La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
Découvrez les badges, de quoi rendre votre profil encore plus personnalisé love ça se passe par ici !
Vous êtes un peu paumés ? hidebox Rendez vous sur : www.keskispass.com
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau ...
Voir le deal

Partagez
 

 open up (briseïs)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicola Schubert
To do list rp :
alfred - adrian - you ?
Summary :
tw : décès, harcèlement

Mère décédée lors de l'accouchement, j'ai été surprotégée par mon père depuis mon plus jeune âge. Son petit bijou, j'ai grandi sur Broadway, toujours dans ses pattes, à voir en avant-première toutes les plus belles comédies musicales du monde. Je ne me suis jamais sentie bien dans ma peau jusqu'à ma sortie de l'école - à 16 ans - après une énième agression. Assignée au genre masculin à la naissance, je suis une fille, une femme et cela a été difficile à comprendre par mes camarades. J'ai commencé ma transition à dix-sept ans et n'ai jamais remis les pieds à l'école depuis. Dans la vie, je suis codeuse - j'ai appris de manière autodidacte les bases puis avec des professeurs particuliers, joue de temps à autre dans les ensembles de Broadway quand le projet me plait mais aussi, je poste à longueur de journée sur les réseaux sociaux, ayant un petit paquet de followers à mon actif.
Date d'inscription :
06/08/2021
Messages :
506
Pseudo :
spf.
Player's pronoun :
she/her/elle.
Rythme de rp :
une fois par semaine minimum.
Multinicks :
.
Avatar :
zion moreno + jojofeels.
open up (briseïs) D02b6ea1dc2cfa2189e54cb210e8be4311b549e0
Age :
30 ans.
Nationality :
américaine.
Origins :
mexicaines.
Religion :
athée.
Status :
célibataire.
Orientation :
hétérosexuelle.
Work :
codeuse.
Home adress :
1136 Fifth Avenue, au croise de la 5e et 95e, dans l'upper east side.
Communities :
- lgbtqia+ center
- broadway
- les latinxs
Trigger :
relations toxiques/malsaines, les triangles amoureux (sauf si un membre du trio est PNJ).
Warning :
décès, self harm, bullying, le T de LGBT
aucun badge pour l'instant.
To do list rp : alfred - adrian - you ? Summary : tw : décès, harcèlement

Mère décédée lors de l'accouchement, j'ai été surprotégée par mon père depuis mon plus jeune âge. Son petit bijou, j'ai grandi sur Broadway, toujours dans ses pattes, à voir en avant-première toutes les plus belles comédies musicales du monde. Je ne me suis jamais sentie bien dans ma peau jusqu'à ma sortie de l'école - à 16 ans - après une énième agression. Assignée au genre masculin à la naissance, je suis une fille, une femme et cela a été difficile à comprendre par mes camarades. J'ai commencé ma transition à dix-sept ans et n'ai jamais remis les pieds à l'école depuis. Dans la vie, je suis codeuse - j'ai appris de manière autodidacte les bases puis avec des professeurs particuliers, joue de temps à autre dans les ensembles de Broadway quand le projet me plait mais aussi, je poste à longueur de journée sur les réseaux sociaux, ayant un petit paquet de followers à mon actif.
Date d'inscription : 06/08/2021
Messages : 506
Pseudo : spf.
Player's pronoun : she/her/elle.
Rythme de rp : une fois par semaine minimum.
Multinicks : .
Avatar : zion moreno + jojofeels.
open up (briseïs) D02b6ea1dc2cfa2189e54cb210e8be4311b549e0
Age : 30 ans.
Nationality : américaine.
Origins : mexicaines.
Religion : athée.
Status : célibataire.
Orientation : hétérosexuelle.
Work : codeuse.
Home adress : 1136 Fifth Avenue, au croise de la 5e et 95e, dans l'upper east side.
Communities : - lgbtqia+ center
- broadway
- les latinxs
Trigger : relations toxiques/malsaines, les triangles amoureux (sauf si un membre du trio est PNJ).
Warning : décès, self harm, bullying, le T de LGBT
aucun badge pour l'instant.
https://www.ivegot99problems.com/t6400-once-upon-a-dream-nicola https://www.ivegot99problems.com/t6547-instagram-nschubert
Sujet: open up (briseïs)Dim 21 Nov - 12:30
Un dîner rapide dans l’un de mes restaurant préféré, nous avons vite filé vers le théâtre qui joue la nouvelle version de ‘Les Misérables’. Je pense que c’est la comédie musicale que j’ai le plus vu mais je ne m’en lasse pas et ne m’en lasserai jamais, c’est clair et nette. Il y a tout qui m’anime, dans cette comédie musicale. Le côté historique de la chose, les mots de Victor Hugo qui résonnent toujours autant en 2021 et cette envie et désir de liberté que je ressens toujours aujourd’hui. Notre vie n’a rien en commun avec celle de ces personnes et pourtant, leur message est toujours aussi fort. La pauvreté est toujours aussi là, la famine toujours présente. Debout à applaudir, je profite de chaque minute de cette standing ovation pour me recharger de cette énergie positive avant de passer une bonne partie de la nuit à discuter avec Briseïs. Nous n’avons pas toujours le temps de nous voir - businesswoman bonsoir - alors ce soir, on a des tas de choses à rattraper ! La salle commence à se vider et je me rassois sur les fauteuils du théâtre, préférant attendre de pouvoir sortir rapidement que de me faufiler dans la masse de gens. Mes yeux noirs dans ceux de ma meilleure amie, je souffle On a déjà parlé de tout ce qui concerne le travail… Mais dans ta vie privée alors ? Et j’inspecte son corps à la recherche d’une marque, de quelque chose de visible. Parce que son cher et tendre fiancé, je ne le sens pas. Mais qu’est-ce que je peux bien faire ? Et si je me trompais sur toute la ligne ? C’est quelque chose qui pourrait arriver et qui pourrait nous séparer, Bri et moi et ça, je ne l’accepterais pas. Alors, je pose ma main sur la sienne et souris légèrement Tu sais que tu peux tout me dire hein. L’endroit n’est peut-être pas propice à la conversation mais au pire, nous serons dans ma chambre - une boite de chocolat et de l’alcool entre nous deux - d’ici peu de temps.

