Le Deal du moment : -40%
-40% Nike Crater Impact SE
Voir le deal
68.97 €


(elior) but the sun is eclipsed by the moon

2 participants
Anneke Van Asten
Anneke Van Asten
To do list rp :
elior - www | annley 7 - www

ARCHIVES :
ariadne - www | wes 1 - www | tc the lift - www | wes 2 - www | TC overkill - www | wes 3 - www | dgee - www | debbie, wes, elior - www | wes 4 - www | wes 5 - www | jan - www | wes 6 - www
Summary :
Enfant de la route, Ann a passé la plus grande partie de son existence à suivre sa rockstar de père autour du monde. Elle est née en Belgique, et si elle a d'abord été élevée en partie par des nounous francophones - l'idée étant qu'elle soit bilingue français/néerlandais dès le plus jeune âge -, la petite Ann et son père ont ensuite déménagé à New-York, ville bien plus pratique que Gand pour enregistrer des albums. La jeune femme n'a pas attendu l'âge adulte pour décider de bosser comme technicienne pour le groupe de son père puis, une fois celui-ci à la retraite, de se trouver un autre groupe pour qui bosser. Aujourd'hui, cela fait près de deux ans qu'elle est retournée à la vie sédentaire, et il faut avouer qu'elle l'a très mal vécu. Pas habituée à rester au même endroit plus de quelques mois, elle doit aujourd'hui faire face à une vie entière de sédentarité, à un boulot fixe et au métro new-yorkais. Elle bosse dans une salle de concert et comme bénévole à l'Overkill, et si elle se remet doucement d'une profonde dépression, elle a d'autres projets : en première ligne, un podcast militant féministe et antiraciste au sein du monde du metal qui est loin d'être aussi inclusif que certains voudraient le laisser paraître.
Date d'inscription :
21/06/2020
Messages :
236
Pseudo :
k-ro
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
j'essaie de garder le cap mais ça fluctue
Multinicks :
Eryn O'Hare / Ricardo Diaz / Clare Perkins / Ellie Munroe / Arthur Reed / Wade Lowell / Rafael Castillo / Janee Tiwari
Avatar :
Freema Agyeman + miss-whostuff (av.) valtersen (gif)
(elior) but the sun is eclipsed by the moon F560e7de50119be3faa7221667eec0edc9b0d0f1
Age :
38 ans
Nationality :
belge, résidente permanente américaine
Origins :
Ghana, Iran
Status :
aux prémices d'une relation amoureuse avec celui qu'elle considérait jusqu'alors comme son meilleur ami
Orientation :
straight
Work :
au merch / bar d'une salle de concert
Home adress :
east village, manhattan
Communities :
- the overkill
- the lift
Trigger :
relations toxiques romantisées, viol
Warning :
dépression, crises d'angoisse, abandonment issues
To do list rp : elior - www | annley 7 - www

ARCHIVES :
ariadne - www | wes 1 - www | tc the lift - www | wes 2 - www | TC overkill - www | wes 3 - www | dgee - www | debbie, wes, elior - www | wes 4 - www | wes 5 - www | jan - www | wes 6 - www
Summary : Enfant de la route, Ann a passé la plus grande partie de son existence à suivre sa rockstar de père autour du monde. Elle est née en Belgique, et si elle a d'abord été élevée en partie par des nounous francophones - l'idée étant qu'elle soit bilingue français/néerlandais dès le plus jeune âge -, la petite Ann et son père ont ensuite déménagé à New-York, ville bien plus pratique que Gand pour enregistrer des albums. La jeune femme n'a pas attendu l'âge adulte pour décider de bosser comme technicienne pour le groupe de son père puis, une fois celui-ci à la retraite, de se trouver un autre groupe pour qui bosser. Aujourd'hui, cela fait près de deux ans qu'elle est retournée à la vie sédentaire, et il faut avouer qu'elle l'a très mal vécu. Pas habituée à rester au même endroit plus de quelques mois, elle doit aujourd'hui faire face à une vie entière de sédentarité, à un boulot fixe et au métro new-yorkais. Elle bosse dans une salle de concert et comme bénévole à l'Overkill, et si elle se remet doucement d'une profonde dépression, elle a d'autres projets : en première ligne, un podcast militant féministe et antiraciste au sein du monde du metal qui est loin d'être aussi inclusif que certains voudraient le laisser paraître.
Date d'inscription : 21/06/2020
Messages : 236
Pseudo : k-ro
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : j'essaie de garder le cap mais ça fluctue
Multinicks : Eryn O'Hare / Ricardo Diaz / Clare Perkins / Ellie Munroe / Arthur Reed / Wade Lowell / Rafael Castillo / Janee Tiwari
Avatar : Freema Agyeman + miss-whostuff (av.) valtersen (gif)
(elior) but the sun is eclipsed by the moon F560e7de50119be3faa7221667eec0edc9b0d0f1
Age : 38 ans
Nationality : belge, résidente permanente américaine
Origins : Ghana, Iran
Status : aux prémices d'une relation amoureuse avec celui qu'elle considérait jusqu'alors comme son meilleur ami
Orientation : straight
Work : au merch / bar d'une salle de concert
Home adress : east village, manhattan
Communities : - the overkill
- the lift

Trigger : relations toxiques romantisées, viol
Warning : dépression, crises d'angoisse, abandonment issues

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.ivegot99problems.com/t3673-ann-let-there-be-rock#63426https://www.ivegot99problems.com/t3683-ask-anneke-van-asten#63427
Ann est sortie de l’appartement aussitôt ce petit rendez-vous pris avec Elior. La situation en elle-même est un peu irréaliste, et elle a du mal à y croire. Cependant, il fallait qu’elle prenne l’air. Les murs de l’appartement l’oppressaient de tout un tas de souvenirs dont elle ne voulait rien savoir pour le moment. Rester assise dans sa chambre était contreproductif. Aussi, même si le risque de se faire planter par Elior était grand, elle est sortie à la hâte, sans même penser à prendre une veste, dans le seul but de marcher un peu en attendant l’heure fatidique qu’ils s’étaient fixés.

Depuis plusieurs dizaines de minutes, elle peine à se calmer. Les larmes roulent toutes seules sur ses joues, son cœur serré lui fait un mal de chien, et ses pensées tournent en boucle sur la dispute qu’elle a eue avec Wes. Sur les horreurs qu’elle a pu lui dire sans les penser, sur lui lui annonçant de but en blanc qu’il n’y avait rien eu entre eux sinon une simple erreur alcoolisée, sur la discussion qu’elle a eue avec son père la veille à ce sujet et sur comment elle avait tiré la conclusion qu’elle ne pourrait plus jamais se contenter de l’amitié de son colocataire. Sur le fait qu’il faudrait prendre une décision. Plus tard.

Alors Ann marche longtemps, les mains dans les poches de son jean, cédant de temps à autres aux sanglots ou à la colère – ou aux deux à la fois -, et lorsqu’approche l’heure fatidique du rendez-vous au restaurant, elle réalise avec stupeur qu’elle s’est bien trop éloignée. Aussi, elle fait demi-tour à la hâte et s’empresse d’éponger ses joues avec un petit morceau de manche de son débardeur qu’elle tire jusqu’à ses yeux de façon grotesque. Elle a été honnête avec Elior en lui faisant part de son état, mais elle ne veut pas donner l’impression d’être pathétique non plus. Après tout, il doit probablement rester du côté de Wes : elle peut donc avoir l’air secouée, mais pas abattue – la tête haute, and all that shit.

