La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
Découvrez les badges, de quoi rendre votre profil encore plus personnalisé love ça se passe par ici !
Vous êtes un peu paumés ? hidebox Rendez vous sur : www.keskispass.com
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
-20%
Le deal à ne pas rater :
OnePlus Nord CE 2 5G – 8GB RAM 128GB – Charge 65W
239 € 299 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -20%
OnePlus Nord CE 2 5G – 8GB RAM 128GB – ...
Voir le deal
239 €

Partagez
 

 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Daniella Walton-Rossi
To do list rp :
wesley patterson
Summary :
Après avoir vu le jour en Italie, Daniella est venue s'installer à NYC avec papa et maman. Elle a vite été rejointe par un petit frère. Elle n'a jamais manqué de rien, si ce n'est d'un peu plus d'humanité et surtout, d'un coeur. Peur de l'abandon, elle a du mal à s'attacher et quand elle le fait, c'est pleinement. Elle a fait ses études en Italie, "chez elle", et est revenu à NYC quelques mois avant le décès de son père. Depuis, elle a terminé ses études - à Harvard puisqu'elle a rejoint son frère là bas après le décès de son père -, est tombée amoureuse, a eu le coeur brisé, est revenue vivre à NYC et tente d'avancer tant bien que mal.
Date d'inscription :
28/11/2021
Messages :
224
Pseudo :
spf.
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
plusieurs fois par semaine.
Multinicks :
.
Avatar :
liz gillies + icemacklin.
Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 491e758210574e8f70cdadaccc4a409c187639db
Age :
30 ans
Nationality :
italo-américaine
Origins :
italiennes, anglaises, américaines.
Religion :
catholique.
Status :
célibataire.
Orientation :
pansexuelles.
Work :
chargée de l'évènementiel chez walmart.
Home adress :
upper east side, penthouse.
Communities :
la gotha.
lgbtqia+.
Trigger :
triangle amoureux.
Warning :
décès, fausse couche, avortement, tromperie, racisme.
aucun badge pour l'instant.
To do list rp : wesley patterson Summary : Après avoir vu le jour en Italie, Daniella est venue s'installer à NYC avec papa et maman. Elle a vite été rejointe par un petit frère. Elle n'a jamais manqué de rien, si ce n'est d'un peu plus d'humanité et surtout, d'un coeur. Peur de l'abandon, elle a du mal à s'attacher et quand elle le fait, c'est pleinement. Elle a fait ses études en Italie, "chez elle", et est revenu à NYC quelques mois avant le décès de son père. Depuis, elle a terminé ses études - à Harvard puisqu'elle a rejoint son frère là bas après le décès de son père -, est tombée amoureuse, a eu le coeur brisé, est revenue vivre à NYC et tente d'avancer tant bien que mal. Date d'inscription : 28/11/2021
Messages : 224
Pseudo : spf.
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : plusieurs fois par semaine.
Multinicks : .
Avatar : liz gillies + icemacklin.
Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 491e758210574e8f70cdadaccc4a409c187639db
Age : 30 ans
Nationality : italo-américaine
Origins : italiennes, anglaises, américaines.
Religion : catholique.
Status : célibataire.
Orientation : pansexuelles.
Work : chargée de l'évènementiel chez walmart.
Home adress : upper east side, penthouse.
Communities : la gotha.
lgbtqia+.
Trigger : triangle amoureux.
Warning : décès, fausse couche, avortement, tromperie, racisme.
aucun badge pour l'instant.
https://www.ivegot99problems.com/t6693-don-t-you-dare-forget-about-me https://www.ivegot99problems.com/t6746-instagram-daniellawalsi
Sujet: Re: Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - WeslaSam 16 Avr - 23:28
Ni le dernier. Et toi comme moi sommes lucides sur ce point. Nous savons que tu ne fais pas l'unanimité dans mon entourage. Le passé a laissé des cicatrices visibles depuis la Lune mais il n’y a que moi qui peut décider de les couvrir ou, mieux encore, décider de vivre avec. Je ne suis pas obligée de rester bloquée dessus, de les montrer à qui veut les voir, de les regarder à longueur de journée. Je ne souhaite pas me faire plaindre mais je ne veux pas non plus oublier. Ce serait la solution la plus facile mais ce n’est pas ce que je veux. Je veux que cette histoire me serve de leçon, qu’elle me permette de voir ce qu’il s’est passé, comment et pourquoi nous en sommes arrivés ici. Je ne veux jamais oublier ce que j’ai ressenti, la manière dont mon cœur se tord de douleur dès que j’y repense. C’est du sadomasochisme, je le sais, mais c’est quelque chose dont j’ai besoin. C’est comme ça que je vais réussir à guérir, en regardant droit dans les yeux toutes mes souffrances, tout ce qui m’a rendu vulnérable afin que plus jamais cela n’arrive. Je grandis ainsi, je me blinderais ainsi et tout ira très bien. La discussion dévie sur Eden et je ne peux que sourire à tes mots. Bien sûr que tu le sais. La complicité qu’il y a entre notre filleul et moi est connue de tous et pas du goût de tous. On me juge trop maternelle avec lui, trop proche et dans un rôle qui n’est pas le mien. Je n’en ai rien à foutre - pour être gentille - et je ne compte pas changer quoi que ce soit, loin de là même. Eden, c’est ce petit être qui m’a permis de garder la tête hors de l’eau, celui qui m’a rendu heureuse quand je pensais que je n’y avais plus le droit, celui qui m’a obligé à me lever parce