La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
Découvrez les badges, de quoi rendre votre profil encore plus personnalisé love ça se passe par ici !
Vous êtes un peu paumés ? hidebox Rendez vous sur : www.keskispass.com
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
Le Deal du moment : -23%
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD ...
Voir le deal
929 €

Partagez
 

 catfish blues (saoirse)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gabriel Cervantes
To do list rp :
saoirse - www
clare - www
aickel - www
ana maría - www
Summary :
Né à Nashville, Tennessee. Cadet d'une famille de cinq enfants, il est issu de l'avant-dernière grossesse de sa mère, qui de surcroît était gémellaire : il a ainsi une sœur jumelle prénommée Ana María, prunelle de ses yeux. Les finances de sa famille auront composées une principale préoccupation, jusqu'à ce que sa mère remporte le Powerball en 2007. A 14 ans, il déménage avec sa famille à New York, ville qu'il n'a guère quittée depuis.
Gabriel est un garçon au tempérament bienveillant et posé. Il est celui vers lequel on se tourne facilement lorsqu'on a un problème, l'ami qui vous offre une oreille attentive, le sensible qui ressent de plein fouet votre peine et fera tout pour l'amoindrir, comme celui qui est férocement heurté à la moindre parole épineuse à son égard. Sa timidité et son cruel manque de confiance en lui constituent un frein conséquent dans son évolution et épanouissement car il remet sans cesse en question ses décisions et aspirations. Fortement influençable, il ressent plus de sérénité à obéir aux règles qu'à suivre ce que son cœur lui dicte, ce qui ultimement, le positionne dans des situations peu enthousiasmantes.
Passionné de dessin, création et mode depuis tout petit, il a toutefois rapidement compris que ce qu'on attendait de lui était de ressembler davantage à ses frères et s'adonner à des centres d'intérêts notamment sportifs et endosser un rôle de dur à cuir. Il a dissimulé auprès de ses proches et amis ses multiples carnets de mode où il créait des tenues et s'autorisait à faire ce qu'il aimait au fond de son jardin secret, au sein duquel seule sa sœur était admise.
Quelques années après son déménagement à New York, au terme de son adolescence, il découvre le monde du Drag qui est une salutaire révélation pour lui. Le sentiment de ne pas avoir de place dans le monde est moins lourd à porter maintenant qu'il a enfin découvert une forme d'art qui correspond entièrement à ses envies et ses plaisirs, telle une réponse à ses plus intimes questions. Oser passer le pas de s'investir dans le Drag aura été sa plus grande fierté et sa plus grande source de bonheur, bien qu'aujourd'hui, il veille à avoir deux vies bien différentes : celle du Gabriel, l'ingénieur biomédical réservé et fiable, et celle de Bea, Drag éhontément sentimentale et pétillante. Bea est le diminutif de Beatitud, représentant à l'espagnol tout le soulagement, le bonheur et l'exutoire qu'il ressent quand il est sur scène, en show, en Drag. Il rêve de gagner sa vie du Drag et fait partie de shows depuis plusieurs années maintenant.
Gabriel c'est la lutte perpétuelle pour trouver sa voie et s'accepter tel qu'il est. Son esprit est gangréné de tant de notions de ce qu'il devrait être, de ce qu'on attend de lui, qu'il en est incapable de déterminer totalement sa réelle nature, par esprit de refoulement et par peur d'être rejeté en étant qui il est réellement. Cette situation alimente ses troubles anxiodépressifs.
