Le Deal du moment : -50%
-50% Short Nike Sportswear Club pour Homme
Voir le deal
14.97 €


jasbeth (and friends shouldn't kiss me like you do)

2 participants
Lizbeth Walsh
Lizbeth Walsh
To do list rp :
en cours | Olivia , Alfred (1/instanta), Jasper (7), Aickel (4/instanta), Grace (call), Andrew (1/instanta)

done | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary :
Lizbeth est issue d'une famille de trois enfants, une soeur un peu plus âgé et un frère plus jeune qu'elle. La famille s'est étendue avec la fille de Lizbeth âgée de quatre ans, qu'elle a eu alors qu'elle était tout juste séparée du père de la petite. Cheffe étoilée dans le restaurant du Plaza Hotel, elle évolue dans un monde où le machisme est très présent et où elle compte bien remettre à leurs places les hommes qui pensent qu'elle n'a pas sa place dans "leur" cuisine. Très proche de sa famille elle ne supporte cependant pas réellement les crises existentielles de sa mère et la pression que ses parents mettent à son petit frère. Elle tente tant bien que mal de leur faire comprendre qu'il peut bien faire ce qu'il veut, tant qu'il est heureux, elle n'hésite pas à leur dire ce qu'elle pense. Et elle refuse catégoriquement que sa mère puisse garder sa fille de peur qu'elle ne veuille lui offrir une éducation à sa façon et Lizbeth préfère encore que son frère la garde, ou avoir recours à une nounou plutôt que de la laisser à sa mère ou même à son père.
Date d'inscription :
17/03/2021
Messages :
648
Pseudo :
harleen. / marion
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
le week-end, 1 ou 2 la semaine.
Multinicks :
adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (www) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar :
olsen. +andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/: lonelywolfgifs lyrics:/ ellahenderson & tom grennan
jasbeth (and friends shouldn't kiss me like you do) 62d4b6f534eb21bbee23fba3d98abf665686f206
Age :
trente-trois ans. (20/02)
Nationality :
américano-irlandaise
Origins :
irlandaise, italienne.
Religion :
atheist.
Status :
single mom, in a relationship w/ Jasper
Orientation :
bisexuelle.
Work :
cheffe étoilée @ The Modern in MoMA.
Home adress :
Staten Island.
Communities :
#cours de cuisine du samedi matin
#famille du Dawson circle
#the overkill
#the lift

Trigger :
sexual assault, child abuse.
Warning :
/
To do list rp : en cours | Olivia , Alfred (1/instanta), Jasper (7), Aickel (4/instanta), Grace (call), Andrew (1/instanta)

done | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary : Lizbeth est issue d'une famille de trois enfants, une soeur un peu plus âgé et un frère plus jeune qu'elle. La famille s'est étendue avec la fille de Lizbeth âgée de quatre ans, qu'elle a eu alors qu'elle était tout juste séparée du père de la petite. Cheffe étoilée dans le restaurant du Plaza Hotel, elle évolue dans un monde où le machisme est très présent et où elle compte bien remettre à leurs places les hommes qui pensent qu'elle n'a pas sa place dans "leur" cuisine. Très proche de sa famille elle ne supporte cependant pas réellement les crises existentielles de sa mère et la pression que ses parents mettent à son petit frère. Elle tente tant bien que mal de leur faire comprendre qu'il peut bien faire ce qu'il veut, tant qu'il est heureux, elle n'hésite pas à leur dire ce qu'elle pense. Et elle refuse catégoriquement que sa mère puisse garder sa fille de peur qu'elle ne veuille lui offrir une éducation à sa façon et Lizbeth préfère encore que son frère la garde, ou avoir recours à une nounou plutôt que de la laisser à sa mère ou même à son père.
Date d'inscription : 17/03/2021
Messages : 648
Pseudo : harleen. / marion
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : le week-end, 1 ou 2 la semaine.
Multinicks : adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (www) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar : olsen. +andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/: lonelywolfgifs lyrics:/ ellahenderson & tom grennan
jasbeth (and friends shouldn't kiss me like you do) 62d4b6f534eb21bbee23fba3d98abf665686f206
Age : trente-trois ans. (20/02)
Nationality : américano-irlandaise
Origins : irlandaise, italienne.
Religion : atheist.
Status : single mom, in a relationship w/ Jasper
Orientation : bisexuelle.
Work : cheffe étoilée @ The Modern in MoMA.
Home adress : Staten Island.
Communities : #cours de cuisine du samedi matin
#famille du Dawson circle
#the overkill
#the lift

Trigger : sexual assault, child abuse.
Warning : /

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateur
so I could take the back road, but your eyes'll lead me straight back home and if you know me like i know you, you should love me, you should know friends just sleep in another bed and friends don't treat me like you do. well I know that there's a limit to everything, but my friends won't love me like you. (friends)

Pourquoi était-ce si compliqué ? Postée devant son miroir, Lizbeth ne cessait de changer de tenue. Qu’est-ce qu’on est censé mettre quand on va boire un verre avec son ancien voisin, ami d’enfance, qu’on a retrouvé et qu’on a embrassé ? Lizbeth n’avait aucune idée de ce qu’elle était censée mettre. Et pourtant, elle avait envie de se faire jolie, une robe ? Non, elle avait abandonné l’idée, avait balancé toutes ses robes sur son lit, et avait opté pour un jean. Mais est-ce que l’on mettait un jean ? Non. Elle n’en savait réellement rien et elle avait l’impression d’être toute rouillée, was she really back in the dating game ? Kinda. Puis l’illumination arriva et elle sortit une combinaison qu’elle avait acheté il y a quelques temps et qui trônait dans son armoire depuis tout ce temps. La paire de talons qui lui était associée et elle s’éclipsa dans la salle de bain pour se maquiller légèrement et se coiffait, elle n’en faisait pas trop pour ne pas montrer qu’elle attendait quelque chose de ce rendez-vous, en était-ce réellement un ? Son esprit ne cessait de lui marteler que c’était uniquement un café avec un ami. Rien de plus. A friend you’d kiss lui martela la conscience, si bien qu’elle secoua la tête avant de lever les yeux au ciel en soufflant. Ça aurait été menti que de dire qu’elle n’avait pas apprécié ce baiser, ce serait mentir que de dire qu’elle n’espérait pas secrètement que ça recommence. Mais elle n’avait pas non plus envie de mettre la charrue avant les boeufs et elle n’avait pas envie de se faire d’histoires. Elle verrait bien. Pour l’instant, ce n’était qu’un café avec un ami. Elle avait beau se le répéter, ce n’était pas assez clair dans son esprit. Prise de conscience, elle attrapa son téléphone pour annuler le café, cherchant une excuse somme toute valable mais rien ne lui venait. Il ne méritait pas ça, il ne méritait pas qu’on annule un café -just a cup- à une heure à peine du rendez-vous. Ce n’était pas correct et il ne méritait pas ça. Elle entendit la portée s’ouvrir à la volée si bien qu’elle descendit les marches rapidement pour récupérer sa fille dans les bras « Moooom, you’re home !!! » s’exclama Roxanne et Lizzie offrit une accolade à Katie avant de faire descendre Roxanne et accrocher le manteau de la petite à la patère de l’entrée puis elle se dirigea jusqu’à la cuisine pour servir deux boissons aux nouvelles arrivantes dans la maison « You look like a Princess mommy, where are you going ? » Mentir ou dire la vérité, Lizzie s’abaissa au niveau de Roxanne et lissa les plis de sa petite robe « I’m going to have a drink with Jasper, remember him ? » Roxanna hocha positivement la tête et elle lui signifia qu’il fallait qu’elle lui dise bonjour de sa part. Lizzie lui promit de le faire avant de se redresser, et de déposer un billet de 50$ sur le plan de travail « Please help yourself tonight girls, get delivered or go to the restaurant. It’s on me » Et sur ces mots, Lizzie embrassa le front de sa fille avant de s’échapper et surtout, avant de changer une nouvelle fois d’avis.

Après une heure de route, la conversation faites avec le chauffeur Uber qui était tout à fait sympathique mais bien trop bavard, Lizzie sortit de la voiture et rentra dans le bar, serrant sa pochette dans ses mains pour ne pas se faire avoir par un stress inutile. Si lui proposer d’aller boire un verre était une bonne idée sur le papier, ça l’était moins en réalité. Comment fallait-elle qu’elle le salue ? En l’enlaçant ? Elle n’oserait jamais. En l’embrassant ? Encore moins. Elle détestait ce moment de flottement quand on ne savait pas vraiment comment agir avec l’autre. Elle se sentait si idiote et une infime partie d’elle se demandait si Jasper avait les mêmes appréhensions. Peut-être qu’un jour, elle lui avouerait, que ce rendez-vous avait été un amas de questions, et ils en riront. Ils ironiseront sur le pathétique de la situation. Il ne lui fallut pas longtemps pour le repérer, à travers les personnes présentes dans le bar. Ça n’aurait pas pu en être autrement de toutes façons. Un sourire éclaira son visage et elle se rapprocha de lui avec une rapidité déconcertante, puis toutes les questions volèrent en éclat et elle le serra dans ses bras, un long instant. « Sorry if I’m late. » s’excusa t-elle avant de se reculer pour déposer ses lèvres contre la joue de Jasper, puis elle le regarda, avec les joues rosies par cette sensation de plénitude qui la prenait alors qu'elle était près de lui « Before I forget, Roxanne says hi ! »
Jasper Halstead
Jasper Halstead
To do list rp :
en cours | TC (Eryn's birthday), Arthur, Tyana (flashback), Lizzie (7/instanta)

à venir |

terminés | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary :
Fils aîné d'un couple de républicains, Jasper a eu une enfance sans grand problème, entre une famille aimante et une bande de copains dans le voisinage avec laquelle il était constamment à la recherche de la prochaine bêtise. C'est à l'adolescence que les choses se sont gâtées, quand il a réalisé que le monde que lui peignaient ses parents ne correspondait pas exactement à la réalité, du moins pas pour tout le monde. Doucement mais sûrement, il s'est éloigné des idéaux parentaux et avant que Papa et Maman puissent réagir, Jasper s'engageait bénévolement sur la campagne Obama. Si vous leur en parlez, ils vous diront certainement que tout ça, c'était la faute de leur maudite belle-fille, la libérale féministe extrémiste de gauche. Évidemment, elle n'avait pas grand-chose à voir avec sa timide prise de conscience de ses privilèges d'homme blanc ou sa bisexualité pas vraiment assumée, mais les parents Halstead n'ont jamais rien voulu entendre là-dessus, préférant le confort de leur tranquille petite vie intolérante où un fils qui ne serait pas hétérosexuel n'a pas sa place. Cette demoiselle, Jasper l'a rencontrée au lycée, à l'époque où il brillait encore par son ignorance et ses prouesses sportives. Your typical jock/nerd love story, à ceci près que Jasper était tout aussi capable de citer Tolkien qu'elle et était déjà un grand fan d'Isaac Asimov. Ils sont restés ensemble pendant des années, malgré des problèmes ici et là, et des disputes régulières et inévitables avec leurs deux caractères bien trempés et des éducations très différentes. Toutefois, lorsque leur fille est arrivée, quelques temps après l'ouverture du restaurant de Jasper avec un ami, il est devenu évident qu'ils avaient des visions très différentes de leur futur. Sa compagne a réalisé que la maternité n'était pas ce qu'elle attendait de la vie et quand elle a décidé de partir, Jasper a choisi de ne pas se battre. Il l'a laissée partir, sans un mot, ravalant son amertume et son ressentiment, conscient qu'il n'avait pas le droit de lui imposer quoi que ce soit, au contraire. S'il a eu le cœur brisé par son départ, c'est surtout pour sa fille, Caroline, et bien que ça ait pris du temps, il a fini par lui pardonner. En grande partie, du moins. Aujourd'hui, Jasper est un père célibataire très occupé, qui a parfois du mal à trouver un moment pour lui mais il peut compter sur l'appui de ses proches, notamment sur sa belle-sœur, qu'il a eu le bonheur de retrouver lorsqu'elle et son frère sont venus s'installer à New York, il y a quelques temps. Une joie de courte durée, cependant, puisque Caleb, son cadet, est décédé. Jasper n'a pas spécialement géré son deuil, préférant se plonger un peu plus dans le travail plutôt que d'affronter l'absence cruelle de son petit-frère dont il s'est toujours senti très proche, malgré la distance et des vies très différentes. (moodboard, playlist)
Date d'inscription :
06/08/2021
Messages :
302
Pseudo :
J.
Player's pronoun :
elle/she/her
Rythme de rp :
le weekend uniquement
Multinicks :
Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart), Devalekha (ft. Simone Ashley), David (ft. David Bowie), Isaac (ft. Andy Samberg) et Gigi (ft. Rihanna)
Avatar :
Chris Evans, @me (av.), @harleen. (profile gif), @nocreativejuiceleft (gifs), @Taylor Swift (lyrics)
jasbeth (and friends shouldn't kiss me like you do) Z7jwYhh1_o
Age :
35
Nationality :
American
Religion :
catholic
Status :
single dad, in a relationship w/ Lizbeth
Orientation :
a bi kinda guy
Work :
chef cuisinier, co-gérant de La Bonne Soupe
Home adress :
Brooklyn
Communities :
NYC single parents, Best Friends Lifesaving Center
Trigger :
feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning :
deuil, séparation, biphobie, white privilege
To do list rp : en cours | TC (Eryn's birthday), Arthur, Tyana (flashback), Lizzie (7/instanta)

