La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
Découvrez les badges, de quoi rendre votre profil encore plus personnalisé love ça se passe par ici !
Vous êtes un peu paumés ? hidebox Rendez vous sur : www.keskispass.com
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
Le Deal du moment :
Les Loups-Garous de Thiercelieux (Edition 2021) ...
Voir le deal
7.75 €

Partagez
 

 (flashback) vamos a la playa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marley Burberry
To do list rp :
prénom nom - www
Summary :
Résumé TRES COURT de votre personnage.
Date d'inscription :
12/10/2020
Messages :
49
Pseudo :
Ajar
Player's pronoun :
Elle
Rythme de rp :
Autant que faire se peut
Multinicks :
Prénom Nom / Prénom Nom / Prénom Nom /
Avatar :
Aaron Paul .cranberry
(flashback) vamos a la playa Giphy
Age :
37 ans
Nationality :
/américain
Origins :
/neo-zelandaises
Religion :
/neutral
Status :
Célibataire
Orientation :
Hétérosexuel
Work :
Ancien boxeur, donne des cours au lift
Home adress :
/
Communities :
- Drive Safe
-Lift
Trigger :
/viol, relations amoureuses toxiques, violence sur mineurs
Warning :
/alcool, drogue
aucun badge pour l'instant.
To do list rp : prénom nom - www Summary : Résumé TRES COURT de votre personnage. Date d'inscription : 12/10/2020
Messages : 49
Pseudo : Ajar
Player's pronoun : Elle
Rythme de rp : Autant que faire se peut
Multinicks : Prénom Nom / Prénom Nom / Prénom Nom /
Avatar : Aaron Paul .cranberry
(flashback) vamos a la playa Giphy
Age : 37 ans
Nationality : /américain
Origins : /neo-zelandaises
Religion : /neutral
Status : Célibataire
Orientation : Hétérosexuel
Work : Ancien boxeur, donne des cours au lift
Home adress : /
Communities : - Drive Safe
-Lift
Trigger : /viol, relations amoureuses toxiques, violence sur mineurs
Warning : /alcool, drogue
aucun badge pour l'instant.
Sujet: (flashback) vamos a la playaMer 20 Oct - 23:04
Dans la liste des idées les plus débiles à réaliser pour apparaître dans la liste d’honneur des Darwin Awards, il y avait… « dire à sa femme que lorsqu’elle serait vieille, elle ressemblerait à sa mère », « être électricien mention plomberie », et se faire des nœuds dans les branchements, ou à l’inverse, vouloir changer l’ampoule de sa salle de bains alors que l’on est… dans le dit bain #Cloclo #2,21Gigowatts ! Mais plus stupide encore, il y avait « partir en vacances avec son ex ». Tu savais que l’idée n’était clairement pas l’idée du siècle, mais pourtant, c’était bien là le projet que tu avais proposé à Eryn. D’abord, un peu par hasard. Pour être tout à fait honnête, tu étais persuadé qu’elle te dirait non, surtout au vu de la tournure un peu gênante que la discussion avait pris, lors de votre soirée raclette. Mais pourtant… rien. Rien n’avait changé entre vous. Rapidement, la gêne avait laissé place à ce que vous saviez faire de mieux. Vous aviez laissé ça là, caché dans un coin de votre tête, dans le tiroir des trucs à régler plus tard. Et l’air de rien, vous aviez terminé la soirée ensemble. Et c’est à l’issue de cette soirée que tu avais reçu un message d’Eryn. Quelques jours plus tard, peut-être, mais ça valait pour une réponse ! Et mieux que ce que tu avais espéré : celle-ci était positive. Bordel. Tu commençais sérieusement à paniquer. Et pourtant, ces vacances, elles ne t’engageaient à rien… et elle non plus, d’ailleurs. une pause entre amis. Oh, vraiment ? Peut-être, peut-être pas. A vrai dire, tu étais totalement largué dans tes émotions. En fait, ça t’arrangeait, de dire ça. Mais la réalité était ailleurs : tu n’avais aucune envie d’assumer tes réels sentiments.Et en attendant d’être capable de faire face à ces trucs bizarres que tu n’avais plus eu l’impression de ressentir depuis tes seize ans, tu avais décidé de façon totalement arbitraire que ces vacances seraient donc… une sortie entre amis – Juste Eryn et toi. normal t’essayais de te rassurer comme tu pouvais, en attendant, impatient devant sa porte. Dans tes sacs, de quoi tenir quelques jours, et surtout, vos billets pour l’ailleurs. Les plages, la musique aux cuivres qui réchauffaient les âmes et les coeurs, et les soirées dont seule l’Amérique latine avait le secret. Le coeur léger, tu avais clairement du mal à contenir ton excitation, et frappais à sa porte « Come on, Eryn !! le Brésil nous attend ! » lançais tu assez fort, espérant qu’elle t’entende du fond de son appart’… vite ! Il fallait qu’elle ouvre : tu ne tenais plus d’impatience.