Date d'inscription :
03/04/2022
Messages :
56
Pseudo :
eli
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
un par semaine, plus souvent le week-end
Multinicks :
aucun
Avatar :
tyler posey (zsiraflany)
catfish blues (saoirse) Oe2u
Age :
28 ans (25.05.93)
Nationality :
américaine
Origins :
mexicaines et italiennes
Religion :
élevé dans la religion catholique, il est toutefois athé
Status :
célibataire
Orientation :
il se cherche encore
Work :
ingénieur biomédical
Home adress :
le loft en face de celui de sa sœur Ana María, situé pas loin de la 5th avenue, à manhattan, midtown
Communities :
- the latinx
- the outpost
- lgbt center
Trigger :
cruauté sur les êtres vulnérables
Warning :
anxiété, dépression
catfish blues (saoirse) 21 catfish blues (saoirse) 105 catfish blues (saoirse) 200801051705311535 catfish blues (saoirse) 200801051712423714 catfish blues (saoirse) 200801051713190412 catfish blues (saoirse) 37 catfish blues (saoirse) 56 catfish blues (saoirse) 58 catfish blues (saoirse) 60 catfish blues (saoirse) 92 catfish blues (saoirse) 93 catfish blues (saoirse) 5 catfish blues (saoirse) 161 catfish blues (saoirse) 94 catfish blues (saoirse) 190 catfish blues (saoirse) 204 catfish blues (saoirse) 32 catfish blues (saoirse) 33 catfish blues (saoirse) 12 catfish blues (saoirse) 41 catfish blues (saoirse) 51 catfish blues (saoirse) 91 catfish blues (saoirse) 120 catfish blues (saoirse) 6b catfish blues (saoirse) 34 catfish blues (saoirse) 7 catfish blues (saoirse) 87 catfish blues (saoirse) 9 catfish blues (saoirse) 48 catfish blues (saoirse) 55 catfish blues (saoirse) 73 catfish blues (saoirse) 98 catfish blues (saoirse) 110 catfish blues (saoirse) 112 catfish blues (saoirse) 114 catfish blues (saoirse) 118 catfish blues (saoirse) 125 catfish blues (saoirse) 141 catfish blues (saoirse) 147 catfish blues (saoirse) 158 catfish blues (saoirse) 188 catfish blues (saoirse) 189 catfish blues (saoirse) 172 catfish blues (saoirse) 203 catfish blues (saoirse) 205
To do list rp : saoirse - www
clare - www
aickel - www
ana maría - www
Summary : Né à Nashville, Tennessee. Cadet d'une famille de cinq enfants, il est issu de l'avant-dernière grossesse de sa mère, qui de surcroît était gémellaire : il a ainsi une sœur jumelle prénommée Ana María, prunelle de ses yeux. Les finances de sa famille auront composées une principale préoccupation, jusqu'à ce que sa mère remporte le Powerball en 2007. A 14 ans, il déménage avec sa famille à New York, ville qu'il n'a guère quittée depuis.
Gabriel est un garçon au tempérament bienveillant et posé. Il est celui vers lequel on se tourne facilement lorsqu'on a un problème, l'ami qui vous offre une oreille attentive, le sensible qui ressent de plein fouet votre peine et fera tout pour l'amoindrir, comme celui qui est férocement heurté à la moindre parole épineuse à son égard. Sa timidité et son cruel manque de confiance en lui constituent un frein conséquent dans son évolution et épanouissement car il remet sans cesse en question ses décisions et aspirations. Fortement influençable, il ressent plus de sérénité à obéir aux règles qu'à suivre ce que son cœur lui dicte, ce qui ultimement, le positionne dans des situations peu enthousiasmantes.
Passionné de dessin, création et mode depuis tout petit, il a toutefois rapidement compris que ce qu'on attendait de lui était de ressembler davantage à ses frères et s'adonner à des centres d'intérêts notamment sportifs et endosser un rôle de dur à cuir. Il a dissimulé auprès de ses proches et amis ses multiples carnets de mode où il créait des tenues et s'autorisait à faire ce qu'il aimait au fond de son jardin secret, au sein duquel seule sa sœur était admise.
Quelques années après son déménagement à New York, au terme de son adolescence, il découvre le monde du Drag qui est une salutaire révélation pour lui. Le sentiment de ne pas avoir de place dans le monde est moins lourd à porter maintenant qu'il a enfin découvert une forme d'art qui correspond entièrement à ses envies et ses plaisirs, telle une réponse à ses plus intimes questions. Oser passer le pas de s'investir dans le Drag aura été sa plus grande fierté et sa plus grande source de bonheur, bien qu'aujourd'hui, il veille à avoir deux vies bien différentes : celle du Gabriel, l'ingénieur biomédical réservé et fiable, et celle de Bea, Drag éhontément sentimentale et pétillante. Bea est le diminutif de Beatitud, représentant à l'espagnol tout le soulagement, le bonheur et l'exutoire qu'il ressent quand il est sur scène, en show, en Drag. Il rêve de gagner sa vie du Drag et fait partie de shows depuis plusieurs années maintenant.
Gabriel c'est la lutte perpétuelle pour trouver sa voie et s'accepter tel qu'il est. Son esprit est gangréné de tant de notions de ce qu'il devrait être, de ce qu'on attend de lui, qu'il en est incapable de déterminer totalement sa réelle nature, par esprit de refoulement et par peur d'être rejeté en étant qui il est réellement. Cette situation alimente ses troubles anxiodépressifs.