à venir |

terminés | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary : Fils aîné d'un couple de républicains, Jasper a eu une enfance sans grand problème, entre une famille aimante et une bande de copains dans le voisinage avec laquelle il était constamment à la recherche de la prochaine bêtise. C'est à l'adolescence que les choses se sont gâtées, quand il a réalisé que le monde que lui peignaient ses parents ne correspondait pas exactement à la réalité, du moins pas pour tout le monde. Doucement mais sûrement, il s'est éloigné des idéaux parentaux et avant que Papa et Maman puissent réagir, Jasper s'engageait bénévolement sur la campagne Obama. Si vous leur en parlez, ils vous diront certainement que tout ça, c'était la faute de leur maudite belle-fille, la libérale féministe extrémiste de gauche. Évidemment, elle n'avait pas grand-chose à voir avec sa timide prise de conscience de ses privilèges d'homme blanc ou sa bisexualité pas vraiment assumée, mais les parents Halstead n'ont jamais rien voulu entendre là-dessus, préférant le confort de leur tranquille petite vie intolérante où un fils qui ne serait pas hétérosexuel n'a pas sa place. Cette demoiselle, Jasper l'a rencontrée au lycée, à l'époque où il brillait encore par son ignorance et ses prouesses sportives. Your typical jock/nerd love story, à ceci près que Jasper était tout aussi capable de citer Tolkien qu'elle et était déjà un grand fan d'Isaac Asimov. Ils sont restés ensemble pendant des années, malgré des problèmes ici et là, et des disputes régulières et inévitables avec leurs deux caractères bien trempés et des éducations très différentes. Toutefois, lorsque leur fille est arrivée, quelques temps après l'ouverture du restaurant de Jasper avec un ami, il est devenu évident qu'ils avaient des visions très différentes de leur futur. Sa compagne a réalisé que la maternité n'était pas ce qu'elle attendait de la vie et quand elle a décidé de partir, Jasper a choisi de ne pas se battre. Il l'a laissée partir, sans un mot, ravalant son amertume et son ressentiment, conscient qu'il n'avait pas le droit de lui imposer quoi que ce soit, au contraire. S'il a eu le cœur brisé par son départ, c'est surtout pour sa fille, Caroline, et bien que ça ait pris du temps, il a fini par lui pardonner. En grande partie, du moins. Aujourd'hui, Jasper est un père célibataire très occupé, qui a parfois du mal à trouver un moment pour lui mais il peut compter sur l'appui de ses proches, notamment sur sa belle-sœur, qu'il a eu le bonheur de retrouver lorsqu'elle et son frère sont venus s'installer à New York, il y a quelques temps. Une joie de courte durée, cependant, puisque Caleb, son cadet, est décédé. Jasper n'a pas spécialement géré son deuil, préférant se plonger un peu plus dans le travail plutôt que d'affronter l'absence cruelle de son petit-frère dont il s'est toujours senti très proche, malgré la distance et des vies très différentes. (moodboard, playlist)
Date d'inscription : 06/08/2021
Messages : 302
Pseudo : J.
Player's pronoun : elle/she/her
Rythme de rp : le weekend uniquement
Multinicks : Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart), Devalekha (ft. Simone Ashley), David (ft. David Bowie), Isaac (ft. Andy Samberg) et Gigi (ft. Rihanna)
Avatar : Chris Evans, @me (av.), @harleen. (profile gif), @nocreativejuiceleft (gifs), @Taylor Swift (lyrics)
jasbeth (and friends shouldn't kiss me like you do) Z7jwYhh1_o
Age : 35
Nationality : American
Religion : catholic
Status : single dad, in a relationship w/ Lizbeth
Orientation : a bi kinda guy
Work : chef cuisinier, co-gérant de La Bonne Soupe
Home adress : Brooklyn
Communities : NYC single parents, Best Friends Lifesaving Center
Trigger : feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning : deuil, séparation, biphobie, white privilege

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.ivegot99problems.com/t6395-kink-people-with-kind-hearts-and-good-intentionshttps://www.ivegot99problems.com/t6973-recherches-de-reagan-janet-jasper-devalekhahttps://www.ivegot99problems.com/t6883-instagram-jasperhalstead
date: (noun) ; /deɪt/ ; a social meeting planned before it happens, especially one between two people who have or might have a romantic relationship (source: Cambridge Dictionary).
Just a drink. C'est ce qu'il s'était répété inlassablement depuis qu'ils avaient décidé de se revoir, Lizzie et lui. Just a drink, just a drink, just a drink. Not a date, not exactly, not really. But kinda though, right? Yeah, definitely. People who kissed and texted each other late at night rather unsubtle innuendos didn't just go for coffee for the sake of watered down alcohol and conversations. Même si, certes, d'accord, oui, il appréciait la compagnie de Lizzie, sincèrement. Les années n'avaient pas entravé leur complicité d'antan, leurs filles semblaient s'entendre parfaitement et l'attraction paraissait mutuelle. À moins qu'il n'ait absolument rien compris à toute l'affaire. Oh God.

Il avait eu cette conversation avec lui-même une bonne dizaine de fois depuis qu'il avait quitté Brooklyn et Caroline sous bonne garde avec Samia. Les montagnes russes émotionnelles, vraiment. L'assurance calme d'abord, parce qu'il était à 87% certain de ne pas prendre ses fantasmes pour des réalités, surtout pas après ce moment dans sa cuisine. Le doute ensuite, parce que sa dernière vraie expérience amoureuse avait débuté presque, quoi, vingt ans plus tôt ? Something like that. Les quelques épisodes depuis Ruth étaient arrivés sans prévenir, sans réfléchir non plus. Jasper n'avait plus les codes et si il estimait être suffisamment intelligent et dégourdi pour s'en sortir face à l'inconnu, c'était sur un terrain terriblement glissant qu'il s'aventurait ce soir. Puis, enfin, l'effroi. La crainte, terrible et nauséabonde, de s'être trompé sur toute la ligne. D'avoir mal interprété quelques textos, d'avoir dépassé les limites. Lizzie avait beau lui avoir assuré que non lorsque Roxanne et elle avaient passé cet après-midi chez lui, Jasper avait du mal à se défaire complètement de l'idée. Mais la confiance finissait par revenir, puis le stress et la peur, encore et encore et encore.

Une appréhension que les quelques minutes de Lizbeth n'arrangeaient guère. Rien de catastrophique mais il avait fait l'erreur de prendre bien trop de précautions. À en juger par le regard rempli de pitié du barman qui avait déjà fait plusieurs rondes sous son nez, il était évident qu'il avait tout l'air du type à qui on avait posé un lapin. Ah, ça lui apprendrait à aller partout avec vingt minutes d'avance. Avec un soupir, Jasper jeta un coup d'œil à son portable, la joue agitée d'un tic nerveux. Ce n'était sans doute rien, le trafic, le métro peut-être ou l'au pair qui avait un imprévu. Si elle avait changé d'avis, Lizzie l'aurait prévenu. Right? Right.

Mais finalement, here she was. Just there, really there. Il quitta son tabouret avant d'avoir pris consciemment la décision de le faire et laissa échapper un bref don't worry lorsqu'elle s'excusa du retard. Yeah, she was late but no, it didn't matter. Not anymore. Face à l'aisance avec laquelle elle l'enlaça puis déposa un baiser sur sa joue, les doutes, les craintes et le stress semblèrent s'évanouir. Il se fendit d'un sourire, gardant un bras autour de la taille de Lizzie. Si on lui avait dit quelques mois, hell, quelques semaines plus tôt qu'il se sentirait capable de pareil contact avec quelqu'un d'autre que Ruth, il ne l'aurait sans doute pas cru. Well, now I feel like a dick because I certainly did not tell my kid about tonight, lâcha-t-il, surveillant le barman qui, bien sûr, avait soudain décidé de l'ignorer royalement. I mean, she knows I'm, you know, out of the house. Not that she's alone there. She's with Samia, Caleb's... you know, let's not. I'm messing this up, aren't I? Il s'éclaircit la gorge et ferma les yeux une seconde avant de reprendre. Hi. You can also say hi back to your girl next time you see her. And you look beautiful. Maybe a touch mechanical but oh well, he'd spent the last couple of days being a mess of nerves, not unlike his teenage self, a couple of decades ago. Probably shoulda opened with that. Third's a charm maybe? Eh, so far, not the worse non-date he'd ever been on.
Lizbeth Walsh
Lizbeth Walsh
To do list rp :
en cours | Olivia , Alfred (1/instanta), Jasper (7), Aickel (4/instanta), Grace (call), Andrew (1/instanta)

done | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary :
Lizbeth est issue d'une famille de trois enfants, une soeur un peu plus âgé et un frère plus jeune qu'elle. La famille s'est étendue avec la fille de Lizbeth âgée de quatre ans, qu'elle a eu alors qu'elle était tout juste séparée du père de la petite. Cheffe étoilée dans le restaurant du Plaza Hotel, elle évolue dans un monde où le machisme est très présent et où elle compte bien remettre à leurs places les hommes qui pensent qu'elle n'a pas sa place dans "leur" cuisine. Très proche de sa famille elle ne supporte cependant pas réellement les crises existentielles de sa mère et la pression que ses parents mettent à son petit frère. Elle tente tant bien que mal de leur faire comprendre qu'il peut bien faire ce qu'il veut, tant qu'il est heureux, elle n'hésite pas à leur dire ce qu'elle pense. Et elle refuse catégoriquement que sa mère puisse garder sa fille de peur qu'elle ne veuille lui offrir une éducation à sa façon et Lizbeth préfère encore que son frère la garde, ou avoir recours à une nounou plutôt que de la laisser à sa mère ou même à son père.
Date d'inscription :
17/03/2021
Messages :
648
Pseudo :
harleen. / marion
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
le week-end, 1 ou 2 la semaine.
Multinicks :
adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (www) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar :
olsen. +andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/: lonelywolfgifs lyrics:/ ellahenderson & tom grennan
jasbeth (and friends shouldn't kiss me like you do) 62d4b6f534eb21bbee23fba3d98abf665686f206
Age :
trente-trois ans. (20/02)
Nationality :
américano-irlandaise
Origins :
irlandaise, italienne.
Religion :
atheist.
Status :
single mom, in a relationship w/ Jasper
Orientation :
bisexuelle.
Work :
cheffe étoilée @ The Modern in MoMA.
Home adress :
Staten Island.
Communities :
#cours de cuisine du samedi matin
#famille du Dawson circle
#the overkill
#the lift

Trigger :
sexual assault, child abuse.
Warning :
/
To do list rp : en cours | Olivia , Alfred (1/instanta), Jasper (7), Aickel (4/instanta), Grace (call), Andrew (1/instanta)

done | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary : Lizbeth est issue d'une famille de trois enfants, une soeur un peu plus âgé et un frère plus jeune qu'elle. La famille s'est étendue avec la fille de Lizbeth âgée de quatre ans, qu'elle a eu alors qu'elle était tout juste séparée du père de la petite. Cheffe étoilée dans le restaurant du Plaza Hotel, elle évolue dans un monde où le machisme est très présent et où elle compte bien remettre à leurs places les hommes qui pensent qu'elle n'a pas sa place dans "leur" cuisine. Très proche de sa famille elle ne supporte cependant pas réellement les crises existentielles de sa mère et la pression que ses parents mettent à son petit frère. Elle tente tant bien que mal de leur faire comprendre qu'il peut bien faire ce qu'il veut, tant qu'il est heureux, elle n'hésite pas à leur dire ce qu'elle pense. Et elle refuse catégoriquement que sa mère puisse garder sa fille de peur qu'elle ne veuille lui offrir une éducation à sa façon et Lizbeth préfère encore que son frère la garde, ou avoir recours à une nounou plutôt que de la laisser à sa mère ou même à son père.
Date d'inscription : 17/03/2021
Messages : 648
Pseudo : harleen. / marion
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : le week-end, 1 ou 2 la semaine.
Multinicks : adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (www) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar : olsen. +andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/: lonelywolfgifs lyrics:/ ellahenderson & tom grennan
jasbeth (and friends shouldn't kiss me like you do) 62d4b6f534eb21bbee23fba3d98abf665686f206
Age : trente-trois ans. (20/02)
Nationality : américano-irlandaise
Origins : irlandaise, italienne.
Religion : atheist.
Status : single mom, in a relationship w/ Jasper
Orientation : bisexuelle.
Work : cheffe étoilée @ The Modern in MoMA.
Home adress : Staten Island.
Communities : #cours de cuisine du samedi matin
#famille du Dawson circle
#the overkill
#the lift

Trigger : sexual assault, child abuse.
Warning : /

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateur
Ça lui avait réellement prit une semaine ou deux avant qu'elle ne se rende compte de ce qu'elle avait fait. Elle avait réellement proposer à Jasper d'aller boire un verre. The one who kissed her in the kitchen, or the one that she kissed in the kitchen. The one with whom she has grown up with. Elle avait voulu annulé aussi, des dizaine de fois mais elle n'était jamais allé au bout de la chose, parce qu'il fallait qu'elle se rende à l'évidence qu'elle n'avait pas eu envie d'annuler et qu'elle était même assez impatiente de le rejoindre. Presque à compter les heures comme une adolescente qui avait son premier rendez-vous. Toujours était-il qu'elle avait rangé les angoisses dans une pièce fermée à double tour de son cerveau pour ne pas stresser plus que de raisons et d'agir étrangement dès lors qu'elle aurait été avec lui. Il l'avait vu grandir, il avait bien dû voir des moments gênants, des moments dont on ne veut pas se souvenir. Quand on a une mère comme celle de Lizbeth, on ne pouvait pas passer à côté de quelques remarques triviales et gênantes, d'affichage en bonne et dû forme quand à une situation qui s'était passé et qui ne valait pas la peine qu'on en parle autant, mais pourtant, ce n'était pas l'avis de Madame Walsh et thank god, depuis la naissance de Roxanne, Lizzie évitait du mieux qu'elle ne pouvait de parler à sa mère. Et c'était plutôt une franche réussite.