que la vie continue, même quand on est à genoux. Je ne sais pas ce que j’aurais fait sans lui et je ne veux même pas l’imaginer. S’il venait à lui arriver quelque chose, j’en deviendrais folle. Et puisque ce soir, nous avons plus ou moins décidé de la jouer cartes sur table, c’est un nouveau sujet épineux qui est abordé. Les rencontres, les dates et tout ce qui va avec. Je ne veux rien savoir de ce qu’il se passe de ton côté mais du mien, je ne me gêne pas pour mêler laisser un léger doute planer. Je crois que ça me plairait de voir à quel point ça t’agace, à quel point ça te fait serrer ton verre. Ce n’est pas bien, ce n’est pas sain, mais je n’en ai rien à foutre à l’heure actuelle. Je veux juste te voir réagir. Voir si tout a changé avec cette année et demie qui s'est écoulée. A-t-on toujours une once de futur ou tout est dans le passé ? La soirée du nouvel an me ferait choisir la première option mais je veux en être sûre. Et je me rends compte que tu t’en sors parfaitement, ne laissant trop rien s’échapper. C’est sûr. Mais lorsque les demandes dépassent le cadre professionnel, je n’ai aucun droit. Le consentement, tout ça. Je ne peux pas m’attendre à ce que mes employés se plient en quatre pour toutes mes demandes. Avec Karl, c’était différent - de même avec Greg - mais ici, la relation est purement professionnelle alors le refus serait compréhensible et accepté. En espérant que ça ne mette personne mal à l’aise. Pas moi, il m’en faut plus que cela. Il n’y a qu’à nous voir tous les deux. Avec ce que l’on a vécu, j’aurais dû te demander de quitter le penthouse et profiter de toutes tes surprises toute seule. J’aurais pu boire la bouteille de vin toute seule, me sentant forte et puissante ou bien, pire encore, profiter du tout avec mon chauffeur qui m’a attendu quelques minutes pour rien. Je crois que ça, ça t’aurait rendu encore plus fou que les quelques phrases que je pose, que les quelques questions que je te pose. J’attrape mon verre de vin et lorsque mon prénom quitte tes lèvres, je t’écoute, dégustant le nectar que tu as choisi. Je t’écoute et repose mon verre sur la table, croisant mes jambes et posant les coudes sur la table. Mes mains jointes, je pose mon menton dessus et je réfléchis à tes mots. Tu aurais voulu être à ma place mais je ne t’aurais jamais fait cela. Absolument jamais. Pourquoi ? Tout simplement parce que je t’aimais bien trop pour te faire ce mal, pour avoir envie de voir ce que le passé pourrait m’apporter dans le futur, foutant en l’air mon présent. Trois temps. Trois actions. Et le passé ne devrait jamais revenir dans le futur. Pourquoi ? Tout simplement parce que s’il n’est pas dans le présent, c’est qu’il y a une raison, une bonne raison. T’as jamais été franchement irrationnel comme type en ce qui concerne les relations sentimentales alors… Voilà. Je te le souhaite pas. Que je souffle plus pour moi qu’autre chose. Je ne suis même pas sûre que tu ais entendu puisque tu continues rapidement, me prouvant en quelque sorte que tu as envie de venir ici pour essayer de me conquérir à nouveau. Ça me touche mais je crois que tu n’es pas vraiment prêt pour cela. Pourquoi ? Tout simplement parce que ce ne serait plus un projet mais une réalité si c’était le cas. Et je ne peux pas t’en vouloir. Eden est trop important pour l’abandonner. On s’est juré de ne jamais le laisser et c’est plus ou moins ce que j’ai fait. Je ne peux plus passer pour l’embrasser, lui faire un câlin, jouer avec lui une heure et m’éclipser avant que tu rentres du boulot. Plus rien de cela n’est possible pour moi et plus rien de cela ne le sera pour toi si tu viens ici. Tes derniers mots me font rire. C’est même sûr oui. Will ne s’est jamais senti à sa place à Boston. Quitter la ville pour l’Italie a été sa plus belle décision et le retour peut-être un peu moins facile que ce qu’il n’aurait pensé. Si tu me rapproches d’Eden, je ne pourrai qu’accepter de discuter avec toi. Que je souffle, ne quittant pas ton regard. Tu comprends ce que je te dis, tu vois ce que j’insinue ? Et alors que Lenny apporte la suite du repas, je me redresse, enlevant mes coudes de la table et passe ma serviette de table sur mes genoux et te regarde. Tu es prêt pour ça alors ? Je vais devoir partager mon air de jeu avec toi, une seconde fois ? J’attrape ma fourchette et ma cuillère, maniant parfaitement les deux ustensils. Ça s’enroule très bien et je mets ma première fourchette en bouche. Buon appetito. Que je lance dans un italien parfait. Toutes les saveurs explosent en bouche, c’est délicieux et je ferme les yeux quelques secondes. Le visage paisible, le délice de ce plat sur mon palais. Je finis par rouvrir les yeux et lorsque j’avale ma bouchée, je te regarde droit dans les yeux et dis Je suis partante. Pour partager. Et t’y comprendras ce que tu veux. Mais je souhaitais que tu le saches. Plus besoin de se cacher, c’est bien ce que l’on s’est dit, non ? Au moins, je sais que je ne regretterai rien ce soir, lorsque je retrouverai le calme de ma chambre, la solitude de mes draps. Les mots auront été prononcés et tout ira bien. Tout va bien. Le coeur qui bat fort, je profite de ce moment. J'ai sauté et je sais qu'il y a un filet en bas, celui que j'ai moi-même placé là et ça, c'est une bonne chose.

