La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
Découvrez les badges, de quoi rendre votre profil encore plus personnalisé love ça se passe par ici !
Vous êtes un peu paumés ? hidebox Rendez vous sur : www.keskispass.com
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

Partagez
 

 Te revoilà /Lorenzo&Angelica\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angelica Flores
To do list rp :
Rp en cours
Shawn 2
Lorenzo

Rp terminé
Dgee
Réveil/The RIP family
KarlAccident Karl
Shawn
Tony
Jade

Rp abandonnés
Noel/The RIP family
Ezekiel
Karl 2
Summary :
Né le 7 avril 1987, elle naît quelques minutes avant son jumeau. Quatre ans plus tard, les parents Flores migrent vers New-York pour y vivre une vie plus sécure et loin des cartels de drogues mexicains. C’est grâce au métier de femme de ménage de sa mère qu’Angie rencontre son meilleur ami, Edward, qui va lui apporter un soutient immense. C’est même lui qui la pousse à réaliser son rêve : devenir actrice. Elle part donc à L.A pour le premier tournage de sa vie, mais bien vite, son rêve devient cauchemar. En couple avec un acteur célèbre, elle sourit devant les caméra, mais, dès que ces dernières sont éteintes, la manipulation de son petit-ami recommence. Elle finit par trouver le courage de le quitter pour rentrer à New-York où elle se réfugie chez Ed. Laissant tomber sa carrière d’actrice, elle se crée une chaîne YouTube qui devient très vite populaire. Aujourd’hui, elle est maman célibataire d’un petit garçon de cinq ans en plus de jouer la maman pour Ed. Elle est très impliquée dans le groupe de musique de son meilleur ami puisqu’elle gère leur réseaux sociaux jusqu’à se qu’elle prenne la place de la dernière recrue pour remplacer Tony pour un temps indéterminé.
Date d'inscription :
29/07/2020
Messages :
221
Pseudo :
Fireproof
Player's pronoun :
Elle
Rythme de rp :
Variable
Multinicks :
Hassan El-Fassi /
Joëlla Skar-Lehkonen


Avatar :
Eiza Gonzalez (Pivette)
Age :
34 ans
Nationality :
Américaine
Origins :
Mexicaine
Religion :
Catholique
Status :
En couple avec Shawn malgré le manque de temps pour ce voir
Orientation :
demisexuelle
Work :
Youtubeuse, blogueuse pour le groupe The Rip, maman célibataire, remplaçante de Tony à la batterie pour le même groupe
Home adress :
6th street, east village, Penthouse
Communities :
El Halito (atelier maquillage et estime de soi)
Los Latinx
Best friends lifesaving center (ambassadrice, bénévoles au sein du refuge & terrain)

Trigger :
//
Warning :
Violence psychologique conjugale, viol, addiction à la drogue
aucun badge pour l'instant.
To do list rp : Rp en cours
Shawn 2
Lorenzo

Rp terminé
Dgee
Réveil/The RIP family
KarlAccident Karl
Shawn
Tony
Jade

Rp abandonnés
Noel/The RIP family
Ezekiel
Karl 2
Summary : Né le 7 avril 1987, elle naît quelques minutes avant son jumeau. Quatre ans plus tard, les parents Flores migrent vers New-York pour y vivre une vie plus sécure et loin des cartels de drogues mexicains. C’est grâce au métier de femme de ménage de sa mère qu’Angie rencontre son meilleur ami, Edward, qui va lui apporter un soutient immense. C’est même lui qui la pousse à réaliser son rêve : devenir actrice. Elle part donc à L.A pour le premier tournage de sa vie, mais bien vite, son rêve devient cauchemar. En couple avec un acteur célèbre, elle sourit devant les caméra, mais, dès que ces dernières sont éteintes, la manipulation de son petit-ami recommence. Elle finit par trouver le courage de le quitter pour rentrer à New-York où elle se réfugie chez Ed. Laissant tomber sa carrière d’actrice, elle se crée une chaîne YouTube qui devient très vite populaire. Aujourd’hui, elle est maman célibataire d’un petit garçon de cinq ans en plus de jouer la maman pour Ed. Elle est très impliquée dans le groupe de musique de son meilleur ami puisqu’elle gère leur réseaux sociaux jusqu’à se qu’elle prenne la place de la dernière recrue pour remplacer Tony pour un temps indéterminé. Date d'inscription : 29/07/2020
Messages : 221
Pseudo : Fireproof
Player's pronoun : Elle
Rythme de rp : Variable
Multinicks : Hassan El-Fassi /
Joëlla Skar-Lehkonen


Avatar : Eiza Gonzalez (Pivette)
Age : 34 ans
Nationality : Américaine
Origins : Mexicaine
Religion : Catholique
Status : En couple avec Shawn malgré le manque de temps pour ce voir
Orientation : demisexuelle
Work : Youtubeuse, blogueuse pour le groupe The Rip, maman célibataire, remplaçante de Tony à la batterie pour le même groupe
Home adress : 6th street, east village, Penthouse
Communities : El Halito (atelier maquillage et estime de soi)
Los Latinx
Best friends lifesaving center (ambassadrice, bénévoles au sein du refuge & terrain)

Trigger : //
Warning : Violence psychologique conjugale, viol, addiction à la drogue
aucun badge pour l'instant.

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
Sujet: Te revoilà /Lorenzo&AngelicaMar 18 Mai - 4:55
Février, Donovan's Pub

Je n’avais pas super bien dormi cette nuit et la raison était simple puisque ça se résumait par ma rencontre avec Lorenzo ce matin. J’ai passé la nuit à me demander si j’avais pris la bonne décision et l’instant d’après je me disais que c’était la seule chose à faire si je voulais savoir ce qu’il faisait là. Veux, veux pas, sa présence à New-York allait faire parler, j’en étais convaincu alors autant crever l’abcès tout de suite. Même si ça faisait déjà un moment qu’il avait communiqué avec l’agent de The Rip et que j’ai tardé à lui répondre. J’avais besoin d’y réfléchir et d’avoir l’avis de quelqu’un, de Dgee. Elle est comme une source pour moi alors c’était certain que son avis et son opinion compte beaucoup pour moi. Pourtant, je ne voulais pas l’accabler avec cette histoire, donc je ne lui ai rien dit jusqu’à ce que je ne puisse plus garder ça pour moi. C’est là qu’elle m’a réconforté dans mon envie de savoir pourquoi il reprenait contact avec moi après toutes ces années et ce qu’il faisait à New-York. Après cette conversation avec ma meilleure amie, je l’ai enfin contacté pour qu’on se voit. Je ne pensais pas que ça allait être si tôt, c’est-à-dire le lendemain matin, mais c’est sûrement mieux comme ça. Au moins, je ne pourrais pas me faire mille et un scénarios… c’est ce que je pensais en tout cas. J’ai tellement mal dormi que j’étais soulagée de voir Teddy débarqué dans ma chambre pendant la nuit après un cauchemar. C’est rare, mais je l’ai laissé se recoucher dans mon lit et ça m’a permis de penser à autre chose pendant le reste de la nuit, même de dormir un peu les quelques heures qui nous restaient avant le cadran. Mon fils a ce pouvoir de me calmer avec un unique câlin. Qu’est-ce que je l’aime.

Au réveil, j’étais une boule de nerf, une vraie catastrophe ! Une chance que Dgee était là pour passer derrière moi. Depuis le temps qu’elle squatte l’appartement, elle connait la routine du matin et elle m’a été d’une grande aide ce matin en particulier. Et c’est vraiment grâce à elle que Teddy est prêt, tout comme son lunch et qu’on réussi à partir sans être en retard. Il faudra vraiment que je la remercie en rentrant. Je ne sais pas ce que j’aurais fait sans elle ce matin et tout un autre nombre incalculable de fois. Tout le chemin, Teddy me raconte à quel point il a hâte d’aller à l’école parce que, avec son ami, ils vont enfin pouvoir terminer leur jeux et il n’attendait que ça depuis le dernier moment jeu. Et il part dans une énième explication de ce qu’est le jeu en question, mais je n’arrive malheureusement pas à me concentrer réellement sur ce qu’il me dit. Heureusement que ce n’est pas la première fois qu’il me l’explique. Je me stationne finalement devant son école et lui donne mes becs, presque de force, avant qu’il ne coure vers ses amis. Et là, le stress augmente. Il est temps de me rendre au Donovan’s Pub et je vais avoir de l’avance. C’est ce que je vois en rembarquant dans la voiture. Je décide tout de même de m’y rendre en me disant que je pourrais répondre à quelques mails avant de rentrer au pub trop en avance. Et c’est ce que je fais lorsque je trouve enfin une place de parking non loin de l’entrée. Je réponds donc à quelques mails, à quelques DM sur Instagram autant sur mon compte que celui du groupe et je fais même quelques storys sur les deux comptes pour tenir informer de ce qui arrive à la maison avec Karl, même s’il n’y a pas vraiment de nouveau. Ça rassure au moins les fans et c’est l’important. Et finalement, l’heure de rentrer arrive. Bon, en fait, il est 8h45, donc j’ai encore un bon quinze minutes d’avance mais… j’en peux plus d’attendre dans ma voiture alors autant rentrer. Une fois à l’entrée, je balaye la salle à manger du regard pour trouver une place légèrement à l’abri des regards. Un réflexe acquis après toutes ces années à être proche du groupe de mon meilleur ami. Et c’est là que je le vois, assis à une table. Il n’a pas changé. Il est toujours aussi beau. Je prends une grande respiration pour me donner du courage et je vais le rejoindre.

- Salut Lorenzo.

Dis-je simplement avec un petit sourire, légèrement timide, sur les lèvres.



@Lorenzo Massari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Sujet: Re: Te revoilà /Lorenzo&Angelica\Mar 18 Mai - 17:50
TE REVOILÀ
Feat. ANGELICA FLORES & LORENZO MASSARI




⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

Cinq ans, bientôt six même, ça semblait être dans une autre vie tant c'était loin déjà. Il essayait de ne pas y penser trop souvent sinon il passerait ses journées à culpabiliser ce qu'il fait déjà bien assez, en fait à chaque fois qu'il tombe sur le compte instagram d'Angie et qu'il voit une photo de leur fils son cœur se serre et il sait qu'il a merdé en beauté à cette époque-là. Aujourd'hui il a compris que ce qu'il y a quelques années s'était imposé à lui comme l'opportunité de sa vie avait en fait été sa plus grande erreur. Il avait culpabilisé, il avait tenté de revenir mais le temps passait, le passé s'éloignait, leur fils grandissait et il y avait cette petite voix dans sa tête qui lui disait qu'ils étaient bien mieux sans lui, qu'il n'aurait jamais été à la hauteur. Combien de fois on se posait cette question, de savoir quel était le moment le plus déterminant de sa vie ? Combien de fois il répondait à côté de la question pour ne pas souffrir de la vérité ? Des centaines ? des milliers de fois sans doute. S'il avait la possibilité de revenir en arrière, il sait exactement ce qu'il choisirait en fait il y avait deux moments précis qu'il regrettait d'avoir vécu d'une manière et qu'il voudrait changer. Pouvoir être présent pour la naissance de son fils il y a bientôt six ans, et quelques mois plus tard, jamais il n'aurait dû monter dans cet avion, jamais il n'aurait dû partir pour l'Italie, jamais il n'aurait dû laisser Angie et Teddy derrière lui. Mais jusqu'à preuve du contraire personne n'a encore inventé de machine à remonter le temps.

Il avait été surpris lorsqu'il avait reçu un premier sms d'Angie, il ne pensait pas qu'elle accepterait de reprendre contact, ça avait été une bonne surprise qu'elle soit d'accord de le voir et de savoir ce qu'il avait à lui dire. Il avait proposé de se voir rapidement parce qu'il savait très bien qu'il ne voulait plus perdre une minute, et aussi parce que sinon il serait capable de stresser durant des jours en attendant cette rencontre. Il avait peu dormi, tournant et retournant ce qu'il allait lui dire dans tous les sens, trouver les bons mots ne serait pas simple il le savait et au final la fatigue l'avait terrassé. Il s'était levé tôt, avait réfléchit et changé d'avis sur la manière de s'habiller au moins une bonne dizaine de fois avant de se décider pour sa tenue la plus habituelle, une chemise sombre et un jeans un peu délavé, ajoutant une large écharpe et son manteau pour sortir de chez Wilhelm. Il appréciait grandement le fait qu'il puisse vivre chez son meilleur ami en attendant d'avoir un appartement à lui, mais il fallait vraiment qu'il trouve quelque chose de correct où poser ses bagages, il n'avait pas l'intention de sauter sur le premier appartement vacant, il voulait bien redémarrer sa nouvelle vie alors il avait pris contact avec une agente immobilière qui était en train de faire les recherches pour lui.