Date d'inscription : 03/04/2022
Messages : 56
Pseudo : eli
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : un par semaine, plus souvent le week-end
Multinicks : aucun
Avatar : tyler posey (zsiraflany)
catfish blues (saoirse) Oe2u
Age : 28 ans (25.05.93)
Nationality : américaine
Origins : mexicaines et italiennes
Religion : élevé dans la religion catholique, il est toutefois athé
Status : célibataire
Orientation : il se cherche encore
Work : ingénieur biomédical
Home adress : le loft en face de celui de sa sœur Ana María, situé pas loin de la 5th avenue, à manhattan, midtown
Communities : - the latinx
- the outpost
- lgbt center
Trigger : cruauté sur les êtres vulnérables
Warning : anxiété, dépression
catfish blues (saoirse) 21 catfish blues (saoirse) 105 catfish blues (saoirse) 200801051705311535 catfish blues (saoirse) 200801051712423714 catfish blues (saoirse) 200801051713190412 catfish blues (saoirse) 37 catfish blues (saoirse) 56 catfish blues (saoirse) 58 catfish blues (saoirse) 60 catfish blues (saoirse) 92 catfish blues (saoirse) 93 catfish blues (saoirse) 5 catfish blues (saoirse) 161 catfish blues (saoirse) 94 catfish blues (saoirse) 190 catfish blues (saoirse) 204 catfish blues (saoirse) 32 catfish blues (saoirse) 33 catfish blues (saoirse) 12 catfish blues (saoirse) 41 catfish blues (saoirse) 51 catfish blues (saoirse) 91 catfish blues (saoirse) 120 catfish blues (saoirse) 6b catfish blues (saoirse) 34 catfish blues (saoirse) 7 catfish blues (saoirse) 87 catfish blues (saoirse) 9 catfish blues (saoirse) 48 catfish blues (saoirse) 55 catfish blues (saoirse) 73 catfish blues (saoirse) 98 catfish blues (saoirse) 110 catfish blues (saoirse) 112 catfish blues (saoirse) 114 catfish blues (saoirse) 118 catfish blues (saoirse) 125 catfish blues (saoirse) 141 catfish blues (saoirse) 147 catfish blues (saoirse) 158 catfish blues (saoirse) 188 catfish blues (saoirse) 189 catfish blues (saoirse) 172 catfish blues (saoirse) 203 catfish blues (saoirse) 205

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t6874-gabriel-condragulations https://www.ivegot99problems.com/t6939-instagram-bea_#130397
Sujet: catfish blues (saoirse)Sam 23 Avr - 18:32
Une multitude d'ondes émotives récalcitrantes tambourinent sans merci dans ma boîte crânienne déjà bien surchargée d'encombres de toutes sortes, conséquences de mon cœur qui pulse avec véhémence les dernières contrariétés et doutes de ma semaine. Je n'ai pas su développer un judicieux mécanisme exutoire pour me dégager des sentiments négatifs et toxiques auxquels mon être adhère dans la moindre des tempêtes, ils restent stockés ici et là dans ma conscience, la gangrénant sans scrupule aucun. Bea, toutefois, sait y faire, elle n'a même pas besoin de savoir se détacher du nocif qui la menace : elle y est imperméable. Les désapprobations, questionnements, indécisions coulent sur sa personne assumée, comme si ces potentielles attaques lui étaient incompatibles et ne pourraient ainsi en aucun cas la concerner.

Je m'accoude au bar, visage sur mes mains, traits tirés. L'ironie demeure que Bea est mon alter ego, ma version drag, celle que je cache soigneusement. Gabriel et Bea ne sont qu'un, mais sont aussi étrangement parallèles. Ils ont chacun leur environnement précis et ne se mêlent pas, par couardise, par manque de confiance, par peur. Un soupire file entre mes lèvres et je lève les yeux vers les bouteilles soigneusement rangées derrière le bar. Ce n'est probablement pas le bon plan de m'inhiber alors que je traîne une migraine et ne suis pas dans un état d'âme des plus sereins, mais The Outpost constitue un de mes refuges. J'ai pris du temps à oser passer les portes du bar-spectacle associatif, malgré le fait qu'il soit à mes yeux un des lieux les plus intégrants de New York. Encore une fois, j'appréhendais ce que j'y trouverais, ce à quoi je pourrais être confronté. Mais ce lieu m'a toujours remonté le moral, inspiré courage, donné des ailes et des clefs vers mon épanouissement, aussi lente ma route puisse-t-elle être. Ce soir, j'avais besoin du soutien de The Outpost, celui qui lui est propre et naturel seulement par ses clients et son ambiance. J'avais besoin d'oublier momentanément les remarques douteuses ou graveleuses de mes collègues sur mon célibat et mes façons de faire ou d'être, je nécessitais faire abstraction du regard interrogatif d'un de mes voisins d'appartement lorsqu'il avait réceptionné mon colis sur lequel était inscrit que s'y trouvaient des perruques - que j'avais fini par faire passer comme un cadeau pour ma sœur, m'enfonçant encore plus dans mon secret. Je cherchais des réponses ce soir, un encouragement de l'univers, une méthode pour aller un peu mieux, et vu ma sensibilité doublée de mon avidité, j'étais persuadé que j'en trouverais dans n'importe quel détail. Tout serait si simple si je n'avais pas à mener ce double jeu, ce double je.

