La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
Découvrez les badges, de quoi rendre votre profil encore plus personnalisé love ça se passe par ici !
Vous êtes un peu paumés ? hidebox Rendez vous sur : www.keskispass.com
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

Partagez
 

 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Devalekha Nadar
To do list rp :
en cours | Eryn, Finn (5/instanta)

à venir | Idk, Fernando probably

terminés | Finn (1/instanta), Finn (2/instanta), Finn (3/instanta), Finn (4/instanta)
Summary :
Née à San Francisco, Devalekha a grandi dans une famille aimante et très soudée. Petite dernière de la famille, bébé surprise, elle a vécu une enfance un peu compliquée avant que son ADHD ne soit découvert. Le diagnostic a apaisé autant ses parents que les tensions avec son frère et sa sœur, bien plus âgés et, il faut bien l'admettre, souvent exaspérés par leur cadette. Bien qu'elle se ait toujours l'impression d'être un peu différente des siens, Dev ne s'est jamais sentie rejetée, bien au contraire. Ça a rendu son départ pour la Côte Est, après le lycée, bien difficile malgré l'obtention d'une bourse complète à Columbia et elle a très vite pris l'habitude de passer plusieurs soirées par semaine sur Skype avec sa famille. La vie new yorkaise l'a grandement aidée à s'accepter complètement, tant sur ses opinions qu'elle craignait trop radicales que sur ses centres d'intérêt qu'elle trouvait un peu cliché. Se destinant au départ à la création de jeux vidéos, son échappatoire d'ado, Dev a toujours débordé d'idées et c'est après une soirée un peu trop arrosée avec son gang de copines que lui est venue celle de Duck Pics. L'application de rencontre, pensée pour protéger ses utilisatrices des relous et, vous l'aurez deviné, des dick pics, a très vite trouvé son succès et Dev a dû apprendre très rapidement les ficelles du métier de CEO tout en le conciliant à sa vie de millenial connue sur Internet pour ses tirades enragées contre les hommes, son amour pour ses chats et sa passion pour les jeux vidéos et le tricot (moodboard, playlist)
Date d'inscription :
01/05/2022
Messages :
215
Pseudo :
J.
Player's pronoun :
elle, she/her
Rythme de rp :
le weekend uniquement
Multinicks :
Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart), Jasper (ft. Chris Evans), David (ft. David Bowie), Isaac (ft. Andy Samberg) et Gigi (ft. Rihanna)
Avatar :
Simone Ashley, @bambieyes (av), @kirbyanders (profile pic), @kathonyy (gifs), @Taylor Swift (lyrics)
(instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 4b9655fbba140045232dfd8232a4df06
Age :
27 (30.03.1995)
Nationality :
US citizen
Origins :
Tamil Indian
Status :
serial dater and hookup enthusiast who might have commitment issues
Orientation :
bi bi bi til the day she dies
Work :
app developer, mastermind behind the dating app Duck Pics, well-dressed CEO
Home adress :
the Bronx @ the Miranda Heights
Communities :
les habitants du Miranda Heights, the Lost Planet, the Saberist Academy, le Meow Parlour et le Park Avenue Plaza.
Trigger :
feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning :
mentions de misogynie et de racisme
(instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 19 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 18b (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 105 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 59 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 201 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 200801051707855033 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 200801051714211640 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 37 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 47 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 49 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 52 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 79 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 58 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 67 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 74 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 75 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 80 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 84 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 95 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 101 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 163 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 164 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 166 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 190 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 202 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 204 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 211 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 91 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 156 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 157 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 168 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 181 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 195 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 171 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 34 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 7 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 55 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 98 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 76 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 117 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 118 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 119 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 127 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 128 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 129 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 141 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 144 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 148 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 200801051704812187 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 20080106533626902 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 200801065336336064 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 140
To do list rp : en cours | Eryn, Finn (5/instanta)

à venir | Idk, Fernando probably

terminés | Finn (1/instanta), Finn (2/instanta), Finn (3/instanta), Finn (4/instanta)
Summary : Née à San Francisco, Devalekha a grandi dans une famille aimante et très soudée. Petite dernière de la famille, bébé surprise, elle a vécu une enfance un peu compliquée avant que son ADHD ne soit découvert. Le diagnostic a apaisé autant ses parents que les tensions avec son frère et sa sœur, bien plus âgés et, il faut bien l'admettre, souvent exaspérés par leur cadette. Bien qu'elle se ait toujours l'impression d'être un peu différente des siens, Dev ne s'est jamais sentie rejetée, bien au contraire. Ça a rendu son départ pour la Côte Est, après le lycée, bien difficile malgré l'obtention d'une bourse complète à Columbia et elle a très vite pris l'habitude de passer plusieurs soirées par semaine sur Skype avec sa famille. La vie new yorkaise l'a grandement aidée à s'accepter complètement, tant sur ses opinions qu'elle craignait trop radicales que sur ses centres d'intérêt qu'elle trouvait un peu cliché. Se destinant au départ à la création de jeux vidéos, son échappatoire d'ado, Dev a toujours débordé d'idées et c'est après une soirée un peu trop arrosée avec son gang de copines que lui est venue celle de Duck Pics. L'application de rencontre, pensée pour protéger ses utilisatrices des relous et, vous l'aurez deviné, des dick pics, a très vite trouvé son succès et Dev a dû apprendre très rapidement les ficelles du métier de CEO tout en le conciliant à sa vie de millenial connue sur Internet pour ses tirades enragées contre les hommes, son amour pour ses chats et sa passion pour les jeux vidéos et le tricot (moodboard, playlist) Date d'inscription : 01/05/2022
Messages : 215
Pseudo : J.
Player's pronoun : elle, she/her
Rythme de rp : le weekend uniquement
Multinicks : Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart), Jasper (ft. Chris Evans), David (ft. David Bowie), Isaac (ft. Andy Samberg) et Gigi (ft. Rihanna)
Avatar : Simone Ashley, @bambieyes (av), @kirbyanders (profile pic), @kathonyy (gifs), @Taylor Swift (lyrics)
(instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 4b9655fbba140045232dfd8232a4df06
Age : 27 (30.03.1995)
Nationality : US citizen
Origins : Tamil Indian
Status : serial dater and hookup enthusiast who might have commitment issues
Orientation : bi bi bi til the day she dies
Work : app developer, mastermind behind the dating app Duck Pics, well-dressed CEO
Home adress : the Bronx @ the Miranda Heights
Communities : les habitants du Miranda Heights, the Lost Planet, the Saberist Academy, le Meow Parlour et le Park Avenue Plaza.
Trigger : feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning : mentions de misogynie et de racisme
(instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 19 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 18b (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 105 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 59 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 201 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 200801051707855033 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 200801051714211640 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 37 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 47 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 49 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 52 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 79 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 58 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 67 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 74 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 75 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 80 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 84 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 95 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 101 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 163 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 164 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 166 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 190 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 202 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 204 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 211 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 91 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 156 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 157 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 168 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 181 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 195 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 171 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 34 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 7 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 55 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 98 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 76 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 117 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 118 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 119 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 127 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 128 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 129 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 141 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 144 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 148 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 200801051704812187 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 20080106533626902 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 200801065336336064 (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 140