Il était huit heure trente lorsqu'il poussa la porte du Donovan Pub's l'un des rares établissement du genre à être ouvert déjà le matin. Bien qu'ils aient rendez-vous à neuve heure, il était totalement impensable pour l'Italien d'arriver après Angie, non, on ne fait pas attendre une femme dans un bar ou un restaurant, il y tenait. Il commanda un premier espresso qu'il engloutit en quelques secondes, alors qu'il sortait son portefeuille pour régler sa boisson au serveur, il eut un sourire pour la photo qui était visible lorsqu'il ouvrait celui-ci. Du bout des doigts il sorti le cliché et les deux autres qui étaient bien serrer dans le portefeuille. Il savait que son fils ne ressemblait plus à ça qu'il avait bien grandit depuis, après tout ces photos-là datait des quelques semaines qu'il avait passé avec Angie après la naissance de leur fils, des clichés pris par son ex sans qu'il ne s'en rende compte avant qu'elle ne les lui montre. Elle avait toujours été douée pour prendre les gens sur le vif. Lorsque ses yeux se posèrent sur la troisième photo, les souvenirs revenaient comme si c'était hier, la première fois qu'il avait emmenée Angie à Rome au début de leur relation avant que tout vole en éclat. C'est plein de nostalgie qu'il rangea tout ça à sa place et décida de commander ensuite un cappuccino, passant sa main dans ses cheveux, il tentait de se calmer alors que les minutes avançaient et que la rencontre approchait. Calmati stronzo, andrà tutto bene. Deve andare bene! Quelques minutes plus tard il l'aperçu entrer dans le pub. Pourquoi fallait-il qu'elle soit toujours aussi magnifique, malgré ses voyages aux quatre coins du monde, le nombre de femmes superbes qu'il avait rencontrées, absolument aucune n'arrivait à la cheville de la mère de son fils. Aucune.

Lorsqu'elle le salue, il se lève et par réflexe tire la chaise à côté de la sienne pour l'invitée à s'installer. Il répond à son sourire alors que le serveur vient prendre sa commande. "Bonjour Angie, je suis content que tu sois venue, je sais que ce n'est pas habituel, surtout après tout ce temps ! Comment tu vas ?" Sa question était sincère, il savait à quel point sa vie avait été chamboulée depuis l'accident de son meilleur ami, il avait aussi envie de lui poser des milliers de questions sur Teddy mais il ne voulait pas la harceler ou lui faire subir un interrogatoire, il ne voulait pas la faire fuir, bien au contraire, il avait envie de renouer le contact avec elle, avec leur fils alors il allait tout faire pour que cela puisse arriver, peut importe le temps que ça prendra, peut importe les efforts qu'il devra faire, il le fera !

⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

PIVETTE


Revenir en haut Aller en bas
Angelica Flores
To do list rp :
Rp en cours
Shawn 2
Lorenzo

Rp terminé
Dgee
Réveil/The RIP family
KarlAccident Karl
Shawn
Tony
Jade

Rp abandonnés
Noel/The RIP family
Ezekiel
Karl 2
Summary :
Né le 7 avril 1987, elle naît quelques minutes avant son jumeau. Quatre ans plus tard, les parents Flores migrent vers New-York pour y vivre une vie plus sécure et loin des cartels de drogues mexicains. C’est grâce au métier de femme de ménage de sa mère qu’Angie rencontre son meilleur ami, Edward, qui va lui apporter un soutient immense. C’est même lui qui la pousse à réaliser son rêve : devenir actrice. Elle part donc à L.A pour le premier tournage de sa vie, mais bien vite, son rêve devient cauchemar. En couple avec un acteur célèbre, elle sourit devant les caméra, mais, dès que ces dernières sont éteintes, la manipulation de son petit-ami recommence. Elle finit par trouver le courage de le quitter pour rentrer à New-York où elle se réfugie chez Ed. Laissant tomber sa carrière d’actrice, elle se crée une chaîne YouTube qui devient très vite populaire. Aujourd’hui, elle est maman célibataire d’un petit garçon de cinq ans en plus de jouer la maman pour Ed. Elle est très impliquée dans le groupe de musique de son meilleur ami puisqu’elle gère leur réseaux sociaux jusqu’à se qu’elle prenne la place de la dernière recrue pour remplacer Tony pour un temps indéterminé.
Date d'inscription :
29/07/2020
Messages :
221
Pseudo :
Fireproof
Player's pronoun :
Elle
Rythme de rp :
Variable
Multinicks :
Hassan El-Fassi /
Joëlla Skar-Lehkonen


Avatar :
Eiza Gonzalez (Pivette)
Age :
34 ans
Nationality :
Américaine
Origins :
Mexicaine
Religion :
Catholique
Status :
En couple avec Shawn malgré le manque de temps pour ce voir
Orientation :
demisexuelle
Work :
Youtubeuse, blogueuse pour le groupe The Rip, maman célibataire, remplaçante de Tony à la batterie pour le même groupe
Home adress :
6th street, east village, Penthouse
Communities :
El Halito (atelier maquillage et estime de soi)
Los Latinx
Best friends lifesaving center (ambassadrice, bénévoles au sein du refuge & terrain)

Trigger :
//
Warning :
Violence psychologique conjugale, viol, addiction à la drogue
aucun badge pour l'instant.
To do list rp : Rp en cours
Shawn 2
Lorenzo

Rp terminé
Dgee
Réveil/The RIP family
KarlAccident Karl
Shawn
Tony
Jade

Rp abandonnés
Noel/The RIP family
Ezekiel
Karl 2
Summary : Né le 7 avril 1987, elle naît quelques minutes avant son jumeau. Quatre ans plus tard, les parents Flores migrent vers New-York pour y vivre une vie plus sécure et loin des cartels de drogues mexicains. C’est grâce au métier de femme de ménage de sa mère qu’Angie rencontre son meilleur ami, Edward, qui va lui apporter un soutient immense. C’est même lui qui la pousse à réaliser son rêve : devenir actrice. Elle part donc à L.A pour le premier tournage de sa vie, mais bien vite, son rêve devient cauchemar. En couple avec un acteur célèbre, elle sourit devant les caméra, mais, dès que ces dernières sont éteintes, la manipulation de son petit-ami recommence. Elle finit par trouver le courage de le quitter pour rentrer à New-York où elle se réfugie chez Ed. Laissant tomber sa carrière d’actrice, elle se crée une chaîne YouTube qui devient très vite populaire. Aujourd’hui, elle est maman célibataire d’un petit garçon de cinq ans en plus de jouer la maman pour Ed. Elle est très impliquée dans le groupe de musique de son meilleur ami puisqu’elle gère leur réseaux sociaux jusqu’à se qu’elle prenne la place de la dernière recrue pour remplacer Tony pour un temps indéterminé. Date d'inscription : 29/07/2020
Messages : 221
Pseudo : Fireproof
Player's pronoun : Elle
Rythme de rp : Variable
Multinicks : Hassan El-Fassi /
Joëlla Skar-Lehkonen


Avatar : Eiza Gonzalez (Pivette)
Age : 34 ans
Nationality : Américaine
Origins : Mexicaine
Religion : Catholique
Status : En couple avec Shawn malgré le manque de temps pour ce voir
Orientation : demisexuelle
Work : Youtubeuse, blogueuse pour le groupe The Rip, maman célibataire, remplaçante de Tony à la batterie pour le même groupe
Home adress : 6th street, east village, Penthouse
Communities : El Halito (atelier maquillage et estime de soi)
Los Latinx
Best friends lifesaving center (ambassadrice, bénévoles au sein du refuge & terrain)

Trigger : //
Warning : Violence psychologique conjugale, viol, addiction à la drogue
aucun badge pour l'instant.

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
Sujet: Re: Te revoilà /Lorenzo&Angelica\Mar 1 Juin - 0:19
Cette rencontre me stressait tellement. Bien plus que ce que j’avais pu m’imaginer. Pourquoi j’étais si stressée de revoir Lorenzo ? Il est l’amour de ma vie. Et oui, même si je suis maintenant avec Shawn, je sais que Lorenzo a été l’amour de ma vie et qu’il l’est toujours. Il aura toujours une place importante dans mon cœur. Et pas simplement parce qu’il est le père de mon fils. C’est bien plus que ça. Donc, oui, c’est vrai, le revoir après presque six ans sans l’avoir vu c’est… stressant et quelque chose. C’est peut-être pour ça que j’ai apporté plus d’attention à mon apparence que d’habitude. En dehors des moments où je filme, je ne fais pas dans les flaflas. Pourtant, aujourd’hui… j’ai fait un peu plus que d’habitude tout en restant le plus sobre possible. Mon maquillage? Tout est dans des tons neutres, sauf le rouge à lèvre qui est rouge. C’est après coup que je me suis rendu compte que j’avais choisis cette couleur puisque je savais que ça faisait craquer Lorenzo. C’était comme si je voulais encore le séduire. C’était peut-être le cas, inconsciemment en fait, comme une vieille habitude. Mes cheveux ? C’est bien la seule chose qui ne m’a pas pris de temps aujourd’hui puisque j’avais tourné une vidéo hier sur comment je faisais mes boucles. Donc, résultat, je suis coiffée pour quelques jours. Ce qui a été plus compliqué aujourd’hui, c’était la tenue ! Je dois bien avoir fait une crise à Dgee en lui disant que je n’avais rien à me mettre alors que mon dressing déborde. Alors, oui, c’est finalement elle qui a trouvé ma tenue. Rien d’extravagant, juste assez sexy et chic. Un jeans gris délavé – très – skinny et une chemise en sois rouge. Sous l’ordre de Dgee, j’ai rentré la chemise dans mon jeans et j’ai rajouté une ceinture, quelques bagues et le collier que Lorenzo m’a offert à notre premier voyage à Rome. Malgré notre séparation, les jours où je ne le porte pas sont très rares. Ce collier est vraiment important pour moi et je l’aime tellement que voilà je le porte quasi toujours. Et comme il fait encore froid dehors, j’accompagne le tout d’une écharpe grise et de mon manteau noir avec mes éternels bottillons à talons.

À la vue de ce que Lorenzo porte, je ne peux que trouver ça marrant. Pratiquement la même tenue, faut le faire quand même. En même temps, ça nous arrivait souvent par le passé. Soit en était dans les mêmes couleurs ou dans une tenue semblable sans même se parler. On était tellement fusionnels, connectés même. Et dire qu’on a perdu tout ça parce qu’on n’a pas réussis à faire de compromis… Je regrette tellement de ne pas avoir accepté de déménager avec lui en Italie simplement parce que je ne voulais pas m’éloigner de tout mon monde. Qui sait ce qui se serait passé si je l’avais suivi ? Où en serions-nous maintenant ? Certainement pas dans cette situation. Du moins, je ne crois pas. Malheureusement, il n’est pas possible de revenir en arrière alors les regrets resteront des regrets que je dois assumer. Alors, je prends une grande respiration pour rassembler mon courage et m’avancer vers lui.

En marchant pour le rejoindre, j’enlève mon écharpe et détache mon manteau. À peine quelques pas plus tard, je le salue et je suis surprise qu’une seule seconde lorsqu’il se lève pour tirer la chaise à ses côtés. Je retrouve bien Lorenzo là. Je m’assis donc sur la chaise en le remerciant puis termine d’enlever mon manteau. Je commande rapidement un simple latté caramel au serveur avant de reporter mon attention sur Lorenzo toujours mon petit sourire sur les lèvres.

- Je me devais d’accepter ton invitation, surtout si tu as réellement l’intention de rester en ville pour un moment. Et sinon, ça va aussi bien que je peux malgré les circonstances.

Je termine un peu plus faiblement. Après tout, puis-je réellement dire que ça va alors que mon meilleur ami est dans cet état après qu’un stupide chauffeur l’ait laissé agoniser comme ça parce qu’il est lâche ? Pas vraiment non. Mais, je me reprends puisque je ne veux pas craquer et que ce n’est pas le sujet de notre rendez-vous.