@Saoirse O'Callaghan plzz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Saoirse O'Callaghan
To do list rp :
prénom nom - www
Summary :
Saoirse, elle a 28 ans. Irlandaise de nationalité, elle a passé toute son enfance dans le manoir familial à Cork, en Irlande. Elle a passé la majeure partie de son enfance à gambader dans les couloirs interminables du manoir familial, avec des professeurs particuliers, une mère un peu trop protectrice et un père dépassé par le comportement de sa femme. Elle s’est longtemps posé des questions sur sa sexualité. Pendant que certaines de ses amies se vantaient d’avoir un petit ami, Saoirse avait elle, le regard qui se perdait sur Molly. Molly et ses cheveux roux, Molly et son sourire a en faire déplacer des montagnes. Mais elle n’a jamais rien assumé Saoirse. Et elle est sortie plus par dépit que par envie, avec un garçon qu’elle trouvait mignon. Mais elle n’a jamais rien ressenti d’autre que de la tendresse et de l’affection. Rien de bien transcendant. Elle est arrivée à New York avec sa mère qui a décidé s’ouvrir une galerie d’art dans la grosse pomme. Elle a alors commencé des études d’art, continuant encore et toujours à peindre à côté, pas franchement motivée pour les études. Ce n’est que quand elle obtient un diplôme et un job par la suite (on devine aisément que sa mère est derrière tout ça) qu’elle décide d’assumer son attirance pour les femmes. Pour celle qui va devenir sa femme en tout cas. Jack. Essuyant les insultes homophobes de sa mère et ses menaces qu’elle prenait au sérieux tout en faisant semblant de ne pas le faire. Jusqu’au jour où sa mère devient plus fort, marâtre qui menace et Saoirse ne parvient pas à faire un choix. Saoirse est partie, loin. En Irlande, en Suede. Enchaînant petits boulots sur petits boulots. Son cœur toujours épris de Jack. Elle aurait voulu lui expliquer, elle aurait voulu tout lui dire. Mais jamais rien n’est sorti et ce n’est pas en partant comme une voleuse qu’elle aura des nouvelles. Et puis, elle est revenue à New York parce que son ancien colocataire avec qui elle avait gardé un lien avait besoin d’aide pour reprendre le bar qu’il tenait et elle lui avait fait part de son envie de revenir, elle a alors reprit l’Outpost, ce bar qu’elle a beaucoup trop fréquenté avant de partir. Mais elle nourrissait intimement l’espoir de revoir Jack, et de lui expliquer.
Date d'inscription :
09/11/2021
Messages :
38
Pseudo :
harleen. (marion)
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
le week-end principalement.
Multinicks :
Prénom Nom / Prénom Nom / Prénom Nom /
Avatar :
emma stone + ethereal
catfish blues (saoirse) B12cc41f4c31d42a8128ed3c4e53703d05d9b1ea
Age :
vingt-huit ans.
Nationality :
irish
Origins :
/
Religion :
aucune.
Status :
techniquement mariée.
Orientation :
lesbienne.
Work :
galeriste et nouvelle propriétaire de l'Outpost.
Home adress :
manhattan, dans un appartement trop grand pour elle.
Communities :
- the outpost
- lgbt center

Trigger :
violences sexuelles, relation mineur/majeur, agression sexuelle, scarification
Warning :
homophobie, parentalité toxique
aucun badge pour l'instant.