@Briséïs McFaden

_________________

PUT A LITTLE LOVE ON ME.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Sujet: Re: open up (briseïs)Sam 11 Déc - 10:02
Si Briséïs avait déménagée et vivait au Staten Island avec Victor, elle découchait pour une fois ce soir. Elle n’allait pas très loin, si ce n’est sa meilleure amie. Cela faisait un petit moment qu’elles n’avaient pas pu se voir avec leur emploi du temps chargé. Il faut dire aussi qu’avec les soucis actuels de la jeune femme, elle n’avait pas trop osé. Il y avait la rupture, le déménagement, l’annulation du mariage. Cela faisait un paquet de choses à raconter à Nicola mais elles avaient toute la nuit. La pièce venait de se terminer et elle applaudit. Elle a passé un très bon moment et la salle était remplie. Elles attendent parce qu’elles ne sont pas pressées. Elles ont tout le temps devant elle. « Je sais oui.. merci. » Elle lui dit avec un sourire. « Le truc c’est que.. j’ai plein de choses à te dire mais chez toi ce sera mieux. » Elle n’avait pas très envie de devoir parler fort, que d’autres personnes entendent. Elle ne voulait pas lui déballer tout ça en deux minutes non plus. Les personnes devant elles semblent partir, moins de foule alors elle se lève. « On y va ? » Elle lui demande alors. Nicola n’habite pas très loin alors elles seront vites arrivées. Elle prend sa main afin qu’elles ne se perdent pas et elles se retrouvent vite à l’extérieur. L’air frais lui fait du bien. « Je te dirai ça quand on sera chez toi mais.. si tu me parlais plus de ce mec que tu as rencontré ? » La brune n’avait pas oublié son message où son amie lui disait avoir rencontré quelqu’un. Non, le pire, c’était qu’elle était accro. Ce devait être assez important pour qu’elle dise ce genre de choses. « Vous êtes genre.. ensemble ? Enfin, c’est sérieux ? » Elle avait souffert en amour de son côté mais elle n’avait pas envie qu’il en soit de même pour elle. Ce n’était pas la même chose, elle saurait reconnaître certains signes si son amie se faisait taper dessus mais elle n’en avait pas l’air. Elle espérait juste que ce mec la traiterait bien. « T’es heureuse ? »
Revenir en haut Aller en bas
Nicola Schubert
To do list rp :
alfred - adrian - you ?
Summary :
tw : décès, harcèlement

Mère décédée lors de l'accouchement, j'ai été surprotégée par mon père depuis mon plus jeune âge. Son petit bijou, j'ai grandi sur Broadway, toujours dans ses pattes, à voir en avant-première toutes les plus belles comédies musicales du monde. Je ne me suis jamais sentie bien dans ma peau jusqu'à ma sortie de l'école - à 16 ans - après une énième agression. Assignée au genre masculin à la naissance, je suis une fille, une femme et cela a été difficile à comprendre par mes camarades. J'ai commencé ma transition à dix-sept ans et n'ai jamais remis les pieds à l'école depuis. Dans la vie, je suis codeuse - j'ai appris de manière autodidacte les bases puis avec des professeurs particuliers, joue de temps à autre dans les ensembles de Broadway quand le projet me plait mais aussi, je poste à longueur de journée sur les réseaux sociaux, ayant un petit paquet de followers à mon actif.
Date d'inscription :
06/08/2021
Messages :
506
Pseudo :
spf.
Player's pronoun :
she/her/elle.
Rythme de rp :
une fois par semaine minimum.
Multinicks :
.
Avatar :
zion moreno + jojofeels.
open up (briseïs) D02b6ea1dc2cfa2189e54cb210e8be4311b549e0
Age :
30 ans.
Nationality :
américaine.
Origins :
mexicaines.
Religion :
athée.
Status :
célibataire.
Orientation :
hétérosexuelle.
Work :
codeuse.
Home adress :
1136 Fifth Avenue, au croise de la 5e et 95e, dans l'upper east side.
Communities :
- lgbtqia+ center
- broadway
- les latinxs
Trigger :
relations toxiques/malsaines, les triangles amoureux (sauf si un membre du trio est PNJ).
Warning :
décès, self harm, bullying, le T de LGBT
aucun badge pour l'instant.
To do list rp : alfred - adrian - you ? Summary : tw : décès, harcèlement