- Et toi, comment ça va ? Qu’est-ce qui t’amène à New-York ?

J’aurais bien rajouté quelque chose à propos de son protéger, du genre de « il avait besoin de changement » ou « tu avais déjà besoin de changement », mais je me suis retenue puisque c’était réellement gratuit et inutile comme commentaire. En plus, je n’avais pas envie de commencer le rendez-vous sur de mauvaises bases. Et finalement, ces commentaires, c’est la Angie blessé qui voudrait les lui lancer à la tronche, mais presque 6 ans ont passé depuis alors ça serait sorti de nulle part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Sujet: Re: Te revoilà /Lorenzo&Angelica\Mer 2 Juin - 3:58
TE REVOILÀ
Feat. ANGELICA FLORES & LORENZO MASSARI




⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

La regardant s'approcher, s'installer il devait faire un effort surhumain pour ne pas la dévorer des yeux. Comment était-ce possible qu'elle soi encore plus belle que dans ses souvenirs ? Bien sûr il avait continué de suivre ses activités, il regardait ses vidéos de temps en temps, il suivant ses réseaux sociaux pour être certain de ne pas rater une photo de leur fils mais de l'avoir en face de lui à nouveau, il était à la fois aussi nerveux qu'heureux de la revoir. Il sourit malgré lorsqu'elle enleva son manteau et son écharpe, leur tenue était assez similaire et cela le renvoya à l'époque où ils étaient ensemble et que bien souvent ils revenaient avec des articles du même genre quand ils allaient faire du shopping, mais ce qui attira son regard sans aucun doute c'était le collier qu'elle portait, rien qu'en le voyant il ne pouvait pas penser à autre chose que ce premier voyage à Rome, il lui avait fait découvrir la capitale autant touristique que les petits coins secrets connus seulement des Italiens, il se souvenait du matin où ils flânait dans les ruelles près du Panthéon qu'elle avait repérer ce collier dans la vitrine de la boutique encore fermée à cette heure-là. Lorsqu'ils y étaient repassés plus tard dans la journée le bijou n'y était plus et Angie avait semblée triste, ce qu'elle ne savait pas c'est qu'à un moment de la journée il avait appelé la boutique pour faire mettre de côté le bijou et le faire livrer à leur hôtel, il se souvenait encore de ses yeux brillants lorsqu'au souper il le lui avait offert. Elle ne le quittait plus depuis et après leur séparation il avait continué de la voir le porter sur de nombreuses photos, c'était sans doute bête mais pour lui c'était comme si inconsciemment il était toujours près d'elle par l'intermédiaire de ce simple bijou. Le collier ou la teinte de son rouge à lèvres il ne savait pas ce qui retenait le plus son regard, elle était toujours aussi superbe, mais avec cette teinte-là, elle avait toujours eu le don de le faire craquer, est-ce que c'était voulu ou non ? Sans doute que non puisque d'après ce qu'il avait compris elle avait un homme dans sa vie et Angie n'était pas du genre à aller voir ailleurs, pas dans ses souvenirs en tout cas. Il avait de la chance celui qu'elle avait choisi désormais, Lorenzo espérait que cet homme-là se rendait compte du privilège qu'il avait d'avoir une femme comme Angie à ses côtés.

Après que sa commande soit arrivée elle lui dit qu'elle se devait d'accepter son invitation, il en était ravi mais ne devait pas trop le montrer. S'il avait réellement l'intention de rester en ville pour un moment, nous y voilà elle avait sans doute des réserves et elle avait raison après ce qu'il lui avait fait subir il y a cinq ans maintenant, c'était de bonne guerre et il le méritait. Il sourit simplement un peu tristement lorsqu'elle lui dit que cela allait malgré les circonstances. Il ne pouvait qu'imaginer ce que c'était que de voir son meilleur ami au plus mal, lui aussi était passé par là, bien sûr Wilh' n'avait pas été blessé physiquement, mais perdre sa femme dans un accident d'avion l'avait jeté à terre et Lorenzo avait tout fait pour l'aider durant cette période bien qu'au final il se sentait terriblement impuissant, inutile face au chagrin de son meilleur ami. Il ne voulait pas lui poser trop de questions sur le sujet, après tout ce n'était pas pour cette raison qu'ils se revoyaient tous les deux aujourd'hui, mais il ne voulait pas paraitre insensible tout de même. "Je te remercie encore plus de m'accorder un peu de ton temps, mais Karl a toujours été solide, je suis certain qu'il s'en sortira bien, je le lui souhaite en tout cas !" C'était sincère, il n'y avait jamais eu une solide ou profonde amitié entre les deux hommes mais Lorenzo savait reconnaitre l'artiste talentueux qu'il était et l'ami formidable qu'il avait toujours été pour Angie rien que pour cela il le respectait. Et même s'il était jaloux de la place que Karl avait pris dans la vie de son fils, il était content que Teddy l'ait eu à ses côtés.

Et puis elle pose la question, celle qui va lancer les explications qu'il se doit de lui donner et qu'il attend de pouvoir lui fournir depuis qu'il a posé le pied à New York il y a un mois maintenant. Avalant une gorgée de son café il repose sa tasse et se lance. "Ça va plutôt bien, si je suis revenu à New York c'est parce qu'on m'a offert un job, j'avais plusieurs choix possibles après que mon client ait décidé de mettre sa carrière entre parenthèses pour quelques années. Je pouvais prendre un autre client ou alors travailler pour une chaîne sportive italienne ou alors accepter le job que me proposait CBS Sports, ici à New York." En aucun cas il n'avait l'intention de se vanter d'avoir été courtisé par plusieurs employeurs, il avait juste envie qu'elle réalise que c'était par choix qu'il avait décidé de revenir, qu'il en avait véritablement envie et pas juste parce qu'il avait un job qui lui tendait les bras. Mais il se rendait compte que ça pouvait paraitre un peu prétentieux alors il continua. "Je voulais pouvoir revenir ici, je sais que c'est cinq ans trop tard, que tu m'en veux sans doute toujours autant, mais j'aimerai avoir une chance de pouvoir te prouver que si je suis revenu ici c'est pour Teddy. C'est un job fixe les seules fois où je serai envoyé à l'étranger c'est tous les deux ans pour couvrir la coupe du monde et la coupe d'europe le reste du temps je serai ici. Je vais présenter une émission spécialisée sur le football, je commence dans une semaine, c'est pour ça que je voulais te voir avant, je voulais que tu l'apprennes par moi avant de tomber par hasard sur ma tête à la télévision."

⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

PIVETTE


Revenir en haut Aller en bas
Angelica Flores
To do list rp :
Rp en cours
Shawn 2
Lorenzo

Rp terminé
Dgee
Réveil/The RIP family
KarlAccident Karl
Shawn
Tony
Jade

Rp abandonnés
Noel/The RIP family
Ezekiel
Karl 2
Summary :
Né le 7 avril 1987, elle naît quelques minutes avant son jumeau. Quatre ans plus tard, les parents Flores migrent vers New-York pour y vivre une vie plus sécure et loin des cartels de drogues mexicains. C’est grâce au métier de femme de ménage de sa mère qu’Angie rencontre son meilleur ami, Edward, qui va lui apporter un soutient immense. C’est même lui qui la pousse à réaliser son rêve : devenir actrice. Elle part donc à L.A pour le premier tournage de sa vie, mais bien vite, son rêve devient cauchemar. En couple avec un acteur célèbre, elle sourit devant les caméra, mais, dès que ces dernières sont éteintes, la manipulation de son petit-ami recommence. Elle finit par trouver le courage de le quitter pour rentrer à New-York où elle se réfugie chez Ed. Laissant tomber sa carrière d’actrice, elle se crée une chaîne YouTube qui devient très vite populaire. Aujourd’hui, elle est maman célibataire d’un petit garçon de cinq ans en plus de jouer la maman pour Ed. Elle est très impliquée dans le groupe de musique de son meilleur ami puisqu’elle gère leur réseaux sociaux jusqu’à se qu’elle prenne la place de la dernière recrue pour remplacer Tony pour un temps indéterminé.
Date d'inscription :
29/07/2020
Messages :
221
Pseudo :
Fireproof
Player's pronoun :
Elle
Rythme de rp :
Variable
Multinicks :
Hassan El-Fassi /
Joëlla Skar-Lehkonen


Avatar :
Eiza Gonzalez (Pivette)
Age :
34 ans
Nationality :
Américaine
Origins :
Mexicaine
Religion :
Catholique
Status :
En couple avec Shawn malgré le manque de temps pour ce voir
Orientation :
demisexuelle
Work :
Youtubeuse, blogueuse pour le groupe The Rip, maman célibataire, remplaçante de Tony à la batterie pour le même groupe
Home adress :
6th street, east village, Penthouse
Communities :
El Halito (atelier maquillage et estime de soi)
Los Latinx
Best friends lifesaving center (ambassadrice, bénévoles au sein du refuge & terrain)

Trigger :
//
Warning :
Violence psychologique conjugale, viol, addiction à la drogue
aucun badge pour l'instant.
To do list rp : Rp en cours
Shawn 2
Lorenzo

Rp terminé
Dgee
Réveil/The RIP family
KarlAccident Karl
Shawn
Tony
Jade

Rp abandonnés
Noel/The RIP family
Ezekiel
Karl 2
Summary : Né le 7 avril 1987, elle naît quelques minutes avant son jumeau. Quatre ans plus tard, les parents Flores migrent vers New-York pour y vivre une vie plus sécure et loin des cartels de drogues mexicains. C’est grâce au métier de femme de ménage de sa mère qu’Angie rencontre son meilleur ami, Edward, qui va lui apporter un soutient immense. C’est même lui qui la pousse à réaliser son rêve : devenir actrice. Elle part donc à L.A pour le premier tournage de sa vie, mais bien vite, son rêve devient cauchemar. En couple avec un acteur célèbre, elle sourit devant les caméra, mais, dès que ces dernières sont éteintes, la manipulation de son petit-ami recommence. Elle finit par trouver le courage de le quitter pour rentrer à New-York où elle se réfugie chez Ed. Laissant tomber sa carrière d’actrice, elle se crée une chaîne YouTube qui devient très vite populaire. Aujourd’hui, elle est maman célibataire d’un petit garçon de cinq ans en plus de jouer la maman pour Ed. Elle est très impliquée dans le groupe de musique de son meilleur ami puisqu’elle gère leur réseaux sociaux jusqu’à se qu’elle prenne la place de la dernière recrue pour remplacer Tony pour un temps indéterminé. Date d'inscription : 29/07/2020
Messages : 221
Pseudo : Fireproof
Player's pronoun : Elle
Rythme de rp : Variable
Multinicks : Hassan El-Fassi /
Joëlla Skar-Lehkonen


Avatar : Eiza Gonzalez (Pivette)
Age : 34 ans
Nationality : Américaine
Origins : Mexicaine
Religion : Catholique
Status : En couple avec Shawn malgré le manque de temps pour ce voir
Orientation : demisexuelle
Work : Youtubeuse, blogueuse pour le groupe The Rip, maman célibataire, remplaçante de Tony à la batterie pour le même groupe
Home adress : 6th street, east village, Penthouse
Communities : El Halito (atelier maquillage et estime de soi)
Los Latinx
Best friends lifesaving center (ambassadrice, bénévoles au sein du refuge & terrain)

Trigger : //
Warning : Violence psychologique conjugale, viol, addiction à la drogue
aucun badge pour l'instant.

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
Sujet: Re: Te revoilà /Lorenzo&Angelica\Ven 2 Juil - 4:03
Après presque 5 ans sans se voir ni se parler, nous sommes assis à la même table à partager un moment à boire un café. Comme si on retournait plusieurs années en arrières. Comme lorsqu’on décidait d’aller boire notre café à notre pub préféré par flemme de le faire nous-même. Comme avant. C’est tellement étrange de retrouver quelqu’un après toutes ces années – quelqu’un qu’on a connu parfaitement – et de se sentir aussi bien en sa présence. Qu’est-ce qui est arrivé à notre couple pour qu’on en arrive là ? Qu’est-ce qu’on a fait – ou pas fait – pour en arriver là ? On s’aimait pourtant. Tellement. Alors pourquoi on a laissé notre couple mourir ?

Arrêtes avec toutes ses pensées, Angie, tu es avec Shawn maintenant. Tu l’aimes et ça se passe bien entre vous.

