La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
Découvrez les badges, de quoi rendre votre profil encore plus personnalisé love ça se passe par ici !
Vous êtes un peu paumés ? hidebox Rendez vous sur : www.keskispass.com
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
Le deal à ne pas rater :
[CDAV] LG TV LED 65″ (165cm) – 65NANO756 – 4K UHD, Smart TV
564 €
Voir le deal

Partagez
 

 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arthur Reed
To do list rp :
jasper - www / losers club - www
Summary :
La vie d’Arthur n’a pas toujours été simple. Elle aurait pourtant pu. Aîné de deux enfants dans une famille, si pas riche, au moins très aisée du Vermont, tous les voyants étaient au vert pour annoncer une vie équilibrée et un futur brillant. Les relations qu’il a tissées à la fin de son adolescence en auront décidé autrement. Ce n’est qu’après quelques années de débauche qu’il prendra la décision de tirer un trait sur sa vie entière et de se prendre en main à New York. Aujourd’hui sobre depuis une dizaine d’années, Arthur est professeur de théâtre à temps plein et vit sa petite vie tranquille en essayant de se tenir éloigné des scandales.
Date d'inscription :
22/03/2022
Messages :
25
Pseudo :
k-ro
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
ça fluctue mais on tient bon >
Multinicks :
Eryn O'Hare - Anneke Van Asten - Ricardo Diaz - Clare Perkins - Ellie Munroe
Avatar :
Joe Gilgun + valtersen
who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper Tumblr_inline_o87e1zWya91tae3h3_250
Age :
35 ans
Nationality :
américain
Origins :
/
Religion :
/
Orientation :
queer
Work :
professeur de théâtre
Home adress :
queens
Communities :
LGBT Center - cinéma du Queens - UC
Trigger :
relations toxiques romantisées, viol
Warning :
évocation d'addictions dans le passé du perso
aucun badge pour l'instant.
To do list rp : jasper - www / losers club - www Summary : La vie d’Arthur n’a pas toujours été simple. Elle aurait pourtant pu. Aîné de deux enfants dans une famille, si pas riche, au moins très aisée du Vermont, tous les voyants étaient au vert pour annoncer une vie équilibrée et un futur brillant. Les relations qu’il a tissées à la fin de son adolescence en auront décidé autrement. Ce n’est qu’après quelques années de débauche qu’il prendra la décision de tirer un trait sur sa vie entière et de se prendre en main à New York. Aujourd’hui sobre depuis une dizaine d’années, Arthur est professeur de théâtre à temps plein et vit sa petite vie tranquille en essayant de se tenir éloigné des scandales. Date d'inscription : 22/03/2022
Messages : 25
Pseudo : k-ro
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : ça fluctue mais on tient bon >
Multinicks : Eryn O'Hare - Anneke Van Asten - Ricardo Diaz - Clare Perkins - Ellie Munroe
Avatar : Joe Gilgun + valtersen
who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper Tumblr_inline_o87e1zWya91tae3h3_250
Age : 35 ans
Nationality : américain
Origins : /
Religion : /
Orientation : queer
Work : professeur de théâtre
Home adress : queens
Communities : LGBT Center - cinéma du Queens - UC
Trigger : relations toxiques romantisées, viol
Warning : évocation d'addictions dans le passé du perso
aucun badge pour l'instant.
Sujet: who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasperMer 6 Avr - 12:43
De sa vie d’avant, Arthur n’a pas gardé grand-chose : un vieil ours en peluche qui trône sur une petite commode dans sa chambre avec l’espoir naïf de pouvoir un jour l’offrir à son propre petit bébé, une photo de famille maintes fois déchirée et rafistolée au scotch abandonnée au fond du tiroir de sa table de nuit, et un cousin, Jasper. Drôle d’histoire, il s’avère qu’ils n’ont jamais été aussi proches que depuis qu’Arthur avait décidé de couper les ponts avec tout le reste de sa famille. C’est comme cela et Arthur n'y pense pas vraiment. Avant de partager un quelconque lien de sang, Jasper est son ami, et c’est tout ce dont il a besoin. Rien de plus, rien de moins. Et le professeur de théâtre est bien connu pour être aux petits soins envers ses proches.