@Eryn O'Hare (flashback) vamos a la playa 2881807329
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eryn O'Hare
To do list rp :
daisy - www
andy - www
marley 2 - www

TERMINES :
ornella - www

ABANDONNES :
tray - www
marley - www
Summary :
Déposée à l’orphelinat à huit mois, c’est à un an que David O’Hare, riche célibataire, adopte Eryn. Ses racines, elle ne les connaît pas et si l’envie l’a rongée une bonne partie de son adolescence, elle se complaît à présent dans l’ignorance. Eryn est une O’Hare, et s’il y a bien un seul et unique trait de caractère qu’elle partage avec son père adoptif, c’est bien son envie de ne surtout pas entrer dans des cases. Aujourd’hui, après de vaines tentatives à l’université locale où elle a surtout brillé par ses capacités à s’enfiler des pintes cul sec, elle gère un bar dont elle loue la surface et habite juste au-dessus, dans un appart appartenant à son père à qui elle ne paie pas de loyer. Certains diront qu’elle est une ratée, d’autres que c’est une véritable génie – tout dépend de leur classe sociale, en vérité.
Date d'inscription :
01/03/2020
Messages :
235
Pseudo :
k-ro
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
1x/semaine
Multinicks :
Ricardo Diaz - Anneke Van Asten - Moira Abberline - Clare Green
Avatar :
Krysten Ritter + tearsflight
(flashback) vamos a la playa 1275b19c93862ee5d031f0d05761cbcbec5a0b4c
Age :
33 ans
Status :
célibataire
Orientation :
pansexuelle, panromantique
Work :
patronne de bar
Home adress :
brooklyn
Communities :
the overkill
Trigger :
relations toxiques romantisées, viol
Warning :
adoption
(flashback) vamos a la playa 29(flashback) vamos a la playa 1(flashback) vamos a la playa 16b(flashback) vamos a la playa 46(flashback) vamos a la playa 38(flashback) vamos a la playa 58(flashback) vamos a la playa 68(flashback) vamos a la playa 102(flashback) vamos a la playa 32(flashback) vamos a la playa 72(flashback) vamos a la playa 73(flashback) vamos a la playa 55(flashback) vamos a la playa 125(flashback) vamos a la playa 140
To do list rp : daisy - www
andy - www
marley 2 - www