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t6966-if-i-were-a-man-then-i-d-be-the-man https://www.ivegot99problems.com/t6973-recherches-de-reagan-janet-jasper-devalekha https://www.ivegot99problems.com/t6975-instagram-devalekhanadar
Sujet: (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this waySam 11 Juin - 17:13
If you've got a girlfriend, I'm jealous of her but if you're single that's honestly worse 'cause you're so gorgeous it actually hurts. Ocean blue eyes looking in mine, I feel like I might sink and drown and die (creds: gifs/pochuntsgifs+mnemxsynerp, lyrics/TSwift)


La ponctualité était un concept avec lequel, certes, Devalekha était familière mais, malgré tous les efforts du monde, qu'elle ne maîtrisait toujours pas. La présence dans sa vie de Katherine, la championne des assistantes new-yorkaises, compensait quelque peu ses lacunes dans sa vie professionnelle, certes. Et personnelle, si elle était un peu honnête avec elle-même, partiellement parce que Katherine avait elle-même quelques difficultés avec le principe de séparer boulot et vie privée mais surtout parce qu'elle avait parfaitement conscience que sa boss avait tendance à perdre toute notion du temps un peu trop facilement. Peu importait le jour, l'heure ou l'endroit où elle se trouvait, si Dev se laissait distraire, il y avait de grandes chances qu'une ou deux heures passent sans qu'elle s'en aperçoive. Comme, par exemple, en ce samedi soir où, après un bref dîner en FaceTime avec le reste de la famille restée en Californie, elle avait décidé de se pencher sur la dernière proposition de campagne pondue par le département communication. Pas que c'était très urgent mais elle avait passé la journée au bureau, profitant de l'absence de ses employés pour prolonger le Casual Friday en Ultra Casual Saturday et être un peu productive sans être engoncée dans un tailleur ni coincée par des escarpins qu'elle haïssait autant qu'elle les adorait. If people on Wall Street knew how effective you could be while in sweatpants and a Star Wars tee, suits would definitely be banned to Hell. Aussi n'était-elle pas exactement préparée à recevoir un coup de fil de son assistante, à passées 20h30, lui rappelant qu'elle avait fait ajouter un rendez-vous à son agenda. Jojo's at 9? insista Katherine à l'autre bout du fil, le brouhaha généré par ses deux ados en fond. You had me triple-check if you were available, that's how important it seemed to you. Honestly Devalekha, don't tell me you forgot. Oh but she had. Elle s'était efforcée de ne pas y penser toute la semaine durant, en partie parce que le reste de la conversation qui avait mené à ce rEnDeZ-vOuS l'avait laissée particulièrement confuse et frustrée. Et clairement ses efforts avaient payé. Just drop whatever you decided to work on and go, ok? And please, don't show up there in your pjs, ajouta Katherine avec le même ton qu'employait sa mère lorsque Dev tentait de se défiler face à une énième tentative de matchmaking maternelle. There must be some jeans under the sink in your bathroom. So go change, brush your hair and leave. Your. Damn. Office. Get it? Yeah, yeah, get it. Peut-être que la prochaine fois qu'un journaliste lui demandait comment on pouvait connaître le succès à son âge dans une industrie si peu accueillante, Devalekha expliquerait qu'elle était incapable de fonctionner sans son assistante, même en dehors des heures de boulot.

Après avoir suivi les conseils — les ordres, really — de Katherine, sauté dans un jean et une paire de Converses qui avaient connu des jours meilleurs, et commandé un Uber — there was no way she'd walk all the way across Manhattan, thank you — Dev se retrouva sur le trottoir, devant Park Avenue Plaza, son totebag estampillé Duck Pics dans une main, son téléphone dans l'autre. Fallait-il prévenir Fievel qu'elle allait avoir, au mieux, quelques minutes de retard ? It seemed like the polite thing to do but then again, he'd completely ignored her request for boundaries so whatever. Il pouvait attendre. Ou pas. Et s'il n'attendait — elle aurait une bonne raison de l'écarter complètement de sa vie. Une vraie bonne raison, logique et impossible à dissoudre à force d'y penser en long, en large et en travers. Elle lâcha donc son portable au fond de son sac et s'appliqua à en ignorer le poids jusqu'à la fin du trajet, préférant engager la conversation avec son chauffeur. Lorsqu'il la déposa devant le bar où Francis lui avait donné rendez-vous, Devalekha en savait certainement assez sur sa vie privée pour hacker son compte Facebook mais il lui avait offert la distraction parfaite. But now, it was time to face the music — to see if there was, as Rani had implied not so subtly in their latest chat, more to this whole thing with Frank than off-the-charts chemistry and great sex. Even if he'd waited for her, he'd never seen her in her natural, obsessive little workaholic goblin state. Without the full face of makeup, the impeccable hairdo and the designer clothes. Just normal Dev, looking barely a day over 21. Difficile à assumer lorsqu'elle désirait être prise au sérieux et pas exactement le visage qu'elle préférait présenter lorsqu'elle allait prendre un verre avec quelqu'un — except it wasn't a date. Francis avait été très clair sur le sujet, alors à quoi bon faire un effort ? Surtout après avoir passé la journée enfermée dans son bureau.

