Le Deal du moment :
Carte graphique MSI – AMD Radeon RX 6800XT ...
Voir le deal
699 €


lizzie & grace

2 participants
Lizbeth Walsh
Lizbeth Walsh
To do list rp :
en cours | Olivia , Alfred (1/instanta), Jasper (7), Aickel (4/instanta), Grace (call), Andrew (1/instanta)

done | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary :
Lizbeth est issue d'une famille de trois enfants, une soeur un peu plus âgé et un frère plus jeune qu'elle. La famille s'est étendue avec la fille de Lizbeth âgée de quatre ans, qu'elle a eu alors qu'elle était tout juste séparée du père de la petite. Cheffe étoilée dans le restaurant du Plaza Hotel, elle évolue dans un monde où le machisme est très présent et où elle compte bien remettre à leurs places les hommes qui pensent qu'elle n'a pas sa place dans "leur" cuisine. Très proche de sa famille elle ne supporte cependant pas réellement les crises existentielles de sa mère et la pression que ses parents mettent à son petit frère. Elle tente tant bien que mal de leur faire comprendre qu'il peut bien faire ce qu'il veut, tant qu'il est heureux, elle n'hésite pas à leur dire ce qu'elle pense. Et elle refuse catégoriquement que sa mère puisse garder sa fille de peur qu'elle ne veuille lui offrir une éducation à sa façon et Lizbeth préfère encore que son frère la garde, ou avoir recours à une nounou plutôt que de la laisser à sa mère ou même à son père.
Date d'inscription :
17/03/2021
Messages :
645
Pseudo :
harleen. / marion
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
le week-end, 1 ou 2 la semaine.
Multinicks :
adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (www) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar :
olsen. +andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/: lonelywolfgifs lyrics:/ ellahenderson & tom grennan
lizzie & grace  62d4b6f534eb21bbee23fba3d98abf665686f206
Age :
trente-trois ans. (20/02)
Nationality :
américano-irlandaise
Origins :
irlandaise, italienne.
Religion :
atheist.
Status :
single mom, in a relationship w/ Jasper
Orientation :
bisexuelle.
Work :
cheffe étoilée @ The Modern in MoMA.
Home adress :
Staten Island.
Communities :
#cours de cuisine du samedi matin
#famille du Dawson circle
#the overkill
#the lift

Trigger :
sexual assault, child abuse.
Warning :
/
To do list rp : en cours | Olivia , Alfred (1/instanta), Jasper (7), Aickel (4/instanta), Grace (call), Andrew (1/instanta)

done | Lizbeth (1), Lizbeth (2/instanta), Lizbeth (3), Lizbeth (4/instanta), Lizbeth (5), Lizbeth (6/instanta)
Summary : Lizbeth est issue d'une famille de trois enfants, une soeur un peu plus âgé et un frère plus jeune qu'elle. La famille s'est étendue avec la fille de Lizbeth âgée de quatre ans, qu'elle a eu alors qu'elle était tout juste séparée du père de la petite. Cheffe étoilée dans le restaurant du Plaza Hotel, elle évolue dans un monde où le machisme est très présent et où elle compte bien remettre à leurs places les hommes qui pensent qu'elle n'a pas sa place dans "leur" cuisine. Très proche de sa famille elle ne supporte cependant pas réellement les crises existentielles de sa mère et la pression que ses parents mettent à son petit frère. Elle tente tant bien que mal de leur faire comprendre qu'il peut bien faire ce qu'il veut, tant qu'il est heureux, elle n'hésite pas à leur dire ce qu'elle pense. Et elle refuse catégoriquement que sa mère puisse garder sa fille de peur qu'elle ne veuille lui offrir une éducation à sa façon et Lizbeth préfère encore que son frère la garde, ou avoir recours à une nounou plutôt que de la laisser à sa mère ou même à son père.
Date d'inscription : 17/03/2021
Messages : 645
Pseudo : harleen. / marion
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : le week-end, 1 ou 2 la semaine.
Multinicks : adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (www) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar : olsen. +andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/: lonelywolfgifs lyrics:/ ellahenderson & tom grennan
lizzie & grace  62d4b6f534eb21bbee23fba3d98abf665686f206
Age : trente-trois ans. (20/02)
Nationality : américano-irlandaise
Origins : irlandaise, italienne.
Religion : atheist.
Status : single mom, in a relationship w/ Jasper
Orientation : bisexuelle.
Work : cheffe étoilée @ The Modern in MoMA.
Home adress : Staten Island.
Communities : #cours de cuisine du samedi matin
#famille du Dawson circle
#the overkill
#the lift