Quand elle se retrouvait en face de lui, c'était comme si elle s'autorisait à respirer de nouveau, comme si toutes ces secondes a appréhender, toutes ces questions n'avaient eu de cesse de faire accroître une gêne sourde dans le creux du coeur et maintenant qu'il était là, matérialisé devant elle, elle se rendait compte que tout cela était concret. And he didn't run away with those tipsy texts. Le bras rassurant de Jasper tout contre sa taille lui tira un sourire et elle le regarda tout en riant légèrement « I didn't want to tell her to be fair, but I was a bit late in my prep time so she came home from school just before I leave so I had to tell her where I was going. I couldn't lie to her face. » avoua Lizzie avec une grimace avant d'écouter Jasper qui continuait ses explications. Son coeur se serra ostensiblement quand il parlait de Caleb, mais elle ne releva pas parce qu'elle n'avait pas envie de plomber l'ambiance. Ses yeux se perdirent dans ceux de Jasper et elle mit un instant avant de sentir ses joues qui rougissaient au compliment du cuisinier, fuck sake she's screwed. « Thank you, you look pretty good yourself. And I will. » Une partie d'elle-même espérait qu'elle ne la reverrait pas demain matin. Elle acquiesca à la proposition de Jasper et elle s'approcha du bar, saisissant machinalement la main du brun pour se frayer un chemin vers une table libre avant de s'installer en face de lui, passant une main dans ses cheveux « Just so you know » prononça t-elle en jouant nerveusement avec ses mains « I wanted to apologize for the tipsy texts. I didn't know what I was thinking, but- but I really liked the kiss and damn, I feel so stupid. » Elle leva les yeux au ciel en soupirant avant de le regarder, avec un petit sourire « And I was way too nervous about today, but I feel like I'm right where I'm supposed to be, is it a good thing ? I'm gonna shush myself before you'll be too tired and you'll want to leave. »
Jasper Halstead
Jasper Halstead
To do list rp :
en cours | TC (Eryn's birthday), Arthur, Tyana (flashback), Lizzie (7/instanta)

à venir |

terminés | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary :
Fils aîné d'un couple de républicains, Jasper a eu une enfance sans grand problème, entre une famille aimante et une bande de copains dans le voisinage avec laquelle il était constamment à la recherche de la prochaine bêtise. C'est à l'adolescence que les choses se sont gâtées, quand il a réalisé que le monde que lui peignaient ses parents ne correspondait pas exactement à la réalité, du moins pas pour tout le monde. Doucement mais sûrement, il s'est éloigné des idéaux parentaux et avant que Papa et Maman puissent réagir, Jasper s'engageait bénévolement sur la campagne Obama. Si vous leur en parlez, ils vous diront certainement que tout ça, c'était la faute de leur maudite belle-fille, la libérale féministe extrémiste de gauche. Évidemment, elle n'avait pas grand-chose à voir avec sa timide prise de conscience de ses privilèges d'homme blanc ou sa bisexualité pas vraiment assumée, mais les parents Halstead n'ont jamais rien voulu entendre là-dessus, préférant le confort de leur tranquille petite vie intolérante où un fils qui ne serait pas hétérosexuel n'a pas sa place. Cette demoiselle, Jasper l'a rencontrée au lycée, à l'époque où il brillait encore par son ignorance et ses prouesses sportives. Your typical jock/nerd love story, à ceci près que Jasper était tout aussi capable de citer Tolkien qu'elle et était déjà un grand fan d'Isaac Asimov. Ils sont restés ensemble pendant des années, malgré des problèmes ici et là, et des disputes régulières et inévitables avec leurs deux caractères bien trempés et des éducations très différentes. Toutefois, lorsque leur fille est arrivée, quelques temps après l'ouverture du restaurant de Jasper avec un ami, il est devenu évident qu'ils avaient des visions très différentes de leur futur. Sa compagne a réalisé que la maternité n'était pas ce qu'elle attendait de la vie et quand elle a décidé de partir, Jasper a choisi de ne pas se battre. Il l'a laissée partir, sans un mot, ravalant son amertume et son ressentiment, conscient qu'il n'avait pas le droit de lui imposer quoi que ce soit, au contraire. S'il a eu le cœur brisé par son départ, c'est surtout pour sa fille, Caroline, et bien que ça ait pris du temps, il a fini par lui pardonner. En grande partie, du moins. Aujourd'hui, Jasper est un père célibataire très occupé, qui a parfois du mal à trouver un moment pour lui mais il peut compter sur l'appui de ses proches, notamment sur sa belle-sœur, qu'il a eu le bonheur de retrouver lorsqu'elle et son frère sont venus s'installer à New York, il y a quelques temps. Une joie de courte durée, cependant, puisque Caleb, son cadet, est décédé. Jasper n'a pas spécialement géré son deuil, préférant se plonger un peu plus dans le travail plutôt que d'affronter l'absence cruelle de son petit-frère dont il s'est toujours senti très proche, malgré la distance et des vies très différentes. (moodboard, playlist)
Date d'inscription :
06/08/2021
Messages :
302
Pseudo :
J.
Player's pronoun :
elle/she/her
Rythme de rp :
le weekend uniquement
Multinicks :
Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart), Devalekha (ft. Simone Ashley), David (ft. David Bowie), Isaac (ft. Andy Samberg) et Gigi (ft. Rihanna)
Avatar :
Chris Evans, @me (av.), @harleen. (profile gif), @nocreativejuiceleft (gifs), @Taylor Swift (lyrics)
jasbeth (and friends shouldn't kiss me like you do) Z7jwYhh1_o
Age :
35
Nationality :
American
Religion :
catholic
Status :
single dad, in a relationship w/ Lizbeth
Orientation :
a bi kinda guy
Work :
chef cuisinier, co-gérant de La Bonne Soupe
Home adress :
Brooklyn
Communities :
NYC single parents, Best Friends Lifesaving Center
Trigger :
feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning :
deuil, séparation, biphobie, white privilege
To do list rp : en cours | TC (Eryn's birthday), Arthur, Tyana (flashback), Lizzie (7/instanta)

à venir |

terminés | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary : Fils aîné d'un couple de républicains, Jasper a eu une enfance sans grand problème, entre une famille aimante et une bande de copains dans le voisinage avec laquelle il était constamment à la recherche de la prochaine bêtise. C'est à l'adolescence que les choses se sont gâtées, quand il a réalisé que le monde que lui peignaient ses parents ne correspondait pas exactement à la réalité, du moins pas pour tout le monde. Doucement mais sûrement, il s'est éloigné des idéaux parentaux et avant que Papa et Maman puissent réagir, Jasper s'engageait bénévolement sur la campagne Obama. Si vous leur en parlez, ils vous diront certainement que tout ça, c'était la faute de leur maudite belle-fille, la libérale féministe extrémiste de gauche. Évidemment, elle n'avait pas grand-chose à voir avec sa timide prise de conscience de ses privilèges d'homme blanc ou sa bisexualité pas vraiment assumée, mais les parents Halstead n'ont jamais rien voulu entendre là-dessus, préférant le confort de leur tranquille petite vie intolérante où un fils qui ne serait pas hétérosexuel n'a pas sa place. Cette demoiselle, Jasper l'a rencontrée au lycée, à l'époque où il brillait encore par son ignorance et ses prouesses sportives. Your typical jock/nerd love story, à ceci près que Jasper était tout aussi capable de citer Tolkien qu'elle et était déjà un grand fan d'Isaac Asimov. Ils sont restés ensemble pendant des années, malgré des problèmes ici et là, et des disputes régulières et inévitables avec leurs deux caractères bien trempés et des éducations très différentes. Toutefois, lorsque leur fille est arrivée, quelques temps après l'ouverture du restaurant de Jasper avec un ami, il est devenu évident qu'ils avaient des visions très différentes de leur futur. Sa compagne a réalisé que la maternité n'était pas ce qu'elle attendait de la vie et quand elle a décidé de partir, Jasper a choisi de ne pas se battre. Il l'a laissée partir, sans un mot, ravalant son amertume et son ressentiment, conscient qu'il n'avait pas le droit de lui imposer quoi que ce soit, au contraire. S'il a eu le cœur brisé par son départ, c'est surtout pour sa fille, Caroline, et bien que ça ait pris du temps, il a fini par lui pardonner. En grande partie, du moins. Aujourd'hui, Jasper est un père célibataire très occupé, qui a parfois du mal à trouver un moment pour lui mais il peut compter sur l'appui de ses proches, notamment sur sa belle-sœur, qu'il a eu le bonheur de retrouver lorsqu'elle et son frère sont venus s'installer à New York, il y a quelques temps. Une joie de courte durée, cependant, puisque Caleb, son cadet, est décédé. Jasper n'a pas spécialement géré son deuil, préférant se plonger un peu plus dans le travail plutôt que d'affronter l'absence cruelle de son petit-frère dont il s'est toujours senti très proche, malgré la distance et des vies très différentes. (moodboard, playlist)
Date d'inscription : 06/08/2021
Messages : 302
Pseudo : J.
Player's pronoun : elle/she/her
Rythme de rp : le weekend uniquement
Multinicks : Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart), Devalekha (ft. Simone Ashley), David (ft. David Bowie), Isaac (ft. Andy Samberg) et Gigi (ft. Rihanna)
Avatar : Chris Evans, @me (av.), @harleen. (profile gif), @nocreativejuiceleft (gifs), @Taylor Swift (lyrics)
jasbeth (and friends shouldn't kiss me like you do) Z7jwYhh1_o
Age : 35
Nationality : American
Religion : catholic
Status : single dad, in a relationship w/ Lizbeth
Orientation : a bi kinda guy
Work : chef cuisinier, co-gérant de La Bonne Soupe
Home adress : Brooklyn
Communities : NYC single parents, Best Friends Lifesaving Center
Trigger : feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning : deuil, séparation, biphobie, white privilege

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.ivegot99problems.com/t6395-kink-people-with-kind-hearts-and-good-intentionshttps://www.ivegot99problems.com/t6973-recherches-de-reagan-janet-jasper-devalekhahttps://www.ivegot99problems.com/t6883-instagram-jasperhalstead
Difficile de ne pas remarquer que le naturel de leurs échanges était quelque peu alourdi par une gêne qui n'avait rien à voir avec un manque de volonté ou l'envie d'être n'importe où plutôt qu'en face l'un de l'autre. Non, paradoxalement, c'était plutôt l'inverse, du moins Jasper en avait-il l'impression. C'était un peu idiot, sans doute pas très rationnel non plus et il était prêt à parier que sa version adolescente s'en serait donné à cœur joie. Pas juste parce qu'il s'agissait de Lizzie, little Liz from down the street — even though, admittedly, that one came as a surprise since 17 years old Jasper was just so sure Ruth was the one, the young idiot — mais parce qu'à l'époque, il était bien plus à l'aise dans ce manège infernal qu'était la séduction. Aujourd'hui, il avait près de deux décennies de retard et plus la moindre idée de ce qu'il était sensé faire ou non, à part rester lui-même peut-être. So far, so good. Be polite, respect boundaries and do the right thing, in short, don't be a jerk. Pas exactement une corvée en soi mais ça soulevait une autre question. Serait-ce suffisant ? Son expérience était, certes, limitée mais il avait parfaitement conscience que les prémices d'une relation venaient avec leur lot d'inconscience bienheureuse, d'idées préconçus pleines d'excitation qui amenaient parfois à se fourvoyer, même avec la meilleure intention du monde. Et franchement ? Jasper n'avait pas le temps de faire une nouvelle erreur. Non seulement parce qu'il lui fallait penser à Caroline mais parce qu'après Ruth, à trente-six ans bien tassés, il n'avait plus envie de tourner en rond.

