La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
Découvrez les badges, de quoi rendre votre profil encore plus personnalisé love ça se passe par ici !
Vous êtes un peu paumés ? hidebox Rendez vous sur : www.keskispass.com
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
Le Deal du moment : -35%
Climatiseur électrique mobile – TECTRO ...
Voir le deal
114 €

Partagez
 

 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Devalekha Nadar
To do list rp :
en cours | Eryn, Finn (5/instanta)

à venir | Idk, Fernando probably

terminés | Finn (1/instanta), Finn (2/instanta), Finn (3/instanta), Finn (4/instanta)
Summary :
Née à San Francisco, Devalekha a grandi dans une famille aimante et très soudée. Petite dernière de la famille, bébé surprise, elle a vécu une enfance un peu compliquée avant que son ADHD ne soit découvert. Le diagnostic a apaisé autant ses parents que les tensions avec son frère et sa sœur, bien plus âgés et, il faut bien l'admettre, souvent exaspérés par leur cadette. Bien qu'elle se ait toujours l'impression d'être un peu différente des siens, Dev ne s'est jamais sentie rejetée, bien au contraire. Ça a rendu son départ pour la Côte Est, après le lycée, bien difficile malgré l'obtention d'une bourse complète à Columbia et elle a très vite pris l'habitude de passer plusieurs soirées par semaine sur Skype avec sa famille. La vie new yorkaise l'a grandement aidée à s'accepter complètement, tant sur ses opinions qu'elle craignait trop radicales que sur ses centres d'intérêt qu'elle trouvait un peu cliché. Se destinant au départ à la création de jeux vidéos, son échappatoire d'ado, Dev a toujours débordé d'idées et c'est après une soirée un peu trop arrosée avec son gang de copines que lui est venue celle de Duck Pics. L'application de rencontre, pensée pour protéger ses utilisatrices des relous et, vous l'aurez deviné, des dick pics, a très vite trouvé son succès et Dev a dû apprendre très rapidement les ficelles du métier de CEO tout en le conciliant à sa vie de millenial connue sur Internet pour ses tirades enragées contre les hommes, son amour pour ses chats et sa passion pour les jeux vidéos et le tricot (moodboard, playlist)
Date d'inscription :
01/05/2022
Messages :
210
Pseudo :
J.
Player's pronoun :
elle, she/her
Rythme de rp :
le weekend uniquement
Multinicks :
Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart), Jasper (ft. Chris Evans) et David (ft. David Bowie)
Avatar :
Simone Ashley, @icemacklin (av), @city_struck (profile pic), @kathonyy (gifs), @Taylor Swift (lyrics)
(instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 8546fd06409d4ad025476a1c92b02369
Age :
27 (30.03.1995)
Nationality :
US citizen
Origins :
Tamil Indian
Status :
serial dater and hookup enthusiast who might have commitment issues
Orientation :
bi bi bi til the day she dies
Work :
app developer, mastermind behind the dating app Duck Pics, well-dressed CEO
Home adress :
the Bronx @ the Miranda Heights
Communities :
les habitants du Miranda Heights, the Lost Planet, the Saberist Academy, le Meow Parlour et le Park Avenue Plaza.
Trigger :
feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning :
mentions de misogynie et de racisme
(instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 19 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 18b (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 105 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 59 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 201 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 200801051707855033 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 200801051714211640 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 37 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 47 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 49 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 52 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 79 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 58 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 67 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 74 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 75 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 80 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 84 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 95 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 101 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 163 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 164 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 166 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 190 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 202 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 204 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 211 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 91 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 156 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 157 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 168 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 181 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 195 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 171 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 34 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 7 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 55 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 98 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 76 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 117 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 118 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 119 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 127 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 128 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 129 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 141 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 144 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 148 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 200801051704812187 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 20080106533626902 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 200801065336336064 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 140
To do list rp : en cours | Eryn, Finn (5/instanta)