Elle arrive finalement au restaurant et en s’installant face à Elior qui l’attend déjà, elle lui offre le sourire le plus sincère qu’elle ait le courage de déployer sans que ça fasse faux : « Hello again, I have to be honest I didn’t think you’d want to see me anytime soon. » Après tout, il ne la connaissait pas plus que cela. Deux trois textos de temps en temps, une rencontre très fortuite quelques heures plus tôt où elle ne s’était pas montrée sous son meilleur jour. Si Ann avait voulu parier sur qui pleurerait dans les jupons d’Elior Munroe ce soir, elle aurait tout misé sur Wes. Après tout, ils étaient cul et chemise, tous les deux. Etonnant, donc, qu’il ait couru à son secours plutôt que de seconder son petit copain sur le fait qu’elle n’est qu’une connasse qui ne sait pas ce qu’elle dit. « Let me apologize again. I know, I know, buying you dinner was supposed to be my apology. But, I mean, communication is apparently not my strong suit, so here is me not hiding behind food and admitting my mistakes. I’m sorry I behaved like a kid earlier. There, awkward excuses over, we can move on to eating sushis and drinking cheap white wine now. » Elle feint un sourire amusé. Il vaut mieux en rire qu’en pleurer, disons, et sur la dernière heure, Ann a déjà versé trop de larmes pour une simple histoire digne de collégiens. Après tout, elle est venue se changer les idées, autant faire un peu d’humour.
Elior Munroe
Elior Munroe
To do list rp :
full
Kate www | Jay (2) - www | Josh www | Anneke www | Adrian & Jay www
Summary :
Une grande sage a dit un jour "elior c'est le funambule sur la ligne entre être méga chiant et trop mignon"

Né à Chicago, Elior est le fils unique du couple Munroe, et n'a jamais réclamé de frère ou de soeur. Il a toujours aimé avoir les regards portés sur lui, et c'est pourquoi sa passion pour la musique et le chant l'ont toujours mené à la même ambition: devenir une star. Mais lorsqu'il rencontra sa femme, il mit ses ambitions de côtés pour se concentrer sur sa belle à plein temps. Ils eurent un petit garçon, il se rangea comme professeur de musique au lycée de Staten Island où il forma son petit Glee Club, et mena une vie plus classique. C'est quand Janet décida de prendre ses valises et d'abandonner Elior et leur enfant que sa vie fut chamboulée, laissant un artiste raté, marié solitaire, dans un appartement qui semble maintenant bien trop vide.
Date d'inscription :
20/12/2020
Messages :
666
Pseudo :
dark unicorn (maureen)
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
une fois par semaine, minimum.
Multinicks :
andrew doyle (iain de caestecker) / benjamin hampton (tom hiddleston) / swann henderson (ross lynch) / daisy o'hare (zoe wees) / mylo webber (bryan dechart) / ana maria cervantes (selena gomez) / robin gray (billie lourd)

Avatar :
Darren Criss + corleone (avatar) / julia ❣ (gif profil), loki. (signature)
(elior) but the sun is eclipsed by the moon 8076f88316a6c25a59fa405a873cee02d73b95bd
Age :
32 ans (3 août 1989)
Nationality :
américain
Origins :
françaises (paternel) et philippines (maternel)
Religion :
agnostique
Status :
marié, et même si ce n'est pas évident il reste aussi amoureux qu'il l'était avant qu'elle parte.
Orientation :
pansexuel, panromantique, pan, pan pan.
Work :
professeur de musique au lycée de Staten Island.
Home adress :
miranda heights, appartement 13, étage 3
Communities :
profs du lycée de staten island, staten island's glee club, lgbt center, the outpost, habitants du miranda heights
Trigger :
inceste romantisé, exorcismes détaillés.
Warning :
(mention dans son passé) homophobie
To do list rp : full
Kate www | Jay (2) - www | Josh www | Anneke www | Adrian & Jay www
Summary : Une grande sage a dit un jour "elior c'est le funambule sur la ligne entre être méga chiant et trop mignon"

Né à Chicago, Elior est le fils unique du couple Munroe, et n'a jamais réclamé de frère ou de soeur. Il a toujours aimé avoir les regards portés sur lui, et c'est pourquoi sa passion pour la musique et le chant l'ont toujours mené à la même ambition: devenir une star. Mais lorsqu'il rencontra sa femme, il mit ses ambitions de côtés pour se concentrer sur sa belle à plein temps. Ils eurent un petit garçon, il se rangea comme professeur de musique au lycée de Staten Island où il forma son petit Glee Club, et mena une vie plus classique. C'est quand Janet décida de prendre ses valises et d'abandonner Elior et leur enfant que sa vie fut chamboulée, laissant un artiste raté, marié solitaire, dans un appartement qui semble maintenant bien trop vide.
Date d'inscription : 20/12/2020
Messages : 666
Pseudo : dark unicorn (maureen)
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : une fois par semaine, minimum.
Multinicks : andrew doyle (iain de caestecker) / benjamin hampton (tom hiddleston) / swann henderson (ross lynch) / daisy o'hare (zoe wees) / mylo webber (bryan dechart) / ana maria cervantes (selena gomez) / robin gray (billie lourd)

Avatar : Darren Criss + corleone (avatar) / julia ❣ (gif profil), loki. (signature)
(elior) but the sun is eclipsed by the moon 8076f88316a6c25a59fa405a873cee02d73b95bd
Age : 32 ans (3 août 1989)
Nationality : américain
Origins : françaises (paternel) et philippines (maternel)
Religion : agnostique
Status : marié, et même si ce n'est pas évident il reste aussi amoureux qu'il l'était avant qu'elle parte.
Orientation : pansexuel, panromantique, pan, pan pan.
Work : professeur de musique au lycée de Staten Island.
Home adress : miranda heights, appartement 13, étage 3
Communities : profs du lycée de staten island, staten island's glee club, lgbt center, the outpost, habitants du miranda heights
Trigger : inceste romantisé, exorcismes détaillés.
Warning : (mention dans son passé) homophobie

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.ivegot99problems.com/t5307-show-must-go-on-elior#98227https://www.ivegot99problems.com/t4986-recherches-de-blaise-benjamin-eliorhttps://www.ivegot99problems.com/t5342-instagram-jadorelior#98814https://www.ivegot99problems.com/t5379-ask-elior-munroe
Moi-même je n'y aurais pas cru, si on m'avait dit quelques jours, voire quelques heures plus tôt que j'allais, ce soir-là, finir dans un restaurant en compagnie de Anneke. Je ne la connais pas tant que ça, et pourtant, j'ai envie d'en savoir plus sur elle. D'abord, parce qu'elle a l'air d'être une excellente personne, mais surtout, parce que c'est quelqu'un d'important dans la vie de Wes. Et il semblerait, qu'elle soit encore plus importante dans sa vie que je l'aurais imaginé auparavant. Alors, non, je ne suis pas là pour tester Ann et essayer de voir if she is sister-in-law material, ce n'est pas le but du repas de ce soir. Je suis là pour être une oreille attentive, à cette presque inconnue, une personne aussi qui pourra l'aider à essayer d'ouvrir les yeux sur le cirque qui a l'air d'avoir lieu entre Wes et elle. Parce que oui, je le qualifierais bien de cirque, si cela fait autant de temps qu'ils se tournent autour sans jamais rien se dire.