Caroline, d'ailleurs, qui était à mille lieues d'imaginer ce qu'il était en train de faire. Thank God for that. Il n'était pas rare qu'il s'accorde une soirée en compagnie de ses amis et si il arrivait qu'elle insiste pour l'accompagner, elle l'envoyait plus généralement on his way avec un sourire et la promesse qu'ils se verraient plus tard. Clearly, he hit the jackpot with such an independant six years old — nearly seven, yes, yes, whatever, time was an abstract concept and his baby girl was never going to grow old. À vrai dire, il ne s'était même pas posé la question de préciser qu'il n'allait pas passer du temps avec Jessica and friends et elle n'avait rien demandé. Une situation un peu différente de ce qu'avait apparemment expérimenté Lizzie. Il hocha la tête avec un murmure d'approbation, lui-même peu disposé à mentir à sa fille. De l'importance de la communication and all that, d'autant que les enfants n'étaient pas idiots, loin de là.  

Le stress se dissipa peu à peu, éclipsé par les joues rosies de Lizbeth. Évidemment, il ne pouvait pas en être absolument, absolument, absolument certain mais Jasper était prêt à parier qu'elle était aussi nerveuse que lui à propos de ce soir. Peut-être même avait-elle, elle aussi, l'un de leurs derniers échanges en tête. Une autre nouveauté auquel ses exploits de footballeur fougueux courant après Ruth ne l'avaient clairement pas préparé. Et, ok, Jasper n'avait pas découvert l'art du texto avec les messages de One Glass Lizzie mais l'expérience avait néanmoins été déstabilisante à plus d'un titre. Presque aussi perturbante que de réaliser qu'elle lui avait pris la main et qu'il ne s'était pas immédiatement écartée. Que la pression de ses doigts autour des siens ne lui paraissait pas étrange, ni trop forte, ni trop légère. I get it, reprit-il une fois qu'ils furent installés à une table, truly, I do, but don't feel embarrassed on my account. It was just a bit of, you know, harmless fun. Et si il avait passé une heure à relire leur conversation de manière compulsive pour s'assurer qu'il n'avait pas dépassé les limites, elle n'avait pas besoin de le savoir.

Leur serveur apparut avant que Jasper n'eut l'occasion de poursuivre et il attendit patiemment que l'inconnu ait quitté le périmètre avant de reporter son attention sur Lizzie. Certes, ils étaient en public — une excellente décision d'ailleurs — mais il n'avait pas particulièrement envie de partager ses états d'âme avec le bar tout entier, encore moins un type susceptible de leur communiquer son jugement de manière très efficace. I'm not gonna leave. Or get bored, ajouta-t-il avec un bref sourire, and I didn't mind the texts, actually. The only issue with those is that there was nothing I could do. I mean, I wasn't sure if that was just the wine talking, even after... After the kiss. Not that anyone in their vicinity needed to know. Plus, again, the wine. So, before any of us has any alcohol, I think I should tell you that, despite being stressed out of my mind, I missed your face and it is my deepest desire to be here. And yes, I'm absolutely ready to pay up the rights for using that line. Il haussa un sourcil, ponctuation finale à une proposition qui ne pouvait décemment pas avoir l'air innocente, pas même aux oreilles étrangères qui les entouraient. But oh well, life was short and shit.
Lizbeth Walsh
Lizbeth Walsh
To do list rp :
en cours | Olivia , Alfred (1/instanta), Jasper (7), Aickel (4/instanta), Grace (call), Andrew (1/instanta)

done | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary :
Lizbeth est issue d'une famille de trois enfants, une soeur un peu plus âgé et un frère plus jeune qu'elle. La famille s'est étendue avec la fille de Lizbeth âgée de quatre ans, qu'elle a eu alors qu'elle était tout juste séparée du père de la petite. Cheffe étoilée dans le restaurant du Plaza Hotel, elle évolue dans un monde où le machisme est très présent et où elle compte bien remettre à leurs places les hommes qui pensent qu'elle n'a pas sa place dans "leur" cuisine. Très proche de sa famille elle ne supporte cependant pas réellement les crises existentielles de sa mère et la pression que ses parents mettent à son petit frère. Elle tente tant bien que mal de leur faire comprendre qu'il peut bien faire ce qu'il veut, tant qu'il est heureux, elle n'hésite pas à leur dire ce qu'elle pense. Et elle refuse catégoriquement que sa mère puisse garder sa fille de peur qu'elle ne veuille lui offrir une éducation à sa façon et Lizbeth préfère encore que son frère la garde, ou avoir recours à une nounou plutôt que de la laisser à sa mère ou même à son père.
Date d'inscription :
17/03/2021
Messages :
648
Pseudo :
harleen. / marion
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
le week-end, 1 ou 2 la semaine.
Multinicks :
adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (www) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar :
olsen. +andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/: lonelywolfgifs lyrics:/ ellahenderson & tom grennan
jasbeth (and friends shouldn't kiss me like you do) 62d4b6f534eb21bbee23fba3d98abf665686f206
Age :
trente-trois ans. (20/02)
Nationality :
américano-irlandaise
Origins :
irlandaise, italienne.
Religion :
atheist.
Status :
single mom, in a relationship w/ Jasper
Orientation :
bisexuelle.
Work :
cheffe étoilée @ The Modern in MoMA.
Home adress :
Staten Island.
Communities :
#cours de cuisine du samedi matin
#famille du Dawson circle
#the overkill
#the lift

Trigger :
sexual assault, child abuse.
Warning :
/
To do list rp : en cours | Olivia , Alfred (1/instanta), Jasper (7), Aickel (4/instanta), Grace (call), Andrew (1/instanta)

done | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary : Lizbeth est issue d'une famille de trois enfants, une soeur un peu plus âgé et un frère plus jeune qu'elle. La famille s'est étendue avec la fille de Lizbeth âgée de quatre ans, qu'elle a eu alors qu'elle était tout juste séparée du père de la petite. Cheffe étoilée dans le restaurant du Plaza Hotel, elle évolue dans un monde où le machisme est très présent et où elle compte bien remettre à leurs places les hommes qui pensent qu'elle n'a pas sa place dans "leur" cuisine. Très proche de sa famille elle ne supporte cependant pas réellement les crises existentielles de sa mère et la pression que ses parents mettent à son petit frère. Elle tente tant bien que mal de leur faire comprendre qu'il peut bien faire ce qu'il veut, tant qu'il est heureux, elle n'hésite pas à leur dire ce qu'elle pense. Et elle refuse catégoriquement que sa mère puisse garder sa fille de peur qu'elle ne veuille lui offrir une éducation à sa façon et Lizbeth préfère encore que son frère la garde, ou avoir recours à une nounou plutôt que de la laisser à sa mère ou même à son père.
Date d'inscription : 17/03/2021
Messages : 648
Pseudo : harleen. / marion
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : le week-end, 1 ou 2 la semaine.
Multinicks : adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (www) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar : olsen. +andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/: lonelywolfgifs lyrics:/ ellahenderson & tom grennan
jasbeth (and friends shouldn't kiss me like you do) 62d4b6f534eb21bbee23fba3d98abf665686f206
Age : trente-trois ans. (20/02)
Nationality : américano-irlandaise
Origins : irlandaise, italienne.
Religion : atheist.
Status : single mom, in a relationship w/ Jasper
Orientation : bisexuelle.
Work : cheffe étoilée @ The Modern in MoMA.
Home adress : Staten Island.
Communities : #cours de cuisine du samedi matin
#famille du Dawson circle
#the overkill
#the lift

Trigger : sexual assault, child abuse.
Warning : /

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateur
Si elle avait mis longtemps avant de se remettre sur la route du date c'était pour deux raisons, parce qu'elle ne voulait pas se nourrir une fois de plus, la fois de trop, de faux espoirs et ensuite, parce qu'elle ne voulait pas présenter quelqu'un à Roxanne qui finirait par se lasser et partir, laissant mère et fille dans un océan de questionnements avec une tornade de tristesse dans le coeur. Peut-être qu'elle n'avait pas fait les choses dans l'ordre avec Jasper, peut-être qu'elle aurait dû attendre de voir ce qu'il pourrait bien se passer. Mais si elle n'était pas venu pour ce playdate, est-ce qu'il se serait embrassés ? Si elles n'étaient allés à ce rendez-vous, la dernière fois, est-ce qu'ils seraient là, avec cette électricité ambiante, ces messages dans un coin de la tête, à tenter d'agir comme deux adultes normaux en plein rendez-vous ? Rendez-vous quoi d'ailleurs ? Amoureux, amical ? On ne peut pas parler de rendez-vous amical quand il y a encore quelques jours, les sms qu'ils s'envoyaient se teintaient de désir inavoué, de drague mal assumée et de mots prononcés sous le coup d'un verre de vin avalé.

Lizbeth était forcée de constater que malgré les drunk texts, rien n'avait vraiment changé. Ils étaient toujours aussi proches l'un de l'autre et elle avait toujours autant envie de l'embrasser de nouveau. Sober thought there. Mais elle ne s'y risquerait pas, pas avant de savoir exactement ce qu'il pouvait bien penser et même si elle avait, le lendemain matin, relu cette conversation et tentait d'interpréter des choses, aujourd'hui, ce soir, c'était quelque chose de concret et elle ne voulait pas plonger dans le grand bassin sans brassards. I'll try to measure my words next time, then. But I'm glad to know that you'd find that fun. répondit-elle avec une voix amusée, bien évidemment qu'elle ne modérerait rien et que even tipsy, she'll keep on texting him.

Lizzie se préoccupa du serveur qui venait d'interrompre leur conversation, une main posée derrière la nuque qu'elle grattait alors qu'elle réfléchissait à ce qu'elle voulait boire. Un verre de vin serait parfait, mais était-ce raisonnable ? Elle verrait bien, au pire, elle avait toujours un endroit où dormir et son frère n'y verrait pas d'inconvénients de l'héberger. Ou peut-être que, non, elle oublia cette pensée aussi rapidement qu'elle était arrivée. Ses yeux se perdirent un instant dans ceux de Jasper alors qu'elle l'écoutait et elle se mordit l'intérieur de la joue pour ne pas le couper, et elle haussa un sourcil avant d'ouvrir la bouche et s'appuya contre le dossier de son fauteuil, une lueur d'amusement dans les yeux « Can I say that I wished you were there ? » demanda t-elle dans un premier temps, avec un sourire en coin sur le visage avant de reprendre « And, I'm offended that you took the right to use my line, you'll have to pay it darling, and lemme tell you it's pricey. How will you pay then ? » rajouta t-elle, réprimant un rire nerveux avant de regarder tout autour d'elle les personnes qui ne semblaient pas savoir ce qui se tramait autour d'eux. Lorsque le serveur revint, Lizzie remercia le serveur et récupéra son verre de vin qu'elle posa devant elle avant de regarder Jasper « And before I get tipsy, lemme also tell you that I missed your face too. » conclua t-elle avant de trinquer pour boire une gorgée de sa boisson. « But the good thing is that if I wanna say something to you, I'll be able to say it in front of your face, and you'll be able to do something. As we are all alone, well. Kinda. »
Jasper Halstead
Jasper Halstead
To do list rp :
en cours | TC (Eryn's birthday), Arthur, Tyana (flashback), Lizzie (7/instanta)