à venir | Idk, Fernando probably

terminés | Finn (1/instanta), Finn (2/instanta), Finn (3/instanta), Finn (4/instanta)
Summary : Née à San Francisco, Devalekha a grandi dans une famille aimante et très soudée. Petite dernière de la famille, bébé surprise, elle a vécu une enfance un peu compliquée avant que son ADHD ne soit découvert. Le diagnostic a apaisé autant ses parents que les tensions avec son frère et sa sœur, bien plus âgés et, il faut bien l'admettre, souvent exaspérés par leur cadette. Bien qu'elle se ait toujours l'impression d'être un peu différente des siens, Dev ne s'est jamais sentie rejetée, bien au contraire. Ça a rendu son départ pour la Côte Est, après le lycée, bien difficile malgré l'obtention d'une bourse complète à Columbia et elle a très vite pris l'habitude de passer plusieurs soirées par semaine sur Skype avec sa famille. La vie new yorkaise l'a grandement aidée à s'accepter complètement, tant sur ses opinions qu'elle craignait trop radicales que sur ses centres d'intérêt qu'elle trouvait un peu cliché. Se destinant au départ à la création de jeux vidéos, son échappatoire d'ado, Dev a toujours débordé d'idées et c'est après une soirée un peu trop arrosée avec son gang de copines que lui est venue celle de Duck Pics. L'application de rencontre, pensée pour protéger ses utilisatrices des relous et, vous l'aurez deviné, des dick pics, a très vite trouvé son succès et Dev a dû apprendre très rapidement les ficelles du métier de CEO tout en le conciliant à sa vie de millenial connue sur Internet pour ses tirades enragées contre les hommes, son amour pour ses chats et sa passion pour les jeux vidéos et le tricot (moodboard, playlist) Date d'inscription : 01/05/2022
Messages : 210
Pseudo : J.
Player's pronoun : elle, she/her
Rythme de rp : le weekend uniquement
Multinicks : Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart), Jasper (ft. Chris Evans) et David (ft. David Bowie)
Avatar : Simone Ashley, @icemacklin (av), @city_struck (profile pic), @kathonyy (gifs), @Taylor Swift (lyrics)
(instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 8546fd06409d4ad025476a1c92b02369
Age : 27 (30.03.1995)
Nationality : US citizen
Origins : Tamil Indian
Status : serial dater and hookup enthusiast who might have commitment issues
Orientation : bi bi bi til the day she dies
Work : app developer, mastermind behind the dating app Duck Pics, well-dressed CEO
Home adress : the Bronx @ the Miranda Heights
Communities : les habitants du Miranda Heights, the Lost Planet, the Saberist Academy, le Meow Parlour et le Park Avenue Plaza.
Trigger : feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning : mentions de misogynie et de racisme
(instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 19 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 18b (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 105 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 59 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 201 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 200801051707855033 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 200801051714211640 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 37 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 47 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 49 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 52 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 79 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 58 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 67 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 74 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 75 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 80 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 84 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 95 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 101 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 163 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 164 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 166 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 190 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 202 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 204 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 211 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 91 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 156 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 157 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 168 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 181 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 195 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 171 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 34 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 7 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 55 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 98 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 76 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 117 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 118 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 119 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 127 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 128 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 129 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 141 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 144 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 148 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 200801051704812187 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 20080106533626902 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 200801065336336064 (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 140

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t6966-if-i-were-a-man-then-i-d-be-the-man https://www.ivegot99problems.com/t6973-recherches-de-reagan-janet-jasper-devalekha https://www.ivegot99problems.com/t6975-instagram-devalekhanadar
Sujet: (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wantedDim 12 Juin - 23:04
You cut my brakes and hit the throttle, I couldn't stop it if I wanted. Dizzy silhouette, makes me break a sweat, I'm in trouble. Oh, I've been dazed and confused from the day I met you. Yeah, I lost my head and I'd do it again. (creds: gifs/pochuntsgifs & mnemxsynerp (@Tumblr), lyrics/Ruel)