To do list rp : prénom nom - www Summary : Saoirse, elle a 28 ans. Irlandaise de nationalité, elle a passé toute son enfance dans le manoir familial à Cork, en Irlande. Elle a passé la majeure partie de son enfance à gambader dans les couloirs interminables du manoir familial, avec des professeurs particuliers, une mère un peu trop protectrice et un père dépassé par le comportement de sa femme. Elle s’est longtemps posé des questions sur sa sexualité. Pendant que certaines de ses amies se vantaient d’avoir un petit ami, Saoirse avait elle, le regard qui se perdait sur Molly. Molly et ses cheveux roux, Molly et son sourire a en faire déplacer des montagnes. Mais elle n’a jamais rien assumé Saoirse. Et elle est sortie plus par dépit que par envie, avec un garçon qu’elle trouvait mignon. Mais elle n’a jamais rien ressenti d’autre que de la tendresse et de l’affection. Rien de bien transcendant. Elle est arrivée à New York avec sa mère qui a décidé s’ouvrir une galerie d’art dans la grosse pomme. Elle a alors commencé des études d’art, continuant encore et toujours à peindre à côté, pas franchement motivée pour les études. Ce n’est que quand elle obtient un diplôme et un job par la suite (on devine aisément que sa mère est derrière tout ça) qu’elle décide d’assumer son attirance pour les femmes. Pour celle qui va devenir sa femme en tout cas. Jack. Essuyant les insultes homophobes de sa mère et ses menaces qu’elle prenait au sérieux tout en faisant semblant de ne pas le faire. Jusqu’au jour où sa mère devient plus fort, marâtre qui menace et Saoirse ne parvient pas à faire un choix. Saoirse est partie, loin. En Irlande, en Suede. Enchaînant petits boulots sur petits boulots. Son cœur toujours épris de Jack. Elle aurait voulu lui expliquer, elle aurait voulu tout lui dire. Mais jamais rien n’est sorti et ce n’est pas en partant comme une voleuse qu’elle aura des nouvelles. Et puis, elle est revenue à New York parce que son ancien colocataire avec qui elle avait gardé un lien avait besoin d’aide pour reprendre le bar qu’il tenait et elle lui avait fait part de son envie de revenir, elle a alors reprit l’Outpost, ce bar qu’elle a beaucoup trop fréquenté avant de partir. Mais elle nourrissait intimement l’espoir de revoir Jack, et de lui expliquer.
Date d'inscription : 09/11/2021
Messages : 38
Pseudo : harleen. (marion)
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : le week-end principalement.
Multinicks : Prénom Nom / Prénom Nom / Prénom Nom /
Avatar : emma stone + ethereal
catfish blues (saoirse) B12cc41f4c31d42a8128ed3c4e53703d05d9b1ea
Age : vingt-huit ans.
Nationality : irish
Origins : /
Religion : aucune.
Status : techniquement mariée.
Orientation : lesbienne.
Work : galeriste et nouvelle propriétaire de l'Outpost.
Home adress : manhattan, dans un appartement trop grand pour elle.
Communities : - the outpost
- lgbt center

Trigger : violences sexuelles, relation mineur/majeur, agression sexuelle, scarification
Warning : homophobie, parentalité toxique
aucun badge pour l'instant.
Sujet: Re: catfish blues (saoirse)Lun 2 Mai - 18:20
Saoirse reprenait peu à peu cette marque dans cette ville, la ville qui ne dort jamais, la ville qui va trop vite. Le contraste saisissant entre Cork et Stockholm la prenait régulièrement à la gorge quand elle essayait de dormir mais que les vitres trop fines de son appartement laissait entrer la cacophonie ambiante de la rue. Elle aurait peut-être dû se renseigner sur le quartier avant. Elle aurait peut-être dû demander à ce pauvre agent immobilier qui avait l'air plus désabusé que sérieux si le quartier pouvait être calme ou si justement, les nuits étaient souvent blanches à cause des fêtes tardives ou de l'ambiance qui régnait dans les nuits noires lors des soirées un peu trop arrosées des étudiant.e.s. Il y avait aussi les pensées qu'on veut oublier, le sourire de Jack, le regard de Jack, les mots de Jack. Ce baiser qu'elle lui avait offert alors qu'elle était venue pour s'expliquer. Tout qui revient à la gueule comme un boomerang que l'on ne maitrîse pas.

C'est derrière le bar qu'elle se trouve, un peu ailleurs, un peu fatiguée mais en rien non motivée. Reprendre le bar était sûrement la meilleure des décisions qu'elle avait pu prendre. Parce que ça lui faisait du bien de voir autre chose, de faire autre chose que de se battre avec des artistes en mal de reconnaissance. Elle était aussi certaine que Martha O'Callaghan ne débarquerait pas ici au milieu des hipsters et des bobos comme elle appelait si bien les gens qui n'étaient pas de son monde. Quand la porte s'ouvrit, elle reconnut le type qu'elle avait rabroué lors de son premier service et elle lui fit un signe. Lorsqu'il s'approcha du bar, elle lui servit ce qui semblait être sa boisson habituelle, d'après son ancien colocataire et la dressa devant lui « Cette boisson c'est pour m'excuser, parce que je ne savais pas que vous étiez un habitué. » prononça t-elle, de but en blanc « L'ancien propriétaire qui est aussi mon ancien colocataire, ne m'avait pas prévenu et je suis désolée d'avoir été impolie. »

@Gabriel Cervantes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Cervantes
To do list rp :
saoirse - www
clare - www
aickel - www
ana maría - www
Summary :
Né à Nashville, Tennessee. Cadet d'une famille de cinq enfants, il est issu de l'avant-dernière grossesse de sa mère, qui de surcroît était gémellaire : il a ainsi une sœur jumelle prénommée Ana María, prunelle de ses yeux. Les finances de sa famille auront composées une principale préoccupation, jusqu'à ce que sa mère remporte le Powerball en 2007. A 14 ans, il déménage avec sa famille à New York, ville qu'il n'a guère quittée depuis.
