-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% Short Nike Sportswear Club pour Homme
14.97 € 29.99 €
Voir le deal


jasbeth — for your eyes only

2 participants
Jasper Halstead
Jasper Halstead
To do list rp :
en cours | TC (Eryn's birthday), Arthur, Tyana (flashback), Lizzie (7/instanta)

à venir |

terminés | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary :
Fils aîné d'un couple de républicains, Jasper a eu une enfance sans grand problème, entre une famille aimante et une bande de copains dans le voisinage avec laquelle il était constamment à la recherche de la prochaine bêtise. C'est à l'adolescence que les choses se sont gâtées, quand il a réalisé que le monde que lui peignaient ses parents ne correspondait pas exactement à la réalité, du moins pas pour tout le monde. Doucement mais sûrement, il s'est éloigné des idéaux parentaux et avant que Papa et Maman puissent réagir, Jasper s'engageait bénévolement sur la campagne Obama. Si vous leur en parlez, ils vous diront certainement que tout ça, c'était la faute de leur maudite belle-fille, la libérale féministe extrémiste de gauche. Évidemment, elle n'avait pas grand-chose à voir avec sa timide prise de conscience de ses privilèges d'homme blanc ou sa bisexualité pas vraiment assumée, mais les parents Halstead n'ont jamais rien voulu entendre là-dessus, préférant le confort de leur tranquille petite vie intolérante où un fils qui ne serait pas hétérosexuel n'a pas sa place. Cette demoiselle, Jasper l'a rencontrée au lycée, à l'époque où il brillait encore par son ignorance et ses prouesses sportives. Your typical jock/nerd love story, à ceci près que Jasper était tout aussi capable de citer Tolkien qu'elle et était déjà un grand fan d'Isaac Asimov. Ils sont restés ensemble pendant des années, malgré des problèmes ici et là, et des disputes régulières et inévitables avec leurs deux caractères bien trempés et des éducations très différentes. Toutefois, lorsque leur fille est arrivée, quelques temps après l'ouverture du restaurant de Jasper avec un ami, il est devenu évident qu'ils avaient des visions très différentes de leur futur. Sa compagne a réalisé que la maternité n'était pas ce qu'elle attendait de la vie et quand elle a décidé de partir, Jasper a choisi de ne pas se battre. Il l'a laissée partir, sans un mot, ravalant son amertume et son ressentiment, conscient qu'il n'avait pas le droit de lui imposer quoi que ce soit, au contraire. S'il a eu le cœur brisé par son départ, c'est surtout pour sa fille, Caroline, et bien que ça ait pris du temps, il a fini par lui pardonner. En grande partie, du moins. Aujourd'hui, Jasper est un père célibataire très occupé, qui a parfois du mal à trouver un moment pour lui mais il peut compter sur l'appui de ses proches, notamment sur sa belle-sœur, qu'il a eu le bonheur de retrouver lorsqu'elle et son frère sont venus s'installer à New York, il y a quelques temps. Une joie de courte durée, cependant, puisque Caleb, son cadet, est décédé. Jasper n'a pas spécialement géré son deuil, préférant se plonger un peu plus dans le travail plutôt que d'affronter l'absence cruelle de son petit-frère dont il s'est toujours senti très proche, malgré la distance et des vies très différentes. (moodboard, playlist)
Date d'inscription :
06/08/2021
Messages :
302
Pseudo :
J.
Player's pronoun :
elle/she/her
Rythme de rp :
le weekend uniquement
Multinicks :
Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart), Devalekha (ft. Simone Ashley), David (ft. David Bowie), Isaac (ft. Andy Samberg) et Gigi (ft. Rihanna)
Avatar :
Chris Evans, @me (av.), @harleen. (profile gif), @nocreativejuiceleft (gifs), @Taylor Swift (lyrics)
jasbeth — for your eyes only Z7jwYhh1_o
Age :
35
Nationality :
American
Religion :
catholic
Status :
single dad, in a relationship w/ Lizbeth
Orientation :
a bi kinda guy
Work :
chef cuisinier, co-gérant de La Bonne Soupe
Home adress :
Brooklyn
Communities :
NYC single parents, Best Friends Lifesaving Center
Trigger :
feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning :
deuil, séparation, biphobie, white privilege
To do list rp : en cours | TC (Eryn's birthday), Arthur, Tyana (flashback), Lizzie (7/instanta)

à venir |

terminés | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary : Fils aîné d'un couple de républicains, Jasper a eu une enfance sans grand problème, entre une famille aimante et une bande de copains dans le voisinage avec laquelle il était constamment à la recherche de la prochaine bêtise. C'est à l'adolescence que les choses se sont gâtées, quand il a réalisé que le monde que lui peignaient ses parents ne correspondait pas exactement à la réalité, du moins pas pour tout le monde. Doucement mais sûrement, il s'est éloigné des idéaux parentaux et avant que Papa et Maman puissent réagir, Jasper s'engageait bénévolement sur la campagne Obama. Si vous leur en parlez, ils vous diront certainement que tout ça, c'était la faute de leur maudite belle-fille, la libérale féministe extrémiste de gauche. Évidemment, elle n'avait pas grand-chose à voir avec sa timide prise de conscience de ses privilèges d'homme blanc ou sa bisexualité pas vraiment assumée, mais les parents Halstead n'ont jamais rien voulu entendre là-dessus, préférant le confort de leur tranquille petite vie intolérante où un fils qui ne serait pas hétérosexuel n'a pas sa place. Cette demoiselle, Jasper l'a rencontrée au lycée, à l'époque où il brillait encore par son ignorance et ses prouesses sportives. Your typical jock/nerd love story, à ceci près que Jasper était tout aussi capable de citer Tolkien qu'elle et était déjà un grand fan d'Isaac Asimov. Ils sont restés ensemble pendant des années, malgré des problèmes ici et là, et des disputes régulières et inévitables avec leurs deux caractères bien trempés et des éducations très différentes. Toutefois, lorsque leur fille est arrivée, quelques temps après l'ouverture du restaurant de Jasper avec un ami, il est devenu évident qu'ils avaient des visions très différentes de leur futur. Sa compagne a réalisé que la maternité n'était pas ce qu'elle attendait de la vie et quand elle a décidé de partir, Jasper a choisi de ne pas se battre. Il l'a laissée partir, sans un mot, ravalant son amertume et son ressentiment, conscient qu'il n'avait pas le droit de lui imposer quoi que ce soit, au contraire. S'il a eu le cœur brisé par son départ, c'est surtout pour sa fille, Caroline, et bien que ça ait pris du temps, il a fini par lui pardonner. En grande partie, du moins. Aujourd'hui, Jasper est un père célibataire très occupé, qui a parfois du mal à trouver un moment pour lui mais il peut compter sur l'appui de ses proches, notamment sur sa belle-sœur, qu'il a eu le bonheur de retrouver lorsqu'elle et son frère sont venus s'installer à New York, il y a quelques temps. Une joie de courte durée, cependant, puisque Caleb, son cadet, est décédé. Jasper n'a pas spécialement géré son deuil, préférant se plonger un peu plus dans le travail plutôt que d'affronter l'absence cruelle de son petit-frère dont il s'est toujours senti très proche, malgré la distance et des vies très différentes. (moodboard, playlist)
Date d'inscription : 06/08/2021
Messages : 302
Pseudo : J.
Player's pronoun : elle/she/her
Rythme de rp : le weekend uniquement
Multinicks : Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart), Devalekha (ft. Simone Ashley), David (ft. David Bowie), Isaac (ft. Andy Samberg) et Gigi (ft. Rihanna)
Avatar : Chris Evans, @me (av.), @harleen. (profile gif), @nocreativejuiceleft (gifs), @Taylor Swift (lyrics)
jasbeth — for your eyes only Z7jwYhh1_o
Age : 35
Nationality : American
Religion : catholic
Status : single dad, in a relationship w/ Lizbeth
Orientation : a bi kinda guy
Work : chef cuisinier, co-gérant de La Bonne Soupe
Home adress : Brooklyn
Communities : NYC single parents, Best Friends Lifesaving Center
Trigger : feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning : deuil, séparation, biphobie, white privilege

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.ivegot99problems.com/t6395-kink-people-with-kind-hearts-and-good-intentionshttps://www.ivegot99problems.com/t6973-recherches-de-reagan-janet-jasper-devalekhahttps://www.ivegot99problems.com/t6883-instagram-jasperhalstead
For your eyes only, I'll show you my heart, for when you're lonely and forget who you are. I'm missing half of me when we're apart. Now you know me, for your eyes only. (creds: nocreativejuiceleft)


Le service du midi s'était terminé sur les chapeaux de roue avec une salle pleine à craquer et une équipe, une fois n'est pas coutume, pas tout à fait complète en cuisine. Pas exactement une journée idéale pour Jasper mais il ne pouvait pas exactement en vouloir à Lucy, laquelle avait, après avoir passé une partie de la nuit aux urgences avec deux enfants en bas âge, tout de même trouvé le temps de lui téléphoner pour expliquer la situation. Si il y avait bien un type d'absence qu'il pouvait comprendre, c'était bien celles dues aux aléas de la vie de parent. Still, it didn't lessen the tension stiffening his shoulders nor did it erase the exhaustion. La Bonne Soupe était une machine bien huilée, capable de continuer à fonctionner si l'un de ses rouages manquait à l'appel mais fatalement, la charge retombait sur les maillons présents, Jasper en tête. Aussi avait-il poussé le reste de son équipe à débarrasser le plancher — ou, en l'occurrence, le carrelage — du restaurant pour une pause amplement méritée. Seul restait Diego, l'un des commis, fraîchement engagé et désireux de faire ses preuves par tous les moyens, qui avait insisté pour l'aider à nettoyer.

Une fois la cuisine propre et le service du soir sommairement préparé, Jasper avait laissé Diego à l'intérieur pour se charger des poubelles. Et, peut-être, prendre deux minutes pour souffler. L'air frais du printemps qui s'achevait doucement mais sûrement lui tira un soupir fatigué et il se laissa tomber un instant contre le mur de l'arrière-cours, les yeux perdus dans le vague. He loved his job, he really did. Gave everything he had to this place and some more. Mais parfois, juste parfois, il lui arrivait de vouloir autre chose. Quelque chose de différent. Plus. Envie de faire de la place dans sa vie pour quelque chose d'autre que le boulot et son rôle de père. Et force était d'admettre que le retour de Lizzie dans sa vie et les récents événements n'y étaient pas étrangers. Avec un bref sourire, il tira de sa poche le post-it soigneusement plié. Les quelques mots d'une promesse inscrite par Lizbeth avant qu'elle ne quitte sa maison, quinze jours plus tôt, lui sautèrent aux yeux immédiatement, familiers d'avoir été tant relus. C'était peut-être un peu idiot, de se balader partout avec un bout de papier dans la poche, comme s'il ne craignait de le voir disparaître soudainement, mais personne n'était là pour le lui faire remarquer. Et Jasper lui-même avait dépassé le stade des doutes et des questions idiotes.

Le craquement d'une porte l'arracha à sa contemplation et il se décolla des briques en rangeant le post-it à la hâte. Diego apparut dans son champ de vision, tout à fait inconscient de la soudaine gêne qui bouleversait son patron. Um, boss, there's someone here for you, annonça-t-il après un instant de silence passablement awkward. Jasper haussa un sourcil devant le titre honorifique qu'il lui avait pourtant demandé d'abandonner. Sans doute que l'habitude prendrait un certain temps à disparaître. You told them we're closed, right? Le commis acquiesça vivement, les yeux rivés sur ses baskets, avant de hausser une épaule, clairement moins à l'aise à présent que le rush du job s'était évanoui. Jasper secoua la tête, amusé, avant de lui offrir une brève claque sur l'épaule. Come on, run along, I'll handle it, le rassura-t-il avant de se diriger à l'intérieur. Whoever it was, he'd send them on their way. Idéalement, assez vite pour pouvoir caler une rapide petite sieste dans l'intimité toute relative de son bureau. Avec un peu de chance, Al ne reviendrait pas avant le reste de leurs employés. Il avait beau tenir son vieux pote et associé en grande estime, Jasper n'était pas prêt à avoir la moindre conversation avec lui, du moins pas si ça n'avait aucun rapport avec le restaurant. Et il se connaissait suffisamment bien pour savoir qu'il finirait par évoquer Lizzie si par malheur ils se retrouvaient à papoter. And honestly, telling his oldest friend he was involved with his sister was definitely the last thing he wanted to do on that awful, short-staffed day from Hell.

Et puisque le destin était un petit farceur, l'objet de toutes ses préoccupations du moment se tenait là, au beau milieu de la salle déserte. Surpris, Jasper s'arrêta un instant dans la cuisine, les paupières papillonnant rapidement. But no, it wasn't the exhaustion making him see things. She really was here. Hi, lança-t-il en s'approchant de Lizzie. Et puisqu'ils étaient bel et bien seuls, il ne chercha pas une seconde à résister à l'envie de l'embrasser. Rapidement, presque timidement. Al could've walked in right there and then but it would've been worth it, all two seconds of it. If you're looking for your brother, he's not here, reprit-il, les yeux rivés sur son visage, comme si il ne l'avait pas vu depuis des semaines — only the two, thank you very much, but it was still too long, despite frequent texting and phone calls. We had a bit of a rough day, everyone's enjoying their break away from the nine circles of hell. Cela dit, à l'heure actuelle, la Bonne Soupe avait un petit air de paradis sur Terre, as far as Jasper was concerned. You ok there baby? s'enquit-il rapidement, vaguement inquiet par la mine qu'affichait Lizbeth. Ou peut-être se faisait-il des idées, une fois de plus.
Lizbeth Walsh
Lizbeth Walsh
To do list rp :
en cours | Olivia , Alfred (1/instanta), Jasper (7), Aickel (4/instanta), Grace (call), Andrew (1/instanta)

done | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary :
Lizbeth est issue d'une famille de trois enfants, une soeur un peu plus âgé et un frère plus jeune qu'elle. La famille s'est étendue avec la fille de Lizbeth âgée de quatre ans, qu'elle a eu alors qu'elle était tout juste séparée du père de la petite. Cheffe étoilée dans le restaurant du Plaza Hotel, elle évolue dans un monde où le machisme est très présent et où elle compte bien remettre à leurs places les hommes qui pensent qu'elle n'a pas sa place dans "leur" cuisine. Très proche de sa famille elle ne supporte cependant pas réellement les crises existentielles de sa mère et la pression que ses parents mettent à son petit frère. Elle tente tant bien que mal de leur faire comprendre qu'il peut bien faire ce qu'il veut, tant qu'il est heureux, elle n'hésite pas à leur dire ce qu'elle pense. Et elle refuse catégoriquement que sa mère puisse garder sa fille de peur qu'elle ne veuille lui offrir une éducation à sa façon et Lizbeth préfère encore que son frère la garde, ou avoir recours à une nounou plutôt que de la laisser à sa mère ou même à son père.
Date d'inscription :
17/03/2021
Messages :
645
Pseudo :
harleen. / marion
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
le week-end, 1 ou 2 la semaine.
Multinicks :
adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (www) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar :
olsen. +andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/: lonelywolfgifs lyrics:/ ellahenderson & tom grennan
jasbeth — for your eyes only 62d4b6f534eb21bbee23fba3d98abf665686f206
Age :
trente-trois ans. (20/02)
Nationality :
américano-irlandaise
Origins :
irlandaise, italienne.
Religion :
atheist.
Status :
single mom, in a relationship w/ Jasper
Orientation :
bisexuelle.
Work :
cheffe étoilée @ The Modern in MoMA.
Home adress :
Staten Island.
Communities :
#cours de cuisine du samedi matin
#famille du Dawson circle
#the overkill
#the lift

Trigger :
sexual assault, child abuse.
Warning :
/
To do list rp : en cours | Olivia , Alfred (1/instanta), Jasper (7), Aickel (4/instanta), Grace (call), Andrew (1/instanta)

done | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary : Lizbeth est issue d'une famille de trois enfants, une soeur un peu plus âgé et un frère plus jeune qu'elle. La famille s'est étendue avec la fille de Lizbeth âgée de quatre ans, qu'elle a eu alors qu'elle était tout juste séparée du père de la petite. Cheffe étoilée dans le restaurant du Plaza Hotel, elle évolue dans un monde où le machisme est très présent et où elle compte bien remettre à leurs places les hommes qui pensent qu'elle n'a pas sa place dans "leur" cuisine. Très proche de sa famille elle ne supporte cependant pas réellement les crises existentielles de sa mère et la pression que ses parents mettent à son petit frère. Elle tente tant bien que mal de leur faire comprendre qu'il peut bien faire ce qu'il veut, tant qu'il est heureux, elle n'hésite pas à leur dire ce qu'elle pense. Et elle refuse catégoriquement que sa mère puisse garder sa fille de peur qu'elle ne veuille lui offrir une éducation à sa façon et Lizbeth préfère encore que son frère la garde, ou avoir recours à une nounou plutôt que de la laisser à sa mère ou même à son père.
Date d'inscription : 17/03/2021
Messages : 645
Pseudo : harleen. / marion
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : le week-end, 1 ou 2 la semaine.
Multinicks : adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (www) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar : olsen. +andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/: lonelywolfgifs lyrics:/ ellahenderson & tom grennan
jasbeth — for your eyes only 62d4b6f534eb21bbee23fba3d98abf665686f206
Age : trente-trois ans. (20/02)
Nationality : américano-irlandaise
Origins : irlandaise, italienne.
Religion : atheist.
Status : single mom, in a relationship w/ Jasper
Orientation : bisexuelle.
Work : cheffe étoilée @ The Modern in MoMA.
Home adress : Staten Island.
Communities : #cours de cuisine du samedi matin
#famille du Dawson circle
#the overkill
#the lift

Trigger : sexual assault, child abuse.
Warning : /

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateur

Mommy I don’t wanna go. expliqua Roxanne du haut de ses cinq ans, serrant son doudou dans ses bras. Lizzie s’accroupit et lissa les pans de la robe de sa fille, et la serra dans ses bras. Elle n’avait pas envie qu’elle y aille non plus, mais elle devait le faire, elle devait laisser à Andrew, la possibilité de connaître sa fille -leur fille-. Premièrement parce qu’elle ne voulait pas avoir de problèmes avec la justice, quand bien même Gaspard ou même Kate lui avait expliqué qu’elle aurait sûrement gain de cause dans cette histoire, et deuxièmement parce qu’elle ne voulait pas qu’un jour, Roxanne lui reproche d’avoir tout fait pour lui cacher l’existence de son père. Son coeur de maman se serrait rien qu’à y penser et elle serra un peu plus fort sa fille contre son coeur, fermant si fort les yeux que les larmes commencèrent à la brûler, si bien qu’elle leva les yeux au ciel pour ne pas pleurer devant Roxanne. No, she can be that strong and she’ll cry later. Elle vérifia consciencieusement que Doudou 1 et Doudou 2 étaient dans le sac avant de quitter la maison pour aller prendre le ferry, elle n’avait pas à coeur de prendre la voiture, elle savait très bien qu’elle ne serait pas concentrée sur la route. Elles chantèrent toutes les deux des chansons, si bien que le trajet du métro passa à une vitesse folle, et elle sentait de plus en plus son coeur qui la serrait. Elle voulait changer d’avis mais elle n’avait pas le choix. On ne prévient pas qu’un enfant est malade a une heure du rendez-vous, even if it’s possible, Lizzie n’en était pas capable, incapable de mentir, incapable de tenter de sauver les quelques émotions saines qui lui restaient dans l’esprit. Elle vérifia une nouvelle fois l’adresse, laissa Roxanne compter les stations restantes et elle sortit avec sa fille dans les bras, comme pour la serrer si fort contre elle et s’imprégner de son odeur pour ne jamais l’oublier. Rapidement, elles se retrouvèrent devant Bleecker Street Playground où elle trouva rapidement Andrew, Lizzie expliqua à Roxanne, avec des mots d’enfants, qu’Andrew était quelqu’un d’important dans sa vie de petite fille et qu’elle la récupérerait à la fin de la journée, et qu’elles iraient manger au restaurant toutes les deux. Elle salua Andrew d’un vif geste de la main, et s’éloigna avant d’encore une fois changer d’avis et faire marche arrière pour récupérer la petite et partir loin, très loin avec elle.