Trigger : sexual assault, child abuse.
Warning : /

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateur
Les mains dans l'eau, Lizzie profitait du fait que Roxanne était chez son frère pour faire le grand ménage qu'elle repoussait toujours à demain. Sa tête était remplie de choses diverses et variées, toutes étaient plus ou moins en rapport avec Jasper mais cela ne la dérangeait pas tant que ça après tout. La musique qu'elle avait lancé sur l'enceinte s'arrêta et elle jeta un oeil à son téléphone qui affichait le nom de sa mère. Elle ne prit pas la peine de décrocher, persuadée que sa mère voulait encore l'inviter à un brunch quelconque et elle n'en avait pas envie. Moins elle la voyait, mieux elle se portait comme disait le proverbe. Elle se remit à chanter et quand la musique se coupa de nouveau quelques minutes après, Lizzie s'essuya les mains et décrocha le téléphone Hi mum, if you're wondering yes I'm alive, and I was alive five minutes ago, and ten minutes ago when you first called. Roxanne is not here she's with Alfy, as you dropped her yesterday night so what's the point ? La réflexion de sa mère lui fit lever les yeux au ciel, heureusement qu’elle ne put pas la voir, elle l’aurait sûrement réprimandé comme si elle avait cinq ans. « Well hello to you too darling. And can't a mother enquire after her only daughter? Am I not allowed to call you and chat, see how you are? Do I need to file a special request to speak to my own child? » Lizzie se mit à faire les cent pas dans son salon, allumant la cafetière pour se faire un café, seul chose qui pouvait à minima la faire tenir sur le précipice de la crise de nerf qui allait sûrement pointer le bout de son nez « Mum you saw me yesterday. I’m not sure that something came up between yesterday early evening and this afternoon. »

Elle se pinça l’arête du nez, s’arma de son plus beau sourire et s’adoucît un instant « You know there’s no need to file a special request, dear mum, but I’m cleaning the house atm, so please spill the fuck-fudging tea. » Elle n'avait pas franchement que ça a faire et elle avait envie de faire autre chose, sa liste était aussi longue que son bras et elle n'en avait pas fait la moitié. « Lizbeth, language! And why are you talking about tea, did you make a mess? I can give you a few minutes to clean it up, but I do need to talk to you. » Elle souffla au téléphone, prit une gorgée de café, celle pour se donner du courage et elle répondit peut-être un peu trop séchement « No. I. Did. Not. And I'm 33. I can swear if I want, Roxanne is not here so if I wanna say fu- Wait, why do you need to talk to me ? Is dad ok ? » s'enquit-elle, un peu stressée. Sa mère prenait souvent toujours en dramatisant, donc elle avait prit le pli de s'éloigner, mais, si son appel concernaient son père, elle l'aurait prit immédiatement, bien qu'elle ne s'en vanta « And spill the tea is an expression, like say what you want to say. I didn't spell any tea, I'm a coffee drinker mum. »