Pourtant, elle ne put résister à la vague de regrets qui déferla lorsqu'elle aperçut sa silhouette après avoir dû présenter sa carte d'identité à l'entrée du bar. The kind of thoughts that would get her feminist card revoked, probably. Ce n'était même une question de vouloir lui plaire — more like a power imbalance issue, clothes maketh the woman and all that. If her denial box didn't have such strong walls, she'd probably admit to still being a little upset over how easily he'd dismissed her at that stupid auction. Showing up barefaced, looking like an anxiety-ridden student who'd just finished her last exam of the semester didn't provide her with the confidence and power she'd been able to channel every time they'd met, only vulnerability. Et ça avait tout l'air d'une mauvaise idée. Une de plus dans la succession de décisions absolument désastreuses qu'avait inspiré Fucking Finnley — pun intended.

Are you sure you're supposed to meet someone here? demanda la serveuse qui l'avait accueillie une minute plus tôt en réclamant ses papiers. Devalekha tourna la tête pour découvrir sa mine suspicieuse et elle désigna Flavio du menton. He's already here so yes, thank you, I'm sure, répliqua-t-elle vertement, se retenant à grand peine de lui demander, à grands renforts de fausse innocence et sarcasme à peine dissimulé, s'il y avait un problème. À en juger par le coup d'œil désabusé que lui lança l'employée après avoir copieusement reluqué White Boy Wonders, il était clair que les craintes de Dev étaient fondées mais elle les fit taire, claquant la porte de la denial box dans le même temps qu'elle abandonna la serveuse pour rejoindre Fabricio au bar. Elle se glissa sur le tabouret libre à sa gauche et avisa le barman d'un bref signe de la main avant de se tourner vers lui. Hi Faisal. Court, concis, courtois. How's that for hatred, voulut-elle ajouter mais Devalekha était déterminée à garder le contrôle de la conversation autant que faire se pouvait. Quoting him back to him would imply many things she definitely wasn't ready to let out in the open — starting with that annoying little thing called caring. Ugh. Hi Destiny. Double ugh. Not because he played the name game — not too badly at that, as much as it hurt her to admit it — but because he had no business looking like that. Elle l'observa un instant, à mi-chemin entre la fascination et l'absolu dégoût d'elle-même et de ses propres faiblesses avant de débiter sa commande au barman d'un ton si monocorde qu'elle se serait certainement détestée un peu plus si elle s'en était rendu compte. People working in services deserved better than horny bitches who couldn't control their messy brains around hot people. You look great, reprit Finneas, love the shirt, very nice. Elle fronça les sourcils, baissant les yeux sur le tee-shirt qu'elle ne se rappelait pas avoir enfilé ce matin. Certainement pioché dans la pile du coton, celui qui n'irritait pas sa peau et ne lui donnait pas envie de s'échapper de ses fringues ni de son corps au bout d'une heure. I'm more like super heroes kind, but you can make me reconsider my thoughts. Oh, so, no, he wasn't joking. Just hitting on her. Il fallait bien le reconnaître, Fernando ne manquait pas d'audace. Ou il avait particulièrement faim. Probably both. You know these aren't mutually exclusive, right? People can enjoy a plethora of things, including different movie franchises. That might blow your mind but I've watched most Marvel movies and I also love Lord of the Rings. Et elle avait passé une portion non-négligeable de son adolescence à apprendre l'elfique et le Klingon mais ça ne le regardait pas. I've watched one or two Marvel movies, and my sister forced me to watch Lords of the Ring to be honest. But Star Wars stay at the first place in the franchise thing. Elle avait le débat au bout des lèvres mais a) elle pouvait déjà en apercevoir la stérilité et b) elle était prête à parier que s'engueuler avec lui attiserait le désir qu'il lui inspirait sans grands efforts. Dickhead. Multitudes and nuances, Fran, se contenta-t-elle de dire, aussi détachée qu'elle en était capable. The Nanny, by the way, very good show, the reboot's clearly superior to the original, ajouta-t-elle, son filtre cerveau/bouche en panne momentanée. Elle réalisa avec une seconde de retard qu'il était un peu étrange d'avoir pareille conversation avec lui. Parce qu'au final, malgré les quelques nuits qu'ils avaient partagé, Finneas restait un parfait étranger. I can't- I can't do that. Il se tut à l'arrivée de leur commande mais Devalekha fit à peine leurs verres passer sous ses yeux, raidie par une tension qu'elle n'était pas certaine de savoir interpréter. Ni même de vouloir interpréter. Fuck, did he really make her come all the way to fucking Uptown just to tell her — what, exactly? Ce n'était pas comme si il lui avait promis quoi que ce soit, au contraire. Elle déglutit avec difficultés, attrapant son cocktail pour se donner un semblant de consistance. I can't approve, reprit-elle et elle se redressa pour le regarder, confuse, because I watch neither the reboot nor the original one. What? What the fuck was he talking about? Oh. The show. Shows. Right. Peut-être fallait-il qu'elle arrête de passer cinquante à soixante heures derrière son bureau, de toute évidence son QI en avait pris un sérieux coup. Bizarrement soulagée, elle ne put s'empêcher d'éclater de rire avant de se ressaisir, les joues brûlantes d'une gêne qu'elle préférait ignorer. Laughing wasn't supposed to be weird. Laughing wasn't weird. Except around him, apparently. Elle le regarda goûter son whisky en silence, les dents plantées dans la lèvre inférieure, avant que leurs regards ne se croisent. But we can platonically watch it one day if you want. And — he ruined it. Platonically. What the fuck, seriously. What was this, some kind of pre-friendship interview? Oh, God. Oh no. Il y avait toute une foule de gens avec lesquels Dev ne s'imaginait catégoriquement pas devenir amie et s'il n'était pas tout en haut de la liste, Frederic s'en approchait dangereusement. Oh wow, lâcha-t-elle bêtement, clignant des paupières, incapable d'articuler l'épais nuage d'épouvante que la situation lui inspirait. How stupid did she have to be to have misread it so badly? Jesus fucking Christ on a motherfucking bike. Look, Finnley, um. Elle s'éclaircit la gorge puis glissa de son siège, repoussant sa bière d'une main. Don't take this the wrong way but it's not gonna work, reprit-elle, s'efforçant de garder le ton le plus doux — ou, du moins, le moins hostile qui soit. Clearly, I've grossly misread the situation and, really, it's on me, I mean, I'm much better at picking up on social cues than I was when I was younger but I— fuck, sorry, there's no other way to say it other than saying it, I just— I don't wanna be your friend, man. I know what you look like naked, ok? Elle se pencha, baissant sa voix jusqu'au murmure pour poursuivre. I've had very close, very enthusiastic encounters with your dick. I don't know how things are done in your pretty rich white boy's world but that's not something comfortable in mine. And fuck, just download Bumble, they got a friendship feature. And don't suggest platonically watching the Nanny, fucking hell, that's just such a weird phrasing. Seriously. Who talked like that? Et, ok, d'accord, peut-être aurait-elle pu être un peu plus délicate mais Devalekha n'était pas spécialement connue pour son charisme, plutôt pour son honnêteté un rien brutale, sinon violente. Qui, certes, l'amenait régulièrement à rester éveillée tard la nuit, à ressasser des échanges survenus des années plus tôt. Most people got over it and forgot, probably erased her from their memories but she remembered. And kept overthinking, again and again and again, for literal years. Et elle n'avait aucun mal à s'imaginer se focaliser sur cette particulière conversation, dans une ou deux décennies, au fond de son lit vide et froid. Merveilleux, vraiment.

