Le Deal du moment : -40%
-40% Nike Air Zoom Pegasus 39 Premium
Voir le deal
77.97 €
Le Deal du moment : -25%
-25% Nike Air Max Genome – Chaussure pour Homme
Voir le deal
127.47 €


rp libre - petit meurtre au Palm Hôtel (cluedo)

3 participants
Invité
avatar

♛ Petit meurtre au Palm Hotel
Je regarde autour et la ville des péchés est froide et déserte. Personne pour me juger. Je ne peux voir clairement quand tu t'en vas. J'ai dit, ooh, je suis aveuglé par les lumières. Non, je ne peux dormir avant de sentir ton contact. J'ai dit, ooh, je sombre dans la nuit. Oh, quand je suis comme ça, tu es celle en qui j'ai confiance


▼▲▼

 Un hurlement raisonna dans l’hôtel ce jeudi la. Il raisonna dans les nombreux étages que possédaient l’hôtel. Même ceux qui faisaient une partie de tennis dans les terrains pouvaient l’entendre. Et même ceux qui profitaient de la chaleur d’un hammam levaient la tête quand le hurlement arriva à leurs oreilles. Quelque chose d’anormale arrivaient à l’hôtel 5 étoiles qui d’habitude étaient si tranquille. Ce hurlement avait quelque chose d’inhumain voir de réaliste. Et pourtant, c’était bien un humain qui l’avait poussé quand il l’avait découvert. C’est le raisonnement que tu fis quand tu sortis de l’ascenseur. Alarmé par le bruit et l’agitation qui se passaient dans les couloirs. Plusieurs personnes parlaient entre elles. D’autres livides, d’autre extrêmement curieuse.  Et toi dans l’histoire, tu étais totalement perdu. Quelqu’un avait du faire une farce. Tu ne voyais que ça pour que les gens te regardent choqués sans osé te barrer le passage. Pourtant, il y avait foule. Tu espérais que cette histoire n’était pas signé de ta jumelle June sinon elle t’entendrai parler. Ce n’était pas le jour où il fallait faire quelque chose. Aujourd’hui, tu devais recevoir de sacrés partenaires pour sublimer encore plus l’hôtel que tu dirigeais avec ta sœur. Sans compter, les VIP qui devraient arriver en début d’après midi pour un séjour tranquille loin des Hamptons.

Tu respiras en gardant ton calme légendaire. Tu devais te dépêcher pour régler cette histoire. Les bruits de couloirs t’avertis que ça se passait la où était mis la plus grande des piscines de l’hôtel. Il en comptait cinq et celle-ci était considéré comme la Cour des Rêves tellement elle resplendissait de charisme. Les gens venaient de loin pour profiter de cette piscine luxueuse dans un cadre magnifique. Et ça devait rester comme ça, éternellement. Tes employés te regardaient passé avec un mélange de je ne sais quoi. Ca devait être vraiment quelque chose pour que personne t’intercepte pour régler je ne sais quel affaire. Tu traversais les nombreux couloirs avant de sortir. Il faisait un temps splendide. Un temps idéal pour être dans une piscine et un Mojito en main par exemple. Tu salua dans signe de tête ceux qui partaient pour un cours privé de golf. Ici, tous vos rêves se réalisaient au Palm Hôtel. Même ceux les plus bizarres qui soit. Tu levais la tête quand tu vis une foule de personne devant l’emplacement de la piscine. Tu n’osas aucune résistance tellement les gens te laissaient passer. Ils savaient tous qui tu étais. Tu cherchais du regard une chevelure rousse  similaire à la tienne mais t’en rencontrais aucune. June t’es ou ?

Un détail attira ton attention et tes yeux s’agrandirent d’horreur. Au milieu de la magnifique piscine, il y avait un homme. Normal en soit si on n’exceptait la marre rouge qui l’entourait. Du sang. La piscine d’un bleu se transformait en rouge sang avec un corps par-dessus le marché. Bon dieu. Il y avait eu un meurtre ici. Chez toi. A ton hôtel familial. Depuis qu’il existait, il y en avait jamais eu. Et il fallait que June et toi reprenaient la succession pour que ça vous arrive. Et surtout aujourd’hui ! A côté, une femme accroupis tremblait de tous ses membres. C’était sans doute elle qui avait découvert ce corps. Tu entendais au loin, les sirènes de la police arriver. Des gens ont eu l’intelligence de les appeler. Un meurtre au Palm Hôtel, tu voyais déjà les grands titres au flash infos et sur les magazines. Tu transpirais et attendais qu’on t’achève.

CODAGE PAR AMATIS

Xiu Kang
Xiu Kang
To do list rp :
⧼ Jang-Mi ⧽ dangerous dance
Summary :
Enfant de Chine, né dans une famille dont le noyau centrale est la richesse et la réussite. Xiu Kang, petit fils du PDG de Huawei, pré-destiné à l’épauler dans sa société, il a préféré s’orienter dans l’immobilier. Soutenu seulement par ce même grand-père, il a décidé de faire ses adieux à son pays natal pour travailler à New-York-York, accompagné de Mei, celle qu’il se doit d’épouser, il gagne toujours un peu plus de temps, en espérant un jour trouver une autre solution.
Date d'inscription :
12/05/2022
Messages :
47
Pseudo :
nezusix, manon
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
présente mais rp irrégulièrement pour le moment
Multinicks :
yung-jae
Avatar :
Xu Kai (unravelgraph)
rp libre - petit meurtre au Palm Hôtel (cluedo)  Fiys-pfemme2
Age :
28 ans
Nationality :
chinois
Status :
en couple, en vue d’un mariage arrangé qu’il ne cautionne pas tellement.
Orientation :
hétérosexuel
Work :
gestionnaire locatif et propriétaire de biens luxueux
Home adress :
Dawson Circle, Staten Island
Communities :
le gotha, the lost planet, the lift, pegasus hill stables, les familles de dawson circle.
Trigger :
violences animales
Warning :
;
To do list rp : ⧼ Jang-Mi ⧽ dangerous dance
Summary : Enfant de Chine, né dans une famille dont le noyau centrale est la richesse et la réussite. Xiu Kang, petit fils du PDG de Huawei, pré-destiné à l’épauler dans sa société, il a préféré s’orienter dans l’immobilier. Soutenu seulement par ce même grand-père, il a décidé de faire ses adieux à son pays natal pour travailler à New-York-York, accompagné de Mei, celle qu’il se doit d’épouser, il gagne toujours un peu plus de temps, en espérant un jour trouver une autre solution.
Date d'inscription : 12/05/2022
Messages : 47
Pseudo : nezusix, manon
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : présente mais rp irrégulièrement pour le moment
Multinicks : yung-jae
Avatar : Xu Kai (unravelgraph)
rp libre - petit meurtre au Palm Hôtel (cluedo)  Fiys-pfemme2
Age : 28 ans
Nationality : chinois
Status : en couple, en vue d’un mariage arrangé qu’il ne cautionne pas tellement.
Orientation : hétérosexuel
Work : gestionnaire locatif et propriétaire de biens luxueux
Home adress : Dawson Circle, Staten Island
Communities : le gotha, the lost planet, the lift, pegasus hill stables, les familles de dawson circle.
Trigger : violences animales
Warning : ;