« Well, I would prefer it if you could refrain using foul language and slang when speaking to me, I believe I raised you better than that. » And your father is fine, healthy as a horse that man, don't you worry about him. No, your daughter told me something quite interesting yesterday and I'm curious about what you have to say about it.[/color] » Lizzie arrêta machinalement ce qu’elle était en train de faire, son action en suspens, sa main ainsi que la tasse qu’elle tenait étaient restées suspendues en l’air, comme figée par ce qu’elle pourrait entendre. « Apparently, you have a boyfriend? » Lizzie écarquilla les yeux et toussa subrepticement avant de prendre une grande inspiration, bien évidement que Roxanne allait dire quelque chose « What did you say ?» demanda t’elle à sa mère, pour qu’elle répète en espérant qu’elle ne lui dise pas la même chose. Dire à son frère qu’elle revoyait Jasper était une chose, le dire à sa control freak de mère en était une autre « You know Roxanne is looking for paternal figure at the moment and all those Father’s Day gifts are messing up her brain. That’s why I need you, my family to keep her mind busy. »  Elle se sentait horrible d'utiliser sa fille à des fins égoïstes, pour ne pas avoir à dire à sa mère que oui, elle avait revu Jasper et que oui, ils étaient -enfin?- ensemble. « Oh, cut the crap Lizzie! » Elle répondit du tac au tac « language ! » automatisme flagrant de ce qu'elle pouvait dire avec Roxanne, qui était bien plus souvent polie qu'autre chose. Mais elle essayait, parfois. « When I asked Roxanne what she'd been up to, she said you two had a sleepover at your boyfriend's house and ate grunch, whatever that's supposed to be. Actually, she also referred to him as your manfriend, which is a little odd. But, anyway, apparently he's very nice, his name his Jasper and he has a daughter she enjoyed playing with, called Caroline. » Crap, crap, crap. Lizzie leva les yeux au ciel, bien heureuse que sa mère ne puisse pas la voir et elle se pinça les lèvres avant de serrer la mâchoire pour ne pas dire d'âneries et surtout ne pas être reprise comme une enfant de cinq ans sur son langage. « Now, doesn't that remind us of somebody we know Lizbeth? » Elle fit une grimace bien cachée derrière son téléphone portable et ne sut pas vraiment quoi dire, elle n'avait jamais jouer au poker c'était bien pour une raison. « Sorry but you make a big deal out of every little thing Grace. There's not only one Jasper and one Caroline in New York City, it's a big city. » Oui, elle comptait agacé sa mère plutôt que d'admettre la vérité « And even if Roxanne was telling the truth, I'm 33 and I don't think you have something to say about who I might see. Neither when I was 18 nor when I'm 33. » Le soupir si peu discret de sa mère la fit lever les yeux au ciel et souffler. Si elle n'avait pas envie d'être agacée, elle n'avait qu'à pas l'appeler. A quoi s'attendait-elle ? Que Lizzie lui raconte sa vie comme quand elle était enfant ? Quand on l'embêtait à l'école ? Non. Ce n'était plus comme ça, et Lizbeth était persuadée que ça ne reviendrait jamais comme ça.   You have some nerve Lizzie! And I am your mother until the day I die, no matter if you're 12 or 50, I will be having none of your sass today. » Lizzie leva une nouvelle fois de plus les yeux au ciel, se pinça l'arête du nez pour essayer de stopper la migraine qui allait arriver d'un instant à l'autre si sa mère ou elle ne raccrochait pas. Mais quand bien même, Grace l'agaçait, elle avait encore assez de jugeotte pour ne pas lui raccrocher au nez et en faire une affaire d'état. Et elle pouvait parier avec elle même que son père l'appelerait dans l'après-midi pour lui dire que sa mère était encore sans dessous, dessus. Bless this man.   Just tell me the truth Lizbeth, what are you so worried about? I think it's wonderful that you two are finally dating! You'll do him so much good after that awful woman he was married to and it will be so good for Roxanne to have a man around that's not her grandpa. There is really no point in keeping such good news to yourself! » Lizzie serra la mâchoire et ses choix lui revinrent à la gueule, ceux qu'elle a fait il y a plus de six ans, quand elle avait décidé de garder Roxanne, malgré le fait qu'Androuchbag n'était plus dans le paysage « Just for your information, you have a son, you know, the one who keep an eye on Roxanne today. Alfred, Alfy, your son. And Jasper was not married to Ruth. » Lizzie finit sa tasse de café d'une traite pour réfléchir elle ne voulait pas lui dire. Elle ne voulait pas lui avouer « And imagine I am with Jasper, what you gonna do ? Gonna scream it under his parent's roof ? Gonna plan a wedding ? You can't keep your tongue in your mouth Grace. » Lizzie savait qu'en s'aventurant sur ce sujet, l'applr par son prénom, c'était certainement la dernière des choses à faire mais elle ne voulait rien lui avouer, pas tant qu'elle n'était pas sûre. Même si elle l'était, au fond. Elle savait ce qu'ils étaient, et ce qu'elles voulaient qu'ils soient. « Who are you calling Grace? I'm not your little friend young lady! » Lizbeth se pinça l'arête du nez, soufflant bruyamment, si bien que sa mère allait sûrement l'entendre. Tant pis, elle avait l'âge pour montrer son mécontentement de la façon dont elle le souhaitait. « But that's not the point and neither is your brother, who is a wonderful uncle but will start his own family soon enough and won't always be around to look after the child you so proudly had on your own. » Lizzie serra les dents, elle savait très bien ce que cette pique évoquait. Le sous-entendu qu'il évoquait « Yes, I'm proud about the fact that I had Roxanne on my own. Even if it's a shame for you, thank you very much for reminding me I'm a shame. » La conversation avec Jasper lui revint en mémoire et une fois de plus, une boule se forma au fond de sa gorge, boule qu'elle tenta d'évincer rapidement « And I know, Alfy won't always be around, that's not a big deal. I know how to take care of my kid, thank you very much and I'm going to move house in Brooklyn soon so I'll be near the museum and it'll be easier for me to take care of my kid. » Même si elle aurait sûrement encore besoin d'une baby sitter ou d'une au pair, ce serait certainement bien plus simple.