C’est donc autour d’un brunch préparé par le chef en personne – et par chef, entendez lui-même, on a que le bien qu’on se fait après tout – qu’il a prévu de retrouver Jasper aujourd’hui. Et en attendant l’intéressé, il s’éparpille. Il alterne entre la découpe de fruits pour préparer des smoothies et garnir les pancakes, le ramassage de trucs qui traînent autour de l’appartement et une séance de karaoké endiablée sur une playlist de sa composition, un mix étrange des genres entre Broadway hits, Lady Gaga et autres System of a Down. De temps en temps, il ouvre un carnet et gribouille quelques idées en vrac pour sa séance de ce soir, avec un petit groupe d’adolescents très doués et dévoués qu’il apprécie pousser dans leurs retranchements. Bref, une matinée normale dans la vie d’Arthur Reed, bordélique notoire et accessoirement incapable de garder sa concentration sur une chose à la fois.

Lorsqu’on sonne à l’interphone, Arthur court vers la télécommande de sa chaîne hi-fi et baisse un peu le son, puis traverse à nouveau tout l’appartement en glissant sur ses chaussettes pour appuyer sur le bouton. Et avant que son cousin n’arrive en haut des escaliers, il se précipite pour ramasser les quelques dernières fringues qui traînent au milieu du salon, éventuellement changer la playlist pour quelque chose de plus classic rock et d’un peu moins fort, puis ouvre la porte. « Hello, nice to see you, you are a delight both to the eyes and the soul. » Un accueil en grandes pompes, donc, digne d’Arthur qui pense que les compliments ne sont pas faits pour être gardés pour soi. « I know we were only supposed to get some tea but… Come in, come in, ehm, I got carried away and cooked an entire brunch so I hope you’re hungry. » Arthur glisse sur le côté afin de laisser entrer son cousin, un large sourire sur les lèvres. « How are you doing ? »

_________________
    half as good as it gets
    You say that I've been changing, that I'm not just simply aging. Yeah, how could that be logical? Just keep on cramming ideas down my throat. You don't have to believe me but the way I, way I see it, next time you point a finger i might have to bend it back or break it, break it off. Next time you point a finger I'll point you to the mirror+ aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasper Halstead
To do list rp :
en cours | TC (Eryn's birthday), Arthur, Tyana (flashback), Lizbeth (5)

à venir |

terminés | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta)
Summary :
Fils aîné d'un couple de républicains, Jasper a eu une enfance sans grand problème, entre une famille aimante et une bande de copains dans le voisinage avec laquelle il était constamment à la recherche de la prochaine bêtise. C'est à l'adolescence que les choses se sont gâtées, quand il a réalisé que le monde que lui peignaient ses parents ne correspondait pas exactement à la réalité, du moins pas pour tout le monde. Doucement mais sûrement, il s'est éloigné des idéaux parentaux et avant que Papa et Maman puissent réagir, Jasper s'engageait bénévolement sur la campagne Obama. Si vous leur en parlez, ils vous diront certainement que tout ça, c'était la faute de leur maudite belle-fille, la libérale féministe extrémiste de gauche. Évidemment, elle n'avait pas grand-chose à voir avec sa timide prise de conscience de ses privilèges d'homme blanc ou sa bisexualité pas vraiment assumée, mais les parents Halstead n'ont jamais rien voulu entendre là-dessus, préférant le confort de leur tranquille petite vie intolérante où un fils qui ne serait pas hétérosexuel n'a pas sa place. Cette demoiselle, Jasper l'a rencontrée au lycée, à l'époque où il brillait encore par son ignorance et ses prouesses sportives. Your typical jock/nerd love story, à ceci près que Jasper était tout aussi capable de citer Tolkien qu'elle et était déjà un grand fan d'Isaac Asimov. Ils sont restés ensemble pendant des années, malgré des problèmes ici et là, et des disputes régulières et inévitables avec leurs deux caractères bien trempés et des éducations très différentes. Toutefois, lorsque leur fille est arrivée, quelques temps après l'ouverture du restaurant de Jasper avec un ami, il est devenu évident qu'ils avaient des visions très différentes de leur futur. Sa compagne a réalisé que la maternité n'était pas ce qu'elle attendait de la vie et quand elle a décidé de partir, Jasper a choisi de ne pas se battre. Il l'a laissée partir, sans un mot, ravalant son amertume et son ressentiment, conscient qu'il n'avait pas le droit de lui imposer quoi que ce soit, au contraire. S'il a eu le cœur brisé par son départ, c'est surtout pour sa fille, Caroline, et bien que ça ait pris du temps, il a fini par lui pardonner. En grande partie, du moins. Aujourd'hui, Jasper est un père célibataire très occupé, qui a parfois du mal à trouver un moment pour lui mais il peut compter sur l'appui de ses proches, notamment sur sa belle-sœur, qu'il a eu le bonheur de retrouver lorsqu'elle et son frère sont venus s'installer à New York, il y a quelques temps. Une joie de courte durée, cependant, puisque Caleb, son cadet, est décédé. Jasper n'a pas spécialement géré son deuil, préférant se plonger un peu plus dans le travail plutôt que d'affronter l'absence cruelle de son petit-frère dont il s'est toujours senti très proche, malgré la distance et des vies très différentes. (moodboard, playlist)
Date d'inscription :
06/08/2021
Messages :
235
Pseudo :
J.
Player's pronoun :
elle/she/her
Rythme de rp :
le weekend uniquement
Multinicks :
Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart) et Devalekha (ft. Simone Ashley)
Avatar :
Chris Evans, av @panic station, gifs @harleen. (profil), @me (sign), lyrics @Taylor Swift
who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper JU5wt4qe_o
Age :
36
Nationality :
American
Religion :
catholic
Status :
single dad not quite ready to get back into the dating game (or is he?)
Orientation :
a bi kinda guy
Work :
chef cuisinier, co-gérant de La Bonne Soupe
Home adress :
Brooklyn
Communities :
NYC single parents, Best Friends Lifesaving Center
Trigger :
feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning :
deuil, séparation, biphobie, white privilege
who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 24 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 15b who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 107 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 10 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 59 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 200801051707855033 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 137 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 37 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 56 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 66 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 84 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 90 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 163 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 165 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 183 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 190 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 200 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 204 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 211 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 43 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 156 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 181 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 193 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 197 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 34 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 6b who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 87 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 77 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 118 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 146 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 148 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 188 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 210 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 200801065336610577