_________________

MY BAD HABITS LEAD TO LATE NIGHTS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wesley Patterson
To do list rp :
Daniella Walton-Rossi - www#3 -- Lizbeth Walsh - www -- Daniella Walton-Rossi - www#4
Summary :
New-york est sa résidence secondaire, Wesley vit -pour le moment- à Boston. Ancien étudiant de la Harvard Buisness School, il obtiendra son doctorat en se promettant un avenir certain dans le monde des affaires dans lequel il est perçu comme un homme redoutable depuis ses vingt ans. L'héritier est élégant, bien souvent hautain, un brin manipulation, ambitieux et n'a pas peur du danger. Il aime défier les interdits, éprouver de fortes sensations, tester ses limites. Si son paternel s'est chargé de son éducation et son apprentissage, il n'a pas vu que l'élève dépasserait le maître et le ferait tomber de son trône. C'est comme ça qu'il deviendra en septembre 2020 le PDG de la dynastie Patterson, un nom qui résonne dans le monde. Si depuis des années, il fréquente la 'Grosse Pomme', c'est principalement pour le travail ; puis pour rendre visite à quelques fréquentations. Maintenant, c'est pour reconquérir l'amour de sa vie et qui sait, envisager de laisser son sombre passé dans le Massachusetts pour mieux se construire ici.
Date d'inscription :
29/11/2021
Messages :
211
Pseudo :
Hell
Player's pronoun :
Elle/She
Rythme de rp :
Soutenu.
Multinicks :
Alfred Forbes
Avatar :
Adam Huber + Weaslove
Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 5978f0dab27a0801534f7fa8b51df90b3c7213db
Age :
32 ans.
Nationality :
Américaine.
Religion :
Surnommé 'Le Diable', il est difficile pour lui de croire en l'autre.
Status :
En reconquête de l'amour de sa vie. Celui qu'il a lâchement abandonné et brisé.
Orientation :
Hétérosexuel
Work :
PDG d'un empire de l'énergie.
Home adress :
Entre l'Upper East Side & son manoir à Boston.
Communities :
#LeGotha - #StudiodeDanse -
Trigger :
Je pense pouvoir tout jouer à un certain degrés, mais il est préférable d'en discuter en privé pour s'assurer que ce ne soit pas trop lourd émotionnellement. Mais refus total pour : ; Pédophilie et cruauté envers les animaux.
Warning :
Sexe, alcool, vulgarité,... Tout sera notifié au maximum.
Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 19 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 200801054027792569 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 200801051713445219 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 66 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 68 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 69 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 165 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 33 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 41 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 7 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 121 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 145 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 174 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 20080106533626902 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 96 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 130 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 160