Elle se retourna un nombre incalculable de fois et elle vit qu’ils avaient disparus de son champ de vision, alors Lizzie s’autorisa à pleurer. Elle s’était promis de ne pas le faire devant Roxanne, mais maintenant qu’elle était seule avec ses pensées, elle sentait qu’elle en avait besoin. Un coup d’oeil à son téléphone, elle s’aperçut qu’il n’était pas encore 14h30 et que son message à Jasper n’avait pas été délivré, ce qui signifiait qu’il était toujours en mode avion et qu’il n’avait donc pas eu ce message empli de doutes et de questionnements. Elle se dirigea jusqu’au Starbucks le plus proche et elle s’installa, envoya un message à Liv pour savoir comment elle allait et s’enquit du week-end de Katie, elle avait besoin de parler à quelqu’un, elle avait besoin de trouver une oreille attentive pour ne pas craquer. Parce qu’au fond, elle aimait sa vie Lizzie, un job qu’elle adorait, une fille qu’elle adorait encore plus et Jasper qui était de retour dans sa vie, de la plus belle des façons. Elle n’avait pas à se plaindre et pourtant, les nuages qui tintaient sa vie actuellement et offrait un brouillard considérable sur l’esprit prenaient toute la place et elle détestait cela bien plus que de raison. Elle laissa passer les minutes restantes entre le temps où elle avait terminé son café et celui où elle prenait le chemin de la bonne soupe en flânant dans les magasins de la rue derrière le restaurant de son frère et de Jasper avant de se diriger jusqu’au restaurant, lorsqu’elle poussa la porte, le calme emplit son corps et elle regarda le type qui lui annonça qu’ils étaient fermés. Les mots mirent du temps à se matérialiser dans le cerveau mais elle répondit simplement  Oh yeah, I see that. I’m only here to see Jasper. Jasper Halstead.  Elle précisa sans l’appeler Monsieur parce qu’elle ne voulait pas que le type la prenne pour un fournisseur.

Il fallut quelques minutes à Jasper pour apparaître et Lizzie souffla de soulagement quand enfin, il était là devant elle. Elle se doutait que sa présence était étonnante pour le brun mais elle ne s’en préoccupa pas, elle avait autre chose à penser et elle ne voulait plus penser. Hi to you too Darling, répondit-elle avant de lui rendre son baiser et elle hocha vivement la tête quand il lui demanda sans vraiment lui demander si elle cherchait son frère. No, I wanted to see you. avoua t-elle, la voix gonflée d’une mélancolie qui était insupportable. Elle resta si près de lui que les effluves du parfum de Jasper lui parvinrent et elle ne put s’empêcher de sourire. Il parait que l’odeur de quelqu’un fait partit de ces facteurs qui font naître l’affection, et autant dire que la sienne la rendait folle. Pretty sure your rocked it darling. Rétorqua t-elle en haussant les épaules avant de jeter un oeil autour d’elle, imaginant la cacophonie que pouvait être la bonne soupe quand le service était à son apogée. Actually no, but can we talk in private ? Walls have ears and stuff. Elle laissa Jasper la guidait et se retrouva rapidement dans son bureau, si bien qu’une fois que la porte fut fermée, elle laissa tomber son sac à main et passa une main dans ses cheveux Roxanne is with her dad. And I don’t feel well, because I feel selfish, rude and tons of defaults. But in one hand, I want her to be happy. And in the other hand, I want selfishly to keep her with me. Elle se rendit compte qu’elle venait de tourner comme un lion en cage, si bien que lorsqu’elle s’arrêta, elle se tourna vers lui Can you hug me as tight as you can ?
Jasper Halstead
Jasper Halstead
To do list rp :
en cours | TC (Eryn's birthday), Arthur, Tyana (flashback), Lizzie (7/instanta)

à venir |

terminés | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary :
Fils aîné d'un couple de républicains, Jasper a eu une enfance sans grand problème, entre une famille aimante et une bande de copains dans le voisinage avec laquelle il était constamment à la recherche de la prochaine bêtise. C'est à l'adolescence que les choses se sont gâtées, quand il a réalisé que le monde que lui peignaient ses parents ne correspondait pas exactement à la réalité, du moins pas pour tout le monde. Doucement mais sûrement, il s'est éloigné des idéaux parentaux et avant que Papa et Maman puissent réagir, Jasper s'engageait bénévolement sur la campagne Obama. Si vous leur en parlez, ils vous diront certainement que tout ça, c'était la faute de leur maudite belle-fille, la libérale féministe extrémiste de gauche. Évidemment, elle n'avait pas grand-chose à voir avec sa timide prise de conscience de ses privilèges d'homme blanc ou sa bisexualité pas vraiment assumée, mais les parents Halstead n'ont jamais rien voulu entendre là-dessus, préférant le confort de leur tranquille petite vie intolérante où un fils qui ne serait pas hétérosexuel n'a pas sa place. Cette demoiselle, Jasper l'a rencontrée au lycée, à l'époque où il brillait encore par son ignorance et ses prouesses sportives. Your typical jock/nerd love story, à ceci près que Jasper était tout aussi capable de citer Tolkien qu'elle et était déjà un grand fan d'Isaac Asimov. Ils sont restés ensemble pendant des années, malgré des problèmes ici et là, et des disputes régulières et inévitables avec leurs deux caractères bien trempés et des éducations très différentes. Toutefois, lorsque leur fille est arrivée, quelques temps après l'ouverture du restaurant de Jasper avec un ami, il est devenu évident qu'ils avaient des visions très différentes de leur futur. Sa compagne a réalisé que la maternité n'était pas ce qu'elle attendait de la vie et quand elle a décidé de partir, Jasper a choisi de ne pas se battre. Il l'a laissée partir, sans un mot, ravalant son amertume et son ressentiment, conscient qu'il n'avait pas le droit de lui imposer quoi que ce soit, au contraire. S'il a eu le cœur brisé par son départ, c'est surtout pour sa fille, Caroline, et bien que ça ait pris du temps, il a fini par lui pardonner. En grande partie, du moins. Aujourd'hui, Jasper est un père célibataire très occupé, qui a parfois du mal à trouver un moment pour lui mais il peut compter sur l'appui de ses proches, notamment sur sa belle-sœur, qu'il a eu le bonheur de retrouver lorsqu'elle et son frère sont venus s'installer à New York, il y a quelques temps. Une joie de courte durée, cependant, puisque Caleb, son cadet, est décédé. Jasper n'a pas spécialement géré son deuil, préférant se plonger un peu plus dans le travail plutôt que d'affronter l'absence cruelle de son petit-frère dont il s'est toujours senti très proche, malgré la distance et des vies très différentes. (moodboard, playlist)
Date d'inscription :
06/08/2021
Messages :
302
Pseudo :
J.
Player's pronoun :
elle/she/her
Rythme de rp :
le weekend uniquement
Multinicks :
Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart), Devalekha (ft. Simone Ashley), David (ft. David Bowie), Isaac (ft. Andy Samberg) et Gigi (ft. Rihanna)
Avatar :
Chris Evans, @me (av.), @harleen. (profile gif), @nocreativejuiceleft (gifs), @Taylor Swift (lyrics)
jasbeth — for your eyes only Z7jwYhh1_o
Age :
35
Nationality :
American
Religion :
catholic
Status :
single dad, in a relationship w/ Lizbeth
Orientation :
a bi kinda guy
Work :
chef cuisinier, co-gérant de La Bonne Soupe
Home adress :
Brooklyn
Communities :
NYC single parents, Best Friends Lifesaving Center
Trigger :
feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning :
deuil, séparation, biphobie, white privilege
To do list rp : en cours | TC (Eryn's birthday), Arthur, Tyana (flashback), Lizzie (7/instanta)

à venir |

terminés | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary : Fils aîné d'un couple de républicains, Jasper a eu une enfance sans grand problème, entre une famille aimante et une bande de copains dans le voisinage avec laquelle il était constamment à la recherche de la prochaine bêtise. C'est à l'adolescence que les choses se sont gâtées, quand il a réalisé que le monde que lui peignaient ses parents ne correspondait pas exactement à la réalité, du moins pas pour tout le monde. Doucement mais sûrement, il s'est éloigné des idéaux parentaux et avant que Papa et Maman puissent réagir, Jasper s'engageait bénévolement sur la campagne Obama. Si vous leur en parlez, ils vous diront certainement que tout ça, c'était la faute de leur maudite belle-fille, la libérale féministe extrémiste de gauche. Évidemment, elle n'avait pas grand-chose à voir avec sa timide prise de conscience de ses privilèges d'homme blanc ou sa bisexualité pas vraiment assumée, mais les parents Halstead n'ont jamais rien voulu entendre là-dessus, préférant le confort de leur tranquille petite vie intolérante où un fils qui ne serait pas hétérosexuel n'a pas sa place. Cette demoiselle, Jasper l'a rencontrée au lycée, à l'époque où il brillait encore par son ignorance et ses prouesses sportives. Your typical jock/nerd love story, à ceci près que Jasper était tout aussi capable de citer Tolkien qu'elle et était déjà un grand fan d'Isaac Asimov. Ils sont restés ensemble pendant des années, malgré des problèmes ici et là, et des disputes régulières et inévitables avec leurs deux caractères bien trempés et des éducations très différentes. Toutefois, lorsque leur fille est arrivée, quelques temps après l'ouverture du restaurant de Jasper avec un ami, il est devenu évident qu'ils avaient des visions très différentes de leur futur. Sa compagne a réalisé que la maternité n'était pas ce qu'elle attendait de la vie et quand elle a décidé de partir, Jasper a choisi de ne pas se battre. Il l'a laissée partir, sans un mot, ravalant son amertume et son ressentiment, conscient qu'il n'avait pas le droit de lui imposer quoi que ce soit, au contraire. S'il a eu le cœur brisé par son départ, c'est surtout pour sa fille, Caroline, et bien que ça ait pris du temps, il a fini par lui pardonner. En grande partie, du moins. Aujourd'hui, Jasper est un père célibataire très occupé, qui a parfois du mal à trouver un moment pour lui mais il peut compter sur l'appui de ses proches, notamment sur sa belle-sœur, qu'il a eu le bonheur de retrouver lorsqu'elle et son frère sont venus s'installer à New York, il y a quelques temps. Une joie de courte durée, cependant, puisque Caleb, son cadet, est décédé. Jasper n'a pas spécialement géré son deuil, préférant se plonger un peu plus dans le travail plutôt que d'affronter l'absence cruelle de son petit-frère dont il s'est toujours senti très proche, malgré la distance et des vies très différentes. (moodboard, playlist)
Date d'inscription : 06/08/2021
Messages : 302
Pseudo : J.
Player's pronoun : elle/she/her
Rythme de rp : le weekend uniquement
Multinicks : Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart), Devalekha (ft. Simone Ashley), David (ft. David Bowie), Isaac (ft. Andy Samberg) et Gigi (ft. Rihanna)
Avatar : Chris Evans, @me (av.), @harleen. (profile gif), @nocreativejuiceleft (gifs), @Taylor Swift (lyrics)
jasbeth — for your eyes only Z7jwYhh1_o
Age : 35
Nationality : American
Religion : catholic
Status : single dad, in a relationship w/ Lizbeth
Orientation : a bi kinda guy
Work : chef cuisinier, co-gérant de La Bonne Soupe
Home adress : Brooklyn
Communities : NYC single parents, Best Friends Lifesaving Center
Trigger : feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning : deuil, séparation, biphobie, white privilege

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.ivegot99problems.com/t6395-kink-people-with-kind-hearts-and-good-intentionshttps://www.ivegot99problems.com/t6973-recherches-de-reagan-janet-jasper-devalekhahttps://www.ivegot99problems.com/t6883-instagram-jasperhalstead
For your eyes only, I'll show you my heart, for when you're lonely and forget who you are. I'm missing half of me when we're apart. Now you know me, for your eyes only. (creds: nocreativejuiceleft)


C'était un peu surréaliste de la voir ici, dans son restaurant. Et, cerise sur le gâteau, qu'elle soit lui et non pour Al par-dessus le marché. Et peut-être que ça faisait de lui un très mauvais pote mais Jasper était secrètement ravi que ce soit sa compagnie que Lizbeth soit venue chercher et non celle de son frère aîné. Toutefois ce petit bonheur fut bien vite effacé par le ton de sa voix, pas aussi enjoué qu'il l'aurait désiré, et l'expression grave qu'elle affichait. Il fronça les sourcils devant la confession qui, sous d'autres circonstances, l'aurait certainement fait sourire. Vaguement paniqué, il l'inspecta d'un bref coup d'œil mais l'absence de quelconques marques ne signifiait pas grand-chose. Et, après tout, il était relativement bien conscient que toutes les souffrances ne se portaient pas sur la peau. Une fois qu'elle eut confirmé ses soupçons, Jasper acquiesça vivement et l'entraîna dans son bureau, jugeant inutile de lui assurer qu'ils étaient bien seuls. Diego, Al and the rest of the team were the furthest things from his mind at the moment.

La porte du bureau se referma sur eux, si silencieux comparé au bruit sourd qui accompagna la chute du sac de Lizbeth sur le sol. Jasper baissa les yeux par réflexe avant de se redresser, plus alarmé qu'il ne voulait bien l'admettre. What? bredouilla-t-il bêtement, incapable d'enregistrer les informations qu'il venait d'entendre. Roxanne's dad, what dad? Et soudain, l'une de leurs conversations lui revint en mémoire — Lizzie asking him what he'd do if Ruth suddenly wanted to come back in Caroline's life. Ah. Hébété, il avança d'un pas, peu certain de la marche à suivre. Fallait-il laisser Lizbeth déambuler à s'en donner le vertige ? L'arrêter ? What the fuck was he supposed to do here?