« And I would be delighted to tell Jaclyn, but notice how I called you first. If it's such a big secret, sure, I won't tell, but gosh are you young people boring! » Une fois de plus, Lizzie souffla et elle eut envie de raccrocher au nez de sa mère si elle était sûre que ça n'en ferait pas une affaire d'état. Rien que d'imaginer sa mère courir chez Jaclyn l'agaçait. Retour à l'adolescence quand les mères n'avaient de cesse de tenter de les caser ensemble. « I don't give a damn about the fact that you called me first. This is my life, my choice, my decisions. You don't need me to gossip, pretty sure you have enough to say about your other neighbours. So please, leave us alone. If there was something between me and Jasper, you'll know it soon enough. » « Lizbeth, I am still your mother and I will not be spoken to this way, do you hear me? Getting you to share anything about your life is like pulling teeth, so excuse me for caring and trying to be involved! But since I'm such a nuisance, I'll let you get on with your day and I suppose you don't need me for any child minding this weekend, since you're so independent? » Elle fit une grimace silencieuse et serra les dents avant de faire aller ses ongles le long du marbre de son plan de travail, tentant de calmer l'agacement qui n'avait eu de cesse de grandir en elle depuis cet appel « No worries mum, I'll ask my brother, you know the one who is not interferring with my love life. And I don't want you to be involved at any point in my love life, I don't know what you don't understand about it, but if I wanted to introduce you to someone, Jazz or not, I'll let you know. But it's not my desire at the moment. So yeah, have a good day. I'll see in two weeks for the grunch- brunch with Roxanne. Bye. » Lorsqu'elle raccrocha, elle se retint d'envoyer un message à la personne concernée par cette conversation et se mit à briquer de fond en comble sa cuisine, histoire de ne pas être plus agacée que de raisons. Mais elle se nota silencieusement de faire attention à ce qu'elle pouvait dire aux côtés de Roxanne pour ne pas faire sauter leur couverture trop tôt.
PNJ
PNJ
To do list rp :
prénom nom - www
Summary :
Résumé TRES COURT de votre personnage.
Date d'inscription :
15/12/2019
Messages :
30
Pseudo :
Everybody
Multinicks :
Prénom Nom / Prénom Nom / Prénom Nom /
Avatar :
dd
Communities :
- ici vos communautés !
To do list rp : prénom nom - www
Summary : Résumé TRES COURT de votre personnage.
Date d'inscription : 15/12/2019
Messages : 30
Pseudo : Everybody
Multinicks : Prénom Nom / Prénom Nom / Prénom Nom /
Avatar : dd
Communities : - ici vos communautés !

Voir le profil de l'utilisateur
POST PNJ
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Grace Walsh
55 ans x daronne, retraitée mondaine
Grace est la mère de Lizbeth et Alfred. Chirurgienne à la retraite, c'est une riche mamie conservatrice des plus typiques, qui aime passer du temps au jardin et bitcher sur ses copines avec qui elle organise des galas caritatifs. Et rendre sa fille chèvre et gâter sa petite fille, en bonus.


Mrs Walsh fait les cent pas devant son téléphone - le fixe, elle sent la migraine venir et n'a pas envie d'user ce qui lui reste d'yeux sur son smartphone - hésitant à rappeler encore. Elle n'est pas idiote et sait quand ses enfants l'évitent. En d'autres circonstances, elle n'aurait pas insisté trop, pour pouvoir ensuite ressortir l'affront lors d'un repas dominical, par exemple. La culpabilité semblait être la seule manière de convaincre sa fille de lui faire grâce de sa présence ces temps ci, ne vit-on pas dans une époque tragique? Mais, l'heure est grave et elle sait que sa chère enfant n'est pas occupée. Du moins, pas officiellement.

