La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
Découvrez les badges, de quoi rendre votre profil encore plus personnalisé love ça se passe par ici !
Vous êtes un peu paumés ? hidebox Rendez vous sur : www.keskispass.com
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
Le deal à ne pas rater :
Zooplus : 10% de remise sur TOUT le site dès 49€ d’achat
Voir le deal

Partagez
 

 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Harry Fletcher
To do list rp :
prénom nom - www
Summary :
Résumé TRES COURT de votre personnage.
Date d'inscription :
25/12/2020
Messages :
129
Pseudo :
Cha / Bohemian Rhapsody
Player's pronoun :
elle / she /her
Rythme de rp :
Une ou deux fois par semaine, ça dépend
Multinicks :
Prénom Nom / Prénom Nom / Prénom Nom /
Avatar :
Hadley Fraser (@valtersen)
if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 1b81f5304593d2fd2715cdbb65bc8fbb0fd892da
Age :
40 ans
Nationality :
Britannique et américain
Origins :
Britanniques
Religion :
Atheist
Status :
En couple avec Agnes
Orientation :
Hétérosexuel
Work :
Comédien à Broadway (en stand-by), compositeur, chanteur, et professeur de chant à la Tisch
Home adress :
Manhattan avec Agnes
Communities :
- ici vos communautés !
Trigger :
/
Warning :
/
aucun badge pour l'instant.
To do list rp : prénom nom - www Summary : Résumé TRES COURT de votre personnage. Date d'inscription : 25/12/2020
Messages : 129
Pseudo : Cha / Bohemian Rhapsody
Player's pronoun : elle / she /her
Rythme de rp : Une ou deux fois par semaine, ça dépend
Multinicks : Prénom Nom / Prénom Nom / Prénom Nom /
Avatar : Hadley Fraser (@valtersen)
if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 1b81f5304593d2fd2715cdbb65bc8fbb0fd892da
Age : 40 ans
Nationality : Britannique et américain
Origins : Britanniques
Religion : Atheist
Status : En couple avec Agnes
Orientation : Hétérosexuel
Work : Comédien à Broadway (en stand-by), compositeur, chanteur, et professeur de chant à la Tisch
Home adress : Manhattan avec Agnes
Communities : - ici vos communautés !
Trigger : /
Warning : /
aucun badge pour l'instant.
Sujet: if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie)Mar 20 Juil - 11:46
A regret, Harry laisse son frère tranquille - pour quelques heures, sans doute - et regarde donc Arash s'éloigner vers sa chambre où l'attend Andrea. Son frère est malade, et l'attention qu'il a déjà fait l'effort de lui accorder lui a coûté, le comédien n'en doute pas. Harry n'a pas envie qu'Arash tourne de l'oeil en l'écoutant se plaindre de ses états d'âme. Il est fatigué, à dire vrai, et sa décision précipitée de fuir vers Londres dès le lendemain ne va très certainement pas être de tout repos, mais quand Debbie s'annonce - plutôt que d'aller chez Agnes où Harry s'imagine très bien que l'ambiance ne doit pas vraiment être au beau fixe et que la rousse est sans doute folle de rage contre lui - il n'a pas à coeur de l'empêcher de venir. Même s'il a déjà vidé son sac auprès d'Arash de manière assez intense, la vision de Debbie aura sans doute le mérite d'être plus en accord avec la sienne. Arash est parfois trop gentil quand il s'agit de juger les gens, ce qui le différencie bien largement du britannique, dont l'esprit acerbe a tendance à laisser lui échapper bien trop souvent le fond de sa pensée critique. A l'inverse, Arash prend le temps de réfléchir et de trouver aux autres des excuses ou des circonstances atténuante. Lui qui a mis tant de coeur à essayer d'exclure Harry de sa vie après l'accident, qui a eu tant de mal à se pardonner, est pourtant le premier lorsqu'il s'agit d'essayer de comprendre les autres.

En ce compris Damian, l'horrible petit-ami d'Agnes. Passée la tristesse et le choc de son propre comportement, Harry est livré à lui-même dans la cuisine, sa tasse de thé presque vide, à regarder les avions tout en songeant à cet imbécile de ténor qui a décidé de lui rendre la vie exécrable autant qu'il le pouvait. Le fait qu'Agnes ait mis sa parole à lui en doute contre celle de Damian est un coup dur pour l'égo d'Harry, et progressivement, sa tristesse est remplacée par un agacement certain, non pas dirigée contre son amie, mais plutôt contre son petit-ami. La jalousie s'en mêle de nouveau, évidemment, balayant la moindre once d'objectivité qui aurait pu être laissée au comédien, qui n'est déjà pas très bien pourvu lorsqu'il s'agit des conquêtes d'Agnes, il faut le reconnaître. Harry se cherche des excuses en se disant qu'il a pourtant tenté d'être gentil, pour une fois, et que cette tentative représente un effort que peu peuvent comprendre.

Debbie arrive pour le sortir de ses pensées, et il se déplace jusqu'à la porte pour lui ouvrir. Ses yeux ont dérougi mais il arbore une mine fatiguée - cela dit, l'heure n'est pas à la pitié.

- Hey, il marmonne un peu, en se décalant tant bien que mal pour la laisser entrer. Heureusement que sa conversation avec Arash l'a aidé à se vider de ses émotions, il n'est pas sûr que Debbie aurait été prête à voir ça. Merci d'être venue, tu n'étais pas obligée. Ca va ? Tu veux boire quelque chose ?

Harry referme la porte derrière elle et se demande un instant ce que fait Agnes en ce moment, avec Damian. Si elle est en colère, si elle est triste, un peu de deux. Il soupire et se dirige de nouveau vers la cuisine, qu'il vient de quitter.

- Arash est malade, il hiberne avec son nouveau petit-ami, il explique pour excuser son frère. Not going to lie, j'ai livré ma plus belle prestation. Tu as raté mes exploits du jour.

_________________
I don’t want to see us end
so here I am, hoping you’ll come home to me... Again. And I’m down here on my knees again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Debbie Sinclair
To do list rp :
Ann, Elior & Wes - www
Victoria - www
Harry - www
Wesley - www
Reagan - www

terminés
LGBT Center - www
The Outpost - www
Gaby - www
Hope - www
Elior - www
Victoria - www
Summary :
Debbie a grandi au coeur de la Caroline du Sud, dans une famille conservatrice et pauvre. Autant dire que rien ne la prédestinait à fouler les planches de Broadway. Mais elle a eu de la chance dans son malheur: elle s'avère être le fruit de l'union extra-maritale d'un politicien républicain influent, qui a donc payé pour ses frais de scolarité. Un rêve et une guitare en poche, la blondinette a débarqué à New-York pour intégrer la prestigieuse Tisch School of the Arts, où elle a trimé à l'école et dans une foule de petits boulots. Plus de 10 ans plus tard, Debbie vit à peu près bien de son art et sa personnalité pétillante fait qu'elle ne manque pas d'amis.
Date d'inscription :
05/04/2020
Messages :
404
Pseudo :
tara
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
on va dire 1 fois par semaine
Multinicks :
Marisol Murphy-Paredes & Sutton Young & Jessica Doyle
Avatar :
nicola coughlan + valtersen (avatar) montygreen & ann3 (gifs) sondheim (lyrics)
if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) F86bbf485b959981f8bdab55ba93f230d9ab2b22
Age :
34 ans
Nationality :
américaine
Origins :
50 shades of white
Religion :
élevée Southern Baptist (courant évangélique) mais aujourd'hui agnostique
Status :
célibataire
Orientation :
bisexuelle ou pansexuelle, comme ça vous chante
Work :
comédienne à Broadway, elle incarne une version féminine de Bobbie dans le revival Company
Home adress :
vinegar hill, brooklyn
Communities :
broadway, lgbt center, the outpost
Trigger :
ras mais j'apprécie un MP si une situation potentiellement difficile se présente
Warning :
rapports à l'alcool difficiles, abandon familial, lgbt-phobie
if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 27 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 18b if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 16 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 59 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 137 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 201 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 49 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 74 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 90 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 92 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 202 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 181 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 211 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 125 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 188 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 160 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 112 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 118 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 143 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 101 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 77 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 147
To do list rp : Ann, Elior & Wes - www
Victoria - www
Harry - www
Wesley - www
Reagan - www

terminés
LGBT Center - www
The Outpost - www
Gaby - www
Hope - www
Elior - www
Victoria - www
Summary : Debbie a grandi au coeur de la Caroline du Sud, dans une famille conservatrice et pauvre. Autant dire que rien ne la prédestinait à fouler les planches de Broadway. Mais elle a eu de la chance dans son malheur: elle s'avère être le fruit de l'union extra-maritale d'un politicien républicain influent, qui a donc payé pour ses frais de scolarité. Un rêve et une guitare en poche, la blondinette a débarqué à New-York pour intégrer la prestigieuse Tisch School of the Arts, où elle a trimé à l'école et dans une foule de petits boulots. Plus de 10 ans plus tard, Debbie vit à peu près bien de son art et sa personnalité pétillante fait qu'elle ne manque pas d'amis. Date d'inscription : 05/04/2020
Messages : 404
Pseudo : tara
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : on va dire 1 fois par semaine
Multinicks : Marisol Murphy-Paredes & Sutton Young & Jessica Doyle
Avatar : nicola coughlan + valtersen (avatar) montygreen & ann3 (gifs) sondheim (lyrics)
if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) F86bbf485b959981f8bdab55ba93f230d9ab2b22
Age : 34 ans
Nationality : américaine
Origins : 50 shades of white
Religion : élevée Southern Baptist (courant évangélique) mais aujourd'hui agnostique
Status : célibataire
Orientation : bisexuelle ou pansexuelle, comme ça vous chante
Work : comédienne à Broadway, elle incarne une version féminine de Bobbie dans le revival Company
Home adress : vinegar hill, brooklyn
Communities : broadway, lgbt center, the outpost
Trigger : ras mais j'apprécie un MP si une situation potentiellement difficile se présente
Warning : rapports à l'alcool difficiles, abandon familial, lgbt-phobie
if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 27 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 18b if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 16 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 59 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 137 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 201 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 49 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 74 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 90 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 92 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 202 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 181 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 211 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 125 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 188 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 160 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 112 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 118 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 143 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 101 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 77 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 147

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t2846-debbie-backwoods-barbie https://www.ivegot99problems.com/t2893-ask-debbie-sinclair
Sujet: Re: if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie)Mar 20 Juil - 23:50
Une fois n'est pas coutume, Debbie a eu un excellent instinct et a décidé d'appeler avant de se pointer en retard à une soirée. Par pure courtoisie d'ailleurs, histoire de savoir s'il fallait qu'elle ramène quelque chose, le stock d'alcool ayant potentiellement pu être bien entamé. Evidemment, elle ignore que personne d'autre ou presque n'est venu. Elle ne sait pas non plus que les deux invités présents ont pourri l'ambiance et que cette soirée démarré affreusement tôt pour quelqu'un à l'agenda aussi rempli que le sien a culminé en une dispute des plus dramatiques. Et comme elle n'utilise Instagram que quand les publicistes des shows sur lesquels elle travaille l'oblige à faire de la promo - ou pour regarder des vidéos de chiens quand elle s'ennuie - elle n'a même pas eu droit à l'huile sur le feu.