To do list rp : Daniella Walton-Rossi - www#3 -- Lizbeth Walsh - www -- Daniella Walton-Rossi - www#4
Summary : New-york est sa résidence secondaire, Wesley vit -pour le moment- à Boston. Ancien étudiant de la Harvard Buisness School, il obtiendra son doctorat en se promettant un avenir certain dans le monde des affaires dans lequel il est perçu comme un homme redoutable depuis ses vingt ans. L'héritier est élégant, bien souvent hautain, un brin manipulation, ambitieux et n'a pas peur du danger. Il aime défier les interdits, éprouver de fortes sensations, tester ses limites. Si son paternel s'est chargé de son éducation et son apprentissage, il n'a pas vu que l'élève dépasserait le maître et le ferait tomber de son trône. C'est comme ça qu'il deviendra en septembre 2020 le PDG de la dynastie Patterson, un nom qui résonne dans le monde. Si depuis des années, il fréquente la 'Grosse Pomme', c'est principalement pour le travail ; puis pour rendre visite à quelques fréquentations. Maintenant, c'est pour reconquérir l'amour de sa vie et qui sait, envisager de laisser son sombre passé dans le Massachusetts pour mieux se construire ici. Date d'inscription : 29/11/2021
Messages : 211
Pseudo : Hell
Player's pronoun : Elle/She
Rythme de rp : Soutenu.
Multinicks : Alfred Forbes
Avatar : Adam Huber + Weaslove
Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 5978f0dab27a0801534f7fa8b51df90b3c7213db
Age : 32 ans.
Nationality : Américaine.
Religion : Surnommé 'Le Diable', il est difficile pour lui de croire en l'autre.
Status : En reconquête de l'amour de sa vie. Celui qu'il a lâchement abandonné et brisé.
Orientation : Hétérosexuel
Work : PDG d'un empire de l'énergie.
Home adress : Entre l'Upper East Side & son manoir à Boston.
Communities : #LeGotha - #StudiodeDanse -
Trigger : Je pense pouvoir tout jouer à un certain degrés, mais il est préférable d'en discuter en privé pour s'assurer que ce ne soit pas trop lourd émotionnellement. Mais refus total pour : ; Pédophilie et cruauté envers les animaux.
Warning : Sexe, alcool, vulgarité,... Tout sera notifié au maximum.
Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 19 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 200801054027792569 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 200801051713445219 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 66 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 68 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 69 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 165 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 33 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 41 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 7 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 121 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 145 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 174 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 20080106533626902 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 96 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 130 Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 160



#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t6709-make-a-deal-with-the-devil https://www.ivegot99problems.com/t6283-recherches-d-alfy-wesley#119182 https://www.ivegot99problems.com/t6720-instagram-wespatterson#127488
Sujet: Re: Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - WeslaVen 17 Juin - 19:12

      14 février 2022
Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart  Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 2764
@Daniella Walton-Rossi