To do list rp : en cours | TC (Eryn's birthday), Arthur, Tyana (flashback), Lizbeth (5)

à venir |

terminés | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta)
Summary : Fils aîné d'un couple de républicains, Jasper a eu une enfance sans grand problème, entre une famille aimante et une bande de copains dans le voisinage avec laquelle il était constamment à la recherche de la prochaine bêtise. C'est à l'adolescence que les choses se sont gâtées, quand il a réalisé que le monde que lui peignaient ses parents ne correspondait pas exactement à la réalité, du moins pas pour tout le monde. Doucement mais sûrement, il s'est éloigné des idéaux parentaux et avant que Papa et Maman puissent réagir, Jasper s'engageait bénévolement sur la campagne Obama. Si vous leur en parlez, ils vous diront certainement que tout ça, c'était la faute de leur maudite belle-fille, la libérale féministe extrémiste de gauche. Évidemment, elle n'avait pas grand-chose à voir avec sa timide prise de conscience de ses privilèges d'homme blanc ou sa bisexualité pas vraiment assumée, mais les parents Halstead n'ont jamais rien voulu entendre là-dessus, préférant le confort de leur tranquille petite vie intolérante où un fils qui ne serait pas hétérosexuel n'a pas sa place. Cette demoiselle, Jasper l'a rencontrée au lycée, à l'époque où il brillait encore par son ignorance et ses prouesses sportives. Your typical jock/nerd love story, à ceci près que Jasper était tout aussi capable de citer Tolkien qu'elle et était déjà un grand fan d'Isaac Asimov. Ils sont restés ensemble pendant des années, malgré des problèmes ici et là, et des disputes régulières et inévitables avec leurs deux caractères bien trempés et des éducations très différentes. Toutefois, lorsque leur fille est arrivée, quelques temps après l'ouverture du restaurant de Jasper avec un ami, il est devenu évident qu'ils avaient des visions très différentes de leur futur. Sa compagne a réalisé que la maternité n'était pas ce qu'elle attendait de la vie et quand elle a décidé de partir, Jasper a choisi de ne pas se battre. Il l'a laissée partir, sans un mot, ravalant son amertume et son ressentiment, conscient qu'il n'avait pas le droit de lui imposer quoi que ce soit, au contraire. S'il a eu le cœur brisé par son départ, c'est surtout pour sa fille, Caroline, et bien que ça ait pris du temps, il a fini par lui pardonner. En grande partie, du moins. Aujourd'hui, Jasper est un père célibataire très occupé, qui a parfois du mal à trouver un moment pour lui mais il peut compter sur l'appui de ses proches, notamment sur sa belle-sœur, qu'il a eu le bonheur de retrouver lorsqu'elle et son frère sont venus s'installer à New York, il y a quelques temps. Une joie de courte durée, cependant, puisque Caleb, son cadet, est décédé. Jasper n'a pas spécialement géré son deuil, préférant se plonger un peu plus dans le travail plutôt que d'affronter l'absence cruelle de son petit-frère dont il s'est toujours senti très proche, malgré la distance et des vies très différentes. (moodboard, playlist) Date d'inscription : 06/08/2021
Messages : 235
Pseudo : J.
Player's pronoun : elle/she/her
Rythme de rp : le weekend uniquement
Multinicks : Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart) et Devalekha (ft. Simone Ashley)
Avatar : Chris Evans, av @panic station, gifs @harleen. (profil), @me (sign), lyrics @Taylor Swift
who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper JU5wt4qe_o
Age : 36
Nationality : American
Religion : catholic
Status : single dad not quite ready to get back into the dating game (or is he?)
Orientation : a bi kinda guy
Work : chef cuisinier, co-gérant de La Bonne Soupe
Home adress : Brooklyn
Communities : NYC single parents, Best Friends Lifesaving Center
Trigger : feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning : deuil, séparation, biphobie, white privilege
who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 24 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 15b who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 107 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 10 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 59 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 200801051707855033 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 137 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 37 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 56 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 66 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 84 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 90 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 163 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 165 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 183 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 190 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 200 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 204 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 211 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 43 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 156 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 181 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 193 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 197 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 34 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 6b who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 87 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 77 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 118 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 146 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 148 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 188 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 210 who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper 200801065336610577