Elle jeta un coup d'œil à l'entrée, croisant dans le même temps le regard de la serveuse désagréable qui l'avait accueillie. L'envie de fuir disparut devant la mine satisfaite de l'autre femme, remplacée par un élan de détermination qu'elle n'était pas très certaine de pouvoir appliquer. Si cette situation était un problème mathématique ou, mieux encore, une ligne de code qui ne fonctionnait pas, Dev n'aurait eu aucun mal à trouver une solution. Il suffisait d'un peu de calme, au mieux d'un casque et d'une bonne playlist, et d'un peu de temps pour réfléchir. Hélas, le principe était guère applicable aux êtres humains et bien vite, Finn se tourna de nouveau vers elle. It was not what I wanted to mean. Fudge, I— Ses lèvres frémirent sous un sourire qu'elle refusa de s'accorder. Fudge, fucking hell. Again, who talked like that? Rich white boys who plagued her thoughts with their charming smiles and wicked tongues, that's who. I want you. Not platonically. I want you. Oh. Oooh. Well, fuck it, Rani might had been right. Devalekha se retint à grand peine de lever les yeux au ciel, parfaitement consciente que la réaction serait mal interprétée et, de fait, que sa sœur ne pourrait guère la voir, all the way from the West Coast. But God, she would be unsufferable. Toute pensée pour sa frangine s'évanouit lorsque Fernando se pencha pour murmurer, I want you naked, in my bed. Good. Great, great plan. That, she could do. C'était un terrain connu, un terrain qu'elle maîtrisait plus ou moins. Certes, céder une nouvelle fois à la tentation s'accompagnait d'une certaine dose de vulnérabilité mais c'était le genre que Devalekha ne redoutait pas. I don't give a fuck about bumble or any dating app 'cuz it's you I deeply want, continua-t-il avec un roulement d'yeux si prononcé qu'elle en aurait presque craint pour sa santé occulaire, si il n'avait pas insulté par inadvertance her life's work. Insolent, insolent man. And about the non-date thing it was only because I thought you didn't want to have anything to do with me anymore and I wanted to see you again. So I was planning to don't act like a jerk or like a man who think with his fucking second brain. Déstabilisée, elle l'observa un instant en silence, les mots fuyant tant sa bouche que sa tête. Which was no small feat. A-fucking-gain, who the fuck talked like that?