Je rejoins donc l'adresse qu'elle m'a envoyé par message aussi vite que je le peux, quitte à l'attendre là-bas. Je ne sais pas trop ce que Wes dirait de tout ça, une part de moi a peur qu'il croit que je continue à me mêler de ce qui ne me regarde pas. Pourtant, je ne suis pas là pour me mêler de quoi que ce soit ce soir, mais Wes a l'air tellement tendu avec toute cette histoire, que je ne sais pas trop comment il prendrait les choses. « Hi ! Don't be silly ! » Je réponds à la belge qui se joint à ma table. J'écoute ses excuses en observant son visage, son joli visage qui semble particulièrement triste. Elle a pleuré, c'est sûr, qu'est-ce qu'ils ont pu se dire avec Wes pour qu'elle soit dans un tel état ? This needs to stop. « I said, don't be silly. And stop apologizing, you did nothing wrong. And the cheap wine won't be drinking itself if we stay there, apologizing to each other for the entire night. I'm sure I could apologize to you as well. But let's not, okay ? Let's sushi ! Where's the menu ? »
Et j'ouvre la carte du restaurant pour la parcourir une bonne longue minute silencieuse. Avant de lâcher. « But I'm gonna need to know what happened exactly. Cause my darling you have sad, sad eyes and I feel like you need to talk to someone. And I'm a nosy bitch. » Je relève les yeux de la carte, un léger sourire qui se veut réconfortant sur mes lèvres. « No, seriously, if you need to talk, you don't really know me... but who cares. I can put on suppotive best friend mode in a second. » Parce que je sais ce que c'est que de tout garder pour soi. Je sais ce que c'est d'avoir des sentiments et des pensées enfouis au fond de soi sans en parler. Et je ne lui souhaite pas d'exploser comme une cocotte minute qu'on a oublié sur le gaz. Et c'est ce qui risque d'arriver si elle continue comme ça. C'est écrit en grand sur son front.
Anneke Van Asten
Anneke Van Asten
To do list rp :
elior - www | annley 7 - www

ARCHIVES :
ariadne - www | wes 1 - www | tc the lift - www | wes 2 - www | TC overkill - www | wes 3 - www | dgee - www | debbie, wes, elior - www | wes 4 - www | wes 5 - www | jan - www | wes 6 - www
Summary :
Enfant de la route, Ann a passé la plus grande partie de son existence à suivre sa rockstar de père autour du monde. Elle est née en Belgique, et si elle a d'abord été élevée en partie par des nounous francophones - l'idée étant qu'elle soit bilingue français/néerlandais dès le plus jeune âge -, la petite Ann et son père ont ensuite déménagé à New-York, ville bien plus pratique que Gand pour enregistrer des albums. La jeune femme n'a pas attendu l'âge adulte pour décider de bosser comme technicienne pour le groupe de son père puis, une fois celui-ci à la retraite, de se trouver un autre groupe pour qui bosser. Aujourd'hui, cela fait près de deux ans qu'elle est retournée à la vie sédentaire, et il faut avouer qu'elle l'a très mal vécu. Pas habituée à rester au même endroit plus de quelques mois, elle doit aujourd'hui faire face à une vie entière de sédentarité, à un boulot fixe et au métro new-yorkais. Elle bosse dans une salle de concert et comme bénévole à l'Overkill, et si elle se remet doucement d'une profonde dépression, elle a d'autres projets : en première ligne, un podcast militant féministe et antiraciste au sein du monde du metal qui est loin d'être aussi inclusif que certains voudraient le laisser paraître.
Date d'inscription :
21/06/2020
Messages :
236
Pseudo :
k-ro
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
j'essaie de garder le cap mais ça fluctue
Multinicks :
Eryn O'Hare / Ricardo Diaz / Clare Perkins / Ellie Munroe / Arthur Reed / Wade Lowell / Rafael Castillo / Janee Tiwari
Avatar :
Freema Agyeman + miss-whostuff (av.) valtersen (gif)
(elior) but the sun is eclipsed by the moon F560e7de50119be3faa7221667eec0edc9b0d0f1
Age :
38 ans
Nationality :
belge, résidente permanente américaine
Origins :
Ghana, Iran
Status :
aux prémices d'une relation amoureuse avec celui qu'elle considérait jusqu'alors comme son meilleur ami
Orientation :
straight
Work :
au merch / bar d'une salle de concert
Home adress :
east village, manhattan
Communities :
- the overkill
- the lift
Trigger :
relations toxiques romantisées, viol
Warning :
dépression, crises d'angoisse, abandonment issues
To do list rp : elior - www | annley 7 - www

ARCHIVES :
ariadne - www | wes 1 - www | tc the lift - www | wes 2 - www | TC overkill - www | wes 3 - www | dgee - www | debbie, wes, elior - www | wes 4 - www | wes 5 - www | jan - www | wes 6 - www
Summary : Enfant de la route, Ann a passé la plus grande partie de son existence à suivre sa rockstar de père autour du monde. Elle est née en Belgique, et si elle a d'abord été élevée en partie par des nounous francophones - l'idée étant qu'elle soit bilingue français/néerlandais dès le plus jeune âge -, la petite Ann et son père ont ensuite déménagé à New-York, ville bien plus pratique que Gand pour enregistrer des albums. La jeune femme n'a pas attendu l'âge adulte pour décider de bosser comme technicienne pour le groupe de son père puis, une fois celui-ci à la retraite, de se trouver un autre groupe pour qui bosser. Aujourd'hui, cela fait près de deux ans qu'elle est retournée à la vie sédentaire, et il faut avouer qu'elle l'a très mal vécu. Pas habituée à rester au même endroit plus de quelques mois, elle doit aujourd'hui faire face à une vie entière de sédentarité, à un boulot fixe et au métro new-yorkais. Elle bosse dans une salle de concert et comme bénévole à l'Overkill, et si elle se remet doucement d'une profonde dépression, elle a d'autres projets : en première ligne, un podcast militant féministe et antiraciste au sein du monde du metal qui est loin d'être aussi inclusif que certains voudraient le laisser paraître.
Date d'inscription : 21/06/2020
Messages : 236
Pseudo : k-ro
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : j'essaie de garder le cap mais ça fluctue
Multinicks : Eryn O'Hare / Ricardo Diaz / Clare Perkins / Ellie Munroe / Arthur Reed / Wade Lowell / Rafael Castillo / Janee Tiwari
Avatar : Freema Agyeman + miss-whostuff (av.) valtersen (gif)
(elior) but the sun is eclipsed by the moon F560e7de50119be3faa7221667eec0edc9b0d0f1
Age : 38 ans
Nationality : belge, résidente permanente américaine
Origins : Ghana, Iran
Status : aux prémices d'une relation amoureuse avec celui qu'elle considérait jusqu'alors comme son meilleur ami
Orientation : straight
Work : au merch / bar d'une salle de concert
Home adress : east village, manhattan
Communities : - the overkill
- the lift

Trigger : relations toxiques romantisées, viol
Warning : dépression, crises d'angoisse, abandonment issues

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.ivegot99problems.com/t3673-ann-let-there-be-rock#63426https://www.ivegot99problems.com/t3683-ask-anneke-van-asten#63427
[tw: mention de crise d'angoisse]

Il suffit d’une minute en présence d’Elior pour qu’Ann comprenne les raisons pour lesquelles Wes en parle avec autant de bienveillance. Le jeune homme est solaire, littéralement, un véritable rayon de soleil d’une empathie qui dépasse l’entendement. Se confier à lui semblerait presque naturel, et il met la brune à l’aise en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. « That’s really sweet of you. Thanks. » Elle le jauge d’un sourire sincère. Puis, avec un haussement d’épaules désinvolte, elle le rassure : « And, I mean, I’d wanna know the details too if I ever ended up involved in… well, whatever the hell happened back there. There’s nothing nosy about being human. » Elle gagne cependant un peu de temps en feuilletant le menu qu’elle lit à peine, la vision un peu troublée. Elle n’a pas vraiment faim, de toute façon – elle se contentera de picorer ce qu’elle prend d’habitude. Ne pas regarder Elior dans les yeux l’aide aussi à se concentrer sur ce qu’elle doit avouer ou non. A vrai dire, il a raison, elle a besoin de parler à quelqu’un. Quoi de mieux, donc, qu’une figure amicale qui connaît Wes mieux que personne ?