J'en ai longtemps voulu à l'amour tu sais, pour la souffrance qu'il m'infligeait. Pendant longtemps, j'ai assimilé l'amour à la douleur. Je pensais que souffrir était normal, que c'était le prix à payer quand on aimait. Je mesurais la grandeur de l'amour à l'intensité de la souffrance. Je pensais qu'aimer c'était subir, encaisser, pardonner sans cesse, s'accrocher, rester coûte que coûte. Un jour j'ai compris qu'il n'y était pour rien lui, qu'il n'était en aucun cas responsable de mes blessures. Au contraire, si j'avais mal c'est parce que je ne savais pas aimer correctement. Tout comme ce n'est pas l'amour qui t'a brisé le coeur, c'est ce que j'en faisais. Là où l'amour aurait dû t'apporter la paix, j'ai semé le chaos. Parce que quand il est sain, c'est la plus belle chose qu'on puisse vivre et expérimenter. Il nous rend parfois vulnérable oui, mais cette vulnérabilité est belle et douce. Il n'en reste pas inévitablement une source de blessures, de plaies, de contusions. L'amour est une guérison. L'amour, le vrai, ne consume pas. Ouais, j'avoue peut-être que ce que j'ai pu te donner était tout le contraire de ce que je prétendais. Mais je t'aime, ça transpire par tout mes pores, ça circule dans chacune de mes veines. Tu es mon soleil, mes étoiles, mon aurore, mon crépuscule, mes orages et même mes accalmies. Avec toi j'ai appris à vivre, a assumer d'avoir mal, ainsi que la rédemption. Sans toi je crois mourir, j'ai vu mon sourire disparaitre, mes rires s'éteindre et mon coeur se geler insidieusement. Putain, j'ai même cherché un peu de toi dans chaque regard, chaque intonation de voix, chaque visage. J'ai espéré te retrouver à travers ça. Si un détail chez un autre me rappelait ta personne, ça me réconfortait et insufflait un peu de chaleur à ce coeur givré. Je t'ai longtemps cherché en autrui mais je ne t'ai jamais retrouvé. Ils n'étaient pas toi, elles non plus, personne ne sera jamais toi. C'est en acceptant cette réalité que j'ai refusé de te voir partir pour toujours. On ne perd pas ce qu'on ne peut -et ne veut- pas remplacer. J'ai compris Daniella, que celui qui dit je te quitte n'est pas toujours celui qui a décidé de rompre... Le silence, la passivité et l'ignorance sont parfois les véritables déclarations d'une rupture. C'est de la séparation par lâcheté que d'attendre que l'autre craque, jusqu'à devoir prendre toute la responsabilité de la fin. Pardonne ma bassesse, elle n'arrivera plus jamais. Malheureusement, je ne peux pas en dire autant de ma jalousie que tu sais parfaitement attiser. Ma gorge qui se racle "Des demandes qui dépassent le cadre professionnel? Incapable de retenir la curiosité qui pourrait me piquer. La serviette qui essuie cette bouche que je devrais parfois fermer. Pas ce soir, pas quand il faut que je te délivre tout ce qui se trouve au centre de ma poitrine, dans ce truc qui n'a jamais battu que pour toi. Terminé le temps où mon égo était plus grand que ma capacité à aimer. Que ma fierté dominait tout pour m'empêcher de crier que je suis amoureux. Que tu peux m'aimer sans avoir peur de voir comment je te le rendrais. J'ai échoué à être quelqu'un de bien, aujourd'hui je suis quelqu'un de mieux. Mes yeux dans les tiens, mon organe au bord des lèvres. Coupé par Lenny qui ne fait que ce que je lui ai demandé, je m'apprête à plonger ma fourchette quand tu tiens à vérifier que je suis prêt à tout quitter. Ne sais-tu pas que sans toi, je n'ai rien à perdre? "Oui je suis prêt. Je ne veux plus me réveiller chaque matin à Boston en me demandant ce que je fous là quand toi tu n'y es pas." Si ça engage qu'on joue sur le même territoire, on le fera. On a su s'en accommoder une fois, on peut le refaire une seconde fois. Mais pour celle-ci, entourés par ceux qui soutiennent mon ambition de te reconquérir. "Merci, à toi aussi." Le sourire qui se dessine de t'entendre parler dans ta langue natale. Envoûtant et sensuel, provoquant ce frisson qui me parcours comme un courant électrique. Recentré par la bouchée qui explose en bouche, par les saveurs folles d'un plat qui en apparence, était simple. Dans l'ignorance que mon coeur, dans quelques secondes, va à son tour, détoner dans ma cage thoracique. De manière positive, envahi de cet espoir et cette détermination. J'en arrête un instant de manger, mon image mise sur arrêt, je te fixe. Si mon expression semble livide, ce n'est que le temps de la réalisation. Mes lèvres finissent par s'étirer, mes iris brillent et mon visage s'attendrit "Tu ne le regretteras pas." A deux doigts de demander si c'est bien vrai, mais apeuré que tu reviennes sur ta décision, je préfère l'acter. Pour pouvoir reprendre le repas que je vais certainement avaler rapidement. Pourtant pas si pressé de l'après, car ce sera le moment que j'ai choisi pour t'offrir mon cadeau. Et quand je vois la fin de mon assiette arriver, je te demande de "Prends ton temps pour terminer..." L'air de malice que tu connais, je ne pense plus être un livre à déchiffrer pour toi. Tu me sais sur le bout des doigts. Moi, le feu beau à regarder mais dangereux à manipuler.