La réponse se manifesta d'elle-même, offerte par Lizbeth, et Jasper s'exécuta sans hésiter, l'attirant à lui sans une seconde d'hésitation. I got you, murmura-t-il contre sa tempe avant de la serrer un peu plus fort contre lui. Anything you need, ajouta-t-il après une brève hésitation. Including talking about the ex. Or shutting up about it. Whatever she needed right now, he'd do his best to offer it to her. Et ce, malgré la petite voix dans un coin de sa tête qui murmurait que peut-être, juste peut-être, ce n'était pas sa place. You're a much better person that I could ever be, reprit-il après une minute de silence. Il se redressa légèrement pour observer Lizzie, caressant sa joue d'une main, l'autre toujours posée possessivement au creux de ses reins. I don't think I'd ever be able to agree to- hold on, you did agree on, you know, him seeing your girl, right? Il s'arrêta un instant, une vague de crainte déferlant sans prévenir. Because if you didn't, we're gonna get her back. Right now.
Lizbeth Walsh
Lizbeth Walsh
To do list rp :
en cours | Olivia , Alfred (1/instanta), Jasper (7), Aickel (4/instanta), Grace (call), Andrew (1/instanta)

done | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary :
Lizbeth est issue d'une famille de trois enfants, une soeur un peu plus âgé et un frère plus jeune qu'elle. La famille s'est étendue avec la fille de Lizbeth âgée de quatre ans, qu'elle a eu alors qu'elle était tout juste séparée du père de la petite. Cheffe étoilée dans le restaurant du Plaza Hotel, elle évolue dans un monde où le machisme est très présent et où elle compte bien remettre à leurs places les hommes qui pensent qu'elle n'a pas sa place dans "leur" cuisine. Très proche de sa famille elle ne supporte cependant pas réellement les crises existentielles de sa mère et la pression que ses parents mettent à son petit frère. Elle tente tant bien que mal de leur faire comprendre qu'il peut bien faire ce qu'il veut, tant qu'il est heureux, elle n'hésite pas à leur dire ce qu'elle pense. Et elle refuse catégoriquement que sa mère puisse garder sa fille de peur qu'elle ne veuille lui offrir une éducation à sa façon et Lizbeth préfère encore que son frère la garde, ou avoir recours à une nounou plutôt que de la laisser à sa mère ou même à son père.
Date d'inscription :
17/03/2021
Messages :
645
Pseudo :
harleen. / marion
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
le week-end, 1 ou 2 la semaine.
Multinicks :
adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (www) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar :
olsen. +andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/: lonelywolfgifs lyrics:/ ellahenderson & tom grennan
jasbeth — for your eyes only 62d4b6f534eb21bbee23fba3d98abf665686f206
Age :
trente-trois ans. (20/02)
Nationality :
américano-irlandaise
Origins :
irlandaise, italienne.
Religion :
atheist.
Status :
single mom, in a relationship w/ Jasper
Orientation :
bisexuelle.
Work :
cheffe étoilée @ The Modern in MoMA.
Home adress :
Staten Island.
Communities :
#cours de cuisine du samedi matin
#famille du Dawson circle
#the overkill
#the lift

Trigger :
sexual assault, child abuse.
Warning :
/
To do list rp : en cours | Olivia , Alfred (1/instanta), Jasper (7), Aickel (4/instanta), Grace (call), Andrew (1/instanta)

done | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary : Lizbeth est issue d'une famille de trois enfants, une soeur un peu plus âgé et un frère plus jeune qu'elle. La famille s'est étendue avec la fille de Lizbeth âgée de quatre ans, qu'elle a eu alors qu'elle était tout juste séparée du père de la petite. Cheffe étoilée dans le restaurant du Plaza Hotel, elle évolue dans un monde où le machisme est très présent et où elle compte bien remettre à leurs places les hommes qui pensent qu'elle n'a pas sa place dans "leur" cuisine. Très proche de sa famille elle ne supporte cependant pas réellement les crises existentielles de sa mère et la pression que ses parents mettent à son petit frère. Elle tente tant bien que mal de leur faire comprendre qu'il peut bien faire ce qu'il veut, tant qu'il est heureux, elle n'hésite pas à leur dire ce qu'elle pense. Et elle refuse catégoriquement que sa mère puisse garder sa fille de peur qu'elle ne veuille lui offrir une éducation à sa façon et Lizbeth préfère encore que son frère la garde, ou avoir recours à une nounou plutôt que de la laisser à sa mère ou même à son père.
Date d'inscription : 17/03/2021
Messages : 645
Pseudo : harleen. / marion
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : le week-end, 1 ou 2 la semaine.
Multinicks : adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (www) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar : olsen. +andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/: lonelywolfgifs lyrics:/ ellahenderson & tom grennan
jasbeth — for your eyes only 62d4b6f534eb21bbee23fba3d98abf665686f206
Age : trente-trois ans. (20/02)
Nationality : américano-irlandaise
Origins : irlandaise, italienne.
Religion : atheist.
Status : single mom, in a relationship w/ Jasper
Orientation : bisexuelle.
Work : cheffe étoilée @ The Modern in MoMA.
Home adress : Staten Island.
Communities : #cours de cuisine du samedi matin
#famille du Dawson circle
#the overkill
#the lift

Trigger : sexual assault, child abuse.
Warning : /

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateur

Elle n’avait pas prévu de venir voir Jasper, pas aujourd’hui en tout cas. Mais ses pas l’ont guidé ici et elle avait envie de le voir, elle avait envie qu’il la serre dans ses bras et qu’il lui dise que tout irait bien. Parce que tout irait bien à la fin, non ? Elle espérait sincèrement que tout irait bien. Après tout, pourquoi ce serait le contraire ? Roxanne est avec son père, père qui a décidé de revenir après cinq ans, et elle avait accepté qu’il la voit. Mais elle avait peur, ce n’était plus de la peur, Lizbeth était terrifiée. Terrifiée à l’idée que sa fille lui échappe, égoïstement elle voulait que Roxanne n’aime pas cette journée et décide de ne plus vouloir voir Andrew. Pourquoi en est-elle arrivé à ce point ? Ce point où elle a l’impression de marcher entre deux buildings, pas attaché et qu’un simple coup de vent la ferait chuter. Chuter de haut, comme ses espoirs d’avoir une vie normale, une vie stable. La stabilité de sa vie tourne autour de Jasper, de Roxanne et rien de plus. Elle voudrait que ses doutes s’échappent, s’en aillent, qu’elle ne pense plus à rien mais ce ne serait pas elle si elle ne le faisait pas. Penser, toujours, encore, tout le temps. Ce dont elle avait la certitude néanmoins était qu’elle avait envie d’être ici, avec Jasper, qu’elle avait envie d’être avec lui, souvent. Peut-être trop. Mais qu’elle ne regrettait et ne regretterait jamais rien.


Le bureau était plutôt spacieux mais il avait l’effet d’un étau sur le coeur de Lizbeth et sur ses pensées, elle ne cessait de marcher encore et encore, tournant, retournant la situation dans tout les sens et elle ne se rendait même pas compte que Jasper pouvait ne rien comprendre. Parce qu’après tout, ils n’en avaient jamais parler. Et la réponse qu’il lui offrit la frappa de plein fouet, elle était égoïste au point de venir lui conter ses malheurs et elle n’avait pas prit la peine de lui expliquer décemment. Elle le regarda alors et déglutit un instant avant que les pensées ne reviennent, plus virulentes que jamais. Quand enfin, elle avait arrêté de tourner, elle n’en attendait pas moins de Jasper et tout ce qu’elle ressentait fut amenuisés par le brun et ses bras. You awesome, you know that ? demanda t-elle, des trémolos dans la voix en ne prenant pas la peine de le regarder, elle restait là, contre lui, ne bougeant pas d’un pouce. Elle ne voulait plus bouger, voulait rester ici pour ne pas avoir à affronter le monde extérieur et elle plongea ses yeux dans ceux de Jasper, pour trouver tout le réconfort qu’elle était venue chercher. Au fond, même si tout était silencieux, elle ne s’en occupait guère, tant qu’il était là. Excuse me, I disagree on that. rétorqua t-elle en haussant un sourcil, elle n’était pas d’accord sur ce point, elle avait ses défauts, ses qualités, et toutes ces choses qui faisaient qu’elle était elle, et pour elle, elle n’était pas une bonne personne. Mais elle ne voulait se disputer avec lui, alors elle tairait ses revendications et les garderait dans une boîte secrète afin de remettre cette conversation à plus tard. A la question de Jasper elle opina vivement du chef et déposa ses lèvrees contre celles du chef cuisinier pour apaiser la tension qui semblait avoir prit part de son corps avant de se reculer et de le regarder I did. répondit-elle d’une voix chevrotante avant de sourire.

I love it when you’re up to defend my kid whatever it takes. avoua t-elle avant de se reculer pour se mordiller les lèvres et elle le regarda, elle ne savait pas ce qu’elle devait faire, est-ce qu’ils devaient parler de ça ? Ex talk and stuff ? Andrew came back in my life a couple of months ago. To sum up the story, and I’m sure that your mom knows it, well no, but pretty sure that my own mom told her that I had a baby on my own and stuff. But no, I was in a relationship back in the days, is that called a relationship when it lasted less than a year tho ? Six months. And we broke up because of our jobs and I found out that I was preggo, he didn’t answer any of my calls or my texts. He didn’t- Elle leva les yeux au ciel et serra les dents pour ne pas donner la possibilité aux larmes qui venaient de prendre place dans son regard de couler He didn’t answer, and for six years he didn’t care about my daughter. He didn’t give a toss and now we’re here. Elle essuya les larmes qui venaient de s’échapper et secoua la tête He didn’t give a toss about my kid and he told me that I can’t do that, I can’t try to stop him and prohibiting him to see her. Elle souffla en passant une main dans ses cheveux Fuck I’m a mess and you didn’t ask for all the details. I’m sorry Love.
Jasper Halstead
Jasper Halstead
To do list rp :
en cours | TC (Eryn's birthday), Arthur, Tyana (flashback), Lizzie (7/instanta)

à venir |

terminés | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary :
Fils aîné d'un couple de républicains, Jasper a eu une enfance sans grand problème, entre une famille aimante et une bande de copains dans le voisinage avec laquelle il était constamment à la recherche de la prochaine bêtise. C'est à l'adolescence que les choses se sont gâtées, quand il a réalisé que le monde que lui peignaient ses parents ne correspondait pas exactement à la réalité, du moins pas pour tout le monde. Doucement mais sûrement, il s'est éloigné des idéaux parentaux et avant que Papa et Maman puissent réagir, Jasper s'engageait bénévolement sur la campagne Obama. Si vous leur en parlez, ils vous diront certainement que tout ça, c'était la faute de leur maudite belle-fille, la libérale féministe extrémiste de gauche. Évidemment, elle n'avait pas grand-chose à voir avec sa timide prise de conscience de ses privilèges d'homme blanc ou sa bisexualité pas vraiment assumée, mais les parents Halstead n'ont jamais rien voulu entendre là-dessus, préférant le confort de leur tranquille petite vie intolérante où un fils qui ne serait pas hétérosexuel n'a pas sa place. Cette demoiselle, Jasper l'a rencontrée au lycée, à l'époque où il brillait encore par son ignorance et ses prouesses sportives. Your typical jock/nerd love story, à ceci près que Jasper était tout aussi capable de citer Tolkien qu'elle et était déjà un grand fan d'Isaac Asimov. Ils sont restés ensemble pendant des années, malgré des problèmes ici et là, et des disputes régulières et inévitables avec leurs deux caractères bien trempés et des éducations très différentes. Toutefois, lorsque leur fille est arrivée, quelques temps après l'ouverture du restaurant de Jasper avec un ami, il est devenu évident qu'ils avaient des visions très différentes de leur futur. Sa compagne a réalisé que la maternité n'était pas ce qu'elle attendait de la vie et quand elle a décidé de partir, Jasper a choisi de ne pas se battre. Il l'a laissée partir, sans un mot, ravalant son amertume et son ressentiment, conscient qu'il n'avait pas le droit de lui imposer quoi que ce soit, au contraire. S'il a eu le cœur brisé par son départ, c'est surtout pour sa fille, Caroline, et bien que ça ait pris du temps, il a fini par lui pardonner. En grande partie, du moins. Aujourd'hui, Jasper est un père célibataire très occupé, qui a parfois du mal à trouver un moment pour lui mais il peut compter sur l'appui de ses proches, notamment sur sa belle-sœur, qu'il a eu le bonheur de retrouver lorsqu'elle et son frère sont venus s'installer à New York, il y a quelques temps. Une joie de courte durée, cependant, puisque Caleb, son cadet, est décédé. Jasper n'a pas spécialement géré son deuil, préférant se plonger un peu plus dans le travail plutôt que d'affronter l'absence cruelle de son petit-frère dont il s'est toujours senti très proche, malgré la distance et des vies très différentes. (moodboard, playlist)
Date d'inscription :
06/08/2021
Messages :
302
Pseudo :
J.
Player's pronoun :
elle/she/her
Rythme de rp :
le weekend uniquement
Multinicks :
Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart), Devalekha (ft. Simone Ashley), David (ft. David Bowie), Isaac (ft. Andy Samberg) et Gigi (ft. Rihanna)
Avatar :
Chris Evans, @me (av.), @harleen. (profile gif), @nocreativejuiceleft (gifs), @Taylor Swift (lyrics)
jasbeth — for your eyes only Z7jwYhh1_o
Age :
35
Nationality :
American
Religion :
catholic
Status :
single dad, in a relationship w/ Lizbeth
Orientation :
a bi kinda guy
Work :
chef cuisinier, co-gérant de La Bonne Soupe
Home adress :
Brooklyn
Communities :
NYC single parents, Best Friends Lifesaving Center
Trigger :
feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning :
deuil, séparation, biphobie, white privilege
To do list rp : en cours | TC (Eryn's birthday), Arthur, Tyana (flashback), Lizzie (7/instanta)

à venir |

terminés | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary : Fils aîné d'un couple de républicains, Jasper a eu une enfance sans grand problème, entre une famille aimante et une bande de copains dans le voisinage avec laquelle il était constamment à la recherche de la prochaine bêtise. C'est à l'adolescence que les choses se sont gâtées, quand il a réalisé que le monde que lui peignaient ses parents ne correspondait pas exactement à la réalité, du moins pas pour tout le monde. Doucement mais sûrement, il s'est éloigné des idéaux parentaux et avant que Papa et Maman puissent réagir, Jasper s'engageait bénévolement sur la campagne Obama. Si vous leur en parlez, ils vous diront certainement que tout ça, c'était la faute de leur maudite belle-fille, la libérale féministe extrémiste de gauche. Évidemment, elle n'avait pas grand-chose à voir avec sa timide prise de conscience de ses privilèges d'homme blanc ou sa bisexualité pas vraiment assumée, mais les parents Halstead n'ont jamais rien voulu entendre là-dessus, préférant le confort de leur tranquille petite vie intolérante où un fils qui ne serait pas hétérosexuel n'a pas sa place. Cette demoiselle, Jasper l'a rencontrée au lycée, à l'époque où il brillait encore par son ignorance et ses prouesses sportives. Your typical jock/nerd love story, à ceci près que Jasper était tout aussi capable de citer Tolkien qu'elle et était déjà un grand fan d'Isaac Asimov. Ils sont restés ensemble pendant des années, malgré des problèmes ici et là, et des disputes régulières et inévitables avec leurs deux caractères bien trempés et des éducations très différentes. Toutefois, lorsque leur fille est arrivée, quelques temps après l'ouverture du restaurant de Jasper avec un ami, il est devenu évident qu'ils avaient des visions très différentes de leur futur. Sa compagne a réalisé que la maternité n'était pas ce qu'elle attendait de la vie et quand elle a décidé de partir, Jasper a choisi de ne pas se battre. Il l'a laissée partir, sans un mot, ravalant son amertume et son ressentiment, conscient qu'il n'avait pas le droit de lui imposer quoi que ce soit, au contraire. S'il a eu le cœur brisé par son départ, c'est surtout pour sa fille, Caroline, et bien que ça ait pris du temps, il a fini par lui pardonner. En grande partie, du moins. Aujourd'hui, Jasper est un père célibataire très occupé, qui a parfois du mal à trouver un moment pour lui mais il peut compter sur l'appui de ses proches, notamment sur sa belle-sœur, qu'il a eu le bonheur de retrouver lorsqu'elle et son frère sont venus s'installer à New York, il y a quelques temps. Une joie de courte durée, cependant, puisque Caleb, son cadet, est décédé. Jasper n'a pas spécialement géré son deuil, préférant se plonger un peu plus dans le travail plutôt que d'affronter l'absence cruelle de son petit-frère dont il s'est toujours senti très proche, malgré la distance et des vies très différentes. (moodboard, playlist)
Date d'inscription : 06/08/2021
Messages : 302
Pseudo : J.
Player's pronoun : elle/she/her
Rythme de rp : le weekend uniquement
Multinicks : Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart), Devalekha (ft. Simone Ashley), David (ft. David Bowie), Isaac (ft. Andy Samberg) et Gigi (ft. Rihanna)
Avatar : Chris Evans, @me (av.), @harleen. (profile gif), @nocreativejuiceleft (gifs), @Taylor Swift (lyrics)
jasbeth — for your eyes only Z7jwYhh1_o
Age : 35
Nationality : American
Religion : catholic
Status : single dad, in a relationship w/ Lizbeth
Orientation : a bi kinda guy
Work : chef cuisinier, co-gérant de La Bonne Soupe
Home adress : Brooklyn
Communities : NYC single parents, Best Friends Lifesaving Center
Trigger : feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning : deuil, séparation, biphobie, white privilege

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.ivegot99problems.com/t6395-kink-people-with-kind-hearts-and-good-intentionshttps://www.ivegot99problems.com/t6973-recherches-de-reagan-janet-jasper-devalekhahttps://www.ivegot99problems.com/t6883-instagram-jasperhalstead
For your eyes only, I'll show you my heart, for when you're lonely and forget who you are. I'm missing half of me when we're apart. Now you know me, for your eyes only. (creds: nocreativejuiceleft)

Il lui arrivait rarement d'imaginer ce qu'il ferait si Ruth revenait soudainement dans sa vie. Ou, en tout cas, dans celle de Caroline. Non, rectification, il lui arrivait rarement maintenant d'imaginer ce qu'il ferait si Ruth revenait. Les premiers mois qui avaient suivi la rupture, il avait passé le peu de temps libre qu'il avait à ça. À se figurer qu'elle allait repasser la porte un de ces beaux matins et qu'ils reprendraient là où ils s'étaient arrêtés, comme si de rien n'était. Il l'aurait reprise sans hésiter une seule seconde, pas uniquement parce qu'il en était encore fou amoureux à l'époque mais parce qu'il n'imaginait pas sa vie, leur vie, sans elle. À l'époque, sa représentation du bonheur ne pouvait être complète sans sa compagne et leur fille. Puis les sentiments s'étaient estompés, la vie avait repris et après des années de solitude, le bonheur avait finalement changé de visage. Et il réalisa, en tentant de se mettre à la place de Lizbeth, qu'il n'avait pas accordé à Ruth la moindre pensée depuis quelques jours. Et il n'avait pas besoin de réfléchir longtemps sur le sujet, que ce soit son ex ou un hypothétique retour à New York. He already knew what he'd do — take her to court, most likely. Let's agree to disagree then, murmura-t-il avant de s'éclaircir la gorge. Ce n'était pas le sujet de toute manière. It wasn't about him. It was about Lizbeth and her little girl. And, of course, the man who fathered that sweet child. She's your kid, I love her, reprit-il en fronçant légèrement les sourcils, incapable d'atténuer l'évidence dans le ton de sa voix. And even if she weren't... well, that's not relevant.

