La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
Découvrez les badges, de quoi rendre votre profil encore plus personnalisé love ça se passe par ici !
Vous êtes un peu paumés ? hidebox Rendez vous sur : www.keskispass.com
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
-43%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS – Machine à café dosette SENSEO Original HD6554/53 + 64 ...
39.99 € 69.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 libre | bouche à oreille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Juliette Rameau
To do list rp :
prénom nom - www
Summary :
Juliette est née dans la banlieue de New-York, qu'elle a toujours regardée de loin comme l'objectif à atteindre. A force de travail (et d'une pointe de talent, quand même), elle s'est hissée parmi les meilleurs de sa promotion à l'Académie américaine des arts dramatiques, faisant ainsi la fierté de ses parents. Elle finit par décrocher un second rôle dans une pièce de grande envergure. Mais sa carrière prend fin le soir de la première, lorsqu'elle est victime d'une crise d'épilepsie sur scène. Après un long passage à vide, la rousse a plus ou moins accepté la maladie. Elle gagne sa vie en écrivant des piges pour divers journaux et vend ses créations, de jolies maisons de poupées et des miniatures en tout genre. Elle est de ces personnes qu'on voit toujours en manifestation et s'implique dans beaucoup de combats sociétaux, oubliant parfois de préserver sa santé incertaine.
Date d'inscription :
27/07/2021
Messages :
32
Pseudo :
MlleHalloween
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
un à deux rps par semaine
Multinicks :
Prénom Nom / Prénom Nom / Prénom Nom /
Avatar :
Luca Hollestelle (praimfaya)
(gingeredits)
Age :
vingt-six ans
Nationality :
américaine
Origins :
françaises
Religion :
athée
Status :
célibataire
Orientation :
pas vraiment fixée, mais elle n'est sortie qu'avec des hommes
Work :
pigiste pour divers journaux ; artisane-créatrice de miniatures (dioramas, maisons de poupée)
Home adress :
oak complex
Communities :
habitants du oak complex - the lost planet
Trigger :
terrorisme, abus sur mineurs
Warning :
épilepsie, validisme, parfois blessures (avec votre accord)
libre | bouche à oreille 26 libre | bouche à oreille 18b libre | bouche à oreille 105 libre | bouche à oreille 200801051708617182
libre | bouche à oreille 38 libre | bouche à oreille 44 libre | bouche à oreille 64 libre | bouche à oreille 211
libre | bouche à oreille 5 libre | bouche à oreille 152 libre | bouche à oreille 181 libre | bouche à oreille 153
To do list rp : prénom nom - www Summary : Juliette est née dans la banlieue de New-York, qu'elle a toujours regardée de loin comme l'objectif à atteindre. A force de travail (et d'une pointe de talent, quand même), elle s'est hissée parmi les meilleurs de sa promotion à l'Académie américaine des arts dramatiques, faisant ainsi la fierté de ses parents. Elle finit par décrocher un second rôle dans une pièce de grande envergure. Mais sa carrière prend fin le soir de la première, lorsqu'elle est victime d'une crise d'épilepsie sur scène. Après un long passage à vide, la rousse a plus ou moins accepté la maladie. Elle gagne sa vie en écrivant des piges pour divers journaux et vend ses créations, de jolies maisons de poupées et des miniatures en tout genre. Elle est de ces personnes qu'on voit toujours en manifestation et s'implique dans beaucoup de combats sociétaux, oubliant parfois de préserver sa santé incertaine. Date d'inscription : 27/07/2021
Messages : 32
Pseudo : MlleHalloween
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : un à deux rps par semaine
Multinicks : Prénom Nom / Prénom Nom / Prénom Nom /
Avatar : Luca Hollestelle (praimfaya)
(gingeredits)
Age : vingt-six ans
Nationality : américaine
Origins : françaises
Religion : athée
Status : célibataire
Orientation : pas vraiment fixée, mais elle n'est sortie qu'avec des hommes
Work : pigiste pour divers journaux ; artisane-créatrice de miniatures (dioramas, maisons de poupée)
Home adress : oak complex
Communities : habitants du oak complex - the lost planet
Trigger : terrorisme, abus sur mineurs
Warning : épilepsie, validisme, parfois blessures (avec votre accord)
libre | bouche à oreille 26 libre | bouche à oreille 18b libre | bouche à oreille 105 libre | bouche à oreille 200801051708617182
libre | bouche à oreille 38 libre | bouche à oreille 44 libre | bouche à oreille 64 libre | bouche à oreille 211
libre | bouche à oreille 5 libre | bouche à oreille 152 libre | bouche à oreille 181 libre | bouche à oreille 153

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t6359-juliette-r-l-amour-est-une-breve-epilepsie#120753
Sujet: libre | bouche à oreilleJeu 5 Aoû - 0:00
bouche à oreille



