La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
Découvrez les badges, de quoi rendre votre profil encore plus personnalisé love ça se passe par ici !
Vous êtes un peu paumés ? hidebox Rendez vous sur : www.keskispass.com
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
Le Deal du moment :
Lit combiné enfant 90×200 cm PARISOT ZOLA
Voir le deal
159.99 €

Partagez
 

 Just you and I against the world darling

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Sujet: Just you and I against the world darlingSam 4 Sep - 15:52
Just you and I against the world darling
Feat. Dgee & Karl


⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝
Time pass by so slowly, yet so fast.
You gotta hang on to it before it’s too late.

Huit mois se sont écoulés depuis de fameux moment. Sept depuis le réveil. Mais le plus important, cinq mois depuis qu’il a osé se lancer et lui faire cette demande qu’il avait planifiée depuis un long moment. Il a eu longtemps un doute quant à s’il devait le faire ou non. Oui, il l’aime plus que tout au monde, mais il s’est quand-même demandé s’il en était de même pour elle. Il ne pouvait tout de même pas savoir si elle était prête à faire le restant de sa vie avec lui, si elle voulait vraiment s’officialiser dans la relation qu’est la leur. Mais il a fini par le faire. De façon fort inusité, mais c’est ce qui fait de lui qui il est, être étrange comme ça. À son plus grand bonheur, elle lui a dit oui et ça, ça a été un très grand soulagement pour lui, plus qu’il ne l’aurait imaginé. Depuis, il ne fait que penser au moment venu. Quand officialiseront-ils leur union ? Avec qui ? Et surtout, où ? Tant de questionnement, mais il pense peut-être en avoir la réponse. Mais ça, ça sera a discuter avec elle, bien évidement.

Pour l’instant, il se contente plutôt de faire sa valise. Pourquoi ? Un voyage les attends. Oui, il a pris cette décision il y a quelques jours d’amené sa douce à la maison familiale en Europe. C’est à son tour de lui faire visiter la maison de son passé, pour ce qu’il peut se souvenir. Une belle villa posée à Saint-Hélier, sur l’Île Jersey. Il n’y a pas mis les pieds depuis un long moment, soit depuis l’année suivant le décès de ses parents, mais heureusement, elle est toujours bien entretenue. Les employés qui y travaillaient, et y travaillent toujours, ont en quelque sorte hérité de cette demeure. En l’absence de l’héritier de la place, ils peuvent y vivre, faire ce qu’ils veulent, que ce soit les soupers de famille ou un gros party, tant qu’ils continue d’en prendre soin. Un bon compromis celui lui. Ainsi, la place reste vivante malgré les années. Par contre, lorsqu’ils y seront, les employés devront être patients et attendre leur départ pour reprendre leur rythme de vie dans la bâtisse.

Assis sur le lit, le jeune homme lève le regard vers l’ouverture de la porte, cherchant sa future femme du regard. Dgee, je sais que j’oublie quelque chose, mais j’arrive pas à trouver quoi.!
⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝



PIVETTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Sujet: Re: Just you and I against the world darlingDim 5 Sep - 0:33
JUST YOU AND I AGAINST THE WORLD DARLING
Feat. KARL & DGEE



⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

La cigarette au coin des lèvres, accoudée à la rambarde de la terrasse le regard perdu sur les toits de New York, elle est là sans l'être. Dans sa bulle, une bulle de bonheur et d'amour qu'elle partage avec Karl depuis huit mois désormais, leur histoire avait été un véritable parcours du combattant depuis ce fameux soir de Noël. Le bonheur de leur relation naissante, de leur amour réciproque avait volé en éclats, avait laissé place aux doutes et au désespoir de Dgee durant le coma de son aimé. Une nouvelle vague de bonheur à son réveil, de doutes avec son amnésie, réapprendre à vivre, l'aider du mieux qu'elle pouvait jour après jour. Et puis cette surprise lorsqu'ils s'étaient enfin retrouvés seuls tous les deux, cette demande inattendue à laquelle elle avait répondu un grand oui. Elle n'avait pas hésité une seconde elle savait que passer le reste de sa vie avec lui c'était ce qu'elle voulait le plus au monde, comment est-ce qu'elle aurait pu répondre autre chose que oui ?