Dans une vaine tentative de recouvrer ses esprits, elle recula, manquant de renverser le tabouret qu'elle avait abandonné et se rattrapa in extremis au rebord du bar. Fuck, fuck, fuck. Dating apps are great, bredouilla-t-elle après une minute. Une défense quelque peu risible mais il lui faudrait plus que soixante secondes pour traiter correctement toutes les informations qu'il venait de balancer aussi inélégamment. The jerk. Except no, he wasn't a jerk, not really, not tonight anyway. God knew it would've been so much easier if he had been. Clearly you didn't even bother Googling me after what your sister told you last time, otherwise you'd know better than— never mind, that's not the point. En temps normal, elle n'avait pas tant de mal à contrôler cette fâcheuse tendance à divaguer mais fucking Finsbury and his pretty face rendaient l'exercice compliqué. I didn't have the chance to do it because my sister told me almost everything about you, l'informa-t-il dans un élan d'honnêteté qui la déstabilisa un peu plus. She couldn't help but snort, mentally cataloguing all the shit she'd said in interviews and on the Internet over the years. Présenter l'image lisse et proprette d'une cheffe d'entreprise convenable était relativement compliqué quand ladite cheffe d'entreprise se laissait régulièrement aller sur les réseaux sociaux. Elle pianota quelques instants sur le bois du bar, les yeux passant de son verre plein à celui, vide, qu'il avait reposé sans ménagement. Liquid courage, maybe? Was she really that scary? Un sourire étira ses lèvres, impossible à retenir. Inutile de nier que l'idée était séduisante, surtout lorsqu'elle n'était pas au top de sa forme. I never said you were a jerk. At least not right now, reprit-elle, reprenant son sérieux. Last week? Definitely. Honestly, it was almost impressive, how you managed to go from groping me in a dark alley to dismissing me the minute we weren't alone. I have a terrible track records with men, by the way, that's definitely the only reason I still went home with you. And that? That's not something I'm interested in repeating. Been there, done that and I can't say I'd like to repeat the experience. I value my sanity and my peace of mind way too much. But contrary to what you seem to think, I don't actually mind it when you think with your dick. Your dick isn't going to offend me and I'm pretty sure it won't be offended to be seen with me or whatever shit that had you sending me on my way. Like I told you, boundaries. Et par extension, l'absence ou, en tout cas, la diminution des chances pour elle de voir en cette situation particulière dans laquelle ils se trouvaient autre chose que ce qu'elle était vraiment. You have no idea the things you're doing to me, intervint-il, manifestement décidé à mettre toutes ses cartes sur la table, and I was not ready to have you by my side and not be able to do a single thing to you during those bloody auctions. And I'm not gonna say anything about boundaries because I don't wanna say something foolish. Given his track records, she could see herself believing him. She wanted to — except she'd grown up hearing and seeing people who looked like him getting uncomfortable or downright nasty around her. Le genre d'expériences dont il était difficile de se défaire, qu'elle en ait envie ou non. À la réflexion, c'était précisément parce qu'elle en avait envie qu'elle ne devait pas oublier. Qu'elle ne pouvait pas oublier. Établir des limites précises limiterait les risques. Sans doute. Peut-être. Yeah. So, you know, maybe you could actually get me in your bed. Naked or otherwise, as long as you don't try to fuck with my brain again. It's hard enough living with it as it is, ajouta-t-elle sans réfléchir. Un peu plus et il allait finir par s'apercevoir qu'elle n'était pas tout à fait normale. But after all, normal was overrated. Il sembla un rien confus d'abord, sourcils froncés et bouche ouverte, à la recherche d'une réponse qui se faisait attendre. Plus nerveuse sous son regard qu'elle ne voulait bien l'admettre, Devalekha reporta son attention sur son cocktail qu'elle porta à ses lèvres, retenant à grand peine un hoquet à la première gorgée d'alcool un peu trop sucré. I'm not gonna fuck with your brain again. Because this is not what I wanted to do in the first place, précisa-t-il. Right. He wasn't after her big, messy brain. Il serait bon qu'elle n'oublie pas qu'il ne recherchait pas sa compagnie pour sa conversation mais pour un tout autre type de stimulation. And she was fine with that. She was. It was, after all, the only thing she was able to offer and she didn't, couldn't ask for more. Certainement pas après avoir martelé, encore et encore, qu'elle fuyait ce genre de relations comme la peste. Aussi hocha-t-elle la tête, évitant soigneusement de croiser son regard, même si la chose n'était guère aisée. Dev ferma un instant les yeux, s'exhortant mentalement à ignorer sa proximité, son visage si près du sien, son souffle qui lui chatouillait la joue. Can I kiss you then? La question la surprit, lui arrachant un sursaut. Elle ouvrit les yeux et tourna légèrement la tête, presque nez à nez avec Finsbury, avant de jeter un bref coup d'œil aux environs. What, here? Well, duh. Why? ajouta-t-elle, suspicieuse. L'entendre rire parvint à la détendre à moitié, même si elle aurait très certainement nié, lui aurait-on posé la question. It's a non date no? That fucking word again. Elle haussa un sourcil avec la désagréable impression d'être l'objet d'une vaste vanne qu'elle ne comprenait pas. Because I wanna kiss you, even if it's supposed to be a non-date, as you don't like breakfast after sex, I thought that you don't like date neither. But I really want to kiss you, and consent is the key, no? Oh. Well, just when she thought he couldn't get any hotter — that was a problem. Elle se pencherait sur la solution plus tard. Shall I kiss you? Fancy little fucker. Elle considéra un instant la question, leurs précédents échanges tournant en boucle dans un coin de sa tête, avant qu'une hypothèse, aussi ridicule qu'étrangement satisfaisante, ne fasse son apparition. Sa bouche s'ouvrit en un O de surprise, un index accusateur montant pour s'agiter sous le nez de Fernando. Oh my fucking God, lâcha-t-elle, certainement plus fort qu'il n'était socialement acceptable dans ce genre d'établissement, oh my fucking God, répéta-t-elle à voix basse, are you trying to date me behind my fucking back? You sneaky asshole, you— you so are! Elle pouffa de rire, plus nerveuse que réellement amusée par la possibilité. You're the most inconsistent man I've ever met, Jesus. Elle baissa d'une octave pour ajouter, dans une piètre imitation de Finsbury. I just need someone who doesn't want a breakfast in the morning Destiny. Let's platonically watch a movie Daniella. It's a non-date Debbie. Une pause, une brève gorgée de son cocktail pour masquer le large sourire satisfait qu'elle n'arrivait pas à retenir et elle se tourna de nouveau vers lui. I don't talk like that Dolores, eut-il l'audace de répliquer. Et, ok, peut-être n'allait-elle pas abandonner son job pour tenter une percée dans l'humour et l'imitation tout de suite. Elle balaya la réflexion d'un bref geste de la main, parvenant non sans mal à éviter son visage. Keeping the upper hand on that whole shitshow was already hard enough without actually putting her hands on him. Not yet anyway. I gotta hand it to you, that's a bold move but very clever. Is "work smarter, not harder" your motto or something? If so, he was definitely smarter than most men she'd crossed paths with. Ce qui, il fallait bien l'admettre, jouait en sa faveur et rendait un peu plus dangereuse la pente glissante sur laquelle Devalekha se trouvait. Le revoir avait été une erreur, retomber dans ses bras et son lit une deuxième mais rester plantée là, à attendre — à espérer — qu'il confirme ses suspicions laissait apercevoir le début d'une habitude qui lui rendrait certainement la vie plus difficile. And yet, she couldn't bring herself to move.