à venir |

terminés | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary :
Fils aîné d'un couple de républicains, Jasper a eu une enfance sans grand problème, entre une famille aimante et une bande de copains dans le voisinage avec laquelle il était constamment à la recherche de la prochaine bêtise. C'est à l'adolescence que les choses se sont gâtées, quand il a réalisé que le monde que lui peignaient ses parents ne correspondait pas exactement à la réalité, du moins pas pour tout le monde. Doucement mais sûrement, il s'est éloigné des idéaux parentaux et avant que Papa et Maman puissent réagir, Jasper s'engageait bénévolement sur la campagne Obama. Si vous leur en parlez, ils vous diront certainement que tout ça, c'était la faute de leur maudite belle-fille, la libérale féministe extrémiste de gauche. Évidemment, elle n'avait pas grand-chose à voir avec sa timide prise de conscience de ses privilèges d'homme blanc ou sa bisexualité pas vraiment assumée, mais les parents Halstead n'ont jamais rien voulu entendre là-dessus, préférant le confort de leur tranquille petite vie intolérante où un fils qui ne serait pas hétérosexuel n'a pas sa place. Cette demoiselle, Jasper l'a rencontrée au lycée, à l'époque où il brillait encore par son ignorance et ses prouesses sportives. Your typical jock/nerd love story, à ceci près que Jasper était tout aussi capable de citer Tolkien qu'elle et était déjà un grand fan d'Isaac Asimov. Ils sont restés ensemble pendant des années, malgré des problèmes ici et là, et des disputes régulières et inévitables avec leurs deux caractères bien trempés et des éducations très différentes. Toutefois, lorsque leur fille est arrivée, quelques temps après l'ouverture du restaurant de Jasper avec un ami, il est devenu évident qu'ils avaient des visions très différentes de leur futur. Sa compagne a réalisé que la maternité n'était pas ce qu'elle attendait de la vie et quand elle a décidé de partir, Jasper a choisi de ne pas se battre. Il l'a laissée partir, sans un mot, ravalant son amertume et son ressentiment, conscient qu'il n'avait pas le droit de lui imposer quoi que ce soit, au contraire. S'il a eu le cœur brisé par son départ, c'est surtout pour sa fille, Caroline, et bien que ça ait pris du temps, il a fini par lui pardonner. En grande partie, du moins. Aujourd'hui, Jasper est un père célibataire très occupé, qui a parfois du mal à trouver un moment pour lui mais il peut compter sur l'appui de ses proches, notamment sur sa belle-sœur, qu'il a eu le bonheur de retrouver lorsqu'elle et son frère sont venus s'installer à New York, il y a quelques temps. Une joie de courte durée, cependant, puisque Caleb, son cadet, est décédé. Jasper n'a pas spécialement géré son deuil, préférant se plonger un peu plus dans le travail plutôt que d'affronter l'absence cruelle de son petit-frère dont il s'est toujours senti très proche, malgré la distance et des vies très différentes. (moodboard, playlist)
Date d'inscription :
06/08/2021
Messages :
302
Pseudo :
J.
Player's pronoun :
elle/she/her
Rythme de rp :
le weekend uniquement
Multinicks :
Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart), Devalekha (ft. Simone Ashley), David (ft. David Bowie), Isaac (ft. Andy Samberg) et Gigi (ft. Rihanna)
Avatar :
Chris Evans, @me (av.), @harleen. (profile gif), @nocreativejuiceleft (gifs), @Taylor Swift (lyrics)
jasbeth (and friends shouldn't kiss me like you do) Z7jwYhh1_o
Age :
35
Nationality :
American
Religion :
catholic
Status :
single dad, in a relationship w/ Lizbeth
Orientation :
a bi kinda guy
Work :
chef cuisinier, co-gérant de La Bonne Soupe
Home adress :
Brooklyn
Communities :
NYC single parents, Best Friends Lifesaving Center
Trigger :
feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning :
deuil, séparation, biphobie, white privilege
To do list rp : en cours | TC (Eryn's birthday), Arthur, Tyana (flashback), Lizzie (7/instanta)

à venir |

terminés | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary : Fils aîné d'un couple de républicains, Jasper a eu une enfance sans grand problème, entre une famille aimante et une bande de copains dans le voisinage avec laquelle il était constamment à la recherche de la prochaine bêtise. C'est à l'adolescence que les choses se sont gâtées, quand il a réalisé que le monde que lui peignaient ses parents ne correspondait pas exactement à la réalité, du moins pas pour tout le monde. Doucement mais sûrement, il s'est éloigné des idéaux parentaux et avant que Papa et Maman puissent réagir, Jasper s'engageait bénévolement sur la campagne Obama. Si vous leur en parlez, ils vous diront certainement que tout ça, c'était la faute de leur maudite belle-fille, la libérale féministe extrémiste de gauche. Évidemment, elle n'avait pas grand-chose à voir avec sa timide prise de conscience de ses privilèges d'homme blanc ou sa bisexualité pas vraiment assumée, mais les parents Halstead n'ont jamais rien voulu entendre là-dessus, préférant le confort de leur tranquille petite vie intolérante où un fils qui ne serait pas hétérosexuel n'a pas sa place. Cette demoiselle, Jasper l'a rencontrée au lycée, à l'époque où il brillait encore par son ignorance et ses prouesses sportives. Your typical jock/nerd love story, à ceci près que Jasper était tout aussi capable de citer Tolkien qu'elle et était déjà un grand fan d'Isaac Asimov. Ils sont restés ensemble pendant des années, malgré des problèmes ici et là, et des disputes régulières et inévitables avec leurs deux caractères bien trempés et des éducations très différentes. Toutefois, lorsque leur fille est arrivée, quelques temps après l'ouverture du restaurant de Jasper avec un ami, il est devenu évident qu'ils avaient des visions très différentes de leur futur. Sa compagne a réalisé que la maternité n'était pas ce qu'elle attendait de la vie et quand elle a décidé de partir, Jasper a choisi de ne pas se battre. Il l'a laissée partir, sans un mot, ravalant son amertume et son ressentiment, conscient qu'il n'avait pas le droit de lui imposer quoi que ce soit, au contraire. S'il a eu le cœur brisé par son départ, c'est surtout pour sa fille, Caroline, et bien que ça ait pris du temps, il a fini par lui pardonner. En grande partie, du moins. Aujourd'hui, Jasper est un père célibataire très occupé, qui a parfois du mal à trouver un moment pour lui mais il peut compter sur l'appui de ses proches, notamment sur sa belle-sœur, qu'il a eu le bonheur de retrouver lorsqu'elle et son frère sont venus s'installer à New York, il y a quelques temps. Une joie de courte durée, cependant, puisque Caleb, son cadet, est décédé. Jasper n'a pas spécialement géré son deuil, préférant se plonger un peu plus dans le travail plutôt que d'affronter l'absence cruelle de son petit-frère dont il s'est toujours senti très proche, malgré la distance et des vies très différentes. (moodboard, playlist)
Date d'inscription : 06/08/2021
Messages : 302
Pseudo : J.
Player's pronoun : elle/she/her
Rythme de rp : le weekend uniquement
Multinicks : Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart), Devalekha (ft. Simone Ashley), David (ft. David Bowie), Isaac (ft. Andy Samberg) et Gigi (ft. Rihanna)
Avatar : Chris Evans, @me (av.), @harleen. (profile gif), @nocreativejuiceleft (gifs), @Taylor Swift (lyrics)
jasbeth (and friends shouldn't kiss me like you do) Z7jwYhh1_o
Age : 35
Nationality : American
Religion : catholic
Status : single dad, in a relationship w/ Lizbeth
Orientation : a bi kinda guy
Work : chef cuisinier, co-gérant de La Bonne Soupe
Home adress : Brooklyn
Communities : NYC single parents, Best Friends Lifesaving Center
Trigger : feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning : deuil, séparation, biphobie, white privilege

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.ivegot99problems.com/t6395-kink-people-with-kind-hearts-and-good-intentionshttps://www.ivegot99problems.com/t6973-recherches-de-reagan-janet-jasper-devalekhahttps://www.ivegot99problems.com/t6883-instagram-jasperhalstead
Le no qui menaçait de s'échapper à la promesse de Lizbeth de faire plus attention à l'avenir resta coincé dans un coin de sa gorge. Pas parce qu'il aurait été impoli de l'interrompre, non. Because there would be a next time. Because that hadn't been a one off, too-much-wine, loneliness-inspired moment. Et, vraiment, c'était tout ce que Jasper avait besoin de savoir à propos de cet échange ô combien frustrant qu'ils avaient eu quelques jours — ou nuits solitaires, tout dépendait du point de vue — plus tôt. Il hocha la tête, résistant à l'envie de sourire qui tirait sur les coins de ses lèvres malgré tous ses efforts.

L'arrivée de leur serveur et la prise de leur commande les occupèrent un instant, pas assez cependant pour distraire complètement Jasper. Pas après qu'il ait finalement eu la confirmation, entière et explicite, qu'ils étaient bien sur la même longueur d'ondes. C'était ça, le plus dangereux, au final. Pas uniquement parce qu'un mot de trop, une attention non désirée pouvait se révéler terrible dans la vie de quelqu'un — peut-être qu'il s'agissait d'orgueil pur et simple, un reste d'une éducation des plus toxiques, mais Jasper s'imaginait suffisamment lucide, éduqué et prudent pour éviter ça, la plupart du temps en tout cas — mais parce qu'en se lançant dans cette épouvantable aventure qu'était le dating game, on s'ouvrait à une multitude de situations où la vulnérabilité était de mise. Parce qu'après Ruth, il n'était plus si sûr d'avoir encore la capacité de se relever si quelqu'un d'autre parvenait à l'abîmer comme elle l'avait fait. Parce qu'à son âge, avec la vie qu'il menait, une nouvelle peine de cœur signerait très certainement la fin de sa vie amoureuse, au moins pour la prochaine décennie. Rien de dramatique, rien de trop radical non plus à ses yeux. Simplement il n'avait pas assez d'énergie à consacrer à sa vie sentimentale si elle se transformait en désastre, pas avec un enfant dans l'équation. Caroline restait et resterait pour toujours sa priorité. Et il avait besoin d'être entier, en forme et équilibré, pour lui offrir tout ce qu'elle méritait.

Évidemment, il n'avait pas besoin d'expliquer tout ça à Lizbeth. Après tout, ils étaient tous les deux dans une situation similaire et, honnêtement, il n'aurait pas pu demander mieux. Not to say he'd wish for anyone to find themselves in the rather tough situation of raising a kid on their own, obviously. Toutefois, s'il devait s'ouvrir à quelqu'un, mieux valait que ce soit quelqu'un capable de comprendre les enjeux qui l'accompagnaient. Et manifestement, ça ne faisait pas peur à Lizzie qui renchérit avec un rire nerveux. Adorable. Il haussa un sourcil et s'éclaircit la gorge. Le retour du serveur avec leurs verres l'empêcha de répondre tout de suite. Patiemment, Jasper attendit que le jeune homme ait disparu pour offrir un sourire innocent à Lizbeth lorsqu'ils trinquèrent. We'll make do with the audience, répliqua-t-il avant de se lever. Il attrapa son verre de vin de vin d'une main, de l'autre sa chaise et installa cette dernière à côté de celle de Lizzie. De nouveau installé, il s'empara délicatement de son poignet pour y déposer un baiser. Il se redressa, effleurant sa mâchoire au passage, puis se pencha pour murmurer, you can consider this my first installment. Une brève gorgée de vin vint masquer le trouble de se retrouver si proches — and yes, he asked for it but still, they were in public. I think I'd like a payment plan over, oh, well. I know it's not common practice but let's not put an end date on it, yeah? reprit-il, tout sourire. I'm good for it, I swear, and I'll be as inappropriate as needed. Except maybe here. Here, I'll behave. Physically, that is. Et il avait beau être légèrement en retard sur tout ce qui avait trait au dating game and all that, Jasper se trouvait soudainement très inspiré en matière de dirty talk.
Lizbeth Walsh
Lizbeth Walsh
To do list rp :
en cours | Olivia , Alfred (1/instanta), Jasper (7), Aickel (4/instanta), Grace (call), Andrew (1/instanta)

done | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary :
Lizbeth est issue d'une famille de trois enfants, une soeur un peu plus âgé et un frère plus jeune qu'elle. La famille s'est étendue avec la fille de Lizbeth âgée de quatre ans, qu'elle a eu alors qu'elle était tout juste séparée du père de la petite. Cheffe étoilée dans le restaurant du Plaza Hotel, elle évolue dans un monde où le machisme est très présent et où elle compte bien remettre à leurs places les hommes qui pensent qu'elle n'a pas sa place dans "leur" cuisine. Très proche de sa famille elle ne supporte cependant pas réellement les crises existentielles de sa mère et la pression que ses parents mettent à son petit frère. Elle tente tant bien que mal de leur faire comprendre qu'il peut bien faire ce qu'il veut, tant qu'il est heureux, elle n'hésite pas à leur dire ce qu'elle pense. Et elle refuse catégoriquement que sa mère puisse garder sa fille de peur qu'elle ne veuille lui offrir une éducation à sa façon et Lizbeth préfère encore que son frère la garde, ou avoir recours à une nounou plutôt que de la laisser à sa mère ou même à son père.
Date d'inscription :
17/03/2021
Messages :
648
Pseudo :
harleen. / marion
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
le week-end, 1 ou 2 la semaine.
Multinicks :
adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (www) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar :
olsen. +andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/: lonelywolfgifs lyrics:/ ellahenderson & tom grennan
jasbeth (and friends shouldn't kiss me like you do) 62d4b6f534eb21bbee23fba3d98abf665686f206
Age :
trente-trois ans. (20/02)
Nationality :
américano-irlandaise
Origins :
irlandaise, italienne.
Religion :
atheist.
Status :
single mom, in a relationship w/ Jasper
Orientation :
bisexuelle.
Work :
cheffe étoilée @ The Modern in MoMA.
Home adress :
Staten Island.
Communities :
#cours de cuisine du samedi matin
#famille du Dawson circle
#the overkill
#the lift