Sans réponse d'Agnes, la blonde se demande donc tout simplement si elle boude, si son portable n'a plus de batterie ou qu'elle ne l'entend pas au milieu du brouhaha causé par une bande de geeks essayant de chanter toutes les parties de One Day More en même temps. Un événement inévitable à tout événement organisé par ses pairs. Elle décide donc d'appeler Harry, puisqu'il n'est jamais bien loin de la reine de la soirée. A sa grande surprise, il est chez lui. Sourcils froncés, elle rétorque naturellement qu'elle arrive. Il a dû se passer quelque chose pour qu'il rentre si tôt. Et quelque chose lui dit que ce n'est rien de positif.

Debbie bifurque donc brusquement du chemin qu'elle se frayait vers l'Upper East Side pour se traîner à la place jusqu'au Queens. Heureusement qu'elle n'avait pas encore fait trop de chemin. Il lui faut toutefois un petit bout de temps avant de débarquer, un cadeau sans destinatrice sur les bras, sur le palier de Fletcher. Il n'a clairement pas l'air au top de sa forme, confirmant ses soupçons. « Pas de soucis, j'étais dehors, il fallait bien que j'aille quelque part! » Une légère simplification, mais ça ne faisait pas de mal. « Et moi ça va, mais toi ça a pas l'air. Du coup, je vais boire la même chose que toi et suivant comment tourne la discussion, on sortira l'alcool fort que tu as sous la main. » Une solution toujours efficace, bien que parfois regrettable.

Elle enlève rapidement ses chaussures et suit Harry jusqu'à la cuisine, où elle s'attable et le laisse faire le service. Pas la peine de faire des cérémonies inutiles, il faut en venir au vif du sujet. Il ne lui livre que peu d'informations, qui laissent toutefois penser qu'il y a bel et bien eu du drama. Pile le jour où elle ne pouvait pas être là pour les festivités bien sûr. Un léger sourire aux lèvres, la blonde tâte le terrain pour plus d'informations. « Ah ouais? A ce point? » Elle hésite un quart de seconde, puis ajoute. « Il s'est passé quoi chez Agnes exactement? Parce que bon, tu m'as dit de ne pas y aller et elle répond pas au téléphone, c'est très dramatique, even for Phantom people. » Une plaisanterie récurrente car, même si c'est le show où elle a fait la connaissance des deux compères, c'est très loin d'être son musical favori. Some things are a bit much, even for her.

_________________


And here's to the girls who just watch, aren't they the best? When they get depressed, it's a bottle of Scotch, plus a little jest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harry Fletcher
To do list rp :
prénom nom - www
Summary :
Résumé TRES COURT de votre personnage.
Date d'inscription :
25/12/2020
Messages :
129
Pseudo :
Cha / Bohemian Rhapsody
Player's pronoun :
elle / she /her
Rythme de rp :
Une ou deux fois par semaine, ça dépend
Multinicks :
Prénom Nom / Prénom Nom / Prénom Nom /
Avatar :
Hadley Fraser (@valtersen)
if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 1b81f5304593d2fd2715cdbb65bc8fbb0fd892da
Age :
40 ans
Nationality :
Britannique et américain
Origins :
Britanniques
Religion :
Atheist
Status :
En couple avec Agnes
Orientation :
Hétérosexuel
Work :
Comédien à Broadway (en stand-by), compositeur, chanteur, et professeur de chant à la Tisch
Home adress :
Manhattan avec Agnes
Communities :
- ici vos communautés !
Trigger :
/
Warning :
/
aucun badge pour l'instant.
To do list rp : prénom nom - www Summary : Résumé TRES COURT de votre personnage. Date d'inscription : 25/12/2020
Messages : 129
Pseudo : Cha / Bohemian Rhapsody
Player's pronoun : elle / she /her
Rythme de rp : Une ou deux fois par semaine, ça dépend
Multinicks : Prénom Nom / Prénom Nom / Prénom Nom /
Avatar : Hadley Fraser (@valtersen)
if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 1b81f5304593d2fd2715cdbb65bc8fbb0fd892da
Age : 40 ans
Nationality : Britannique et américain
Origins : Britanniques
Religion : Atheist
Status : En couple avec Agnes
Orientation : Hétérosexuel
Work : Comédien à Broadway (en stand-by), compositeur, chanteur, et professeur de chant à la Tisch
Home adress : Manhattan avec Agnes
Communities : - ici vos communautés !
Trigger : /
Warning : /
aucun badge pour l'instant.
Sujet: Re: if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie)Mer 21 Juil - 18:44
Debbie veut savoir, ce qui n'a rien de vraiment étonnant, mais Harry ne sait pas exactement par où commencer. Confesser ses sentiments à la terre entière avant d'en parler avec la principale concernée n'est pas une option qu'il entend privilégier, même si cette conversation avec son amie risque fortement d'aboutir à ce qu'il se confie plus qu'il ne le souhaite. Il n'a pas envie non plus d'avoir l'air de discuter dans le dos d'Agnes - mais enfin, il ne va très certainement pas se gêner pour dire à Deb ce qu'il pense de Damian, de toute façon, elle partage son opinion. Il le sait pour avoir déjà eu l'occasion de quelques allusions vaseuses à peine déguisées au ténor en présence de la jeune femme. La rivalité qui existe entre Harry et Damian existe depuis longtemps, et pour tout ce qu'Harry en sait, c'est le ténor qui l'a instiguée. Depuis, il s'y livre inlassablement avec toute son énergie disponible - ce qu'il fait parfois avec succès, comme ce soir, d'ailleurs. Agnes est la seule qui semble ne pas vouloir ouvrir les yeux sur l'attitude de son petit-ami.

- Arash a fait du thé... Mais je ne dis pas non à une bière.

Il se dirige vers le frigidaire pour mettre son souhait à exécuter et sort deux bières fraiches, dont une qu'il remet à Debbie. A elle de faire des allusions - sur Phantom, now - et si d'habitude, Harry serait volontiers entré dans le jeu de la joute verbale sur ce qu'il considère être l'une de ses plus belles expériences de scène jusqu'à présent, ce soir, il n'a pas vraiment le courage de supporter la remise en question de ce show qu'il a si intimement partagé avec Agnes.

- We're way more dramatic than the show itself, believe me. Drama is my middle name, il réplique en haussant une épaule. Il s'est passé que Arash et son petit-ami étant malades, et toi vraiment en retard, je me suis pointé tout seul entre Agnes et son imbécile de ténor, il explique en soupirant un peu.

Agnes lui en voudrait surement encore plus si elle savait - mais de toute façon, elle le déteste déjà sans doute. Il n'est plus vraiment à ça près.

- Arash m'avait briefé, tu vois ? I mean, I hate the guy, je le trouve exécrable, il est sûr de lui et imbus de sa personne, et honestly, même s'il sait chanter, y'a quand même pas de quoi s'extasier cent ans non plus... Mais Arash m'avait briefé, Agnes souffre de la situation, alors j'y suis allé avec les meilleurs intentions, vraiment.

Il soupire et avale une gorgée de sa bière avant de positionner la bouteille sur le plan de travail. Il se perd un instant dans la contemplation de son étiquette, et pousse un soupir lorsqu'il sort de ses pensées.

- Sauf que cet idiot adore me faire la compétition, il me provoque avec ses chansons chiantes qu'il transpose pour sa voix de jeune premier, et une fois que son plan pour me faire chier a échoué, il s'est décidé à faire tout un tas de commentaires sur l'accident, ma carrière, Broadway et le reste. I lost it big times.

Il le reconnait bien volontiers - il a été trop impulsif, trop violent dans ses paroles, incontrôlable dans sa colère, piqué au vif. Jaloux, possessif, agacé, impatient, et tant d'autres choses, Harry ne cherche même pas à le nier.

- Sauf que je suis passé pour le mec insupportable et agressif, et qu'Agnes a pris sa défense, parce que ce con est con mais pas suffisamment pour oublier de sortir son meilleur jeu d'acteur quand il se décide à me faire chier. Du coup, Agnes prétend qu'il essaye simplement d'être gentil, et moi je suis le mec qui réagit trop. See?

Il soupire et renouvelle l'opération avec sa bière, son cœur qui cogne un peu contre sa cage thoracique. Il est bien plus énervé maintenant qu'il se remémore la scène, maintenant que la tristesse a été évacuée avec Arash.

- Je le déteste, vraiment. Et encore, détester ne me semble pas suffisant. Je le méprise. Et qu'Agnes lui fasse confiance comme ça, alors qu'il l'a trompée, I mean ? Qu'elle ait envie de lui donner une seconde chance relève déjà de la science fiction pour moi, mais je me suis fait une raison pour elle. Mais là...

_________________
I don’t want to see us end
so here I am, hoping you’ll come home to me... Again. And I’m down here on my knees again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Debbie Sinclair
To do list rp :
Ann, Elior & Wes - www
Victoria - www
Harry - www
Wesley - www
Reagan - www

terminés
LGBT Center - www
The Outpost - www
Gaby - www
Hope - www
Elior - www
Victoria - www
Summary :
Debbie a grandi au coeur de la Caroline du Sud, dans une famille conservatrice et pauvre. Autant dire que rien ne la prédestinait à fouler les planches de Broadway. Mais elle a eu de la chance dans son malheur: elle s'avère être le fruit de l'union extra-maritale d'un politicien républicain influent, qui a donc payé pour ses frais de scolarité. Un rêve et une guitare en poche, la blondinette a débarqué à New-York pour intégrer la prestigieuse Tisch School of the Arts, où elle a trimé à l'école et dans une foule de petits boulots. Plus de 10 ans plus tard, Debbie vit à peu près bien de son art et sa personnalité pétillante fait qu'elle ne manque pas d'amis.
Date d'inscription :
05/04/2020
Messages :
404
Pseudo :
tara
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
on va dire 1 fois par semaine
Multinicks :
Marisol Murphy-Paredes & Sutton Young & Jessica Doyle
Avatar :
nicola coughlan + valtersen (avatar) montygreen & ann3 (gifs) sondheim (lyrics)
if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) F86bbf485b959981f8bdab55ba93f230d9ab2b22
Age :
34 ans
Nationality :
américaine
Origins :
50 shades of white
Religion :
élevée Southern Baptist (courant évangélique) mais aujourd'hui agnostique
Status :
célibataire
Orientation :
bisexuelle ou pansexuelle, comme ça vous chante
Work :
comédienne à Broadway, elle incarne une version féminine de Bobbie dans le revival Company
Home adress :
vinegar hill, brooklyn
Communities :
broadway, lgbt center, the outpost
Trigger :
ras mais j'apprécie un MP si une situation potentiellement difficile se présente
Warning :
rapports à l'alcool difficiles, abandon familial, lgbt-phobie
if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 27 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 18b if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 16 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 59 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 137 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 201 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 49 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 74 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 90 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 92 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 202 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 181 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 211 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 125 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 188 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 160 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 112 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 118 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 143 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 101 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 77 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 147
To do list rp : Ann, Elior & Wes - www
Victoria - www
Harry - www
Wesley - www
Reagan - www