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.ivegot99problems.com/t7195-everything-is-fine-xiu-kang?nid=9#133436https://www.ivegot99problems.com/t7042-recherches-de-yung-jae-et-xiu-kanghttps://www.ivegot99problems.com/t7220-instagram-daeky#133649
petit meurtre au Palm Hôtel | with @Feyre Becker

Les jeudis, font partis pour la plupart d’une grande motivation. C’est pas encore le « saint vendredi » mais c’est un petit aperçu du bonheur d’arriver au week-end. Hors, de ton côté, c’était un jour banal. Tu aimais ton emploi, ta sœur avait la plupart des responsabilités, ce qui t’arrangerait plutôt bien. De toute manière, elle avait cette âme de leader bien au delà de ce que tu pouvais donner. Tu n’étais pas jalouse, parfois triste qu’elle soit autant impliqué dans l’entreprise depuis… cet incident. Tu te perdais généralement dans tes pensées pendant que tu t’occupais de la paperasse du spa de l’hôtel, et rien ne pouvait vraiment t’en sortir. Enfin, c’était sans compter cette horrible alerte, qui n’était rien d’autre.. qu’un cri humain ? Ton regard se perd à droite et à gauche, tu cherches alors une réponse autour de toi. Il semblerait que tout le monde soit aussi perdu que toi. Tu soupires, rangeant les papiers en cours dans la bannette et tu fermes à clef ton bureau. Tu croises l’un de tes employés, que tu tentes de rassurer, mais visiblement tu es toute aussi inquiète. Fort heureusement tu t’es toujours efforcée de masquer tes émotions sur ton visage, surtout lorsqu’il s’agissait du professionnel.