Trigger :
sexual assault, child abuse.
Warning :
/
To do list rp : en cours | Olivia , Alfred (1/instanta), Jasper (7), Aickel (4/instanta), Grace (call), Andrew (1/instanta)

done | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary : Lizbeth est issue d'une famille de trois enfants, une soeur un peu plus âgé et un frère plus jeune qu'elle. La famille s'est étendue avec la fille de Lizbeth âgée de quatre ans, qu'elle a eu alors qu'elle était tout juste séparée du père de la petite. Cheffe étoilée dans le restaurant du Plaza Hotel, elle évolue dans un monde où le machisme est très présent et où elle compte bien remettre à leurs places les hommes qui pensent qu'elle n'a pas sa place dans "leur" cuisine. Très proche de sa famille elle ne supporte cependant pas réellement les crises existentielles de sa mère et la pression que ses parents mettent à son petit frère. Elle tente tant bien que mal de leur faire comprendre qu'il peut bien faire ce qu'il veut, tant qu'il est heureux, elle n'hésite pas à leur dire ce qu'elle pense. Et elle refuse catégoriquement que sa mère puisse garder sa fille de peur qu'elle ne veuille lui offrir une éducation à sa façon et Lizbeth préfère encore que son frère la garde, ou avoir recours à une nounou plutôt que de la laisser à sa mère ou même à son père.
Date d'inscription : 17/03/2021
Messages : 648
Pseudo : harleen. / marion
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : le week-end, 1 ou 2 la semaine.
Multinicks : adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (www) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar : olsen. +andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/: lonelywolfgifs lyrics:/ ellahenderson & tom grennan
jasbeth (and friends shouldn't kiss me like you do) 62d4b6f534eb21bbee23fba3d98abf665686f206
Age : trente-trois ans. (20/02)
Nationality : américano-irlandaise
Origins : irlandaise, italienne.
Religion : atheist.
Status : single mom, in a relationship w/ Jasper
Orientation : bisexuelle.
Work : cheffe étoilée @ The Modern in MoMA.
Home adress : Staten Island.
Communities : #cours de cuisine du samedi matin
#famille du Dawson circle
#the overkill
#the lift

Trigger : sexual assault, child abuse.
Warning : /

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateur
Ce serait se fourvoyer que de penser qu’elle n’avait pas envie de cette ambiance électrique qui régnait entre eux, on aurait pu mettre ça sur le compte de l'alcool de l’autre soir et des textos qui s’en sont suivis, mais non. Elle désirait ça comme elle l’avait si bien dit et cette pensée ne l’avait pas quitté, du moment où elle s’était endormi, après les messages, à celui actuel là où ils étaient tout les deux, l’un en face de l’autre en passant par celui où elle avait relu la conversation et où elle n’avait rien ressenti d’autre, qu’une étrange fierté d’avoir réussi à dire ce qu’elle pensait au plus profond d’elle -a bit of alcohol for help, obv-. Et elle était plutôt fière d’elle de ne pas avoir annuler au dernier moment, ça aurait été tout à fait son genre mais même si elle en avait eu envie elle n’avait pas écouté le côté irraisonnable de son coeur qui avait tout fait pour l’empêcher de vivre cet instant qu’elle avait longtemps espéré. Au fond d’elle, elle ne savait pas ce que Young Lizzie pensait de tout ça, mais ce qu’elle savait c’était que Grown Up Lizzie ne changerait ces instants pour rien au monde. Not now not ever. Elle ne regretterait jamais d’avoir eu le courage, back in the days, de lui dire que oui, elle l'avait reconnu. Et elle ne regretterait jamais non plus d’avoir eu le courage d’assumer son statut de mère célibataire et d’avoir franchi la porte du groupe des singles parents.

Au fond, c’était comme si leur complicité n’avait jamais disparu mais qu’elle avait été endormie pendant tout le temps qu’ils avaient passés séparés. Occupés à être avec quelqu’un qui ne les méritait certainement pas. Occupés à devenir les personnes qu’ils sont aujourd’hui. Et tant de similitudes lui faisait du bien, elle n’y aurait pas cru, back in the days. Une part d’elle regrettait d’avoir choisi ce bar où visiblement, les serveurs étaient au petit soin de leur clients, mais elle ne voulait pas quelque chose de trop cool pour leur premier réel rendez-vous. Elle voulait marquer le coup pour qu’ils s’en souviennent encore longtemps. Elle eut du mal à détacher ses yeux du regard de Jasper quand ils trinquèrent mais c’était surtout ce sourire qui la perturbait plus que de raison, cependant elle n’en fit rien. Elle arqua un sourcil à la phrase de Jasper avant de plisser le nez et de le voir se rapprocher d’elle, heureusement qu’elle n’était pas en train de boire, elle se serait étouffé si c’était le cas. Elle ravala une quinte de toux et le regarda, sentant son coeur qui s’accélérait instantanément. Un frisson lui parcourut l’échine et tout ce qu’il y avait autour d’eux disparut, au profit de Jasper qui se tenait là, à côté d’elle et respirer lui devint difficile. Elle tenta de recouvrer ses esprits avec rapidité mais elle n’y parvint pas, ou alors qu’à moitié. Elle cligna rapidement des yeux quand il prit la parole et elle avait la désagréable impression d’être sous l’eau. « No end date it is, then. » prononça t-elle avec difficulté en prenant une gorgée de vin à son tour et elle le regarda de biais avant de tourner son visage vers lui. Devait-elle rentrer dans son jeu ? Ou s’en tenir à un comportement approprié pour du public. Elle se décida bien rapidement avant de se rapprocher de lui, pour lui murmurer d’une voix amusée au creux de l’oreille « I can’t wait to see how inappropriate you can be. » Elle se recula et laissa courir son doigt autour du buvant du verre « I’m 100% in for the misbehaving talk. » rajouta t-elle en haussant les épaules avec un amusement mal déguisé. « How’s your wine ? » S’enquit-elle pour changer de sujet, ou tenter de changer de sujet et une fois de plus, elle se rapprocha de son oreille, ses doigts effleurant la main de Jasper, lentement, avant de lui chuchoter innocemment « I should taste it on your lips. » Et elle savait pertinemment qu’en agissant de la sorte, la soirée serait de plus en plus compliqué, qu’il leur faudrait de la force d’esprit pour ne pas mal agir en public, mais Lizbeth était prête à jouer alors elle rajouta d’une voix tout à fait normal cette fois « And what about the second installment darling ? »
Jasper Halstead
Jasper Halstead
To do list rp :
en cours | TC (Eryn's birthday), Arthur, Tyana (flashback), Lizzie (7/instanta)

à venir |

terminés | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary :
Fils aîné d'un couple de républicains, Jasper a eu une enfance sans grand problème, entre une famille aimante et une bande de copains dans le voisinage avec laquelle il était constamment à la recherche de la prochaine bêtise. C'est à l'adolescence que les choses se sont gâtées, quand il a réalisé que le monde que lui peignaient ses parents ne correspondait pas exactement à la réalité, du moins pas pour tout le monde. Doucement mais sûrement, il s'est éloigné des idéaux parentaux et avant que Papa et Maman puissent réagir, Jasper s'engageait bénévolement sur la campagne Obama. Si vous leur en parlez, ils vous diront certainement que tout ça, c'était la faute de leur maudite belle-fille, la libérale féministe extrémiste de gauche. Évidemment, elle n'avait pas grand-chose à voir avec sa timide prise de conscience de ses privilèges d'homme blanc ou sa bisexualité pas vraiment assumée, mais les parents Halstead n'ont jamais rien voulu entendre là-dessus, préférant le confort de leur tranquille petite vie intolérante où un fils qui ne serait pas hétérosexuel n'a pas sa place. Cette demoiselle, Jasper l'a rencontrée au lycée, à l'époque où il brillait encore par son ignorance et ses prouesses sportives. Your typical jock/nerd love story, à ceci près que Jasper était tout aussi capable de citer Tolkien qu'elle et était déjà un grand fan d'Isaac Asimov. Ils sont restés ensemble pendant des années, malgré des problèmes ici et là, et des disputes régulières et inévitables avec leurs deux caractères bien trempés et des éducations très différentes. Toutefois, lorsque leur fille est arrivée, quelques temps après l'ouverture du restaurant de Jasper avec un ami, il est devenu évident qu'ils avaient des visions très différentes de leur futur. Sa compagne a réalisé que la maternité n'était pas ce qu'elle attendait de la vie et quand elle a décidé de partir, Jasper a choisi de ne pas se battre. Il l'a laissée partir, sans un mot, ravalant son amertume et son ressentiment, conscient qu'il n'avait pas le droit de lui imposer quoi que ce soit, au contraire. S'il a eu le cœur brisé par son départ, c'est surtout pour sa fille, Caroline, et bien que ça ait pris du temps, il a fini par lui pardonner. En grande partie, du moins. Aujourd'hui, Jasper est un père célibataire très occupé, qui a parfois du mal à trouver un moment pour lui mais il peut compter sur l'appui de ses proches, notamment sur sa belle-sœur, qu'il a eu le bonheur de retrouver lorsqu'elle et son frère sont venus s'installer à New York, il y a quelques temps. Une joie de courte durée, cependant, puisque Caleb, son cadet, est décédé. Jasper n'a pas spécialement géré son deuil, préférant se plonger un peu plus dans le travail plutôt que d'affronter l'absence cruelle de son petit-frère dont il s'est toujours senti très proche, malgré la distance et des vies très différentes. (moodboard, playlist)
Date d'inscription :
06/08/2021
Messages :
302
Pseudo :
J.
Player's pronoun :
elle/she/her
Rythme de rp :
le weekend uniquement
Multinicks :
Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart), Devalekha (ft. Simone Ashley), David (ft. David Bowie), Isaac (ft. Andy Samberg) et Gigi (ft. Rihanna)
Avatar :
Chris Evans, @me (av.), @harleen. (profile gif), @nocreativejuiceleft (gifs), @Taylor Swift (lyrics)
jasbeth (and friends shouldn't kiss me like you do) Z7jwYhh1_o
Age :
35
Nationality :
American
Religion :
catholic
Status :
single dad, in a relationship w/ Lizbeth
Orientation :
a bi kinda guy
Work :
chef cuisinier, co-gérant de La Bonne Soupe
Home adress :
Brooklyn
Communities :
NYC single parents, Best Friends Lifesaving Center
Trigger :
feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning :
deuil, séparation, biphobie, white privilege
To do list rp : en cours | TC (Eryn's birthday), Arthur, Tyana (flashback), Lizzie (7/instanta)

à venir |

terminés | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary : Fils aîné d'un couple de républicains, Jasper a eu une enfance sans grand problème, entre une famille aimante et une bande de copains dans le voisinage avec laquelle il était constamment à la recherche de la prochaine bêtise. C'est à l'adolescence que les choses se sont gâtées, quand il a réalisé que le monde que lui peignaient ses parents ne correspondait pas exactement à la réalité, du moins pas pour tout le monde. Doucement mais sûrement, il s'est éloigné des idéaux parentaux et avant que Papa et Maman puissent réagir, Jasper s'engageait bénévolement sur la campagne Obama. Si vous leur en parlez, ils vous diront certainement que tout ça, c'était la faute de leur maudite belle-fille, la libérale féministe extrémiste de gauche. Évidemment, elle n'avait pas grand-chose à voir avec sa timide prise de conscience de ses privilèges d'homme blanc ou sa bisexualité pas vraiment assumée, mais les parents Halstead n'ont jamais rien voulu entendre là-dessus, préférant le confort de leur tranquille petite vie intolérante où un fils qui ne serait pas hétérosexuel n'a pas sa place. Cette demoiselle, Jasper l'a rencontrée au lycée, à l'époque où il brillait encore par son ignorance et ses prouesses sportives. Your typical jock/nerd love story, à ceci près que Jasper était tout aussi capable de citer Tolkien qu'elle et était déjà un grand fan d'Isaac Asimov. Ils sont restés ensemble pendant des années, malgré des problèmes ici et là, et des disputes régulières et inévitables avec leurs deux caractères bien trempés et des éducations très différentes. Toutefois, lorsque leur fille est arrivée, quelques temps après l'ouverture du restaurant de Jasper avec un ami, il est devenu évident qu'ils avaient des visions très différentes de leur futur. Sa compagne a réalisé que la maternité n'était pas ce qu'elle attendait de la vie et quand elle a décidé de partir, Jasper a choisi de ne pas se battre. Il l'a laissée partir, sans un mot, ravalant son amertume et son ressentiment, conscient qu'il n'avait pas le droit de lui imposer quoi que ce soit, au contraire. S'il a eu le cœur brisé par son départ, c'est surtout pour sa fille, Caroline, et bien que ça ait pris du temps, il a fini par lui pardonner. En grande partie, du moins. Aujourd'hui, Jasper est un père célibataire très occupé, qui a parfois du mal à trouver un moment pour lui mais il peut compter sur l'appui de ses proches, notamment sur sa belle-sœur, qu'il a eu le bonheur de retrouver lorsqu'elle et son frère sont venus s'installer à New York, il y a quelques temps. Une joie de courte durée, cependant, puisque Caleb, son cadet, est décédé. Jasper n'a pas spécialement géré son deuil, préférant se plonger un peu plus dans le travail plutôt que d'affronter l'absence cruelle de son petit-frère dont il s'est toujours senti très proche, malgré la distance et des vies très différentes. (moodboard, playlist)
Date d'inscription : 06/08/2021
Messages : 302
Pseudo : J.
Player's pronoun : elle/she/her
Rythme de rp : le weekend uniquement
Multinicks : Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart), Devalekha (ft. Simone Ashley), David (ft. David Bowie), Isaac (ft. Andy Samberg) et Gigi (ft. Rihanna)
Avatar : Chris Evans, @me (av.), @harleen. (profile gif), @nocreativejuiceleft (gifs), @Taylor Swift (lyrics)
jasbeth (and friends shouldn't kiss me like you do) Z7jwYhh1_o
Age : 35
Nationality : American
Religion : catholic
Status : single dad, in a relationship w/ Lizbeth
Orientation : a bi kinda guy
Work : chef cuisinier, co-gérant de La Bonne Soupe
Home adress : Brooklyn
Communities : NYC single parents, Best Friends Lifesaving Center
Trigger : feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning : deuil, séparation, biphobie, white privilege