Après ce qui lui sembla être une éternité, Finn mit fin au calvaire mental qu'elle s'infligeait. Maybe. But I can be both. Both is good. You want the truth? She was so on edge she could've yelled her yes in his face. Yes for me it's a date. Cool. Cool, cool, cool. Great, even. Wait, no. It was bad, right? Yes, probably. Maybe. Plus tard, lorsqu'elle aurait eu l'occasion de se repasser mentalement toute la scène sans la distraction qu'il représentait, elle serait probablement furieuse. Mais — plus tard. I can propose you to finish your cocktail and then go home. My place, précisa-t-il, absolutement umprompted. That will also teach a lesson to the blonde who keeps staring at you, and I don't like that. The blonde? What blonde? Devalekha se détourna un instant, croisant le regard insistant de la serveuse qui l'avait si mal accueillie. Ah, that blonde. So? What do you say? Elle aurait dû refuser. Mettre un terme à cette mascarade. Leur éviter, à lui comme à elle, l'inévitable déconvenue des adieux qui finiraient forcément par arriver. Because it would, she knew that. Mais elle était fatiguée de lutter bêtement par orgueil. He wanted her and nothing else mattered right now.

Déposant sa main libre sur l'une des cuisses de Finsbury, elle termina son cocktail d'une traite sans le quitter des yeux. I'm pretty sure you're the one she's been staring at but I guess I'll just have to save your ass from offending some innocent waiter just looking for a good time. Difficile de blâmer ladite serveuse d'ailleurs mais Devalekha eut le plus grand mal à ne pas lever le nez avec hauteur lorsque, guidée par Finneas, elle repassa devant l'autre femme. Have a good evening, lança-t-il à son intention on their way out et Dev dût se mordre la lèvre pour ne pas rire à gorge déployée. Because, again, people in service deserved better. And that lady was probably nice when she was ogling Dev's — well. Fuck buddy? On-going hookup? Whatever. Commitment and labels were for suckers.

_________________
♡♡♡ you should take it as a compliment that i got drunk and made fun of the way you talk. you should think about the consequence of your magnetic field being a little too strong.