Elle relève la tête et entame un timide : « We kissed yesterday. I don’t know what I was thinking, we were drunk and I just, you know, I felt like it. It seemed right. It felt right. And he wasn’t really complaining, or so he told me. But right after that, I left the bar without him, I don’t really remember why. I mean, I’ve had a few too many beers, who knows what goes through a drunk mind. » Hors de question de raconter la verité à Elior. Elle le connaît à peine, en raconte déjà beaucoup, et elle a suffisamment honte d’être sujette à ces crises d’angoisse depuis son retour à New-York. Elles lui auront décidément pourri la vie jusqu’au bout. Pas la peine d’en rajouter une couche, donc. « Anyways, I wanted to have a chat in the morning to clear things up, apologize, maybe make up for it, I don’t know. But then he showed up all casual and funny like nothing was wrong and I chickened out. » A ce souvenir, son cœur se serre. Elle n’aurait pas su par où commencer, de toute façon. Communiquer est une épreuve pour Anneke et elle n’a pas la moindre idée de comment ouvrir ce genre de discussions. A vrai dire, à moins que son colocataire n’ait mentionné le sujet avant elle, elle n’est pas certaine qu’elle aurait osé se lancer dans ce débat. Autant dire alors qu’en tentant tant bien que mal d’alléger l’atmosphère – ses mots à lui -, Wes avait probablement empiré la situation malgré lui. « I assumed he either didn’t remember or didn’t care and I was obviously wrong. Next thing I know he’s acting all weird and grumpy around Debbie and you, and I think bringing up that fake date shenanigan of yours was the last straw. It wasn’t your fault at all, don’t get me wrong, you couldn’t possibly imagine. Also, he’s behaved like an idiotic, spoiled teenager and he absolutely shouldn’t have. » De toute cette situation, c’est probablement à ce sujet qu’Ann est la plus en colère. Qu’il lui en veuille est une chose, qu’il regrette leur baiser également. Mais se comporter de cette façon devant ses propres amis, en la plantant là pour gérer sa petite crise seule avec deux personnes qu’elle connaissait à peine ? Lui infliger cet embarras en public ? Impardonnable. La mâchoire de la brune se contracte légèrement à ce souvenir, plus énervée que triste à présent – décidément, ses émotions n’auront fait qu’une montagne russe infernale, ce soir. « Anyhow. The rest you can guess by looking at my emo teen depressed face. At least he made it clear that he doesn’t care about me, so that’s that, I suppose. I’m just pissed he had to behave like a kid in front of you. Like that couldn’t have waited a few more hours. »
Elior Munroe
Elior Munroe
To do list rp :
full
Kate www | Jay (2) - www | Josh www | Anneke www | Adrian & Jay www
Summary :
Une grande sage a dit un jour "elior c'est le funambule sur la ligne entre être méga chiant et trop mignon"

Né à Chicago, Elior est le fils unique du couple Munroe, et n'a jamais réclamé de frère ou de soeur. Il a toujours aimé avoir les regards portés sur lui, et c'est pourquoi sa passion pour la musique et le chant l'ont toujours mené à la même ambition: devenir une star. Mais lorsqu'il rencontra sa femme, il mit ses ambitions de côtés pour se concentrer sur sa belle à plein temps. Ils eurent un petit garçon, il se rangea comme professeur de musique au lycée de Staten Island où il forma son petit Glee Club, et mena une vie plus classique. C'est quand Janet décida de prendre ses valises et d'abandonner Elior et leur enfant que sa vie fut chamboulée, laissant un artiste raté, marié solitaire, dans un appartement qui semble maintenant bien trop vide.
Date d'inscription :
20/12/2020
Messages :
666
Pseudo :
dark unicorn (maureen)
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
une fois par semaine, minimum.
Multinicks :
andrew doyle (iain de caestecker) / benjamin hampton (tom hiddleston) / swann henderson (ross lynch) / daisy o'hare (zoe wees) / mylo webber (bryan dechart) / ana maria cervantes (selena gomez) / robin gray (billie lourd)

Avatar :
Darren Criss + corleone (avatar) / julia ❣ (gif profil), loki. (signature)
(elior) but the sun is eclipsed by the moon 8076f88316a6c25a59fa405a873cee02d73b95bd
Age :
32 ans (3 août 1989)
Nationality :
américain
Origins :
françaises (paternel) et philippines (maternel)
Religion :
agnostique
Status :
marié, et même si ce n'est pas évident il reste aussi amoureux qu'il l'était avant qu'elle parte.
Orientation :
pansexuel, panromantique, pan, pan pan.
Work :
professeur de musique au lycée de Staten Island.
Home adress :
miranda heights, appartement 13, étage 3
Communities :
profs du lycée de staten island, staten island's glee club, lgbt center, the outpost, habitants du miranda heights
Trigger :
inceste romantisé, exorcismes détaillés.
Warning :
(mention dans son passé) homophobie
To do list rp : full
Kate www | Jay (2) - www | Josh www | Anneke www | Adrian & Jay www
Summary : Une grande sage a dit un jour "elior c'est le funambule sur la ligne entre être méga chiant et trop mignon"

Né à Chicago, Elior est le fils unique du couple Munroe, et n'a jamais réclamé de frère ou de soeur. Il a toujours aimé avoir les regards portés sur lui, et c'est pourquoi sa passion pour la musique et le chant l'ont toujours mené à la même ambition: devenir une star. Mais lorsqu'il rencontra sa femme, il mit ses ambitions de côtés pour se concentrer sur sa belle à plein temps. Ils eurent un petit garçon, il se rangea comme professeur de musique au lycée de Staten Island où il forma son petit Glee Club, et mena une vie plus classique. C'est quand Janet décida de prendre ses valises et d'abandonner Elior et leur enfant que sa vie fut chamboulée, laissant un artiste raté, marié solitaire, dans un appartement qui semble maintenant bien trop vide.
Date d'inscription : 20/12/2020
Messages : 666
Pseudo : dark unicorn (maureen)
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : une fois par semaine, minimum.
Multinicks : andrew doyle (iain de caestecker) / benjamin hampton (tom hiddleston) / swann henderson (ross lynch) / daisy o'hare (zoe wees) / mylo webber (bryan dechart) / ana maria cervantes (selena gomez) / robin gray (billie lourd)

Avatar : Darren Criss + corleone (avatar) / julia ❣ (gif profil), loki. (signature)
(elior) but the sun is eclipsed by the moon 8076f88316a6c25a59fa405a873cee02d73b95bd
Age : 32 ans (3 août 1989)
Nationality : américain
Origins : françaises (paternel) et philippines (maternel)
Religion : agnostique
Status : marié, et même si ce n'est pas évident il reste aussi amoureux qu'il l'était avant qu'elle parte.
Orientation : pansexuel, panromantique, pan, pan pan.
Work : professeur de musique au lycée de Staten Island.
Home adress : miranda heights, appartement 13, étage 3
Communities : profs du lycée de staten island, staten island's glee club, lgbt center, the outpost, habitants du miranda heights
Trigger : inceste romantisé, exorcismes détaillés.
Warning : (mention dans son passé) homophobie

