce qu’il ne se retrouve plus du tout dans l’œuvre de Spleen Code. De cette divergence sont nées des tensions au sein du groupe. Il y a six mois, Spleen Code a définitivement éclaté.

Depuis, ce n’est pas la grande forme pour Wes. Il est tombé dans l’oubli et, ironie du sort, est incapable d’écrire quelque chose qui le satisfasse. Il vit donc de ses économies et joue des reprises de morceaux de son ancien groupe dans des petites salles ou des bars. Incapable de rester seul, il passe le plus clair de son temps chez sa meilleure amie. Ces derniers temps, il rate à peu près tout ce qu’il entreprend, du coup, il n’entreprend pas grand-chose. C’est le roi des semi-décisions : il a toujours un pied dedans, un pied dehors. Même si ça va pas très fort, c’est le genre de type auquel on s’attache facilement. C’est quelqu’un de drôle, de sarcastique, mais aussi un grand cinéphile et un fan de stand-up. Avec son look de skateur des années 2000, il a tendance à se la jouer nonchalant, mais son détachement sonne toujours un peu faux.
Date d'inscription :
06/10/2020
Messages :
353
Pseudo :
Ada
Player's pronoun :
Elle
Rythme de rp :
Variable, environ 1x/15j
Multinicks :
Ina Coleman / Olivia Hampton
Avatar :
Mike Shinoda + nsty-rp
when I see you again | wesley Klmp
Age :
39 ans
Nationality :
Américaine
Origins :
Père japonais, mère américaine
Religion :
Agnostique mais s'intéresse beaucoup aux gens qui entretiennent leur spiritualité
Status :
Célibataire en raison de sa tendance à faire foirer tout ce qui ressemble de près ou de loin à une relation amoureuse
Orientation :
Hétérosexuel
Work :
Musicien et songwriter en déshérence, ex-membre d'un groupe à succès qui s'est séparé plus ou moins à cause de lui
Home adress :
East village, Manhattan
Communities :

- The Overkill
- The Outpost
- Juilliard
- El Halito
- Cinéma du Queens
Trigger :
Romantisation des relations abusives
Warning :
Crises d'angoisse, autodépréciation, dépression
when I see you again | wesley 1when I see you again | wesley 4when I see you again | wesley 62when I see you again | wesley 93when I see you again | wesley 5when I see you again | wesley 161when I see you again | wesley 200when I see you again | wesley 32when I see you again | wesley 200801065336336064when I see you again | wesley 9when I see you again | wesley 112when I see you again | wesley 118when I see you again | wesley 125when I see you again | wesley 160when I see you again | wesley 188when I see you again | wesley 200801065336885070when I see you again | wesley 43
IDK WHAT YOU'RE TALKING ABOUT
To do list rp : Reagan - www | Moira & Elior - www | Anneke (2) - www | Addison - www | Dgee (2) - www | Debbie - www | Janet - www

Archivés :
Dgee (1) - www ✓ | Elior (1) - www ✓ | Anneke (1) - www ✓ | Marley - www ✓ | Benjamin - www ✓ | Neal - www ✓ | #TheLift - www ✗ | Bianca - www ✗ | William - www ✓ | Jezabel - www ✓ | Elior (2) - www
Summary : Wesley Takagi est le cofondateur et bassiste de Spleen Code, un groupe relativement connu dans le monde du heavy metal américain. Pendant dix ans, sous le pseudo de Wes Tag, il s’est laissé porter par les tournées, toujours en retrait par rapport aux autres membres. Mais au fil du temps, ses aspirations artistiques ont évolué, jusqu’à ce qu’il ne se retrouve plus du tout dans l’œuvre de Spleen Code. De cette divergence sont nées des tensions au sein du groupe. Il y a six mois, Spleen Code a définitivement éclaté.

Depuis, ce n’est pas la grande forme pour Wes. Il est tombé dans l’oubli et, ironie du sort, est incapable d’écrire quelque chose qui le satisfasse. Il vit donc de ses économies et joue des reprises de morceaux de son ancien groupe dans des petites salles ou des bars. Incapable de rester seul, il passe le plus clair de son temps chez sa meilleure amie. Ces derniers temps, il rate à peu près tout ce qu’il entreprend, du coup, il n’entreprend pas grand-chose. C’est le roi des semi-décisions : il a toujours un pied dedans, un pied dehors. Même si ça va pas très fort, c’est le genre de type auquel on s’attache facilement. C’est quelqu’un de drôle, de sarcastique, mais aussi un grand cinéphile et un fan de stand-up. Avec son look de skateur des années 2000, il a tendance à se la jouer nonchalant, mais son détachement sonne toujours un peu faux.
Date d'inscription : 06/10/2020
Messages : 353
Pseudo : Ada
Player's pronoun : Elle
Rythme de rp : Variable, environ 1x/15j
Multinicks : Ina Coleman / Olivia Hampton
Avatar : Mike Shinoda + nsty-rp
when I see you again | wesley Klmp
Age : 39 ans
Nationality : Américaine
Origins : Père japonais, mère américaine
Religion : Agnostique mais s'intéresse beaucoup aux gens qui entretiennent leur spiritualité
Status : Célibataire en raison de sa tendance à faire foirer tout ce qui ressemble de près ou de loin à une relation amoureuse
Orientation : Hétérosexuel
Work : Musicien et songwriter en déshérence, ex-membre d'un groupe à succès qui s'est séparé plus ou moins à cause de lui
Home adress : East village, Manhattan
Communities :
- The Overkill
- The Outpost
- Juilliard
- El Halito
- Cinéma du Queens
Trigger : Romantisation des relations abusives
Warning : Crises d'angoisse, autodépréciation, dépression
when I see you again | wesley 1when I see you again | wesley 4when I see you again | wesley 62when I see you again | wesley 93when I see you again | wesley 5when I see you again | wesley 161when I see you again | wesley 200when I see you again | wesley 32when I see you again | wesley 200801065336336064when I see you again | wesley 9when I see you again | wesley 112when I see you again | wesley 118when I see you again | wesley 125when I see you again | wesley 160when I see you again | wesley 188when I see you again | wesley 200801065336885070when I see you again | wesley 43