Et cette pensée me rend encore plus anxieuse puisque je vais devoir tout expliquer à Shawn, lui dire que Lorenzo est de retour en ville et je ne sais pas comme il va le prendre. Malgré les environ 6 mois où on est ensemble, je ne sais pas comment il va réagir face à ce secret que je vais lui révéler. Déjà que ce n’était pas génial, génial lorsqu’il a su que j’habitais avec le « père » de Teddy… C’est une autre histoire, pour un autre jour.

Concentre-toi sur Lorenzo maintenant.

Je suis toujours aussi toucher par sa bienveillance. Le fait qu’il me remercie encore plus du fait que je sois venu le voir me touche. Sans ma discussion avec Dgee, je n’aurais surement pas eu le courage qui me manquait pour accepter ou ça m’aurait pris plus de temps. Je me serais surement caché derrière le fait que Karl avait besoin de moi, mais comme ma meilleure amie me connait et bien… elle a eu réponse à toutes mes fausses excuses et me voilà. Je lui fais un doux et petit sourire en prenant une gorgée de mon latté.

- Honnêtement, ça me fait du bien de sortir de l’appartement et de parler à quelqu’un qui n’est pas aussi touché par ce drame… Je m’accroche à cette idée pour garder espoir et pour ne pas m’effondrer. Je ne veux pas le perdre, c’est mon meilleur ami… je ne peux pas le perdre…

Je termine dans un murmure en baissant la tête sentant les larmes me monter aux yeux. Mais, bien vite, je prends une grande inspiration pour reprendre le contrôle sur moi-même. Je ne peux pas craquer. Encore moins maintenant et ici. J’essuie du doigt une larme qui perlait au coin d’un de mes yeux avant de lui adresser un petit sourire désolé.

- Désolé, ça fait beaucoup à gérer d’un coup…

Et pour me donner un instant de plus pour me remettre de ce petit craquage qui a failli arriver, je bois une nouvelle gorgée de mon latté en regardant devant moi.

Évidemment, je lui renvoie la question et celle du pourquoi il est de retour en ville. En écoutant ses explications, je suis surprise d’apprendre qu’il aurait pu avoir un job en Italie encore, mais il a choisi le seul qui était à New-York.

- J’aurais pensé que tu aurais préféré rester en Italie, surtout avec de telles offres.

Ne puis-je pas m’empêcher de commenter. Et c’était zéro méchant. C’est juste que l’Italie et Lorenzo, c’est une histoire d’amour intense. J’aurais été moins surprise d’apprendre qu’il avait pris un autre client pour rester là-bas que cette nouvelle. Ça veut dire qu’il voulait vraiment revenir ici, non ? C’est ce que ça voulait dire ? Et puis, ses paroles pincent le cœur. Il se croit le seul fautif dans tout ça alors que je ne suis vraiment pas mieux non plus. Mais, le pincement au cœur est surtout lorsqu’il affirme que c’est pour Teddy qu’il est ici. Pourquoi faut toujours que tout soit compliquer ?

- Je ne t’en veux pas… Du moins, plus autant. On est les deux fautifs dans toute cette histoire. On a pas réussis à faire de compromis pour notre couple et c’est ce qui l’a tué… Et pour Teddy… ça sera pas si simple… Je pensais pas que tu allais revenir un jour…

Je passe une main dans mes cheveux en soupirant. Est-ce qu’il pourra avoir quelque chose de simple dans ma vie ? Juste une chose ?

- Donc, cet été, tu vas repartir en Europe. Mais félicitations pour le boulot, j’espère que tu vas t’y plaire. Et merci de l’attention.

Et, oui, malgré les presque cinq où qu’on est plus ensemble, je ne peux m’empêcher de suivre – de loin, très loin même – le football. Bon, je ne regarde pas de match pour autant, mais je sais quand sont les grands évènements qui concerne le foot. Vieux réflexe après avoir partager la vie d’un fanatique de ce sport.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Sujet: Re: Te revoilà /Lorenzo&Angelica\Lun 5 Juil - 2:42
TE REVOILÀ
Feat. ANGELICA FLORES & LORENZO MASSARI




⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

Le simple fait de l'avoir à ses côtés après toutes ces années fait remonter tellement de souvenirs qu'il a du mal à vraiment se concentrer mais il fait de son mieux pour ne rien laisser paraitre. Aussi quand il l'entend parler en sentant l'émotion dans sa voix quand elle évoque le fait qu'elle a failli perdre Karl, il doit se retenir de toute ses forces de ne pas attraper sa main et la serrer pour la réconforter, ce qu'il en a envie pourtant, il déteste la voir comme ça. Quand il la voit baisser la tête tenter de faire disparaitre ses larmes, il attrape la serviette qui accompagnait sa tasse de café et la lui tend, lui qui avait toujours été attentionné avec elle quand ils étaient ensemble, c'était presque un réflexe, il y a des habitudes qui ne changent pas, même après des années d'absence. Alors quand elle s'excuse arguant que ça fait beaucoup à gérer il lui sourit en baissant la tête à son tour. "Et par-dessus le marché je débarque à nouveau en ville … ne t'excuses pas Angie, c'est normal que ça fasse beaucoup sur la même période."

Après qu'il lui ai exposé la raison de son retour, il ne peut que sourire doucement lorsqu'elle se dit surprise qu'il n'ait pas voulu rester en Italie. Il l'avait bien cherché, il débarquait sans vraiment prévenir, lui annonçait qu'il s'installait à nouveau à New York alors il s'attendait à ce qu'elle ne lui fasse pas trop de cadeau, il s'y était préparer à vrai dire. Il ne répondit rien, avalant une gorgée de son café avant de l'écouter lui dire qu'elle ne lui en voulait plus autant qu'avant. Ses simples mots ont le don de lui réchauffer le cœur, bien sûr ça ne veut rien dire, mais savoir que dans l'esprit d'Angie la faute n'était pas entièrement la sienne c'est comme s'il avait vécu dans le faux durant ces cinq dernières années, après tout il s'en voulait tellement qu'il avait tout simplement penser qu'elle le détestait et qu'elle ne voudrait plus jamais entendre parler de lui. Et quand elle dit que ce serait compliqué pour Teddy, qu'elle ne pensait pas qu'il reviendrait, laissant sa phrase en suspens il sait très bien ce que ça veut dire et ça confirme sa plus grande crainte. Son visage se ferme un peu il savait que ce serait pas une partie facile à jouer mais là il savait que c'était presque mission impossible. "Je ne le savais pas avec certitude mais je me doutais bien qu'il ne savait même pas que j'existais…" Passant nerveusement sa main dans ses cheveux il soupire parce qu'il tente malgré lui de rester calme, il sait que montrer ses sentiments ne serait pas une bonne idée mais au fond de lui il savait qu'il faudrait qu'il trouve un moyen de se défouler après leur rencontre parce qu'il sentait que cette frustration avait besoin de sortir d'une manière ou d'une autre. Il sourit presque nerveusement quand elle mentionne l'Europe à l'été à venir, il a tellement dû parler de ça à longueur de temps que malgré elle c'est des choses qu'elle connait toujours. "Oui juste un peu plus d'un mois du début juin à la mi-juillet ensuite je serai de retour. Là je squatte chez Wilhelm mais je suis sur le point d'acheter un appartement à Brooklyn, je suis là pour de bon." Il ne savait pas comment dire les choses, tout ce qu'il avait sur le cœur et à trop y réfléchir il allait se faire mal au crâne alors il ne réfléchit plus, il se lâche. "J'ai eu envie de revenir plus d'une fois, j'ai toujours eu peur que tu m'envoie balader, et puis quand j'ai appris l'accident de Karl … j'ai manqué déjà cinq ans de sa vie, je suis roi des abrutis j'en ai conscience mais je veux avoir une chance de connaître notre fils Angie."

⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

PIVETTE


Revenir en haut Aller en bas
Angelica Flores
To do list rp :
Rp en cours
Shawn 2
Lorenzo

Rp terminé
Dgee
Réveil/The RIP family
KarlAccident Karl
Shawn
Tony
Jade

Rp abandonnés
Noel/The RIP family
Ezekiel
Karl 2
Summary :
Né le 7 avril 1987, elle naît quelques minutes avant son jumeau. Quatre ans plus tard, les parents Flores migrent vers New-York pour y vivre une vie plus sécure et loin des cartels de drogues mexicains. C’est grâce au métier de femme de ménage de sa mère qu’Angie rencontre son meilleur ami, Edward, qui va lui apporter un soutient immense. C’est même lui qui la pousse à réaliser son rêve : devenir actrice. Elle part donc à L.A pour le premier tournage de sa vie, mais bien vite, son rêve devient cauchemar. En couple avec un acteur célèbre, elle sourit devant les caméra, mais, dès que ces dernières sont éteintes, la manipulation de son petit-ami recommence. Elle finit par trouver le courage de le quitter pour rentrer à New-York où elle se réfugie chez Ed. Laissant tomber sa carrière d’actrice, elle se crée une chaîne YouTube qui devient très vite populaire. Aujourd’hui, elle est maman célibataire d’un petit garçon de cinq ans en plus de jouer la maman pour Ed. Elle est très impliquée dans le groupe de musique de son meilleur ami puisqu’elle gère leur réseaux sociaux jusqu’à se qu’elle prenne la place de la dernière recrue pour remplacer Tony pour un temps indéterminé.
Date d'inscription :
29/07/2020
Messages :
221
Pseudo :
Fireproof
Player's pronoun :
Elle
Rythme de rp :
Variable
Multinicks :
Hassan El-Fassi /
Joëlla Skar-Lehkonen


Avatar :
Eiza Gonzalez (Pivette)
Age :
34 ans
Nationality :
Américaine
Origins :
Mexicaine
Religion :
Catholique
Status :
En couple avec Shawn malgré le manque de temps pour ce voir
Orientation :
demisexuelle
Work :
Youtubeuse, blogueuse pour le groupe The Rip, maman célibataire, remplaçante de Tony à la batterie pour le même groupe
Home adress :
6th street, east village, Penthouse
Communities :
El Halito (atelier maquillage et estime de soi)
Los Latinx
Best friends lifesaving center (ambassadrice, bénévoles au sein du refuge & terrain)

Trigger :
//
Warning :
Violence psychologique conjugale, viol, addiction à la drogue
aucun badge pour l'instant.
To do list rp : Rp en cours
Shawn 2
Lorenzo

Rp terminé
Dgee
Réveil/The RIP family
KarlAccident Karl
Shawn
Tony
Jade

Rp abandonnés
Noel/The RIP family
Ezekiel
Karl 2
Summary : Né le 7 avril 1987, elle naît quelques minutes avant son jumeau. Quatre ans plus tard, les parents Flores migrent vers New-York pour y vivre une vie plus sécure et loin des cartels de drogues mexicains. C’est grâce au métier de femme de ménage de sa mère qu’Angie rencontre son meilleur ami, Edward, qui va lui apporter un soutient immense. C’est même lui qui la pousse à réaliser son rêve : devenir actrice. Elle part donc à L.A pour le premier tournage de sa vie, mais bien vite, son rêve devient cauchemar. En couple avec un acteur célèbre, elle sourit devant les caméra, mais, dès que ces dernières sont éteintes, la manipulation de son petit-ami recommence. Elle finit par trouver le courage de le quitter pour rentrer à New-York où elle se réfugie chez Ed. Laissant tomber sa carrière d’actrice, elle se crée une chaîne YouTube qui devient très vite populaire. Aujourd’hui, elle est maman célibataire d’un petit garçon de cinq ans en plus de jouer la maman pour Ed. Elle est très impliquée dans le groupe de musique de son meilleur ami puisqu’elle gère leur réseaux sociaux jusqu’à se qu’elle prenne la place de la dernière recrue pour remplacer Tony pour un temps indéterminé. Date d'inscription : 29/07/2020
Messages : 221
Pseudo : Fireproof
Player's pronoun : Elle
Rythme de rp : Variable
Multinicks : Hassan El-Fassi /
Joëlla Skar-Lehkonen


Avatar : Eiza Gonzalez (Pivette)
Age : 34 ans
Nationality : Américaine
Origins : Mexicaine
Religion : Catholique
Status : En couple avec Shawn malgré le manque de temps pour ce voir
Orientation : demisexuelle
Work : Youtubeuse, blogueuse pour le groupe The Rip, maman célibataire, remplaçante de Tony à la batterie pour le même groupe
Home adress : 6th street, east village, Penthouse
Communities : El Halito (atelier maquillage et estime de soi)
Los Latinx
Best friends lifesaving center (ambassadrice, bénévoles au sein du refuge & terrain)

Trigger : //
Warning : Violence psychologique conjugale, viol, addiction à la drogue
aucun badge pour l'instant.