Malgré sa volonté de vouloir simplement écouter et mettre de côté ses propres sentiments, Jasper ne pouvait nier qu'il n'était pas spécialement agréable d'apprendre le retour du fameux Andrew dans le quotidien de Lizzie. C'était presque aussi désagréable que d'entendre le récit de ses lacunes d'homme et de père. Certes, en effet, Jasper en avait eu une version quelque peu édulcorée et pleine d'un jugement à peine voilé de la part de sa mère mais il avait vite un terme aux explications hautaines, peu désireux de laisser libre-court aux tendances de commère de sa mère. L'entendre de la bouche de Lizbeth était une expérience bien différente. Il s'exhorta au calme qui le fuyait peu à peu devant la détresse évidente de la jeune femme, hochant la tête every now and then, tâchant désespérément de mettre de côté les aspects les plus perturbants de toute cette histoire. Mainly that at the end of the day, they hadn't broken up because they weren't in love or, hell, compatible — only because their jobs weren't. Don't apologize, dit-il doucement lorsqu'elle eut fini. Il s'efforça de sourire, à contre-cœur. I... I hate to see your tears but I'll always be there to offer my shoulder if you need to cry on it for a minute, alright? That's what friends do. Parce qu'ils étaient amis, au départ, et qu'il n'était pas du genre à ignorer un·e ami·e en souffrance. Mais inévitablement, ce rappel amenait à une autre question. With her ex back in town and allegedly ready, finally, to take on his role, was friendship the only thing they'd ever share? Il ouvrit la bouche, prêt à demander, avant de se raviser. Non, ce n'était pas le bon moment, loin de là. Elle était venue le trouver pour chercher un peu de soutien, de réconfort. What do you need? demanda-t-il finalement, lâchant sa taille pour prendre ses mains. Because you can talk as much as you want, give as many details as you need. Or, I don't know, we can call in some reinforcements. I have a couple of friends who'd gladly key his car and lecture him properly if they knew. Or worse. Pas que l'image ne fusse vraiment dérangeante. Ce n'était même pas de la jalousie, pas vraiment. Dude was a piece of shit and he shouldn't get away with hurting people like this.
Lizbeth Walsh
Lizbeth Walsh
To do list rp :
en cours | Olivia , Alfred (1/instanta), Jasper (7), Aickel (4/instanta), Grace (call), Andrew (1/instanta)

done | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary :
Lizbeth est issue d'une famille de trois enfants, une soeur un peu plus âgé et un frère plus jeune qu'elle. La famille s'est étendue avec la fille de Lizbeth âgée de quatre ans, qu'elle a eu alors qu'elle était tout juste séparée du père de la petite. Cheffe étoilée dans le restaurant du Plaza Hotel, elle évolue dans un monde où le machisme est très présent et où elle compte bien remettre à leurs places les hommes qui pensent qu'elle n'a pas sa place dans "leur" cuisine. Très proche de sa famille elle ne supporte cependant pas réellement les crises existentielles de sa mère et la pression que ses parents mettent à son petit frère. Elle tente tant bien que mal de leur faire comprendre qu'il peut bien faire ce qu'il veut, tant qu'il est heureux, elle n'hésite pas à leur dire ce qu'elle pense. Et elle refuse catégoriquement que sa mère puisse garder sa fille de peur qu'elle ne veuille lui offrir une éducation à sa façon et Lizbeth préfère encore que son frère la garde, ou avoir recours à une nounou plutôt que de la laisser à sa mère ou même à son père.
Date d'inscription :
17/03/2021
Messages :
645
Pseudo :
harleen. / marion
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
le week-end, 1 ou 2 la semaine.
Multinicks :
adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (www) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar :
olsen. +andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/: lonelywolfgifs lyrics:/ ellahenderson & tom grennan
jasbeth — for your eyes only 62d4b6f534eb21bbee23fba3d98abf665686f206
Age :
trente-trois ans. (20/02)
Nationality :
américano-irlandaise
Origins :
irlandaise, italienne.
Religion :
atheist.
Status :
single mom, in a relationship w/ Jasper
Orientation :
bisexuelle.
Work :
cheffe étoilée @ The Modern in MoMA.
Home adress :
Staten Island.
Communities :
#cours de cuisine du samedi matin
#famille du Dawson circle
#the overkill
#the lift

Trigger :
sexual assault, child abuse.
Warning :
/
To do list rp : en cours | Olivia , Alfred (1/instanta), Jasper (7), Aickel (4/instanta), Grace (call), Andrew (1/instanta)

done | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary : Lizbeth est issue d'une famille de trois enfants, une soeur un peu plus âgé et un frère plus jeune qu'elle. La famille s'est étendue avec la fille de Lizbeth âgée de quatre ans, qu'elle a eu alors qu'elle était tout juste séparée du père de la petite. Cheffe étoilée dans le restaurant du Plaza Hotel, elle évolue dans un monde où le machisme est très présent et où elle compte bien remettre à leurs places les hommes qui pensent qu'elle n'a pas sa place dans "leur" cuisine. Très proche de sa famille elle ne supporte cependant pas réellement les crises existentielles de sa mère et la pression que ses parents mettent à son petit frère. Elle tente tant bien que mal de leur faire comprendre qu'il peut bien faire ce qu'il veut, tant qu'il est heureux, elle n'hésite pas à leur dire ce qu'elle pense. Et elle refuse catégoriquement que sa mère puisse garder sa fille de peur qu'elle ne veuille lui offrir une éducation à sa façon et Lizbeth préfère encore que son frère la garde, ou avoir recours à une nounou plutôt que de la laisser à sa mère ou même à son père.
Date d'inscription : 17/03/2021
Messages : 645
Pseudo : harleen. / marion
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : le week-end, 1 ou 2 la semaine.
Multinicks : adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (www) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar : olsen. +andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/: lonelywolfgifs lyrics:/ ellahenderson & tom grennan
jasbeth — for your eyes only 62d4b6f534eb21bbee23fba3d98abf665686f206
Age : trente-trois ans. (20/02)
Nationality : américano-irlandaise
Origins : irlandaise, italienne.
Religion : atheist.
Status : single mom, in a relationship w/ Jasper
Orientation : bisexuelle.
Work : cheffe étoilée @ The Modern in MoMA.
Home adress : Staten Island.
Communities : #cours de cuisine du samedi matin
#famille du Dawson circle
#the overkill
#the lift

Trigger : sexual assault, child abuse.
Warning : /

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateur

Elle n’avait aucune idée de ce qui allait se passer. Dans les minutes qui suivraient, quand elle récupérerait Roxanne, demain, dans un mois, dans un an. Elle n’avait jamais été de celles qui prévoyaient la vie mais qui laissait plutôt venir les choses, elle ne forçait en rien le destin mais aujourd’hui, elle avait la nette impression que le destin venait de lui mettre un uppercut du droit dans le visage et qu’elle n’arrivait plus à réfléchir décemment. Venir ici était sûrement une mauvaise idée, bien que she didn’t care about the fact that her brother knows they’re kinda related in a sexual and a romantic way, Mais peut-être qu’elle aurait dû aller ailleurs, faire un jogging, faire du yoga, aller faire du ménage, le genre de ménage que tu fais quand tu es angoissée ou énervée. Mais elle n’aurait hypothétiquement pas dû venir ici. Ses yeux verts qui se plongeaient dans le regard céruléen de Jasper et elle sentit une boule qui se formait dans sa gorge, elle murmura alors She loves you too. Et là, elle se rendit compte que tout était sûrement à sa place. Elle qui avait peur de se remettre dans le bain, sous couvert qu’elle ne voulait pas offrir un environnement brinquebalant à Roxanne, se rendit compte que Jasper était sûrement la stabilité qu’elle attendait, pour elle et pour sa fille. Not that she would enforce him to be a step dad or whatever it calls, but she was ready to go on the road with him if he wanted to.

Puis, les vannes furent ouvertes et Lizzie ne put s’empêcher de tout balancer, sans filtre, comme ça. Ne rien retenir pour ne pas faire gonfler la boule qui grossissait encore et encore dans l’estomac, pour ne pas fondre en larmes parce qu’elle s’était retenue depuis le moment où elle avait déposé Roxanne. Mais tout cela était vain, ça n’avait été que le signe qu’il fallait retarder l’échéance et voilà que maintenant, elle se sentait égoïste et affreusement triste. Toutes les émotions qu’elle s’était appliquée à ranger dans des cases lui revenaient à la figure et elle se détestait d’imposer cela à Jasper. Parce qu’il n’y était pour rien, mais si elle ne lui en parlait pas à lui, à qui pourrait-elle le faire ? Personne ne connaissait Andrew. Personne. Il avait été son jardin secret le temps d’une demie année et voilà que maintenant, elle s’en mordait les doigts. Quand Jasper prit la parole, elle le regarda, et elle tiqua sur l’expression qu’il employait that’s what friends do. Une alarme s’enclencha dans sa tête et elle eut un pas de recul, rien qu’un, pour ne pas trop s’éloigner mais pour retirer cette proximité à cause de cette phrase qui avait eu l’effet d’une décharge électrique sur le coeur de la blonde. I- Thank you prononça t-elle simplement en fermant les yeux et elle entrelaça leurs doigts quand Jasper lui saisit les mains avant de s’humidifier les lèvres en soufflant, reprenant une contenance, elle lâcha une main pour essuyer ses larmes et se mit à ricaner face aux propositions du chef, elle leva les yeux au ciel No need to key his car, promise. Expliqua t-elle en lâchant les mains du brun pour entourer sa nuque de ses bras frêles.

Ses mains s’enfouissant dans les cheveux de Jasper et elle se mit sur la pointe des pieds pour coller sa joue contre celle du chef, fermant les yeux un instant avant de les rouvrir pour retrouver une posture normale, non sans garder ses bras dans leur position initiale I want you. I- elle reprit ses esprits en secouant la tête avant de détourner le regard pour ne pas voir ce qu’il pouvait penser à travers ses yeux I want you, I mean it. And I don’t want all this shit to mess everything up. It’s- I need to deal with this situation as an adult, as a mom, and you don’t have to be affected by that, expliqua t-elle calmement avant de reprendre avant de s’autoriser un baiser léger du bout des lèvres Maybe, we can have a glass of wine or a glass of water I don’t mind, and I’ll tell you everything ? But if you don’t wanna hear a word about him, I can also stay silent and maybe you can help me ?
Jasper Halstead
Jasper Halstead
To do list rp :
en cours | TC (Eryn's birthday), Arthur, Tyana (flashback), Lizzie (7/instanta)

à venir |

terminés | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary :
Fils aîné d'un couple de républicains, Jasper a eu une enfance sans grand problème, entre une famille aimante et une bande de copains dans le voisinage avec laquelle il était constamment à la recherche de la prochaine bêtise. C'est à l'adolescence que les choses se sont gâtées, quand il a réalisé que le monde que lui peignaient ses parents ne correspondait pas exactement à la réalité, du moins pas pour tout le monde. Doucement mais sûrement, il s'est éloigné des idéaux parentaux et avant que Papa et Maman puissent réagir, Jasper s'engageait bénévolement sur la campagne Obama. Si vous leur en parlez, ils vous diront certainement que tout ça, c'était la faute de leur maudite belle-fille, la libérale féministe extrémiste de gauche. Évidemment, elle n'avait pas grand-chose à voir avec sa timide prise de conscience de ses privilèges d'homme blanc ou sa bisexualité pas vraiment assumée, mais les parents Halstead n'ont jamais rien voulu entendre là-dessus, préférant le confort de leur tranquille petite vie intolérante où un fils qui ne serait pas hétérosexuel n'a pas sa place. Cette demoiselle, Jasper l'a rencontrée au lycée, à l'époque où il brillait encore par son ignorance et ses prouesses sportives. Your typical jock/nerd love story, à ceci près que Jasper était tout aussi capable de citer Tolkien qu'elle et était déjà un grand fan d'Isaac Asimov. Ils sont restés ensemble pendant des années, malgré des problèmes ici et là, et des disputes régulières et inévitables avec leurs deux caractères bien trempés et des éducations très différentes. Toutefois, lorsque leur fille est arrivée, quelques temps après l'ouverture du restaurant de Jasper avec un ami, il est devenu évident qu'ils avaient des visions très différentes de leur futur. Sa compagne a réalisé que la maternité n'était pas ce qu'elle attendait de la vie et quand elle a décidé de partir, Jasper a choisi de ne pas se battre. Il l'a laissée partir, sans un mot, ravalant son amertume et son ressentiment, conscient qu'il n'avait pas le droit de lui imposer quoi que ce soit, au contraire. S'il a eu le cœur brisé par son départ, c'est surtout pour sa fille, Caroline, et bien que ça ait pris du temps, il a fini par lui pardonner. En grande partie, du moins. Aujourd'hui, Jasper est un père célibataire très occupé, qui a parfois du mal à trouver un moment pour lui mais il peut compter sur l'appui de ses proches, notamment sur sa belle-sœur, qu'il a eu le bonheur de retrouver lorsqu'elle et son frère sont venus s'installer à New York, il y a quelques temps. Une joie de courte durée, cependant, puisque Caleb, son cadet, est décédé. Jasper n'a pas spécialement géré son deuil, préférant se plonger un peu plus dans le travail plutôt que d'affronter l'absence cruelle de son petit-frère dont il s'est toujours senti très proche, malgré la distance et des vies très différentes. (moodboard, playlist)
Date d'inscription :
06/08/2021
Messages :
302
Pseudo :
J.
Player's pronoun :
elle/she/her
Rythme de rp :
le weekend uniquement
Multinicks :
Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart), Devalekha (ft. Simone Ashley), David (ft. David Bowie), Isaac (ft. Andy Samberg) et Gigi (ft. Rihanna)
Avatar :
Chris Evans, @me (av.), @harleen. (profile gif), @nocreativejuiceleft (gifs), @Taylor Swift (lyrics)
jasbeth — for your eyes only Z7jwYhh1_o
Age :
35
Nationality :
American
Religion :
catholic
Status :
single dad, in a relationship w/ Lizbeth
Orientation :
a bi kinda guy
Work :
chef cuisinier, co-gérant de La Bonne Soupe
Home adress :
Brooklyn
Communities :
NYC single parents, Best Friends Lifesaving Center
Trigger :
feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning :
deuil, séparation, biphobie, white privilege
To do list rp : en cours | TC (Eryn's birthday), Arthur, Tyana (flashback), Lizzie (7/instanta)

à venir |

terminés | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary : Fils aîné d'un couple de républicains, Jasper a eu une enfance sans grand problème, entre une famille aimante et une bande de copains dans le voisinage avec laquelle il était constamment à la recherche de la prochaine bêtise. C'est à l'adolescence que les choses se sont gâtées, quand il a réalisé que le monde que lui peignaient ses parents ne correspondait pas exactement à la réalité, du moins pas pour tout le monde. Doucement mais sûrement, il s'est éloigné des idéaux parentaux et avant que Papa et Maman puissent réagir, Jasper s'engageait bénévolement sur la campagne Obama. Si vous leur en parlez, ils vous diront certainement que tout ça, c'était la faute de leur maudite belle-fille, la libérale féministe extrémiste de gauche. Évidemment, elle n'avait pas grand-chose à voir avec sa timide prise de conscience de ses privilèges d'homme blanc ou sa bisexualité pas vraiment assumée, mais les parents Halstead n'ont jamais rien voulu entendre là-dessus, préférant le confort de leur tranquille petite vie intolérante où un fils qui ne serait pas hétérosexuel n'a pas sa place. Cette demoiselle, Jasper l'a rencontrée au lycée, à l'époque où il brillait encore par son ignorance et ses prouesses sportives. Your typical jock/nerd love story, à ceci près que Jasper était tout aussi capable de citer Tolkien qu'elle et était déjà un grand fan d'Isaac Asimov. Ils sont restés ensemble pendant des années, malgré des problèmes ici et là, et des disputes régulières et inévitables avec leurs deux caractères bien trempés et des éducations très différentes. Toutefois, lorsque leur fille est arrivée, quelques temps après l'ouverture du restaurant de Jasper avec un ami, il est devenu évident qu'ils avaient des visions très différentes de leur futur. Sa compagne a réalisé que la maternité n'était pas ce qu'elle attendait de la vie et quand elle a décidé de partir, Jasper a choisi de ne pas se battre. Il l'a laissée partir, sans un mot, ravalant son amertume et son ressentiment, conscient qu'il n'avait pas le droit de lui imposer quoi que ce soit, au contraire. S'il a eu le cœur brisé par son départ, c'est surtout pour sa fille, Caroline, et bien que ça ait pris du temps, il a fini par lui pardonner. En grande partie, du moins. Aujourd'hui, Jasper est un père célibataire très occupé, qui a parfois du mal à trouver un moment pour lui mais il peut compter sur l'appui de ses proches, notamment sur sa belle-sœur, qu'il a eu le bonheur de retrouver lorsqu'elle et son frère sont venus s'installer à New York, il y a quelques temps. Une joie de courte durée, cependant, puisque Caleb, son cadet, est décédé. Jasper n'a pas spécialement géré son deuil, préférant se plonger un peu plus dans le travail plutôt que d'affronter l'absence cruelle de son petit-frère dont il s'est toujours senti très proche, malgré la distance et des vies très différentes. (moodboard, playlist)
Date d'inscription : 06/08/2021
Messages : 302
Pseudo : J.
Player's pronoun : elle/she/her
Rythme de rp : le weekend uniquement
Multinicks : Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart), Devalekha (ft. Simone Ashley), David (ft. David Bowie), Isaac (ft. Andy Samberg) et Gigi (ft. Rihanna)
Avatar : Chris Evans, @me (av.), @harleen. (profile gif), @nocreativejuiceleft (gifs), @Taylor Swift (lyrics)
jasbeth — for your eyes only Z7jwYhh1_o
Age : 35
Nationality : American
Religion : catholic
Status : single dad, in a relationship w/ Lizbeth
Orientation : a bi kinda guy
Work : chef cuisinier, co-gérant de La Bonne Soupe
Home adress : Brooklyn
Communities : NYC single parents, Best Friends Lifesaving Center
Trigger : feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning : deuil, séparation, biphobie, white privilege

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.ivegot99problems.com/t6395-kink-people-with-kind-hearts-and-good-intentionshttps://www.ivegot99problems.com/t6973-recherches-de-reagan-janet-jasper-devalekhahttps://www.ivegot99problems.com/t6883-instagram-jasperhalstead
For your eyes only, I'll show you my heart, for when you're lonely and forget who you are. I'm missing half of me when we're apart. Now you know me, for your eyes only. (creds: nocreativejuiceleft)

Inutile d'être télépathe pour comprendre que les mots qu'il avait voulu rassurant — et, peut-être, oui, une porte de sortie qu'il se devait de lui offrir, même si le cœur n'y était pas — n'eurent pas l'effet escompté. Trop tard pour les rattraper cependant et il s'efforça de rester immobile lorsqu'elle recula nettement. Elle n'avait pas fui, pas vraiment, mais il dût baisser les yeux sur les mains mêlées pour se rassurer malgré tout. Elle n'avait pas fui, pas tout à fait, mais ça n'empêcha pas Jasper de regretter amèrement cette petite phrase injustement inspirée par ses propres insécurités. Un élan d'égoïsme, vestige de l'adolescent possessif qu'il avait été, et il n'en était pas particulièrement fier.