Gabriel est un garçon au tempérament bienveillant et posé. Il est celui vers lequel on se tourne facilement lorsqu'on a un problème, l'ami qui vous offre une oreille attentive, le sensible qui ressent de plein fouet votre peine et fera tout pour l'amoindrir, comme celui qui est férocement heurté à la moindre parole épineuse à son égard. Sa timidité et son cruel manque de confiance en lui constituent un frein conséquent dans son évolution et épanouissement car il remet sans cesse en question ses décisions et aspirations. Fortement influençable, il ressent plus de sérénité à obéir aux règles qu'à suivre ce que son cœur lui dicte, ce qui ultimement, le positionne dans des situations peu enthousiasmantes.
Passionné de dessin, création et mode depuis tout petit, il a toutefois rapidement compris que ce qu'on attendait de lui était de ressembler davantage à ses frères et s'adonner à des centres d'intérêts notamment sportifs et endosser un rôle de dur à cuir. Il a dissimulé auprès de ses proches et amis ses multiples carnets de mode où il créait des tenues et s'autorisait à faire ce qu'il aimait au fond de son jardin secret, au sein duquel seule sa sœur était admise.
Quelques années après son déménagement à New York, au terme de son adolescence, il découvre le monde du Drag qui est une salutaire révélation pour lui. Le sentiment de ne pas avoir de place dans le monde est moins lourd à porter maintenant qu'il a enfin découvert une forme d'art qui correspond entièrement à ses envies et ses plaisirs, telle une réponse à ses plus intimes questions. Oser passer le pas de s'investir dans le Drag aura été sa plus grande fierté et sa plus grande source de bonheur, bien qu'aujourd'hui, il veille à avoir deux vies bien différentes : celle du Gabriel, l'ingénieur biomédical réservé et fiable, et celle de Bea, Drag éhontément sentimentale et pétillante. Bea est le diminutif de Beatitud, représentant à l'espagnol tout le soulagement, le bonheur et l'exutoire qu'il ressent quand il est sur scène, en show, en Drag. Il rêve de gagner sa vie du Drag et fait partie de shows depuis plusieurs années maintenant.
Gabriel c'est la lutte perpétuelle pour trouver sa voie et s'accepter tel qu'il est. Son esprit est gangréné de tant de notions de ce qu'il devrait être, de ce qu'on attend de lui, qu'il en est incapable de déterminer totalement sa réelle nature, par esprit de refoulement et par peur d'être rejeté en étant qui il est réellement. Cette situation alimente ses troubles anxiodépressifs.
Date d'inscription :
03/04/2022
Messages :
56
Pseudo :
eli
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
un par semaine, plus souvent le week-end
Multinicks :
aucun
Avatar :
tyler posey (zsiraflany)
catfish blues (saoirse) Oe2u
Age :
28 ans (25.05.93)
Nationality :
américaine
Origins :
mexicaines et italiennes
Religion :
élevé dans la religion catholique, il est toutefois athé
Status :
célibataire
Orientation :
il se cherche encore
Work :
ingénieur biomédical
Home adress :
le loft en face de celui de sa sœur Ana María, situé pas loin de la 5th avenue, à manhattan, midtown
Communities :
- the latinx
- the outpost
- lgbt center
Trigger :
cruauté sur les êtres vulnérables
Warning :
anxiété, dépression
catfish blues (saoirse) 21 catfish blues (saoirse) 105 catfish blues (saoirse) 200801051705311535 catfish blues (saoirse) 200801051712423714 catfish blues (saoirse) 200801051713190412 catfish blues (saoirse) 37 catfish blues (saoirse) 56 catfish blues (saoirse) 58 catfish blues (saoirse) 60 catfish blues (saoirse) 92 catfish blues (saoirse) 93 catfish blues (saoirse) 5 catfish blues (saoirse) 161 catfish blues (saoirse) 94 catfish blues (saoirse) 190 catfish blues (saoirse) 204 catfish blues (saoirse) 32 catfish blues (saoirse) 33 catfish blues (saoirse) 12 catfish blues (saoirse) 41 catfish blues (saoirse) 51 catfish blues (saoirse) 91 catfish blues (saoirse) 120 catfish blues (saoirse) 6b catfish blues (saoirse) 34 catfish blues (saoirse) 7 catfish blues (saoirse) 87 catfish blues (saoirse) 9 catfish blues (saoirse) 48 catfish blues (saoirse) 55 catfish blues (saoirse) 73 catfish blues (saoirse) 98 catfish blues (saoirse) 110 catfish blues (saoirse) 112 catfish blues (saoirse) 114 catfish blues (saoirse) 118 catfish blues (saoirse) 125 catfish blues (saoirse) 141 catfish blues (saoirse) 147 catfish blues (saoirse) 158 catfish blues (saoirse) 188 catfish blues (saoirse) 189 catfish blues (saoirse) 172 catfish blues (saoirse) 203 catfish blues (saoirse) 205
To do list rp : saoirse - www
clare - www
aickel - www
ana maría - www
Summary : Né à Nashville, Tennessee. Cadet d'une famille de cinq enfants, il est issu de l'avant-dernière grossesse de sa mère, qui de surcroît était gémellaire : il a ainsi une sœur jumelle prénommée Ana María, prunelle de ses yeux. Les finances de sa famille auront composées une principale préoccupation, jusqu'à ce que sa mère remporte le Powerball en 2007. A 14 ans, il déménage avec sa famille à New York, ville qu'il n'a guère quittée depuis.