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
Sujet: Re: Te revoilà /Lorenzo&Angelica\Ven 16 Juil - 23:11
Les derniers mois ont été les pires de ma vie. En fait, non, puisque le temps que j’ai habité à L.A et mon retour à New-York peuvent très bien rivaliser avec ces derniers moi. La fin de ma relation avec Lorenzo aussi. Alors disons que ça été les pires mois depuis un bon moment. J’ai tellement eu peur de perdre mon meilleur ami, mon frère de cœur que j’avais l’impression d’être l’ombre de moi-même. Ma chaîne YouTube et mes Instagram ont été à l’abandon depuis le début de l’année. À peine quelques publications pour tenir les fans au courant. Je ne sais même pas quand j’aurais la tête à réellement reprendre tout ça pour vrai. Bref, je m’en veux un peu de me laisser submerger de la sorte face à Lorenzo alors qu’il n’est pas là pour ça. Qu’on n’est pas là pour ça, mais… je suis fatiguée alors c’est beaucoup plus difficile de contrôler tout ça. Je relève la tête en voyant la serviette que Lorenzo me tend et lui souffle un petit merci accompagner d’un léger sourire. Toujours aussi attentionné. Ça serait tellement facilement de retomber dans ses bras… Je le sens, je le sais. Mais il y a Shawn… J’essuie le coin de mes yeux avec la serviette avant de secouer la tête à ses paroles.

- Ce n’est rien, je… je suis contente que tu sois à nouveau en ville.

Je lui fais un petit et timide sourire pour accompagner mes paroles tout en jouant nerveusement avec la serviette. Je la dépose non loin de ma tasse de café à laquelle je bois une gorgée pour m’occuper les mains et les lèvres. J’ai tellement peur de dire quelque chose de trop et que ce soit encore plus compliqué entre nous deux. J’en viens presque à regretter d’avoir succomber au charme de Shawn puisque j’ai l’impression que ça vient compliquer le tout encore plus. Depuis le temps que je rêvais que Lorenzo revienne à New-York, faut que je sois en couple. Ce n’est pas comme si j’avais passé ces cinq dernières années célibataire non plus…

Après qu’il m’ait expliqué le pourquoi de son retour en ville, je lui explique que je ne lui en vaux pas autant qu’il semble le croire. Et, surtout, que nous sommes les deux coupable dans cette histoire. Oui, c’est lui qui est parti, mais je ne l’ai pas suivi non plus alors qu’il partait faire quelque chose qui aimait. Bien sûr, j’aurais perdu un métier que j’adore faire en le suivant, mais j’aurais toujours eu ma chaîne YouTube. Bref, nous sommes les deux coupables.

Lorsque je vois le visage de Lorenzo se fermer lorsque j’ai insinué que ça serait compliqué pour Teddy, je me sens coupable. Et encore plus à ses paroles. Il croit vraiment que Teddy ne le connait pas ? Ne sait pas son existence ? Oui, c’est vrai, il pense que son père s’est Karl et non Lorenzo, mais je n’ai quand même pas pu cacher l’existence de l’amour de ma vie à mon fils. Sans y réfléchir, je pose aussitôt ma main sur la sienne en reprenant parole pour clarifier ce point.

- Il sait que tu existes. Comment j’aurais pu ne pas parler de toi depuis 5 ans ? Je porte toujours ton collier et il connait l’histoire derrière ce collier. Il a déjà vu des photos de toi. Il sait qui tu es en dehors du rôle que tu as eu dans sa naissance… C’est peut-être le point le plus important que j’ai omis de lui dire, mais… je n’ai pas réussi à lui dire que Karl n’était pas son père lorsque je le voyais si proche de lui à l’appeler papa à tout va… Que son vrai père était dans un autre pays et que nous n’avons pas réussi à garder notre couple intact… Je suis vraiment désolée gattino…

Aussitôt que le surnom ait sorti de ma bouche, je m’en veux. Pourquoi il est sorti aussi naturellement aussi ? Gattino, chaton en italien, est le surnom que j’ai commencé à lui donner pendant notre voyage en Italie et c’est resté après. Je trouvais mignon et comique comme surnom et ça faisait changement du classique chaton, même si c’est la même chose mais en italien. J’enlève rapidement ma main de sur la sienne me mordillant la lèvre les joues légèrement rose. Je baisse même le regard tellement je me sens mal et gêné d’avoir utiliser ce surnom sans le vouloir. J’ai l’impression que de le poignarder de douleur depuis que j’ai accepté de le rencontrer et je me sens terriblement mal. Je m’en veux réellement de lui faire autant de mal surtout que ce n’est aucunement voulu.

Puis, le sujet de conversation tourne vers l’Europe et son départ pour l’euro. Comment je peux me souvenir de ce genre de détail sur un sport que je n’aime pas réellement ?

- Je te souhaite que l’Italie gagne alors. Oh ! Comment il va ? Ça fait longtemps que je ne l’ai pas vu. Acheter carrément ? C’est bien. J’espère que tu vas t’y plaire alors.

Oui, trop de choses se bousculent dans ma tête pour que ce soit réellement cohérent ce que je dis. Puis, même si nous ne sommes plus ensembles, je m’intéresse toujours à sa vie. Il a beaucoup compté dans ma vie – il compte encore beaucoup en réalité, alors connaître des détails sur sa vie m’intéresse tout autant.

Je me fige alors que j’apportait ma tasse à mes lèvres aux paroles de Lorenzo. Pourquoi il n’est pas revenu alors ? Je sens les larmes me monter aux yeux en apprenant tout ça. Qu’aurait été notre vie maintenant s’il était revenu ou si j’étais parti le rejoindre avec Teddy ?

- Je ne t’aurais jamais envoyé balader… J’attendais que ça que tu reviennes…

Je murmure en redéposant ma tasse le regardant ne la quittant plus. Je ne lève même pas le regard vers lui puisque je sais que je ne serais pas capable de retenir mes lèvres. J’aurais du tout expliquer à Teddy dès le départ. Je n’aurais pas dû lui laisser croire cette histoire. Pourquoi je ne lui ai pas tout dit toutes ces fois où je lui ai parlé de Lorenzo ? Ça aurait tellement simplifier ce moment…

- Je… je sais pas comment lui expliquer la vérité sans détruire son monde Lorenzo…

Dis-je la voix briser par les larmes que je retiens. Je sais que je vais faire de la peine à l’un ou l’autre des deux hommes de ma vie et je déteste cette idée. Je les veux heureux, mais je ne peux pas les rendre heureux les deux sans briser quelque chose au passage.

- Mais je ne veux pas te refuser cette envie…

Dis-je dans un murmure brisé et en relevant les yeux brouillés de larmes vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Sujet: Re: Te revoilà /Lorenzo&Angelica\Mer 4 Aoû - 0:29
TE REVOILÀ
Feat. ANGELICA FLORES & LORENZO MASSARI




⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

La voir secouée de la sorte, il déteste ça, il a toujours eu horreur de la voir triste ou contrariée mais il sait bien qu'il a des montagnes de reproches contre lui. Il sait qu'il a fait la plus belle erreur de sa vie le jour où il est parti, il sait que jusqu'à la fin de ses jours il s'en voudra de l'avoir abandonné, de les avoir abandonnés tous les deux. Elle a beau lui dire qu'ils étaient deux dans leur couple et qu'ils étaient deux à ne pas avoir fait d'efforts pour le sauver. Oui elle n'a pas accepté de venir avec lui en Italie, mais il aurait dû montrer à quel point il l'aimait et rester, il aurait du renoncé à son rêve de carrière et rester avec sa compagne et son fils. Oh oui il le sait, il se le reproche presque chaque jour depuis plus de cinq ans.

Le regard toujours baissé, il sursaute presque lorsqu'Angie pose sa main sur la sienne et quand il entend ses mots, il ne sait pas quoi en penser. Alors son fils sait qu'il existe, qu'il est l'ex de sa mère, qu'il se sont aimés mais il ne sait pas qui il est réellement. Il ne sait pas ce qui est pire, que son fils ne sache pas qui il est ou qu'il sache que cet homme existe sans savoir qui il est pour lui. Il sait qu'elle a raison, il sait très bien que Karl a été le père parfait pour Teddy, qu'il l'est toujours. Jamais il ne pourra en vouloir à cet homme de veiller sur son fils, d'être là pour lui, ce n'est pas contre lui qu'il est en colère. Ce n'est pas contre Angie non plus, après tout, la pauvre s'est retrouvée seule et a voulu faire ce qui était le mieux pour le gamin, il le sait et ça lui prouve à quel point elle est une mère parfaite pour lui et ça il n'en a jamais douté un seul instant dès le jour où il vu cette lueur quand elle lui a annoncé qu'elle était enceinte. Sa main sur la sienne, ces mots, et ce mot en particulier, ce surnom qu'elle lui donnait, cela le ferait presque sourire s'il n'était pas aussi en colère contre lui-même. Il se retient et puis finalement, lorsqu'elle enlève sa main de la sienne comme si elle venait de faire une erreur, ça sort tout seul. "Peut-être que ce serait plus facile de supporter le fait qu'il sache quelle sombre merde est son père, qu'il m'en veuille e soit en colère contre moi parce que je l'ai abandonné, parce que j'ai été qu'un connard qui a fait passer sa carrière avant son fils. Ce serait sans doute moins douloureux que le fait qu'il ignore que je suis son père. Mais j'ai été un connard et je n'ai que ce que je mérite, je dois vivre avec ça. Mais il ne se passe pratiquement pas un jour sans que je pense à lui tout en sachant très bien que lui ne pensera jamais à moi."

A peine il a dit ça qu'il s'en veut, il n'a pas à parler de cette manière, pas à elle ! Ce genre de coup de sang ça va quand il est avec Wilh avec qui il sait qu'il peut se lâcher, mais pas elle, elle ne mérite pas ça. Aussitôt il s'en veut et lorsqu'il relève le regard il lui sourit presque timidement. "Pardonne-moi Camia j'ai pas le droit de parler comme ça, c'est contre moi que je suis en colère, et jamais je pourrai t'en vouloir d'avoir fait ce qui est le mieux pour Teddy, tu m'entends jamais. T'es une mère exceptionnelle et il a l'air tellement heureux." Il se pince les lèvres quand il réalise les mots qu'il vient de dire. Ce surnom, il est revenu naturellement, après tout le numéro d'Angie était toujours enregistrée sous ce petit surnom qu'il lui donnait. Camia contraction d'Angelica Mia. Mais il se rends surtout compte qu'avec ses derniers mots il s'est dévoilé, comment pourrait-il savoir que leur fils est heureux alors que la dernière fois qu'il l'a vu il n'avait que quelques mois. Baissant les yeux et passant sa main dans ses cheveux, l'arrêtant sur sa nuque il laisse son autre main sur la table, pianotant des doigts sur le bois un peu nerveusement. "J'ai toujours suivi ce que tu faisais sur les réseaux, tes vidéos, c'était ma manière d'essayer de me tenir au courant, de le voir grandir sans faire partie de sa vie, je dois avouer que la première fois que je l'ai entendu appeler Karl papa … j'ai fini la soirée ivre dans un bar, c'était pas beau à voir, mais une fois encore, jamais je lui en voudrai et à toi non plus."