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.ivegot99problems.com/t5307-show-must-go-on-elior#98227https://www.ivegot99problems.com/t4986-recherches-de-blaise-benjamin-eliorhttps://www.ivegot99problems.com/t5342-instagram-jadorelior#98814https://www.ivegot99problems.com/t5379-ask-elior-munroe
Le triste visage d'Ann qui se dresse devant moi ne me rassure pas trop. S'il y a bien une chose que je déteste, c'est de voir des gens tristes, en colère ou tout simplement négatifs. J'ai toujours besoin de faire de mon mieux pour redonner le sourire aux personnes qui m'entourent, de près ou de loin. Elle fuit mon regard au début, la pauvre a l'air gênée ou stressée, je ne la connais pas assez pour mettre tout de suite le doigt sur les émotions qu'elle doit ressentir. Alors, je l'écoute me parler, sans jamais l'interrompre. Elle me raconte la raison pour laquelle cette journée s'est passée comme telle, je comprends beaucoup mieux les réactions de Wes. Il m'a brièvement raconté par messages, mais je fais comme si j'apprenais la situation, pour ne pas mettre Anneke dans une drôle de position. Mais aussi, parce que dans chaque histoire, il y a toujours plusieurs points de vue, et je suis persuadé que chaque parti mérite toujours d'être écouté avant que l'on puisse se faire un avis digne de ce nom. Je hoche la tête de temps en temps, ne quitte pas Ann du regard, pour qu'elle se sente soutenue. Elle a l'air d'en avoir besoin. Une fois son récit terminé, elle fait une remarque face à laquelle je n'ai pas le choix de réagir. Je ne peux empêcher un léger sourire de se former sur mes lèvres, pas un sourire moqueur ou narquois, non. Je suis amusé par la naïveté de la femme assise en face de moi. « Wait a minute dear, you think... » je me redresse sur ma chaise, pose mes avants bras sur la table pour joindre mes deux mains. « after everything you just told me, you actually think that Wes doesn't care about you ? » Un soupire, et voilà, je comprends mieux ce qu'il se trame entre ces deux là. Déjà, les deux gueux m'ont l'air pas mal mauvais en communication, mais si en plus ils sont aussi aveugle l'un que l'autre, on est pas sortis de l'auberge. « Well I have a scoop for you, and believe me, I know the guy better than I've known my wife, » comme je l'ai récemment appris, mais ça, on ne se penchera pas dessus aujourd'hui, « Looks like you've both had a thing for each other for a whiiile. And he never told me or anything, I only gathered it with what I saw today, and what you just told me. » Parce que franchement Ann, c'est plutôt obvious là.

« I think Wes cowarded a little bit. He got scared. So he acted like nothing happened, and you are probably as terrified as he is. You guys need to talk, a real talk, no beers, no other people around, no lies, and just honesty. Cause it looks like the both of you are making everything so much more complicated than it actually is. » Et malheureusement, bien souvent, pour être heureux, il faut risquer de tout perdre. Que ce soit en amour, comme ces deux là qui semble avoir peur de perdre leur amitié, ou quand il s'agit de ta carrière, où tu as peur de saisir une opportunité et d'échouer à la réussir. « Life's like a board game. You can't run around the board and hoping you're gonna win the thing. You have to sprint accross the board to achieve the last question. Sometimes you answer and you're not right, then you lose. Sometimes you have the correct guess and you're the winner. You will never know if you had the correct answer if you don't play the game. » Je ne suis pas sûr que ma comparaison soit compréhensible à cent pour cent, mais je pense qu'elle a compris où je voulais en venir.
Anneke Van Asten
Anneke Van Asten
To do list rp :
elior - www | annley 7 - www

ARCHIVES :
ariadne - www | wes 1 - www | tc the lift - www | wes 2 - www | TC overkill - www | wes 3 - www | dgee - www | debbie, wes, elior - www | wes 4 - www | wes 5 - www | jan - www | wes 6 - www
Summary :
Enfant de la route, Ann a passé la plus grande partie de son existence à suivre sa rockstar de père autour du monde. Elle est née en Belgique, et si elle a d'abord été élevée en partie par des nounous francophones - l'idée étant qu'elle soit bilingue français/néerlandais dès le plus jeune âge -, la petite Ann et son père ont ensuite déménagé à New-York, ville bien plus pratique que Gand pour enregistrer des albums. La jeune femme n'a pas attendu l'âge adulte pour décider de bosser comme technicienne pour le groupe de son père puis, une fois celui-ci à la retraite, de se trouver un autre groupe pour qui bosser. Aujourd'hui, cela fait près de deux ans qu'elle est retournée à la vie sédentaire, et il faut avouer qu'elle l'a très mal vécu. Pas habituée à rester au même endroit plus de quelques mois, elle doit aujourd'hui faire face à une vie entière de sédentarité, à un boulot fixe et au métro new-yorkais. Elle bosse dans une salle de concert et comme bénévole à l'Overkill, et si elle se remet doucement d'une profonde dépression, elle a d'autres projets : en première ligne, un podcast militant féministe et antiraciste au sein du monde du metal qui est loin d'être aussi inclusif que certains voudraient le laisser paraître.
Date d'inscription :
21/06/2020
Messages :
236
Pseudo :
k-ro
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
j'essaie de garder le cap mais ça fluctue
Multinicks :
Eryn O'Hare / Ricardo Diaz / Clare Perkins / Ellie Munroe / Arthur Reed / Wade Lowell / Rafael Castillo / Janee Tiwari
Avatar :
Freema Agyeman + miss-whostuff (av.) valtersen (gif)
(elior) but the sun is eclipsed by the moon F560e7de50119be3faa7221667eec0edc9b0d0f1
Age :
38 ans
Nationality :
belge, résidente permanente américaine
Origins :
Ghana, Iran
Status :
aux prémices d'une relation amoureuse avec celui qu'elle considérait jusqu'alors comme son meilleur ami
Orientation :
straight
Work :
au merch / bar d'une salle de concert
Home adress :
east village, manhattan
Communities :
- the overkill
- the lift
Trigger :
relations toxiques romantisées, viol
Warning :
dépression, crises d'angoisse, abandonment issues
To do list rp : elior - www | annley 7 - www

ARCHIVES :
ariadne - www | wes 1 - www | tc the lift - www | wes 2 - www | TC overkill - www | wes 3 - www | dgee - www | debbie, wes, elior - www | wes 4 - www | wes 5 - www | jan - www | wes 6 - www
Summary : Enfant de la route, Ann a passé la plus grande partie de son existence à suivre sa rockstar de père autour du monde. Elle est née en Belgique, et si elle a d'abord été élevée en partie par des nounous francophones - l'idée étant qu'elle soit bilingue français/néerlandais dès le plus jeune âge -, la petite Ann et son père ont ensuite déménagé à New-York, ville bien plus pratique que Gand pour enregistrer des albums. La jeune femme n'a pas attendu l'âge adulte pour décider de bosser comme technicienne pour le groupe de son père puis, une fois celui-ci à la retraite, de se trouver un autre groupe pour qui bosser. Aujourd'hui, cela fait près de deux ans qu'elle est retournée à la vie sédentaire, et il faut avouer qu'elle l'a très mal vécu. Pas habituée à rester au même endroit plus de quelques mois, elle doit aujourd'hui faire face à une vie entière de sédentarité, à un boulot fixe et au métro new-yorkais. Elle bosse dans une salle de concert et comme bénévole à l'Overkill, et si elle se remet doucement d'une profonde dépression, elle a d'autres projets : en première ligne, un podcast militant féministe et antiraciste au sein du monde du metal qui est loin d'être aussi inclusif que certains voudraient le laisser paraître.
Date d'inscription : 21/06/2020
Messages : 236
Pseudo : k-ro
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : j'essaie de garder le cap mais ça fluctue
Multinicks : Eryn O'Hare / Ricardo Diaz / Clare Perkins / Ellie Munroe / Arthur Reed / Wade Lowell / Rafael Castillo / Janee Tiwari
Avatar : Freema Agyeman + miss-whostuff (av.) valtersen (gif)
(elior) but the sun is eclipsed by the moon F560e7de50119be3faa7221667eec0edc9b0d0f1
Age : 38 ans
Nationality : belge, résidente permanente américaine
Origins : Ghana, Iran
Status : aux prémices d'une relation amoureuse avec celui qu'elle considérait jusqu'alors comme son meilleur ami
Orientation : straight
Work : au merch / bar d'une salle de concert
Home adress : east village, manhattan
Communities : - the overkill
- the lift