But then again, she was still here. With him. Hugging him, again. Il ferma les yeux au contact de la joue de Lizzie contre la sienne, ses bras retrouvant leur position initiale autour de sa taille. Oui, non, toute tentative de se retirer pour laisser son connard d'ex reprendre les choses là où il les avait laissé se solderait certainement par un échec. Parce qu'il n'y mettrait absolument aucune bonne volonté. Why would he, when it felt so right? Il faudrait être complètement stupide pour se tirer une telle balle dans le pied. Non, la seule fin possible restait qu'elle décide, elle, de mettre un terme à ce début d'histoire qu'ils vivaient. L'idée lui traversa l'esprit, glaçante, et face au silence de Lizbeth, il sentit la crainte gagner du terrain, irrationnelle mais puissante. Après tout, il n'avait rien vu venir avec Ruth et Dieu savait qu'ils avaient eu des problèmes pourtant. Ils en avaient traversé, des épreuves, et ils avaient tenu bon. Puis elle était partie. Peut-être aurait-il droit au schéma inverse avec Lizbeth.

Plus soucieux qu'il ne l'avait réalisé, Jasper manqua presque ses quelques mots. Trois petits mots dont il avait plus besoin qu'il ne voulait bien l'admettre — pas maintenant du moins, il s'était suffisamment mis en avant comme ça. Plus tard, peut-être, il lui dirait. Plus tard, il lui expliquerait. Plus tard, lorsqu'il ne serait pas trop occupé à ressentir ces trois petits mots avec chaque partie de son corps, de la plus vitale à la plus infime. I want you. Avait-on déjà pensé déclaration plus déstabilisante et plus rassurante ? La voir fuir son regard atténua quelque peu la chaleur dont elle l'avait entouré un instant plus tôt mais il s'efforça de garder ses doutes au loin, déterminé à écouter plutôt que de paniquer. Because there was no need, not now — she wanted him. Silencieux, il la laissa revenir à lui, incapable toutefois de réprimer son sourire lorsqu'elle l'embrassa timidement. I'll go get us a bottle but first, il se baissa légèrement pour plonger dans ses yeux, first, there's a couple of things you need to know. Might as well take them off his chest before he went and let the abandonment issues take over again. I want you too. Nights, mornings, afternoons too, I'd gladly stick to you like glue if I wasn't sure it'd make our jobs a bit complicated. Not to mention, it'd probably be weird. And, fuck, Al. Oh, God, Al. Which means, reprit-il, repoussant l'image de son vieux pote dans un coin de sa tête, that I wanna be affected by whatever shit you gotta deal with. You don't have to tell me everything if you don't feel like it but you're not alone baby. Il conclut d'un sourire, plus naturel celui-là, presque instinctif, et déposa un baiser sur son front. Now, there's a more pressing issue than your dipshit ex and his soon-to-be ruined car, continua-t-il gravement, red or white?
Lizbeth Walsh
Lizbeth Walsh
To do list rp :
en cours | Olivia , Alfred (1/instanta), Jasper (7), Aickel (4/instanta), Grace (call), Andrew (1/instanta)

done | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary :
Lizbeth est issue d'une famille de trois enfants, une soeur un peu plus âgé et un frère plus jeune qu'elle. La famille s'est étendue avec la fille de Lizbeth âgée de quatre ans, qu'elle a eu alors qu'elle était tout juste séparée du père de la petite. Cheffe étoilée dans le restaurant du Plaza Hotel, elle évolue dans un monde où le machisme est très présent et où elle compte bien remettre à leurs places les hommes qui pensent qu'elle n'a pas sa place dans "leur" cuisine. Très proche de sa famille elle ne supporte cependant pas réellement les crises existentielles de sa mère et la pression que ses parents mettent à son petit frère. Elle tente tant bien que mal de leur faire comprendre qu'il peut bien faire ce qu'il veut, tant qu'il est heureux, elle n'hésite pas à leur dire ce qu'elle pense. Et elle refuse catégoriquement que sa mère puisse garder sa fille de peur qu'elle ne veuille lui offrir une éducation à sa façon et Lizbeth préfère encore que son frère la garde, ou avoir recours à une nounou plutôt que de la laisser à sa mère ou même à son père.
Date d'inscription :
17/03/2021
Messages :
645
Pseudo :
harleen. / marion
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
le week-end, 1 ou 2 la semaine.
Multinicks :
adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (www) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar :
olsen. +andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/: lonelywolfgifs lyrics:/ ellahenderson & tom grennan
jasbeth — for your eyes only 62d4b6f534eb21bbee23fba3d98abf665686f206
Age :
trente-trois ans. (20/02)
Nationality :
américano-irlandaise
Origins :
irlandaise, italienne.
Religion :
atheist.
Status :
single mom, in a relationship w/ Jasper
Orientation :
bisexuelle.
Work :
cheffe étoilée @ The Modern in MoMA.
Home adress :
Staten Island.
Communities :
#cours de cuisine du samedi matin
#famille du Dawson circle
#the overkill
#the lift

Trigger :
sexual assault, child abuse.
Warning :
/
To do list rp : en cours | Olivia , Alfred (1/instanta), Jasper (7), Aickel (4/instanta), Grace (call), Andrew (1/instanta)

done | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary : Lizbeth est issue d'une famille de trois enfants, une soeur un peu plus âgé et un frère plus jeune qu'elle. La famille s'est étendue avec la fille de Lizbeth âgée de quatre ans, qu'elle a eu alors qu'elle était tout juste séparée du père de la petite. Cheffe étoilée dans le restaurant du Plaza Hotel, elle évolue dans un monde où le machisme est très présent et où elle compte bien remettre à leurs places les hommes qui pensent qu'elle n'a pas sa place dans "leur" cuisine. Très proche de sa famille elle ne supporte cependant pas réellement les crises existentielles de sa mère et la pression que ses parents mettent à son petit frère. Elle tente tant bien que mal de leur faire comprendre qu'il peut bien faire ce qu'il veut, tant qu'il est heureux, elle n'hésite pas à leur dire ce qu'elle pense. Et elle refuse catégoriquement que sa mère puisse garder sa fille de peur qu'elle ne veuille lui offrir une éducation à sa façon et Lizbeth préfère encore que son frère la garde, ou avoir recours à une nounou plutôt que de la laisser à sa mère ou même à son père.
Date d'inscription : 17/03/2021
Messages : 645
Pseudo : harleen. / marion
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : le week-end, 1 ou 2 la semaine.
Multinicks : adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (www) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar : olsen. +andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/: lonelywolfgifs lyrics:/ ellahenderson & tom grennan
jasbeth — for your eyes only 62d4b6f534eb21bbee23fba3d98abf665686f206
Age : trente-trois ans. (20/02)
Nationality : américano-irlandaise
Origins : irlandaise, italienne.
Religion : atheist.
Status : single mom, in a relationship w/ Jasper
Orientation : bisexuelle.
Work : cheffe étoilée @ The Modern in MoMA.
Home adress : Staten Island.
Communities : #cours de cuisine du samedi matin
#famille du Dawson circle
#the overkill
#the lift

Trigger : sexual assault, child abuse.
Warning : /

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateur
S'il y avait bien une chose pour laquelle Lizbeth était sûre, like a hundred percents, c'était qu'elle ne voulait pas perdre Jasper et que she'll never put him aside or let him down, because he makes her feel great, lovable and all the things she was waiting for. Jamais Ô grand jamais, elle ne prendrait la décision de le laisser partir, elle n'en avait pas envie. Elle voulait égoïstement tout ce que leurs parents leur avaient insinué pendant des années, des années a se leurrer, des années a fermer les yeux. Des années de retard qu'elle comptait bien rattraper finalement. S'il le voulait, évidemment.

Et s'il y a bien une chose qu'elle appréciait avec Jasper, c'était que les mots venaient tout seul, avec une aisance presque affligeante, elle ne réfléchissait pas, elle ne voulait pas réfléchir parce que ça lui donnerait envie de ne rien dire du tout. Elle n'eut pas envie de reprendre ses mots, elle n'eut pas envie de changer d'avis. No, she wanted him and she wanted to be with him, there was no further questions to ask. She wanted -she wants- all of that, the kiss, the smile. Elle n'avait envie d'échanger de place avec personne d'autre. Elle garda ses yeux dans ceux de Jasper, un sourire qui émergeait sur ses lèvres alors que les mots devenaient sens dans son oreille. Elle sentit que ses joues étaient en train de se teinter de rose et elle tenta de se canaliser pour ne pas flancher. Too much emotions for the day now. Elle ne put s'empêcher de rire quand il revint au vin et elle sentit un frisson qui lui parcourait l'échine, et elle se pinça les lèvres signe qu'elle réfléchissait pour finalement lui répondre « So, you'll have all that you want. My mornings, my afternoon, my nights. Everything. » expliqua t-elle, avec une voix douce avant de caresser sa joue de l'une de ses mains, et elle sentit son coeur qui se compressait dans sa poitrine, signe qu'elle ne devait peut-être pas, mais tant pis « I wanna be affected by yours as well. I guess I told you everything I'm capable of saying, but I'll do my best. » Parce qu'elle ne voulait rien lui cacher. Elle n'avait pas envie de devenir cette femme là, celle qui cache des choses, celle qui ne dit rien.

Elle se recula, d'un pas, l'une de ses mains toujours entrelacée à celle de Jasper et elle le regarda « White, it's the best. » La dernière fois qu'elle avait bu du vin blanc, ça s'était mal fini, mais ils étaient à distance, et elle avait sûrement trop bu. Here and now, elle ne devait pas boire autant sinon elle donnerait le pouvoir à Andrew de pouvoir tenter de lui prendre Roxanne and she didn't want it. Jasper s'échappa, si bien que Lizzie prit ses aises et ôta sa veste qu'elle accrocha au porte manteau du bureau et elle s'amusa à passer derrière le bureau pour s'installer et elle vérifia qu'elle n'avait pas d'appel. Rien. Tout se passait bien, elle pouvait s'apaiser, ou pas. Lorsque la porte s'ouvrit, elle ne quitta pas le fauteuil et regarda Jasper d'un air amusé « Sorry, I couldn't stop myself from stealing your chair love. » Une main qu'elle passa sur le bureau, elle le regarda « So, let's try this french wine. One glass, ok ? »
Jasper Halstead
Jasper Halstead
To do list rp :
en cours | TC (Eryn's birthday), Arthur, Tyana (flashback), Lizzie (7/instanta)

à venir |

terminés | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary :
Fils aîné d'un couple de républicains, Jasper a eu une enfance sans grand problème, entre une famille aimante et une bande de copains dans le voisinage avec laquelle il était constamment à la recherche de la prochaine bêtise. C'est à l'adolescence que les choses se sont gâtées, quand il a réalisé que le monde que lui peignaient ses parents ne correspondait pas exactement à la réalité, du moins pas pour tout le monde. Doucement mais sûrement, il s'est éloigné des idéaux parentaux et avant que Papa et Maman puissent réagir, Jasper s'engageait bénévolement sur la campagne Obama. Si vous leur en parlez, ils vous diront certainement que tout ça, c'était la faute de leur maudite belle-fille, la libérale féministe extrémiste de gauche. Évidemment, elle n'avait pas grand-chose à voir avec sa timide prise de conscience de ses privilèges d'homme blanc ou sa bisexualité pas vraiment assumée, mais les parents Halstead n'ont jamais rien voulu entendre là-dessus, préférant le confort de leur tranquille petite vie intolérante où un fils qui ne serait pas hétérosexuel n'a pas sa place. Cette demoiselle, Jasper l'a rencontrée au lycée, à l'époque où il brillait encore par son ignorance et ses prouesses sportives. Your typical jock/nerd love story, à ceci près que Jasper était tout aussi capable de citer Tolkien qu'elle et était déjà un grand fan d'Isaac Asimov. Ils sont restés ensemble pendant des années, malgré des problèmes ici et là, et des disputes régulières et inévitables avec leurs deux caractères bien trempés et des éducations très différentes. Toutefois, lorsque leur fille est arrivée, quelques temps après l'ouverture du restaurant de Jasper avec un ami, il est devenu évident qu'ils avaient des visions très différentes de leur futur. Sa compagne a réalisé que la maternité n'était pas ce qu'elle attendait de la vie et quand elle a décidé de partir, Jasper a choisi de ne pas se battre. Il l'a laissée partir, sans un mot, ravalant son amertume et son ressentiment, conscient qu'il n'avait pas le droit de lui imposer quoi que ce soit, au contraire. S'il a eu le cœur brisé par son départ, c'est surtout pour sa fille, Caroline, et bien que ça ait pris du temps, il a fini par lui pardonner. En grande partie, du moins. Aujourd'hui, Jasper est un père célibataire très occupé, qui a parfois du mal à trouver un moment pour lui mais il peut compter sur l'appui de ses proches, notamment sur sa belle-sœur, qu'il a eu le bonheur de retrouver lorsqu'elle et son frère sont venus s'installer à New York, il y a quelques temps. Une joie de courte durée, cependant, puisque Caleb, son cadet, est décédé. Jasper n'a pas spécialement géré son deuil, préférant se plonger un peu plus dans le travail plutôt que d'affronter l'absence cruelle de son petit-frère dont il s'est toujours senti très proche, malgré la distance et des vies très différentes. (moodboard, playlist)
Date d'inscription :
06/08/2021
Messages :
302
Pseudo :
J.
Player's pronoun :
elle/she/her
Rythme de rp :
le weekend uniquement
Multinicks :
Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart), Devalekha (ft. Simone Ashley), David (ft. David Bowie), Isaac (ft. Andy Samberg) et Gigi (ft. Rihanna)
Avatar :
Chris Evans, @me (av.), @harleen. (profile gif), @nocreativejuiceleft (gifs), @Taylor Swift (lyrics)
jasbeth — for your eyes only Z7jwYhh1_o
Age :
35
Nationality :
American
Religion :
catholic
Status :
single dad, in a relationship w/ Lizbeth
Orientation :
a bi kinda guy
Work :
chef cuisinier, co-gérant de La Bonne Soupe
Home adress :
Brooklyn
Communities :
NYC single parents, Best Friends Lifesaving Center
Trigger :
feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning :
deuil, séparation, biphobie, white privilege
To do list rp : en cours | TC (Eryn's birthday), Arthur, Tyana (flashback), Lizzie (7/instanta)

à venir |

terminés | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary : Fils aîné d'un couple de républicains, Jasper a eu une enfance sans grand problème, entre une famille aimante et une bande de copains dans le voisinage avec laquelle il était constamment à la recherche de la prochaine bêtise. C'est à l'adolescence que les choses se sont gâtées, quand il a réalisé que le monde que lui peignaient ses parents ne correspondait pas exactement à la réalité, du moins pas pour tout le monde. Doucement mais sûrement, il s'est éloigné des idéaux parentaux et avant que Papa et Maman puissent réagir, Jasper s'engageait bénévolement sur la campagne Obama. Si vous leur en parlez, ils vous diront certainement que tout ça, c'était la faute de leur maudite belle-fille, la libérale féministe extrémiste de gauche. Évidemment, elle n'avait pas grand-chose à voir avec sa timide prise de conscience de ses privilèges d'homme blanc ou sa bisexualité pas vraiment assumée, mais les parents Halstead n'ont jamais rien voulu entendre là-dessus, préférant le confort de leur tranquille petite vie intolérante où un fils qui ne serait pas hétérosexuel n'a pas sa place. Cette demoiselle, Jasper l'a rencontrée au lycée, à l'époque où il brillait encore par son ignorance et ses prouesses sportives. Your typical jock/nerd love story, à ceci près que Jasper était tout aussi capable de citer Tolkien qu'elle et était déjà un grand fan d'Isaac Asimov. Ils sont restés ensemble pendant des années, malgré des problèmes ici et là, et des disputes régulières et inévitables avec leurs deux caractères bien trempés et des éducations très différentes. Toutefois, lorsque leur fille est arrivée, quelques temps après l'ouverture du restaurant de Jasper avec un ami, il est devenu évident qu'ils avaient des visions très différentes de leur futur. Sa compagne a réalisé que la maternité n'était pas ce qu'elle attendait de la vie et quand elle a décidé de partir, Jasper a choisi de ne pas se battre. Il l'a laissée partir, sans un mot, ravalant son amertume et son ressentiment, conscient qu'il n'avait pas le droit de lui imposer quoi que ce soit, au contraire. S'il a eu le cœur brisé par son départ, c'est surtout pour sa fille, Caroline, et bien que ça ait pris du temps, il a fini par lui pardonner. En grande partie, du moins. Aujourd'hui, Jasper est un père célibataire très occupé, qui a parfois du mal à trouver un moment pour lui mais il peut compter sur l'appui de ses proches, notamment sur sa belle-sœur, qu'il a eu le bonheur de retrouver lorsqu'elle et son frère sont venus s'installer à New York, il y a quelques temps. Une joie de courte durée, cependant, puisque Caleb, son cadet, est décédé. Jasper n'a pas spécialement géré son deuil, préférant se plonger un peu plus dans le travail plutôt que d'affronter l'absence cruelle de son petit-frère dont il s'est toujours senti très proche, malgré la distance et des vies très différentes. (moodboard, playlist)
Date d'inscription : 06/08/2021
Messages : 302
Pseudo : J.
Player's pronoun : elle/she/her
Rythme de rp : le weekend uniquement
Multinicks : Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart), Devalekha (ft. Simone Ashley), David (ft. David Bowie), Isaac (ft. Andy Samberg) et Gigi (ft. Rihanna)
Avatar : Chris Evans, @me (av.), @harleen. (profile gif), @nocreativejuiceleft (gifs), @Taylor Swift (lyrics)
jasbeth — for your eyes only Z7jwYhh1_o
Age : 35
Nationality : American
Religion : catholic
Status : single dad, in a relationship w/ Lizbeth
Orientation : a bi kinda guy
Work : chef cuisinier, co-gérant de La Bonne Soupe
Home adress : Brooklyn
Communities : NYC single parents, Best Friends Lifesaving Center
Trigger : feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning : deuil, séparation, biphobie, white privilege

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.ivegot99problems.com/t6395-kink-people-with-kind-hearts-and-good-intentionshttps://www.ivegot99problems.com/t6973-recherches-de-reagan-janet-jasper-devalekhahttps://www.ivegot99problems.com/t6883-instagram-jasperhalstead
For your eyes only, I'll show you my heart, for when you're lonely and forget who you are. I'm missing half of me when we're apart. Now you know me, for your eyes only. (creds: nocreativejuiceleft)

Lorsqu'il était question de Lizzie, il n'en fallait pas beaucoup à Jasper pour se prendre à rêver. Quelques mots, un sous-entendu ou deux et il se surprenait à faire des plans sur la comète en moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire. C'était peut-être un peu imprudent, surtout vu sa propre expérience avec Ruth, mais si les dernières semaines lui avaient appris quoi que ce soit, c'était bien qu'ils étaient plus souvent sur la même longueur d'ondes, Lizbeth et lui, qu'en désaccord. Technically, everything didn't exactly mean everything but he could see it. Worse than that, he wanted it. Everything, with her. Mostly everything, although now, when their relationship was barely taking its first few breaths, now wasn't really the time to bring up his thoughts on the institution of marriage. Later then, much, much later. Sounds good to me baby, souffla-t-il avant de tourner la tête pour embrasser la paume de sa main. Chaque chose en son temps. Pour l'heure, il s'agissait de gérer le problème Andrew. Le futur — leur futur and damn if it didn't sound awfully good, great even — apporterait certainement son lot d'ennuis supplémentaires, le genre qui appelerait d'autres verres de vin en plein après-midi et de visites surprises. Et il était prêt pour tout ça, même si la cave de la Bonne Soupe devait y passer.