Automatiquement, tu cherches à joindre ta sœur sur ton téléphone ; tu l’as oublié dans le bureau. Tête de linotte, pas grave, vu le chemin que tu as commencé à faire, tu ne vas pas retourner en arrière. Mick voilà quelqu’un qui pourra t’aider, un employé. Tu sais ce qu’il se passe ? tu te plantes à ses côtés, dans ce fabuleux jardin d’eden où vous vous trouvez. {Négatif, Mlle Becker. J’ai cru voir votre sœur partir vers la piscine du haut.} tu poses alors ta main délicatement sur son épaule. June. Je vous l’ai déjà dis. Merci, je vais la rejoindre ! Tu avais horreur qu’on t’appelle par ton nom, tu n’avais que la trentaine et dans ta tête tu n’atteignais que rarement la vingtaine ! Tu n’avais jamais vraiment étais prête à être la « boss » de quelqu’un. Alors un hôtel.. Tu parcours les pièces du Palm le plus rapidement possible, avant de voir un attroupement. C’est ici penses-tu. Tu sautes au travers de la foule, demandant très sérieusement à ce que tout le monde recules, se disperses. Tu atteints enfin l’avant, et vois la scène. Feyre est présente, fixe, face à cette… scène d’horreur. Tu te retournes, et demande enfin très sérieusement, presque en colère, que tout le monde se disperse ! C’est pas possible… F-Feyre ! tu la rejoins au plus proche, attrapant son avant bras, tu as toujours eu besoin de son contact pour te rassurer. Comment faire ? tu saisis dans tes poches le petit talkie walkie qui vous sert à joindre les différents secteurs. Tu fais alors appel à la sécurité de l’hôtel, qu’on vienne justement clôturer le lieu, qu’aucun client ne puisse voir une seule couleur de la piscine. Putain, fallait que ça arrive avant le week-end souffles-tu, vous avez un pic de réservation pour les jours à venir, c’est triste comme événement, mais tu penses d’autant plus à la mauvaise critique qui pourrait tomber sur le Palm, le bébé chéri de la famille Becker.
Gabriel Cervantes
Gabriel Cervantes
To do list rp :
saoirse - www
clare - www
aickel - www
ana maría - www
rp cluedo - www
feyre - www
Summary :
Né à Nashville, Tennessee. Cadet d'une famille de cinq enfants, il est issu de l'avant-dernière grossesse de sa mère, qui de surcroît était gémellaire : il a ainsi une sœur jumelle prénommée Ana María, prunelle de ses yeux. Les finances de sa famille auront composées une principale préoccupation, jusqu'à ce que sa mère remporte le Powerball en 2007. A 14 ans, il déménage avec sa famille à New York, ville qu'il n'a guère quittée depuis.
Gabriel est un garçon au tempérament bienveillant et posé. Il est celui vers lequel on se tourne facilement lorsqu'on a un problème, l'ami qui vous offre une oreille attentive, le sensible qui ressent de plein fouet votre peine et fera tout pour l'amoindrir, comme celui qui est férocement heurté à la moindre parole épineuse à son égard. Sa timidité et son cruel manque de confiance en lui constituent un frein conséquent dans son évolution et épanouissement car il remet sans cesse en question ses décisions et aspirations. Fortement influençable, il ressent plus de sérénité à obéir aux règles qu'à suivre ce que son cœur lui dicte, ce qui ultimement, le positionne dans des situations peu enthousiasmantes.
Passionné de dessin, création et mode depuis tout petit, il a toutefois rapidement compris que ce qu'on attendait de lui était de ressembler davantage à ses frères et s'adonner à des centres d'intérêts notamment sportifs et endosser un rôle de dur à cuir. Il a dissimulé auprès de ses proches et amis ses multiples carnets de mode où il créait des tenues et s'autorisait à faire ce qu'il aimait au fond de son jardin secret, au sein duquel seule sa sœur était admise.
Quelques années après son déménagement à New York, au terme de son adolescence, il découvre le monde du Drag qui est une salutaire révélation pour lui. Le sentiment de ne pas avoir de place dans le monde est moins lourd à porter maintenant qu'il a enfin découvert une forme d'art qui correspond entièrement à ses envies et ses plaisirs, telle une réponse à ses plus intimes questions. Oser passer le pas de s'investir dans le Drag aura été sa plus grande fierté et sa plus grande source de bonheur, bien qu'aujourd'hui, il veille à avoir deux vies bien différentes : celle du Gabriel, l'ingénieur biomédical réservé et fiable, et celle de Bea, Drag éhontément sentimentale et pétillante. Bea est le diminutif de Beatitud, représentant à l'espagnol tout le soulagement, le bonheur et l'exutoire qu'il ressent quand il est sur scène, en show, en Drag. Il rêve de gagner sa vie du Drag et fait partie de shows depuis plusieurs années maintenant.
Gabriel c'est la lutte perpétuelle pour trouver sa voie et s'accepter tel qu'il est. Son esprit est gangréné de tant de notions de ce qu'il devrait être, de ce qu'on attend de lui, qu'il en est incapable de déterminer totalement sa réelle nature, par esprit de refoulement et par peur d'être rejeté en étant qui il est réellement. Cette situation alimente ses troubles anxiodépressifs.
Date d'inscription :
03/04/2022
Messages :
89
Pseudo :
eli
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
un par semaine, plus souvent le week-end
Multinicks :
aucun
Avatar :
tyler posey (zsiraflany)
rp libre - petit meurtre au Palm Hôtel (cluedo)  Oe2u
Age :
29 ans (25.05.93)
Nationality :
américaine
Origins :
mexicaines et italiennes
Religion :
élevé dans la religion catholique, il est toutefois athé
Status :
célibataire
Orientation :
il se cherche encore
Work :
ingénieur biomédical
Home adress :
le loft en face de celui de sa sœur Ana María, situé pas loin de la 5th avenue, à manhattan, midtown
Communities :
- the latinx
- the outpost
- lgbt center
Trigger :
cruauté sur les êtres vulnérables
Warning :
anxiété, dépression
To do list rp : saoirse - www
clare - www
aickel - www
ana maría - www
rp cluedo - www
feyre - www
Summary : Né à Nashville, Tennessee. Cadet d'une famille de cinq enfants, il est issu de l'avant-dernière grossesse de sa mère, qui de surcroît était gémellaire : il a ainsi une sœur jumelle prénommée Ana María, prunelle de ses yeux. Les finances de sa famille auront composées une principale préoccupation, jusqu'à ce que sa mère remporte le Powerball en 2007. A 14 ans, il déménage avec sa famille à New York, ville qu'il n'a guère quittée depuis.
Gabriel est un garçon au tempérament bienveillant et posé. Il est celui vers lequel on se tourne facilement lorsqu'on a un problème, l'ami qui vous offre une oreille attentive, le sensible qui ressent de plein fouet votre peine et fera tout pour l'amoindrir, comme celui qui est férocement heurté à la moindre parole épineuse à son égard. Sa timidité et son cruel manque de confiance en lui constituent un frein conséquent dans son évolution et épanouissement car il remet sans cesse en question ses décisions et aspirations. Fortement influençable, il ressent plus de sérénité à obéir aux règles qu'à suivre ce que son cœur lui dicte, ce qui ultimement, le positionne dans des situations peu enthousiasmantes.
Passionné de dessin, création et mode depuis tout petit, il a toutefois rapidement compris que ce qu'on attendait de lui était de ressembler davantage à ses frères et s'adonner à des centres d'intérêts notamment sportifs et endosser un rôle de dur à cuir. Il a dissimulé auprès de ses proches et amis ses multiples carnets de mode où il créait des tenues et s'autorisait à faire ce qu'il aimait au fond de son jardin secret, au sein duquel seule sa sœur était admise.
Quelques années après son déménagement à New York, au terme de son adolescence, il découvre le monde du Drag qui est une salutaire révélation pour lui. Le sentiment de ne pas avoir de place dans le monde est moins lourd à porter maintenant qu'il a enfin découvert une forme d'art qui correspond entièrement à ses envies et ses plaisirs, telle une réponse à ses plus intimes questions. Oser passer le pas de s'investir dans le Drag aura été sa plus grande fierté et sa plus grande source de bonheur, bien qu'aujourd'hui, il veille à avoir deux vies bien différentes : celle du Gabriel, l'ingénieur biomédical réservé et fiable, et celle de Bea, Drag éhontément sentimentale et pétillante. Bea est le diminutif de Beatitud, représentant à l'espagnol tout le soulagement, le bonheur et l'exutoire qu'il ressent quand il est sur scène, en show, en Drag. Il rêve de gagner sa vie du Drag et fait partie de shows depuis plusieurs années maintenant.
Gabriel c'est la lutte perpétuelle pour trouver sa voie et s'accepter tel qu'il est. Son esprit est gangréné de tant de notions de ce qu'il devrait être, de ce qu'on attend de lui, qu'il en est incapable de déterminer totalement sa réelle nature, par esprit de refoulement et par peur d'être rejeté en étant qui il est réellement. Cette situation alimente ses troubles anxiodépressifs.
Date d'inscription : 03/04/2022
Messages : 89
Pseudo : eli
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : un par semaine, plus souvent le week-end
Multinicks : aucun
Avatar : tyler posey (zsiraflany)
rp libre - petit meurtre au Palm Hôtel (cluedo)  Oe2u
Age : 29 ans (25.05.93)
Nationality : américaine
Origins : mexicaines et italiennes
Religion : élevé dans la religion catholique, il est toutefois athé
Status : célibataire
Orientation : il se cherche encore
Work : ingénieur biomédical
Home adress : le loft en face de celui de sa sœur Ana María, situé pas loin de la 5th avenue, à manhattan, midtown
Communities : - the latinx
- the outpost
- lgbt center

Trigger : cruauté sur les êtres vulnérables
Warning : anxiété, dépression

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.ivegot99problems.com/t6874-gabriel-condragulationshttps://www.ivegot99problems.com/t6939-instagram-bea_#130397
Je séjournais au Palm Hotel quelques jours dans le cadre d'un événement promouvant les droits LGBT+, au cours duquel des performances de Drag Queens auraient lieu. Par mes quelques relations, mes fréquentations et ma popularité ascendante sous les traits de mon alter ego drag, Bea, j'avais été convié à m'associer à d'autres artistes pour récolter des fonds. Il s'agissait de la première fois que j'allais œuvrer pour une cause et honnêtement, j'étais à la fois enthousiaste et nerveux. Bien heureusement, en Drag, je ne redoutais rien. Bea me permettait de m'exprimer enfin et j'étais intimement convaincu que j'apprendrais beaucoup de cette expérience. Par ailleurs, je trépignais d'impatience de rencontrer les autres Drag Queens qui participeraient à ces spectacles et de pouvoir échanger voire performer avec elles.