Sans s'en rendre compte elle sourit, rien que de repenser à la demande en mariage, à la vague d'amour qu'elle avait ressenti pour lui en comprenant que ce qu'il ressentait pour elle était aussi fort que les sentiments qu'elle avait pour lui, elle était rassurée, en confiance, elle savait que désormais ils seraient deux. Son regard se balade sur les bâtiments qui se dressent devant elle, et à la vue d'un d'entre eux elle ne peut s'empêcher de perdre son sourire un instant. C'est aussi pour ça qu'elle est heureuse de quitter New York quelque temps, surtout cette année, vingt ans que c'est arrivé, vingt ans que ce matin de septembre sa vie a drastiquement changé, qu'elle a perdu celle qui avait toujours été là pour elle depuis son premier souffle. Les yeux posés sur sa main gauche, faisant tourner machinalement sa bague de fiançailles elle retrouve le sourire et murmure pour elle "Tu t'rends compte, j'vais me marier, moi … j'aurais voulu que tu sois là …" Chassant une larme qui tente de s'échapper de sa paupière elle termine sa cigarette et se redresse quand elle entend la voix de Karl dans la chambre. Écrasant le rouleau de tabac, elle revient à l'intérieur et s'appuie contre la porte fenêtre. Lorsqu'il lui dit qu'il semble oublier quelque chose elle lève sa main en désignant sa bague, un sourire aux lèvres. "T'as pas à cacher une nouvelle bague dans tes affaires cette fois, ça doit être ça." S'approchant de lui elle se tient devant lui, posant ses mains sur la nuque de Karl, se penchant vers lui et lui volant un baiser. Leur voyage était prévu depuis quelques temps, mais l'idée qu'ils avaient eu la veille était on ne peut plus inhabituelle pour débuter leurs vacances en Europe. Passant sa main dans les cheveux de son fiancé elle l'interroge un sourire au coin des lèvres. "Alors on le fait ? Pour de vrai ?"

⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

PIVETTE

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Sujet: Re: Just you and I against the world darlingDim 26 Sep - 18:27
Just you and I against the world darling
Feat. Dgee & Karl


⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝
Le regard posé sur elle, un sourire nait sur ses lèvres. Ce sourire qui transpire la bonne humeur et l’amour. Ce regard d’une personne qui voit devant lui une des plus grandes merveilles du monde. Il ne peut le cacher, il ressent un bonheur bien plus fort que ce qu’il a déjà senti, plus intense qu’il n’aurait jamais pu croire vivre. Il est en amour par dessus la tête pour la première fois de sa vie et il adore ça. Ça lui aura pris des années avant de s’en rendre compte, mais maintenant qu’il le sait, que c’est réel et réciproque, il ne la laissera pas lui filer entre les doigts. Il laisse s’échapper un rire quand elle lui dit que ça doit être le fait de ne pas avoir une bague de caché qui lui donne cette impression. Il secoue légèrement la tête avec amusement pour ensuite lui rendre ce trop bref baiser. Ça doit être ça oui, le fait de n’avoir rien à cacher. Il la regarde alors droit dans les yeux, passant ses bras autour de la taille de sa futur femme, la serrant doucement contre lui. Il hoche lentement la tête avant d’appuyer le front contre elle en fermant les yeux. Il caresse son dos en riant silencieusement. Il n’arrive pas à croire qu’ils prient cette décision si soudainement et qu’ils vont réellement le faire. Bien évidement, il ne peut qu’avoir hâte à ce fameux moment. Après tout, ce n’est pas n’importe quoi, bien au contraire, c’est un grand pas qu’ils s’apprêtent à faire. L’idée le rend fébrile et bien impatient, mais il se doit de faire preuve de patience, car tout arrive à qui sait attendre. Alors pour le moment, il se contente de profiter de quelques minutes contre elle en silence.

Mon passeport !! C’est ça que j’oubliais. C’que je suis con. Il se lève d’un bon, repoussant Dgee avec peu de délicatesse, mais pas trop brusquement, à la Karl quoi. Il ouvre la porte de son placard pour accéder à son petit coffre-fort où il cache ses papiers importants. Il entre alors la combinaison pour ainsi l’ouvrir et en sortir son passeport. Il se tourne ensuite vers la brune en tenant le carnet dans les airs. Là j’ai tout. Maintenant que j’y pense, une chance que je me suis souvenu de mon code… T’imagines sinon ? Y’a personne d’autre que moi qui le connait… C’est bien un miracle qu’il ne l’aie pas oublié avec tout le reste. Dans le pire des cas, il l’aurait fait ouvrir de force, mais quand-même. Il retourne donc vers elle, passant un bras autour de sa taille pour de nouveau l’attirer contre lui et l’embrasser avec toute l’amour qu’il peut ressentir pour elle. Tu sais que je t’aime ? Si elle en doute, il y a un méchant problème..!
⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝



PIVETTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Sujet: Re: Just you and I against the world darlingDim 26 Sep - 23:05
JUST YOU AND I AGAINST THE WORLD DARLING
Feat. QUENTIN KARLSON-SCOTT & DGEE SCOTT-KARLSON



⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

Elle se sent bien, tout simplement bien, heureuse, apaisée. Après des drames en tous genres, des années de débauches à n'en plus finir sans jamais penser au lendemain, et les péripéties des derniers mois suite à l'accident, elle sentait qu'enfin elle avait, elle aussi le droit d'être heureuse à son tour. Tout n'était pas totalement rose et sans nuage, la mémoire de Karl n'était pas encore revenue en totalité mais elle était là à ses côtés et elle n'avait aucune intention de laisser s'échapper un pareil bonheur. Être dans ses bras, c'était désormais l'endroit au monde qu'elle préférait. Elle apprécie l'instant et ferme les yeux lorsqu'il caresse son dos, puis en un instant elle se retrouve seul parce que, comme une furie il se lève et fonce droit sur le placard qui contient son coffre après avoir eu l'illumination que ce qu'il oubliait était son passeport. Dgee ne peut se retenir d'éclater de rire en le voyant agir de la sorte, du Karl dans toute sa splendeur. Lorsqu'il brandit sa pièce d'identité, l'air triomphant en revenant vers elle, elle lève les yeux au ciel et l'applaudit de cette victoire. "J'suis contente que certaines choses soient restées gravées dans ta mémoire, comme tout ce qui nous concerne par exemple !" Son esprit avait fait une sorte de tri sélectif lorsqu'il s'était réveillé est personne ne savait comment ce choses-là fonctionnent, elle était juste heureuse qu'elle et l'amour qu'elle avait pour lui ne se soit pas envolé de son crâne. Lorsqu'elle sent son bras s'enrouler autour de sa taille, elle passe ses propres bras autour du cou de son futur époux alors qu'ils partagent un baiser tendre et passionné. Elle ne peut s'empêcher de sourire lorsqu'il lui demande s'il lui demande si elle sait qu'il l'aime. C'est en l'embrassant passionnément à son tour qu'elle lui répond, mettant ensuite fin à ce baiser, restant si proche de lui, elle murmure. "J't'aime encore plus !" Posant ensuite son regard sur sa montre elle lui sourit de plus belle. "Faut qu'on se dépêche, on va être en retard !!" L'embrassant furtivement, elle fait volteface à son tour, attrapant sa valise, son sac elle le regarde en lui faisant un clin d'œil. "Prêt ?"

* * * * * * * * *

Alfred a chargé leurs bagages dans la voiture, et les emmène sur le chemin de l'aéroport, avant de bifurquer de l'itinéraire prévu initialement après quelques minutes, il se gare à l'arrière d'un bâtiment et se retourne vers le siège arrière pour s'adresser à Dgee et Karl. "Vous serez plus tranquille ici que par l'entrée principale, deuxième étage, le bureau 125, est-ce que je vous attends là ou je vous accompagne ?" Posant sa main sur l'épaule de son garde du corps et ami et lui sourit. "Mon cher Alfred, tu viens avec nous, parce qu'on va avoir besoin de toi !" Quelques dix minutes plus tard, dans ledit bureau, Dgee sent un brin de stress l'envahir, ou alors ce n'est que l'excitation de cet instant ? Ses deux mains serrent celle de Karl, ses yeux sont plongés dans ceux de l'homme qu'elle aime et le sourire qu'elle affiche ferait sauter tous les doutes de quiconque pourrait en avoir à leur sujet. Fermant un instant les yeux, prenant une profonde inspiration, elle répond à la question qu'on vient de lui poser. "OUI, bien sûr que je le veux !" Elle sourit et se mord doucement la lèvre en voyant un sourire illuminer le visage de son homme face à elle alors qu'elle serre ses mains de plus belle lorsque c'est à son tour de répondre à la question fatidique.

⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

PIVETTE

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Just you and I against the world darling
Revenir en haut Aller en bas
 

Just you and I against the world darling

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I've got 99 problems :: ailleursland - dancing through life :: rest of the world-