TERMINES :
ornella - www

ABANDONNES :
tray - www
marley - www
Summary : Déposée à l’orphelinat à huit mois, c’est à un an que David O’Hare, riche célibataire, adopte Eryn. Ses racines, elle ne les connaît pas et si l’envie l’a rongée une bonne partie de son adolescence, elle se complaît à présent dans l’ignorance. Eryn est une O’Hare, et s’il y a bien un seul et unique trait de caractère qu’elle partage avec son père adoptif, c’est bien son envie de ne surtout pas entrer dans des cases. Aujourd’hui, après de vaines tentatives à l’université locale où elle a surtout brillé par ses capacités à s’enfiler des pintes cul sec, elle gère un bar dont elle loue la surface et habite juste au-dessus, dans un appart appartenant à son père à qui elle ne paie pas de loyer. Certains diront qu’elle est une ratée, d’autres que c’est une véritable génie – tout dépend de leur classe sociale, en vérité. Date d'inscription : 01/03/2020
Messages : 235
Pseudo : k-ro
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : 1x/semaine
Multinicks : Ricardo Diaz - Anneke Van Asten - Moira Abberline - Clare Green
Avatar : Krysten Ritter + tearsflight
(flashback) vamos a la playa 1275b19c93862ee5d031f0d05761cbcbec5a0b4c
Age : 33 ans
Status : célibataire
Orientation : pansexuelle, panromantique
Work : patronne de bar
Home adress : brooklyn
Communities : the overkill
Trigger : relations toxiques romantisées, viol
Warning : adoption
(flashback) vamos a la playa 29(flashback) vamos a la playa 1(flashback) vamos a la playa 16b(flashback) vamos a la playa 46(flashback) vamos a la playa 38(flashback) vamos a la playa 58(flashback) vamos a la playa 68(flashback) vamos a la playa 102(flashback) vamos a la playa 32(flashback) vamos a la playa 72(flashback) vamos a la playa 73(flashback) vamos a la playa 55(flashback) vamos a la playa 125(flashback) vamos a la playa 140

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t2530-eryn-can-t-stop-the-spirits-when-they-need-you https://www.ivegot99problems.com/t2586-ask-eryn-o-hare#61194
Sujet: Re: (flashback) vamos a la playaDim 5 Déc - 10:52
Le telephone vibre et s’allume sur la table basse. David, avec un émoticône de clown, suivi d’un autre émoticône dont je tairai la description, ça vaut mieux. David est l’avocat de cet homme d’affaires qui a décidé de racheter l’Overkill. Tout le bâtiment, en fait, mais surtout l’Overkill, et il en est un peu hors de question. Alors, Eryn se moque un peu, beaucoup, pas toujours très gentiment de ce pauvre David l’avocat qui ne fait que son travail mais qui la harcèle au téléphone depuis quelques semaines car elle ne coopère pas. David par-ci, David par-là, Eryn est tellement habituée à parler de lui en utilisant son prénom qu’en décrochant, ça sort naturellement : « Hello, David. I mean, Sir. Shit. » La panique s’empare d’Eryn. Pourtant, plutôt que de s’arrêter, respirer un peu, dire pardon et recommencer sur de bonnes bases, elle tente de se rattraper : « I can’t believe I’ve just said that. And now I’ve gone and said shit. Twice ! » … et s’enfonce. « Oh, I’m so sorry Sir ! »

De toute façon, David n’a pas grand-chose de plus à apprendre à Eryn et elle n’a pas le temps. Alors, rouge de honte, elle se contente de suivre le reste de la conversation sans chercher à argumenter plus que de raison, puis raccroche. L’avocat a eu l’extrême décence de ne même pas relever le manque de respect de la barmaid. Peut-être parce qu’il y est habitué, le pauvre n’est pas épargné par la hargne d’Eryn. What am I supposed to do, shake his hand and say ‘Congratulations, you’re an idiot’ ? Non, définitivement pas. Ce qui est sûr, c’est que ce coup de fil a eu le don de mettre une Eryn pourtant si heureuse de prendre des vacances à l’étranger pour la première fois depuis plusieurs années en rogne. Aussitôt raccroché, elle s’affale dans son canapé et gémit dans un coussin en se frappant le front d'une main. « Mais quelle débile ! Quelle stupide, débile, crétine ! » Alors, pour se consoler, même s’il n’est que dix heures du matin, elle allume la télévision sur une télé-réalité quelconque, file dans son frigo et en sort un de ces immondes plats au micro-ondes qu’elle se sert entre deux services quand elle n’a pas le temps. « Bless this highly nutritious microwavable macaroni and cheese dinner and the people who sold it on sale. Amen. » De toute façon, Marley ne doit pas arriver avant une autre demi-heure.