terminés
LGBT Center - www
The Outpost - www
Gaby - www
Hope - www
Elior - www
Victoria - www
Summary : Debbie a grandi au coeur de la Caroline du Sud, dans une famille conservatrice et pauvre. Autant dire que rien ne la prédestinait à fouler les planches de Broadway. Mais elle a eu de la chance dans son malheur: elle s'avère être le fruit de l'union extra-maritale d'un politicien républicain influent, qui a donc payé pour ses frais de scolarité. Un rêve et une guitare en poche, la blondinette a débarqué à New-York pour intégrer la prestigieuse Tisch School of the Arts, où elle a trimé à l'école et dans une foule de petits boulots. Plus de 10 ans plus tard, Debbie vit à peu près bien de son art et sa personnalité pétillante fait qu'elle ne manque pas d'amis. Date d'inscription : 05/04/2020
Messages : 404
Pseudo : tara
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : on va dire 1 fois par semaine
Multinicks : Marisol Murphy-Paredes & Sutton Young & Jessica Doyle
Avatar : nicola coughlan + valtersen (avatar) montygreen & ann3 (gifs) sondheim (lyrics)
if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) F86bbf485b959981f8bdab55ba93f230d9ab2b22
Age : 34 ans
Nationality : américaine
Origins : 50 shades of white
Religion : élevée Southern Baptist (courant évangélique) mais aujourd'hui agnostique
Status : célibataire
Orientation : bisexuelle ou pansexuelle, comme ça vous chante
Work : comédienne à Broadway, elle incarne une version féminine de Bobbie dans le revival Company
Home adress : vinegar hill, brooklyn
Communities : broadway, lgbt center, the outpost
Trigger : ras mais j'apprécie un MP si une situation potentiellement difficile se présente
Warning : rapports à l'alcool difficiles, abandon familial, lgbt-phobie
if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 27 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 18b if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 16 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 59 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 137 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 201 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 49 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 74 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 90 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 92 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 202 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 181 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 211 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 125 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 188 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 160 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 112 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 118 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 143 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 101 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 77 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 147

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t2846-debbie-backwoods-barbie https://www.ivegot99problems.com/t2893-ask-debbie-sinclair
Sujet: Re: if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie)Lun 26 Juil - 21:14
« Beer it is! » déclare Debbie, prenant la bouteille fraîche que lui tend son ami sans rechigner. L'été new-yorkais est chaud, surtout quand on vit dans un vieil appartement de Brooklyn sans climatisation. Elle se désaltère donc d'une grande gorgée, s'installant aussi confortablement que possible sur la chaise de cuisine pour écouter le récit du comédien.

Elle ne peut retenir un petit rire quand Harry reconnaît bien volontiers ses élans de drama king, qui se transforme bien vite en grimace quand il lui révèle s'être retrouvé en tête à tête avec Agnes et son abruti de petit ami. Aïe, cela explique déjà tout, mais la blonde n'en veut pas moins les détails. Aussi, une fois n'est pas coutume, elle ferme sa grande bouche et laisse son ami lui raconter les événements exacts qui ont causé ce dénouement des plus tragiques.

Tenant sa langue, elle hoche toutefois la tête quand il précise que Arash, voix de la sagesse qu'il est, a essayé d'éviter cette catastrophe annoncée. Si elle avait été là, sans doute aurait elle pu tempérer un peu la situation aussi, faisant des plaisanteries un peu graveleuses, resservant Agnes en champagne - elle supposait qu'une fête d'anniversaire pour une diva de Broadway se devait de servir du champagne - et lançant des duos de sopranos que ces messieurs ne pouvaient qu'observer. Sa voix de tête était loin de rivaliser celle de son ancienne collègue, mais ce n'aurait pas été l'objectif. Quoiqu'il en soit, Debbie avait été retenue pour un repas d'équipe et n'avait pas pu tenter de sauver les meubles, ni assister à la scène.

La comédienne ne fait donc aucun commentaire sur les intentions d'Harry et le laisse prendre son souffle et poursuivre son récit. Non pas qu'elle doute de lui, mais pour avoir fréquenté un peu l'animal au fil des années, la blonde imagine tout à fait comment ses bons sentiments ont pu rapidement tourné au vinaigre. Et Dieu sait que ce n'est pas comme ça qu'on attire les mouches, surtout celles comme Damian. Elle déteste cordialement ce type mielleux et hypocrite, qui tourne clairement dans les pattes d'Agnes pour se faire bien voir du milieu. Son bullshit radar est plutôt aiguisé, mais elle n'en a même pas eu besoin pour flairer l'opportunisme sur cet individu.

Aussi, elle ne doute pas non plus qu'il a provoqué Harry, juste assez pour que ça n'ai l'air de rien aux yeux de la rousse, tout en le poussant hors de ses gonds. Ce qui est plus facile qu'avec d'autres, force est d'en convenir. « I totally see it, yeah. » lâche-t-elle enfin, imaginant très clairement la scène. Deb fait une note mentale d'appeler Agnes pour prendre un café dans les prochains jours, pour avoir sa version des faits. Mais, elle y trouvera une nuance du même tableau, elle n'en doute pas une seconde. Édulcorée, lissée, encadrée. Mais les mêmes teintes en fond.

Harry en rajoute une couche, clairement remonté. Il avait l'air plutôt triste quand elle a franchi la porte, ce qui lui paraît être une évolution positive. A ses yeux, la colère est une émotion plus utile. Encore faut-il savoir la doser. Sinon, elle risque de laisser un goût amer. Une personne plus raisonnable et mesurée l'aurait sans doute incité à se calmer, à prendre du recul et respirer un grand coup. Mais le désamour qu'elle porte à Damian et sa forte tendance à marteler dump them à ses ami.e.s prennent le dessus. « He's an absolute dick. » dit-elle d'un ton calme et factuel. Car c'est, après tout, un simple état de fait.

Debbie prend une gorgée de bière, puis approfondit son propos. « Je suis entièrement d'accord avec toi, genre, pourquoi est-ce qu'elle est encore avec lui? Je dirais bien que c'est parce que le sexe est incroyable, s'il a réussi à convaincre Agnes et une autre personne dotée de toutes ses facultés de discernement d'être avec lui… Mais, somehow, I doubt that. » Pure spéculation mesquine, mais elle a l'intime conviction d'avoir raison. « Après, juste pour me mettre à la place d'Agnes une seconde, it does sound like y'all were having a pissing contest. » Encore une fois, plus une affirmation qu'une question. Et nullement un reproche. « Et c'est de sa faute hein, mais tu as joué à son jeu et avec un serpent comme ça, tu ne pouvais pas en sortir gagnant. Et puis bon… » tu ne penses pas très clairement quand il s'agit d'Agnes. est ce qu'elle aurait voulu dire. Mais ce n'est peut être pas une bonne idée, alors, la blonde change rapidement d'angle d'attaque. « Elle ne voit jamais la vérité quand il s'agit de ses copains nuls, tu avais peu de chance de la convaincre en une soirée, avec lui en plus. » Damian n'est tristement pas le premier petit ami douteux qu'Agnes présente à ses proches. Peut-être pas le dernier, sauf si elle et Harry se décident à voir la Vérité™. Mais c'est une conversation pour un autre soir.

« Tu es parti du coup, ça s'est terminé comment? » Elle ne voit pas de bleus ou de signes d'altercation physique, ce qui est toujours bon signe. Mais elle a tout de même besoin de savoir s'il faut qu'elle aille trouver Damian dans les coulisses des Misérables et lui montrer de quel bois elle se chauffe. Ce qui pourrait arriver à tout moment, si la comédienne se laisse tenter par le verre de trop un soir d'agacement. Il a de la chance qu'elle tienne un premier rôle et fasse attention à son hygiène de vie en ce moment.

_________________


And here's to the girls who just watch, aren't they the best? When they get depressed, it's a bottle of Scotch, plus a little jest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harry Fletcher
To do list rp :
prénom nom - www
Summary :
Résumé TRES COURT de votre personnage.
Date d'inscription :
25/12/2020
Messages :
129
Pseudo :
Cha / Bohemian Rhapsody
Player's pronoun :
elle / she /her
Rythme de rp :
Une ou deux fois par semaine, ça dépend
Multinicks :
Prénom Nom / Prénom Nom / Prénom Nom /
Avatar :
Hadley Fraser (@valtersen)
if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 1b81f5304593d2fd2715cdbb65bc8fbb0fd892da
Age :
40 ans
Nationality :
Britannique et américain
Origins :
Britanniques
Religion :
Atheist
Status :
En couple avec Agnes
Orientation :
Hétérosexuel
Work :
Comédien à Broadway (en stand-by), compositeur, chanteur, et professeur de chant à la Tisch
Home adress :
Manhattan avec Agnes
Communities :
- ici vos communautés !
Trigger :
/
Warning :
/
aucun badge pour l'instant.
To do list rp : prénom nom - www Summary : Résumé TRES COURT de votre personnage. Date d'inscription : 25/12/2020
Messages : 129
Pseudo : Cha / Bohemian Rhapsody
Player's pronoun : elle / she /her
Rythme de rp : Une ou deux fois par semaine, ça dépend
Multinicks : Prénom Nom / Prénom Nom / Prénom Nom /
Avatar : Hadley Fraser (@valtersen)
if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 1b81f5304593d2fd2715cdbb65bc8fbb0fd892da
Age : 40 ans
Nationality : Britannique et américain
Origins : Britanniques
Religion : Atheist
Status : En couple avec Agnes
Orientation : Hétérosexuel
Work : Comédien à Broadway (en stand-by), compositeur, chanteur, et professeur de chant à la Tisch
Home adress : Manhattan avec Agnes
Communities : - ici vos communautés !
Trigger : /
Warning : /
aucun badge pour l'instant.
Sujet: Re: if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie)Mer 28 Juil - 18:35
Doucement mais surement, la colère que ressent Harry balaye la tristesse qu'il éprouvait jusque là, engendrée par sa déception, sans doute, à l'égard de lui-même et de toutes ces années passées à ne pas ouvrir les yeux suffisamment correctement pour réaliser l'inévitable. Il n'est pas sûr qu'il soit opportun de s'ouvrir à Debbie de ses sentiments pour Agnes, non pas parce qu'il ne lui fait pas confiance ou par excès de pudeur, mais simplement parce qu'Agnes voudrait sans doute être la première au courant. Officiellement, that is, parce qu'à en croire les sous-entendus à peine déguisés de son frère, en réalité, à part lui, tout le monde semble informé de la situation. En même temps, maintenir un tel mensonge dans le courant de la conversation n'est pas aisé non plus, surtout si Debbie tente de tirer les vers du nez, ce qui est hautement vraisemblable. Harry soupire, un peu perdu, un peu fâché, alors que les souvenirs de la soirée qui vient de s'écouler affluent dans son esprit fatigué. Il revoit Damian et son air suffisant, et surtout, il revit l'instant où il a réalisé qu'Agnes préférait croire son petit-ami. Il ne lui en veut pas, le choix procède d'une certaine logique, que l'esprit cartésien d'Harry peut saisir. Mais s'il n'éprouve à l'endroit d'Agnes aucune colère, il ne peut pas affirmer que son égo n'a pas été blessé par le rejet de ses explications. Trust is everything for Harry, et au-delà même des sentiments qu'ils partagent, leur relation, qui est bien plus vieille et bien plus précieuse que celle qu'Agnes entretien avec Damian, aurait dû lui permettre d'être celui qu'on croit. Il va falloir qu'il mette son égo de côté, cela dit, car he's a brat et il peut se montrer suspicieux quand il est blessé, ce qui ne serait vraiment pas une manière de solutionner l'état actuel des choses.