#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t6395-kink-people-with-kind-hearts-and-good-intentions https://www.ivegot99problems.com/t6973-recherches-de-reagan-janet-jasper-devalekha https://www.ivegot99problems.com/t6883-instagram-jasperhalstead
Sujet: Re: who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasperLun 25 Avr - 19:48
De manière générale, Jasper préférait garder ses distances avec sa famille quand il pouvait se le permettre sans créer d'incident diplomatique d'épiques proportions. Toutefois, chaque règle avait son exception et en l'occurrence, cette exception s'appelait Arthur. Presque un miracle, quand on connaissait un peu la famille de Jasper, oncles, tantes et cousin.e.s compris. Certes, la jeune génération était bien plus facile à vivre — comprendre, ouverte d'esprit — que les époux Halstead mais rendre visite à l'un, c'était voir débarquer le reste à travers divers sms et coups de fil, quand ils ne débarquaient pas vraiment au restaurant. Et là encore, Arthur était l'exception. Pas seulement parce qu'ils s'étaient toujours très bien entendus mais parce qu'Arthur était plus isolé encore du reste de la famille que ne l'était Jasper. Si ce dernier était devenu une vague connaissance courtoise, Arthur passait véritablement pour un étranger. Pratique, peut-être, pour éviter les foudres de gens qu'il ne voulait pas voir mais le sujet restait douloureux, bien trop pour être tourné en dérision. Paradoxalement, c'était réellement après la fracture entre Arthur et les siens qu'ils étaient devenus proches. L'un des bons côtés de l'âge adulte, des maux qu'apportaient la maturité et des erreurs de parcours sans doute.

Et parce qu'Arthur était son exception personnelle, c'était presque sans culpabilité  qu'il avait laissé Caroline auprès de Samia avant de faire un saut à la Bonne Soupe pour une brève visite en cuisine. Pas qu'il soit particulièrement inquiet de laisser les rênes à sa sous-chef le temps d'un service ou deux — rien qu'un peu — mais il ne pouvait décemment pas se présenter au brunch les mains vides. Une bouteille de jus de pomme de l'un des fournisseurs locaux et une baguette sous le bras, Jasper s'était autorisé un dernier coup d'œil d'inspection pour son équipe, quelques mots avec Al puis il avait filé, le pas léger et le sourire aux lèvres, en direction du Queens.