Stupid, stupid, stupid. Une charmante litanie qui tournait en boucle dans la tête de Dev depuis le début de la semaine et que sa présence sur le pavé, face à l'immeuble où vivait White Boy Wonders, ne faisait qu'intensifier. Ce n'était même pas de sa faute à lui. Non, elle avait inscrit leur rendez-vous — à défaut d'un meilleur terme — à son agenda, informé Amy qu'il ne faudrait pas manquer de lui rappeler et avait ensuite soigneusement évité d'y penser. Et, cette fois, la tâche n'avait pas été trop délicate. Les catastrophes s'étaient enchaînées au bureau, monopolisant son attention, épuisant doucement mais sûrement ses réserves de patience et fragilisant les murs qu'elle avait appris à ériger autour d'elle-même pour faire face aux petits tracas du quotidien. Une nécessité pour quelqu'un à la sensibilité exacerbée qui avait tendance à prendre chaque manifestation d'animosité pour une attaque personnelle. Le club des mathlètes au lycée puis sa promo à l'université, tous deux composés majoritairement de garçons à l'ego un peu surdimensionnés, l'y avaient plutôt bien préparée. Et ce n'était même pas la première fois que Duck Pics devait faire face à de sérieux problèmes, comme toute plateforme avec un accès large aux données personnelles de ses utilisateurs. Non, c'était l'enchaînement brutal et le mélange de fatigue et de stress qui, vraiment, avaient réussi à entamer ses défenses. Si elle en avait eu le temps, Devalekha aurait certainement trouvé une demi-douzaine d'excuses — à commencer par une absence totale de motivation — et annuler ce stupide rendez-vous. Except she didn't and some people — read, her annoyingly competent assistant — seemed to think she could use a break. C'était, du moins, ce qu'elle avait cru comprendre quand Amy avait déposé un sac de takeouts sur son bureau, la surprenant en plein change. À regrets, Dev avait abandonné l'idée de quitter son tailleur pour l'ensemble en coton qu'elle gardait dans son bureau pour les jours difficiles, se contentant de coincer son tee-shirt Star Trek dans son pantalon d'un orange vif avant de sauter dans ses baskets. It took a special kind of executive assistants to chase the CEO away after a hard day of PR and damage control, really. Cela dit, elle avait presque été soulagée. Jusqu'à ce qu'elle arrive dans la rue de Finsbury et retrouve le building à présent familier. Puis la petite chanson qu'elle se répétait en boucle depuis lundi avait repris de plus belle. Stupid, stupid, stupid. Parce que vraiment, que foutait-elle là, half dead on her feet, avec un dîner dont elle ignorait le contenu et une libido en berne ? C'était ridicule. Et évidemment, parce qu'elle était incapable de prendre une bonne décision to save her own life, plutôt que de rebrousser chemin et retrouver la sécurité de son appartement et ses trois chats, Devalekha s'élança — se traîna, plutôt — au-devant de l'entrée de l'immeuble.

Une brève conversation via interphones interposés, un court voyage en ascenseur et enfin, elle parvint au quatrième étage. Le tout avait probablement pris moins de cinq minutes mais elle avait l'impression d'avoir couru un marathon. Yeah, she needed a good night of sleep, not a round or two of good sex with Fucking Finnley. He'd have to settle for a quick handjob. Elle n'avait pas la force, ni l'envie d'ailleurs, de plus ce soir. Et parce que manifestement l'univers semblait avoir une dent contre elle, Dev vit la porte s'ouvrir au moment où l'envie de bâiller se fit trop forte pour la ravaler. Sorry for that, lâcha-t-elle en baissant la main qu'elle avait plaqué contre sa bouche, long week. And I think I forgot to have lunch. Et évidemment se pointer sur le perron du type avec lequel elle était incapable d'arrêter de coucher, dîner en main, était la suite logique. Une adulte très bien ajustée, Devalekha Nadar, oui oui. Par bonheur, sa fatigue évidente ne parut pas offenser Finneas qui s'écarta pour la laisser passer avec un simple no problem, long week here too. Right. Because he was some kind of fancy doctor. Rani would cackle well into the next decade if she knew about that. May I take your stuff? What? Elle haussa un sourcil, confuse, qu'il ne se saisisse délicatement du sac. Ah, le dîner. Sans très bien savoir quoi dire ni réellement quoi faire, Dev lui emboîta le pas, réalisant avec quelques secondes de délai qu'ils ne prenaient pas le chemin de sa chambre et — évidemment. Because most people didn't eat dinner in bed. Fools, the whole lot of them. No lunch for me neither, I’m starving, thank your for that, continua-t-il avec un bref signe pour le sac qui reposait à présent sur la table basse. La réflexion la réveilla quelque peu et, se redressant, Devalekha se sentit obligée de préciser, my assistant is doing a wonderful job of making sure I don't starve most days. Elle grimaça, le sous-entendu concernant son incapacité à prendre soin d'elle-même évident à ses oreilles. Ça ne le regardait et il s'en moquait probablement. Pire, ce genre de confessions pouvait très bien servir de munitions. Il avait beau lui avoir présenté des excuses, Dev n'avait pas oublié avec quelle facilité il avait pointé sa prétendue immaturité. God only knew what he'd come up with next time she'd annoy him enough to lash out, knowing she wasn't able to handle her own needs.