Fort heureusement, Debbie se trouve être une oreille attentive à sa propre haine. Il lui offre un sourire reconnaissant - parce qu'Arash a tendance à arrondir les angles plus qu'à renchérir quand il question de critiquer le ténor.

- Thank you. It means a lot. Arash ne l'aime pas non plus mais il est beaucoup moins enclin à reconnaître que c'est un con. Et je ne comprends pas trop à quoi il joue, non plus. I mean, à un moment, s'il l'a trompée, pourquoi il reste dans les parages ? Leur couple ne respire pas le bonheur non plus. Agnes reste avec lui parce qu'elle voudrait construire quelque chose à côté de sa carrière, ce qui à titre personnel me semble être une raison assez peu valable de se forcer à rester avec quelqu'un, mais chacun sa vision des choses, et dieu sait que je ne la juge pas. J'ai vraiment envie de la soutenir dans ces décisions, mais bordel, elle mérite tellement mieux ? Someone who actually cares about her feelings, pour commencer. Et pas quelqu'un qui reste avec elle parce qu'elle a une carrière ou une réputation. Don't tell her I said that, she'd be sad.

Il soupire et lève les yeux au ciel lorsque Debbie insinue qu'ils ont pu se montrer compétitifs, tous les deux. Elle a raison, il le sait bien, mais son égo en prend un coup et il tient tout de même à insister sur un point non négligeable, car Harry Fletcher se considère comme étant un homme responsable, raisonnable et mature, pas un idiot qui fait des concours avec le premier ténor venu.

- Je sais, mais ce n'est pas mon genre. Il a déclenché tout ça, et pour une raison qui m'échappait, surement, ça m'a rendu fou. Avec n'importe qui d'autre, j'aurais tourné les talons - well, façon de parler - et j'aurais ignoré la compétition. I just couldn't seem to this time. Si j'avais pu lui rouler dessus, je l'aurais surement fait, et je sais que c'est con. He got exactly what he wanted in the end.

Harry revoit la scène finale de cette altercation relativement inédite, et le visage en colère d'Agnes qui lui crie dessus de sortir.

- Elle m'a foutu dehors, il lance, et son coeur lui fait mal, mélange de torture réelle et de piqure d'amour propre, let's face it. Then Damian s'est empressé d'aller raconter plein de choses sur instagram, mon téléphone n'arrête pas de sonner.

Il avale une gorgée de sa bière et soupire, songeant à son amie qui est sans doute aussi triste qu'il l'était en arrivant, elle aussi, et sans doute aussi fâchée. Ils n'ont pas pour habitude de se disputer, toutes ces années qu'ils ont passé ensemble ont toujours été placées sous le signe d'une grande bienveillance mutuelle.

- I just want her to be happy with someone nice.

Well, now he wants her to be happy with him, mais ça, c'est une conversation qu'il faudrait amener de manière plus réfléchie, sans doute. Ce n'est pas parce que la vérité vient de lui éclater à la figure qu'il est obligé de la répandre partout.

- On se dispute jamais, ça ne nous ressemble pas. Ces dernières semaines, quelque chose a changé. C'est comme si j'étais devenu too much, d'un coup ? J'ai pas l'impression d'avoir changé de caractère, I mean, j'ai toujours été con, tout le monde le sait, Agnes la première. J'ai juste la sensation que c'est plus difficile à supporter.

_________________
I don’t want to see us end
so here I am, hoping you’ll come home to me... Again. And I’m down here on my knees again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Debbie Sinclair
To do list rp :
Ann, Elior & Wes - www
Victoria - www
Harry - www
Wesley - www
Reagan - www

terminés
LGBT Center - www
The Outpost - www
Gaby - www
Hope - www
Elior - www
Victoria - www
Summary :
Debbie a grandi au coeur de la Caroline du Sud, dans une famille conservatrice et pauvre. Autant dire que rien ne la prédestinait à fouler les planches de Broadway. Mais elle a eu de la chance dans son malheur: elle s'avère être le fruit de l'union extra-maritale d'un politicien républicain influent, qui a donc payé pour ses frais de scolarité. Un rêve et une guitare en poche, la blondinette a débarqué à New-York pour intégrer la prestigieuse Tisch School of the Arts, où elle a trimé à l'école et dans une foule de petits boulots. Plus de 10 ans plus tard, Debbie vit à peu près bien de son art et sa personnalité pétillante fait qu'elle ne manque pas d'amis.
Date d'inscription :
05/04/2020
Messages :
404
Pseudo :
tara
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
on va dire 1 fois par semaine
Multinicks :
Marisol Murphy-Paredes & Sutton Young & Jessica Doyle
Avatar :
nicola coughlan + valtersen (avatar) montygreen & ann3 (gifs) sondheim (lyrics)
if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) F86bbf485b959981f8bdab55ba93f230d9ab2b22
Age :
34 ans
Nationality :
américaine
Origins :
50 shades of white
Religion :
élevée Southern Baptist (courant évangélique) mais aujourd'hui agnostique
Status :
célibataire
Orientation :
bisexuelle ou pansexuelle, comme ça vous chante
Work :
comédienne à Broadway, elle incarne une version féminine de Bobbie dans le revival Company
Home adress :
vinegar hill, brooklyn
Communities :
broadway, lgbt center, the outpost
Trigger :
ras mais j'apprécie un MP si une situation potentiellement difficile se présente
Warning :
rapports à l'alcool difficiles, abandon familial, lgbt-phobie
if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 27 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 18b if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 16 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 59 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 137 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 201 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 49 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 74 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 90 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 92 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 202 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 181 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 211 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 125 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 188 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 160 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 112 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 118 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 143 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 101 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 77 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 147
To do list rp : Ann, Elior & Wes - www
Victoria - www
Harry - www
Wesley - www
Reagan - www

terminés
LGBT Center - www
The Outpost - www
Gaby - www
Hope - www
Elior - www
Victoria - www
Summary : Debbie a grandi au coeur de la Caroline du Sud, dans une famille conservatrice et pauvre. Autant dire que rien ne la prédestinait à fouler les planches de Broadway. Mais elle a eu de la chance dans son malheur: elle s'avère être le fruit de l'union extra-maritale d'un politicien républicain influent, qui a donc payé pour ses frais de scolarité. Un rêve et une guitare en poche, la blondinette a débarqué à New-York pour intégrer la prestigieuse Tisch School of the Arts, où elle a trimé à l'école et dans une foule de petits boulots. Plus de 10 ans plus tard, Debbie vit à peu près bien de son art et sa personnalité pétillante fait qu'elle ne manque pas d'amis. Date d'inscription : 05/04/2020
Messages : 404
Pseudo : tara
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : on va dire 1 fois par semaine
Multinicks : Marisol Murphy-Paredes & Sutton Young & Jessica Doyle
Avatar : nicola coughlan + valtersen (avatar) montygreen & ann3 (gifs) sondheim (lyrics)
if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) F86bbf485b959981f8bdab55ba93f230d9ab2b22
Age : 34 ans
Nationality : américaine
Origins : 50 shades of white
Religion : élevée Southern Baptist (courant évangélique) mais aujourd'hui agnostique
Status : célibataire
Orientation : bisexuelle ou pansexuelle, comme ça vous chante
Work : comédienne à Broadway, elle incarne une version féminine de Bobbie dans le revival Company
Home adress : vinegar hill, brooklyn
Communities : broadway, lgbt center, the outpost
Trigger : ras mais j'apprécie un MP si une situation potentiellement difficile se présente
Warning : rapports à l'alcool difficiles, abandon familial, lgbt-phobie
if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 27 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 18b if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 16 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 59 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 137 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 201 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 49 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 74 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 90 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 92 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 202 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 181 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 211 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 125 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 188 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 160 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 112 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 118 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 143 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 101 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 77 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 147

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t2846-debbie-backwoods-barbie https://www.ivegot99problems.com/t2893-ask-debbie-sinclair
Sujet: Re: if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie)Sam 31 Juil - 17:56
Debbie sourit et lève sa bière vers son ami, quand il la remercie de sa franchise et ses propos un peu crus pour décrire l'affreux personnage qui sert de petit ami à Agnes. Elle n'a jamais été du genre à mâcher ses mots mais, elle sait aussi que tenir de tels propos à la principale intéressée serait contre productif. Echanger avec Harry sur le sujet est donc le compromis qui s'offre à elle. La blonde aurait préféré que ce soit en des circonstances moins austères, il a l'air vraiment très retourné par cette soirée, mais il faut faire avec ce que l'on a.

Il en rajoute une couche, se demandant comment Damian peut rester avec Agnes après ce qu'il a fait et le traitant au passage d'opportuniste. Rien que la comédienne n'ai pas déjà pensé, elle hoche donc la tête en signe d'approbation. « Je ne répéterai pas, tu me connais. » Au fil des années, Deb s'est plus d'une fois retrouvée à être prise dans des petits histoires dramatiques qui ne la concernaient en rien, prêtant une oreille attentive aux unes et aux autres. La bonne copine par excellence, qui est là pour boire des bières et vous écoutez vous plaindre du mec de la fille que vous aimez, même si cette dernière partie de l'équation semble vous éluder. Le parallèle avec son rôle dans Company est facile, mais elle se garde bien de le tirer, n'ayant pas les moyens d'aller discuter de la question avec un psy. Pour l'heure, elle se satisfait tout à fait du rôle, à la vie comme à la scène.