Il laisse un rire s'échapper quand elle lui souhaite que l'Euro se passe bien et que l'Italie soit victorieuse, il n'y croit pas trop vu les résultats des dernières années mais après tout il faut rester optimiste, ce serait un grand retour de l'équipe sur la scène européenne en tout cas. Elle semble surprise qu'il ait décidé d'acheter son appartement et non de le louer, il lui sourit. "C'est parce que je suis décidé à rester pour de bon cette fois." Il sait que ça peut lui faire peur de le voir revenir dans sa vie et il ne veut pas l'envahir aussi quand il lui avoue avoir souvent hésiter à revenir, ses craintes de la voir le repousser et qu'elle ne l'aurait jamais fait. Il joue machinalement avec sa tasse avant d'avaler la dernière gorgée de son café, en reposant le récipient il prend une grande inspiration avant de se lancer quand elle lui dit qu'elle ne sait pas comment lui parler de lui, de lui dire la vérité sans faire s'écrouler tout son petit monde d'enfant mais qu'elle ne veut pas non plus lui refuser cette envie de voir et connaître son fils. "Angie, je ne veux pas le brusquer, je ne veux surtout pas risquer de le blesser, je ne sais pas comment ça pourrait se faire et même si ça doit se faire, mais même sans qu'il sache que je suis son père, j'aimerais le connaître. Je ne veux pas que tu penses que je veux … reprendre ma place, je sais bien que je n'en ai aucun droit, je sais que tu as quelqu'un et je suis heureux pour toi si tu as trouvé quelqu'un de bien. Si tu es heureuse, si Teddy est heureux, et que je peux juste faire partie de sa vie, s'il le faut je resterai juste celui que tu as connu il y a longtemps rien de plus pour lui." Ça lui arrache le cœur de le dire mais il le pense, bien sûr qu'il voudrait que son fils sache qui il est, qu'il puisse construire une relation de père et fils tous les deux, qu'il lui pardonne un jour peut-être. Mais si pour faire partie de sa vie il devait rester, juste Lorenzo, l'ancien ami de sa mère, et bien soit.

⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

PIVETTE


Revenir en haut Aller en bas
Angelica Flores
To do list rp :
Rp en cours
Shawn 2
Lorenzo

Rp terminé
Dgee
Réveil/The RIP family
KarlAccident Karl
Shawn
Tony
Jade

Rp abandonnés
Noel/The RIP family
Ezekiel
Karl 2
Summary :
Né le 7 avril 1987, elle naît quelques minutes avant son jumeau. Quatre ans plus tard, les parents Flores migrent vers New-York pour y vivre une vie plus sécure et loin des cartels de drogues mexicains. C’est grâce au métier de femme de ménage de sa mère qu’Angie rencontre son meilleur ami, Edward, qui va lui apporter un soutient immense. C’est même lui qui la pousse à réaliser son rêve : devenir actrice. Elle part donc à L.A pour le premier tournage de sa vie, mais bien vite, son rêve devient cauchemar. En couple avec un acteur célèbre, elle sourit devant les caméra, mais, dès que ces dernières sont éteintes, la manipulation de son petit-ami recommence. Elle finit par trouver le courage de le quitter pour rentrer à New-York où elle se réfugie chez Ed. Laissant tomber sa carrière d’actrice, elle se crée une chaîne YouTube qui devient très vite populaire. Aujourd’hui, elle est maman célibataire d’un petit garçon de cinq ans en plus de jouer la maman pour Ed. Elle est très impliquée dans le groupe de musique de son meilleur ami puisqu’elle gère leur réseaux sociaux jusqu’à se qu’elle prenne la place de la dernière recrue pour remplacer Tony pour un temps indéterminé.
Date d'inscription :
29/07/2020
Messages :
221
Pseudo :
Fireproof
Player's pronoun :
Elle
Rythme de rp :
Variable
Multinicks :
Hassan El-Fassi /
Joëlla Skar-Lehkonen


Avatar :
Eiza Gonzalez (Pivette)
Age :
34 ans
Nationality :
Américaine
Origins :
Mexicaine
Religion :
Catholique
Status :
En couple avec Shawn malgré le manque de temps pour ce voir
Orientation :
demisexuelle
Work :
Youtubeuse, blogueuse pour le groupe The Rip, maman célibataire, remplaçante de Tony à la batterie pour le même groupe
Home adress :
6th street, east village, Penthouse
Communities :
El Halito (atelier maquillage et estime de soi)
Los Latinx
Best friends lifesaving center (ambassadrice, bénévoles au sein du refuge & terrain)

Trigger :
//
Warning :
Violence psychologique conjugale, viol, addiction à la drogue
aucun badge pour l'instant.
To do list rp : Rp en cours
Shawn 2
Lorenzo

Rp terminé
Dgee
Réveil/The RIP family
KarlAccident Karl
Shawn
Tony
Jade

Rp abandonnés
Noel/The RIP family
Ezekiel
Karl 2
Summary : Né le 7 avril 1987, elle naît quelques minutes avant son jumeau. Quatre ans plus tard, les parents Flores migrent vers New-York pour y vivre une vie plus sécure et loin des cartels de drogues mexicains. C’est grâce au métier de femme de ménage de sa mère qu’Angie rencontre son meilleur ami, Edward, qui va lui apporter un soutient immense. C’est même lui qui la pousse à réaliser son rêve : devenir actrice. Elle part donc à L.A pour le premier tournage de sa vie, mais bien vite, son rêve devient cauchemar. En couple avec un acteur célèbre, elle sourit devant les caméra, mais, dès que ces dernières sont éteintes, la manipulation de son petit-ami recommence. Elle finit par trouver le courage de le quitter pour rentrer à New-York où elle se réfugie chez Ed. Laissant tomber sa carrière d’actrice, elle se crée une chaîne YouTube qui devient très vite populaire. Aujourd’hui, elle est maman célibataire d’un petit garçon de cinq ans en plus de jouer la maman pour Ed. Elle est très impliquée dans le groupe de musique de son meilleur ami puisqu’elle gère leur réseaux sociaux jusqu’à se qu’elle prenne la place de la dernière recrue pour remplacer Tony pour un temps indéterminé. Date d'inscription : 29/07/2020
Messages : 221
Pseudo : Fireproof
Player's pronoun : Elle
Rythme de rp : Variable
Multinicks : Hassan El-Fassi /
Joëlla Skar-Lehkonen


Avatar : Eiza Gonzalez (Pivette)
Age : 34 ans
Nationality : Américaine
Origins : Mexicaine
Religion : Catholique
Status : En couple avec Shawn malgré le manque de temps pour ce voir
Orientation : demisexuelle
Work : Youtubeuse, blogueuse pour le groupe The Rip, maman célibataire, remplaçante de Tony à la batterie pour le même groupe
Home adress : 6th street, east village, Penthouse
Communities : El Halito (atelier maquillage et estime de soi)
Los Latinx
Best friends lifesaving center (ambassadrice, bénévoles au sein du refuge & terrain)

Trigger : //
Warning : Violence psychologique conjugale, viol, addiction à la drogue
aucun badge pour l'instant.

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
Sujet: Re: Te revoilà /Lorenzo&Angelica\Jeu 26 Aoû - 16:51
Je m’attendais à toute sorte de réaction de la part de Lorenzo, mais pas à de la colère. Encore moins à de la colère tournée vers lui-même. Comment je n’ai pas pu voir ou savoir qu’il allait être si en colère contre lui-même face à cette situation ? Moi qui disais le connaître par cœur. Et les mots qu’il utilise pour parler de lui… Ils me brisent le cœur et j’ai juste envie de pleurer, de sangloter et de le prendre dans mes bras en lui disant qu’aucune de ses paroles n’est vraie. Il est loin d’être une sombre merde ou un connard. Et savoir qu’il a seulement ce qu’il mérite ne fait qu’agrandir ma culpabilité face à cette situation. Il est loin d’être le seul responsable de la situation. J’ai refusé de le suivre parce que j’avais peur d’abandonner tout ce que je connaissais à New-York pour de l’inconnu. Je n’ai jamais eu le courage de le rejoindre. J’ai tout simplement abandonné notre relation pour qu’elle se détruise d’elle-même. Je suis tout aussi coupable que lui dans cette histoire si ce n’est pas plus. Après tout, c’est moi qui aie laissé croire à Teddy que Karl était son père. C’est moi qui ai parlé de Lorenzo que comme l’amour de ma vie et qui n’a pas eu le courage d’avouer à Teddy ces nombreuses fois que Lorenzo, cet homme que j’avais tant aimé, était son père. J’aurais pu lui dire directement que ce n’était pas parce qu’il ne l’aimait pas qu’il était parti, mais bien parce que, parfois dans la vie, l’amour ne suffit pas à garder deux personnes sur le même chemin, mais qui faut garder espoir que leur chemin se recroiseront un jour. J’aurais pu lui dire que Lorenzo l’aimait comme un fou, mais qu’il devait suivre le chemin de sa destinée et qu’il fallait être patient pour le voir revenir dans notre vie puisque le grand amour ne meurt jamais. Mais, non, je ne lui ai rien dis de tout ça parce que je n’ai pas eu le courage. Peut-être que j’avais perdu espoir de revoir nos chemins se recroiser ? Peut-être qui sait. Alors entendre Lorenzo se dénigrer comme ça me brise le cœur et une larme le prouve en roulant lentement sur ma joue.

J’ai à peine le temps d’ouvrir la bouche pour le contredire sur toutes ces mauvaises paroles qu’il a dite sur lui qu’il s’excuse en me souriant timidement. Comment il peut sourire après avoir dites toutes ces choses ? Comment il peut s’être calmer aussi rapidement alors qu’il semblait si en colère l’instant d’avant et que je suis toujours aussi bouleversée par ses paroles ? Il est si bon pour cacher ses vrais états d’âmes alors ? Depuis quand ? Depuis toujours ou depuis notre séparation ? Et finalement, cette dernière phrase me perturbe encore plus que je ne l’étais. Comment il peut être sûr que Teddy est heureux et que je suis une mère exceptionnelle ? Après tout, il ne m’a jamais réellement vu interagir avec Teddy et il ne l’a pas vu depuis tellement d’années qu’il ne peut pas réellement savoir comment notre fils va. À moins qu’il ne fasse une supposition. Hypothèse qui se révèle être fausse puisqu’il m’avoue qu’il m’a toujours suivi sur les réseaux. C’est vrai que je ne cache pas réellement Teddy des caméras, mais au moins je contrôle ce qu’on voit de lui sur internet et les paparazzis sont moins intenses à vouloir une photo de lui. C’est la seule façon que j’ai réussi à faire pour le protéger un minimum de ce monde de fou. Mais, jamais je n’aurais pensé que Lorenzo me suivait pour voir notre fils grandir. Pourtant, je dois avouer que c’est vraiment logique et brillant de sa part, même si j’aurais préféré cent fois plus qu’il revienne vers nous.

- Ça fait beaucoup d’informations en peu de temps, mais… Je déteste penser que tu te vois aussi mal Lorenzo… J’ai abandonné notre couple et notre famille avant que tu abandonnes ton fils, si on peut appeler ça un abandon. Je t’ai fais choisir entre ton rêve et moi et je me trouve vraiment égoïste de t’avoir mis face à ce dilemme. C’était vraiment horrible de ma part. Alors, oui, je suis vraiment contente que tu ais choisis ton rêve plutôt que moi. Je n’aurais pas mérité que tu abandonnes cette chance pour rester à mes côtés. J’aurais dû prendre mon courage à deux mains et aller te retrouver comme j’aurais aimé. Mais l’idée de tout abandonner ici pour aller vivre dans un pays que je ne connais pas et où ça parle une langue que je ne connais pas… ça me terrifiait. Et j’avais tellement peur d’être dépendante de toi là-bas que j’étais juste encore plus terrifier… C’est moi la mauvaise personne dans tout ça. Si je pouvais, je retournerais en arrière et je te suivrais en Italie pour construire cette famille avec toi…

Dis-je dans un soupire en essuyant mes larmes du revers de la main.

- Je suis contente que tu m’ais dis ce que tu ressentais réellement, même si c’était rempli de violence contre toi-même. Tu n’as pas à t’excuser pour ça.

J’ignore exprès le surnom qu’il m’a donné, comme il l’a fait. Ça me fait trop mal de revoir ces surnoms remonter à la surface. Ne pas être avec Shawn, je crois que j’aurais directement retomber dans ses bras, mais il y a Shawn maintenant dans ma vie et il ne mérite aucunement ça. Puis, je l’aime après tout.

- Ce que tu me dis me brise vraiment le cœur. Je me sens tellement coupable de savoir que tu as bu à un tel point après ça… Ce n’est vraiment pas ce que j’ai voulu… Je n’ai jamais voulu blesser qui que ce soit, toi y compris. Je suis terriblement désolée…

J’ai fini par baisser la tête, bien trop mal pour affronter son regard ou pour le regarder en face.

En l’entendant rire à propos de l’Euro, je lui fais un petit sourire. Je lui répétais souvent de rester optimiste face à son équipe et je vois que je ne lui ai pas répéter assez faut croire. Puis, il m’apprend qu’il compte rester pour de bon. Est-ce que j’aurais pu être autre chose qu’heureuse à cette annonce ? Je ne crois pas. Même si pleins de petits détails viennent assombrir cette nouvelle, je retiens le principal : Lorenzo va à nouveau habiter à New-York.