Want a glass of wine? A beer? Water? La question lui tira un grognement. Choices, choices, choices, why did she always have to choose? At this point, it just hurt her brain. Tea, if you— yeah, no, you probably don't have anything strong enough. And I need to sleep anyway, nota-t-elle, plus pour elle-même que pour Fernando, water's fine. Although wine— Elle s'interrompit avec un soupir agacé, passant une main nerveuse dans ses cheveux, réalisant dans le même temps qu'il avait déjà disparu à la cuisine, sans doute prêt à jouer les hôtes parfaits pour éviter tout instant de gêne. Infuriating man. I'll have whatever you're having. You mind if I sit? demanda-t-elle lorsque Fernando réapparut, bouteille de vin en main. Il lui faudrait certainement ajouter deux ou trois réveils à la liste déjà longue de ses alarmes si elle consommait de l'alcool. Et prévenir Amy, juste au cas où elle parvenait à ignorer la vingtaine de minutes de sonnerie stridente qui émergerait de son iPhone le lendemain. Finneas, ever the gracious host, ne sembla pas opposé à l'invasion de son sofa et Dev s'y laissa tomber avec un soupir de soulagement qu'elle ne chercha même pas à cacher. Elle se débarrassa de ses baskets sans grande élégance, abandonna sa veste sans plus de cérémonie et s'installa en tailleur avec autant d'aisance que si elle s'était trouvée chez elle. Which, all things considered, was probably a terrible idea but she was tired, angry and cranky and now wasn't the right time for introspection. What did you bring for dinner? At least Frankie could keep up with the program. Un verre de vin en main, Devalekha haussa les épaules avant de se pencher pour ouvrir le sac. No fucking idea, my assistant ordered before— Elle se tut devant l'odeur familière et ferma les yeux avec un sourire, tastebuds already coming to life. Indian, of course, murmura-t-elle, amusée. Elle rouvrit les yeux et extirpa un plat d'aloo gobi et un autre de poulet tikka masala, estampillés du logo de son restaurant favoris. Won't be as good as my father's but that's close enough. You're in luck Finn, conclut-elle, le prénom lui échappant à la dernière seconde. Oh, well. At least she wasn't looking at him. That would've been embarrassing. So what you've been up to these days? Right, small talk. People did that over dinner. Elle ne pouvait décemment pas se pointer chez lui et exiger qu'ils mangent en silence. Ses parents seraient horrifiés s'ils apprenaient ça. Le risque était minime but still, they'd raised her better than that. Devalekha ouvrit donc la bouche, prête à faire un effort, mais il n'avait clairement pas terminé. You look great, by the way. And — ok, no. Ça partait peut-être d'une bonne intention, de la nécessité d'être poli ou d'une étrange obligation de lui offrir un compliment random, mais elle ne put s'empêcher d'éclater de rire par-dessus son verre. Elle se tourna dans sa direction, réalisant qu'ils étaient un peu trop proches à son goût, et recula jusqu'à l'accoudoir opposé pour mettre un minimum de distance entre eux. Good one pal, commenta-t-elle avant de s'accorder une gorgée de vin — yes, definitely a threat to her 5-to-5:30 string of alarms. I appreciate the effort but really, if anyone's looking great here, it's you, not me. I spent the last few days watching my life's work sinking and getting yelled at by a bunch of people who literally jumped at the chance to go for the jugular, including my ex-boyfriend. Let me tell you, it's definitely not part of my regular skincare routine but I guess it's... well, like I said, I appreciate the effort. Thanks, ajouta-t-elle pour la forme, but again, you don't need to, you know, be nice to me.

/uc

codes couleurs :

_________________
♡♡♡ you should take it as a compliment that i got drunk and made fun of the way you talk. you should think about the consequence of your magnetic field being a little too strong.