Une dame qui avait sans doute l'âge d'être sa grand-mère — voire une génération de plus — l'accueillit dans l'ascenseur avec un sourire poli qui s'élargit à la vue de sa baguette. A moins que son regard ne glissa plus bas que Jasper estimait poli de vérifier. Plus amusé que réellement mal à l'aise, il esquissa un pas de côté et s'efforça de fixer le plafond jusqu'à ce qu'enfin, la boîte de fer parvienne au cinquième étage. Avec un bref hochement de tête et une folle envie d'éclater de rire, Jasper abandonna Pervy Granny pour gagner le paillasson de son cousin, déjà prêt à l'accueillir, l'un de ces compliments dont il avait le secret déjà au bord des lèvres. Thank you, you too, you look good, répondit le cuisinier, les souvenirs d'une époque un peu moins joyeuse où une telle remarque était plus difficile à sortir encore en tête. Une époque révolue cela dit, thank God and Arthur for his own strenght. I'll never, ever say no to food, you know that, reprit-il en entrant à l'intérieur, l'envie de rire fourmillant de nouveau dans ses joues. And I'm good, great even. Busy but you know, it's always nice to see you. Can't say the same for that pervy neighbor of yours though. Old lady, looks polite at first but then you're not sure what she's looking at? Anyway, I'm not sure if she was after the bread or my buns but in any case, she kept her hands to herself. Still, I'd watch my back if I were you. Literally. Il abandonna son butin si sauvagement protégé — après tout, Dieu seul savait quelles autres surprises Pervy Granny avait dans son sac, une ceinture noire d'un ou deux arts martiaux peut-être — à la cuisine avant de marquer une pause, les yeux rivés sur son cousin. Serein mais toujours un peu inquiet, presque comme avec Caroline, très certainement le résultat de la paternité en solitaire. Généralement, Jasper parvenait sans trop de mal à réfréner ses instincts. Still, it never hurt to ask. Everything alright?