Cela faisait moins d'une journée que j'avais posé mes nombreuses valises - chargées de costumes et accessoires pour les spectacles - dans la chambre d'hôtel que l'on m'avait réservé des plus époustouflantes par son côté luxueux. Ma famille était certes riche depuis que ma mère avait remporté une impressionnante somme d'argent à un jeu du hasard, cela ne changeait pas que nous provenions initialement d'un milieu très modeste, voire pauvre, et que nous n'avions jamais vécu dans l'excès. La prospérité dans laquelle vivaient désormais les Cervantes rimait majoritairement avec aisance de vie et nous avions toujours gardé les pieds sur terre en menant une vie simple où le labeur et le mérite primaient. Cependant, pour l'occasion, cela n'était assurément pas déplaisant de rester dans cette chambre d'hôtel.

J'étais encore en Drag lorsque un hurlement effroyable me parvint. Le cri était si épouvantable qu'il me donnait l'impression de me transperçait l'échine et un frisson parcourut l'entier de mon corps. Intrigué et effaré, je quittais ma résidence de quelques jours pour chercher la raison de cette alarme. Je suivais les quelques pas précipitées, faisant fi des regards un peu interloqués que je pouvais recevoir, puis me retrouvais à la Cour des Rêves. La piscine d'ordinaire bleutée prenait exponentiellement une teinte écarlate, du au sang de la victime qui flottait, face cachée, bras ballants, au milieu de la piscine. Je me stoppais derechef, abasourdi, et d'une main tremblotante, attrapais mon téléphone pour appeler les secours.

Expliquer aux intervenants de première ligne ce qui s'était passé s'avérait des plus laborieux, mais ils me promettaient déployer une équipe en urgence. Dans l'intervalle, de plus en plus de monde s'était agglutiné autour de la piscine, dont les jumelles Becker, propriétaires et gérantes de l'établissement. Je me rapprochais du duo, adressant : "Vous savez qui c'est ?" Je me rendais compte après coup qu'elles allaient possiblement ne pas me reconnaître en tant que Bea, à moins que le timbre de ma voix me trahisse.
Invité
avatar

Le Palm Hôtel, ce n'était pas qu'un point de rendez-vous. Cet hôtel avait sa réputation, une grande famille qui se passait les lieux de génération en génération, et prospect. C'était un lieu que Lukas fréquentait souvent, non pas parce qu'il connaissait celles qui le dirige. Mais parce qu'on venait souvent pour le tennis, le spa et encore divers activités qu'ils pouvaient proposer. Ce week-end, c'était un tournoi de poker, qui s'offrait à lui. Rien de bien gigantesque, l'organisation se faisait seulement entre amis, un cercle très fermé, qui était conviés.

Un week-end où ils avaient réservé quelques chambres, où le jour, ils profiteraient de l'activité de l'hôtel et la nuit, ils joueraient jusqu'à plus d'heures, sans jeu d'argent, bien sûr, chacun connaissait la situation de Lukas. Ce week-end, son portable était coupé de tout, du boulot, de ces connaissances. Ils étaient arrivés en groupe limitant le nombre de voitures stationnaient sur le parking de l'hôtel. Lukas comme tous les autres qui l'avaient accompagné, avait entendu parlé de la nouvelle piscine mise à disposition. Quelques brasses, dans une eau bleue, ça laissait rêveur non ? Enfin, c'est ce qu'ils avaient tous en tête. Inonder la piscine de leur présence. On pouvait dire qu'ils étaient loin de passer inaperçue, à se défier ou qui coulera l'autre, un vrai débat d'intelligence.

Ce genre de jeu animait Lukas, que sur un très court temps. La soif s'emparait de lui, il était bien plus tenté d'aller au bar avec ces couleurs alléchantes que de jouer à patauger dans la mare. Il s'avança vers celui-ci, commander un cocktail, peu sucré de préférence. Il devait bien avouer que le barman était réactif à peine quelques minutes, Lukas sirotait déjà sa boisson entre les mains. Quand des cris se faisaient entendre. Il se demandait si on n'était pas en train d'égorger quelqu'un. Au vu de la puissance des cris, qui l'obliger à se boucher les oreilles. Il était prêt à gueuler de se la fermer, quand il suivit le regard de tout le monde. Ce corps qui se promenait dans l'eau, inerte. Mais comment ? Il sentait la nausée et dégoût le prendre. Ce n'était pas dur de penser, qu'il y a quelques secondes, ils partageaient la même eau.