Dernière édition par Devalekha Nadar le Dim 12 Juin - 15:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finnley Abernathy
To do list rp :
prénom nom - www
Summary :
Résumé TRES COURT de votre personnage.
Date d'inscription :
01/05/2022
Messages :
61
Pseudo :
harleen. (marion)
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
chaotique, le week-end principalement.
Multinicks :
adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (wwww) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar :
jonathan bailey + (av.) andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/:mnemxsynerp lyrics:/ lovelytheband
(instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 6821e269fac10a71eb4cb02d781269d6472ed1a6
Age :
trente-quatre ans. (20.02.1988)
Nationality :
américaine.
Origins :
britannique.
Religion :
athée.
Status :
divorcé.
Orientation :
heterosexuel.
Work :
gynecologue.
Home adress :
east village, manhattan.
Communities :
#rumc
#singleparents
#the lift
Trigger :
violences sexuelles, relation mineur/majeur, agression sexuelle, scarification
Warning :
abandon, divorce, infidélité.
(instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 30(instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 2(instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 17b(instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 2(instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 107(instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 10(instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 200801051714460395(instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 56
To do list rp : prénom nom - www Summary : Résumé TRES COURT de votre personnage. Date d'inscription : 01/05/2022
Messages : 61
Pseudo : harleen. (marion)
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : chaotique, le week-end principalement.
Multinicks : adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (wwww) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar : jonathan bailey + (av.) andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/:mnemxsynerp lyrics:/ lovelytheband
(instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 6821e269fac10a71eb4cb02d781269d6472ed1a6
Age : trente-quatre ans. (20.02.1988)
Nationality : américaine.
Origins : britannique.
Religion : athée.
Status : divorcé.
Orientation : heterosexuel.
Work : gynecologue.
Home adress : east village, manhattan.
Communities : #rumc
#singleparents
#the lift
Trigger : violences sexuelles, relation mineur/majeur, agression sexuelle, scarification
Warning : abandon, divorce, infidélité.
(instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 30(instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 2(instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 17b(instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 2(instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 107(instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 10(instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 200801051714460395(instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way 56
Sujet: Re: (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this waySam 11 Juin - 22:52
I'll see you tomorrow buddy ! Un high-five à James qui est plus que ravi de passer une soirée chez sa tante préférée -easy when you only have one- et un câlin plus tard, voilà que Finnley part sous les interrogations de sa soeur qui restent en suspens puisqu'il n'est pas dans l'habitude de l'Abernathy de laisser son fils un samedi soir, vu que le jour prévu pour le baby sitting est encré au jeudi. Mais il laisse planer le mystère, parce que si elle savait elle ne le lâcherait probablement pas -especially cause she thinks that her ex sister-in-law is a goddamn witch. - Un détour par East Village pour se préparer, vérifier que Daisy n'a pas annulé le rendez-vous et quand le texto si redouté n'apparait pas sur son écran, il continue de se préparer sans forcément fournir d'efforts puisque it's supposed to be a non-date. Un jean, une paire de chaussures de ville et une chemise, voilà qui fera correctement l'affaire, il ne prend même pas la peine de tailler sa barbe ou même de la raser, et il enfile ses lunettes de vue puisque la journée a été plutôt compliqué pour l'esprit et il n'a pas envie de se traîner une migraine pour la soirée. Son uber qui arrive pile au moment où il acheva de se préparer, il checkait avec Joan que tout se passait bien de son côté et s'arrêta de lui envoyer des sms dès lors qu'elle reprit ses questions intrusives. Il ne vit pas la route passé et c'est une fois devant Jojo's qu'il entra, un peu déçu qu'elle ne soit pas là, mais en même temps il avait bien quinze minutes d'avance, better earlier than late those kind of shit who were running in his mind. Il s'installa au bar après avoir prévenu la demoiselle à l'entrée qu'il attendait quelqu'un et il fit signe au barman de lui verser un whisky on ice. Il pouvait sentir son téléphone qui vibrait sans discontinuer dans sa poche et il y prêta attention uniquement pour le mettre en silencieux, il n'était pas d'astreinte de toutes façons ce soir, alors aucune possibilité d'être dérangé et s'il n'avait pas confiance en sa soeur, il ne lui aurait pas laissé la chose la plus importante de sa vie. Period. Un coup d'oeil à la montre qui ornait son poignet il remarqua que Dulce était en retard. Il soupira de désappointement et s'intima silencieusement de quitter le lieu si jamais elle avait plus de dix minutes de retard et de ne plus jamais la contacter. A trois minutes de l'heure fatidique, Darla arriva et une partie de lui fut soulagé de ne pas avoir à partir. Il fronça les sourcils quand il s'aperçut qu'elle avait du mal à entrer et il s'apprêtait à se lever pour aller prévenir la blonde qui n'avait eu de cesse de le regarder tout le temps qu'il attendait, ce qui avait eu le mérite, non pas de faire gonfler son ego mais de l'agacer plus qu'autre chose. Quand Donna fit enfin libérer de l'emprise de la morue de l'entrée, il la laissa s'installer avant de lui faire face Hi Destiny il recommanda la même chose à savoir un whisky on ice, et paya leur consommation à tout les deux avant de la regarder une nouvelle fois plus en détail cette fois you look great, love the shirt, very nice. I'm more like super heroes kind, but you can make me reconsider my thoughts. Même s'il n'allait pas lui avouer parce que he was not ready to spill the tea yet, but he did watch some marvel's movie with his kid, and he enjoyed it. You know these aren't mutually exclusive, right? People can enjoy a plethora of things, including different movie franchises. That might blow your mind but I've watched most Marvel movies and I also love Lord of the Rings. Il fit une moue approbatrice et tenta de se concentrer sur ce qu'il pouvait bien dire pour ne pas passer pour l'idiot qu'il semblait être dès lors qu'elle était dans le coin. How childish of him de ne pas savoir comment réagir en présence de Daiana. I've watched one or two Marvel movies, and my sister forced me to watch Lords of the Ring to be honest. But Star Wars stay at the first place in the franchise thing. Il n'allait pas non plus lui avouer qu'il avait dû s'y reprendre en trois, quatre fois pour finir le seigneur des anneaux parce qu'il se doutait qu'elle allait simplement partir et il n'avait pas envie de la voir partir. Pas maintenant. Multitudes and nuances, Fran. The Nanny, by the way, very good show, the reboot's clearly superior to the original Il acquiesca avant de soupirer I can't- I can't do that. commença t-il avant d'être coupé par le serveur qui déposa leur verre ce qui eu le don de lui faire serrer la mâchoire parce qu'elle allait sûrement imaginer quelque chose I can't approve because I watch neither the reboot nor the original one. Et voilà, il allait sûrement passer pour un gros con, alors il but une gorgée de son whisky avant de la regarder but we can platonically watch it one day if you want. Et c'est à cet instant précis qu'il sut pertinemment qu'il avait tout fait foirer quand son regard se posa sur Devalekha. Look, Finnley, um. Il attendait la sentence irrévocable comme un aventurier de Koh Lanta et il eut envie de partir ou mieux de se cacher, pour ne pas affronter les mots qui allaient suivre, poor baby with his date issues. Don't take this the wrong way but it's not gonna work. Clearly, I've grossly misread the situation and, really, it's on me, I mean, I'm much better at picking up on social cues than I was when I was younger but I— fuck, sorry, there's no other way to say it other