EXORDIUM.

_________________
But it's the sweetest pain,
Burning hot through my veins,
Love is torture makes me more sure ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniella Walton-Rossi
To do list rp :
wesley patterson
Summary :
Après avoir vu le jour en Italie, Daniella est venue s'installer à NYC avec papa et maman. Elle a vite été rejointe par un petit frère. Elle n'a jamais manqué de rien, si ce n'est d'un peu plus d'humanité et surtout, d'un coeur. Peur de l'abandon, elle a du mal à s'attacher et quand elle le fait, c'est pleinement. Elle a fait ses études en Italie, "chez elle", et est revenu à NYC quelques mois avant le décès de son père. Depuis, elle a terminé ses études - à Harvard puisqu'elle a rejoint son frère là bas après le décès de son père -, est tombée amoureuse, a eu le coeur brisé, est revenue vivre à NYC et tente d'avancer tant bien que mal.
Date d'inscription :
28/11/2021
Messages :
224
Pseudo :
spf.
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
plusieurs fois par semaine.
Multinicks :
.
Avatar :
liz gillies + icemacklin.
Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 491e758210574e8f70cdadaccc4a409c187639db
Age :
30 ans
Nationality :
italo-américaine
Origins :
italiennes, anglaises, américaines.
Religion :
catholique.
Status :
célibataire.
Orientation :
pansexuelles.
Work :
chargée de l'évènementiel chez walmart.
Home adress :
upper east side, penthouse.
Communities :
la gotha.
lgbtqia+.
Trigger :
triangle amoureux.
Warning :
décès, fausse couche, avortement, tromperie, racisme.
aucun badge pour l'instant.
To do list rp : wesley patterson Summary : Après avoir vu le jour en Italie, Daniella est venue s'installer à NYC avec papa et maman. Elle a vite été rejointe par un petit frère. Elle n'a jamais manqué de rien, si ce n'est d'un peu plus d'humanité et surtout, d'un coeur. Peur de l'abandon, elle a du mal à s'attacher et quand elle le fait, c'est pleinement. Elle a fait ses études en Italie, "chez elle", et est revenu à NYC quelques mois avant le décès de son père. Depuis, elle a terminé ses études - à Harvard puisqu'elle a rejoint son frère là bas après le décès de son père -, est tombée amoureuse, a eu le coeur brisé, est revenue vivre à NYC et tente d'avancer tant bien que mal. Date d'inscription : 28/11/2021
Messages : 224
Pseudo : spf.
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : plusieurs fois par semaine.
Multinicks : .
Avatar : liz gillies + icemacklin.
Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla - Page 2 491e758210574e8f70cdadaccc4a409c187639db
Age : 30 ans
Nationality : italo-américaine
Origins : italiennes, anglaises, américaines.
Religion : catholique.
Status : célibataire.
Orientation : pansexuelles.
Work : chargée de l'évènementiel chez walmart.
Home adress : upper east side, penthouse.
Communities : la gotha.
lgbtqia+.
Trigger : triangle amoureux.
Warning : décès, fausse couche, avortement, tromperie, racisme.
aucun badge pour l'instant.
https://www.ivegot99problems.com/t6693-don-t-you-dare-forget-about-me https://www.ivegot99problems.com/t6746-instagram-daniellawalsi
Sujet: Re: Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - WeslaLun 25 Juil - 21:43
Les sujets de conversation se suivent mais ne se ressemblent pas. Ils sont doux pour certains, un peu plus épineux pour d’autres et quand on aborde nos vies sentimentales et personnelles, je prends un plaisir fou à jouer avec le feu. Tu sais de quoi je suis capable avec mes employés - tu as rencontré Greg - et c’est délectable d’entendre ce léger raclement de gorge, celui qui montre que tu t’imagines le pire alors que ce n’est pas forcément nécessaire. Ça ne l’est pas du tout même, mais ça, je me garde de te le dire tout de suite. Je préfère te voir galérer, te voir suer et ça me fait rire. Intérieurement, t’as pas idée de ce que ça fait, à quel point ça me délecte. Eh bien oui. Que je souffle, scrutant tes réactions. Tes mains sur la serviette, tes doigts qui serrent un peu trop le tissu et mon sourire qui grandit. Demander à Pierre de boire un verre avec moi par exemple. Ça dépasse le cadre professionnel