Les questions se succédaient à la panique, et puis vient la curiosité. Quand Lukas rejoignait le petit groupe qui se formait pas loin. « La victime ou le coupable ? ». Il répondait seulement à la question de celui/celle qui l'avait posé. Et oui c'était du sarcasme. L’étudiant d'un regard, l'image ne collait pas à la voix. « Il a peut-être laissé une carte de visite avec son identité dans son minuscule maillot de bain ». Lukas laissa un regard sur les deux propriétaires et la drag Queen. Oui, ça en était bien une ? « La suite c'est quoi ? » Bien sûr c'était même logique, quel week-end de merde, il allait sans souvenir. « Au fait, sympa le costume !»
Love Bryce
Love Bryce
To do list rp :
prénom nom - www
Summary :
Love a grandit en Australie, dans une famille aimante. Elle est la deuxième enfants de ses parents. Vers l'âge de douze ans, elle perds son frère dans un accident de bus alors qu'il devait se rendre à une compétition de football. Le monde s'écroule et elle doit composer sa nouvelle vie sans lui. C'est lors de ses dix huit ans qu'elle décide de partir à Brisbane (ville plus grande que Laidley), afin de se former en fleuristerie. Un métier qui la passionne et la fait vibrer. Elle est prise dans une grande boutique et travail pour des événements prestigieux. Vers ses vingt et un ans, diplômée, elle intègre pleinement l'équipe de la boutique et retrouve l'ancien meilleur ami de son frère. Ils se remémorent les bons souvenirs de leur enfance et finissent par déraper. Le lendemain, il a totalement disparut et comprends que ce n'était qu'un coup d'un soir, pourtant elle est totalement amoureuse de lui depuis bien longtemps. Love continue son train de vie et réalise bien vite qu'elle est enceinte, elle est heureuse de cette nouvelle et compte garder l'enfant. Malheureusement pour elle, alors qu'elle est en charge de fermer le magasin, un homme l'agresse et la laisse pour morte au fond d'une ruelle. Suite à cette agression c'est la descente aux enfers, elle tente de lutter avec elle-même, mais la perte de ce petit bébé fini de l'achever et elle tente de mettre fin à ses jours lors de son vingt cinquième anniversaire. Prise en charge dans une unité spécialisé, Love se remet de jour en jour et décide à sa sortie de quitter Brisbane pour Bowen. Elle y fait la rencontre d'une jeune patronne qui voit en elle une talentueuse fleuriste. Sans vraiment le vouloir, Love est également entraîné dans un shooting photo et c'est la révélation. Elle enchaîne les séances photo qui lui font du bien et l'aide à accepter son corps. Love garde tout de même un pied dans sa passion principale et décide de quitter l'Australie pour les Etats-Unis afin de continuer de jouir de ses deux passions.
Date d'inscription :
18/05/2022
Messages :
92
Pseudo :
Neptune
Player's pronoun :
Elle
Rythme de rp :
Tranquille
Multinicks :
/
Avatar :
Emily Didonato + moi
rp libre - petit meurtre au Palm Hôtel (cluedo)  A2sm
Age :
28 ans (21 décembre)
Nationality :
Australienne
Origins :
/
Religion :
crois aux énergies de la nature
Status :
Elle est maintenant convaincu, elle aime Yung-Jae
Orientation :
Hétérosexuelle et très fleur bleue
Work :
Fleuriste & mannequin à ses heures perdues
Home adress :
Staten Island
Communities :
Club des Wonder Woman
Trigger :
/
Warning :
Fausse couche, viol, tentative de suicide
To do list rp : prénom nom - www
Summary : Love a grandit en Australie, dans une famille aimante. Elle est la deuxième enfants de ses parents. Vers l'âge de douze ans, elle perds son frère dans un accident de bus alors qu'il devait se rendre à une compétition de football. Le monde s'écroule et elle doit composer sa nouvelle vie sans lui. C'est lors de ses dix huit ans qu'elle décide de partir à Brisbane (ville plus grande que Laidley), afin de se former en fleuristerie. Un métier qui la passionne et la fait vibrer. Elle est prise dans une grande boutique et travail pour des événements prestigieux. Vers ses vingt et un ans, diplômée, elle intègre pleinement l'équipe de la boutique et retrouve l'ancien meilleur ami de son frère. Ils se remémorent les bons souvenirs de leur enfance et finissent par déraper. Le lendemain, il a totalement disparut et comprends que ce n'était qu'un coup d'un soir, pourtant elle est totalement amoureuse de lui depuis bien longtemps. Love continue son train de vie et réalise bien vite qu'elle est enceinte, elle est heureuse de cette nouvelle et compte garder l'enfant. Malheureusement pour elle, alors qu'elle est en charge de fermer le magasin, un homme l'agresse et la laisse pour morte au fond d'une ruelle. Suite à cette agression c'est la descente aux enfers, elle tente de lutter avec elle-même, mais la perte de ce petit bébé fini de l'achever et elle tente de mettre fin à ses jours lors de son vingt cinquième anniversaire. Prise en charge dans une unité spécialisé, Love se remet de jour en jour et décide à sa sortie de quitter Brisbane pour Bowen. Elle y fait la rencontre d'une jeune patronne qui voit en elle une talentueuse fleuriste. Sans vraiment le vouloir, Love est également entraîné dans un shooting photo et c'est la révélation. Elle enchaîne les séances photo qui lui font du bien et l'aide à accepter son corps. Love garde tout de même un pied dans sa passion principale et décide de quitter l'Australie pour les Etats-Unis afin de continuer de jouir de ses deux passions.
Date d'inscription : 18/05/2022
Messages : 92
Pseudo : Neptune
Player's pronoun : Elle
Rythme de rp : Tranquille
Multinicks : /
Avatar : Emily Didonato + moi
rp libre - petit meurtre au Palm Hôtel (cluedo)  A2sm
Age : 28 ans (21 décembre)
Nationality : Australienne
Origins : /
Religion : crois aux énergies de la nature
Status : Elle est maintenant convaincu, elle aime Yung-Jae
Orientation : Hétérosexuelle et très fleur bleue
Work : Fleuriste & mannequin à ses heures perdues
Home adress : Staten Island
Communities : Club des Wonder Woman
Trigger : /
Warning : Fausse couche, viol, tentative de suicide

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateur
Mes cousines m'avaient demandées de prendre en charge le fleurissement de l'hôtel et surtout de créer un mur de roses blanche dans au niveau de l'accueil. Je savais que des personnes influentes devaient mettre les pieds dans le lieu d'ici peu. J'attrapais l'escabeau pour monter un peu plus en hauteur afin de piquer les roses dans la mousse que j'avais soigneusement installé pour créer l'effet escompté. Ma patronne voyait d'un très bonne œil se partenariat et bien que, se soit toujours ma personne qui soit demandé, elle s'en accommodée et fournissait tout ce dont j'avais besoin.

J'allais piquer une nouvelle rose lorsqu'un crie se mit à retentir dans l'ensemble du Palm Hôtel, je manquais de tomber et je me rattrapais de justesse au métal froid de l'escabeau. Je regardais autour de moi, ne comprenant pas ce qui était entrain de se produire et soudainement, une foule sortait de partout. L'ascenseur, les escaliers, le calme qui régnait quelques secondes plus tôt venait d'être remplaçait par les chuchotements. Toujours en hauteur, des brides de conversation était entrain d'arriver à mes oreilles, un corps, la piscine, du sang...

Mes membres se glacèrent tandis que mes mains commençaient à trembler, j'entendais le nom de Feyre et June et je priais intérieurement que ça ne soit pas l'une d'elle. Je descendais de mon escabeau avant de me mettre à courir vers la piscine où le drame semblait avoir eu lieu. Je poussais doucement les gens pour me frayer un chemin et y être au plus vite.