than saying it, I just— I don't wanna be your friend, man. I know what you look like naked, ok? Il voulait lui dire qu'il ne voulait pas non plus être son ami, que s'il pensait à elle c'était pour autre chose qu'être son ami et il se détesta d'avoir essayer de ne pas passer pour un type qui ne pensait qu'avec son deuxième cerveau, his dick. And it was there, the exact moment when Finnley Abernathy felt emasculated. I've had very close, very enthusiastic encounters with your dick. I don't know how things are done in your pretty rich white boy's world but that's not something comfortable in mine. And fuck, just download Bumble, they got a friendship feature. And don't suggest platonically watching the Nanny, fucking hell, that's just such a weird phrasing. Il se recula et détourna le visage quelques secondes, de longues secondes où il chercha ses mots, où les mots semblèrent terriblement dérisoires et où il ne savait que dire. It was not what I wanted to mean. Fudge, I- il souffla un instant incapable de savoir parler sans réfléchir moins de trente secondes I want you. Not platonically. I want you. Il se rapprocha d'elle pour lui murmurer au creux de l'oreille I want you naked, in my bed. puis il se recula et vida d'un trait son verre de whisky, il devrait peut-être en commander un autre mais ce n'était pas franchement raisonnable déjà qu'il avait des difficultés à communiquer, avec un verre de plus, il aurait encore plus de mal, c'était écrit. I don't give a fuck about bumble or any dating app 'cuz it's you I deeply want. Il leva les yeux au ciel et secoua la tête en soufflant And about the non-date thing it was only because I thought you didn't want to have anything to do with me anymore and I wanted to see you again. So I was planning to don't act like a jerk or like a man who think with his fucking second brain. Parce qu'il pouvait le faire parfois, mais pas avec elle. Enfin, parfois, but not enough to  Dating apps are great, it was also his opinion but he is not gonna take the chance to admit it. Clearly you didn't even bother Googling me after what your sister told you last time, otherwise you'd know better than— never mind, that's not the point. Il secoua négativement la tête et ajouta I didn't have the chance to do it because my sister told me almost everything about you. Et il y en avait eu des informations, Joan n'avait parler de rien d'autre que de Devalekha jusqu'à ce qu'il l'abandonne au pied de son appartement avant de rentrer pour retrouver la Dev en question.
I never said you were a jerk. At least not right now, last week? Definitely. Honestly, it was almost impressive, how you managed to go from groping me in a dark alley to dismissing me the minute we weren't alone. I have a terrible track records with men, by the way, that's definitely the only reason I still went home with you. And that? That's not something I'm interested in repeating. Been there, done that and I can't say I'd like to repeat the experience. I value my sanity and my peace of mind way too much. But contrary to what you seem to think, I don't actually mind it when you think with your dick. Your dick isn't going to offend me and I'm pretty sure it won't be offended to be seen with me or whatever shit that had you sending me on my way. Like I told you, boundaries. Finnley eut le temps d'ajouter You have no idea the things you're doing to me, and I was not ready to have you by my side and not be able to do a single thing to you during those bloody auctions. And I'm not gonna say anything about boundaries because I don't wanna say something foolish Et dieu sait qu'il en serait capable parce que c'est un vrai idiot qui ne sait pas prendre les signes comme ils viennent, preuve qu'elle a réussi à s'insinuer in a land of his brain where she can't get off.
So, you know, maybe you could actually get me in your bed. Naked or otherwise, as long as you don't try to fuck with my brain again. It's hard enough living with it as it is Il plissa un peu les sourcils, ouvrit la bouche mais comme rien de pertinent ne voulait sortir, il la referma et la regarda I'm not gonna fuck with your brain again. Because this is not what I wanted to do in the first place. Il n'avait pas eu l'intention de faire quelque chose de mal, ou de mauvais envers Dev, alors savoir qu'il l'avait fait sans vraiment le vouloir, ça lui tournait dans la tête plus qu'il ne voulait l'avouer. Il s'approcha alors d'elle, à quelques centimètres de son visage Can I kiss you then ? Parce qu'il n'était pas foutu de lui faire comprendre ce qu'il voulait ou non, voilà que maintenant, il lui demandait son accord, il lui demandait son approbation pour ne pas faire -once again- something stupid.  What, here? Finnley regarda autour de lui avant de reporter son attention envers Dolores et hocha positivement de la tête Why? Il ne put s'empêcher de rire, pas moqueur pour un sou, mais sa question le fit tout de même rire, pourquoi aurait-il envie de l'embrasser franchement ? It's a non date no ? Il la regarda et répondit simplement Because I wanna kiss you, even if it's supposed to be a non-date, as you don't like breakfast after sex, I thought that you don't like date neither. But I really want to kiss you, and consent is the key, no ? expliqua t-il avec un sourire avant de rajouter so, Shall I kiss you ? Toujours autant cette impression d'être un idiot, cette impression qui lui collait à la peau Oh my fucking God Il écarquilla les yeux se demandant une nouvelle fois ce qu'il avait fait et vit que la morue blonde de l'entrée se tourna vers eux. oh my fucking God, are you trying to date me behind my fucking back? You sneaky asshole, you— you so are! Il faudrait vraiment qu'il prenne des cours de drague, ou de compréhension de la gente féminine at this point parce qu'il était vraiment perdu. You're the most inconsistent man I've ever met, Jesus. Il lui avait pourtant dit qu'il l'avait dans la tête, qu'il l'avait dans la peau.I just need someone who doesn't want a breakfast in the morning Destiny. Let's platonically watch a movie Daniella. It's a non-date Debbie. Il la regarda et s'offusqua un peu, avec un rire cependant I don't talk like that Dolores Peut-être un peu néanmoins, mais il ne voulait pas lui donner raison. I gotta hand it to you, that's a bold move but very clever. Is "work smarter, not harder" your motto or something? Il la regarda et réfléchit un instant Maybe. But I can be both. Both is good. You want the truth ? Yes for me it's a date. A quoi bon s'évertuer à cacher la vérité ? Il ne le fallait peut-être pas parce qu'il allait tout faire raté, mais tant pis. I can propose you to finish your cocktail and then go home. My place. That will also teach a lesson to the blonde who keeps staring at you, and I don't like that. So ? What do you say ?  Son regard suivit celui de Dev qui regardait la blonde qui n'était pas franchement discrète et il attendit sa réponse I'm pretty sure you're the one she's been staring at but I guess I'll just have to save your ass from offending some innocent waiter just looking for a good time. Il haussa les épaules, se contrefichant de qui elle pouvait rien regarder, elle n'avait pas à regarder les client.e.s aussi intensément, she was at work ffs. La main de Dev sur sa cuisse activa lentement son bas ventre et il soupira discrètement tout en plongeant son regard dans celui de Dev avant de se lever et de déposer une main sur sa hanche, effleurant le tissu du bout de ses doigts, et il passa devant la blonde en prononçant un have a good evening avant d'héler un taxi pour rentrer chez lui. Once again with Dev, even if it was not his plan, he is grateful for that, but this will stay in a room in his brain, forever.

_________________
i met you late night, at a party some trust fund baby's Brooklyn loft by the bathroom, you said:, "let's talk" but my confidence is wearing off well, these aren't my people, these aren't my friends she grabbed my face and that's when she sai i like that you're broken, broken like me maybe that makes me a fool i like that you're lonely, lonely like me i could be lonely with you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (instanta) dinnley — temporary fix
» (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted
» (instanta) dinnley — i'll say "nice to meet you" every time
» (instanta) dinnley — i had a marvelous time ruinin' everything
» (instanta) jasbeth — and all at once, you are the one i have been waiting for

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I've got 99 problems :: Manhattan - City Center :: Uptown :: Jojo's-