Du moins, c’est ce qu’elle pensait, puisqu’elle n’a pas le temps de planter sa fourchette dans les macaronis que la sonnette retentit. Invite him out for a drink and then, after about 20 minutes, casually drop into the conversation the fact that you’d like to marry him and have lots of sex and babies. Elle fronce les sourcils. Attends, quoi ? Non ! Ce serait la pire chose à dire à Marley, la pire, vraiment, 0/20 pour l’idée Eryn. Et dire qu’elle s’apprête à passer quelques jours au Brésil avec lui. Qu’est-ce qui lui a pris d’accepter ça, aussi ? Pas que l’idée la rebute, loin de là, la vitesse à laquelle elle a répondu par l’affirmative à la proposition prouve au contraire que la perspective de vacances avec Marley est plutôt séduisante. Mais si l’idée était alléchante, la vérité est qu’il aurait mieux valu décliner. Juste pour ne pas retomber dans ses vieux travers. Après tout, ils avaient déjà essayé d’être ensemble et ça s’était mal terminé. Elle soupire, proprement agacée pour la journée, et décide de chasser cette pensée dans un grand gémissement : « I’m eating junk food and watching rubbish, you better come in and stop me! » Puis, difficilement, elle finit par s’extirper du canapé pour aller lui ouvrir. « Désolée, je veux pas plomber l’ambiance Marley. » Elle se gratte l’arrière de la tête et s’efforce de plaquer un sourire sincère sur son visage. « C’est que j’ai fait que des conneries depuis ce matin, j’ai raconté n’importe quoi à l’avocat de ce type qui veut racheter l’Overkill, bref, vivement qu’on soit dans l’avion. » Elle s’écarte pour le laisser entrer. « Je sais même pas pourquoi j’ai répondu, je l’avais prévenu que j’étais en vacances en plus ! Bref. Je te promets que je vais éviter de faire la rabat-joie, éteindre mon téléphone et profiter. » D’ailleurs, elle s’exécute. « Bye, David, see you never. »

Aussitôt le portable éteint et planqué dans sa poche, Eryn reprend un peu de contenance. Elle place les mains sur ses hanches et offre à Marley son premier véritable regard depuis qu’elle lui a ouvert la porte. « Désolée pour tout ça. Tu veux partager ce délicieux repas de mac and cheese de dix heures du mat’ avec moi avant de partir ? »