Je me stoppais soudainement face à cette piscine dont le rouge avait remplacé le bleu habituel. L'homme gisait sur le ventre et tout le monde le fixait semblant y aller de sa théorie. Un meurtre, un suicide, un accident ? Je m'accroupis essayant de garder un maximum de contrôle sur moi-même, qu'est-ce qu'il fallait faire à présent ? Je ne pouvais quitter cet homme des yeux détaillant au maximum la scène. « Il a peut-être laissé une carte de visite avec son identité dans son minuscule maillot de bain ». Je relevais la tête remarquant que, cet homme était encore capable de faire du sarcasme dans une situation aussi grave. La sécurité de l'hôtel arriva pour délimiter un périmètre et me força à me relever et m'éloigner au maximum.
Invité
avatar

♛ Petit meurtre au Palm Hotel
Je regarde autour et la ville des péchés est froide et déserte. Personne pour me juger. Je ne peux voir clairement quand tu t'en vas. J'ai dit, ooh, je suis aveuglé par les lumières. Non, je ne peux dormir avant de sentir ton contact. J'ai dit, ooh, je sombre dans la nuit. Oh, quand je suis comme ça, tu es celle en qui j'ai confiance


▼▲▼

L’impensable venait de tombé. Tu regardais la couleur océan se transformé en une mer rouge. Chaque seconde, t’avais l’impression que la piscine se remplissait du sang de la victime. Car c’était ça l’impensable. La chose qu’on voit que dans les films ou séries policière et on imaginait dans les romans policiers. Un meurtre. Il y avait eu meurtre à ton hôtel et tu frissonnais d’angoisse. Ce meurtre te rappela celui de Rhys et du bébé que tu aurais du mettre au monde. Le monde autour t’effaça rapidement ce souvenir douloureux de ta vie. Te rappelant que depuis l’existence du Palm Hôtel, soit depuis des générations des Beckers, c’était la première fois qu’on retrouvait un cadavre dans une de ses piscines. Et il fallait que June et toi le dirigent pour que ça arrive. Cette dernière arriva en te prenant l’avant bras aussi abasourdis que toi. Tu regardais cet homme flotter sur une de tes piscines tandis que tu entendis sa voix lointaine appeler toute l’équipe de sécurité et tous les autres secteurs. Le Palm Hôtel devait être bouclé. Sur le plus mauvais des week end en plus. June te le reconfirma. « On est dans la merde June… mais on va gérée ça toute les deux d’accord ? Ce n’est pas ça qui va nous faire mal ok ? » Tu la regardais droit dans les yeux pour te convaincre que vous étiez plus forte qu’un meurtre.

Autour de toi, les gens se bousculaient pour voir le cadavre flotté. La sécurité arriva. Tu lanças un « Rendez-vous au bar Nox, une tournée générale gratuite vous sera offert. » et les gens partirent. L’alcool gratuit faisait des miracles. Au moins, une moitié partis en laissant peu de monde autour de la piscine. T’entendis quelqu’un demander si on savait l’identité de la personne. Un sarcasme lui répondit avant que tu n’es eu le temps de dire quelque chose. Si la première tu semblais la reconnaitre même si tu avais du rêver, ce sarcasme la tu le connaissais bien. Dans ce genre de situation, il fallait garder son sang froid. « Non mais il semble être un homme d’affaire vu le costume qu’il a. » Tu jetas un regard du cadavre à Lukas. De loin, tu ne reconnaissais pas celle qui était dans la piscine. Peut être qu’en le repêchant, tu seras son identité. T’avais la mémoire facile des prénoms. « June, tu devrais emmener ton copain s’acheter des lunettes au lieu d’effrayer nos invités par son sarcasme. » Zen Feyre. Stressé ne servait à rien. Tu levas la tête, vie dans ta ligne de mire une drag queen, le fils Wright comme tu l’avais douté. Une femme en étant de choc s’était accroupi pas très loin. Tu voulais la rassurer mais l’agent de sécurité la fis se relevé. T’allas quand même la voir. Rassurer tout le monde était la première étape. Il fallait juste que ça marche. « Est-ce que sa va ? On gère la situation. Ne vous inquiétez pas, la police va arriver. On n’a rien à craindre. » Tu lançais un regard d’avertissement à Lukas pour éviter qu’il ne te sorte un dis ça plutôt à la victime. La pensée que le criminel était encore présent chez toi fila dans ton esprit. Non. T’étais en sécurité. On te dit que la police était arrivée. Tu cherchas le contact de ta jumelle. Rassurant. « La police On va laisser ça à la police a moins que l’un de vous avez l’âme d’un Sherlock Holmes ? » Humour. Détendre l’atmosphère. Cette histoire allait vous rendre chèvre mais vous allez y arriver. Il le fallait !


CODAGE PAR AMATIS



Xiu Kang
Xiu Kang
To do list rp :
⧼ Jang-Mi ⧽ dangerous dance
Summary :
Enfant de Chine, né dans une famille dont le noyau centrale est la richesse et la réussite. Xiu Kang, petit fils du PDG de Huawei, pré-destiné à l’épauler dans sa société, il a préféré s’orienter dans l’immobilier. Soutenu seulement par ce même grand-père, il a décidé de faire ses adieux à son pays natal pour travailler à New-York-York, accompagné de Mei, celle qu’il se doit d’épouser, il gagne toujours un peu plus de temps, en espérant un jour trouver une autre solution.
Date d'inscription :
12/05/2022
Messages :
47
Pseudo :
nezusix, manon
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
présente mais rp irrégulièrement pour le moment
Multinicks :
yung-jae
Avatar :
Xu Kai (unravelgraph)
rp libre - petit meurtre au Palm Hôtel (cluedo)  Fiys-pfemme2
Age :
28 ans
Nationality :
chinois
Status :
en couple, en vue d’un mariage arrangé qu’il ne cautionne pas tellement.
Orientation :
hétérosexuel
Work :
gestionnaire locatif et propriétaire de biens luxueux
Home adress :
Dawson Circle, Staten Island
Communities :
le gotha, the lost planet, the lift, pegasus hill stables, les familles de dawson circle.
Trigger :
violences animales
Warning :
;
To do list rp : ⧼ Jang-Mi ⧽ dangerous dance
Summary : Enfant de Chine, né dans une famille dont le noyau centrale est la richesse et la réussite. Xiu Kang, petit fils du PDG de Huawei, pré-destiné à l’épauler dans sa société, il a préféré s’orienter dans l’immobilier. Soutenu seulement par ce même grand-père, il a décidé de faire ses adieux à son pays natal pour travailler à New-York-York, accompagné de Mei, celle qu’il se doit d’épouser, il gagne toujours un peu plus de temps, en espérant un jour trouver une autre solution.
Date d'inscription : 12/05/2022
Messages : 47
Pseudo : nezusix, manon
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : présente mais rp irrégulièrement pour le moment
Multinicks : yung-jae
Avatar : Xu Kai (unravelgraph)
rp libre - petit meurtre au Palm Hôtel (cluedo)  Fiys-pfemme2
Age : 28 ans
Nationality : chinois
Status : en couple, en vue d’un mariage arrangé qu’il ne cautionne pas tellement.
Orientation : hétérosexuel
Work : gestionnaire locatif et propriétaire de biens luxueux
Home adress : Dawson Circle, Staten Island
Communities : le gotha, the lost planet, the lift, pegasus hill stables, les familles de dawson circle.
Trigger : violences animales
Warning : ;