- C’est génial ça.

Dis-je très sincèrement. Bien sûr, je me demande tout ce que ça peut impliquer pour le futur, mais je fais fis de tout ça pour l’instant. J’aurais le temps de me faire du sang d’encre plus tard. J’ai assez d’inquiétude comme ça à l’idée de devoir très certainement apprendre à Teddy la vérité sur son père. Mais ai-je vraiment le droit de venir briser son monde pour ça ? Et les paroles de Lorenzo qui viennent me serrer le cœur encore plus. Je me passe les mains sur le visage jusqu’à mes cheveux et je laisse mon front dans mes paumes. La situation est tellement compliquée que j’aimerais savoir quoi faire. Qu’est-ce qui est le mieux à faire ? Je finis par hocher doucement la tête et je prends une grande inspiration en me redressant pour reprendre la parole.

- Je ne peux pas t’empêcher de voir ton fils, puis… je crois que Teddy serait très heureux de pouvoir te rencontrer enfin. En plus, tu es un pro du football, il voudra que tu lui enseignes tout ce que tu sais sur ce sport. On pourrait commencer avec ça et voir comment ça évolue… Si tout se passe bien entre vous, je verrais ce que je décide de faire.

Je donne l’air d’être très sûr de moi alors que pas du tout. J’ai peur de blesser l’un des deux avec cette décision, mais faut bien partir d’un point A pour avancer alors commençons par ce point A.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Sujet: Re: Te revoilà /Lorenzo&Angelica\Mar 31 Aoû - 18:29
TE REVOILÀ
Feat. ANGELICA FLORES & LORENZO MASSARI




⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

Il s'en veut. Pour tant de choses, pour tout ce qu'il a fait il y a tout ce temps, mais il s'en veut surtout d'avoir laissé transparaitre ses émotions, cette colère qu'il ressent envers lui-même, envers ses choix passés. Il s'en veut d'avoir laissé Angie en être spectatrice. Il se tait et l'écoute sans trop oser croiser son regard. Lorsqu'il l'entend dire qu'elle a autant de tord que lui dans le naufrage de leur couple il a envie de la contredire mais il n'en fait rien, parce que même s'il se sent si coupable il doit avouer que l'entendre dire qu'elle aussi aurait pu choisir de le suivre quand il le lui a demandé lui fait du bien. Il secoue doucement la tête et lorsqu'il pose son regard sur elle et aperçoit ses larmes il se sent mal. S'il s'écoutait il tendrait la main pour chasser ses larmes de ce divin visage, il le sait qu'au fond de lui il l'aimera toujours quoi qu'il arrive elle restera la femme de sa vie, peu importe la distance, peu importe les années qui les séparent, il sait que son cœur n'aimera jamais aucune femme comme il l'a aimée, comme il l'aime encore.

Il n'a pas à s'excuser ? Il est trop dur envers lui-même ? Non pour lui c'est tout l'inverse il se trouve presque trop indulgent envers ce qu'il a pu faire. Il doit se retenir de toute ses forces de ne pas tendre la main pour attraper la sienne, elle est si proche et pourtant il n'a plus aucun droit de tenter quoi que ce soit avec elle, elle a quelqu'un d'autre, elle a refait sa vie et il n'a qu'à l'accepter en serrant les dents. "Angie, bien sûr que si j'ai des excuses à te faire, parce que durant toutes ces années je savais que vous quitter tous les deux a été la plus grande connerie que j'ai fait et que j'aurais du sauter dans le premier avion pour vous retrouver, j'aurais du renoncer à mon job et choisir ma famille, te choisir toi, choisir Teddy." Rien qu'en disant ça il se souvenait clairement de tellement de moments où il avait été fier ou heureux mais qu'il n'avait eu personne avec qui le partager, où il se contentait de rentrer chez lui, seul.

Quand il lui avoue s'être soulé après la première fois où il a entendu son fils appeler un autre homme papa, il s'en veut qu'elle s'excuse de ça. "Arrête Angie, tu as fait ce qui était le mieux pour notre fils et jamais je ne pourrai t'en vouloir pour ça, tu m'entends, jamais !" Il ne va pas lui dire qu'il s'est soulé bien des fois lorsqu'il se sentait mal en voyant une vidéo ou une autre photo, après tout il aurait pu tout simplement rester loin de tout ça, de ne pas regarder pour ne pas se faire du mal, mais c'était plus fort que lui, c'était son fils, il l'aimait et il voulait savoir comment il grandissait. Malgré lui, surtout parce que c'est plus fort que lui et qu'il ne supporte pas de la voir comme ça, il tend sa main et vient effleurer la sienne quelques secondes. "Tu es une mère parfaite, tu fais tout ce qu'il faut pour lui et j'aurais dû garder ça pour moi je ne veux pas que tu t'en veuilles pour quoi que ce soit, c'est moi qui ai manqué tous les moments importants de son enfance, je suis content que tu ais eu Karl, Dgee ou les autres pour les partager avec toi, savoir que Teddy et toi étiez bien entourés c'est ce qui me réconfortait." Il l'avait laissée, mais il ne l'avait pas laissée seule, elle avait eu toute cette famille autours d'elle qui avait été là pour elle, qui avait veillé sur Teddy, au fond de lui il ne voulait pas savoir si sans eux il serait revenu plus tôt auprès d'elle, s'il ne serait pas parti du tout peut-être. Il relâche sa main, peut-être un peu trop brutalement comme si ce contact l'avait brulé, comme c'était difficile d'être si proche d'elle après toutes ces années sans la prendre dans ses bras, lui qui avait toujours eu tant de gestes tendres envers elle il devait désormais tenir ses distances, il fallait qu'il s'y fasse, aussi difficile que cela puisse être.

Il l'observe ensuite quand elle dit ne pas pouvoir l'empêcher de voir leur fils, que le gamin sera sans doute heureux de le rencontrer, il a l'impression que son cœur s'emballe, rien qu'en entendant ses paroles. Savoir qu'il va enfin pouvoir le voir, même sans rien lui dire de qui il est réellement pour lui, pour commencer ce n'est pas grave, tant qu'il peut le voir, le rencontrer, passer du temps avec lui, c'est tout ce qu'il demande pour le moment. Il sourit quand elle mentionne le football qu'ils pourront sans doute partager ça, combien de fois il a rêvé de ça quand il voyait les joueurs avec leurs enfants au bord du terrain après les entrainements ou après les matchs, combien de fois il avait imaginé lui aussi pouvoir partager ça avec son fils. "L'appartement que j'ai trouvé est juste en face d'un grand parc avec des terrains de sport, une aire de jeu, donc ça pourrait être une idée pour se rencontrer sur un lieu neutre, je ne veux pas m'imposer et débarquer chez vous, et je ne veux pas que tu te sentes mal à l'aise non plus en venant chez moi." La regardant dans les yeux il sourit ayant presque les larmes aux yeux, s'il avait su que ce rendez-vous débouche sur la possibilité qu'Angie accepte qu'il rencontre leur fils, il aurait peut-être été un peu moins stressé, mais après tout rien que la revoir après toutes ces années, le rendait nerveux quoi qu'il arrive. "Merci Angie, savoir que tu acceptes que je puisse le rencontrer, tu n'imagines pas à quel point ça me rend heureux !"

⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

PIVETTE


Revenir en haut Aller en bas
Angelica Flores
To do list rp :
Rp en cours
Shawn 2
Lorenzo

Rp terminé
Dgee
Réveil/The RIP family
KarlAccident Karl
Shawn
Tony
Jade

Rp abandonnés
Noel/The RIP family
Ezekiel
Karl 2
Summary :
Né le 7 avril 1987, elle naît quelques minutes avant son jumeau. Quatre ans plus tard, les parents Flores migrent vers New-York pour y vivre une vie plus sécure et loin des cartels de drogues mexicains. C’est grâce au métier de femme de ménage de sa mère qu’Angie rencontre son meilleur ami, Edward, qui va lui apporter un soutient immense. C’est même lui qui la pousse à réaliser son rêve : devenir actrice. Elle part donc à L.A pour le premier tournage de sa vie, mais bien vite, son rêve devient cauchemar. En couple avec un acteur célèbre, elle sourit devant les caméra, mais, dès que ces dernières sont éteintes, la manipulation de son petit-ami recommence. Elle finit par trouver le courage de le quitter pour rentrer à New-York où elle se réfugie chez Ed. Laissant tomber sa carrière d’actrice, elle se crée une chaîne YouTube qui devient très vite populaire. Aujourd’hui, elle est maman célibataire d’un petit garçon de cinq ans en plus de jouer la maman pour Ed. Elle est très impliquée dans le groupe de musique de son meilleur ami puisqu’elle gère leur réseaux sociaux jusqu’à se qu’elle prenne la place de la dernière recrue pour remplacer Tony pour un temps indéterminé.
Date d'inscription :
29/07/2020
Messages :
221
Pseudo :
Fireproof
Player's pronoun :
Elle
Rythme de rp :
Variable
Multinicks :
Hassan El-Fassi /
Joëlla Skar-Lehkonen


Avatar :
Eiza Gonzalez (Pivette)
Age :
34 ans
Nationality :
Américaine
Origins :
Mexicaine
Religion :
Catholique
Status :
En couple avec Shawn malgré le manque de temps pour ce voir
Orientation :
demisexuelle
Work :
Youtubeuse, blogueuse pour le groupe The Rip, maman célibataire, remplaçante de Tony à la batterie pour le même groupe
Home adress :
6th street, east village, Penthouse
Communities :
El Halito (atelier maquillage et estime de soi)
Los Latinx
Best friends lifesaving center (ambassadrice, bénévoles au sein du refuge & terrain)

Trigger :
//
Warning :
Violence psychologique conjugale, viol, addiction à la drogue
aucun badge pour l'instant.
To do list rp : Rp en cours
Shawn 2
Lorenzo

Rp terminé
Dgee
Réveil/The RIP family
KarlAccident Karl
Shawn
Tony
Jade

Rp abandonnés
Noel/The RIP family
Ezekiel
Karl 2
Summary : Né le 7 avril 1987, elle naît quelques minutes avant son jumeau. Quatre ans plus tard, les parents Flores migrent vers New-York pour y vivre une vie plus sécure et loin des cartels de drogues mexicains. C’est grâce au métier de femme de ménage de sa mère qu’Angie rencontre son meilleur ami, Edward, qui va lui apporter un soutient immense. C’est même lui qui la pousse à réaliser son rêve : devenir actrice. Elle part donc à L.A pour le premier tournage de sa vie, mais bien vite, son rêve devient cauchemar. En couple avec un acteur célèbre, elle sourit devant les caméra, mais, dès que ces dernières sont éteintes, la manipulation de son petit-ami recommence. Elle finit par trouver le courage de le quitter pour rentrer à New-York où elle se réfugie chez Ed. Laissant tomber sa carrière d’actrice, elle se crée une chaîne YouTube qui devient très vite populaire. Aujourd’hui, elle est maman célibataire d’un petit garçon de cinq ans en plus de jouer la maman pour Ed. Elle est très impliquée dans le groupe de musique de son meilleur ami puisqu’elle gère leur réseaux sociaux jusqu’à se qu’elle prenne la place de la dernière recrue pour remplacer Tony pour un temps indéterminé. Date d'inscription : 29/07/2020
Messages : 221
Pseudo : Fireproof
Player's pronoun : Elle
Rythme de rp : Variable
Multinicks : Hassan El-Fassi /
Joëlla Skar-Lehkonen


Avatar : Eiza Gonzalez (Pivette)
Age : 34 ans
Nationality : Américaine
Origins : Mexicaine
Religion : Catholique
Status : En couple avec Shawn malgré le manque de temps pour ce voir
Orientation : demisexuelle
Work : Youtubeuse, blogueuse pour le groupe The Rip, maman célibataire, remplaçante de Tony à la batterie pour le même groupe
Home adress : 6th street, east village, Penthouse
Communities : El Halito (atelier maquillage et estime de soi)
Los Latinx
Best friends lifesaving center (ambassadrice, bénévoles au sein du refuge & terrain)

Trigger : //
Warning : Violence psychologique conjugale, viol, addiction à la drogue
aucun badge pour l'instant.