Trigger : relations toxiques romantisées, viol
Warning : dépression, crises d'angoisse, abandonment issues

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.ivegot99problems.com/t3673-ann-let-there-be-rock#63426https://www.ivegot99problems.com/t3683-ask-anneke-van-asten#63427
[tw : mention de crise d'angoisse, meltdown]

Raconter toute l’histoire à Elior, en n’omettant presque aucun détail – juste un tout petit, tout petit mensonge sur les raisons qui l’avaient poussée à quitter la soirée après avoir embrassé Wes -, fait un peu de bien à Ann. Elle n’a pas encore eu l’occasion de le faire en pleine possession de ses moyens. Avoir son père au téléphone la veille l’avait calmée sur le moment, mais elle était à la fois sous influence de l’alcool et en plein contrecoup d’une crise d’angoisse qui l’avait littéralement épuisée. Ce n'était définitivement pas pareil, et ça ne lui avait visiblement pas servi du tout puisqu’elle n’avait appliqué aucun des conseils de Jan. Être capable d’évoquer les faits est donc un peu thérapeutique pour la brune. Pourtant, Ann dédramatise devant Elior. Sans aucun doute essaie-t-elle de se convaincre qu’elle n’est pas aussi affectée qu’elle ne l’est, peut-être aussi cherche-t-elle à prouver quelque chose. De toute façon, ça n’a plus aucune importance maintenant que Wes lui a renvoyé son indifférence au visage… Une affirmation qu’Elior semble avoir bien du mal à croire. Ann fronce les sourcils. « What do you mean? », l’encourage-t-elle à continuer. Les bras croisés sous sa poitrine, la jambe tremblante, elle écoute donc ses explications avec la plus grande attention. Ses yeux s’écarquillent. Comment avait-il pu deviner tout cela en si peu de temps en leur compagnie à tous les deux ? « No, I haven’t had a th… nope, nope, it’s all… it’s all new. » Ann secoue la tête. Elle aimerait le croire. Et à vrai dire, quelque chose en elle sait qu’il a raison. Il y a juste trop de signes qu’elle identifie sur le tard, trop de sentiments refoulés, de gestes réprimés, trop de pudeur entre elle et Wes pour que ce soit innocent. Mais elle se refuse à y croire. Aussi, elle préfère se taire et le laisse continuer ses explications, pour tenter d’y voir un peu plus clair.

L’admettre d’ailleurs est douloureux, mais Elior fait parfaitement sens. Ann sait qu’il a raison, probablement même qu’elle pourrait arrêter de dramatiser là, tout de suite, se lever et courir à la recherche de Wes. Mais il y a un mais : la paralysie totale qu’elle ressent dès lors qu’il s’agit de communiquer ses sentiments, merci papa pour tes précieuses leçons de vie. Et les métaphores à base de jeux de société n’aident pas beaucoup à visualiser la situation comme une adulte. Ann se braque à défaut d’être capable de mieux. Son regard s’assombrit, son esprit recommence à imaginer les pires scénarios catastrophe. Incapable de réfléchir plus loin que le bout de son nez et d’accepter les évidences, elle recommence à vriller : « Yeah but I don’t want to lose that game! Let me tell you what happens if I lose, if… if I lose, that means I’m just the slightly depressed but funny best friend he spends all his time with. » Jusque-là, oui, très bien Ann. Ce pauvre Elior vient d’exposer des faits assez intéressants qui démonte cet argument, mais très bien, mettons ça sur le compte de la confusion entre les mots incendiaires de Wes et ses véritables pensées, et passons. « And I don’t know how to process all these freaking new emotions right now but I’m sure of one thing: you know why I couldn’t get myself to have that talk with him this morning? I know I can’t… I can’t go back to spending that much time with Wes if we’re only gonna be friends. » Sur ces derniers mots, ses yeux s’emplissent de larmes alors même qu’elle était persuadée les avoir déjà toutes versées. A vrai dire, elle ne réalise cette vérité qu’au moment où elle la prononce. Wes et elle ne pourront plus jamais être amis. Ce qui signifie qu’il n’y a que deux issues possibles à toute cette histoire : un alignement des planètes emmenant son colocataire à ressentir la même chose pour elle qu’elle pour lui, ou un point final à tout contact entre eux. Ses bras se resserrent autour de sa poitrine et Ann lutte contre ses émotions qui prennent dangereusement le dessus à nouveau. Prise dans un engrenage de pessimisme, elle continue, la voix tremblante : « It’s not just some random trivia night, if I lose this game, he’s got… He’s got to leave, and if he leaves, I… » Finalement, elle craque. Sa voix se brise, les larmes coulent et c’est la colère qui reprend le dessus. « I can’t lose him, Elior. Okay? I just can’t. I know how selfish that sounds, and it is, but he’s... oh, for heaven’s sake! » Elle s’essuie les yeux à la hâte tandis que la honte s’empare d’elle. Pourtant, elle est bien incapable de se contrôler sur ce coup. En colère contre elle-même, contre Wes, contre le monde entier à vrai dire, la brune se mord la joue dans l’espoir de se calmer, mais elle est finalement contrainte de prendre quelques secondes pour respirer.

Et lorsqu’elle réussit, finalement, à calmer sa petite crise, elle renifle bruyamment et recommence à zéro : « Okay, sorry, I know you’re right, I’m spiraling and I don’t make any sense but you’re right. » Après tout, ce n’est que la vérité. Elle aurait déjà dû lui parler il y a des heures, aurait peut-être même dû le prévenir de son départ dès le début. What’s happening is entirely on her and she shouldn’t blame anyone for her mistakes. Aussi, elle hoche la tête: « I’ll talk to him. There’s nothing else I can do anyway. » Finalement, elle offre à Elior un sourire triste mais sincère. « I’m sorry, you certainly had way better things to do tonight than giving a complete stranger a pep talk. I warned you I was a mess but I thought I could control myself in a freaking restaurant. » D’ailleurs, personne n’était encore venu prendre leur commande… Les serveurs devaient probablement avoir pitié d’elle. Quelle galère.
Elior Munroe
Elior Munroe
To do list rp :
full
Kate www | Jay (2) - www | Josh www | Anneke www | Adrian & Jay www
Summary :
Une grande sage a dit un jour "elior c'est le funambule sur la ligne entre être méga chiant et trop mignon"

Né à Chicago, Elior est le fils unique du couple Munroe, et n'a jamais réclamé de frère ou de soeur. Il a toujours aimé avoir les regards portés sur lui, et c'est pourquoi sa passion pour la musique et le chant l'ont toujours mené à la même ambition: devenir une star. Mais lorsqu'il rencontra sa femme, il mit ses ambitions de côtés pour se concentrer sur sa belle à plein temps. Ils eurent un petit garçon, il se rangea comme professeur de musique au lycée de Staten Island où il forma son petit Glee Club, et mena une vie plus classique. C'est quand Janet décida de prendre ses valises et d'abandonner Elior et leur enfant que sa vie fut chamboulée, laissant un artiste raté, marié solitaire, dans un appartement qui semble maintenant bien trop vide.
Date d'inscription :
20/12/2020
Messages :
666
Pseudo :
dark unicorn (maureen)
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
une fois par semaine, minimum.
Multinicks :
andrew doyle (iain de caestecker) / benjamin hampton (tom hiddleston) / swann henderson (ross lynch) / daisy o'hare (zoe wees) / mylo webber (bryan dechart) / ana maria cervantes (selena gomez) / robin gray (billie lourd)