Enfin, Lizzie décroche, aimable comme une porte de prison. « Hi mum, if you're wondering yes I'm alive, and I was alive five minutes ago, and ten minutes ago when you first called. Roxanne is not here she's with Alfy, as you dropped her yesterday night so what's the point ? » Grace soupire et rétorque du tac au tac. « Well hello to you too darling. » Ne se laissant pas démonter, elle ajoute. « And can't a mother enquire after her only daughter? Am I not allowed to call you and chat, see how you are? Do I need to file a special request to speak to my own child? » Dramatique, Grace? Jamais. Mais bon, ça marche.

« Mum you saw me yesterday. I’m not sure that something came up between yesterday early evening and this afternoon. » Mrs Walsh hausse un sourcil. Tiens donc, intéressante formulation. Mais elle entend la voix de sa fille s'adoucir et l'écoute donc attentivement. « You know there’s no need to file a special request, dear mum, but I’m cleaning the house atm, so please spill the fuck-fudging tea. » Une exclamation outrée franchit ses lèvres, il lui semble avoir élevé une jeune femme respectable, pas une poissonnière. « Lizbeth, language! And why are you talking about tea, did you make a mess? I can give you a few minutes to clean it up, but I do need to talk to you. » Elle lui arracherait bien les vers du nez, d'une manière ou d'une autre.

« No. I. Did. Not. And I'm 33. I can swear if I want, Roxanne is not here so if I wanna say fu- Wait, why do you need to talk to me ? Is dad ok ?» Le ton et l'insolence de sa fille agacé un peu Grace, qui s'apprête à répondre sèchement, avant que Liz ne daigne lui donner une explication. « And spill the tea is an expression, like say what you want to say. I didn't spell any tea, I'm a coffee drinker mum. » La retraitée secoue la tête, désespérée de la déformation constante de leur si belle langue. Allez savoir d'où sortait pareille idée, vraiment, il devient impossible d'avoir une conversation avec une jeune personne aujourd'hui.

« Well, I would prefer it if you could refrain using foul language and slang when speaking to me, I believe I raised you better than that. » Elle soupire à nouveau, puis ajoute tout de même rapidement. « And your father is fine, healthy as a horse that man, don't you worry about him. No, your daughter told me something quite interesting yesterday and I'm curious about what you have to say about it. » Par pur effet dramatique, Grace laisse planer un court silence, puis reprend finalement.« Apparently, you have a boyfriend? » Voilà qui devrait retenir son attention !

« What did you say ? » La vigueur de cette réponse arrache un sourire à la mère de famille, qui suppose donc que les dires de sa petite-fille ne sont pas infondés. Evidemment, Lizzie tente une manœuvre des moins orthodoxes pour s'extirper de cette conversation. « You know Roxanne is looking for paternal figure at the moment and all those Father’s Day gifts are messing up her brain. That’s why I need you, my family to keep her mind busy. » Grace lève les yeux au ciel, trouvant un peu petit d'utiliser la conception, disons hors norme, de Roxanne pour éviter le sujet. Et elle n'apprécie pas non plus la tentative de la faire culpabiliser, d'abord parce que c'est son domaine, ensuite parce qu'elle s'y prend beaucoup mieux. Elle s'autorise donc un écart à ses propres règles et s'exclame « Oh, cut the crap Lizzie! » D'un ton plus doux, elle ajoute. « When I asked Roxanne what she'd been up to, she said you two had a sleepover at your boyfriend's house and ate grunch, whatever that's supposed to be. Actually, she also referred to him as your manfriend, which is a little odd. But, anyway, apparently he's very nice, his name his Jasper and he has a daughter she enjoyed playing with, called Caroline. » Un sourire triomphant aux lèvres, qui s'entendrait presque au téléphone, elle enfonce un dernier clou « Now, doesn't that remind us of somebody we know Lizbeth? »