Mère décédée lors de l'accouchement, j'ai été surprotégée par mon père depuis mon plus jeune âge. Son petit bijou, j'ai grandi sur Broadway, toujours dans ses pattes, à voir en avant-première toutes les plus belles comédies musicales du monde. Je ne me suis jamais sentie bien dans ma peau jusqu'à ma sortie de l'école - à 16 ans - après une énième agression. Assignée au genre masculin à la naissance, je suis une fille, une femme et cela a été difficile à comprendre par mes camarades. J'ai commencé ma transition à dix-sept ans et n'ai jamais remis les pieds à l'école depuis. Dans la vie, je suis codeuse - j'ai appris de manière autodidacte les bases puis avec des professeurs particuliers, joue de temps à autre dans les ensembles de Broadway quand le projet me plait mais aussi, je poste à longueur de journée sur les réseaux sociaux, ayant un petit paquet de followers à mon actif.
Date d'inscription : 06/08/2021
Messages : 506
Pseudo : spf.
Player's pronoun : she/her/elle.
Rythme de rp : une fois par semaine minimum.
Multinicks : .
Avatar : zion moreno + jojofeels.
open up (briseïs) D02b6ea1dc2cfa2189e54cb210e8be4311b549e0
Age : 30 ans.
Nationality : américaine.
Origins : mexicaines.
Religion : athée.
Status : célibataire.
Orientation : hétérosexuelle.
Work : codeuse.
Home adress : 1136 Fifth Avenue, au croise de la 5e et 95e, dans l'upper east side.
Communities : - lgbtqia+ center
- broadway
- les latinxs
Trigger : relations toxiques/malsaines, les triangles amoureux (sauf si un membre du trio est PNJ).
Warning : décès, self harm, bullying, le T de LGBT
aucun badge pour l'instant.
https://www.ivegot99problems.com/t6400-once-upon-a-dream-nicola https://www.ivegot99problems.com/t6547-instagram-nschubert
Sujet: Re: open up (briseïs)Sam 18 Déc - 17:23
Avec les fêtes de fin d’année qui approchent, je n’ai le temps de rien et cela est franchement triste. J’ai envie d’avoir du temps, d’avoir plus de temps pour les gens que j’aime et, bien évidemment, ma meilleure amie fait partie de ces personnes que je n’ai pas le temps de voir aussi souvent que je le voudrais. Les journées à travailler, les soirées à assumer les boites de New York et puis, ma récente relation avec Alfred complique un peu le tout. Je refuse de devenir celle qui oublie ses ami(e)s pour un homme mais force est de constater que si j’ai deux heures, je pense de suite à l’Américain plus qu’à tous ceux avec qui j’ai passé de très nombreuses soirées. Le coeur attaché, ça ne me ressemble pas mais ça fait du bien. Si on écoute mon père, c’est même très beau à voir. Mais peut-être pas aussi beau que la comédie musicale que nous venons de voir. Sourire aux lèvres, le divertissement est fini et maintenant, c’est elle et moi et puis c’est tout. Je ne peux m’empêcher de lui poser des questions et si sa réponse me chagrine un peu - grande impatiente que je suis - je crois que cela veut dire qu’elle a des choses juteuses et croustillantes à partager. Pas de souci. Que je souffle avec un léger sourire. De toute façon, après ces semaines sans discuter, nous ne sommes pas à quelques minutes près. Et quand elle me demande si on y va, je saute du siège et lui emboîte rapidement le pas. Et quand elle me lance sur le sujet Alfred, il ne m’en faut pas beaucoup plus pour m’épancher sur le sujet. Je fais celle qui hésite un peu mais je connais toutes les réponses à ces questions. Alors… Il s’appelle Alfred Forbes et je le connais depuis que je suis toute petite. Ses parents sont amis avec les miens, enfin avec mon père. Que je dis. Mais avant que ma mère décède, c’était leur amie aussi. J’ai toujours eu un crash sur lui mais bon… Il y a vingt ans de cela, j’étais considérée comme un petit garçon par la société et par cette famille aussi. Briséis aussi m’a rencontré quand j’étais encore officiellement un garçon. Aujourd’hui, tout est différent. On s’est retrouvé il y a quelques semaines et une chose en emmenant une autre… Pas besoin de lui faire de dessin, elle me connaît et elle sait très bien ce que nous avons fait. C’est sérieux oui. On est pas ensemble mais on voit personne d’autre. Et c’est moi qui bloque là dessus. J’ai peur que de passer au couple nous porte préjudice. Je suis trop heureuse. Il est génial. Doux, calme, posé, un vrai prince charmant. Que je souffle en la regardant, me sentant rougir. Je pensais pas que c’était possible tout ça… J’en ai rencontré des bargeots mais lui, c’est différent et ça fait du bien. Tellement de bien.

_________________

PUT A LITTLE LOVE ON ME.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Sujet: Re: open up (briseïs)Sam 25 Déc - 11:16
Il y avait bien des choses que Briséïs n’avait pas dit à sa meilleure amie, des choses importantes. Elle espérait que celle-ci ne lui en voudrait pas quand elle lui avouerait cela. La jeune femme lui épargnerait certainement certains détails, tout comme ce qui se passait avec son fiancé. Néanmoins, il fallait bien qu’elle lui dise en revanche qu’elle n’allait pas se marier. Elle était invitée après tout et elle finirait par se poser des questions. Elle n’avait pas envie pourtant de le faire n’importe où. Elle préférait le faire dans un endroit où elles ne seraient que deux à entendre, au chaud. Elles allaient sortir d’ici de toute manière. Nicola a bien mieux à lui dire qu’elle-même. Elle préfère l’entendre parler d’Alfred et son histoire avec lui. Sa vie amoureuse était sûrement plus passionnante que la sienne. Elle ne savait pas vraiment où en était la sienne de toute façon. « Je crois que jai compris oui. » Elle lui dit en rigolant. La jeune femme était heureuse pour sa meilleure amie. Elle espérait cependant que celle-ci serait heureuse et qu’elle ne souffrirait pas. « C’est sérieux mais vous êtes pas ensemble ? » Elle fronce les sourcils parce qu’elle n’est pas certaine de comprendre leur relation. Elle n’aime pas trop non plus ces histoires d’être en couple sans l’être. « Et toi ? Tu as envie d’être avec lui je veux dire ? » La connaissant, elle suppose que oui et puis cela semble bien parti après tout. Elles finissent par arriver chez la brunette alors elle la laisse faire afin d’entrer à l’intérieur. Elle pose une main sur son bras. « Si tu es heureuse c’est tout ce qui compte et je le suis pour toi aussi. » Elle espérait surtout que les choses allaient durer pour son amie parce qu’elle méritait d’être heureuse. Briséïs ne croyait plus aux princes charmant, elle devait se marier après tout. Les choses n’avaient pas eu lieues. Elle avait un peu perdu foi en l’amour. « Je compte sur toi pour me tenir au courant de tout ça. Enfin c’est pas comme si tu avais le choix je vais te harceler. » Elle lui dit en rigolant, même si elle est mal placée pour lui réclamer des nouvelles sur son histoire alors qu’elle n’avait pas été capable de faire la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Nicola Schubert
To do list rp :
alfred - adrian - you ?
Summary :
tw : décès, harcèlement