Gabriel est un garçon au tempérament bienveillant et posé. Il est celui vers lequel on se tourne facilement lorsqu'on a un problème, l'ami qui vous offre une oreille attentive, le sensible qui ressent de plein fouet votre peine et fera tout pour l'amoindrir, comme celui qui est férocement heurté à la moindre parole épineuse à son égard. Sa timidité et son cruel manque de confiance en lui constituent un frein conséquent dans son évolution et épanouissement car il remet sans cesse en question ses décisions et aspirations. Fortement influençable, il ressent plus de sérénité à obéir aux règles qu'à suivre ce que son cœur lui dicte, ce qui ultimement, le positionne dans des situations peu enthousiasmantes.
Passionné de dessin, création et mode depuis tout petit, il a toutefois rapidement compris que ce qu'on attendait de lui était de ressembler davantage à ses frères et s'adonner à des centres d'intérêts notamment sportifs et endosser un rôle de dur à cuir. Il a dissimulé auprès de ses proches et amis ses multiples carnets de mode où il créait des tenues et s'autorisait à faire ce qu'il aimait au fond de son jardin secret, au sein duquel seule sa sœur était admise.
Quelques années après son déménagement à New York, au terme de son adolescence, il découvre le monde du Drag qui est une salutaire révélation pour lui. Le sentiment de ne pas avoir de place dans le monde est moins lourd à porter maintenant qu'il a enfin découvert une forme d'art qui correspond entièrement à ses envies et ses plaisirs, telle une réponse à ses plus intimes questions. Oser passer le pas de s'investir dans le Drag aura été sa plus grande fierté et sa plus grande source de bonheur, bien qu'aujourd'hui, il veille à avoir deux vies bien différentes : celle du Gabriel, l'ingénieur biomédical réservé et fiable, et celle de Bea, Drag éhontément sentimentale et pétillante. Bea est le diminutif de Beatitud, représentant à l'espagnol tout le soulagement, le bonheur et l'exutoire qu'il ressent quand il est sur scène, en show, en Drag. Il rêve de gagner sa vie du Drag et fait partie de shows depuis plusieurs années maintenant.
Gabriel c'est la lutte perpétuelle pour trouver sa voie et s'accepter tel qu'il est. Son esprit est gangréné de tant de notions de ce qu'il devrait être, de ce qu'on attend de lui, qu'il en est incapable de déterminer totalement sa réelle nature, par esprit de refoulement et par peur d'être rejeté en étant qui il est réellement. Cette situation alimente ses troubles anxiodépressifs.