_________________
she's made of ecstasy
when we stopped it didn't stop the pain. we beat the shit out of the day. everything we did felt right, and everyone we knew knew why, nothing that we did wouldn't make any sense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marley Burberry
To do list rp :
prénom nom - www
Summary :
Résumé TRES COURT de votre personnage.
Date d'inscription :
12/10/2020
Messages :
49
Pseudo :
Ajar
Player's pronoun :
Elle
Rythme de rp :
Autant que faire se peut
Multinicks :
Prénom Nom / Prénom Nom / Prénom Nom /
Avatar :
Aaron Paul .cranberry
(flashback) vamos a la playa Giphy
Age :
37 ans
Nationality :
/américain
Origins :
/neo-zelandaises
Religion :
/neutral
Status :
Célibataire
Orientation :
Hétérosexuel
Work :
Ancien boxeur, donne des cours au lift
Home adress :
/
Communities :
- Drive Safe
-Lift
Trigger :
/viol, relations amoureuses toxiques, violence sur mineurs
Warning :
/alcool, drogue
aucun badge pour l'instant.
To do list rp : prénom nom - www Summary : Résumé TRES COURT de votre personnage. Date d'inscription : 12/10/2020
Messages : 49
Pseudo : Ajar
Player's pronoun : Elle
Rythme de rp : Autant que faire se peut
Multinicks : Prénom Nom / Prénom Nom / Prénom Nom /
Avatar : Aaron Paul .cranberry
(flashback) vamos a la playa Giphy
Age : 37 ans
Nationality : /américain
Origins : /neo-zelandaises
Religion : /neutral
Status : Célibataire
Orientation : Hétérosexuel
Work : Ancien boxeur, donne des cours au lift
Home adress : /
Communities : - Drive Safe
-Lift
Trigger : /viol, relations amoureuses toxiques, violence sur mineurs
Warning : /alcool, drogue
aucun badge pour l'instant.
Sujet: Re: (flashback) vamos a la playaMar 7 Déc - 11:04
Il n’était pas rare de te voir rêvasser. A quoi ? Ce n’était pas toujours à la même chose. Parfois, tu repensais à cette carrière que t’avais du abandonner. D’autres fois, tu imaginais ce que tu avais gâché avec Eryn. A quoi ressemblerait votre vie, à tous les deux, si tu n’avais pas tout foutu en l’air comme un crétin ? Difficile à dire, en tous cas, certainement pas à ce mikmak étrange. Bon, ça aurait pu être pire. Tu aurais pu te voir rayé de la carte de sza vie, point barre, elle n’aurait pas cherché plus loin, toi t’aurais été voir ailleurs si elle y était ; fin de l’histoire. Mais vous aviez eu l’intelligence de rester amis. Bons amis. TRES bons am… bon, ok, on a compris. souvent, Wes venait t’enquiquiner avec ses remarques et questions destinées à te piquer. Spoiler alert : c’était plutôt bien réussi. Et puis… Il y avait Maxine. Toujours là pour avoir le mot qu’il fallait. La réflexion bien sentie. T’étais devenu champion dans l’art du rouler d’yeux, et t’espérais secrètement que ça finisse comme discipline olympique.  T’avais réussi à mettre tout ce petit monde dehors, et enfin, t’avais pu prétendre travailler – un peu. Point trop n’en fallait, t’étais quand même supposé partir en vacances moins de deux heures plus t… Tu ouvrais de grands yeux en regardant ta montre. Tant pis. Ce serait pour plus tard, tu rattraperais ton léger retard une autre fois. Tu te levais comme un diable hors de sa boite, attrapais ta veste sur son porte manteau, et te retrouvais chez Eryn en moins de temps qu’il n’en fallait pour dire « vamos a la playa » eh merde. Pourquoi t’avais pensé ça ? Maintenant, t’avais cette vieille chanson des années quatre-vingt coincé entre les oreilles.Impossible de t’en défaire, tu allais la siffloter jusqu’à demain, au moins.

Lorsqu’elle t’ouvrit la porte, tu la saluais, lui adressant un énorme sourire trop grand pour être honnête Dans le fond, t’étais encore plus heureux que ce que tu aurais bien voulu admettre, de passer ces vacances avec Eryn. Et t’étais le plus heureux à l’idée de n’avoir pas suivi les conseils de tes proches : partir en vacances avec son ex ? la meilleure idée de ta vie. Derrière la porte, tu l’entendais et tu éclatais de rire « I won’t stop, I’ll help you ! » en voyant son sourire, tu grimaçais. Tu voyais bien que quelque chose n’allait pas. T’avais à peine remarqué que déjà, elle t’expliquait. Bienveillant, tu caressais son bras « qu’est ce qu’il voulait encore, ce naze ? Tu veux que je le boxe ? » avais-tu lancé,  taquin, mais malgré tout soucieux. Lui adressant un sourire, tu haussais les épaules, avant de lui assurer : « hey, tu feras jamais la rabat-joie. J’veux dire… c’pas comme si j’étais pas râleur moi non plus. Alors… si t’as besoin… râle  un bon coup… j’m’y mettrai avec toi. » t’avais ricané, avant de regarder son plat, reposant ton regard clair sur le sien, ton sourire ne quittant pas ton visage : « tu rigoles ? J’adorerais, partager ce délicieux repas de mac and cheese de dix heures du mat’ avec toi ! » tu lui adressais un clin d’oeil, allant te chercher une fourchette, et t’installais dans le canapé, attendant qu’elle ne te rejoigne. Soupirant, tu mordillais ta lèvre inférieure, avant de demander : « c’est quoi le plan, pour l’Overkill… ? Comment tu comptes te défendre… ? Si t’as besoin d’un avocat… j’peux te prendre rendez-vous avec le mien. J’vais te la jouer connard blindé mais… c’est l’un des meilleurs en ville » t’avais toujours détesté ce genre de types pétés de thunes qui jouaient de leurs relations. Mais là.. c’était un cas d’extrême urgence. Parce qu’il s’agissait de l’Overkill, et surtout : d’Eryn.[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eryn O'Hare
To do list rp :
daisy - www
andy - www
marley 2 - www