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
Sujet: Re: Te revoilà /Lorenzo&Angelica\Lun 20 Sep - 22:03
J’ai toujours détesté voir Lorenzo mal alors le voir aussi mal et être aussi dur contre lui-même, ça me brise le cœur. Comment on est pu en arriver là sérieusement ? Comment on a pu laisser tout ça arriver ? Comment on a pu s’éloigner autant ? Et ses excuses… Je ne vois même pas pourquoi il aurait à s’excuser. On est les deux fautifs dans cette histoire. On a chacun nos tords. Je secoue la tête à ses paroles. Je ne suis pas d’accord. Ou du moins, je suis d’accord avec ses paroles, mais j’aurais dû prendre le premier avion pour le retrouver. J’aurais dû faire tellement de choses moi aussi de mon côté que je ne peux tout simplement pas laisser tout le fardeau sur les épaules de Lorenzo. Cependant, je vois bien qu’on est tous les deux pris dans notre culpabilité et nos regrets pour approuver ce que l’autre dit.

- Alors moi aussi j’ai des excuses à te faire. Je suis désolée de t’avoir fait choisir entre ton rêve et moi. Je suis désolée de ne pas avoir été là pour te soutenir dans la carrière que tu commençais, celle que tu rêvais tant de faire. J’aurais dû rester à tes côtés et te faire confiance, ne pas écouter mes peurs. Je suis désolée de t’avoir fait choisir et… de nous avoir fait perdre tous ces moments importants d’une vie de famille. Cependant, je ne veux jamais que tu regrettes d’avoir suivis ton rêve. Tu l’aurais regretté toute ta vie sinon.

Je soupire en passant une main dans mes cheveux avant de relever un regard vers lui quelque peu amuser.

- Je crois qu’aucun de nous cèdera à ce propos, comme les deux têtus que nous sommes.

Un petit rire accompagne mes paroles. Mais bien vite mon amusement s’estompe puisque j’apprends qu’il s’est soulé la première fois qu’il a entendu Teddy appelé Karl « papa ». Un autre truc qui me fait ressentir beaucoup de culpabilité.

- Je dois pas avoir fait ce qui est le mieux puisque je vais devoir un jour ou l’autre lui apprendre la vérité sur Karl et toi. Si j’avais fait ce qui était le mieux je ne serais pas obligée de détruire son univers pour lui apprendre la vérité sur son père…

Soupiré-je en baissant les yeux. On dit qu’être parent est le plus beau métier au monde, mais le plus compliqué et c’est vrai. On n’a pas de manuel d’instruction pour savoir quoi faire et comment agir pour chaque situation. On suit simplement notre instinct et notre cœur en priant pour ne pas faire d’erreurs. Mais on a tellement d’amour et de joie à côté que ça compense pour tout le reste.

- Je ne veux pas que tu gardes des choses pour toi dans le but de ne pas me blesser. On ne fonctionnait pas comme ça et je ne veux pas que ça commence maintenant. Tu as peut-être manqué beaucoup de moments importants dans la vie de Teddy, mais je suis tout aussi responsable alors il faut être honnête l’un envers l’autre pour avancer le mieux possible maintenant dans l’intérêt de Teddy. C’est nous ses parents, même si Karl et Dgee et le reste du groupe ont été très présent pour moi, pour nous, on reste ses parents. Et je ne veux pas que tu te sentes mis de côtés à nouveau. Surtout si tu restes ici réellement et longtemps.

Oui, je reste tout de même un peu sur mes gardes lorsqu’il me dit qu’il reste pour de bon à New-York. Qui me dit et m’assure qu’un contrat plus important et plus intéressant que présentateur ne le fera pas quitter la ville à nouveau ? Oui, il a un appartement, mais ça se revend. Oui, il veut faire parti de la vie de Teddy, mais… je me sens mal de penser ça, mais vouloir faire partie de sa vie et en faire réellement parti c’est deux choses… Peut-être qu’il va se rendre compte qu’être père ce n’est pas comme il l’imaginait et que ça ne l’intéressera plus. Et c’est surement ma plus grande peur de laisser entrer Lorenzo dans la vie de Teddy. Je ne veux pas que mon fils vive le manque et le vide que Lorenzo a laissé dans ma vie lorsqu’il est parti. Je l’ai vu détruit lorsqu’il a compris que Karl ne se rappelait pas de lui et je ne veux pas le revoir dans cet état. C’est trop dur. J’ai presque le réflexe de rattraper sa main lorsqu’il la retire de la mienne si vite. C’est comme une vieille habitude qui réconforte et j’ai la pensée fugace de la sensation que me retrouver dans ses bras me procurerait. Pourquoi la vie est faite de si mauvais timing ? Si Lorenzo était rentré quelques mois plus tôt, je ne serais pas avec Shawn présentement et j’aurais pu le découvrir sans avoir un sentiment de culpabilité juste à y penser.

Le voir si heureux après toutes les émotions qu’on a vécues ne peut que me faire sourire aussi. Ça me donne même l’impression d’avoir fait le bon choix. Il ne peut pas être aussi heureux à cette simple opportunité pour ensuite fuir loin parce que les responsabilités de père sont trop grandes pour lui, non ?

- Ça me semble être une bonne idée ce parc. Va pour ça. Tu me diras quand tu es disponible et on se posera un rendez-vous.

C’est un doux sourire sur les lèvres que je lui propose de fixer un rendez-vous et, aussitôt les paroles ont sorti de ma bouche, je trouve ma formulation bizarre. Trop formel. Mais, il est trop tard pour ravaler mes paroles alors tant pis… Je me rattraperais la prochaine fois.

- Je ne peux pas t’empêcher de rencontrer ton fils… Quelle sorte de mère horrible je serais sinon ?

Dis-je sincèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Sujet: Re: Te revoilà /Lorenzo&Angelica\Mar 21 Sep - 19:05
TE REVOILÀ
Feat. ANGELICA FLORES & LORENZO MASSARI




⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

Deux têtes dures, voilà ce qu'ils étaient tous les deux. Il ne le disait pas mais il avait toujours aimé ça dans leur couple, le fait qu'ils tiennent chacun à leurs idées même si par moment ça pouvait provoquer des petites disputes ça ne durait jamais parce qu'ils savaient très bien qu'ils étaient fous l'un de l'autre et ne pouvaient jamais rester fâchés bien longtemps. Ça le fait presque sourire de l'entendre à son tour faire des excuses, jamais il n'en a demandé, jamais il ne pensait en mériter, surtout pas de sa part. Il l'avait laissé, il était parti, il avait abandonné l'amour de sa vie et leur fils pour sa carrière, jamais il ne pensait être digne de recevoir de quelconques excuses. Il sentait son cœur se réchauffer au fur et à mesure qu'elle parlait et laissa échapper un léger rire quand elle dit qu'aucun d'eux ne cédera du terrain. "On risque de tourner en rond pendant des heures si on veut chacun avoir le dernier mot. Merci Angie, jamais je n'ai voulu que toi tu te sentes coupable de quoi que ce soit, j'ai toujours pensé que tu m'en voulais à mort alors entendre ça, ça fait du bien, même si je ne cesserai jamais de m'en vouloir. T'aurais même pas dû à me faire choisir, depuis le début c'est toi et Teddy que j'aurai dû faire passer en premier." Il savait qu'au fond elle avait sans doute raison, que s'il était resté qu'il avait raté cette opportunité il l'aurait regretté, peut-être même qu'il lui en aurait fait porter la responsabilité, on ne peut pas savoir, et il préfère savoir que son fils a grandi en étant bien entouré, qu'il va bien, qu'il est un petit garçon sans doute génial même s'il ne le connait pas encore, plutôt qu'il ait grandi avec un père qui aurait pu regretter ses choix.

La voir sourire, rire, dieu que ça lui faisait du bien, ce que ça lui avait manqué durant toutes ces années. Mais la voir ensuite se renfermé un peu en disant qu'elle n'avait sans doute pas fait ce qu'il fallait puis qu'il allait falloir briser son petit monde pour qu'il sache la vérité. Il n'aimait pas ça, il avait envie plus que tout de pouvoir bâtir une relation solide et sincère avec leur fils, mais il ne voulait surtout pas le blesser ou que quoi que ce soit ne vienne détruire son univers. "Je déteste ce que je vais dire parce que je ne trouve pas de bonne manière de le formuler, ne m'en veut pas d'accord ? Est-ce que le fait que Karl ne se souvienne pas de lui ne serait pas l'occasion de pouvoir lui dire la vérité ? Je ne veux pas lui voler sa place dans le cœur de Teddy, absolument pas hein, mais je ne sais pas comment le dire sans que ça paraisse égoïste de ma part."

Il ne sait pas ce qu'elle répondra, il ne sait pas comment elle le prendra mais depuis qu'il a appris que Karl ne reconnaissait pas Teddy, que le gamin devait encaisser ça et apprendre à vivre avec, il ne peut s'empêcher de se dire que, peut-être, ce serait le bon moment pour que son fils sache qui est son véritable père. Aussi entendre Angie répéter que c'est bien eux les parents de Teddy il sourit, pour lui son fils a toujours été dans sa tête et dans son cœur, tout comme Angie mais jamais il n'aurait pensé avoir la chance de pouvoir faire partie de sa vie après ce qu'il avait fait. Alors quand elle dit également qu'ils ne se cachaient rien quand ils étaient ensemble que ça ne devait pas commencer maintenant, il s'en voulait de ne pas être revenu plus tôt, avant qu'elle ne rencontre la personne avec qui elle était aujourd'hui, peut-être qu'ils auraient pu se donner une chance tous les deux, mais il la respecte bien trop pour vouloir faire quoi que ce soit qui puisse mettre son nouveau couple en péril, il est là pour Teddy et il fera tout pour son fils désormais. Quand il retire sa main de la sienne, il peut, le temps d'un court instant percevoir ce geste réflexe qu'il a si bien connu, il ne voulait jamais la lâcher et elle non plus. Il détourne le regard pour ne pas la mettre mal à l'aise mais s'il s'écoutait il se lèverait et la prendrait dans ses bras, rien que l'idée de la serrer contre lui et de savoir que ce n'est pas possible est douloureuse. Il se contente de hocher la tête pour lui confirmer que oui il compte bien rester ici et n'aller nulle part désormais. Il sait qu'il tiendra parole, son rêve de carrière il l'a eu et tout aussi formidable que cela ait pu être, ne pas avoir les personnes qu'il aime à ses côtés pour partager cette vie-là, l'a rendu bien moins fascinante.

Quand elle accepte le rendez-vous au parc près de chez lui, il sourit, un sourire franc et sincère il est heureux de savoir qu'il va enfin pouvoir faire la connaissance de Teddy. "Tu me fais signe quand tu auras décidé quand ça peut se faire, tu as mon numéro maintenant." Se redressant un peu il se lève, ne voulant pas la retenir plus longtemps, mais après tout comme elle l'a dit quelques minutes plus tôt il ne se cachaient rien. "Je veux pas te prendre trop de ton temps, et il faut que je passe au studio, j'ai un rendez-vous qui s'est ajouté mais j'ai préféré le repousser pour qu'on ait pas à déplacer notre café." Il se dirige vers le bar et vas régler la note du café d'Angie, le sien ayant déjà été payé tout à l'heure, avant de revenir vers elle. Il sourit quand elle lui dit qu'elle ne pouvait pas l'empêcher de voir son fils, quand elle demande qu'elle mère horrible elle serait pour faire ça, il lui fait un clin d'œil en lui répondant simplement "Sans doute la pire non ?" Ne pouvant se retenir il pose sa main sur son bras et se penchant vers elle, dépose un baiser sur sa joue. "Ciao Camia, je suis content qu'on ait pu parler, et j'attends de tes nouvelles pour cette sortie au parc !" En sortant du café il hèle un taxi, s'installant à l'arrière, après avoir donner l'adresse des studios de CBS Sports, il laisse ses mains passer dans ses cheveux et pousse un long soupire alors qu'il sent des larmes couler de ses paupières, tout ce qu'il a retenu pendant si longtemps, lorsqu'il croise le regard du chauffeur dans le rétroviseur il lui sourit. "Rassurez-vous c'est des larmes de joie, et de la frustration qui s'en va !"

⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

PIVETTE


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Te revoilà /Lorenzo&Angelica\
Revenir en haut Aller en bas
 

Te revoilà /Lorenzo&Angelica\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I've got 99 problems :: Archives - Empty chairs at empty tables :: Archives :: rp abandonnés-