Mère décédée lors de l'accouchement, j'ai été surprotégée par mon père depuis mon plus jeune âge. Son petit bijou, j'ai grandi sur Broadway, toujours dans ses pattes, à voir en avant-première toutes les plus belles comédies musicales du monde. Je ne me suis jamais sentie bien dans ma peau jusqu'à ma sortie de l'école - à 16 ans - après une énième agression. Assignée au genre masculin à la naissance, je suis une fille, une femme et cela a été difficile à comprendre par mes camarades. J'ai commencé ma transition à dix-sept ans et n'ai jamais remis les pieds à l'école depuis. Dans la vie, je suis codeuse - j'ai appris de manière autodidacte les bases puis avec des professeurs particuliers, joue de temps à autre dans les ensembles de Broadway quand le projet me plait mais aussi, je poste à longueur de journée sur les réseaux sociaux, ayant un petit paquet de followers à mon actif.
Date d'inscription :
06/08/2021
Messages :
506
Pseudo :
spf.
Player's pronoun :
she/her/elle.
Rythme de rp :
une fois par semaine minimum.
Multinicks :
.
Avatar :
zion moreno + jojofeels.
open up (briseïs) D02b6ea1dc2cfa2189e54cb210e8be4311b549e0
Age :
30 ans.
Nationality :
américaine.
Origins :
mexicaines.
Religion :
athée.
Status :
célibataire.
Orientation :
hétérosexuelle.
Work :
codeuse.
Home adress :
1136 Fifth Avenue, au croise de la 5e et 95e, dans l'upper east side.
Communities :
- lgbtqia+ center
- broadway
- les latinxs
Trigger :
relations toxiques/malsaines, les triangles amoureux (sauf si un membre du trio est PNJ).
Warning :
décès, self harm, bullying, le T de LGBT
aucun badge pour l'instant.
To do list rp : alfred - adrian - you ? Summary : tw : décès, harcèlement

Mère décédée lors de l'accouchement, j'ai été surprotégée par mon père depuis mon plus jeune âge. Son petit bijou, j'ai grandi sur Broadway, toujours dans ses pattes, à voir en avant-première toutes les plus belles comédies musicales du monde. Je ne me suis jamais sentie bien dans ma peau jusqu'à ma sortie de l'école - à 16 ans - après une énième agression. Assignée au genre masculin à la naissance, je suis une fille, une femme et cela a été difficile à comprendre par mes camarades. J'ai commencé ma transition à dix-sept ans et n'ai jamais remis les pieds à l'école depuis. Dans la vie, je suis codeuse - j'ai appris de manière autodidacte les bases puis avec des professeurs particuliers, joue de temps à autre dans les ensembles de Broadway quand le projet me plait mais aussi, je poste à longueur de journée sur les réseaux sociaux, ayant un petit paquet de followers à mon actif.
Date d'inscription : 06/08/2021
Messages : 506
Pseudo : spf.
Player's pronoun : she/her/elle.
Rythme de rp : une fois par semaine minimum.
Multinicks : .
Avatar : zion moreno + jojofeels.
open up (briseïs) D02b6ea1dc2cfa2189e54cb210e8be4311b549e0
Age : 30 ans.
Nationality : américaine.
Origins : mexicaines.
Religion : athée.
Status : célibataire.
Orientation : hétérosexuelle.
Work : codeuse.
Home adress : 1136 Fifth Avenue, au croise de la 5e et 95e, dans l'upper east side.
Communities : - lgbtqia+ center
- broadway
- les latinxs
Trigger : relations toxiques/malsaines, les triangles amoureux (sauf si un membre du trio est PNJ).
Warning : décès, self harm, bullying, le T de LGBT
aucun badge pour l'instant.
https://www.ivegot99problems.com/t6400-once-upon-a-dream-nicola https://www.ivegot99problems.com/t6547-instagram-nschubert
Sujet: Re: open up (briseïs)Mar 28 Déc - 22:16
Faire confiance à un homme n’a jamais été facile pour moi. Il y en a bien trop qui ont passé du temps - trop de temps - à tout faire pour me faire du mal, pour me faire souffrir. Les années d’harcèlement scolaires, les années à se faire prendre pour un vide couille, pour une expérience et tout ce qui va avec. Alors, si aujourd’hui je suis aussi lente pour avancer avec Alfred, c’est parce que les autres m’ont fait du mal, m’ont traumatisé. Je sais bien qu’il n’a rien en lien avec ces personnes, qu’il est doux, gentil, attentionné mais j’ai peur. Peur que si l’on commence à réellement s’afficher ensemble, qu’il reçoive la haine que j’ai reçu pendant des années. Aucune de mes aventures n’a été assez sérieuse et saine pour que je les affiche. Et, de ce fait, je ne sais pas ce qu’il se passerait. Peut-être que je fais ça autant pour le protéger que de me protéger. J’en ai envie mais j’ai peur. Je crois que n’attends que ça mais j’ai besoin d’un peu de temps d’adaptation. Je crois que j’ai aussi besoin de prendre du temps et d’être sûre qu’il ne va pas s’envoler dans dix jours quand il en aura marre d’attendre, tu vois ? Je ne dis pas que je veux qu’il mérite la chance qu’il a d’être avec moi mais peut-être bien que si. J’ai envie que l’on discute, que l’on apprenne encore à se connaître, que l’on voit si tout se passe bien. Je veux qu’il passe une soirée avec mon père histoire de voir comment ils agissent l’un avec l’autre. Je sais qu’avec Alfred, s’il se passe quelque chose, ce sera sérieux et durable alors je veux que tout soit parfait. Je suis vraiment heureuse mais ça m’est jamais arrivé alors bon… Il faut un temps d’adaptation et ma vie fait que les bons moments, les douceurs du quotidien, je les ai cherché pendant des années sans jamais les trouver. Il y a des moments plus propices à la vie et à l’amour que d’autres et je crois que cette fois-ci, je suis complètement dedans. J’ai envie de sauter, sans filet mais la peur de s’écraser est quand même présente. Je te dirai sa réaction à mon cadeau de noël ! Je lui ai créé une application, genre un petit jeu qui raconte plus ou moins notre histoire et à la fin, il y a une invitation pour un week end au Canada. Et je suis fière de moi, je ne peux pas le nier ! Je retire ma veste et mes chaussures que je lance dans un coin de ma chambre et me laisse tomber sur mon lit. Mon regard sur la brune, je souffle Et toi alors ? Les préparatifs avancent bien ? Noël, le mariage, les events qu’elle doit avoir à gérer avec le boulot ?