TERMINES :
ornella - www

ABANDONNES :
tray - www
marley - www
Summary :
Déposée à l’orphelinat à huit mois, c’est à un an que David O’Hare, riche célibataire, adopte Eryn. Ses racines, elle ne les connaît pas et si l’envie l’a rongée une bonne partie de son adolescence, elle se complaît à présent dans l’ignorance. Eryn est une O’Hare, et s’il y a bien un seul et unique trait de caractère qu’elle partage avec son père adoptif, c’est bien son envie de ne surtout pas entrer dans des cases. Aujourd’hui, après de vaines tentatives à l’université locale où elle a surtout brillé par ses capacités à s’enfiler des pintes cul sec, elle gère un bar dont elle loue la surface et habite juste au-dessus, dans un appart appartenant à son père à qui elle ne paie pas de loyer. Certains diront qu’elle est une ratée, d’autres que c’est une véritable génie – tout dépend de leur classe sociale, en vérité.
Date d'inscription :
01/03/2020
Messages :
235
Pseudo :
k-ro
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
1x/semaine
Multinicks :
Ricardo Diaz - Anneke Van Asten - Moira Abberline - Clare Green
Avatar :
Krysten Ritter + tearsflight
(flashback) vamos a la playa 1275b19c93862ee5d031f0d05761cbcbec5a0b4c
Age :
33 ans
Status :
célibataire
Orientation :
pansexuelle, panromantique
Work :
patronne de bar
Home adress :
brooklyn
Communities :
the overkill
Trigger :
relations toxiques romantisées, viol
Warning :
adoption
(flashback) vamos a la playa 29(flashback) vamos a la playa 1(flashback) vamos a la playa 16b(flashback) vamos a la playa 46(flashback) vamos a la playa 38(flashback) vamos a la playa 58(flashback) vamos a la playa 68(flashback) vamos a la playa 102(flashback) vamos a la playa 32(flashback) vamos a la playa 72(flashback) vamos a la playa 73(flashback) vamos a la playa 55(flashback) vamos a la playa 125(flashback) vamos a la playa 140
To do list rp : daisy - www
andy - www
marley 2 - www