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.ivegot99problems.com/t7195-everything-is-fine-xiu-kang?nid=9#133436https://www.ivegot99problems.com/t7042-recherches-de-yung-jae-et-xiu-kanghttps://www.ivegot99problems.com/t7220-instagram-daeky#133649
petit meurtre au Palm Hôtel | with @Feyre Becker


Tu n’arrivais pas à y croire, un meurtre dans votre hôtel. Il fallait bien ça pour surpasser une crise non ? Et à la fois, ça ne t’effrayait même pas réellement, sûrement le fait de te sentir entouré qui te donnait cette impression. Tu écoutais autour de toi toutes les paroles aussi diverses soient-elles ; puis à croire que tous vos contacts étaient présents au Palm ce jour là. Que ce soit votre cousine, vos amis ou encore des connaissances. Tu t ‘étais installée dans ta bulle, réfléchissant à comment pourrait évoluer la scène. Feyre avait trouvé l’astuce de l’appât à l’alcool, ce qui n’était pas une mauvaise idée. Tu soupires avant de partager tes pensées. Je suis pas Sherlock, mais j’aimerai bien connaître l’identité du tueur. Tu regardait autour de toi, la même idée que ta sœur, celle que le tueur était sûrement présent, hantait tes pensées.

Tu te retournes vers Lukas, qui est très étrange, comment faire autant d’humour sur un cadavre ? Quoi que, c’était pas plus mal. Mais quand même. Tu es le plus proche de l’homme, ne serais-tu pas impliqué ? Demandes-tu, très cash. Avant de rire, lorsque tu sens que l’atmosphère est devenue encore plus lourde avec ton accusation bien bancale. Je rigolais, ça va de soit ! à creuser !


So sorry pour l’attente, je fais petit comme on l’avait dit rp libre - petit meurtre au Palm Hôtel (cluedo)  36146562
Gabriel Cervantes
Gabriel Cervantes
To do list rp :
saoirse - www
clare - www
aickel - www
ana maría - www
rp cluedo - www
feyre - www
Summary :
Né à Nashville, Tennessee. Cadet d'une famille de cinq enfants, il est issu de l'avant-dernière grossesse de sa mère, qui de surcroît était gémellaire : il a ainsi une sœur jumelle prénommée Ana María, prunelle de ses yeux. Les finances de sa famille auront composées une principale préoccupation, jusqu'à ce que sa mère remporte le Powerball en 2007. A 14 ans, il déménage avec sa famille à New York, ville qu'il n'a guère quittée depuis.
Gabriel est un garçon au tempérament bienveillant et posé. Il est celui vers lequel on se tourne facilement lorsqu'on a un problème, l'ami qui vous offre une oreille attentive, le sensible qui ressent de plein fouet votre peine et fera tout pour l'amoindrir, comme celui qui est férocement heurté à la moindre parole épineuse à son égard. Sa timidité et son cruel manque de confiance en lui constituent un frein conséquent dans son évolution et épanouissement car il remet sans cesse en question ses décisions et aspirations. Fortement influençable, il ressent plus de sérénité à obéir aux règles qu'à suivre ce que son cœur lui dicte, ce qui ultimement, le positionne dans des situations peu enthousiasmantes.
Passionné de dessin, création et mode depuis tout petit, il a toutefois rapidement compris que ce qu'on attendait de lui était de ressembler davantage à ses frères et s'adonner à des centres d'intérêts notamment sportifs et endosser un rôle de dur à cuir. Il a dissimulé auprès de ses proches et amis ses multiples carnets de mode où il créait des tenues et s'autorisait à faire ce qu'il aimait au fond de son jardin secret, au sein duquel seule sa sœur était admise.
Quelques années après son déménagement à New York, au terme de son adolescence, il découvre le monde du Drag qui est une salutaire révélation pour lui. Le sentiment de ne pas avoir de place dans le monde est moins lourd à porter maintenant qu'il a enfin découvert une forme d'art qui correspond entièrement à ses envies et ses plaisirs, telle une réponse à ses plus intimes questions. Oser passer le pas de s'investir dans le Drag aura été sa plus grande fierté et sa plus grande source de bonheur, bien qu'aujourd'hui, il veille à avoir deux vies bien différentes : celle du Gabriel, l'ingénieur biomédical réservé et fiable, et celle de Bea, Drag éhontément sentimentale et pétillante. Bea est le diminutif de Beatitud, représentant à l'espagnol tout le soulagement, le bonheur et l'exutoire qu'il ressent quand il est sur scène, en show, en Drag. Il rêve de gagner sa vie du Drag et fait partie de shows depuis plusieurs années maintenant.
Gabriel c'est la lutte perpétuelle pour trouver sa voie et s'accepter tel qu'il est. Son esprit est gangréné de tant de notions de ce qu'il devrait être, de ce qu'on attend de lui, qu'il en est incapable de déterminer totalement sa réelle nature, par esprit de refoulement et par peur d'être rejeté en étant qui il est réellement. Cette situation alimente ses troubles anxiodépressifs.
Date d'inscription :
03/04/2022
Messages :
89
Pseudo :
eli
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
un par semaine, plus souvent le week-end
Multinicks :
aucun
Avatar :
tyler posey (zsiraflany)
rp libre - petit meurtre au Palm Hôtel (cluedo)  Oe2u
Age :
29 ans (25.05.93)
Nationality :
américaine
Origins :
mexicaines et italiennes
Religion :
élevé dans la religion catholique, il est toutefois athé
Status :
célibataire
Orientation :
il se cherche encore
Work :
ingénieur biomédical
Home adress :
le loft en face de celui de sa sœur Ana María, situé pas loin de la 5th avenue, à manhattan, midtown
Communities :
- the latinx
- the outpost
- lgbt center
Trigger :
cruauté sur les êtres vulnérables
Warning :
anxiété, dépression
To do list rp : saoirse - www
clare - www
aickel - www
ana maría - www
rp cluedo - www
feyre - www
Summary : Né à Nashville, Tennessee. Cadet d'une famille de cinq enfants, il est issu de l'avant-dernière grossesse de sa mère, qui de surcroît était gémellaire : il a ainsi une sœur jumelle prénommée Ana María, prunelle de ses yeux. Les finances de sa famille auront composées une principale préoccupation, jusqu'à ce que sa mère remporte le Powerball en 2007. A 14 ans, il déménage avec sa famille à New York, ville qu'il n'a guère quittée depuis.
Gabriel est un garçon au tempérament bienveillant et posé. Il est celui vers lequel on se tourne facilement lorsqu'on a un problème, l'ami qui vous offre une oreille attentive, le sensible qui ressent de plein fouet votre peine et fera tout pour l'amoindrir, comme celui qui est férocement heurté à la moindre parole épineuse à son égard. Sa timidité et son cruel manque de confiance en lui constituent un frein conséquent dans son évolution et épanouissement car il remet sans cesse en question ses décisions et aspirations. Fortement influençable, il ressent plus de sérénité à obéir aux règles qu'à suivre ce que son cœur lui dicte, ce qui ultimement, le positionne dans des situations peu enthousiasmantes.
Passionné de dessin, création et mode depuis tout petit, il a toutefois rapidement compris que ce qu'on attendait de lui était de ressembler davantage à ses frères et s'adonner à des centres d'intérêts notamment sportifs et endosser un rôle de dur à cuir. Il a dissimulé auprès de ses proches et amis ses multiples carnets de mode où il créait des tenues et s'autorisait à faire ce qu'il aimait au fond de son jardin secret, au sein duquel seule sa sœur était admise.
Quelques années après son déménagement à New York, au terme de son adolescence, il découvre le monde du Drag qui est une salutaire révélation pour lui. Le sentiment de ne pas avoir de place dans le monde est moins lourd à porter maintenant qu'il a enfin découvert une forme d'art qui correspond entièrement à ses envies et ses plaisirs, telle une réponse à ses plus intimes questions. Oser passer le pas de s'investir dans le Drag aura été sa plus grande fierté et sa plus grande source de bonheur, bien qu'aujourd'hui, il veille à avoir deux vies bien différentes : celle du Gabriel, l'ingénieur biomédical réservé et fiable, et celle de Bea, Drag éhontément sentimentale et pétillante. Bea est le diminutif de Beatitud, représentant à l'espagnol tout le soulagement, le bonheur et l'exutoire qu'il ressent quand il est sur scène, en show, en Drag. Il rêve de gagner sa vie du Drag et fait partie de shows depuis plusieurs années maintenant.
Gabriel c'est la lutte perpétuelle pour trouver sa voie et s'accepter tel qu'il est. Son esprit est gangréné de tant de notions de ce qu'il devrait être, de ce qu'on attend de lui, qu'il en est incapable de déterminer totalement sa réelle nature, par esprit de refoulement et par peur d'être rejeté en étant qui il est réellement. Cette situation alimente ses troubles anxiodépressifs.
Date d'inscription : 03/04/2022
Messages : 89
Pseudo : eli
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : un par semaine, plus souvent le week-end
Multinicks : aucun
Avatar : tyler posey (zsiraflany)
rp libre - petit meurtre au Palm Hôtel (cluedo)  Oe2u
Age : 29 ans (25.05.93)
Nationality : américaine
Origins : mexicaines et italiennes
Religion : élevé dans la religion catholique, il est toutefois athé
Status : célibataire
Orientation : il se cherche encore
Work : ingénieur biomédical
Home adress : le loft en face de celui de sa sœur Ana María, situé pas loin de la 5th avenue, à manhattan, midtown
Communities : - the latinx
- the outpost
- lgbt center