Avatar :
Darren Criss + corleone (avatar) / julia ❣ (gif profil), loki. (signature)
(elior) but the sun is eclipsed by the moon 8076f88316a6c25a59fa405a873cee02d73b95bd
Age :
32 ans (3 août 1989)
Nationality :
américain
Origins :
françaises (paternel) et philippines (maternel)
Religion :
agnostique
Status :
marié, et même si ce n'est pas évident il reste aussi amoureux qu'il l'était avant qu'elle parte.
Orientation :
pansexuel, panromantique, pan, pan pan.
Work :
professeur de musique au lycée de Staten Island.
Home adress :
miranda heights, appartement 13, étage 3
Communities :
profs du lycée de staten island, staten island's glee club, lgbt center, the outpost, habitants du miranda heights
Trigger :
inceste romantisé, exorcismes détaillés.
Warning :
(mention dans son passé) homophobie
To do list rp : full
Kate www | Jay (2) - www | Josh www | Anneke www | Adrian & Jay www
Summary : Une grande sage a dit un jour "elior c'est le funambule sur la ligne entre être méga chiant et trop mignon"

Né à Chicago, Elior est le fils unique du couple Munroe, et n'a jamais réclamé de frère ou de soeur. Il a toujours aimé avoir les regards portés sur lui, et c'est pourquoi sa passion pour la musique et le chant l'ont toujours mené à la même ambition: devenir une star. Mais lorsqu'il rencontra sa femme, il mit ses ambitions de côtés pour se concentrer sur sa belle à plein temps. Ils eurent un petit garçon, il se rangea comme professeur de musique au lycée de Staten Island où il forma son petit Glee Club, et mena une vie plus classique. C'est quand Janet décida de prendre ses valises et d'abandonner Elior et leur enfant que sa vie fut chamboulée, laissant un artiste raté, marié solitaire, dans un appartement qui semble maintenant bien trop vide.
Date d'inscription : 20/12/2020
Messages : 666
Pseudo : dark unicorn (maureen)
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : une fois par semaine, minimum.
Multinicks : andrew doyle (iain de caestecker) / benjamin hampton (tom hiddleston) / swann henderson (ross lynch) / daisy o'hare (zoe wees) / mylo webber (bryan dechart) / ana maria cervantes (selena gomez) / robin gray (billie lourd)

Avatar : Darren Criss + corleone (avatar) / julia ❣ (gif profil), loki. (signature)
(elior) but the sun is eclipsed by the moon 8076f88316a6c25a59fa405a873cee02d73b95bd
Age : 32 ans (3 août 1989)
Nationality : américain
Origins : françaises (paternel) et philippines (maternel)
Religion : agnostique
Status : marié, et même si ce n'est pas évident il reste aussi amoureux qu'il l'était avant qu'elle parte.
Orientation : pansexuel, panromantique, pan, pan pan.
Work : professeur de musique au lycée de Staten Island.
Home adress : miranda heights, appartement 13, étage 3
Communities : profs du lycée de staten island, staten island's glee club, lgbt center, the outpost, habitants du miranda heights
Trigger : inceste romantisé, exorcismes détaillés.
Warning : (mention dans son passé) homophobie

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.ivegot99problems.com/t5307-show-must-go-on-elior#98227https://www.ivegot99problems.com/t4986-recherches-de-blaise-benjamin-eliorhttps://www.ivegot99problems.com/t5342-instagram-jadorelior#98814https://www.ivegot99problems.com/t5379-ask-elior-munroe
Plus j'entends Ann parler, plus je pense comprendre ce qu'elle doit ressentir. Et je la comprends. Moi-même l'idée de reperdre Jay me terrifie. Me retrouver tout seul une nouvelle fois me paraît être un véritable cauchemar. Et quand je vois ce que Ann a l'air de ressentir, je me vois en elle, je pourrais presque ressentir ses sentiments en même temps. Très empathique, je ne sais pas rester de marbre face aux gens qui ont des sentiments si puissants. Je suis obligé de partager ces émotions. Quand Anneke craque, je prends ma chaise et la déplace à côté d'elle pour la prendre dans mes bras. Certains ne pourraient pas faire cela avec quelqu'un qu'ils connaissent à peine, pourtant, chez moi c'est naturel. This girl needs a good hug to accompagny her ugly cry. Alors que je m'apprête à la serrer contre moi, elle essuie ses larmes, et je prends doucement ses poignets. « Okay please don't do that. » Je cherche ses yeux, même si elle ne doit pas voir autre chose que des gros pâtés de couleur flous à travers son chagrin. « Remember that; no one should ever repress their tears. Sometimes you actually need a good cry to get over your sorrow. And sometimes you're gonna need fifteen of those to get it over with. But it's okay. And when you don't wanna do it alone, I've got you. » Et je la serre dans mes bras cette fois ci. « You know what you should meet the one who taught that to me when we were kids. Great guy. You should date. » Deux secondes de latence avant que je lâche. « It's Wes. » Parce que j'ai le sentiment qu'en fait, c'était pas aussi évident que ça l'était dans mon cerveau avant que je le dise. « You won't lose him. You don't know it yet but you can trust me on this. »

« Yes. That's what I wanted to hear. And I'm pretty sure it'll end up okay. More okay than you think, at least. » Parce que ce qui se trame entre les deux zigoto saute aux yeux, même un enfant saurait deviner la situation. « Hey, you gotta stop apologizing for things. And there is never anything better to do than being there for someone who needs it. » Je lui réponds sincèrement avec un clin d'oeil, parce que c'est vrai. Je préfère de loin réconforter les personnes qui ne sont pas dans un bon mood que de fermer les yeux et ne rien faire. Ce n'est pas dans ma nature. « Do you want to talk about something else ? Like, this menu. Eating will make you feel better. Sushi tends to do that for us mortals. Everything looks delicious on there, have you been here before ? Do you know what's good here ? » J'avoue que mon estomac commence à crier famine, mais j'espère avoir pu aider Ann autant que je le peux avant que l'on se mette à manger.
Anneke Van Asten
Anneke Van Asten
To do list rp :
elior - www | annley 7 - www