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.ivegot99problems.com/t6395-kink-people-with-kind-hearts-and-good-intentionshttps://www.ivegot99problems.com/t6973-recherches-de-reagan-janet-jasper-devalekhahttps://www.ivegot99problems.com/t6883-instagram-jasperhalstead
Pour quelqu'un qui n'avait pas eu de rendez-vous galant, encore moins de premier date — officiel ou non — depuis presque vingt ans, Jasper avait l'impression de ne pas trop mal s'en sortir. Rassuré, encouragé même, par la confiance que lui accordait Lizzie et l'attirance qu'ils partageaient — best news he'd received all week and it was only a slightly euphoric thought — il s'approcha un peu plus sans chercher le moins du monde à dissimuler son plaisir de voir Lizbeth si clairement affectée par sa proximité. Un reste de fierté masculine mal placée peut-être mais après tout, personne n'était parfait, Jasper le premier. Et, certes, ils avaient encore du chemin à faire pour réapprendre à se connaître mais il aimait à penser que ce qu'elle avait (re)découvert jusqu'à présent lui avait plu — qu'il ne s'agissait pas seulement d'attraction physique. Que ce n'était pas simplement de le voir si près qui faisait nerveusement papillonner ses paupières mais les mots qu'il lui glissait à l'oreille. Que ce n'était pas l'affaire d'un ou deux verres de vin et d'une seule nuit qui se transformerait en anecdote peu glorieuse qu'ils relateraient plus tard à leurs amis respectifs.

Par bonheur, une fois de plus, ils semblaient être du même avis, aussi taquins l'un que l'autre pour ne rien arranger. And thank fuck for that, as dangerous as it was. Jasper laissa échapper un bref éclat de rire soulagé qui mourut dans sa gorge lorsqu'elle se pencha à nouveau. Et si il avait eu bien du mal à garder son sang-froid la dernière fois qu'elle avait eu le malheur de lui écrire sous l'influence de l'alcool, ce n'était rien comparé à l'effort qu'il dût fournir rester immobile et silencieux devant la proposition positivement indécente qu'elle venait de faire. Il inspira profondément, jetant un coup d'œil à droite puis à gauche sous prétexte de vérifier que personne ne leur prêtait grande attention, un instant nécessaire pour recouvrer son calme qui lui échappait à chaque mot, chaque sourire, chaque souffle que Lizbeth lui offrait. The woman was dangerous, both for his sanity and his clean record. Local Man Arrested For Mauling Paramour Right In Front Of Everyone's Salad, exactly what would be read upon his boy next door reputation's grave if he didn't take a second to compose himself.

Cette fois, au contraire de cette fameuse soirée où les choses avaient tourné court parce que c'était la bonne chose à faire — la seule chose à faire, vraiment — il était difficile de blâmer l'alcool ou la solitude. Elle n'avait pas bu, du moins pas depuis assez longtemps que le vin ait le moindre effet, et il ne se sentait pas particulièrement seul, loin de là. Sans compter qu'il n'avait pas particulièrement envie de prendre la bonne décision cette fois. Se tournant à nouveau, Jasper l'observa un instant tout en saisissant son propre verre qu'il porta à ses lèvres. Il feignit un instant de boire avant de se raviser, sans baisser le regard une seule seconde. You know, reprit-il sur le ton de la conversation, if we're keeping score of things, technically, you're the one who should pay up. Preferably in private because I'm really not into sharing, even if it's just the show. Une habitude de môme pourri gâté sans doute. But since we're here... well, I know you're not supposed to play with your food but I think it's ok when you intend to eat it out in the end. And not only did you start the game but I warned you I'd get back at you, Lizzie. Il s'arrêta une seconde pour repousser leurs verres un peu plus loin et poser son coude sur la table, bloquant complètement le reste du bar d'une épaule. Let's be honest, it's not the wine I wanna taste, reprit-il plus bas, frankly, I'm not even gonna touch it if there's even the slightlest of chance you wanna get out of here. Because there's no way I'll be anything but sober the first time I'll touch you. And there it was, all the cards laid on the table. Un pari risqué, certes, mais une fois lancé, Jasper ne voyait plus aucun raison d'arrêter. C'était presque absurde de facilité, de lui dire ce qu'il voulait. I don't want just a night of good, ol' drunken fun, I'm too old for that and honestly, I like you too much to settle for that. So you can consider that a preview of that second installment but baby, you gonna have to come and get it.
Lizbeth Walsh
Lizbeth Walsh
To do list rp :
en cours | Olivia , Alfred (1/instanta), Jasper (7), Aickel (4/instanta), Grace (call), Andrew (1/instanta)

done | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary :
Lizbeth est issue d'une famille de trois enfants, une soeur un peu plus âgé et un frère plus jeune qu'elle. La famille s'est étendue avec la fille de Lizbeth âgée de quatre ans, qu'elle a eu alors qu'elle était tout juste séparée du père de la petite. Cheffe étoilée dans le restaurant du Plaza Hotel, elle évolue dans un monde où le machisme est très présent et où elle compte bien remettre à leurs places les hommes qui pensent qu'elle n'a pas sa place dans "leur" cuisine. Très proche de sa famille elle ne supporte cependant pas réellement les crises existentielles de sa mère et la pression que ses parents mettent à son petit frère. Elle tente tant bien que mal de leur faire comprendre qu'il peut bien faire ce qu'il veut, tant qu'il est heureux, elle n'hésite pas à leur dire ce qu'elle pense. Et elle refuse catégoriquement que sa mère puisse garder sa fille de peur qu'elle ne veuille lui offrir une éducation à sa façon et Lizbeth préfère encore que son frère la garde, ou avoir recours à une nounou plutôt que de la laisser à sa mère ou même à son père.
Date d'inscription :
17/03/2021
Messages :
648
Pseudo :
harleen. / marion
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
le week-end, 1 ou 2 la semaine.
Multinicks :
adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (www) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar :
olsen. +andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/: lonelywolfgifs lyrics:/ ellahenderson & tom grennan
jasbeth (and friends shouldn't kiss me like you do) 62d4b6f534eb21bbee23fba3d98abf665686f206
Age :
trente-trois ans. (20/02)
Nationality :
américano-irlandaise
Origins :
irlandaise, italienne.
Religion :
atheist.
Status :
single mom, in a relationship w/ Jasper
Orientation :
bisexuelle.
Work :
cheffe étoilée @ The Modern in MoMA.
Home adress :
Staten Island.
Communities :
#cours de cuisine du samedi matin
#famille du Dawson circle
#the overkill
#the lift

Trigger :
sexual assault, child abuse.
Warning :
/
To do list rp : en cours | Olivia , Alfred (1/instanta), Jasper (7), Aickel (4/instanta), Grace (call), Andrew (1/instanta)

done | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary : Lizbeth est issue d'une famille de trois enfants, une soeur un peu plus âgé et un frère plus jeune qu'elle. La famille s'est étendue avec la fille de Lizbeth âgée de quatre ans, qu'elle a eu alors qu'elle était tout juste séparée du père de la petite. Cheffe étoilée dans le restaurant du Plaza Hotel, elle évolue dans un monde où le machisme est très présent et où elle compte bien remettre à leurs places les hommes qui pensent qu'elle n'a pas sa place dans "leur" cuisine. Très proche de sa famille elle ne supporte cependant pas réellement les crises existentielles de sa mère et la pression que ses parents mettent à son petit frère. Elle tente tant bien que mal de leur faire comprendre qu'il peut bien faire ce qu'il veut, tant qu'il est heureux, elle n'hésite pas à leur dire ce qu'elle pense. Et elle refuse catégoriquement que sa mère puisse garder sa fille de peur qu'elle ne veuille lui offrir une éducation à sa façon et Lizbeth préfère encore que son frère la garde, ou avoir recours à une nounou plutôt que de la laisser à sa mère ou même à son père.
Date d'inscription : 17/03/2021
Messages : 648
Pseudo : harleen. / marion
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : le week-end, 1 ou 2 la semaine.
Multinicks : adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (www) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar : olsen. +andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/: lonelywolfgifs lyrics:/ ellahenderson & tom grennan
jasbeth (and friends shouldn't kiss me like you do) 62d4b6f534eb21bbee23fba3d98abf665686f206
Age : trente-trois ans. (20/02)
Nationality : américano-irlandaise
Origins : irlandaise, italienne.
Religion : atheist.
Status : single mom, in a relationship w/ Jasper
Orientation : bisexuelle.
Work : cheffe étoilée @ The Modern in MoMA.
Home adress : Staten Island.
Communities : #cours de cuisine du samedi matin
#famille du Dawson circle
#the overkill
#the lift

Trigger : sexual assault, child abuse.
Warning : /

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateur
Elle n’avait décemment plus le droit de changer d’avis. Puis de toutes façons, elle n’en avait pas envie. La tournure de cette soirée était beaucoup trop amusante à son goût, elle qui avait longtemps pensé retourner sur les routes du dating game, elle n’en avait jamais eu le courage et une infime partie de son esprit, se doutait que c’était parce qu’elle l’attendait lui, parce qu’elle attendait qu’il revienne dans sa vie. Elle n’était que nervosité, désir et tant de sentiments qu’elle n’avait plus ressenti depuis longtemps. Pour une fois, elle se sentait désirable et désirée et cela lui faisait du bien à la cheffe. Prendre du temps pour soi, prendre du temps pour redevenir l’adulte et surtout la femme qu’elle était avant, avant qu’elle ne décide de vouer sa vie à sa fille, vouer sa vie à cet être qui s’était fait une place dans sa vie sans qu’elle ne le prévoit et qui avait retourné son monde sans dessus, dessous - elle avait choisi ce mode de vie, métro, boulot, sa fille, dodo, et elle en était plus qu’heureuse- mais c’était comme si la pièce manquante de son puzzle venait d’entrer dans sa vie. De la plus simple des façons possible. Il est revenu dans sa vie sans crier gare et elle ne voulait pas qu’il en reparte, pas maintenant ni même jamais.

L’ambiance était de plus en plus électrique, et Lizzie avait réellement besoin d’air, plus qu’elle ne voudrait lui faire croire d’une certaine façon. Elle tentait de garder la face, de rester maîtresse de son corps et de son esprit, mais c’était compliqué. Elle avait instigué le jeu, elle avait lancé les hostilités et maintenant, elle manquait d’air, cruellement. En le regardant, Lizzie se doutait qu’il ressentait la même chose. Elle le voyait bien, son regard fuyant, sa respiration, tout démontrait qu’il ressentait exactement la même chose. Elle restait pendue -non literally- à ses lèvres et l’écouta avant une certaine attention qui était malmenée, par le bruit ambiant, par le fait qu’elle voudrait être ailleurs qu’ici avec lui. Ses yeux suivirent les gestes de Jasper, alors qu’elle tenta de se concentrer pour apaiser sa respiration et elle fronça les sourcils quand il reposa son verre. Elle n’était pas idiote, elle avait bien compris sa parade, mais elle fit semblant de rien. Elle ria un instant, le laissa terminer et, d’un air rieur, le regarda « I’m ready to pay up if you want to darling. » rétorqua t-elle presque du tac au tac avant de rajouter « And I’m all set for you to get back at me. » tout en haussant les sourcils et en passant sa langue contre ses lèvres, se mordillant la lèvre inférieure au passage. Ses yeux se perdirent une fois de plus dans ceux de Jasper et avec un mimétisme affligeant, elle se tourna vers lui, prenant la même position, sa main si proche de celle de Jasper qu’il lui fallait juste déplier ses doigts pour qu’ils s’effleurent. Mais elle n’en fit rien, se contenta de l’écouter, encore. Elle réfléchit un instant à la fin de sa presque déclaration, et ce n’était plus des battements de coeur mais un ensemble de rythme effréné et elle n’était pas foutu de se calmer, incapable de se raisonner. Elle déglutit avec difficulté, tenta de reprendre une contenance en regardant autour d’elle. She is about to put her own cards on the table and there will be no turning back. Elle le regarda et répondit d’une voix mesurée « Don’t touch it then, and let’s leave » She was serious for the first time tonight, no dirty talk, nothing she just wanna leave with him. « And I don’t want that neither. I want- I want you. In every possible way. » Elle souffla, se leva et déposa un billet sur la table, sûrement bien trop important pour le montant de leurs consommations mais ce sera pour le gâchis -they are wasting wine. What a disgrace- et elle attrapa sa main pour l’attirer jusqu’à l’extérieur.