Debatable but alright, white one it is, commenta-t-il par-dessus son épaule sur le chemin de la porte. Une brève incursion dans la cuisine pour une bouteille et deux verres, et un coup d'œil aux serrures de la porte d'entrée et de celle de l'arrière-cours pour vérifier que tout était bien fermé à double tour, et il revint dans son bureau. Le joli tableau que présentait Lizzie, assise derrière sa table de travail, l'arrêta un instant, source d'une satisfaction à laquelle il n'était pas préparé. Après Ruth, après les mois de tristesse et les années de solitude, il avait fini par se faire à l'idée que personne ne pourrait jamais vraiment trouver une place dans sa vie — la bonne place, sans effort. But here she was and it felt so right it didn't seem real. Il cligna des yeux plusieurs fois, un rien hébété, avant de répondre avec un sourire, just one glass, coming right up. Contournant le bureau pour la rejoindre de son côté, il déposa les verres vides sur la table avant de débouchonner le vin, sans catastrophe en liège. Peut-être que cette journée n'était pas si terrible. There you go, fit-il en lui tendant un verre puis il remplit le sien. Is it a bit too cliché if I wanna make a toast to us? I feel like we deserve it. Or, at least, you do, you know, for being such a kickass mom. God knew it wasn't something everyone was capable of.
Lizbeth Walsh
Lizbeth Walsh
To do list rp :
en cours | Olivia , Alfred (1/instanta), Jasper (7), Aickel (4/instanta), Grace (call), Andrew (1/instanta)

done | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary :
Lizbeth est issue d'une famille de trois enfants, une soeur un peu plus âgé et un frère plus jeune qu'elle. La famille s'est étendue avec la fille de Lizbeth âgée de quatre ans, qu'elle a eu alors qu'elle était tout juste séparée du père de la petite. Cheffe étoilée dans le restaurant du Plaza Hotel, elle évolue dans un monde où le machisme est très présent et où elle compte bien remettre à leurs places les hommes qui pensent qu'elle n'a pas sa place dans "leur" cuisine. Très proche de sa famille elle ne supporte cependant pas réellement les crises existentielles de sa mère et la pression que ses parents mettent à son petit frère. Elle tente tant bien que mal de leur faire comprendre qu'il peut bien faire ce qu'il veut, tant qu'il est heureux, elle n'hésite pas à leur dire ce qu'elle pense. Et elle refuse catégoriquement que sa mère puisse garder sa fille de peur qu'elle ne veuille lui offrir une éducation à sa façon et Lizbeth préfère encore que son frère la garde, ou avoir recours à une nounou plutôt que de la laisser à sa mère ou même à son père.
Date d'inscription :
17/03/2021
Messages :
645
Pseudo :
harleen. / marion
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
le week-end, 1 ou 2 la semaine.
Multinicks :
adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (www) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar :
olsen. +andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/: lonelywolfgifs lyrics:/ ellahenderson & tom grennan
jasbeth — for your eyes only 62d4b6f534eb21bbee23fba3d98abf665686f206
Age :
trente-trois ans. (20/02)
Nationality :
américano-irlandaise
Origins :
irlandaise, italienne.
Religion :
atheist.
Status :
single mom, in a relationship w/ Jasper
Orientation :
bisexuelle.
Work :
cheffe étoilée @ The Modern in MoMA.
Home adress :
Staten Island.
Communities :
#cours de cuisine du samedi matin
#famille du Dawson circle
#the overkill
#the lift

Trigger :
sexual assault, child abuse.
Warning :
/
To do list rp : en cours | Olivia , Alfred (1/instanta), Jasper (7), Aickel (4/instanta), Grace (call), Andrew (1/instanta)

done | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary : Lizbeth est issue d'une famille de trois enfants, une soeur un peu plus âgé et un frère plus jeune qu'elle. La famille s'est étendue avec la fille de Lizbeth âgée de quatre ans, qu'elle a eu alors qu'elle était tout juste séparée du père de la petite. Cheffe étoilée dans le restaurant du Plaza Hotel, elle évolue dans un monde où le machisme est très présent et où elle compte bien remettre à leurs places les hommes qui pensent qu'elle n'a pas sa place dans "leur" cuisine. Très proche de sa famille elle ne supporte cependant pas réellement les crises existentielles de sa mère et la pression que ses parents mettent à son petit frère. Elle tente tant bien que mal de leur faire comprendre qu'il peut bien faire ce qu'il veut, tant qu'il est heureux, elle n'hésite pas à leur dire ce qu'elle pense. Et elle refuse catégoriquement que sa mère puisse garder sa fille de peur qu'elle ne veuille lui offrir une éducation à sa façon et Lizbeth préfère encore que son frère la garde, ou avoir recours à une nounou plutôt que de la laisser à sa mère ou même à son père.
Date d'inscription : 17/03/2021
Messages : 645
Pseudo : harleen. / marion
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : le week-end, 1 ou 2 la semaine.
Multinicks : adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (www) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar : olsen. +andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/: lonelywolfgifs lyrics:/ ellahenderson & tom grennan
jasbeth — for your eyes only 62d4b6f534eb21bbee23fba3d98abf665686f206
Age : trente-trois ans. (20/02)
Nationality : américano-irlandaise
Origins : irlandaise, italienne.
Religion : atheist.
Status : single mom, in a relationship w/ Jasper
Orientation : bisexuelle.
Work : cheffe étoilée @ The Modern in MoMA.
Home adress : Staten Island.
Communities : #cours de cuisine du samedi matin
#famille du Dawson circle
#the overkill
#the lift

Trigger : sexual assault, child abuse.
Warning : /

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateur
C'était si simple, trop simple si Lizzie laissait ses pensées divaguer un peu trop. Mais elle avait besoin de simplicité, elle qui avait toujours fait en sorte de passer Roxanne avant tout le monde, elle qui avait fait passer les besoins de Roxanne sous couvert de stabilité, de simplicité, elle devait s'avouer qu'elle avait fait semblant, qu'elle s'était fourvoyé. Ce n'était pas sa fille qui avait besoin de stabilité, mais bel et bien elle. Parce qu'elle n'avait pas envie de se faire briser le coeur une nouvelle fois, elle n'avait pas envie de se retrouver a devoir faire le deuil d'une relation, Roxanne dans les parages, à se demander pourquoi sa mère était si triste. Non, elle ne désirait plus cela, elle voulait autre chose, et ça se matérialisait en la personne de Jasper. Glad that he came back in her life. Et savoir qu'ils étaient sur la même longueur d'ondes, Lizbeth était heureuse. Heureuse de le savoir, heureuse de ne pas se sentir désolée ou même angoissée à l'idée de présenter quelqu'un à Roxanne, parce que her kid love Jasper, she told her once, even twice whilst she was tucking her in her bed. Alors elle n'avait plus de craintes, ou plus vraiment.

Elle n'eut pas le temps de répondre quant au goût douteux de Jasper pour le vin -well no, but she is more into white than red- qu'il s'échappa et elle ne se snetait pas mal de lui voler sa chaise de bureau, elle n'eut pas non plus envie de fuir à toutes jambes pour cesser de suite la conversation qui allait sûrement arriver si elle avait le courage de rassembler les pièces du puzzle sans avoir envie de les cacher dans un coin de son esprit. Parce que personne n'avait jamais entendu parler d'Andrew, après tout, ça avait fait moins mal de se faire quitter comme ça, sans qu'on lui demande sans cesse où il était à chaque brunch, chaque réunion de famille. Et Lizzie savait très bien que sa mère n'aurait eu de cesse de lui râbacher que c'était quelqu'un de bien, qu'elle ne comprenait pas pourquoi ils s'étaient séparés, bla-bla-bla. La réaction de Jasper l'attendrit plus que Lizzie ne voulait le montrer et elle le regarda avec un sourire avant de le suivre du regard alors qu'il la rejoignait, portant les deux verres de vin et la bouteille « thank you, honey. » répondit-elle simplement. Elle avait envie de ce verre de vin parce qu'il était en bonne compagnie et elle savait que c'était beaucoup plus simple de dire les choses en face, pas par message, parce qu'on ne savait vraiment jamais comment la personne derrière le téléphone pouvait réagir. Elle attrapa le vin en murmurant un « thank you, » du bout des lèvres avant de le regarder et de ressentir une émotion étrange quand il proposa de porter un toast. Elle n'arrivait pas à décrypter ce que c'était, mais cela semblait être une sensation de plénitude, et de bien-être qu'elle avait longtemps attendu. « I agree about the fact that we deserve it. So, to us, to you, to be such an amazing dad, an astounding person, and I'm glad that you came back into my life. Sorry but there will be no escape door. I wanna stick you until we're old and in a nursing home. How romantic am I, uh ? » termina t-elle en faisant cogner son verre contre celui de Jasper avant de prendre une gorgée de son vin, tentant de faire genre qu'elle était connaisseuse en la matière « Not bad. » ria t-elle en déposant le verre avant de se lever pour entourer la nuque de Jasper de ses mains et déposer un chaste baiser sur ses lèvres.

Et avant qu'elle ne change d'avis, une fois encore, elle resta dans cette position, ses bras entourant la nuque du brun et elle se mordilla la lèvre, elle voulait être dans leur bulle pour lui expliquer, la présence rassurante de l'homme qu'elle aimait, et la symphonie de leur battements de coeur pour qu'ils soient au diapason, et elle souffla un instant avant de prononcer d'une voix mal assurée « When I first met Andrew, someone dumped me by texts, and he was here, at a party. We debated about the fact that Bucky Barnes was not overrated in the marvel universe, and we ended at his apartment. » Elle prit une gorgée de vin sans bouger de sa place, incapable de regarder Jasper pour jauger ses réactions. « And then, we met again, for a coffee, a drink and we ended up together. I was on my first star's race and he was all the way for his job, weeks going by we were going separate ways, days after days. And then, we decided to break up because we were not on the same page, well- » elle reprit son souffle, la tête baissée, attrapant la main de Jasper pour se donner du courage tout en entrelaçant leurs doigts « we broke up and I found out about the pregnancy about a couple of weeks later. I told him, texted him, called him, he didn't even respond. So, instead of trying to speak to a ghost, I decided to raise that baby, that kid on my own. My mum firstly thought that I had a baby on my own. Because I never talked about Andrew. Never. And now, we here. He decided to come back, almost six years later. » Elle souffla et regarda enfin Jasper. « I never thought that he would. But he did. And my world collapsed, but Roxanne needs her dad, she never asked about him, never. But how awful I would be if I don't give her the chance to have a dad, her real dad. Despite of my anxiety, despite of my fears. But I know now, that I have someone in my life, someone who will never let me down. Because I trust you. Because I do know that you'll stay here. And because of that, I'll never be afraid. You're my anchor, and I trust you. More than I ever did. And now, you know everything. »
Jasper Halstead
Jasper Halstead
To do list rp :
en cours | TC (Eryn's birthday), Arthur, Tyana (flashback), Lizzie (7/instanta)

à venir |

terminés | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary :
Fils aîné d'un couple de républicains, Jasper a eu une enfance sans grand problème, entre une famille aimante et une bande de copains dans le voisinage avec laquelle il était constamment à la recherche de la prochaine bêtise. C'est à l'adolescence que les choses se sont gâtées, quand il a réalisé que le monde que lui peignaient ses parents ne correspondait pas exactement à la réalité, du moins pas pour tout le monde. Doucement mais sûrement, il s'est éloigné des idéaux parentaux et avant que Papa et Maman puissent réagir, Jasper s'engageait bénévolement sur la campagne Obama. Si vous leur en parlez, ils vous diront certainement que tout ça, c'était la faute de leur maudite belle-fille, la libérale féministe extrémiste de gauche. Évidemment, elle n'avait pas grand-chose à voir avec sa timide prise de conscience de ses privilèges d'homme blanc ou sa bisexualité pas vraiment assumée, mais les parents Halstead n'ont jamais rien voulu entendre là-dessus, préférant le confort de leur tranquille petite vie intolérante où un fils qui ne serait pas hétérosexuel n'a pas sa place. Cette demoiselle, Jasper l'a rencontrée au lycée, à l'époque où il brillait encore par son ignorance et ses prouesses sportives. Your typical jock/nerd love story, à ceci près que Jasper était tout aussi capable de citer Tolkien qu'elle et était déjà un grand fan d'Isaac Asimov. Ils sont restés ensemble pendant des années, malgré des problèmes ici et là, et des disputes régulières et inévitables avec leurs deux caractères bien trempés et des éducations très différentes. Toutefois, lorsque leur fille est arrivée, quelques temps après l'ouverture du restaurant de Jasper avec un ami, il est devenu évident qu'ils avaient des visions très différentes de leur futur. Sa compagne a réalisé que la maternité n'était pas ce qu'elle attendait de la vie et quand elle a décidé de partir, Jasper a choisi de ne pas se battre. Il l'a laissée partir, sans un mot, ravalant son amertume et son ressentiment, conscient qu'il n'avait pas le droit de lui imposer quoi que ce soit, au contraire. S'il a eu le cœur brisé par son départ, c'est surtout pour sa fille, Caroline, et bien que ça ait pris du temps, il a fini par lui pardonner. En grande partie, du moins. Aujourd'hui, Jasper est un père célibataire très occupé, qui a parfois du mal à trouver un moment pour lui mais il peut compter sur l'appui de ses proches, notamment sur sa belle-sœur, qu'il a eu le bonheur de retrouver lorsqu'elle et son frère sont venus s'installer à New York, il y a quelques temps. Une joie de courte durée, cependant, puisque Caleb, son cadet, est décédé. Jasper n'a pas spécialement géré son deuil, préférant se plonger un peu plus dans le travail plutôt que d'affronter l'absence cruelle de son petit-frère dont il s'est toujours senti très proche, malgré la distance et des vies très différentes. (moodboard, playlist)
Date d'inscription :
06/08/2021
Messages :
302
Pseudo :
J.
Player's pronoun :
elle/she/her
Rythme de rp :
le weekend uniquement
Multinicks :
Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart), Devalekha (ft. Simone Ashley), David (ft. David Bowie), Isaac (ft. Andy Samberg) et Gigi (ft. Rihanna)
Avatar :
Chris Evans, @me (av.), @harleen. (profile gif), @nocreativejuiceleft (gifs), @Taylor Swift (lyrics)
jasbeth — for your eyes only Z7jwYhh1_o
Age :
35
Nationality :
American
Religion :
catholic
Status :
single dad, in a relationship w/ Lizbeth
Orientation :
a bi kinda guy
Work :
chef cuisinier, co-gérant de La Bonne Soupe
Home adress :
Brooklyn
Communities :
NYC single parents, Best Friends Lifesaving Center
Trigger :
feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning :
deuil, séparation, biphobie, white privilege
To do list rp : en cours | TC (Eryn's birthday), Arthur, Tyana (flashback), Lizzie (7/instanta)