« Je t'avoue que ça me dépasse aussi, il a un sacré culot d'être revenu vers elle. Fin, je sais pas, ça arrive un moment d'égarement, d'être attiré par quelqu'un d'autre mais, il faut assumer. Après, comme tu dis, on ne peut que soutenir Agnes et la laisser prendre ses décisions. Mais bon, c'est clairement pas une dynamique très saine, surtout si elle cherche vraiment à construire quelque chose, il faudrait que les fondations soient un peu plus solides. J'espère juste qu'elle va se sortir de là bientôt. » Son ton se fait un peu plus triste. Elle ne doute pas que la rousse aura une prise de conscience vis à vis de Damian, mais elle sait aussi que ce sera douloureux malgré tout. Et personne n'a envie de la voir souffrir, least of all Harry.

Harry, qui justifie alors son élan de masculinité toxique qui l'a poussé à jouer le jeu de l'autre abruti et concourir avec lui. Le moment ne s'y prête pas, aussi Debbie ne se lance pas dans une analyse trop sociologique de la situation, mais elle n'en reste pas moins persuadée que s'il n'avait pas été piqué dans son ego mâle, il n'en serait pas là. Mais c'est le genre de commentaire qui n'apporte rien, alors, elle le garde pour elle. Et puis, en un sens, elle peut comprendre. Elle n'est pas de ces gens farouchement compétiteurs, qui en deviennent de mauvais perdants, mais personne n'aime la provocation. La comédienne décide donc d'être compatissante, d'autant que leur métier est une compétition permanente. Qu'est-ce qu'une audition, si ce n'est un jeu avec de très gros enjeux?

La blonde sourit donc doucement et réplique. « Non mais, je comprends hein, tu t'es senti poussé à bout. It's a shame he got to win this one and make this mess. » Son objectivité a ses limites et il n'y a à ses yeux qu'un seul fautif et il n'est pas assis devant elle. Harry confie alors avoir été mis dehors, tandis que Damian s'est fait un plaisir de tout colporter lui-même sur les réseaux sociaux. Les notifications Instagram de Debbie étant désactivées et son dernier post étant une photo promotionnelle des coulisses de Company, elle n'a évidemment pas eu vent de tout cela. Elle grimace et boit une nouvelle gorgée. « Ugh, that shit. Perso, je ne vais jamais sur Instagram, Twitter, Tic Tac or whatever et je ne m'en porte pas plus mal, même si mon agent n'est pas toujours d'accord. Put that away for now, you don't owe the world shit. » Cette étrange exigence que le public a développé ses dernières années, de pouvoir voir leurs célébrités préférées partout, tout le temps, ce besoin qu'ont les fans que les artistes leur rendent personnellement des comptes sur leur vie privée… Tout ça échappe entièrement à la comédienne. Elle a loupé ce coche et n'a aucune envie de reprendre le train en marche. Et l'histoire de ce soir ne fait que la conforter en ce sens.

Deb hausse les sourcils en entendant son ami s'épancher sur le fait qu'Agnes mérite quelqu'un de bien et que c'est compliqué entre eux depuis quelques temps. Ces deux imbéciles seraient-ils finalement en train de comprendre qu'ils sont désespérément amoureux depuis des années? Ce serait bien leur genre, d'attendre le drame et le scandale pour avoir une prise de conscience. La blonde toussote et retourne à sa bière, cherchant son angle d'attaque. Rien de trop frontal, l'expérience a démontré que cela ne fonctionnait pas. Elle choisit, pour ne pas changer, l'humour et lance avec un sourire taquin. « Is anyone good enough for Agnes, that's the real question. I don't think you've vetted any of her exes. » A raison, souvent. Par jalousie, souvent.

« But I'm sorry to hear things aren't going well. Il s'est passé quelque chose? Tu as dit ou fait un truc qui aurait pu l'amener à penser ça? » Ne voulant pas avoir l'air de pointer du doigt Harry, elle ajoute. « Après, tu sais, les gens évoluent continuellement mais, on a tendance à le réaliser d'un coup. Peut-être que cette histoire de tromperie avec Damian l'a secouée aussi et elle a du mal à tout gérer, qu'elle a besoin d'un peu de distance. » Peut-être qu'elle a envie de le tromper avec toi and it's a bit awkward, se garde-t-elle bien d'ajouter.

_________________


And here's to the girls who just watch, aren't they the best? When they get depressed, it's a bottle of Scotch, plus a little jest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harry Fletcher
To do list rp :
prénom nom - www
Summary :
Résumé TRES COURT de votre personnage.
Date d'inscription :
25/12/2020
Messages :
129
Pseudo :
Cha / Bohemian Rhapsody
Player's pronoun :
elle / she /her
Rythme de rp :
Une ou deux fois par semaine, ça dépend
Multinicks :
Prénom Nom / Prénom Nom / Prénom Nom /
Avatar :
Hadley Fraser (@valtersen)
if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 1b81f5304593d2fd2715cdbb65bc8fbb0fd892da
Age :
40 ans
Nationality :
Britannique et américain
Origins :
Britanniques
Religion :
Atheist
Status :
En couple avec Agnes
Orientation :
Hétérosexuel
Work :
Comédien à Broadway (en stand-by), compositeur, chanteur, et professeur de chant à la Tisch
Home adress :
Manhattan avec Agnes
Communities :
- ici vos communautés !
Trigger :
/
Warning :
/
aucun badge pour l'instant.
To do list rp : prénom nom - www Summary : Résumé TRES COURT de votre personnage. Date d'inscription : 25/12/2020
Messages : 129
Pseudo : Cha / Bohemian Rhapsody
Player's pronoun : elle / she /her
Rythme de rp : Une ou deux fois par semaine, ça dépend
Multinicks : Prénom Nom / Prénom Nom / Prénom Nom /
Avatar : Hadley Fraser (@valtersen)
if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 1b81f5304593d2fd2715cdbb65bc8fbb0fd892da
Age : 40 ans
Nationality : Britannique et américain
Origins : Britanniques
Religion : Atheist
Status : En couple avec Agnes
Orientation : Hétérosexuel
Work : Comédien à Broadway (en stand-by), compositeur, chanteur, et professeur de chant à la Tisch
Home adress : Manhattan avec Agnes
Communities : - ici vos communautés !
Trigger : /
Warning : /
aucun badge pour l'instant.
Sujet: Re: if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie)Dim 1 Aoû - 15:04
Harry essaye de se calmer, de prendre sur lui, et de se souvenir que c’est de son amie dont il parle. Peu importe qu’elle ait envie de redonner sa chance à Damian, Harry en comprend les raisons. Il connait la pression familiale à laquelle la rousse est soumise à chaque instant, pour trouver un mari, fonder une famille, avoir des enfants. Il sait à quel point elle vit mal toutes ces sollicitations qui émanent de sa famille, bien sûr, mais aussi de la société dans laquelle ils vivent. C’est pour ça qu’elle a redonné sa chance à Damian, pour tenter de vivre une vie que, de l’extérieur, certains pourraient qualifier de « normale », au premier rang desquels, évidemment, se trouve sa mère. Cette réflexion-là, la peur de repartir de zéro, surtout s’il se trouve, comme Arash semble le penser, qu’elle éprouve pour lui un amour certain depuis longtemps, Harry la comprend totalement. Ce qu’il ne saisit pas, en revanche, c’est le peu de scrupules de Damian, qui n’a pas peur de s’afficher avec elle et d’étaler les disputes sur les réseaux sociaux sans se soucier des conséquences sur le moral d’Agnes, qui est pourtant la première concernée. Il n’a pas eu peur non plus de revenir quémander de l’attention alors même qu’il est celui qui a été infidèle, et Harry voit en lui un opportuniste. Certes, il pourrait, comme certains ex d’Agnes, être plus toxique qu’il ne l’est, mais l’accumulation de ses défauts est déjà bien suffisante en l’état aux yeux d’Harry. Savoir que la pensée de Debbie se rapproche de la sienne, même s’il n’en doutait pas vraiment, le rassure quelque peu.

- Moi aussi, j’espère. Mais effectivement, il est apparemment contre-productif de lui dire ce qu’on en pense. Ce que je savais déjà, cela dit, rares sont ceux qui apprécient mon honnêteté un peu trop brutale.

Il ricane légèrement puis soupire, habité en alternance d’une tristesse conséquence et d’une colère froide. Il fait toujours attention, quand il parle à Agnes – et tout le monde ne peut pas se vanter d’avoir celle chance. Il est vrai qu’elle n’est que peu habituée à ses esclandres. Harry connait son passé, il ne supporterait pas l’idée de la blesser en ayant l’air d’abuser de leur relation très forte. Pourtant, d’une certaine manière, c’est ce qu’il a fait ce soir – et la pilule est difficile à avaler. Il revoit la déception et l’agacement sur les traits de la rousse, quand elle a réalisé qu’il était jaloux. Il revoit ses yeux tristes quand il a fait demi-tour pour partir. Il déteste l’idée qu’il est à l’origine de ces nombreux sentiments difficiles.

- Still I know I behaved badly. La seule chose que je ne comprends pas, c’est quel était l’intérêt d’agir comme ça s’il souhaitait réellement pouvoir former un couple serein avec Agnes. I’m her best friend, she’s not going to throw me away like that.

Quoi que – c’est un peu ce qu’il a fait ce soir, en tout cas à minima au sens propre. Il ignore si elle va l’ignorer, si elle va refuser de lui parler, ou s’il y sera autorisé, pour l’instant il semble un peu tôt pour entamer cette réflexion. Mais toujours est-il qu’à la place de Damian, il aurait fait les efforts nécessaires pour que leurs échanges soient cordiaux s’il existant dans le cercle d’Agnes un de ses amis avec lequel il ne s’entendait pas.

- I turned off my phone. Les fans s’excitent toujours à vitesse Grand V. Mais honnêtement, je ne vois pas l’intérêt d’aller raconter tout ça en live, à part énerver Agnes et faire des simagrées sur internet…

Il soupire et regarde son téléphone éteint, posé sur le rebord de la table de la cuisine. L’espace d’un instant, il se demande s’il n’aurait pas dû le laisser allumé, juste au cas où Agnes tente de le joindre. Mais l’espoir qu’elle le fasse semblant relativement mince, il s’abstient d’y toucher.

- Well it’s not my fault. Elle tombe toujours sur des hommes qui…. Je sais pas. Enfin, admets quand même que jusqu’à présent, elle n’a quand même pas présenté des candidats à la hauteur de her amazing personality ? Je veux ce qu’il y a de mieux pour elle, et je parle même pas d’un niveau de vie, d’une profession ou this type of bullshit. Je pense juste qu’elle mérite qu’on prenne vraiment soin d’elle, parce qu’elle prend soin des gens. She’s amazing, really, sweet and beautiful. Elle a eu trop de mauvaises expériences par le passé, sa famille est trop pressante, I just want her to be with someone she can be herself and happy with. Someone she can rely on as much as people rely on her ?