Une fois qu’ils furent arrivés à l’extérieur et qu’ils avaient fait quelques pas, Lizzie s’arrêta et fit volte face pour se retrouver face à lui, malgré la petite hauteur de ses talons, elle était encore si petite. Mais elle ne s’en souciait pas, elle se rapprocha de lui et elle lui murmura au creux de l’oreille « I’m gonna take that preview if you don’t mind. » Et ses lèvres s’attardèrent le long de sa mâchoire, doucement, avec une légèreté qu’elle puisait elle ne savait trop où, mais elle tentait. Et puis doucement, elle l’embrassa. Parce qu’elle en avait envie. Parce que c’était ce qu’elle voulait, parce qu’elle était sûre que d’après les signes c’était ce qu’il voulait aussi. Un simple baiser et elle se recula. « See, I want you, in that way and many others. And as you said, I’m too old too for what was it ? a night of good, ol' drunken fun. I can pay for that if you want. With an eternal payment plan. »
Jasper Halstead
Jasper Halstead
To do list rp :
en cours | TC (Eryn's birthday), Arthur, Tyana (flashback), Lizzie (7/instanta)

à venir |

terminés | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary :
Fils aîné d'un couple de républicains, Jasper a eu une enfance sans grand problème, entre une famille aimante et une bande de copains dans le voisinage avec laquelle il était constamment à la recherche de la prochaine bêtise. C'est à l'adolescence que les choses se sont gâtées, quand il a réalisé que le monde que lui peignaient ses parents ne correspondait pas exactement à la réalité, du moins pas pour tout le monde. Doucement mais sûrement, il s'est éloigné des idéaux parentaux et avant que Papa et Maman puissent réagir, Jasper s'engageait bénévolement sur la campagne Obama. Si vous leur en parlez, ils vous diront certainement que tout ça, c'était la faute de leur maudite belle-fille, la libérale féministe extrémiste de gauche. Évidemment, elle n'avait pas grand-chose à voir avec sa timide prise de conscience de ses privilèges d'homme blanc ou sa bisexualité pas vraiment assumée, mais les parents Halstead n'ont jamais rien voulu entendre là-dessus, préférant le confort de leur tranquille petite vie intolérante où un fils qui ne serait pas hétérosexuel n'a pas sa place. Cette demoiselle, Jasper l'a rencontrée au lycée, à l'époque où il brillait encore par son ignorance et ses prouesses sportives. Your typical jock/nerd love story, à ceci près que Jasper était tout aussi capable de citer Tolkien qu'elle et était déjà un grand fan d'Isaac Asimov. Ils sont restés ensemble pendant des années, malgré des problèmes ici et là, et des disputes régulières et inévitables avec leurs deux caractères bien trempés et des éducations très différentes. Toutefois, lorsque leur fille est arrivée, quelques temps après l'ouverture du restaurant de Jasper avec un ami, il est devenu évident qu'ils avaient des visions très différentes de leur futur. Sa compagne a réalisé que la maternité n'était pas ce qu'elle attendait de la vie et quand elle a décidé de partir, Jasper a choisi de ne pas se battre. Il l'a laissée partir, sans un mot, ravalant son amertume et son ressentiment, conscient qu'il n'avait pas le droit de lui imposer quoi que ce soit, au contraire. S'il a eu le cœur brisé par son départ, c'est surtout pour sa fille, Caroline, et bien que ça ait pris du temps, il a fini par lui pardonner. En grande partie, du moins. Aujourd'hui, Jasper est un père célibataire très occupé, qui a parfois du mal à trouver un moment pour lui mais il peut compter sur l'appui de ses proches, notamment sur sa belle-sœur, qu'il a eu le bonheur de retrouver lorsqu'elle et son frère sont venus s'installer à New York, il y a quelques temps. Une joie de courte durée, cependant, puisque Caleb, son cadet, est décédé. Jasper n'a pas spécialement géré son deuil, préférant se plonger un peu plus dans le travail plutôt que d'affronter l'absence cruelle de son petit-frère dont il s'est toujours senti très proche, malgré la distance et des vies très différentes. (moodboard, playlist)
Date d'inscription :
06/08/2021
Messages :
302
Pseudo :
J.
Player's pronoun :
elle/she/her
Rythme de rp :
le weekend uniquement
Multinicks :
Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart), Devalekha (ft. Simone Ashley), David (ft. David Bowie), Isaac (ft. Andy Samberg) et Gigi (ft. Rihanna)
Avatar :
Chris Evans, @me (av.), @harleen. (profile gif), @nocreativejuiceleft (gifs), @Taylor Swift (lyrics)
jasbeth (and friends shouldn't kiss me like you do) Z7jwYhh1_o
Age :
35
Nationality :
American
Religion :
catholic
Status :
single dad, in a relationship w/ Lizbeth
Orientation :
a bi kinda guy
Work :
chef cuisinier, co-gérant de La Bonne Soupe
Home adress :
Brooklyn
Communities :
NYC single parents, Best Friends Lifesaving Center
Trigger :
feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning :
deuil, séparation, biphobie, white privilege
To do list rp : en cours | TC (Eryn's birthday), Arthur, Tyana (flashback), Lizzie (7/instanta)

à venir |

terminés | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary : Fils aîné d'un couple de républicains, Jasper a eu une enfance sans grand problème, entre une famille aimante et une bande de copains dans le voisinage avec laquelle il était constamment à la recherche de la prochaine bêtise. C'est à l'adolescence que les choses se sont gâtées, quand il a réalisé que le monde que lui peignaient ses parents ne correspondait pas exactement à la réalité, du moins pas pour tout le monde. Doucement mais sûrement, il s'est éloigné des idéaux parentaux et avant que Papa et Maman puissent réagir, Jasper s'engageait bénévolement sur la campagne Obama. Si vous leur en parlez, ils vous diront certainement que tout ça, c'était la faute de leur maudite belle-fille, la libérale féministe extrémiste de gauche. Évidemment, elle n'avait pas grand-chose à voir avec sa timide prise de conscience de ses privilèges d'homme blanc ou sa bisexualité pas vraiment assumée, mais les parents Halstead n'ont jamais rien voulu entendre là-dessus, préférant le confort de leur tranquille petite vie intolérante où un fils qui ne serait pas hétérosexuel n'a pas sa place. Cette demoiselle, Jasper l'a rencontrée au lycée, à l'époque où il brillait encore par son ignorance et ses prouesses sportives. Your typical jock/nerd love story, à ceci près que Jasper était tout aussi capable de citer Tolkien qu'elle et était déjà un grand fan d'Isaac Asimov. Ils sont restés ensemble pendant des années, malgré des problèmes ici et là, et des disputes régulières et inévitables avec leurs deux caractères bien trempés et des éducations très différentes. Toutefois, lorsque leur fille est arrivée, quelques temps après l'ouverture du restaurant de Jasper avec un ami, il est devenu évident qu'ils avaient des visions très différentes de leur futur. Sa compagne a réalisé que la maternité n'était pas ce qu'elle attendait de la vie et quand elle a décidé de partir, Jasper a choisi de ne pas se battre. Il l'a laissée partir, sans un mot, ravalant son amertume et son ressentiment, conscient qu'il n'avait pas le droit de lui imposer quoi que ce soit, au contraire. S'il a eu le cœur brisé par son départ, c'est surtout pour sa fille, Caroline, et bien que ça ait pris du temps, il a fini par lui pardonner. En grande partie, du moins. Aujourd'hui, Jasper est un père célibataire très occupé, qui a parfois du mal à trouver un moment pour lui mais il peut compter sur l'appui de ses proches, notamment sur sa belle-sœur, qu'il a eu le bonheur de retrouver lorsqu'elle et son frère sont venus s'installer à New York, il y a quelques temps. Une joie de courte durée, cependant, puisque Caleb, son cadet, est décédé. Jasper n'a pas spécialement géré son deuil, préférant se plonger un peu plus dans le travail plutôt que d'affronter l'absence cruelle de son petit-frère dont il s'est toujours senti très proche, malgré la distance et des vies très différentes. (moodboard, playlist)
Date d'inscription : 06/08/2021
Messages : 302
Pseudo : J.
Player's pronoun : elle/she/her
Rythme de rp : le weekend uniquement
Multinicks : Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart), Devalekha (ft. Simone Ashley), David (ft. David Bowie), Isaac (ft. Andy Samberg) et Gigi (ft. Rihanna)
Avatar : Chris Evans, @me (av.), @harleen. (profile gif), @nocreativejuiceleft (gifs), @Taylor Swift (lyrics)
jasbeth (and friends shouldn't kiss me like you do) Z7jwYhh1_o
Age : 35
Nationality : American
Religion : catholic
Status : single dad, in a relationship w/ Lizbeth
Orientation : a bi kinda guy
Work : chef cuisinier, co-gérant de La Bonne Soupe
Home adress : Brooklyn
Communities : NYC single parents, Best Friends Lifesaving Center
Trigger : feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning : deuil, séparation, biphobie, white privilege

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.ivegot99problems.com/t6395-kink-people-with-kind-hearts-and-good-intentionshttps://www.ivegot99problems.com/t6973-recherches-de-reagan-janet-jasper-devalekhahttps://www.ivegot99problems.com/t6883-instagram-jasperhalstead
Il avait beau avoir été élevé catholique, Jasper n'était pas aussi pratiquant que ses parents l'auraient désiré mais ce soir, il était prêt à aller allumer un cierge et faire don de tous ses biens matériels pour remercier les cieux, sa bonne étoile, le Saint-Esprit et tout le toutim d'avoir posé un œil sur la situation et décidé de lui accorder une faveur. Non, vraiment, il n'y avait que ça pour expliquer que tout se passe aussi bien. Certes, il était d'une nature plutôt optimiste et parvenait sans mal à voir le bon côté des choses. Il avait eu, lui aussi, son lot d'emmerdes dans la vie et il avait parfaitement conscience que personne n'était à l'abri d'une tuile. Mais personne ne voyait ses fantasmes les plus dingues — although relatively tame, he was just some boring white dude after all — devenir réalité. À part lui, manifestement. C'était absurde. Totalement dénué de sens. Tellement qu'il en avait presque du mal à croire que Lizbeth ne lui ait pas demandé de ravaler son honnêteté, de finir son verre et de sortir de sa vie aussi vite qu'il y était de nouveau entré. Peut-être que ça n'avait finalement rien à voir avec un miracle ni avec une chance de cocu — difficile, avec six années de célibat au compteur — mais qu'il s'agissait simplement du bon moment. Le bon timing, à une ou deux décennies et une toute autre vie près.

Un peu hébété, imbécile heureux dont les méninges avaient une petite seconde de retard, il la regarda se lever, si calme, si sérieuse. Si présente. Un constat qui, fatalement, rappela son ex à son bon souvenir, elle dont l'absence avait pesé si lourd depuis qu'elle était partie. Mais, curieusement, pas ce soir. Et s'il avait réellement besoin d'une ultime raison pour — not that he actually needed one — c'était bien celle-là. Lizzie n'était pas là pour remplacer Ruth ni effacer son souvenir. Lizzie était une autre chance d'être heureux. And damn, did happiness looked good from that vantage point, especially when he was hearing exactly what he wanted to hear. Good, commenta-t-il simplement, incapable d'être plus éloquent — et après tout, il n'y avait rien d'autre à dire, l'avantage d'une communication efficace. Il finit par lui emboîter le pas, sa main trouvant celle de Lizbeth une fois qu'elle eut réglé leur addition avec une facilité que Jasper avait déjà assimilé. Maybe that was too fast but when you know, you know.

Si qui que ce soit nota leur départ un rien précipité, il n'y prêta pas attention, focalisé sur Lizzie et seulement sur Lizzie. Le bar n'était déjà plus qu'un lointain souvenir dans sa tête lorsqu'elle lui tomba presque dans les bras. No objection whatsoever, eut-il le temps de répondre avant qu'elle ne l'embrasse. Fucking finally. It had been too long since the last time and if he had any say in it, they wouldn't waste any more time like that. Being cautious was definitely a stupid, stupid idea. Et puisqu'apparemment, ils semblaient partager les mêmes neurones ce soir, Lizzie était une fois de plus du même avis. Jesus, woman, buy a guy dinner before you propose to him, répliqua-t-il en riant, toute idée de prudence balancée par la fenêtre proverbiale.

rp terminé
Contenu sponsorisé