_________________

PUT A LITTLE LOVE ON ME.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Sujet: Re: open up (briseïs)Sam 29 Jan - 20:33
Briséïs avait du mal à faire confiance aux autres et autant dire que depuis son ex relation, les choses ne s’étaient pas arrangées. Elle ne savait pas vraiment dans quel genre de relation elle se trouvait avec Victor. Elle l’aimait beaucoup et, peut-être bien qu’elle avait des sentiments pour lui. Il était différent d’Ezra mais elle avait tout de même peur que les choses ne se passent pas bien. Elle avait peur de se donner corps et âme dans une histoire une nouvelle fois. Peur de souffrir. Elle n’avait pas envie de perdre cette relation avec le jeune homme. Elle devrait peut-être se lâcher mais pour le moment, elle devait encore réellement tourner la page et que tout le monde sache qu’elle ne se marierait pas. Pour le moment, elle préfère se concentrer sur la vie amoureuse de sa meilleure amie. Elle la connait et elle savait qu’elle est comme elle, elle a peur aussi. Elle pose une main sur celle de son amie. « Je comprends oui.. de toute manière tu n’es pas à un jour prêt. Mieux vaut prendre son temps que se précipiter et se casser la figure. J’espère quand même que c’est le bon et que ça continuera d’aller. » Elle lui dit avec un sourire sincère. Malheureusement, il y avait beaucoup d’histoires qui commençaient bien, où les choses étaient roses au départ et puis finalement, déception. Elle espérait donc que ce n’est pas ce qui se passerait pour Nicola. « Ne te pose pas trop de questions et laisse le temps faire. » C’était bien elle qui disait cela oui.. L’hôpital qui se fou de la charité comme on dit. « Oh c’est génial ça, tu me raconteras pour le week-end et puis s’il veut pas venir bah moi je n’ai rien de prévu pour l’instant. » Elle lui dit en rigolant. Elle devrait peut-être apprendre à connaître cet Alfred pour savoir comment il était. Elle espérait bien que son amie lui présente un jour mais elle suppose que cela se ferait quand les choses seront un peu plus officielles que maintenant. Elle s’allonge aux côtés de son amie. Voilà qu’elles vont se lancer sur le sujet qui fâche. « Hum.. en réalité c’est de cela qu’il fallait que je te parle. » Elle pose son regard sur le plafond, comme si celui-ci allait lui apporter quelques réponses. Ou lui envoyer du courage. « Ezra et moi.. on s’est séparés il y a quelques semaines alors je ne vais pas me marier, j’ai commencé à annuler ce qui était déjà prévu, je suis désolée. » Elle lui souffle alors qu’elle n’ose toujours pas poser son regard sur elle. « Je suis vraiment désolée de ne pas t’en avoir parlé avant mais.. c’était un peu compliqué ces derniers temps. Je sais que je vais en décevoir plus d’un finalement, de ne pas me marier mais je suppose qu’il vaut mieux maintenant qu’après. » Elle ne lui avoue pas les raisons, elle sait pourtant qu’elle peut tout lui dire mais elle avait honte de tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Nicola Schubert
To do list rp :
alfred - adrian - you ?
Summary :
tw : décès, harcèlement

Mère décédée lors de l'accouchement, j'ai été surprotégée par mon père depuis mon plus jeune âge. Son petit bijou, j'ai grandi sur Broadway, toujours dans ses pattes, à voir en avant-première toutes les plus belles comédies musicales du monde. Je ne me suis jamais sentie bien dans ma peau jusqu'à ma sortie de l'école - à 16 ans - après une énième agression. Assignée au genre masculin à la naissance, je suis une fille, une femme et cela a été difficile à comprendre par mes camarades. J'ai commencé ma transition à dix-sept ans et n'ai jamais remis les pieds à l'école depuis. Dans la vie, je suis codeuse - j'ai appris de manière autodidacte les bases puis avec des professeurs particuliers, joue de temps à autre dans les ensembles de Broadway quand le projet me plait mais aussi, je poste à longueur de journée sur les réseaux sociaux, ayant un petit paquet de followers à mon actif.
Date d'inscription :
06/08/2021
Messages :
506
Pseudo :
spf.
Player's pronoun :
she/her/elle.
Rythme de rp :
une fois par semaine minimum.
Multinicks :
.
Avatar :
zion moreno + jojofeels.
open up (briseïs) D02b6ea1dc2cfa2189e54cb210e8be4311b549e0
Age :
30 ans.
Nationality :
américaine.
Origins :
mexicaines.
Religion :
athée.
Status :
célibataire.
Orientation :
hétérosexuelle.
Work :
codeuse.
Home adress :
1136 Fifth Avenue, au croise de la 5e et 95e, dans l'upper east side.
Communities :
- lgbtqia+ center
- broadway
- les latinxs
Trigger :
relations toxiques/malsaines, les triangles amoureux (sauf si un membre du trio est PNJ).
Warning :
décès, self harm, bullying, le T de LGBT
aucun badge pour l'instant.
To do list rp : alfred - adrian - you ? Summary : tw : décès, harcèlement