Les lueurs matinales de New-York étaient de celles qu’elle préférait. Juliette n’avait jamais beaucoup voyagé, certes, mais elle savait qu’elle aurait toujours une tendresse particulière pour l’ambiance de Brooklyn aux premières heures du jour. L’odeur du pain tout juste sorti du four vint doucement lui chatouiller les narines alors qu’elle passait devant sa boulangerie préférée, avant de tourner au coin de la rue. Ni jogging ni café sur le pouce pour la jeune femme. Ce qui l’avait poussée à sortir péniblement du lit avant même que le réveil ne sonne, c’était l’excitation des trouvailles de fin de semaine.
Depuis qu’elle avait découvert l’existence de ce gigantesque marché aux puces, l’antiquaire qui sommeillait en elle ne se calmait plus, au grand dam de ses étagères. Chaque samedi, elle enfilait ses baskets et équipée de sa sacoche abîmée par les trop nombreuses expéditions, elle se rendait au Flea Market, l’une des plus grandes braderies de l’Etat. A ceux qui lui demandaient à quoi elle passait ses week-ends, Juliette se plaisait à répondre qu’elle voyageait dans le temps. Car c’est exactement ce qu’elle ressentait au milieu des étals jonchés d’antiquités. Et elle pouvait y déambuler des heures durant, à discuter avec les marchands, à poser des questions, à prendre en photo les divers objets insolites qu’elle dénichait sur la route. Des outils agricoles, des jeux pour enfants, de magnifiques tapisseries… La curieuse s’intéressait à tout, et l’endroit regorgeait de petites anecdotes parfois tristes, parfois drôles, qu’elle adorait entendre de la bouche de passionnés. Mais les férus d’Histoire n’étaient pas les seuls à y avoir leurs habitudes, en fait, le marché de Brooklyn pouvait se vanter de satisfaire de très diverses clientèles et c’est sûrement ce qui le rendait aussi agréable à parcourir. Des familles venues rhabiller le petit dernier à la retraitée qui remplissait son cabas de légumes, en passant par les adolescentes se pâmant devant le beau maraîcher, il y avait là plus de vie que n’importe où ailleurs à New-York.

Au fil des années, la petite rousse s’était fait quelques amis à qui elle rendait visite toutes les semaines. “Alors Frank, la rumeur dit que t’as finalement réussi à te séparer du gramophone ?” lance-t-elle à l’homme qui la gratifie d’un sourire chaleureux. “Bah, qu’est-c’que tu veux. J’sais déjà plus où foutre tout mon bordel, j’peux pas tout garder. J’t’attendais pour le laisser à une tête connue mais t’as fait ta difficile !” Frank, la soixantaine bien tassée, ancien professeur de lettres. Leur première rencontre s’était faite autour d’un meuble des années 30, une sorte de lavabo sur roulettes. L’objet avait intrigué Juliette, qui l’avait observé sous tous les angles jusqu’à attirer le regard du vendeur. Il lui avait expliqué qu’on se servait de tels lavabos sous les tentes chirurgicales du front, afin d’opérer les blessés dans la plus stricte asepsie. Fascinée par l’histoire de la Seconde Guerre Mondiale et tout ce qui s’y rattachait, elle s’était retrouvée pendue aux lèvres d’un merveilleux conteur avec qui elle avait par la suite sympathisé. “Dis-moi, je cherche quelques vieux outils pour décorer le mur de l’atelier, t’aurais quelqu’un à me conseiller ?” A ces mots, les yeux de Frank s’illuminèrent, tels ceux d’un enfant. “Haaa ça y est alors, tu l’as ouvert !” Voilà des mois que Juliette travaillait d’arrache-pieds à ce projet. La Fabrique allait bientôt ouvrir ses portes pour accueillir, en tout cas elle l’espérait, les bricoleurs et bricoleuses du quartier. L’idée lui était venue un soir, tandis qu’elle s’énervait sur une réparation plus difficile que les autres. Un lieu où chacun pourrait profiter des connaissances, des conseils, du matériel des autres et où toute personne un tant soit peu intéressée pourrait progresser dans une ambiance conviviale et sûre.
Tout en échangeant quelques mots sur ce qui était, selon Frank, l’idée du siècle, la jeune femme glissa une main dans son sac et en sortit un petit paquet de feuilles, qu’elle tendit malicieusement à son ami. “Du coup, je suppose que ça ne te dérangera pas de poser ça sur ta table aujourd’hui ?” Il éclata d’un rire franc en prenant les flyers qu’il examina attentivement et Juliette crut déceler une sorte de fierté dans son regard. “Aaaah, j’aime pas beaucoup les pubs mais là c’est pour la bonne cause !” Après lui avoir donné une tape amicale dans le dos -et sûrement décroché un poumon au passage-, Frank s’attela à faire une place de choix sur son étal, tandis que la jeune femme reprenait sa route, distribuant les affiches aux plus curieux. “La Fabrique, premier atelier participatif de Brooklyn. On bricole, on fait connaissance, on apprend, on s’amuse, c’est quand même plus sympa que de pleurer devant une notice de montage Ikéa non ?” présentait-elle à qui voulait bien s'arrêter quelques minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

libre | bouche à oreille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Hentaï
» Hentaï RP
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I've got 99 problems :: neighborhoods :: brooklyn :: Brooklyn flea-