Dernière édition par Devalekha Nadar le Mer 15 Juin - 0:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finnley Abernathy
To do list rp :
prénom nom - www
Summary :
Résumé TRES COURT de votre personnage.
Date d'inscription :
01/05/2022
Messages :
59
Pseudo :
harleen. (marion)
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
chaotique, le week-end principalement.
Multinicks :
adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (wwww) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar :
jonathan bailey + (av.) andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/:mnemxsynerp lyrics:/ lovelytheband
(instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 6821e269fac10a71eb4cb02d781269d6472ed1a6
Age :
trente-quatre ans. (20.02.1988)
Nationality :
américaine.
Origins :
britannique.
Religion :
athée.
Status :
divorcé.
Orientation :
heterosexuel.
Work :
gynecologue.
Home adress :
east village, manhattan.
Communities :
#rumc
#singleparents
#the lift
Trigger :
violences sexuelles, relation mineur/majeur, agression sexuelle, scarification
Warning :
abandon, divorce, infidélité.
(instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 30(instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 2(instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 17b(instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 2(instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 107(instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 10(instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 200801051714460395(instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 56
To do list rp : prénom nom - www Summary : Résumé TRES COURT de votre personnage. Date d'inscription : 01/05/2022
Messages : 59
Pseudo : harleen. (marion)
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : chaotique, le week-end principalement.
Multinicks : adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (wwww) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar : jonathan bailey + (av.) andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/:mnemxsynerp lyrics:/ lovelytheband
(instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 6821e269fac10a71eb4cb02d781269d6472ed1a6
Age : trente-quatre ans. (20.02.1988)
Nationality : américaine.
Origins : britannique.
Religion : athée.
Status : divorcé.
Orientation : heterosexuel.
Work : gynecologue.
Home adress : east village, manhattan.
Communities : #rumc
#singleparents
#the lift
Trigger : violences sexuelles, relation mineur/majeur, agression sexuelle, scarification
Warning : abandon, divorce, infidélité.
(instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 30(instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 2(instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 17b(instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 2(instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 107(instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 10(instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 200801051714460395(instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 56
Sujet: Re: (instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wantedMar 14 Juin - 22:02
Le tiroir de son bureau qu’il referma après s’être assuré que James était entre de bonnes mains, il verrouilla l’armoire qui se tenait derrière son bureau et récupéra sa veste pour sortir de l’hôpital, légèrement fatigué de sa journée, mais il ne s’en plaignait pas le moins du monde. Il aimait son boulot, avait toujours plus ou moins voulu faire ça et il savait que son fils était en sécurité donc qu’il pouvait s’autoriser des extra hours, où même ne pas s’inquiétait du retard qu’il pouvait prendre. Il avait fait des concessions, longtemps. Pour son ex-femme, qui avait fini par partir. Encore heureux qu’elle n’avait pas prit son fils avec elle, parce que s’il y a bien quelque chose que Finnsbury n’accepterait pas qu’on lui prenne, c’était son fils. James était arrivé sans qu’il ne l’attende, et pourtant, il avait changé son monde, il l’avait changé de la plus douce des manières et jamais, Ô grand jamais il n’accepterait que Ashleigh revienne pour lui prendre son fils. Elle était partie, elle avait fui comme une lâche, mélange de couardise et de vanité. Il ne voulait pas qu’elle ait quelque chose à voir dans l’éducation de son fils, il devrait dire leurs fils. Mais il ne voulait plus entendre parler d’elle, elle avait abandonné ses devoirs parentaux en couchant avec son meilleur ami. Alors pourquoi reviendrait-elle en imaginant qu’elle avait de quelconques droits sur James. Quand il arriva après une bonne heure de route à son appartement, il balança nonchalamment les clés dans la coupelle de l’entrée, balançant ses chaussures dans le placard de l’entrée, il rangea les quelques choses qui traînaient, lança un programme de lave-vaisselle et il était à deux doigts de s’installer dans le canapé quand on sonna à l’interphone, il répondit avec une rapidité certaine, ouvrit la porte et il attendait Dev sur le pas de la porte. Lorsqu’il entendit du bruit, il ouvrit la porte et il la regarda Sorry for that, long week. And I think I forgot to