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t4680-wes-l-ivresse-des-profondeurs https://www.ivegot99problems.com/t5261-recherches-de-wes https://www.ivegot99problems.com/t5010-instagram-westag#92724
Sujet: Re: when I see you again | wesleySam 31 Juil - 18:33
Wes surprit son roulement d'yeux et se défendit comme il put. « Hey, te moque pas, je prends le temps de trouver la meilleure option, c'est tout ! » Comme si sélectionner un plat dans le menu relevait d'une importance capitale et pouvait résoudre des conflits diplomatiques. Le choix de sa boisson suscita aussi les railleries de la jeune femme : décidément, Debbie était d'humeur taquine. Wes marmonna sur un ton faussement courroucé : « Tu peux parler, comme si t’étais la personne la plus sage de ce bas monde ! » Se sachant pas très doué en répartie, il l'accompagna finalement dans son éclat de rire, jamais fâché très longtemps. Puis la blonde évoqua la fragilité de son succès et il hocha la tête, trop conscient du caractère instable de leur profession. Parfois, il se surprenait à envier la routine métro-boulot-dodo, synonyme dans son imaginaire de sécurité de l'emploi. En général, il se ressaisissait vite, parce qu'il était persuadé qu'un train de vie classique l'aurait rendu malheureux. Enfin, encore plus malheureux. « Je sais, c’est bien d’être pragmatique, mais ça sert à rien de trop anticiper, sinon tu vis dans le stress et tu profites jamais des bons moments. » Wesley passion développement personnel. Vivre dans l'instant présent, tout ça, comme c'était facile d'en faire de grandes théories. « T’as raison. Il te va bien, ce rôle. » Une constatation qui voulait à la fois tout et rien dire, il laissait à Debbie le loisir de l'interpréter comme elle le souhaitait.

Le brun fit mine d’ignorer la réaction incrédule de Debbie, même si elle le vexa. Quoi, la jeune femme ne le croyait pas capable de faire des choses par lui-même ? Peut-être qu’il mentait, d’accord, mais ça n’était pas un mensonge si invraisemblable que ça. Non mais franchement. Grommelant en son for intérieur, Wes ravala son air ronchon pour lui servir à la place son plus beau sourire. « Tu te doutes bien que c’est pas de la pop, quoique j’ai rien contre la pop, mais c’est pas tout à fait mon univers. »   Bien évidemment, Debbie quémanda des détails, ce qui mit Wes dans une position inconfortable. « Je veux pas trop m’avancer non plus, tu sais. » Petite pirouette des plus malhabiles pour esquiver ses questions. Avec un peu de chance, elle allait comprendre qu’il n’avait pas envie de s’épancher davantage. Mais la blonde en remit une couche, elle lui parla de ses connaissances dans le milieu de la production. « C’est gentil. » Une façon polie de refuser qu’elle le mette en lien avec qui que ce soit, alors qu’il aurait été plus malin d’accepter ses contacts, même en n'ayant aucun projet sur le feu : ça pouvait toujours servir. Mais Wes voulait changer de sujet le plus vite possible, il sentait qu’il commençait à perdre le fil de son mensonge. Pitié qu’on parle plutôt de la météo, il fait beau aujourd’hui non ? Quel mois de juillet agréable on a eu ! Le musicien ne vit pas arriver l’orage, pourtant de plus en plus présent dans les yeux de Debbie. S’il avait été plus observateur, il se serait excusé pour fuir la dispute. Il détestait les conflits, ça faisait inévitablement ressortir le pire de lui-même. Et puis il n’avait pas envoyé ce sms à Debbie pour revivre l’une de leurs innombrables prises de bec. Malheureusement pour lui, la situation semblait bien partie pour dégénérer. Wes pria très fort pour que le serveur revienne le sauver avec son wok de légumes providentiel. Il jeta un œil désespéré par-dessus l'épaule de Debbie, cherchant du regard son messie.

_________________
Down the line
So call me up tonight
If you need somewhere to get out of the light
These days I feel like I do nothing right
So come with me and we'll go down the line
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Sujet: Re: when I see you again | wesley
Revenir en haut Aller en bas
 

when I see you again | wesley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I've got 99 problems :: manhattan - city center :: midtown :: Blossom vegan-