TERMINES :
ornella - www

ABANDONNES :
tray - www
marley - www
Summary : Déposée à l’orphelinat à huit mois, c’est à un an que David O’Hare, riche célibataire, adopte Eryn. Ses racines, elle ne les connaît pas et si l’envie l’a rongée une bonne partie de son adolescence, elle se complaît à présent dans l’ignorance. Eryn est une O’Hare, et s’il y a bien un seul et unique trait de caractère qu’elle partage avec son père adoptif, c’est bien son envie de ne surtout pas entrer dans des cases. Aujourd’hui, après de vaines tentatives à l’université locale où elle a surtout brillé par ses capacités à s’enfiler des pintes cul sec, elle gère un bar dont elle loue la surface et habite juste au-dessus, dans un appart appartenant à son père à qui elle ne paie pas de loyer. Certains diront qu’elle est une ratée, d’autres que c’est une véritable génie – tout dépend de leur classe sociale, en vérité. Date d'inscription : 01/03/2020
Messages : 235
Pseudo : k-ro
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : 1x/semaine
Multinicks : Ricardo Diaz - Anneke Van Asten - Moira Abberline - Clare Green
Avatar : Krysten Ritter + tearsflight
(flashback) vamos a la playa 1275b19c93862ee5d031f0d05761cbcbec5a0b4c
Age : 33 ans
Status : célibataire
Orientation : pansexuelle, panromantique
Work : patronne de bar
Home adress : brooklyn
Communities : the overkill
Trigger : relations toxiques romantisées, viol
Warning : adoption
(flashback) vamos a la playa 29(flashback) vamos a la playa 1(flashback) vamos a la playa 16b(flashback) vamos a la playa 46(flashback) vamos a la playa 38(flashback) vamos a la playa 58(flashback) vamos a la playa 68(flashback) vamos a la playa 102(flashback) vamos a la playa 32(flashback) vamos a la playa 72(flashback) vamos a la playa 73(flashback) vamos a la playa 55(flashback) vamos a la playa 125(flashback) vamos a la playa 140

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t2530-eryn-can-t-stop-the-spirits-when-they-need-you https://www.ivegot99problems.com/t2586-ask-eryn-o-hare#61194
Sujet: Re: (flashback) vamos a la playaMer 19 Jan - 16:26
L’attitude de Marley arrache un sourire à Eryn. Il y arrive toujours, même après tout ce temps – à trouver le bon moyen de détendre l’atmosphère. Elle lui adresse un sourire lorsqu’il vient s’installer, fourchette dégainée, face à elle, avec son air concerné presque crédible et ses questions. La vérité, c’est qu’en termes de stratégie, la barmaid n’a rien. Rien de plus, en tout cas, que son don inné pour le sarcasme et ses petits principes dont les connards en costume qui veulent lui acheter son bien n’ont finalement que faire. Elle les voit déjà ricaner, mais quelle est mignonne à s’énerver celle-là, c’est bien poupée, t’es un bon petit yorkshire à mémé, t’aboies fort mais t’es pas bien vilaine et c’est tout ce qui compte. Ew.

Pour se donner un peu de consistance, elle pioche dans le plat de mac and cheese. C’est le moment que choisit Marley pour lui parler de son avocat et elle n’a pas encore avalé qu’elle secoue déjà la tête de gauche à droite dans un mmh-mmh étouffé. Histoire d’en rajouter une couche, elle signe « non » avec les mains. « J’ai pas d’argent à donner au meilleur avocat de la ville, Marley. » Elle ne squatte pas un des appartements de son père pour une raison. Monter un business, aussi rentable soit-il, ça coûte plus d’argent que ça n’en rapporte au début, et clairement elle n’a pas les économies pour s’offrir un avocat de la stature de son nouvel ami David. « Nan, le plan, c’est somme tout très classique : je vais gueuler fort et attendre que ça se passe. Comme d’hab. » Eryn hausse les épaules, dépitée. « De toute façon, j’ai rien d’autre. Je pourrais lui énumérer tous les vices cachés mais quelque chose me dit que l’autre gros con est tellement pété de thunes que ça lui ferait pas le même effet qu’à moi d’apprendre qu’il y a un problème d’isolation dans la cuisine. » Elle grimace puis, d’un geste de la main, chasse cette mauvaise passe de ses pensées. Ou tente, pour ce que ça vaut. « De toute façon, on est en vacances, alors je me mets sur off et je chercherai un plan de bataille concret à notre retour. T’es prêt ? T’as rien oublié ? »

_________________
she's made of ecstasy
when we stopped it didn't stop the pain. we beat the shit out of the day. everything we did felt right, and everyone we knew knew why, nothing that we did wouldn't make any sense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: (flashback) vamos a la playa
Revenir en haut Aller en bas
 

(flashback) vamos a la playa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I've got 99 problems :: ailleursland - dancing through life :: rest of the world-