have lunch. il ne put s’empêcher de sourire en coin No problem, long week here too. Répondit-il en se décalant pour la laisser entrer et il referma la porte derrière elle avant se tourner vers Daisy May I take your stuff ? demanda t-il avant de récupérer doucement le sachet et il lui fit signe de s’avancer dans le salon No lunch for me neither, I’m starving, thank your for that. prononça t-il en montrant le sachet qu'il lui avait impunément voler et qu'il déposa sur la table basse du salon. Want a glass of wine ? A beer ? Water ? Il aurait pu allonger la liste des propositions mais le but n'était pas de l'assommer d'informations. Là n'était pas le but et puis, ce serait bien trop long. Tea, if you— yeah, no, you probably don't have anything strong enough. And I need to sleep anyway water's fine. — Although wine— Finnley se rendit dans la cuisine et attrapa la bouteille de vin, puis la reposa avant de la regarder, comme pendu à ses lèvres pour savoir ce qu'elle était décidé à prendre, sans la presser, parce qu'ils avaient tout leur temps. Du moins, le pensait-il. I'll have whatever you're having. You mind if I sit? Il secoua négativement la tête et servit deux verres de vin qu'il apporta avant de lui tendre le sien et de s'installer à ses côtés what did you bring for dinner ? demanda t-il en prenant une gorgée de son vin tout en la regardant du coin de l'oeil No fucking idea, my assistant ordered before— Indian, of course Won't be as good as my father's but that's close enough. You're in luck Finn Il la regarda avant de demander Did you call me Finn ? And I didn't try Indian, first time. Étonnant mais il s'en accomodait bien. so what you've been up to these days ? s'enquit-il comme si tout était normal, comme si c'était ce qu'ils faisaient de mieux alors que c'était sûrement tout le contraire you look great, by the way. Un compliment lâché comme ça, pour ne pas laisser un silence gênant prendre place entre eux, ce n'était pas le moment, ni même l'envie qui s'immiscait dans la tête de Fernando, il avait seulement envie de passer une soirée normale, convenable. Good one pal Il but une nouvelle gorgée de son vin et fit une petite moue satisfaite If I remember well it's a Chateau Margaux. expliqua t-il, une bouteille qu'on lui avait offerte à Noël, et il avait attendu longtemps de ne plus être seul pour ne pas se l'enfiler comme un vieil ivrogne. I appreciate the effort but really, if anyone's looking great here, it's you, not me. I spent the last few days watching my life's work sinking and getting yelled at by a bunch of people who literally jumped at the chance to go for the jugular, including my ex-boyfriend. Let me tell you, it's definitely not part of my regular skincare routine but I guess it's... well, like I said, I appreciate the effort. Thanks Il fronça les sourcils à son explication, peu conscient qu'elle avait traversé tout cela cette semaine. Il déposa son verre en face d'elle, et passa une de ses jambes sous sa cuisse en calant son dos contre l'accoudoir pour lui faire face but again, you don't need to, you know, be nice to me.   Fabrice haussa les yeux au ciel en soupirant, il savait pertinemment qu'elle refuserait toujours ses compliments, et qu'elle trouverait toujours un moyen de le contredire, malgré le fait qu'il détestait cela, ça lui plaisait au fond, mais il ne l'avouerait jamais. Don't let people yell at you, because I did some research about you. Not in a creepy way tho. And I found out that you're the head of something incredible. And gosh, people are jealous, people are mean because you succeed. They are piece of shits and just tell them to go fuck themselves with your smirk. Ce sourire en coin qu'il aimait réellement. Sa dernière phrase tournait dans sa tête cependant, et il ne voulait pas qu'elle pense qu'elle ne méritait pas de louanges I do want to be nice to you. rétorqua t-il en récupérant les deux boîtes de take away et lui en tendre une avant de se lever pour récupérer de réels couverts et il se réinstalla en face d'elle, attendant qu'elle prenne la première fourchette histoire d'être poli. You know, people will always try to get you down. But you're stronger than that. And ohmygod, this thing prononça t-il en pointant du doigt le plat qu'il tenait entre les mains One of the best thing ever ?



[uc]

_________________
i met you late night, at a party some trust fund baby's Brooklyn loft by the bathroom, you said:, "let's talk" but my confidence is wearing off well, these aren't my people, these aren't my friends she grabbed my face and that's when she sai i like that you're broken, broken like me maybe that makes me a fool i like that you're lonely, lonely like me i could be lonely with you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (instanta) dinnley — temporary fix
» (instanta) dinnley — i'll say "nice to meet you" every time
» (instanta) dinnley — i had a marvelous time ruinin' everything
» (instanta) dinnley — and i'm so furious at you for making me feel this way
» Everything I Wanted || Noé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I've got 99 problems :: Manhattan - City Center :: Downtown :: Lower East Side-