à venir |

terminés | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary : Fils aîné d'un couple de républicains, Jasper a eu une enfance sans grand problème, entre une famille aimante et une bande de copains dans le voisinage avec laquelle il était constamment à la recherche de la prochaine bêtise. C'est à l'adolescence que les choses se sont gâtées, quand il a réalisé que le monde que lui peignaient ses parents ne correspondait pas exactement à la réalité, du moins pas pour tout le monde. Doucement mais sûrement, il s'est éloigné des idéaux parentaux et avant que Papa et Maman puissent réagir, Jasper s'engageait bénévolement sur la campagne Obama. Si vous leur en parlez, ils vous diront certainement que tout ça, c'était la faute de leur maudite belle-fille, la libérale féministe extrémiste de gauche. Évidemment, elle n'avait pas grand-chose à voir avec sa timide prise de conscience de ses privilèges d'homme blanc ou sa bisexualité pas vraiment assumée, mais les parents Halstead n'ont jamais rien voulu entendre là-dessus, préférant le confort de leur tranquille petite vie intolérante où un fils qui ne serait pas hétérosexuel n'a pas sa place. Cette demoiselle, Jasper l'a rencontrée au lycée, à l'époque où il brillait encore par son ignorance et ses prouesses sportives. Your typical jock/nerd love story, à ceci près que Jasper était tout aussi capable de citer Tolkien qu'elle et était déjà un grand fan d'Isaac Asimov. Ils sont restés ensemble pendant des années, malgré des problèmes ici et là, et des disputes régulières et inévitables avec leurs deux caractères bien trempés et des éducations très différentes. Toutefois, lorsque leur fille est arrivée, quelques temps après l'ouverture du restaurant de Jasper avec un ami, il est devenu évident qu'ils avaient des visions très différentes de leur futur. Sa compagne a réalisé que la maternité n'était pas ce qu'elle attendait de la vie et quand elle a décidé de partir, Jasper a choisi de ne pas se battre. Il l'a laissée partir, sans un mot, ravalant son amertume et son ressentiment, conscient qu'il n'avait pas le droit de lui imposer quoi que ce soit, au contraire. S'il a eu le cœur brisé par son départ, c'est surtout pour sa fille, Caroline, et bien que ça ait pris du temps, il a fini par lui pardonner. En grande partie, du moins. Aujourd'hui, Jasper est un père célibataire très occupé, qui a parfois du mal à trouver un moment pour lui mais il peut compter sur l'appui de ses proches, notamment sur sa belle-sœur, qu'il a eu le bonheur de retrouver lorsqu'elle et son frère sont venus s'installer à New York, il y a quelques temps. Une joie de courte durée, cependant, puisque Caleb, son cadet, est décédé. Jasper n'a pas spécialement géré son deuil, préférant se plonger un peu plus dans le travail plutôt que d'affronter l'absence cruelle de son petit-frère dont il s'est toujours senti très proche, malgré la distance et des vies très différentes. (moodboard, playlist)
Date d'inscription : 06/08/2021
Messages : 302
Pseudo : J.
Player's pronoun : elle/she/her
Rythme de rp : le weekend uniquement
Multinicks : Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart), Devalekha (ft. Simone Ashley), David (ft. David Bowie), Isaac (ft. Andy Samberg) et Gigi (ft. Rihanna)
Avatar : Chris Evans, @me (av.), @harleen. (profile gif), @nocreativejuiceleft (gifs), @Taylor Swift (lyrics)
jasbeth — for your eyes only Z7jwYhh1_o
Age : 35
Nationality : American
Religion : catholic
Status : single dad, in a relationship w/ Lizbeth
Orientation : a bi kinda guy
Work : chef cuisinier, co-gérant de La Bonne Soupe
Home adress : Brooklyn
Communities : NYC single parents, Best Friends Lifesaving Center
Trigger : feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning : deuil, séparation, biphobie, white privilege

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.ivegot99problems.com/t6395-kink-people-with-kind-hearts-and-good-intentionshttps://www.ivegot99problems.com/t6973-recherches-de-reagan-janet-jasper-devalekhahttps://www.ivegot99problems.com/t6883-instagram-jasperhalstead
For your eyes only, I'll show you my heart, for when you're lonely and forget who you are. I'm missing half of me when we're apart. Now you know me, for your eyes only. (creds: nocreativejuiceleft)

N'importe qui connaissant un tant soit peu Jasper aurait certainement été très surpris·e de le trouver là, un verre de vin à la main en plein après-midi, à évoquer à mi-mot une vie à deux sans réserve ni sa prudence habituelle. En toute logique, il aurait dû prendre un peu de recul, aurait dû rappeler qu'ils venaient à peine de se lancer dans cette histoire, qu'il serait peut-être avisé de garder pareilles déclarations pour soi. Sauf que la logique s'était fait la malle le jour où Lizzie était revenue dans sa vie. C'était la seule raison susceptible d'expliquer de manière plus ou moins tangible pourquoi il se sentait si bien avec elle que l'entendre parler de vieillir ensemble ne lui inspirait aucune méfiance. Very romantic, approuva-t-il, sincère, en reprenant place sur son bureau, son verre en main. Sans quitter Lizzie des yeux, il porta la vin à ses lèvres, résistant à l'envie d'éclater de rire devant la mine faussement appréciatrice qu'elle afficha. I'm not gonna tell anyone you're not that great of a wine connoisseur, your secret's safe with me, ne put-il s'empêcher de promettre, plus solennel que nécessaire, but yeah, that one, as you say, is not bad. Good, even, if you wanna get specific. Et peut-être que ce n'était pas le bon moment pour la taquiner, entre deux confessions émouvantes à propos de son connard d'ex, mais comme beaucoup de choses au sujet de Lizzie, ça lui paraissait naturel. Facile. Normal. Tout comme il lui paru naturel, facile, normal d'abandonner son verre à peine touché pour l'étreindre de nouveau lorsqu'elle se leva. No question asked, no explication needed.

Et s'il avait bien conscience qu'elle avait eu une vie avant lui — her daughter being a pretty obvious proof of it — c'était une autre histoire que d'en entendre les détails. De l'imaginer, plus jeune, plus insouciante peut-être, s'ouvrir à une autre relation et, fatalement, à la possibilité d'être blessée. De penser à elle, seule, désemparée, face à une grossesse imprévue, et à ce type qui lui avait fait faux bond dans un élan manifeste de couardise. Et, certes, Jasper avait parfaitement conscience que tout le monde ne partageait pas son idée de la paternité. Qu'il existait sur Terre des parents indignes, incapables d'aimer et d'élever correctement leurs enfants. Il savait. Ça ne signifiait pourtant pas qu'il devait l'accepter, pas lorsque de tels comportements étaient capables de faire autant de dégâts. And Roxanne was one of the lucky ones — because she had Lizzie. Entendre cette dernière confesser qu'elle avait pleinement confiance en lui le frappa en plein cœur et, l'émotion lui nouant la gorge, il la regarda un instant en silence, incapable de sortir le moindre mot. That didn't happen very often. You— No, nope, no word. Juste un mélange de reconnaissance humble et d'affection qu'il n'était pas certain de pouvoir contenir bien longtemps. Parce que, certes, c'était trop tôt, trop vite — mais c'était Lizzie. Somehow, that was explanation enough. Pas que qui que ce soit ne soit en mesure d'exiger des explications de toute manière. Glissant un bras autour de ses épaules, il l'attira doucement à lui. I... I'm so very sorry you went through this alone baby, finit-il par dire tout bas, and I don't doubt you could do it again because you're more than capable and strong enough but you won't have to, ok? Never again. Not if he had anything to say about it. Thank you for trusting me with this, reprit-il en se redressant. Il saisit délicatement le visage de Lizbeth, un vague sourire aux lèvres, et la regarda un instant en silence, le cœur battant aussi fort que s'il avait quatorze ou quinze ans devant ses premiers émois amoureux. Which — yeah, sounded rather appropriate. We gonna deal with this together, alright? You and me. Because, sure, ok, your girl may need her dad and that d- that guy might be ready for it now, but at the end of the day, you're all she's ever known. So whether it's a glass of wine at three in the afternoon, a tipsy phone call on a Sunday night or, I don't know, anything else you need to get through the day, you just tell me and I'll be there. Not just because it's what friends do but because it's you and honestly? I'm not sure there's anything I wouldn't do for you. Including playing nice with her ex if their paths ever crossed when, really, he wouldn't mind punching the man in the dick.
Lizbeth Walsh
Lizbeth Walsh
To do list rp :
en cours | Olivia , Alfred (1/instanta), Jasper (7), Aickel (4/instanta), Grace (call), Andrew (1/instanta)

done | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary :
Lizbeth est issue d'une famille de trois enfants, une soeur un peu plus âgé et un frère plus jeune qu'elle. La famille s'est étendue avec la fille de Lizbeth âgée de quatre ans, qu'elle a eu alors qu'elle était tout juste séparée du père de la petite. Cheffe étoilée dans le restaurant du Plaza Hotel, elle évolue dans un monde où le machisme est très présent et où elle compte bien remettre à leurs places les hommes qui pensent qu'elle n'a pas sa place dans "leur" cuisine. Très proche de sa famille elle ne supporte cependant pas réellement les crises existentielles de sa mère et la pression que ses parents mettent à son petit frère. Elle tente tant bien que mal de leur faire comprendre qu'il peut bien faire ce qu'il veut, tant qu'il est heureux, elle n'hésite pas à leur dire ce qu'elle pense. Et elle refuse catégoriquement que sa mère puisse garder sa fille de peur qu'elle ne veuille lui offrir une éducation à sa façon et Lizbeth préfère encore que son frère la garde, ou avoir recours à une nounou plutôt que de la laisser à sa mère ou même à son père.
Date d'inscription :
17/03/2021
Messages :
645
Pseudo :
harleen. / marion
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
le week-end, 1 ou 2 la semaine.
Multinicks :
adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (www) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar :
olsen. +andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/: lonelywolfgifs lyrics:/ ellahenderson & tom grennan
jasbeth — for your eyes only 62d4b6f534eb21bbee23fba3d98abf665686f206
Age :
trente-trois ans. (20/02)
Nationality :
américano-irlandaise
Origins :
irlandaise, italienne.
Religion :
atheist.
Status :
single mom, in a relationship w/ Jasper
Orientation :
bisexuelle.
Work :
cheffe étoilée @ The Modern in MoMA.
Home adress :
Staten Island.
Communities :
#cours de cuisine du samedi matin
#famille du Dawson circle
#the overkill
#the lift

Trigger :
sexual assault, child abuse.
Warning :
/
To do list rp : en cours | Olivia , Alfred (1/instanta), Jasper (7), Aickel (4/instanta), Grace (call), Andrew (1/instanta)

done | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary : Lizbeth est issue d'une famille de trois enfants, une soeur un peu plus âgé et un frère plus jeune qu'elle. La famille s'est étendue avec la fille de Lizbeth âgée de quatre ans, qu'elle a eu alors qu'elle était tout juste séparée du père de la petite. Cheffe étoilée dans le restaurant du Plaza Hotel, elle évolue dans un monde où le machisme est très présent et où elle compte bien remettre à leurs places les hommes qui pensent qu'elle n'a pas sa place dans "leur" cuisine. Très proche de sa famille elle ne supporte cependant pas réellement les crises existentielles de sa mère et la pression que ses parents mettent à son petit frère. Elle tente tant bien que mal de leur faire comprendre qu'il peut bien faire ce qu'il veut, tant qu'il est heureux, elle n'hésite pas à leur dire ce qu'elle pense. Et elle refuse catégoriquement que sa mère puisse garder sa fille de peur qu'elle ne veuille lui offrir une éducation à sa façon et Lizbeth préfère encore que son frère la garde, ou avoir recours à une nounou plutôt que de la laisser à sa mère ou même à son père.
Date d'inscription : 17/03/2021
Messages : 645
Pseudo : harleen. / marion
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : le week-end, 1 ou 2 la semaine.
Multinicks : adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (www) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar : olsen. +andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/: lonelywolfgifs lyrics:/ ellahenderson & tom grennan
jasbeth — for your eyes only 62d4b6f534eb21bbee23fba3d98abf665686f206
Age : trente-trois ans. (20/02)
Nationality : américano-irlandaise
Origins : irlandaise, italienne.
Religion : atheist.
Status : single mom, in a relationship w/ Jasper
Orientation : bisexuelle.
Work : cheffe étoilée @ The Modern in MoMA.
Home adress : Staten Island.
Communities : #cours de cuisine du samedi matin
#famille du Dawson circle
#the overkill
#the lift

Trigger : sexual assault, child abuse.
Warning : /

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateur

Elle en avait mis du temps à se rendre compte que tout cela ne mènerait à rien, que les combats silencieux qu’elle menait contre son esprit torturé par ce qu’elle avait vécu, au fond, comme un abandon n’était pas nécessaire. Il y avait des combats qu’on pensait utile mais qui au fond n’était qu’une perte de temps. Penser que la personne qui nous a abandonné reviendrait, c’était comme vivre dans un conte de fée, ils ne finissent pas toujours heureux. Pas les premières fois en tout cas, les prémices du grand amour, les gestes fébriles, les suspicions de ce que l’on peut penser être le grand amour mais qui est en fait la plus grande erreur de notre vie. Mais elle n’avait pas prévu de refaire d’erreurs avec Jasper, elle ne voulait pas aller trop vite, ni trop lentement, elle voulait aller à leur rythme. Et si leur rythme était de boire des verres de vins entre deux services, alors elle le referait, une fois, deux fois, dix fois. Elle le referait jusqu’à ce que le temps aille trop vite et ne leur manque. Elle ria à sa remarque et fronça les sourcils le temps d’une demie-seconde « Listen honey, I’m not a wine waitress and all that wine inspire me is that I can get drunk like one of the posh people who are coming at the restaurant » répondit-elle en riant, bien consciente que cette excuse était tout sauf valable mais elle s’en fichait, après tout, elle n’avait jamais été passionnée par le vin et ses robes alors elle n’avait pas à mentir. Mais s’il voulait lui apprendre, elle apprendrait avec plaisir.

Les révélations qu’elle venait de faire à Jasper la tourmentèrent un peu plus qu’elle ne le prétendait, elle tentait de garder le cap mais les battements affolés de son coeur et la migraine qui commençait à poindre dans son esprit indiquait qu’elle était certainement un peu plus marquée qu’elle ne voulait le dire, qu’elle ne voulait le faire croire. Et les mots étaient venus avec une telle facilité qu’elle se demandait encore comment elle avait fait pour ne pas flancher. Elle ne retirait aucune de ses paroles, elle avait une confiance absolue en Jasper, après tout, elle le connaissait assez pour dire que he is trustable more than anyone. Quand elle atterrit contre lui, elle entoura la taille de Jasper de ses bras et ferma les yeux un instant, pour ravaler les perles salées qui venaient de se loger sous ses paupières, elle n’avait pas le droit de pleurer. Elle avait déjà assez pleuré, elle devait être forte, comme elle l’avait été depuis des années. How could I not trust you ? Demanda t-elle, la gorge nouée, les lèvres tremblantes. Elle ne savait pas vraiment comment décrire ce qu’elle pouvait ressentir, là, contre lui, dans ses bras mais c’était comme si elle avait trouvé la rédemption qu’elle cherchait depuis longtemps. Il éclairait son monde, et elle n’aurait pas assez d’une vie pour le remercier. Elle lui sourit en glissant ses mains sous le haut de Jasper, sa peau froide contrastant toujours avec la chaleur du corps de Jasper et elle plongea son regard dans celui du chef cuisinier, heureusement pour elle, les larmes avaient disparus. Son coeur accélère une nouvelle fois la cadence et elle s’humidifia les lèvres avant de se mordiller la lèvre inférieure « You know that I’ll get used to see you more and more ? » demanda t-elle avec une pointe d’amusement dans la voix et elle s’approcha doucement des lèvres de Jasper pour lui murmurer tout près de ses lèvres, ses mains toujours sous son haut « And I love that, I love the fact that I’ll be able to see you almost everyday. I love the fact that I know that you’ll be there. I’d do everything in my power and in my ability to make you- and Caroline of course, happy. » Elle déposa ses lèvres sur celles du chef pour l’embrasser du bout des lèvres, comme si elle avait besoin de ça pour conclure cette conversation, pour faire partir toutes les dernières questions qu’il lui restait « I’m all yours. » Et ça signifiait beaucoup pour Lizzie qui n’avait jamais vraiment voulu se remettre sur le chemin des rencontres, des relations, mais peut-être que c’était parce qu’elle l’attendait depuis tout ce temps. Elle l’attendait pour ne plus vivre que le meilleur après avoir vécu ce qu’elle pouvait appeler le pire.
Jasper Halstead
Jasper Halstead
To do list rp :
en cours | TC (Eryn's birthday), Arthur, Tyana (flashback), Lizzie (7/instanta)