puisque le jeune homme est mon chauffeur ici et pas mon drinking buddy. Mais ne t’inquiète pas, les propositions ne sont jamais indécentes. Dans une autre vie peut-être mais ici, tous les yeux sont sur moi. Aujourd’hui, les tiens me fixent carrément mais il y a aussi ma famille qui scrute le moindre de mes faits et gestes. Et puis la Gotha que je dois honorer. Je refuse cordialement de m'empêtrer dans une histoire de pouvoir et sans intérêt. Le goût du risque, oui. Mais tout n’a pas ce goût. Il y a trop de goût en plus dans cette vie pour ne s’en contenter que d’un seul. Et dis moi voir Wesley, tu risques pas d’avoir le goût du regret en bouche si tu quittes ton bassin Massachussettiens pour New-York ? T’as pas peur de ce qu’il pourrait arriver mais aussi, ne pas arriver. Et si je décidais de te déraciner pour mieux t’enterrer ? T’en sais quoi de mes intentions ? Qui ne dit pas qu’elles sont mauvaises ? Je te regarde et t’écoutes. Je veux voir s’il y a un quelconque doute sur ton visage, une quelconque hésitation ou bien même une retenue. Je te veux pas à cent pour cent là-dedans mais bien à deux cent pour cent. Je ne te dis rien parce que je ne suis pas là à devoir te donner des ordres et consignes mais j’espère que tu le sais. J’espère que tu me connais assez pour savoir que ces quelques minutes à te regarder, à t’examiner, ont une saveur et une valeur toute particulière. Elles me trahissent ces minutes mais je ne m'en offusque pas. Je suis prête à me faire déceler avant même que les mots sortent de ma bouche. Parce qu’il faut qu’ils sortent. C’est vital à ce moment de le dire, que je suis prête à partager et à voir ce que ça pourrait donner. Je ne dis pas que je viderai mon emploi du temps pour toi ni même que je passerai des heures à discuter avec toi sur le balcon qui surplombe la ville. Peut-être que nous ne ferons que de nous croiser, peut-être que nous ne nous verrons qu’à peine. Mais cette ville, je te l’ouvre désormais. Mes yeux dans les tiens, je souffle Ne me le fais pas regretter. Et c’est un peu comme si je posais tous mes espoirs là-dedans, dans cette relation que - je l’espère - nous retrouverons. Je ne sais même plus ce que j’espère. Une intensité folle et avoir l’impression de prendre les montagnes russes à longueur de journée ? Ou peut-être bien de se balader sur Main Street à Disney ? Je ne sais pas. La vie nous le dira et je n’ai pas envie de fabuler. La peur de tomber me paralyse alors je préfère vivre au jour le jour. Et aujourd’hui, c’est quelque chose que je me promets : carpe diem. Pas mon mode de vie mais en ce qui nous concerne, c’est ce qu’il y a de mieux pour moi et mes angoisses. Mes yeux sur toi, j’enroule une fourchette de pâtes et te dévisage. Sérieusement Wesley ? Je te connais par coeur et sais que tu as toujours un tour dans ta manche. Surtout que ce soir, c’est pour m’impressionner que tu es là, pour te livrer. Forcément, j’attends la suite avec impatience. J’enfourche les pâtes dans ma bouche, les déguste et après cela, pose les couverts dans l’assiette que je pousse du bout de l’index droit. Et si je veux savoir ce qui m’attend ? Je veux le savoir et tu le sais. T’as piqué mon intérêt à vif et c’est pas prêt de changer. Mes yeux sur toi, je souris doucement et dis J’exige la suite. Un claquement de doigts, des lèvres essuyées d’un mouvement rapide sur mes lèvres. Je prends mon verre de vin et bois une gorgée. Cette soirée n’est pas loin de ce que j’appelle la soirée de l’année. Un petit effort Patterson, tu peux y arriver.

_________________

MY BAD HABITS LEAD TO LATE NIGHTS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla
Revenir en haut Aller en bas
 

Cupid grabs the pistol and shoots straight for your heart - Wesla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» If you're lost you can look and you will find me - Wesla
» baby let me be your light (wesla)
» cold little heart
» cross my heart won't tell no other | ugo
» Music is the way to our heart ✘ Edge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I've got 99 problems :: Manhattan - City Center :: Uptown :: Upper East Side-