Évidemment, Mrs Walsh est persuadée de faire mouche, mais c'est sans compter la mauvaise foi incroyable de sa fille. « Sorry but you make a big deal out of every little thing Grace. There's not only one Jasper and one Caroline in New York City, it's a big city. And even if Roxanne was telling the truth, I'm 33 and I don't think you have something to say about who I might see. Neither when I was 18 nor when I'm 33. » En un sens, elle admire presque son culot. Qu'on lui montre un autre duo papa/enfant nommés Jasper et Caroline, dans tout l'état même ! Elle soupire bruyamment, souhaitant manifester son mécontentement sous toutes les formes possibles, puis réplique. You have some nerve Lizzie! And I am your mother until the day I die, no matter if you're 12 or 50, I will be having none of your sass today. » Elle s'en passerait bien le reste du temps aussi, mais aujourd'hui serait un bon début. Just tell me the truth Lizbeth, what are you so worried about? I think it's wonderful that you two are finally dating! You'll do him so much good after that awful woman he was married to and it will be so good for Roxanne to have a man around that's not her grandpa. There is really no point in keeping such good news to yourself! »

« Just for your information, you have a son, you know, the one who keep an eye on Roxanne today. Alfred, Alfy, your son. And Jasper was not married to Ruth. » Toujours à s'attarder sur des petits détails techniques cette enfant. Grace s'apprête à répliquer, non sans une pointe de sel, mais sa fille ne lui en laisse pas le temps. « And imagine I am with Jasper, what you gonna do ? Gonna scream it under his parent's roof ? Gonna plan a wedding ? You can't keep your tongue in your mouth Grace. » L'intéressée grimace, n'ayant jamais apprécié que ses enfants l'appellent par son prénom. Elle reste leur mère après tout, elle leur a essuyé l'arrière train et a séché leurs larmes après leurs cauchemars absurdes, elle mérite bien qu'on l'appelle Maman.  « Who are you calling Grace? I'm not your little friend young lady! » Mais elle s'égare, ce qui est certainement le but de Lizzie.  « But that's not the point and neither is your brother, who is a wonderful uncle but will start his own family soon enough and won't always be around to look after the child you so proudly had on your own. » Un autre point de contention, sur lequel Grace choisit pour une fois de ne pas s'aventurer.

« And I would be delighted to tell Jaclyn, but notice how I called you first. If it's such a big secret, sure, I won't tell, but gosh are you young people boring! » Après tout, l'amour ça se célèbre, surtout quand c'est entre deux personnes qui sont destinées l'une à l'autre. Evidemment, sa fille réagit vivement, ignorant dans un premier temps sa tentative d'humour, néanmoins empreinte de vérité

« Yes, I'm proud about the fact that I had Roxanne on my own. Even if it's a shame for you, thank you very much for reminding me I'm a shame. And I know, Alfy won't always be around, that's not a big deal. I know how to take care of my kid, thank you very much and I'm going to move house in Brooklyn soon so I'll be near the museum and it'll be easier for me to take care of my kid. »

Histoire de ne pas avoir à s'excuser, Grace ignore habilement la première partie du laïus plaintif de sa fille - qu'elle lui a déjà servi cent fois par ailleurs - et se concentre sur une information autrement plus importante. « You're moving to Brooklyn? When? Oh darling, are you sure? It's not very safe is it? » L'image des journaux parlant de l'épidémie de crack et de la guerre des gangs des années 80 lui vient en tête mais, les temps ont changé et il n'y a pas très longtemps, certaines de ses amies les plus aventureuses l'ont même convaincue d'aller à Williamsburg tester un restaurant. Mais tout de même, y vivre, avec une enfant, alors que Staten Island est plein de jolis parcs et proche de l'océan... Mais bon, elle ne dit rien, sachant qu'elle se fera encore réprimander. Ce qui ne tarde pas de toute façon, même si pour une autre raison cette fois. « I don't give a damn about the fact that you called me first. This is my life, my choice, my decisions. You don't need me to gossip, pretty sure you have enough to say about your other neighbours. So please, leave us alone. If there was something between me and Jasper, you'll know it soon enough. »

« Lizbeth, I am still your mother and I will not be spoken to this way, do you hear me? Getting you to share anything about your life is like pulling teeth, so excuse me for caring and trying to be involved! But since I'm such a nuisance, I'll let you get on with your day and I suppose you don't need me for any child minding this weekend, since you're so independent? » C'est petit, mais sa fille est si têtue, que parfois, elle ne peut rien faire si ce n'est employer la manière forte.



uc