ARCHIVES :
ariadne - www | wes 1 - www | tc the lift - www | wes 2 - www | TC overkill - www | wes 3 - www | dgee - www | debbie, wes, elior - www | wes 4 - www | wes 5 - www | jan - www | wes 6 - www
Summary :
Enfant de la route, Ann a passé la plus grande partie de son existence à suivre sa rockstar de père autour du monde. Elle est née en Belgique, et si elle a d'abord été élevée en partie par des nounous francophones - l'idée étant qu'elle soit bilingue français/néerlandais dès le plus jeune âge -, la petite Ann et son père ont ensuite déménagé à New-York, ville bien plus pratique que Gand pour enregistrer des albums. La jeune femme n'a pas attendu l'âge adulte pour décider de bosser comme technicienne pour le groupe de son père puis, une fois celui-ci à la retraite, de se trouver un autre groupe pour qui bosser. Aujourd'hui, cela fait près de deux ans qu'elle est retournée à la vie sédentaire, et il faut avouer qu'elle l'a très mal vécu. Pas habituée à rester au même endroit plus de quelques mois, elle doit aujourd'hui faire face à une vie entière de sédentarité, à un boulot fixe et au métro new-yorkais. Elle bosse dans une salle de concert et comme bénévole à l'Overkill, et si elle se remet doucement d'une profonde dépression, elle a d'autres projets : en première ligne, un podcast militant féministe et antiraciste au sein du monde du metal qui est loin d'être aussi inclusif que certains voudraient le laisser paraître.
Date d'inscription :
21/06/2020
Messages :
236
Pseudo :
k-ro
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
j'essaie de garder le cap mais ça fluctue
Multinicks :
Eryn O'Hare / Ricardo Diaz / Clare Perkins / Ellie Munroe / Arthur Reed / Wade Lowell / Rafael Castillo / Janee Tiwari
Avatar :
Freema Agyeman + miss-whostuff (av.) valtersen (gif)
(elior) but the sun is eclipsed by the moon F560e7de50119be3faa7221667eec0edc9b0d0f1
Age :
38 ans
Nationality :
belge, résidente permanente américaine
Origins :
Ghana, Iran
Status :
aux prémices d'une relation amoureuse avec celui qu'elle considérait jusqu'alors comme son meilleur ami
Orientation :
straight
Work :
au merch / bar d'une salle de concert
Home adress :
east village, manhattan
Communities :
- the overkill
- the lift
Trigger :
relations toxiques romantisées, viol
Warning :
dépression, crises d'angoisse, abandonment issues
To do list rp : elior - www | annley 7 - www

ARCHIVES :
ariadne - www | wes 1 - www | tc the lift - www | wes 2 - www | TC overkill - www | wes 3 - www | dgee - www | debbie, wes, elior - www | wes 4 - www | wes 5 - www | jan - www | wes 6 - www
Summary : Enfant de la route, Ann a passé la plus grande partie de son existence à suivre sa rockstar de père autour du monde. Elle est née en Belgique, et si elle a d'abord été élevée en partie par des nounous francophones - l'idée étant qu'elle soit bilingue français/néerlandais dès le plus jeune âge -, la petite Ann et son père ont ensuite déménagé à New-York, ville bien plus pratique que Gand pour enregistrer des albums. La jeune femme n'a pas attendu l'âge adulte pour décider de bosser comme technicienne pour le groupe de son père puis, une fois celui-ci à la retraite, de se trouver un autre groupe pour qui bosser. Aujourd'hui, cela fait près de deux ans qu'elle est retournée à la vie sédentaire, et il faut avouer qu'elle l'a très mal vécu. Pas habituée à rester au même endroit plus de quelques mois, elle doit aujourd'hui faire face à une vie entière de sédentarité, à un boulot fixe et au métro new-yorkais. Elle bosse dans une salle de concert et comme bénévole à l'Overkill, et si elle se remet doucement d'une profonde dépression, elle a d'autres projets : en première ligne, un podcast militant féministe et antiraciste au sein du monde du metal qui est loin d'être aussi inclusif que certains voudraient le laisser paraître.
Date d'inscription : 21/06/2020
Messages : 236
Pseudo : k-ro
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : j'essaie de garder le cap mais ça fluctue
Multinicks : Eryn O'Hare / Ricardo Diaz / Clare Perkins / Ellie Munroe / Arthur Reed / Wade Lowell / Rafael Castillo / Janee Tiwari
Avatar : Freema Agyeman + miss-whostuff (av.) valtersen (gif)
(elior) but the sun is eclipsed by the moon F560e7de50119be3faa7221667eec0edc9b0d0f1
Age : 38 ans
Nationality : belge, résidente permanente américaine
Origins : Ghana, Iran
Status : aux prémices d'une relation amoureuse avec celui qu'elle considérait jusqu'alors comme son meilleur ami
Orientation : straight
Work : au merch / bar d'une salle de concert
Home adress : east village, manhattan
Communities : - the overkill
- the lift

Trigger : relations toxiques romantisées, viol
Warning : dépression, crises d'angoisse, abandonment issues

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.ivegot99problems.com/t3673-ann-let-there-be-rock#63426https://www.ivegot99problems.com/t3683-ask-anneke-van-asten#63427
Ann doit bien l’admettre : il ne devrait y avoir aucune raison de surréagir à ce point. Une adulte fonctionnelle de trente-huit ans comme elle devrait être capable de contenir ses larmes en public face à une peine de cœur, aussi, elle commence par se mordre violemment l’intérieur de la joue dans une vaine tentative de contenance. Elle ne connaît Elior que trop peu, suffisamment pour comprendre qu’il est quelqu’un de bien, mais clairement à son sens pas assez pour pouvoir se permettre de laisser s’écrouler toutes ses barrières de protection après moins de dix minutes seulement. Mais Elior a cette aura, Elior a cette présence, et tandis qu’il rapproche sa chaise de la sienne, Ann se sent soudainement en sécurité. D’un seul coup, elle comprend d’où Wes tient cette prévenance, cette douceur lorsqu’il s’agit d’apaiser ses angoisses : avec un frère de cœur comme celui-là, on ne peut finir autrement. Et puisque toutes ses pensées tournent en bouclent et reviennent sans arrêt à Wes, elle se retrouve en plein exercice respiratoire, focalisée sur le visage de son ami d’un soir à travers ses larmes, pour ne pas craquer. Elle l’écoute avec attention et se prend même à pouffer tristement entre deux sanglots réfrénés lorsque lui aussi lui parle de leur ami commun, le dénominateur qui les réunit tous les deux. You won’t lose him, l’en assure-t-il, et c’est la phrase de trop. Incapable d’articuler quoi que ce soit, la gorge douloureusement serrée, il ne lui en faut pas plus pour éclater en sanglots dans les bras d’Elior. Tant pis pour les autres clients, tant pis pour sa dignité.

Quelques secondes, peut-être quelques minutes passent sans qu’ils ne bougent, et lorsque finalement Anneke retrouve une respiration calme et la maîtrise de ses émotions, elle s’écarte lentement, gratifie Elior d’un remerciement silencieux, et conclut l’épisode par des résolutions plus raisonnables. « If you say so. I guess we both said things we didn’t mean tonight anyway, we just need to… to talk this through. » A cette pensée, la brune est parcourue d’un frisson d’effroi. La simple idée de communiquer ses sentiments ressemble à un parcours du combattant. Pourtant cette fois, Ann le sait : elle n’y échappera pas, les conséquences lui en seraient bien plus insupportable que la conversation en elle-même.

Dans tous les cas, il est temps de passer à autre chose : pour son bien, pour se changer les idées, mais aussi pour le bien d’Elior auprès de qui elle s’excuse d’ailleurs à nouveau. Elle lui adresse un sourire faiblard mais sincère lorsqu’il la reprend à nouveau à ce sujet et Ann s’essuie une dernière fois les yeux, effaçant les dernières traces de larmes de ses joues humides. « Thank you. », conclut-elle. Puis, pour enterrer le chapitre pour de bon, elle s’empare de la carte. « Are you kidding? We come here all the time! » Et par we, il n’est pas difficile de deviner ce qu’elle entend. « It’s the best sushi place in the East Village, so you can basically order anything, it will be, like, the best you’ve ever had. In New York, at least. » Pas qu’elle ait testé tous les sushis de la ville, mais Ann ne se lasse pas de cet endroit. Le serveur ne tarde pas à les interrompre, et plutôt que de demander un délai – elle s’est suffisamment fait remarquer, merci bien -, elle lance un regard complice à Elior. « Do you trust me? », lui demande-t-elle, et une fois assurée de sa réponse et les commandes passées, elle se tourne à nouveau vers son compagnon d’un soir : « I realise that I know nothing about you. How weird is that? Not a day has passed without hearing your name in the past two years or so, but we never got to, like, really meet, right? »
Contenu sponsorisé