Mère décédée lors de l'accouchement, j'ai été surprotégée par mon père depuis mon plus jeune âge. Son petit bijou, j'ai grandi sur Broadway, toujours dans ses pattes, à voir en avant-première toutes les plus belles comédies musicales du monde. Je ne me suis jamais sentie bien dans ma peau jusqu'à ma sortie de l'école - à 16 ans - après une énième agression. Assignée au genre masculin à la naissance, je suis une fille, une femme et cela a été difficile à comprendre par mes camarades. J'ai commencé ma transition à dix-sept ans et n'ai jamais remis les pieds à l'école depuis. Dans la vie, je suis codeuse - j'ai appris de manière autodidacte les bases puis avec des professeurs particuliers, joue de temps à autre dans les ensembles de Broadway quand le projet me plait mais aussi, je poste à longueur de journée sur les réseaux sociaux, ayant un petit paquet de followers à mon actif.
Date d'inscription : 06/08/2021
Messages : 506
Pseudo : spf.
Player's pronoun : she/her/elle.
Rythme de rp : une fois par semaine minimum.
Multinicks : .
Avatar : zion moreno + jojofeels.
open up (briseïs) D02b6ea1dc2cfa2189e54cb210e8be4311b549e0
Age : 30 ans.
Nationality : américaine.
Origins : mexicaines.
Religion : athée.
Status : célibataire.
Orientation : hétérosexuelle.
Work : codeuse.
Home adress : 1136 Fifth Avenue, au croise de la 5e et 95e, dans l'upper east side.
Communities : - lgbtqia+ center
- broadway
- les latinxs
Trigger : relations toxiques/malsaines, les triangles amoureux (sauf si un membre du trio est PNJ).
Warning : décès, self harm, bullying, le T de LGBT
aucun badge pour l'instant.
https://www.ivegot99problems.com/t6400-once-upon-a-dream-nicola https://www.ivegot99problems.com/t6547-instagram-nschubert
Sujet: Re: open up (briseïs)Lun 31 Jan - 23:49
Je crois que c’est la première fois que Briséis m’entend parler d’un homme de la façon dont je parle d’Alfred. C’est même sûr en fait. Il n’y en a pas beaucoup qui ont réellement réussi à percer ma peau et à atteindre mon coeur. Pourtant, les hommes je les aime et ce depuis mon plus jeune âge. Mais aucun n’a réussi, je n’en ai jamais trop voulu jusqu’à lui. Et ça me rend niaise, je m’en rends bien compte. Ainsi que peureuse. Je pense au pire alors que je devrais me concentrer sur le mieux, sur le meilleur, sur la beauté de la chose, que nos deux âmes se soient trouvées, aient accroché si facilement. C’est un peu comme si c’était “meant to be” alors que Dieu seul sait à quel point je ne crois absolument pas à cela. Effrayant et j’attends les conseils éclairés de ma meilleure amie. Qu’elle me soutienne de la sorte et valide ce que je ressens me fait du bien. J’en souris, timidement et souffle juste un Merci. parce que je lui dois bien ça. Je lui dois tellement plus. Elle m’a toujours accepté, elle a toujours été là pour m’aider, me remonter le moral, me faire voir le verre plein lorsque je le voyais vide. Briséis est de celles que l’on veut garder pour toujours auprès de soi et qui n’hésiteront pas à vous aiguiller, à montrer le faisceau de lumière dans le brouillard. Mon bonbon à moi. De toute façon, si je réfléchis trop, je risquerais de me faire un noeud au cerveau. Et je fais une petite grimace, comme pour imiter ce que je ressentirais si je venais à trop penser, trop réfléchir, tout faire en trop, de trop. Et face à son invitation, j’éclate de rire. Je te dirai ça… Mais par contre, nous deux c’est à Miami qu’on irait ! Histoire qu’elle prenne un peu de couleurs. Elle est belle, ma meilleure amie mais elle n’en reste pas palote. On pourrait presque croire qu’elle est malade, son corps filiforme n’aidant pas vraiment ! Mais c’est la personne qu’elle est et c’est tout ce qui compte. Et lorsque nous sommes chez moi et qu’elle me dit qu’elle n’est plus avec Ezra, j’ouvre grand les yeux. Choquée. Perturbée. Une belle histoire que je n’ai pas vu s’arrêter. Je tourne le visage vers elle, tentant de contrôler mes muscles et l’écoute s’excuser avant. Ma main glisse sur le drap et s’enroule autour de la sienne. Alors déjà, tu n’as pas à t’excuser. Ni à moi, ni à personne en fait. Ce n’est pas facile comme décision, je n’ai aucun doute là dessus. Mon coeur se serre pour elle et je souffle C’est lui ou toi ? Qui est à la base de cette décision, de cette volonté de séparer leurs chemins. Je ne sais pas trop quoi dire, quoi faire et je me laisse porter par mes émotions, par mon corps qui passe de sur le dos à sur le côté et lui fais un petit câlin. Et moi qui parle de cette histoire merveilleuse qui m’arrive… Comme quoi, on est pas synchronisées toutes les deux. Maintenant qu’après quoi ? Il a quelqu’un ? Je ne sais pas pourquoi, j’ai envie de tout lui mettre sur le dos mais peut-être que c’est elle à la base de tout cela.