Date d'inscription : 03/04/2022
Messages : 56
Pseudo : eli
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : un par semaine, plus souvent le week-end
Multinicks : aucun
Avatar : tyler posey (zsiraflany)
catfish blues (saoirse) Oe2u
Age : 28 ans (25.05.93)
Nationality : américaine
Origins : mexicaines et italiennes
Religion : élevé dans la religion catholique, il est toutefois athé
Status : célibataire
Orientation : il se cherche encore
Work : ingénieur biomédical
Home adress : le loft en face de celui de sa sœur Ana María, situé pas loin de la 5th avenue, à manhattan, midtown
Communities : - the latinx
- the outpost
- lgbt center
Trigger : cruauté sur les êtres vulnérables
Warning : anxiété, dépression
catfish blues (saoirse) 21 catfish blues (saoirse) 105 catfish blues (saoirse) 200801051705311535 catfish blues (saoirse) 200801051712423714 catfish blues (saoirse) 200801051713190412 catfish blues (saoirse) 37 catfish blues (saoirse) 56 catfish blues (saoirse) 58 catfish blues (saoirse) 60 catfish blues (saoirse) 92 catfish blues (saoirse) 93 catfish blues (saoirse) 5 catfish blues (saoirse) 161 catfish blues (saoirse) 94 catfish blues (saoirse) 190 catfish blues (saoirse) 204 catfish blues (saoirse) 32 catfish blues (saoirse) 33 catfish blues (saoirse) 12 catfish blues (saoirse) 41 catfish blues (saoirse) 51 catfish blues (saoirse) 91 catfish blues (saoirse) 120 catfish blues (saoirse) 6b catfish blues (saoirse) 34 catfish blues (saoirse) 7 catfish blues (saoirse) 87 catfish blues (saoirse) 9 catfish blues (saoirse) 48 catfish blues (saoirse) 55 catfish blues (saoirse) 73 catfish blues (saoirse) 98 catfish blues (saoirse) 110 catfish blues (saoirse) 112 catfish blues (saoirse) 114 catfish blues (saoirse) 118 catfish blues (saoirse) 125 catfish blues (saoirse) 141 catfish blues (saoirse) 147 catfish blues (saoirse) 158 catfish blues (saoirse) 188 catfish blues (saoirse) 189 catfish blues (saoirse) 172 catfish blues (saoirse) 203 catfish blues (saoirse) 205

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t6874-gabriel-condragulations https://www.ivegot99problems.com/t6939-instagram-bea_#130397
Sujet: Re: catfish blues (saoirse)Ven 13 Mai - 16:02
A mon entrée au sein du bar-spectacle, la patronne interpelle mon attention par un signe de la main. J'hésite quelques instants, incertain de vouloir réellement confronter cette personne que je ne porte pas spécialement dans mon cœur. La réalité, toutefois, est que je transfère sur elle mon regret de voir son prédécesseur quitter l'établissement. Non seulement avait-il été le patron de The Outpost qui constituait tel un refuge pour moi, l'homme avait aussi vite su s'ériger au titre de mes amis. Il m'avait apporté un soutien, m'avait permis de nouvelles relations et finalement, il représentait un pilier dans ce monde artistique et non-conformiste aux yeux de certains que je cachais et au sein duquel je m'épanouissais secrètement. Avec son départ, ce mode de vie que je me refusais se voyait ébranlé, avec un amer goût de probable fantaisie alors que cette attitude reflétait enfin la personne que j'étais naturellement.

Alors oui, l'irlandaise faisait tâche dans le tableau, sans compter que nos premiers échanges avaient été à mes yeux glaciaux. J'avais compris que je n'étais pas dans ses clients favoris et que l'époque de l'ancien patron était bien révolue. J'avais boudé le bar quelques temps, avant de venir au constat qu'il était ridicule que je me prive de l'endroit que j'aimais même si la patronne n'était pas quelqu'un que j'aspirais à fréquenter. Puis vraiment, ce soir, j'avais envie de me retrouver parmi les personnalités se rendant régulièrement le bar.

Je m'installe sur un tabouret au comptoir, mes yeux considérant curieusement la blonde qui m'avait invité à la rejoindre. « Cette boisson c'est pour m'excuser, parce que je ne savais pas que vous étiez un habitué. » Je fronce les sourcils, observant le rafraîchissement comme si je craignais un subterfuge. Mes doigts se referment toutefois autour du spiced rhum et je l'élève de la surface boisée pour en prendre une gorgée, les glaçons s'entrechoquant délicatement. « L'ancien propriétaire qui est aussi mon ancien colocataire, ne m'avait pas prévenu et je suis désolée d'avoir été impolie. » Un semblant de sourire égaie temporairement mon minois. « C'est pas grave, puis je n'ai pas été le plus clair ni le plus avenant non plus. Merci pour le verre, » je fais finalement, éternellement conciliant. J'avais beau être rancunier, je détestais aussi les conflits et les situations tendues. Autant enterrer la hache de guerre, même si une partie de moi demeurait méfiante et un peu blessée dans son maigre égo. « Ca fait beaucoup d'anciens, » je commente sur les adjectifs de sa réplique. Ancien colocataire, ancien propriétaire. Était-il aussi ancien résident de New York ? « Ca te plaît, ce poste ? » Je questionne pour entamer une conversation et poursuivre sur ma lancée de tirer un trait sur l'initiale animosité entre nous, bafouant au passage le vouvoiement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: catfish blues (saoirse)
Revenir en haut Aller en bas
 

catfish blues (saoirse)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Knock, knock. Who's there ? (Saoirse)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I've got 99 problems :: Neighborhoods :: Brooklyn :: The Outpost-