_________________
-- and that's how it works, that's how you get the girl. and then you say, i want you for worse or for better, i would wait for ever and ever. broke your heart, i'll put it back together, i would wait for ever and ever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Reed
To do list rp :
jasper - www / losers club - www
Summary :
La vie d’Arthur n’a pas toujours été simple. Elle aurait pourtant pu. Aîné de deux enfants dans une famille, si pas riche, au moins très aisée du Vermont, tous les voyants étaient au vert pour annoncer une vie équilibrée et un futur brillant. Les relations qu’il a tissées à la fin de son adolescence en auront décidé autrement. Ce n’est qu’après quelques années de débauche qu’il prendra la décision de tirer un trait sur sa vie entière et de se prendre en main à New York. Aujourd’hui sobre depuis une dizaine d’années, Arthur est professeur de théâtre à temps plein et vit sa petite vie tranquille en essayant de se tenir éloigné des scandales.
Date d'inscription :
22/03/2022
Messages :
25
Pseudo :
k-ro
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
ça fluctue mais on tient bon >
Multinicks :
Eryn O'Hare - Anneke Van Asten - Ricardo Diaz - Clare Perkins - Ellie Munroe
Avatar :
Joe Gilgun + valtersen
who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper Tumblr_inline_o87e1zWya91tae3h3_250
Age :
35 ans
Nationality :
américain
Origins :
/
Religion :
/
Orientation :
queer
Work :
professeur de théâtre
Home adress :
queens
Communities :
LGBT Center - cinéma du Queens - UC
Trigger :
relations toxiques romantisées, viol
Warning :
évocation d'addictions dans le passé du perso
aucun badge pour l'instant.
To do list rp : jasper - www / losers club - www Summary : La vie d’Arthur n’a pas toujours été simple. Elle aurait pourtant pu. Aîné de deux enfants dans une famille, si pas riche, au moins très aisée du Vermont, tous les voyants étaient au vert pour annoncer une vie équilibrée et un futur brillant. Les relations qu’il a tissées à la fin de son adolescence en auront décidé autrement. Ce n’est qu’après quelques années de débauche qu’il prendra la décision de tirer un trait sur sa vie entière et de se prendre en main à New York. Aujourd’hui sobre depuis une dizaine d’années, Arthur est professeur de théâtre à temps plein et vit sa petite vie tranquille en essayant de se tenir éloigné des scandales. Date d'inscription : 22/03/2022
Messages : 25
Pseudo : k-ro
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : ça fluctue mais on tient bon >
Multinicks : Eryn O'Hare - Anneke Van Asten - Ricardo Diaz - Clare Perkins - Ellie Munroe
Avatar : Joe Gilgun + valtersen
who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper Tumblr_inline_o87e1zWya91tae3h3_250
Age : 35 ans
Nationality : américain
Origins : /
Religion : /
Orientation : queer
Work : professeur de théâtre
Home adress : queens
Communities : LGBT Center - cinéma du Queens - UC
Trigger : relations toxiques romantisées, viol
Warning : évocation d'addictions dans le passé du perso
aucun badge pour l'instant.
Sujet: Re: who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasperVen 20 Mai - 18:53
[cw : mention légère d’addictions & relations familiales toxiques] Jasper est le dernier lien qui relie Arthur à sa famille de sang. Et s’il n’a gardé contact qu’avec lui, c’est parce qu’il est le seul à ne s’être jamais permis le moindre jugement de valeur. Ni sur son état de santé plus que limite à l’époque où il avait rejoint New York, ni sur sa décision de couper les ponts avec des parents qui ont préféré l’enfoncer que de soutenir ses multiples précédentes tentatives de sevrages. Jasper, au contraire, avait été un soutien et un ami lorsqu’Arthur en avait le plus besoin. Aussi, il le gâte maintenant qu’il le peut et autant que possible. Il s’écarte pour le laisser entrer et ferme la porte derrière lui, avant de retourner à ses smoothies tout en écoutant son cousin lui raconter les dernières nouvelles. « Good, because there’s a shitload of it. », commente-t-il en désignant le plan de travail surchargé de nourriture d’un signe de main amusé. Après avoir jeté quelques fraises dans le blender, il s’étale, se rappelle soudain d’avoir mentionné du thé, met l’eau à bouillir, puis revient à son blender. Mais à l’évocation de la voisine, il ne peut s’empêcher d’éclater d’un rire nerveux. « Oh, dear, so you’ve met Mrs Oliver. » Et quelle rencontre. Il grimace, tentant de dissimuler son amusement. « I’m sorry about that, she really has a thing for nice, young and handsome looking chaps. I’m not sure she’s all there, to be honest, I wouldn’t hold it against her. But she can get weird and starey indeed, it’s a bit gross, I have to give you that. Wouldn’t hurt a fly, though. She’s way too old to run after anyone, let alone try anything risky. » Puis, après une courte pause, il demande tout de même, un peu inquiet : « She didn’t try anything, now, right? » Il ne manquerait plus que ça. Très peu probable, cependant. « Oh, and sit down, please, make yourself at home, you know I always forget my manners. »

Tandis qu’il oscille entre ses smoothies, son thé, et les petits gâteaux qu’il présente à Jasper, ce dernier lui demande si tout va bien. Arthur a un léger mouvement de recul à cette question. Il y a bien Clara à laquelle il pense beaucoup récemment. Rien qui ne le rende fondamentalement malheureux – aux dernières nouvelles, tout allait bien pour sa petite sœur. Mais en effet, il y revient suffisamment pour que ça le travaille, le perturbe même un peu. Que Jasper l’ait ressenti est une autre démonstration de son empathie, cependant. Et pour commencer, Arthur feint le déni : « Yeah, nah, I’m good. I’m good. » Il ne trompe personne, cependant. Il a soudain cessé de s’agiter, s’appuyant de ses poings sur l’îlot central de la cuisine ouverte. « I was just thinking - and I promise I’ll drop it and switch back to you in a minute -, ahem, any news of Clara? Have you seen her lately? » Il se racle la gorge. Pour camoufler son embarras, il se retourne, attrapant la théière et deux mugs au vol. « I always worry about her. »

_________________
    half as good as it gets
    You say that I've been changing, that I'm not just simply aging. Yeah, how could that be logical? Just keep on cramming ideas down my throat. You don't have to believe me but the way I, way I see it, next time you point a finger i might have to bend it back or break it, break it off. Next time you point a finger I'll point you to the mirror+ aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper
Revenir en haut Aller en bas
 

who needs saturday nights when you've got bottomless brunch ? - jasper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» late nights (nalej)
» Jasper Halstead
» Alfy & Jasper
» jasper & lizzie
» high school musical movie nights part 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I've got 99 problems :: Neighborhoods :: Queens :: The Oak appartment complex :: The poppy building-