Trigger : cruauté sur les êtres vulnérables
Warning : anxiété, dépression

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.ivegot99problems.com/t6874-gabriel-condragulationshttps://www.ivegot99problems.com/t6939-instagram-bea_#130397
Un rictus s'imposa sur mes lippes lorsqu'un jeune homme me demanda si ma question était orientée vers l'identité du tueur ou bien de la victime. En premier lieu, j'avais bien entendu songé au corps inerte flottant dans un macabre halo carmin tranchant avec le bleu initial de la piscine ; je n'avais même pas effectué le saut de cette déduction vers l'assassinat. Je m'entendais répondre entre mes lèvres, le cœur tambourinant en réaction à cette scène morbide : "De la victime." Le brun joua d'un sarcasme auquel je m'abstins de répondre. Une invitation à une tournée gratuite dilua la masse de badauds qui s'était accumulée autour du drame mais je ne pouvais me résoudre à tourner les talons, attiré par ce cadre tragique. « Non mais il semble être un homme d’affaire vu le costume qu’il a. » J'avais besoin d'en savoir davantage sur les circonstances de cette fatalité, qui s'imposait de plus en plus en moi tel un meurtre. En effet, la personne avait dû être brièvement blessée avant d'atterrir dans cette piscine luxueuse. « On l'a peut-être tué pour son argent ou son influence, » je supposais. "Je suis pas Sherlock, mais j’aimerai bien connaître l’identité du tueur." Les agents de sécurité commençait à sécuriser le périmètre de la scène pour les futurs enquêteurs affecté à ce dossier.

"Tu es le plus proche de l’homme, ne serais-tu pas impliqué ?" Ton regard se leva rapidement vers June qui s'adressait à l'homme sarcastique. L'angoisse s'instaura crescendo en toi : si vous veniez à vous accuser les uns les autres, il n'était peut-être pas bon de rester sur les lieux du crime. De plus, tu étais présentement en drag queen et n'avais assurément pas envie que ta véritable identité soit révélée si l'on venait à te soupçonner d'avoir attaqué mortellement cet inconnu. Dans tous les cas, l'attitude du garçon était tout de même déplacée selon toi, vu les circonstances, ce qui pouvait aisément laisser place au doute sur son implication, à moins que ce soit pour lui une façon de gérer les émotions invoquées par ces scènes marquantes. "Je rigolais, ça va de soit !" "Peut-être que vous allez pouvoir vous rappeler de l'identité de la victime quand elle sera repêchée," je faisais. Son visage était encore masqué dans l'eau, seule sa silhouette pouvait éventuellement donner des indices sur qui venait de perdre la vie dans cet hôtel paradisiaque. Je considérais quelques instants les personnes m'environnant. "L'arme ne doit pas être très loin non plus, non ?" A moins que le tueur la porte encore sur lui ? Ou l'ait dissimulé dans ses affaires ou dans les alentours ? "Il y a quelque chose qui brille, là-bas ? On dirait une petite pelle ?" Je remarquais la pelle pointue, qui servait d'ordinaire à planter des fleurs et arbustes.  
Contenu sponsorisé