à venir |

terminés | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary :
Fils aîné d'un couple de républicains, Jasper a eu une enfance sans grand problème, entre une famille aimante et une bande de copains dans le voisinage avec laquelle il était constamment à la recherche de la prochaine bêtise. C'est à l'adolescence que les choses se sont gâtées, quand il a réalisé que le monde que lui peignaient ses parents ne correspondait pas exactement à la réalité, du moins pas pour tout le monde. Doucement mais sûrement, il s'est éloigné des idéaux parentaux et avant que Papa et Maman puissent réagir, Jasper s'engageait bénévolement sur la campagne Obama. Si vous leur en parlez, ils vous diront certainement que tout ça, c'était la faute de leur maudite belle-fille, la libérale féministe extrémiste de gauche. Évidemment, elle n'avait pas grand-chose à voir avec sa timide prise de conscience de ses privilèges d'homme blanc ou sa bisexualité pas vraiment assumée, mais les parents Halstead n'ont jamais rien voulu entendre là-dessus, préférant le confort de leur tranquille petite vie intolérante où un fils qui ne serait pas hétérosexuel n'a pas sa place. Cette demoiselle, Jasper l'a rencontrée au lycée, à l'époque où il brillait encore par son ignorance et ses prouesses sportives. Your typical jock/nerd love story, à ceci près que Jasper était tout aussi capable de citer Tolkien qu'elle et était déjà un grand fan d'Isaac Asimov. Ils sont restés ensemble pendant des années, malgré des problèmes ici et là, et des disputes régulières et inévitables avec leurs deux caractères bien trempés et des éducations très différentes. Toutefois, lorsque leur fille est arrivée, quelques temps après l'ouverture du restaurant de Jasper avec un ami, il est devenu évident qu'ils avaient des visions très différentes de leur futur. Sa compagne a réalisé que la maternité n'était pas ce qu'elle attendait de la vie et quand elle a décidé de partir, Jasper a choisi de ne pas se battre. Il l'a laissée partir, sans un mot, ravalant son amertume et son ressentiment, conscient qu'il n'avait pas le droit de lui imposer quoi que ce soit, au contraire. S'il a eu le cœur brisé par son départ, c'est surtout pour sa fille, Caroline, et bien que ça ait pris du temps, il a fini par lui pardonner. En grande partie, du moins. Aujourd'hui, Jasper est un père célibataire très occupé, qui a parfois du mal à trouver un moment pour lui mais il peut compter sur l'appui de ses proches, notamment sur sa belle-sœur, qu'il a eu le bonheur de retrouver lorsqu'elle et son frère sont venus s'installer à New York, il y a quelques temps. Une joie de courte durée, cependant, puisque Caleb, son cadet, est décédé. Jasper n'a pas spécialement géré son deuil, préférant se plonger un peu plus dans le travail plutôt que d'affronter l'absence cruelle de son petit-frère dont il s'est toujours senti très proche, malgré la distance et des vies très différentes. (moodboard, playlist)
Date d'inscription :
06/08/2021
Messages :
302
Pseudo :
J.
Player's pronoun :
elle/she/her
Rythme de rp :
le weekend uniquement
Multinicks :
Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart), Devalekha (ft. Simone Ashley), David (ft. David Bowie), Isaac (ft. Andy Samberg) et Gigi (ft. Rihanna)
Avatar :
Chris Evans, @me (av.), @harleen. (profile gif), @nocreativejuiceleft (gifs), @Taylor Swift (lyrics)
jasbeth — for your eyes only Z7jwYhh1_o
Age :
35
Nationality :
American
Religion :
catholic
Status :
single dad, in a relationship w/ Lizbeth
Orientation :
a bi kinda guy
Work :
chef cuisinier, co-gérant de La Bonne Soupe
Home adress :
Brooklyn
Communities :
NYC single parents, Best Friends Lifesaving Center
Trigger :
feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning :
deuil, séparation, biphobie, white privilege
To do list rp : en cours | TC (Eryn's birthday), Arthur, Tyana (flashback), Lizzie (7/instanta)

à venir |

terminés | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary : Fils aîné d'un couple de républicains, Jasper a eu une enfance sans grand problème, entre une famille aimante et une bande de copains dans le voisinage avec laquelle il était constamment à la recherche de la prochaine bêtise. C'est à l'adolescence que les choses se sont gâtées, quand il a réalisé que le monde que lui peignaient ses parents ne correspondait pas exactement à la réalité, du moins pas pour tout le monde. Doucement mais sûrement, il s'est éloigné des idéaux parentaux et avant que Papa et Maman puissent réagir, Jasper s'engageait bénévolement sur la campagne Obama. Si vous leur en parlez, ils vous diront certainement que tout ça, c'était la faute de leur maudite belle-fille, la libérale féministe extrémiste de gauche. Évidemment, elle n'avait pas grand-chose à voir avec sa timide prise de conscience de ses privilèges d'homme blanc ou sa bisexualité pas vraiment assumée, mais les parents Halstead n'ont jamais rien voulu entendre là-dessus, préférant le confort de leur tranquille petite vie intolérante où un fils qui ne serait pas hétérosexuel n'a pas sa place. Cette demoiselle, Jasper l'a rencontrée au lycée, à l'époque où il brillait encore par son ignorance et ses prouesses sportives. Your typical jock/nerd love story, à ceci près que Jasper était tout aussi capable de citer Tolkien qu'elle et était déjà un grand fan d'Isaac Asimov. Ils sont restés ensemble pendant des années, malgré des problèmes ici et là, et des disputes régulières et inévitables avec leurs deux caractères bien trempés et des éducations très différentes. Toutefois, lorsque leur fille est arrivée, quelques temps après l'ouverture du restaurant de Jasper avec un ami, il est devenu évident qu'ils avaient des visions très différentes de leur futur. Sa compagne a réalisé que la maternité n'était pas ce qu'elle attendait de la vie et quand elle a décidé de partir, Jasper a choisi de ne pas se battre. Il l'a laissée partir, sans un mot, ravalant son amertume et son ressentiment, conscient qu'il n'avait pas le droit de lui imposer quoi que ce soit, au contraire. S'il a eu le cœur brisé par son départ, c'est surtout pour sa fille, Caroline, et bien que ça ait pris du temps, il a fini par lui pardonner. En grande partie, du moins. Aujourd'hui, Jasper est un père célibataire très occupé, qui a parfois du mal à trouver un moment pour lui mais il peut compter sur l'appui de ses proches, notamment sur sa belle-sœur, qu'il a eu le bonheur de retrouver lorsqu'elle et son frère sont venus s'installer à New York, il y a quelques temps. Une joie de courte durée, cependant, puisque Caleb, son cadet, est décédé. Jasper n'a pas spécialement géré son deuil, préférant se plonger un peu plus dans le travail plutôt que d'affronter l'absence cruelle de son petit-frère dont il s'est toujours senti très proche, malgré la distance et des vies très différentes. (moodboard, playlist)
Date d'inscription : 06/08/2021
Messages : 302
Pseudo : J.
Player's pronoun : elle/she/her
Rythme de rp : le weekend uniquement
Multinicks : Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart), Devalekha (ft. Simone Ashley), David (ft. David Bowie), Isaac (ft. Andy Samberg) et Gigi (ft. Rihanna)
Avatar : Chris Evans, @me (av.), @harleen. (profile gif), @nocreativejuiceleft (gifs), @Taylor Swift (lyrics)
jasbeth — for your eyes only Z7jwYhh1_o
Age : 35
Nationality : American
Religion : catholic
Status : single dad, in a relationship w/ Lizbeth
Orientation : a bi kinda guy
Work : chef cuisinier, co-gérant de La Bonne Soupe
Home adress : Brooklyn
Communities : NYC single parents, Best Friends Lifesaving Center
Trigger : feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning : deuil, séparation, biphobie, white privilege

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.ivegot99problems.com/t6395-kink-people-with-kind-hearts-and-good-intentionshttps://www.ivegot99problems.com/t6973-recherches-de-reagan-janet-jasper-devalekhahttps://www.ivegot99problems.com/t6883-instagram-jasperhalstead
For your eyes only, I'll show you my heart, for when you're lonely and forget who you are. I'm missing half of me when we're apart. Now you know me, for your eyes only. (creds: nocreativejuiceleft)

There was something akin to miraculous to finding not once but twice someone he could joke around with one minute and have a deep, serious conversation with the next. Et peut-être n'aurait-il pas dû être si surpris, puisqu'il s'agissait de Lizbeth, someone he already knew, mais après tout ce qu'il avait traversé avec Ruth, jamais Jasper n'aurait imaginé être aussi chanceux. La plupart des gens vivaient une partie de leur vie sans connaître un tel bonheur une seule fois et il avait la chance de le rencontrer à deux occasions ? Non, ce n'était pas juste un miracle, il y avait une couche de culot. A lucky bastard, that's what he was and he wouldn't change a damn thing about it. Not even the pain and the loneliness born of Ruth's heartbreaking departure from his life. It had been worth it, if only to experience the warm joy of finding Lizzie again. Ce n'était pas simplement physique — même si il ne nierait pas qu'il y avait une certaine satisfaction à l'avoir dans ses bras, même ici, où n'importe qui de son staff pouvait pousser la porte, y compris son associé, le foutu frangin — non, elle s'était creusée une place dans son cœur sans même qu'il s'en aperçoive. Sans fausse promesse, sans grande déclaration dramatique, presque sans effort. As if it was meant to be, if such a thing like fate actually existed. Dans leur cas, Jasper était presque enclin à le croire. Un trop plein d'émotions peut-être — mais il avait des doutes sur la question, tout comme il doutait que l'affection et la confiance qu'il éprouvait pour Lizbeth soient passagers. Well, trust is usually earned, baby, reprit-il avec un haussement de sourcils, caressant son menton tremblant d'un pouce, but some things sure seem to come naturally to us. Trusting her sure had, despite his issues on the question. Among other things. Il était trop tôt pour mettre des mots — un mot en particulier — sur le reste. Aussi confiant et optimiste qu'il pouvait être lorsqu'il pensait à eux deux, plus encore lorsqu'il l'avait sous les yeux et sous la main, présente, bien réelle, Jasper était incapable de se défaire totalement de la prudence qui l'accompagnait depuis sept ans. Lizzie wasn't Ruth, yes, but he was still himself. Il portait encore les marques d'une rupture dévastatrice, aussi invisibles pouvaient-elles être, et certaines limites n'étaient pas franchies aussi facilement qu'il l'aurait voulu.

Évoquer le futur, leur futur, se révéla toutefois plus aisé que prévu. Peut-être parce qu'au contraire de son avenir avec Ruth, lorsqu'il avait dix-huit, vingt, vingt-cinq ans, il pouvait l'imaginer très clairement. Du moins jusqu'à ce que les mains fraîches de Lizzie ne glissent sous son pull. Il ne chercha pas à réprimer le frisson qui le secoua en réponse, ni même à l'attribuer à leur différence de températures. Non, il avait tout à fait conscience de son attraction pour elle, exacerbée par les récents événements. Une autre confirmation, si vraiment il en fallait une, qu'il ne s'agissait pas d'une amourette passagère. Perturbé par le souvenir encore très frais de leur nuit ensemble, accompagné d'images fournies par son imagination un peu trop fertile, il eut bien du mal à se concentrer sur la voix de Lizbeth, encore moins sur ses mots. Jasper hocha bêtement la tête, tâchant de réajuster discrètement son jean dans lequel il se sentait soudainement à l'étroit. What a fucking douche. She'd come to him for comfort and emotional support, and here he was, sporting a semi because she touched him. De toute évidence, ce n'était pas la crise de la quarantaine qui le guettait mais une deuxième crise d'ado. Sauf que Jasper, à seize ou dix-sept ans, n'aurait certainement pas été le moins du monde excité par le coup de grâce qu'elle lui asséna, sans prévenir. I'm all yours. Well, fuck him sideways with a chainsaw. You're making it really hard for me to behave right now, répondit-il après une seconde de trop, I promise sex isn't the only thing on my mind when you're around, I just— domesticity is really doing it for me with you in the picture, you have no idea. À moins d'avoir perdu toute sensation en-dessous de la ceinture, elle avait probablement une vague idée. Pas que c'était le sujet. Surtout pas. Le contraire, en fait. Il soupira, résigné, les yeux clos, baissant la tête jusqu'à ce que son front rencontre une épaule. I'm sorry, that's probably not what you wanted to hear. I mean, it kinda feels like it goes without saying but the feeling's pretty mutual. As in completely, utterly, entirely mutual. It was so obvious it almost hurt. There's no one else that, I don't know, there's no one else, period. Just you, il se pencha un peu plus et déposa un baiser au creux de son cou, well, you and our girls. Maybe a dog or two in the not-so distant future, if that's something you'd like. I'm open to negotiations. And some more — but babysteps.
Lizbeth Walsh
Lizbeth Walsh
To do list rp :
en cours | Olivia , Alfred (1/instanta), Jasper (7), Aickel (4/instanta), Grace (call), Andrew (1/instanta)

done | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary :
Lizbeth est issue d'une famille de trois enfants, une soeur un peu plus âgé et un frère plus jeune qu'elle. La famille s'est étendue avec la fille de Lizbeth âgée de quatre ans, qu'elle a eu alors qu'elle était tout juste séparée du père de la petite. Cheffe étoilée dans le restaurant du Plaza Hotel, elle évolue dans un monde où le machisme est très présent et où elle compte bien remettre à leurs places les hommes qui pensent qu'elle n'a pas sa place dans "leur" cuisine. Très proche de sa famille elle ne supporte cependant pas réellement les crises existentielles de sa mère et la pression que ses parents mettent à son petit frère. Elle tente tant bien que mal de leur faire comprendre qu'il peut bien faire ce qu'il veut, tant qu'il est heureux, elle n'hésite pas à leur dire ce qu'elle pense. Et elle refuse catégoriquement que sa mère puisse garder sa fille de peur qu'elle ne veuille lui offrir une éducation à sa façon et Lizbeth préfère encore que son frère la garde, ou avoir recours à une nounou plutôt que de la laisser à sa mère ou même à son père.
Date d'inscription :
17/03/2021
Messages :
645
Pseudo :
harleen. / marion
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
le week-end, 1 ou 2 la semaine.
Multinicks :
adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (www) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar :
olsen. +andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/: lonelywolfgifs lyrics:/ ellahenderson & tom grennan
jasbeth — for your eyes only 62d4b6f534eb21bbee23fba3d98abf665686f206
Age :
trente-trois ans. (20/02)
Nationality :
américano-irlandaise
Origins :
irlandaise, italienne.
Religion :
atheist.
Status :
single mom, in a relationship w/ Jasper
Orientation :
bisexuelle.
Work :
cheffe étoilée @ The Modern in MoMA.
Home adress :
Staten Island.
Communities :
#cours de cuisine du samedi matin
#famille du Dawson circle
#the overkill
#the lift

Trigger :
sexual assault, child abuse.
Warning :
/
To do list rp : en cours | Olivia , Alfred (1/instanta), Jasper (7), Aickel (4/instanta), Grace (call), Andrew (1/instanta)

done | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary : Lizbeth est issue d'une famille de trois enfants, une soeur un peu plus âgé et un frère plus jeune qu'elle. La famille s'est étendue avec la fille de Lizbeth âgée de quatre ans, qu'elle a eu alors qu'elle était tout juste séparée du père de la petite. Cheffe étoilée dans le restaurant du Plaza Hotel, elle évolue dans un monde où le machisme est très présent et où elle compte bien remettre à leurs places les hommes qui pensent qu'elle n'a pas sa place dans "leur" cuisine. Très proche de sa famille elle ne supporte cependant pas réellement les crises existentielles de sa mère et la pression que ses parents mettent à son petit frère. Elle tente tant bien que mal de leur faire comprendre qu'il peut bien faire ce qu'il veut, tant qu'il est heureux, elle n'hésite pas à leur dire ce qu'elle pense. Et elle refuse catégoriquement que sa mère puisse garder sa fille de peur qu'elle ne veuille lui offrir une éducation à sa façon et Lizbeth préfère encore que son frère la garde, ou avoir recours à une nounou plutôt que de la laisser à sa mère ou même à son père.
Date d'inscription : 17/03/2021
Messages : 645
Pseudo : harleen. / marion
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : le week-end, 1 ou 2 la semaine.
Multinicks : adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (www) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar : olsen. +andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/: lonelywolfgifs lyrics:/ ellahenderson & tom grennan
jasbeth — for your eyes only 62d4b6f534eb21bbee23fba3d98abf665686f206
Age : trente-trois ans. (20/02)
Nationality : américano-irlandaise
Origins : irlandaise, italienne.
Religion : atheist.
Status : single mom, in a relationship w/ Jasper
Orientation : bisexuelle.
Work : cheffe étoilée @ The Modern in MoMA.
Home adress : Staten Island.
Communities : #cours de cuisine du samedi matin
#famille du Dawson circle
#the overkill
#the lift

Trigger : sexual assault, child abuse.
Warning : /

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateur

Son coeur était plus léger désormais thanks to Jasper and his hability to make her happy, and to listen even if she is too much talkative. Elle ne voulait plus rien changer à sa vie actuellement, elle voulait que les choses restent telles qu’elles étaient actuellement. Roxanne, Jasper et par extension Caroline c’était tout ce dont elle avait besoin dans sa vie et elle ne désirait en aucun cas que cela change. Elle ne pouvait s’empêcher de rire quand elle repensait à sa mère et la mère de Jasper qui n’avaient eu de cesse de leur rabâcher les oreilles à l’époque, comme quoi ils allaient bien ensemble, comme quoi ils devraient se marier. Et le chef avait les mots qu’il fallait, toujours pour que son coeur n’explose pas de tristesse ou de mélancolie. It’s because I know you and more, I know that I can be who I am with you. Et c’était simple, si simple, peut-être trop simple. Mais la simplicité était ce qu’elle avait toujours recherché.

Lizbeth savait que le temps pour cet après-midi leur était compté, qu’elle n’avait pas un temps infini dans cette pièce exigüe, cependant, elle comptait bien profiter de ce temps qu’ils avaient tout les deux, c’était sûrement même pour cela qu’elle restait si proche de lui après avoir fait les cent pas dans ce bureau, mais maintenant qu’elle était là contre lui, elle ne voulait plus bouger. Elle ne dit rien quand elle sentit que le corps de Jasper réagissait à ses caresses. Elle ne prononça mot et continua sa tirade, avant de la conclure, sachant pertinemment que les mots avaient sens et que Jasper les appréciait. Elle ne put s’empêcher de rire avant de répondre Oh it’s flattering and you have no idea what domesticity with you in the picture can do to me. Termina t-elle en haussant les épaules avant de se rapprocher un peu plus, preuve qu’elle n’était gênée en rien. Elle ferma les yeux au contact du front de Jasper contre son épaule et soupira d’aise. Une moue prit place sur son visage et elle haussa son épaule libre, son coeur cogna si fort dans la poitrine qu’elle ne sut pas quoi répondre. Parce que ça faisait du bien autant que c’était inédit cette sensation qu’elle ressentait. Un frisson lui parcourut l’échine et elle prit doucement le visage de Jasper en coupe dans ses mains Just you, just us -including the girls. We’ll talk about doggos later. I don’t wanna put the cart before the horse, I mean, I wanna live from one day to the next with you, with the girls. I know it may seems fast to you, or weird, but I mean it. Ses lèvres se déposèrent encore contre celle du chef, puis ses lèvres dévièrent le long de sa mâchoire And for now, -ses mains glissèrent finalement le long de la taille du Halstead et elle se colla un peu plus à lui- I have almost three hours to spare and I’m too far from home. Ses lèvres papillonnèrent contre le cou du brun et elle sourit contre sa peau avant de reculer son visage sans pour autant se décoller de Jasper If you know what I mean.
Contenu sponsorisé