_________________

PUT A LITTLE LOVE ON ME.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Sujet: Re: open up (briseïs)Ven 11 Mar - 18:18
Briséïs connaissait très bien les relations compliquées. Elle savait que ce n’était pas facile alors elle comprenait que Nicola se pose des questions sur sa relation. Elle n’était pas compliquée en soit mais la jeune femme ne voulait pas se précipiter. Elle voulait prendre son temps et voir comment les choses se passeraient. Elle ne pouvait que la comprendre. Mieux valait ne pas s’emballer au cas où les choses ne fonctionneraient pas. Elle espérait quand même que son amie réussirait davantage dans sa relation qu’elle. « Tu sais que je serai toujours là pour toi. » Elle lui dit avec un sourire. « Ah non hein, on va éviter. Puis si tu réfléchis trop tu n’as qu’à m’appeler. Je suis là pour ça aussi hein. » Elle savait pour autant qu’il y avait des sujets ou des choses dont on avait pas envie de parler. Parfois on voulait simplement être tranquille. Ce n’était pas contre la personne mais parfois on était pas d’humeur, le moral n’y étant pas. Elle hausse les épaules aux mots de Nicola. Peu importe où elle décidait d’aller, elle aimait voyager donc bon, cela ne la dérangeait pas plus que cela. Elle était ouverte à tout, sauf les endroits où il y avait trop d’araignées, de serpents et tout ça. Elle jurait qu’elle ne bougerait pas de sa chambre. « Oh bah tout me va tu sais, je te laisse choisir. Je n’y suis jamais allée alors fait gaffe je risquerai de te prendre au mot. » Elle lui dit en souriant. Peut-être bien qu’elles partiraient quelque part dans le monde toutes les deux pour des vacances ou un week-end. Elles devraient se prévoir ceci, cela faisait un moment qu’elles n’avaient pas fait ça. Elle en avait réellement envie en plus de cela. Elles devraient prévoir cela à un autre moment parce que leur conversation dévie sur tout autre chose. Il est temps pour la brunette d’évoquer ce qui la tourmente, de révéler ses secrets enfouis trop longtemps. Elle finit par avouer à sa meilleure amie qu’elle n’est plus fiancée et que par conséquent, il n’y aura plus de mariage. Elle s’excuse parce qu’elle lui a menti pendant plusieurs semaines mais elle n’a jamais trouvé le courage de lui dire la vérité. C’était aussi trop douloureux pour elle pour le faire pour le moment. « Non, c’est moi qui ai pris cette décision. » Ezra lui ne l’aurait jamais fait de lui-même. Elle n’aurait pas pu sortir de cette emprise si elle n’avait pas fini par appeler pour qu’il aille en centre pour se faire soigner et aller mieux. Sauf que tout ça, elle ne l’évoquerait pas vraiment avec Nicola. « Non pas du tout enfin, je ne crois pas. » Elle ne pense pas qu’il avait déjà refait sa vie avec quelqu’un d’autre mais si c’était le cas alors tant mieux. « C’est juste que les choses ne fonctionnaient plus vraiment entre nous. On ne faisait que se disputer alors je ne voyais pas comment un mariage aurait pu bien se passer et commencer comme cela.. » Dans le fond, elle ne mentait pas réellement puisqu’ils se disputaient souvent et qu’elle ne voyait pas une fin heureuse à tout ça. « Je suppose que ce n’était pas le bon.. »
Revenir en haut Aller en bas
Nicola Schubert
To do list rp :
alfred - adrian - you ?
Summary :
tw : décès, harcèlement

Mère décédée lors de l'accouchement, j'ai été surprotégée par mon père depuis mon plus jeune âge. Son petit bijou, j'ai grandi sur Broadway, toujours dans ses pattes, à voir en avant-première toutes les plus belles comédies musicales du monde. Je ne me suis jamais sentie bien dans ma peau jusqu'à ma sortie de l'école - à 16 ans - après une énième agression. Assignée au genre masculin à la naissance, je suis une fille, une femme et cela a été difficile à comprendre par mes camarades. J'ai commencé ma transition à dix-sept ans et n'ai jamais remis les pieds à l'école depuis. Dans la vie, je suis codeuse - j'ai appris de manière autodidacte les bases puis avec des professeurs particuliers, joue de temps à autre dans les ensembles de Broadway quand le projet me plait mais aussi, je poste à longueur de journée sur les réseaux sociaux, ayant un petit paquet de followers à mon actif.
Date d'inscription :
06/08/2021
Messages :
506
Pseudo :
spf.
Player's pronoun :
she/her/elle.
Rythme de rp :
une fois par semaine minimum.
Multinicks :
.
Avatar :
zion moreno + jojofeels.
open up (briseïs) D02b6ea1dc2cfa2189e54cb210e8be4311b549e0
Age :
30 ans.
Nationality :
américaine.
Origins :
mexicaines.
Religion :
athée.
Status :
célibataire.
Orientation :
hétérosexuelle.
Work :
codeuse.
Home adress :
1136 Fifth Avenue, au croise de la 5e et 95e, dans l'upper east side.
Communities :
- lgbtqia+ center
- broadway
- les latinxs
Trigger :
relations toxiques/malsaines, les triangles amoureux (sauf si un membre du trio est PNJ).
Warning :
décès, self harm, bullying, le T de LGBT
aucun badge pour l'instant.
To do list rp : alfred - adrian - you ? Summary : tw : décès, harcèlement

