La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
Découvrez les badges, de quoi rendre votre profil encore plus personnalisé love ça se passe par ici !
Vous êtes un peu paumés ? hidebox Rendez vous sur : www.keskispass.com
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !

Partagez
 

 En las buenas y en las malas ✘ Ezekiel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Sujet: En las buenas y en las malas ✘ Ezekiel Dim 13 Juin - 20:01
EN LAS BUENAS Y EN LAS MALAS
Feat. EZEKIEL & YUMA FLORES


⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

TW : Meurtre / Torture / Activités illégales description graphique et détaillées dans certains post

L'eau froide éclabousse mon visage penché sur le lavabo, comme pour calmer la chaleur qui m'a envahi quelques minutes plus tôt et qui m'a tirée de mon sommeil après un énième cauchemar. Me redressant, essuyant mon visage avec une serviette je regarde mon visage dans le reflet du miroir de la salle de bain seulement éclairée par les lumières de la ville qui filtrent par la fenêtre. Revenant silencieusement dans la chambre je ne me recouche pas, je sais que je n'arriverai pas à me rendormir avant un moment de toute manière, je décide de m'installer sur la banquette qui cours le long de l'une des larges fenêtres poussant un peu le rideau j'observe la rue et son activité incessante peu importe l'heure du jour ou de la nuit. Perdue dans mes pensées, adossée contre le mur je ramène mes jambes contre moi, les entourant de mes bras alors que dans mon esprit dansent encore et encore ces mêmes images qui me réveillent bien plus souvent que je ne le voudrais.

Tout est encore si clair dans mon esprit, je vois encore ma main tenant fermement mon arme, pas un tremblement ne venant la perturber, jamais je n'avais été aussi sûre de moi, il n'y avait pas à réfléchir cet homme s'approchait de Zeke après que mon frère ait descendu son comparse, je ne lui avais laissé aucune chance et la balle l'avait atteint en pleine tête. Je ne prêtais aucune attention aux exclamations de mon frère, à sa surprise de m'avoir vu réaliser un tir aussi parfait, je n'avais qu'une obsession m'assurer que mon mari aille bien. J'avais accouru à ses côtés, passant mes mains de part et d'autre de son visage en lui répétant les mêmes mots à plusieurs reprises "Se acabó ! Se acabó mi amor. Todo está bien, estoy aquí ahora. Se acabó." Ce qui me traversait l'esprit à ce moment-là c'était qu'il fallait qu'on le mette en sécurité, qu'il fallait qu'on le soigne, qu'on l'emmène à l'hôpital. Alors que mon frère s'occupait de lui pour l'emmener, j'étais restée quelques instants là, debout à regarder celui à qui j'avais ôté la vie. Allongé, les yeux grands ouverts, la balle avait salement amoché son front et son sang se répandait autours de sa tête venant souiller le sol. Moi qui n'aimais les armes qui n'utilisais la mienne qu'au stand de tir je venais de faire un vrai carton mais depuis ce jour-là cette scène me hante. Je n'aurais peut-être pas du le regarder, j'aurais sans doute dû partir directement avec mon mari, parce que lorsque je fais des cauchemars c'est cette scène que je revois encore et encore. Mon tir puis ce visage vide qui me regarde depuis le sol. Cette scène qui me fait me réveiller en sursaut et me terrifie encore plus lorsque je suis seule dans mon lit.

Mais cette nuit je n'étais pas seule, depuis quelques mois Zeke ne dormait plus très souvent à la maison, lorsqu'il n'est pas là je tiens à ce que mon garde du corps dorme dans l'appartement et non pas dans l'appartement qu'il occupe sur le même palier. Mais cette nuit ce n'est pas le cas, en me réveillant en sursaut tout à l'heur j'ai eu peur de réveiller mon mari mais en regardant à mes côtés j'ai été rassurée de le voir dormir, je ne suis pas la seule à faire des cauchemars, mais je ne lui en parle pas, il a vécu l'enfer alors pourquoi je devrais lui imposer mes états d'âmes. Alors que je suis perdue dans la contemplation de la vue qui s'offre à moi je suis tirée de mes rêveries par du bruit venant du lit et après avoir vu Zeke s'agiter je le vois se redresser, bien réveillé lui aussi. Je l'observe en silence quelques instant avant de le voir réaliser que je ne suis plus couchée à ses côtés, restant là où je suis installée je me tourne pourtant vers lui en lui souriant me voulant rassurante, qu'il sache que je suis là, dans la pièce.

⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

Traduction :
 

PIVETTE




Dernière édition par Yuma Flores le Dim 8 Aoû - 14:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Sujet: Re: En las buenas y en las malas ✘ Ezekiel Dim 27 Juin - 21:59
En las buenas y en las malas
Feat. Yuma & Ezekiel


⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝
Jamais de ma vie j’aurais cru qu’un tel engagement finirait de la sorte. Je m’étais bien douté que de m’associer à un cartel n’était pas l’idée la plus brillante et sécuritaire, mais je ne m’attendais pas à ce que ce soit ainsi. J’y avais pas réfléchis, je voulais simplement venir en aide à Yuma. Je ne crois pas non plus qu’elle s’attendait à une telle tournure de situation non plus. Pourtant c’est ce qui a fini par arriver. Cet enlèvement, personne ne s’y attendait et je crois bien que personne ne se serait attendu à ce que ça finisse ainsi. Moi pas en tout cas. Quand c’est arrivé, j’étais tellement désemparé et ça n’a jamais été en s’améliorant. Bon aujourd’hui c’était toujours moins pire, on est parti loin de cet enfer, physiquement, mais l’enfer me suit toujours avec les souvenirs qui sont gravé en moi. Marqué à vie, que ce soit physiquement ou psychologiquement, je ne crois pas que je réussirai à fuir tout ça, pas de si tôt. Même si la vie semble prendre un cour plutôt normal, que je me laisse paraitre comme allant bien, les nuits sont bien courtes et troubles. Rares sont les fois où j’arrive à dormir une nuit entière sans être hanté par les mêmes cauchemars. La nuit, je revis mon passé. L’enlèvement, l’abus, la torture… Je ne sais même pas comment je fais pour réussir encore à me tenir debout après tout ça. Faut croire que je suis plus fort que je n’ose me croire l’être. Bien franchement, je ne pensais pas en sortir vivant. Même quand j’ai vu le visage de Yuma pour la première fois en quelques mois, je n’avais pas encore la certitude de m’en sortir. Je savais que tout ça était fini, certes, mais à ce moment, je ne savais pas si j’allais être en capacité de gérer tout ça. J’avais juste envie de me laisser aller à l’abandon… C’est surement ce que j’aurais fait si elle n’avait pas été à mes côtés pour me soutenir tout ce temps. Je crois bien que sans son aide, j’aurais opter pour la lâcheté et l’abandon..

Aujourd’hui, ça va, j’ai retrouvé une motivation de vivre. Être revenu dans mon ancien monde, retrouver ces gens qui étaient si important à ma vie avant mon départ pour le Mexique, ça m’a fait tant de bien. Ça n’a pas tout réparé, mais ça m’a donné une volonté de continuer de me battre et de vivre. Ça a ravivé la flamme, en quelque sorte. Retrouver ma moitié, Angie, bien que ce soit un brin froid au départ, c’était le plus grand des bonheurs. Elle m’avait tant manqué, même si je ne lui avais pas réellement laissé savoir. J’ai dû me retenir pour tout lui dire, ne voulant pas lui imposer une telle nouvelle, mais j’aurais tellement aimé tout lui avouer. Elle m’en aurait voulu, mais m’aurait probablement aussi aidé avec tout ça. Elle aurait étrangement été la meilleure pour me comprendre puisqu’elle m’a toujours mieux compris que quiconque dans ce monde. Un jour peut-être… Je ne sais pas encore.

Pour une énième nuit de suite, mes rêves sont encore envahis par ces souvenirs tordus. Une autre obligation de revivre ces évènements, comme si une fois n’avait pas été assez. Réentendre les mêmes questions, toujours refuser d’y répondre pour encore sentir la pince se presser contre l’ongle et lentement tirer sur celui-ci. Encore et toujours, en boucle, se débattre pour essayer de se déprendre en vain. Une autre fois à me réveiller brusquement, en sueur, me redresser en position assis à essayer de reprendre mon souffle. Je prend un moment avant de retrouver mes esprits et aussitôt, je constate l’absence de Yuma à mes côtés. Je la cherche du regard que brièvement avant de croiser son regard. Je pousse un long soupire de soulagement et baisse le regard vers mes mains tremblantes, mais bien en un morceau. Je ferme les yeux, mordillant ma lèvre inférieur avant de me tourner vers elle et la contempler de nouveau. ¿Yuma, qué haces despierta? est tout ce que je trouve à dire. Ou plutôt, c’est tout ce que j’arrive à dire.
⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝



PIVETTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Sujet: Re: En las buenas y en las malas ✘ Ezekiel Sam 3 Juil - 2:26
EN LAS BUENAS Y EN LAS MALAS
Feat. EZEKIEL & YUMA FLORES


⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

Portant le verre d'eau que j'ai entre les mains à mes lèvres, je me tourne un peu plus vers le lit lorsque je réalise qu'Ezekiel me cherche du regard, lorsqu'il me questionne pour savoir pour quoi je suis debout, je reste silencieuse un instant. Après tout ce que lui a vécu, je ne veux pas qu'il pense que moi aussi je suis inquiète, je ne veux pas qu'il se fasse du souci pour moi, il a déjà bien assez à faire que de penser à lui. Alors je me redresse doucement, faisant les quelques pas qui me séparent du lit et lui tends le verre d'eau que j'ai en main, sans pour autant lui répondre je retourne dans la salle de bain attenante à la chambre et attrapant une serviette je la passe sous l'eau froide, la tords et reviens dans la chambre, grimpant sur le lit et reprenant ma place j'applique la serviette humide sur le front de mon mari, le débarrassant de cette sueur nocturne comme pour essayer de faire disparaitre ses cauchemars. "No tienes el monopolio de las pesadillas, ¿sabes?" Je lui souris et malgré la pénombre je peux voir son regard interrogateur.

Assise, appuyée contre la tête de lit, je laisse ma main caresser doucement sa nuque alors que je le sens se calmer petit à petit. "Todo esto es mi culpa. Desearía poder volver atrás y borrarlo todo." Oui je voudrais pouvoir revenir en arrière, que rien de tout cela ne soit arrivé à Ezekiel, peut-être même revenir encore plus en arrière, ne pas lui faire part de ce dégoût de cet homme, accepter ce mariage que mon père prévoyait pour moi et que jamais mon meilleur ami n'ait été mêlé aux activités du cartel. Tout ça c'est ma faute, entièrement ma faute et je ferai tout pour revenir en arrière et empêcher cet enlèvement, ces tortures, empêcher mes propres cauchemars aussi.

Cette impression d'avoir par mon égoïsme gâché la vie de mon meilleur ami me rongeait de plus en plus depuis l'enlèvement. Jamais auparavant je n'y avais attaché autant d'importance, parce que jusqu'à ce moment-là il ne nous était jamais rien arrivé, jamais rien de grave. On faisait parti de l'organisation mais les activités les plus dangereuses ce n'était pas moi qui y prenais part, moi j'étais là pour surveiller, mettre en place les différents coups prévus, brouiller les pistes, couvrir nos traces. Zeke était un peu plus impliqué physiquement mais jamais il n'avait été mis en danger, il était le mari de la fille du chef alors comme mon père ou mon frère, on faisait attention à eux pour que rien ne leur arrive, comme à moi ou ma mère. Et c'est bien une chose que je n'avais pas comprise, pourquoi c'était lui qu'on avait enlever et pas moi ou mon frère ? Pourquoi c'était Zeke qui avait subi tout ça, j'aurais voulu que nos places soient échangées, je ne pouvais pas arrêter d'y penser, même si aujourd'hui nous étions loin du Mexique, loin du cartel, j'avais encore peur qu'il lui arrive quelque chose à lui, ou que son lien avec moi ne mette le reste de sa famille en danger. Tout était ma faute et je donnerais n'importe quoi pour me racheter.

⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

Traduction :
 

PIVETTE




Dernière édition par Yuma Flores le Dim 8 Aoû - 13:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Sujet: Re: En las buenas y en las malas ✘ Ezekiel Jeu 29 Juil - 18:28
En las buenas y en las malas
Feat. Yuma & Ezekiel


⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝
Je tends la main pour prendre ce verre qu’elle m’offre, le calant assez rapidement. Lorsqu’elle disparait dans la salle de bain, il s’étire pour poser le verre sur la table de chevet avant de reprendre sa position initiale, assis sur le lit. Je ferme les yeux au contact de la serviette sur mon front, un soupir de soulagement se faisant aussitôt entendre de ma part. ¿No? Pensé que sí. Je ris très légèrement, mais sincèrement. Mais bien vite, mon regard devient interrogateur quand j’assimile ses paroles. Qu’est-ce qui la tracasse autant ? Je m’abstiens tout de même de poser de question pour le moment. Un soupire s’échappe de mes lèvres lorsqu’elle répond à mon questionnement. J’aurais dû m’en douter. Si je me suis retrouvé dans cet environnement, c’était pour elle. Mais il ne le regrette aucunement. Certes, il l’a grandement regretté, plus qu’il ne l’aurait jamais imaginé, mais pour elle, il le referait volontiers. C’est sa meilleure amie, celle qui le connait le comprend le mieux. Il pourrait s’imaginer sa vie sans elle maintenant. Elle est l’une des personnes les plus importantes de sa vie.

Je me déplace afin d’être assis derrière elle, passant mes jambes de chaque côtés d’elle. Je viens positionner mes bras autour de sa taille et embrasse sa nuque. No es tu culpa. no decidiste hacer que sucediera. Je laisse mon front reposer sur son épaules en fermant les yeux, resserrant mon étreinte autour d’elle. No me arrepiento de haberme unido a tu estilo de vida. Lo hice por ti y lo haría de nuevo si fuera necesario. Pour rien au monde je l’aurais laissé vivre ce qu’elle allait être forcée à vivre. Je me suis peut-être foutu dans toute une histoire de merde, mais je ne le regrette pas. Je suis sûr qu’elle aurait fait la même chose si les rôles auraient été inversés. Y además, yo soy el hombre aquí, así que tengo que soportar este tipo de cosas. Como mujer, asumes que tu marido quiere protegerte. Ces dernières paroles, je les accentue d’un rire, question qu’elle comprenne que je dis ça à la blague.
⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝



PIVETTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Sujet: Re: En las buenas y en las malas ✘ Ezekiel Mer 4 Aoû - 1:17
EN LAS BUENAS Y EN LAS MALAS
Feat. EZEKIEL & YUMA FLORES


⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

Malgré la pénombre je peux le voir sourire et entendre un léger rire de sa parle lorsque je lui dis que le monopole des cauchemars ne lui revient pas, et que je le sens soulager par la fraicheur que j'applique sur son visage. Prendre soin de lui, c'est quelque chose de naturel, et ça déjà avant son enlèvement, c'est mon mari et même si au début c'était surtout pour que personne ne soupçonne que notre mariage n'était qu'une façade, il n'en reste pas mon meilleur ami et aujourd'hui, à mes yeux, il est la personne la plus importante à mes yeux et je ferai tout pour lui, j'ai déjà fait bien plus que je ne m'en serai jamais cru capable.

Lorsque je lui confie que tout est ma faute que je voudrai pouvoir tout effacer je le sens bouger sur le lit et venir se placer dans mon dos, m'entourant de ses bras dont il enserre ma taille. Instinctivement je pose mains main sur les siennes et ressent un léger frisson lorsqu'il embrasse ma nuque. Quand il me fait comprendre que ce n'est pas de ma faute que ce n'est pas moi qui ai provoqué ce qui s'est passé, je sens quelques larmes monter à mes yeux mais je fais comme si de rien n'était, comme si les ignorer allait les faire partir comme par magie. Mais lorsque ses mots arrivent à mes oreilles qu'il ne regrette rien et qu'il serait prêt à le refaire, c'est plus fort que moi, je serre mes mains sur les siennes comme pour être certaine qu'il ne me lâche pas, comme pour m'assurer qu'il n'allait pas partir. Laissant ma tête basculer un peu vers l'arrière j'appuie mon visage contre le sien. "No merezco a alguien tan agradable como tú. Si hubiera sabido lo que nos esperaba, nunca te habría dejado casarte conmigo. Te mereces mucho mejor que esta vida, Zeke."