Il soupire, se trahit lui-même dans ses réflexions, sans doute. Il est fatigué, de toute façon. Cette histoire va connaître un dénouement prochainement, et si Agnes décide de rester avec Damian, Harry devra bien s’ouvrir à ses amis de ce qu’il ressent.

- And before you even ask, no, I don’t think I’m the ideal type of boyfriend. Arash m’a déjà posé la question à de très nombreuses reprises. Je ne suis pas parfait, je suis désagréable, handicapé maintenant en plus, mais at least I would never harm her the way he did.

Il laisse sa remarque en suspens pour que Debbie en fasse ce qu’elle a envie d’en faire. Comprendre, s’insinuer dans la brèche – Arash a été plutôt clair sur le fait que, à part lui, le monde entier pouvait aisément lire ses sentiments comme dans un livre ouvert.

- Peut-être qu’elle traversait juste une période difficile, oui. Peut-être que j’ai fait quelque chose, je crois que comme souvent, j’ai été trop honnête, trop blagueur. She might be tired of me, too. Personne ne me supporte autant qu’elle, même pas Arash, et pourtant, je vis avec lui…

Il soupire, et avale une nouvelle gorgée de sa bière, réalisant seulement maintenant à quel point il parle de lui sans se soucier du reste – ce qui pourrait être le cas en d’autres circonstances, mais pas avec Debbie. He cares about her, et il n’a pas envie d’être a selfish brat.

- Enough about me, though. Comment vont les choses, pour toi ?

_________________
I don’t want to see us end
so here I am, hoping you’ll come home to me... Again. And I’m down here on my knees again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Debbie Sinclair
To do list rp :
Ann, Elior & Wes - www
Victoria - www
Harry - www
Wesley - www
Reagan - www

terminés
LGBT Center - www
The Outpost - www
Gaby - www
Hope - www
Elior - www
Victoria - www
Summary :
Debbie a grandi au coeur de la Caroline du Sud, dans une famille conservatrice et pauvre. Autant dire que rien ne la prédestinait à fouler les planches de Broadway. Mais elle a eu de la chance dans son malheur: elle s'avère être le fruit de l'union extra-maritale d'un politicien républicain influent, qui a donc payé pour ses frais de scolarité. Un rêve et une guitare en poche, la blondinette a débarqué à New-York pour intégrer la prestigieuse Tisch School of the Arts, où elle a trimé à l'école et dans une foule de petits boulots. Plus de 10 ans plus tard, Debbie vit à peu près bien de son art et sa personnalité pétillante fait qu'elle ne manque pas d'amis.
Date d'inscription :
05/04/2020
Messages :
404
Pseudo :
tara
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
on va dire 1 fois par semaine
Multinicks :
Marisol Murphy-Paredes & Sutton Young & Jessica Doyle
Avatar :
nicola coughlan + valtersen (avatar) montygreen & ann3 (gifs) sondheim (lyrics)
if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) F86bbf485b959981f8bdab55ba93f230d9ab2b22
Age :
34 ans
Nationality :
américaine
Origins :
50 shades of white
Religion :
élevée Southern Baptist (courant évangélique) mais aujourd'hui agnostique
Status :
célibataire
Orientation :
bisexuelle ou pansexuelle, comme ça vous chante
Work :
comédienne à Broadway, elle incarne une version féminine de Bobbie dans le revival Company
Home adress :
vinegar hill, brooklyn
Communities :
broadway, lgbt center, the outpost
Trigger :
ras mais j'apprécie un MP si une situation potentiellement difficile se présente
Warning :
rapports à l'alcool difficiles, abandon familial, lgbt-phobie
if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 27 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 18b if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 16 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 59 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 137 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 201 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 49 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 74 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 90 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 92 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 202 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 181 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 211 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 125 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 188 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 160 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 112 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 118 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 143 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 101 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 77 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 147
To do list rp : Ann, Elior & Wes - www
Victoria - www
Harry - www
Wesley - www
Reagan - www

terminés
LGBT Center - www
The Outpost - www
Gaby - www
Hope - www
Elior - www
Victoria - www
Summary : Debbie a grandi au coeur de la Caroline du Sud, dans une famille conservatrice et pauvre. Autant dire que rien ne la prédestinait à fouler les planches de Broadway. Mais elle a eu de la chance dans son malheur: elle s'avère être le fruit de l'union extra-maritale d'un politicien républicain influent, qui a donc payé pour ses frais de scolarité. Un rêve et une guitare en poche, la blondinette a débarqué à New-York pour intégrer la prestigieuse Tisch School of the Arts, où elle a trimé à l'école et dans une foule de petits boulots. Plus de 10 ans plus tard, Debbie vit à peu près bien de son art et sa personnalité pétillante fait qu'elle ne manque pas d'amis. Date d'inscription : 05/04/2020
Messages : 404
Pseudo : tara
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : on va dire 1 fois par semaine
Multinicks : Marisol Murphy-Paredes & Sutton Young & Jessica Doyle
Avatar : nicola coughlan + valtersen (avatar) montygreen & ann3 (gifs) sondheim (lyrics)
if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) F86bbf485b959981f8bdab55ba93f230d9ab2b22
Age : 34 ans
Nationality : américaine
Origins : 50 shades of white
Religion : élevée Southern Baptist (courant évangélique) mais aujourd'hui agnostique
Status : célibataire
Orientation : bisexuelle ou pansexuelle, comme ça vous chante
Work : comédienne à Broadway, elle incarne une version féminine de Bobbie dans le revival Company
Home adress : vinegar hill, brooklyn
Communities : broadway, lgbt center, the outpost
Trigger : ras mais j'apprécie un MP si une situation potentiellement difficile se présente
Warning : rapports à l'alcool difficiles, abandon familial, lgbt-phobie
if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 27 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 18b if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 16 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 59 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 137 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 201 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 49 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 74 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 90 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 92 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 202 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 181 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 211 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 125 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 188 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 160 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 112 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 118 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 143 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 101 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 77 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 147

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t2846-debbie-backwoods-barbie https://www.ivegot99problems.com/t2893-ask-debbie-sinclair
Sujet: Re: if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie)Dim 8 Aoû - 16:28
tw: évocation de gaslighting et de relation toxique

La comédienne s'autorise un petit rire à la remarque d'Harry, qui a au moins le mérite d'être tout à fait conscient de ses forces et ses faiblesses. Elle réplique, aussi amusée qu'attendrie « You're an acquired taste darlin'. Mais personnellement, j'apprécie beaucoup. » Elle sourit plus franchement, levant sa bouteille en direction de son ami pour appuyer son propos. Etant elle-même plutôt directe, Debbie a toujours aimé trouver des personnalités partageant ce trait de caractère, même si Harry n'a jamais vraiment maîtrisé la diplomatie. Avec les années et l'expérience, la blonde a appris à faire preuve d'un peu plus de délicatesse, s'efforçant de faire preuve de bienveillance à l'égard de son prochain. Et si elle n'y parvient pas toujours, ce cher Fletcher est encore moins doué. Mais c'est aussi ce qui fait son charme. Une fois qu'on a appris à le connaître. Si on y arrive.

Les deux compères s'interrogent ensuite sur les motivations de ce vilain Damian. Il est difficile de se mettre dans la tête d'un si odieux personnage et Harry est d'ailleurs parfaitement incrédule, sentiment que la blonde partage. Elle s'avance toutefois à faire quelques suppositions. « You know, some people just live for the chaos. » Et dans leur branche, ce genre d'individus obsédés par le drama et leur petite personne ne manque pas. Il faut être doté d'un certain ego pour penser que l'on arrivera à battre des dizaines, voire des centaines, de personnes pour une poignée de rôles. Et tout le monde ne le gère pas très bien. « Ou alors il part du principe que toute publicité est une bonne publicité et il veut juste qu'on parle de lui? Être avec Agnes est une chose, mais il faut alimenter la machine à potins pour qu'on continue à le tweeter or whatever it is he wants the internet to do. » Elle n'est peut-être pas très dégourdie en réseaux sociaux, mais elle a grandi au pic de l'ère des tabloïds et la logique a l'air d'être dangereusement similaire. Anything for the fame.

« Après, il y a peut-être des trucs un peu plus dark derrière, genre, raconter une version des faits un peu différente sur internet pour se faire plaindre et essayer de convaincre Agnes que ça ne s'est pas passé comme elle s'en souvient. » Peut-être était-elle un peu parano, à force d'entendre les histoires déprimantes qui sortent des groupes de parole du LGBT Center ou le nombre de ses connaissances qui ont subi des partenaires toxiques. Ou peut-être que son expérience l'aide à reconnaître certains signes. Mais elle ne veut pas non plus trop spéculer et peindre un tableau plus noir qu'il ne l'est. Même sans cet aspect particulièrement tordu, Damian n'est clairement pas une bonne personne.

« Quelque soit sa motivation, je ne pense pas que ce soit très sain. Mais j'ai aussi confiance en Agnes pour qu'elle réalise qu'elle mérite mieux et agisse en conséquence. » Une conclusion un rien optimiste, qui ne l'empêchera pas de garder un œil sur cette histoire. Mais la réalité est là aussi; leur amie est une grande fille, capable de prendre ses propres décisions, même si elles leur paraissent complètement irrationnelles. Tout ce qu'ils peuvent faire c'est la pointer - gentiment, délicatement - dans la bonne direction et être là pour elle au bout du tunnel. Un exercice clairement difficile pour Harry, qui a déjà sauté à pieds joints dans le plat.

Ce dernier se lance alors dans un laïus sur le genre d'hommes qu'Agnes mérite vraiment, arrachant un sourire en coin des moins discrets à la comédienne, qui se transforme rapidement en une moue attendrie. What an idiot, he loves her so much. Evidemment, elle n'a même pas le temps de faire une plaisanterie - bien trop tentante - qu'il s'empresse de dire que non, il n'est pas le candidat idéal, poussant un peu trop loin his self-deprecation. Debbie lève donc les mains au ciel en signe de soumission, sentant bien qu'il est inutile de creuser de ce côté là. Elle se permet toutefois une réflexion, plutôt capitale à ses yeux. « Maybe it's up to Agnes to decide what's best for her. You know, once she has all the information. » Elle n'insiste pas sur ce qu'elle veut dire par là, enchaînant rapidement sur la question qui lui avait été initialement posée au début du monologue de son ami. « Mais je suis d'accord avec toi qu'elle nous a rarement présenté des types à sa hauteur et qu'elle mérite tout le bonheur du monde. » Une affirmation indiscutable, après tout, tout le monde mérite un peu de joie. Sauf peut-être Damian et, genre, Jeff Bezos.