Mère décédée lors de l'accouchement, j'ai été surprotégée par mon père depuis mon plus jeune âge. Son petit bijou, j'ai grandi sur Broadway, toujours dans ses pattes, à voir en avant-première toutes les plus belles comédies musicales du monde. Je ne me suis jamais sentie bien dans ma peau jusqu'à ma sortie de l'école - à 16 ans - après une énième agression. Assignée au genre masculin à la naissance, je suis une fille, une femme et cela a été difficile à comprendre par mes camarades. J'ai commencé ma transition à dix-sept ans et n'ai jamais remis les pieds à l'école depuis. Dans la vie, je suis codeuse - j'ai appris de manière autodidacte les bases puis avec des professeurs particuliers, joue de temps à autre dans les ensembles de Broadway quand le projet me plait mais aussi, je poste à longueur de journée sur les réseaux sociaux, ayant un petit paquet de followers à mon actif.
Date d'inscription : 06/08/2021
Messages : 506
Pseudo : spf.
Player's pronoun : she/her/elle.
Rythme de rp : une fois par semaine minimum.
Multinicks : .
Avatar : zion moreno + jojofeels.
open up (briseïs) D02b6ea1dc2cfa2189e54cb210e8be4311b549e0
Age : 30 ans.
Nationality : américaine.
Origins : mexicaines.
Religion : athée.
Status : célibataire.
Orientation : hétérosexuelle.
Work : codeuse.
Home adress : 1136 Fifth Avenue, au croise de la 5e et 95e, dans l'upper east side.
Communities : - lgbtqia+ center
- broadway
- les latinxs
Trigger : relations toxiques/malsaines, les triangles amoureux (sauf si un membre du trio est PNJ).
Warning : décès, self harm, bullying, le T de LGBT
aucun badge pour l'instant.
https://www.ivegot99problems.com/t6400-once-upon-a-dream-nicola https://www.ivegot99problems.com/t6547-instagram-nschubert
Sujet: Re: open up (briseïs)Dim 17 Avr - 10:59
On a tellement de choses à se raconter toutes les deux et j’ai hâte que l’on soit dans l’intimité de ma chambre pour qu’elle se mette enfin à parler ! Je n’ai pas peur qu’on entende ce que je dis mais il semblerait qu’elle ait un peu plus la trouille que moi. Et même si ça m’embête un peu, je respecte complètement. Je vais finir par faire un tableau des pours et contres, ça sera drôle. Que je souffle avec un léger sourire sur le visage. Même si je venais à le faire maintenant, je sais qu’il y aurait bien plus d’arguments dans la colonne ‘pour’ que dans la colonne ‘contre’. Je le sais qu’Alfred est génial, qu’il est doux, qu’il est celui qu’il me faut. Et puis, malgré sa réaction parfaite lorsque je lui ai ouvert mon coeur - et mon corps - il y a cette appréhension. Celle qui ne m’a jamais quitté depuis ma transition. Est-ce que l’on se sert de moi ? Suis-je une bête de foire ? Il semblerait que non mais le doute persiste parce que j’ai été blessée trop de fois. Et c’est normal, je crois. Le psychologue me le confirme dès qu’on en parle mais me dit aussi que je devrais passer à autre chose. Et bien alors, qu’il vienne ou pas, on partira toutes les deux sur Miami à un moment. J’aime trop cette ville et si tu n’as jamais visité, c’est le moment ou jamais. Que je souffle avec un sourire. Sans compter qu’une petite escapade toutes les deux nous ferait le plus grand des biens. On pourrait discuter, faire du shopping, profiter l’une de l’autre et ça serait un joli rappel à nos soirées de lycée, enfermées dans ma chambre à discuter garçon toute la sainte soirée. Ces moments me manquent mais avec nos emplois du temps, il est souvent difficile de se retrouver, de passer un bon moment ensemble et d’être tout simplement comme les lycéennes qu’on était. Aujourd’hui, tout est trop adulte pour nous. Il y a nos jobs respectifs, nos familles, nos relations personnelles… Bref, nous devons faire de la place dans nos emplois du temps chargés maintenant. Mais je suis contente que nous ayions réussi à le faire toutes les deux, surtout avec ce qu’elle m’annonce. Je suis choquée mais pas déçue. Chacun y va à son rythme et je n’ose même pas imaginer ce qu’elle traverse depuis quelques semaines. J’aurais voulu être avec elle des le début… Un signe de tête pour acquiescer de sa réponse. Si elle a décidé de prendre cette décision, c’est qu’elle en avait besoin. Elle a pris position pour elle mais moi, à côté, je me sens comme la pire amie du monde. Je lui éclate ma joie et mon bonheur au visage mais je n’ai même pas été capable de voir qu’elle n’était pas bien. Une boule se forme dans mon estomac mais j’essaye de l’ignorer. Ce n’est pas à propos de moi, le monde ne tourne pas autour de moi. Je l’écoute et reconnais bien ma meilleure amie dans ces mots. La sagesse dont elle fait preuve me fascine. On est bien différentes là-dessus. Tu as probablement pris la décision la plus difficile qui soit mais la meilleure pour toi. Que je dis en attrapant sa main. J’y exerce une légère pression et dis Je suis fière de toi. Il y a tellement de gens qui restent dans des relations bancales, des trucs carrément toxiques pour en souffrir pendant des années. Elle au moins, s’en est sortie et je suis vraiment fière. Je dois dire que je m’entoure de personnes qui frôlent la perfection et ça, ça me fait plaisir. Il fallait que tu redeviennes célibataire quand je ne le suis plus vraiment. Que je dis, me laissant tomber sur le matelas dans un léger rire. On aurait pu reprendre les soirées et tout ! Je tourne le visage dans sa direction et ajoute Enfin, je doute qu’Alfred soit contre mes sorties. Et ça serait peut-être un test. Juste pour voir l’homme qu’il est vraiment. J’ai besoin de quelqu’un qui me fasse confiance, même si je passe la nuit sur le dancefloor. Enfin, avant de prévoir tout cela, je vais attendre de savoir si Briséïs est ok avec !

_________________

PUT A LITTLE LOVE ON ME.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: open up (briseïs)
Revenir en haut Aller en bas
 

open up (briseïs)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Come on, open the door • Grisha
» open minded talks (Neal)
» what's going on (Briséis)
» everything is blue. (briséïs)
» Briséïs & Victor.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I've got 99 problems :: Manhattan - City Center :: Uptown :: Upper East Side-