Lorsqu'il parle d'être l'homme de la maison, de devoir me protéger, je sais qu'il plaisante d'une certaine manière, il sait que je suis une femme qui sait me défendre, même si j'avoue que l'avoir près de moi surtout dans des moments comme celui-ci. "¡Sí, así que sé el hombre y protégeme, tigre! ¡Pero no quiero que tengas que matar nunca por mí!" Tournant un peu mon visage vers le sienne je l'embrasse doucement sur la joue avant de reporter mon retard loin de lui, vers les fenêtres comme si je savais que ce que j'allais dire risquait de le choquer alors que je sais qu'il sera sans doute plus inquiet. "Desde que sucedió, tengo pesadillas, veo su rostro cuando apreté el gatillo. Definitivamente lo haría de nuevo si fuera para salvar tu vida nuevamente, pero estaba tan asustado." Me pinçant les lèvres j'hésite avant de continuer, c'est la première fois que je lui parle aussi clairement de ce que je ressens à la suite de tout ça, mais maintenant que j'ai commencé, autant finir, autant qu'il sache ce qui se passe dans ma tête. "Tengo tanto miedo de perderte, eres mi marido, pero sobre todo eres mi mejor amigo y te quiero. Pero con lo que aguantas, es como si me avergonzara de tener pesadillas y estar asustado por ti todo el tiempo."

⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

Traduction :
 

PIVETTE




Dernière édition par Yuma Flores le Dim 8 Aoû - 14:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Sujet: Re: En las buenas y en las malas ✘ Ezekiel Dim 8 Aoû - 4:58
JEG EN LAS BUENAS Y EN LAS MALAS
Feat. Yuma & Ezekiel


⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝
Bien qu’avec le temps ce soit un peu devenu comme une habitude, la voir prendre soin de moi de la sorte, ça me fait toujours quelque chose. Ça me touche qu’elle puisse me considérer assez important pour en valoir la peine. Je sais déjà que je me ferais dire que je ne devrais pas douter de l’importance que je peux avoir pour les autres, mais c’est parfois plus fort que moi. Ça vient en bonne partie de mon passé. J’ai toujours été du genre à trahir mes promesses, décevoir les gens et bien que j’aie conscience que j’ai changé, parfois je n’arrive pas à assimiler ces faits. Peut-être en bonne partie parce que je ne crois pas que je ne vaille la peine d’être pardonné pour mes gestes. Mais bon, avec elle, je peux tout de même sentir que j’en vaut la peine et que j’ai peut-être le droit au pardon moi aussi…

Je prend place derrière elle et la serre contre moi lorsqu’elle me fait part de sa culpabilité. Je n’aime pas le fait qu’elle se sente mal pour ce qui est arrivé, mais en même temps, je comprend totalement. Si les rôles étaient inversés et qu’elle se retrouvait dans une telle situation pour m’être venu en aide, je m’en voudrais à mort. En la sentant serrer mes mains, j’en retourne une afin de pouvoir serrer la sienne en retour. Je veux qu’elle sache que je suis là et que je n’ai pas l’intention de la laisser tomber. Je la regarde du coin de l’oeil en soupirant à ses dires. Estoy bastante seguro de que sí, ya que me tienes a mí. Y honestamente, si supieras qué vida nos depararía, ¿estaríamos allí ? No estoy seguro. Estoy tan contenta de tenerte en mi vida así a pesar de todo lo que pasó. Y con toda la mierda que hice en el pasado, yo diría que es una venganza del karma. Après tout, je ne suis pas un saint, j’ai pas mené la plus douce et aimable des vies déjà de base.

Je lui fait un clin d’oeil lorsqu’elle me dit de la protéger, ce qui m’amuse bien. Je ne suis par contre pas surpris de ce qu’elle ajoute ensuite. Le contraire aurait été surprenant de sa part. No te preocupes, no planeo matar a nadie de todos modos. Je lui fais un sourire avant de voir son regard se distancier. Que va-t-elle dire encore ? Je la connais assez pour reconnaitre ces habitudes comme ça. Je soupir en la serrant un peu plus fort contre moi. Ce n’est pas surprenant qu’elle ait des cauchemars après ce qu’elle a fait. Elle a tout de même tué pour moi et ça, ce n’est pas rien. Enlever la vie à un homme, ça ne doit pas être quelque chose de très facile à digérer, je ne peux que me l’imaginer… Je fronce les sourcils avec un brin d’outrage qui peut surement se sentir par ma posture alors que je me redresse un peu. ¡No tienes nada de qué avergonzarte.! Lo que pasaste está lejos de ser nada. Es un evento traumático al mismo nivel que lo que yo he vivido. Sólo porque lo tuve "peor" no significa que lo que estás pasando sea menos importante. Tienes todo el derecho a tener miedo y pesadillas al respecto. Je ne veux pas qu’elle ait cette impression que ce qu’elle ressent doit être minimisé à cause de mon état, aucunement. Elle a tous les droits de vivre ses traumatismes à sa façon et pleinement, au même niveau que moi. Je me retourne pour embrasser le côté de sa tête avant de fermer les yeux en appuyant mon front sur son épaule. Es lindo y adorable que tengas miedo por mí, debo admitirlo.
⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝



PIVETTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Sujet: Re: En las buenas y en las malas ✘ Ezekiel Dim 8 Aoû - 18:40
EN LAS BUENAS Y EN LAS MALAS
Feat. EZEKIEL & YUMA FLORES


⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

Il me connait mieux que personne et ça je le ressens par ce simple geste qu'il fait pour que je puisse serrer sa main alors qu'il m'enlace pour me rassurer. Des petites choses qui peuvent paraitre anodines pour tout le monde, mais qui ont de l'importance pour moi, surtout venant de sa part. Cela fait des années que l'on se connait et cinq ans que l'on vit ensemble en tant que couple marié alors les petites habitudes de chacun on commence à presque toutes les connaitre. Est-ce qu'on serait là aujourd'hui tous les deux si on avait su ce qui nous attendait ? Sans doute pas, il a raison, moi aussi je m'estime plus qu'heureuse de l'avoir dans ma vie malgré tout ce qu'on a vécu récemment. J'esquisse un sourire lorsqu'après lui avoir dit qu'il mérite mieux il répond qu'avec tout ce qu'il a pu faire c'est un retour de karma. "¿Karma? En ese caso, ni siquiera quiero imaginar lo que nos deparará nuestra próxima vida ..." Attrapant une de ses main un instant je l'embrasse avant de la replacer sur ma taille pour rester dans son étreinte. "¡Debo haber sido una santa en una vida pasada para tener la oportunidad de ser tu esposa hoy!"

Je sais bien que tuer quelqu'un ne fait pas partie de ses projets et j'en suis contente, mais le simple fait qu'il le verbalise me rassure presque un peu plus. Je tiens trop à lui pour qu'il doive vivre avec quelque chose comme ça sur la conscience. Si un jour ça devait arriver je n'ai pas besoin de le lui dire il sait que je serai là pour lui s'il devait maquiller un crime, faire disparaitre un corps, je le pense mais je ne le dis pas, j'ai envie d'oublier ça. Lorsque je lui parle de mes cauchemars que je ne me sens pas légitime d'en parler parce qu'il a vécu pire que ce que moi j'ai pu endurer je le sens se redresser un peu je sais presque déjà ce qu'il va dire, il ne sera pas d'accord avec moi je le sais ! Ses paroles me confortent dans ma supposition, il sait que ce que j'ai du vivre n'était pas facile et que ce n'est pas parce que lui a vécu quelque chose que ce que j'ai pu ressentir doit être minimisé. Je sais très bien qu'il a raison mais le fait que ma douleur ne soit pas physique comme les siennes, qu'elle ne se voit pas à l'œil nu j'ai l'impression qu'elle doit être passée sous silence. Un baiser sur ma tête, puis sentir son front se poser contre mon épaule avant de l'entendre dire qu'il trouve ça attendrissant que je m'inquiète pour lui.

Me dégageant un peu de son étreinte le temps de m'allonger à se côtés, je viens me caler contre lui, passant un de mes bras autours de sa taille comme pour l'empêcher d'aller où que ce soit, ma tête contre son torse. "Eres la persona que más me importa, es normal que tenga miedo por ti." Relevant le visage vers lui je l'observe alors qu'il a les yeux fermés, je souris en le voyant plus calme que lorsqu'il s'est réveillé en sursaut après son cauchemar. "Tenía tanto miedo de perderte que no podía soportar continuar sin ti. Es más fácil calmarme cuando sé que estás ahí, en las noches en que no estás tengo que obligar a Alexandr a dormir en el apartamento para poder conciliar el sueño." Il n'y avait aucune critique dans ses paroles, ils avaient beau être mariés, ils n'étaient pas véritablement en couple tous les deux alors aujourd'hui qu'ils étaient à New York, ils étaient libres de vivre chacun leur vie comme bon leur semblait, avec qui ils le voulaient. Mais elle devait avouer qu'après cinq ans de vie commune, c'était tout de même un peu étrange de le laisser partir.

⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

Traduction :
 

PIVETTE


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: En las buenas y en las malas ✘ Ezekiel
Revenir en haut Aller en bas
 

En las buenas y en las malas ✘ Ezekiel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I've got 99 problems :: manhattan - city center :: uptown-