Deb fronce ensuite des sourcils à l'idée qu'Agnes puisse en avoir marre de Harry. Ces deux là sont inséparables, comme le beurre et la confiture, le lait et les céréales, une autre comparaison pas en lien avec la nourriture. « Hum, je serais très étonnée qu'elle en ai marre de toi. Si ça avait dû arriver, je pense que le cap aurait été franchi y a un moment, no offense. » Elle sourit, espérant qu'une pointe d'humour puisse alléger un peu l'atmosphère de cette intense soirée. « Et si elle avait des choses à te reprocher, je la vois mal se priver de te le dire. L'honnêteté marche dans les deux sens entre vous, non? » Ils se connaissaient par cœur, étaient "meilleurs amis" depuis des lustres. Ce genre de relation est impossible sans une communication transparente. Sauf sur leurs sentiments respectifs, bien évidemment.

Le brun tente alors une pirouette, tournant la conversation vers elle. La comédienne hausse un sourcil, voyant très clair sans son petit jeu peu subtil. « Nice try buddy, we're not done here. » Bonne joueuse néanmoins, elle prend la peine de répondre. « Mais sinon, ça va très bien écoute. » J'ai fait la connaissance de ma demi-soeur que j'avais jamais vu, à part ça, la routine. Mais le moment lui semble peu opportun pour ce genre de révélations et elle n'est même pas sûre d'être prête à partager ça. « Je t'avoue qu'avec Company et le bénévolat au LGBT Center, j'ai pas beaucoup de temps pour autre chose. J'essaie d'avoir une vie sociale le midi et le lundi, mais ça limite tout de suite les options. » Elle rit, sachant très bien qu'Harry est une des personnes les mieux placées pour comprendre.

« Mais, je me sens bien. Tu sais, je ne vais jamais aussi bien que quand j'ai un job à faire. » Quand elle joue tous les soirs, Debbie ne peut pas se permettre de trop sortir, boire un - ou quatre - verres de trop, n'a pas le temps de se retrouver en tête à tête avec ses idées les moins roses. Réalisant qu'elle triture l'étiquette de sa bouteille de bière, elle en reprend une gorgée et lance avec un sourire. « Mais toi, du coup, autre chose dont tu aimerais parler? » C'est un peu gros, mais suffisamment vague pour lui laisser l'opportunité de jouer les innocents. La fameuse diplomatie façon Sinclair.

_________________


And here's to the girls who just watch, aren't they the best? When they get depressed, it's a bottle of Scotch, plus a little jest


Dernière édition par Debbie Sinclair le Dim 12 Sep - 18:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harry Fletcher
To do list rp :
prénom nom - www
Summary :
Résumé TRES COURT de votre personnage.
Date d'inscription :
25/12/2020
Messages :
129
Pseudo :
Cha / Bohemian Rhapsody
Player's pronoun :
elle / she /her
Rythme de rp :
Une ou deux fois par semaine, ça dépend
Multinicks :
Prénom Nom / Prénom Nom / Prénom Nom /
Avatar :
Hadley Fraser (@valtersen)
if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 1b81f5304593d2fd2715cdbb65bc8fbb0fd892da
Age :
40 ans
Nationality :
Britannique et américain
Origins :
Britanniques
Religion :
Atheist
Status :
En couple avec Agnes
Orientation :
Hétérosexuel
Work :
Comédien à Broadway (en stand-by), compositeur, chanteur, et professeur de chant à la Tisch
Home adress :
Manhattan avec Agnes
Communities :
- ici vos communautés !
Trigger :
/
Warning :
/
aucun badge pour l'instant.
To do list rp : prénom nom - www Summary : Résumé TRES COURT de votre personnage. Date d'inscription : 25/12/2020
Messages : 129
Pseudo : Cha / Bohemian Rhapsody
Player's pronoun : elle / she /her
Rythme de rp : Une ou deux fois par semaine, ça dépend
Multinicks : Prénom Nom / Prénom Nom / Prénom Nom /
Avatar : Hadley Fraser (@valtersen)
if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 1b81f5304593d2fd2715cdbb65bc8fbb0fd892da
Age : 40 ans
Nationality : Britannique et américain
Origins : Britanniques
Religion : Atheist
Status : En couple avec Agnes
Orientation : Hétérosexuel
Work : Comédien à Broadway (en stand-by), compositeur, chanteur, et professeur de chant à la Tisch
Home adress : Manhattan avec Agnes
Communities : - ici vos communautés !
Trigger : /
Warning : /
aucun badge pour l'instant.
Sujet: Re: if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie)Mar 31 Aoû - 22:11
Peut-être que Damian recherche la célébrité – ce qui ne le fait pas vraiment remonter dans l’estime d’Harry, en admettant qu’il puisse le faire, ce qui n’est évidemment plus le cas aujourd’hui. Si Agnes décide de rester avec Damian, il y a fort à parier qu’ils ne s’entendront jamais, et que la relation entre Agnes et Harry risque d’en pâtir. Il aime son amie, et il ne lui imposerait jamais de faire un choix entre lui et son petit-ami, mais si elle décide de rester en couple avec Damian, il semble évident qu’ils ne se verront plus aussi souvent. Si Damian recherche la célébrité auprès d’Agnes, Harry a du mal à saisir comment la rousse se laisse berner. Il n’aurait, pour commencer, jamais pardonné la tromperie.

- I don’t know what he wants, what I do know, though, is that I hate him with all I have.

Au cas où Debbie n’ait pas encore compris, ce qui serait vraiment très surprenant à ce stade, car Harry ne ménage pas ses efforts pour insister sur le mépris total qu’il ressent pour Damian. Tout à l’heure, avec Arash, il avait la sensation d’avoir le cœur brisé ; si son cœur le fait toujours souffrir en cet instant, la haine a balayé la vive impression de tristesse qui lui collait aux épaules jusque-là.

- Honnêtement, j’en sais rien, la plupart du temps, c’est mon agent qui me dit ce que je dois répondre ou raconter sur les réseaux sociaux, et Arash m’aide à poster des photos de chats sur instagram. Mais ça me semblerait quand même étrange, voire… pas très naturel, d’aller raconter le détail de mes disputes sur internet. I mean… On a beau être des personnalités publiques, nos vies restent privées. Je trouve ça vraiment… Malsain ?

Il soupire, et se masse les temps pour essayer de se calmer un peu, parce qu’il sait que dans son état actuel d’énervement, il pourrait dire des choses qu’il ne pense pas, ou formuler ses phrases avec trop d’empressement. Il faut qu’il pense raisonnablement, qu’il se calme, et qu’il trouve une solution pour arranger les choses avec Agnes. Son amitié avec la rousse est plus importante que tout le reste, plus importante, même, que les sentiments qu’il ressent à l’égard de Damian.

- Of course she’s the one to decide. And I’ve tried my best to respect her choices, really. Mais je suis aussi son ami, ça implique que je lui donne mon avis sur les personnes qu’elle fréquente ? Il y a une difference entre trouver un petit-ami annoying, ou peu réactif, et le cacher à Agnes pour la préserver et parce que je veux qu’elle soit heureuse, parce que c’est tout ce que je souhaite – et couvrir un petit ami malsain ? She’s been through terrible relationships in the past. I can’t let anyone else abuse her like that, it’s… I have to be her friend about it.

Même si ça le fait passer pour le jaloux indécis, Harry ne peut pas s’empêcher de considérer qu’il est de son devoir de protéger un peu Agnes. Sans l’étouffer, c’est sûr, mais si elle se retrouve dans les bras de cet idiot dont il a compris ce soir les machinations, il faut bien qu’il dise ce qu’il a vu ?

Il espère, en tout cas, qu’Agnes saura trouver la force de le pardonner pour la soirée qui vient de se passer. Nul doute qu’un petit exil à Londres lui fera le plus grand bien, et donnera à la rousse l’espace qu’elle mérite et dont elle semble avoir besoin – jamais encore ne l’avait-elle viré de chez elle. Debbie a raison, cela dit, ils sont tous les deux honnêtes l’un envers l’autre, et Agnes a sans doute vidé son sac, ce soir – ou alors, elle le fera quand ils parleront de nouveau. Ce qu’Harry préfère à un silence trop prolongé, to be honest. Quand il tente de changer de sujet, pour parler un peu de Debbie, elle répond à ses interrogations en faisant planer la menace de ses autres interrogations. Il écoute avec attention, cela dit, et acquiesce – sa vie semble mouvementée et bien remplie indeed.

- Don’t forget to rest sometimes as well, that job is exhausting.

Pas qu’il l’exerce encore totalement de la même façon, mais il se souvient très bien des semaines passes à performer – toutes les autres activités lui semblaient insurmontables, ce qui a surement contribué à sonner le glas de son mariage.

- Même si la vie sociale, c’est important aussi, évidemment. It’s nice to feel good, cela dit.

Il lui offre un sourire sincère tout en avalant une gorgée de sa bière, et alors que son rythme cardiaque se calme enfin, Deb lui demande s’il a autre chose à dire. Il se demande si elle s’attend à ce qu’il aborde avec elle le même sujet qu’avec Arash, il se demande ce que Debbie sait, ce qu’elle a deviné, ce qu’il a le droit de dire et qu’il devrait garder pour lui. Une chose est sûre, il doit parler à Agnes, she deserves to be the one having that talk with him. Cela dit, a little push could be nice, car si Harry fait pleinement confiance à Arash et à son jugement, il n’en reste pas moins son frère, et est, à ce titre, assez peu objectif.

- Well, I don’t know what you’re talking about, il commence en haussant une épaule pour feindre le détachement. Can I ask you something, though ?

Retourner la situation est une idée pitoyable pour l’esprit d’Harry – mais il a peu d’autres moyens d’avoir une conversation avec Debbie sans trahir ses pensées.

- Qu’est-ce que tu penses de tout ça, de l’extérieur ? Tout le monde a l’air d’avoir une opinion sur la question. Arash shared his, but I’m curious. What’s your analysis, Doctor ?

_________________
I don’t want to see us end
so here I am, hoping you’ll come home to me... Again. And I’m down here on my knees again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Debbie Sinclair
To do list rp :
Ann, Elior & Wes - www
Victoria - www
Harry - www
Wesley - www
Reagan - www

terminés
LGBT Center - www
The Outpost - www
Gaby - www
Hope - www
Elior - www
Victoria - www
Summary :
Debbie a grandi au coeur de la Caroline du Sud, dans une famille conservatrice et pauvre. Autant dire que rien ne la prédestinait à fouler les planches de Broadway. Mais elle a eu de la chance dans son malheur: elle s'avère être le fruit de l'union extra-maritale d'un politicien républicain influent, qui a donc payé pour ses frais de scolarité. Un rêve et une guitare en poche, la blondinette a débarqué à New-York pour intégrer la prestigieuse Tisch School of the Arts, où elle a trimé à l'école et dans une foule de petits boulots. Plus de 10 ans plus tard, Debbie vit à peu près bien de son art et sa personnalité pétillante fait qu'elle ne manque pas d'amis.
Date d'inscription :
05/04/2020
Messages :
404
Pseudo :
tara
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
on va dire 1 fois par semaine
Multinicks :
Marisol Murphy-Paredes & Sutton Young & Jessica Doyle
Avatar :
nicola coughlan + valtersen (avatar) montygreen & ann3 (gifs) sondheim (lyrics)
if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) F86bbf485b959981f8bdab55ba93f230d9ab2b22
Age :
34 ans
Nationality :
américaine
Origins :
50 shades of white
Religion :
élevée Southern Baptist (courant évangélique) mais aujourd'hui agnostique
Status :
célibataire
Orientation :
bisexuelle ou pansexuelle, comme ça vous chante
Work :
comédienne à Broadway, elle incarne une version féminine de Bobbie dans le revival Company
Home adress :
vinegar hill, brooklyn
Communities :
broadway, lgbt center, the outpost
Trigger :
ras mais j'apprécie un MP si une situation potentiellement difficile se présente
Warning :
rapports à l'alcool difficiles, abandon familial, lgbt-phobie
if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 27 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 18b if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 16 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 59 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 137 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 201 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 49 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 74 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 90 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 92 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 202 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 181 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 211 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 125 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 188 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 160 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 112 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 118 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 143 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 101 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 77 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 147
To do list rp : Ann, Elior & Wes - www
Victoria - www
Harry - www
Wesley - www
Reagan - www

terminés
LGBT Center - www
The Outpost - www
Gaby - www
Hope - www
Elior - www
Victoria - www
Summary : Debbie a grandi au coeur de la Caroline du Sud, dans une famille conservatrice et pauvre. Autant dire que rien ne la prédestinait à fouler les planches de Broadway. Mais elle a eu de la chance dans son malheur: elle s'avère être le fruit de l'union extra-maritale d'un politicien républicain influent, qui a donc payé pour ses frais de scolarité. Un rêve et une guitare en poche, la blondinette a débarqué à New-York pour intégrer la prestigieuse Tisch School of the Arts, où elle a trimé à l'école et dans une foule de petits boulots. Plus de 10 ans plus tard, Debbie vit à peu près bien de son art et sa personnalité pétillante fait qu'elle ne manque pas d'amis. Date d'inscription : 05/04/2020
Messages : 404
Pseudo : tara
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : on va dire 1 fois par semaine
Multinicks : Marisol Murphy-Paredes & Sutton Young & Jessica Doyle
Avatar : nicola coughlan + valtersen (avatar) montygreen & ann3 (gifs) sondheim (lyrics)
if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) F86bbf485b959981f8bdab55ba93f230d9ab2b22
Age : 34 ans
Nationality : américaine
Origins : 50 shades of white
Religion : élevée Southern Baptist (courant évangélique) mais aujourd'hui agnostique
Status : célibataire
Orientation : bisexuelle ou pansexuelle, comme ça vous chante
Work : comédienne à Broadway, elle incarne une version féminine de Bobbie dans le revival Company
Home adress : vinegar hill, brooklyn
Communities : broadway, lgbt center, the outpost
Trigger : ras mais j'apprécie un MP si une situation potentiellement difficile se présente
Warning : rapports à l'alcool difficiles, abandon familial, lgbt-phobie
if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 27 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 18b if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 16 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 59 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 137 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 201 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 49 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 74 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 90 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 92 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 202 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 181 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 211 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 125 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 188 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 160 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 112 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 118 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 143 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 101 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 77 if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie) 147

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t2846-debbie-backwoods-barbie https://www.ivegot99problems.com/t2893-ask-debbie-sinclair
Sujet: Re: if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie)Dim 12 Sep - 19:20
« Here, here. » se contente de répliquer Debbie, dans une imitation des plus pitoyables d'un accent britannique, levant son verre en signe d'approbation au désamour qu'ils portent tous les deux à Damian. Elle n'a que peu eu le loisir de le croiser, mais il n'empêche qu'elle s'est fait une certaine idée du personnage. Et si, avec les années, les idées très tranchées de la blonde se sont teintées de bienveillance et d'empathie, elle n'en reste pas moins assez catégorique une fois son avis fait. Et cette petite performance sur les réseaux sanctifie pour de bon sa mauvaise opinion de l'acteur.

Visiblement, Harry n'est guère mieux versé qu'elle quand il s'agit d'Instagram et compagnie, ce qui lui fait plaisir en un sens. Elle a parfois l'impression d'être un peu dépassée, quand elle voit ses jeunes collègues filmer des vlogs en coulisses ou filmer des vidéos Cameo dans leur loge, concept qu'elle a découvert récemment et qui n'a fait que renforcer sa confusion. Pourquoi payer pour un message pré enregistré et impersonnel? Autant économiser pour aller voir un vrai show, avec son comédien fétiche ou pas. Mais son esprit s'égare, aussi elle fronce les sourcils pour reporter son attention sur la conversation en cours.

« Ouais je crois que malsain est un bon mot. Mais tu sais, ça me rappelle la façon dont on a pu traiter les célébrités dans les magazines dans les années 2000, Lindsay Lohan, Britney Spears, that whole girls gone wild narrative, calling Jessica Simpson fat, judging every woman on the planet with a following? J'imagine qu'il y a des gens qui veulent contrôler leur image avec les réseaux, mais c'est un jeu dangereux aussi… » Personnellement, elle a la ferme intention de se contenter de photos promotionnelles de ses projets, un coucher de soleil et une photo d'animal mignon de temps en temps. Et la comédienne a la chance d'avoir un niveau de notoriété suffisamment bas pour que cela n'affecte pas réellement ses opportunités. Evidemment, si elle avait un million d'abonné.e.s et des partenariats avec des marques de vêtements, elle aurait quelques économies de plus et serait peut-être choisie avant d'autres pour des rôles. Mais elle ne le mériterait pas, du moins, n'en aurait pas l'impression. Et le temps passé à être influenceuse serait du temps ôté à faire ce qui la passionne réellement. Alors, non merci.

La blonde écoute alors son ami se justifier en long, en large et en travers sur son implication dans la vie privée d'Agnes, se gardant bien de l'interrompre, malgré son petit sourire en coin. Evidemment, Harry a raison, les ami.e.s sont là pour donner leur avis, qu'on le veuille ou non. Et vouloir protéger sa bff est tout naturel. Mais ils savent tous les deux que cela va au delà de ça. Toutefois, Debbie se doit de lui donner raison, dans l'ensemble. « No, no, you're right. Ca va au delà du petit ami relou, même si on a eu la dose de ça aussi. Et lui faire comprendre, en douceur, nos réserves est sans doute la meilleure chose à faire. Qu'elle voit les signes qu'elle ne percevait peut-être pas avant. Mais, c'est délicat, ça peut vite donner l'impression que tu veux la materner ou la contrôler. Malheureusement, les bonnes intentions ne font pas tout. The road to hell is paved with them, isn't it? » Elle sourit, prend une gorgée de sa bière et conclut simplement. « Giver her a bit of time to come to her own conclusions. »

Harry n'étant pas qu'une drama queen ayant besoin de bitcher, il s'enquiert ensuite avec sincérité du bien être de son amie et lui recommande de se reposer. Un nouveau sourire, plus chaleureux, illumine le visage de Debbie, qui serre doucement le bras du brun. « Thank you honey. Ne t'en fais pas pour moi, I'm still riding the high. It is reaaally nice! » La routine commence un peu à s'installer, mais elle n'a pas eu de lead role depuis longtemps et elle reste plus concentrée, plus dévouée qu'elle a pu l'être pendant Les Mis. Cette fois, c'est son show, son nom est associé intrinsèquement au succès - ou à l'échec - de la production. So, no pressure. Elle pourrait en parler à Harry, et surtout à Agnes, qui savent mieux que personne ce qu'elle traverse. Au moins, elle peut se consoler en se disant qu'elle n'incarne pas un rôle iconique de Broadway, dans la pièce que tout le monde emmène et sa grand-mère de l'Ohio a vu au moins une fois. Mais, l'heure n'est pas à ses petits tracas. Elle est là aujourd'hui dans un rôle de soutien, ce qu'elle maîtrise heureusement aussi bien à la ville qu'à la scène.

La fatigue se fait toutefois sentir - et puis, ce n'est pas comme si Debbie était la reine de la délicatesse - et son ami voit clair dans son jeu, même s'il fait l'air de rien. Sa curiosité titillée, la comédienne hoche la tête, l'invitant à poser sa mystérieuse question. Et elle aurait bien fait de s'abstenir, sa stratégie s'étant retournée contre elle. Evidemment qu'elle a un avis, elle a passé plusieurs années à observer les deux se tourner autour, s'adorer de loin. Mais si elle applique ses propres conseils, qu'elle a dispensé il n'y a même pas deux minutes, elle devrait s'abstenir et le laisser arriver à sa propre idée. Néanmoins, miss Sinclair est connue pour sa franchise parfois mal placée et elle ne peut décliner une telle opportunité d'ouvrir sa grande bouche.

« Weeeeell, I'm more a teen magazine advice columnist than a doctor of anything, but sure. » Elle rit légèrement, essayant de positionner ses propos sur le ton de la légèreté et de l'humour. « So, from the outside, it looks like you and Agnes love each other very much. And I don't doubt you're best friends and you've got the whole work wife/work husband vibe going. » Jusque là, rien qu'elle ne leur ai déjà dit. D'ailleurs, la blonde a fait plus d'une blague sur leur alchimie et le fait qu'ils soient inséparables, mais ce n'est pas vraiment le moment. « And I guess I just wonder if you might be feeling more? Like, be properly in love? Actually, I don't really wonder. » S'ils en sont à cette tranche d'honnêteté de la soirée, autant aller jusqu'au bout. « I have a pretty strong inkling you're both stupidly in love and haven't had the guts to say it yet, cause it's scary to change a relationship and you did have an actual wife for a while. » Elle grimace un peu, entendant tout à fait comment ses propos peuvent être interprétés comme des reproches. « I don't mean that in a mean way, sorry. » Son visage se contorsionne un peu plus et elle prend quelques goulées de sa bouteille, avant de demander. « Shoud I've kept my mouth shut? Sorry, you asked and it felt like as good a time as any to say it. »

_________________


And here's to the girls who just watch, aren't they the best? When they get depressed, it's a bottle of Scotch, plus a little jest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie)
Revenir en haut Aller en bas
 

if you can't handle the truth, don't ask me (Debbie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I've got 99 problems :: neighborhoods :: queens :: The Oak appartment complex :: The Poppy Building-