Le deal à ne pas rater :
Pèse-personne connecté – XIAOMI Mi Body Composition Scale 2 à ...
14.99 €
Voir le deal


(instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted

2 participants
Devalekha Nadar
Devalekha Nadar
To do list rp :
en cours | Eryn

à venir | Idk, Fernando probably

terminés | Finn (1/instanta), Finn (2/instanta), Finn (3/instanta), Finn (4/instanta), Finn (5/instanta)
Summary :
Née à San Francisco, Devalekha a grandi dans une famille aimante et très soudée. Petite dernière de la famille, bébé surprise, elle a vécu une enfance un peu compliquée avant que son ADHD ne soit découvert. Le diagnostic a apaisé autant ses parents que les tensions avec son frère et sa sœur, bien plus âgés et, il faut bien l'admettre, souvent exaspérés par leur cadette. Bien qu'elle se ait toujours l'impression d'être un peu différente des siens, Dev ne s'est jamais sentie rejetée, bien au contraire. Ça a rendu son départ pour la Côte Est, après le lycée, bien difficile malgré l'obtention d'une bourse complète à Columbia et elle a très vite pris l'habitude de passer plusieurs soirées par semaine sur Skype avec sa famille. La vie new yorkaise l'a grandement aidée à s'accepter complètement, tant sur ses opinions qu'elle craignait trop radicales que sur ses centres d'intérêt qu'elle trouvait un peu cliché. Se destinant au départ à la création de jeux vidéos, son échappatoire d'ado, Dev a toujours débordé d'idées et c'est après une soirée un peu trop arrosée avec son gang de copines que lui est venue celle de Duck Pics. L'application de rencontre, pensée pour protéger ses utilisatrices des relous et, vous l'aurez deviné, des dick pics, a très vite trouvé son succès et Dev a dû apprendre très rapidement les ficelles du métier de CEO tout en le conciliant à sa vie de millenial connue sur Internet pour ses tirades enragées contre les hommes, son amour pour ses chats et sa passion pour les jeux vidéos et le tricot (moodboard, playlist)
Date d'inscription :
01/05/2022
Messages :
215
Pseudo :
J.
Player's pronoun :
elle, she/her
Rythme de rp :
le weekend uniquement
Multinicks :
Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart), Jasper (ft. Chris Evans), David (ft. David Bowie), Isaac (ft. Andy Samberg) et Gigi (ft. Rihanna)
Avatar :
Simone Ashley, @bambieyes (av), @kirbyanders (profile pic), @kathonyy (gifs), @Taylor Swift (lyrics)
(instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 4b9655fbba140045232dfd8232a4df06
Age :
27 (30.03.1995)
Nationality :
US citizen
Origins :
Tamil Indian
Status :
serial dater and hookup enthusiast who might have commitment issues
Orientation :
bi bi bi til the day she dies
Work :
app developer, mastermind behind the dating app Duck Pics, well-dressed CEO
Home adress :
the Bronx @ the Miranda Heights
Communities :
les habitants du Miranda Heights, the Lost Planet, the Saberist Academy, le Meow Parlour et le Park Avenue Plaza.
Trigger :
feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning :
mentions de misogynie et de racisme
To do list rp : en cours | Eryn

à venir | Idk, Fernando probably

terminés | Finn (1/instanta), Finn (2/instanta), Finn (3/instanta), Finn (4/instanta), Finn (5/instanta)
Summary : Née à San Francisco, Devalekha a grandi dans une famille aimante et très soudée. Petite dernière de la famille, bébé surprise, elle a vécu une enfance un peu compliquée avant que son ADHD ne soit découvert. Le diagnostic a apaisé autant ses parents que les tensions avec son frère et sa sœur, bien plus âgés et, il faut bien l'admettre, souvent exaspérés par leur cadette. Bien qu'elle se ait toujours l'impression d'être un peu différente des siens, Dev ne s'est jamais sentie rejetée, bien au contraire. Ça a rendu son départ pour la Côte Est, après le lycée, bien difficile malgré l'obtention d'une bourse complète à Columbia et elle a très vite pris l'habitude de passer plusieurs soirées par semaine sur Skype avec sa famille. La vie new yorkaise l'a grandement aidée à s'accepter complètement, tant sur ses opinions qu'elle craignait trop radicales que sur ses centres d'intérêt qu'elle trouvait un peu cliché. Se destinant au départ à la création de jeux vidéos, son échappatoire d'ado, Dev a toujours débordé d'idées et c'est après une soirée un peu trop arrosée avec son gang de copines que lui est venue celle de Duck Pics. L'application de rencontre, pensée pour protéger ses utilisatrices des relous et, vous l'aurez deviné, des dick pics, a très vite trouvé son succès et Dev a dû apprendre très rapidement les ficelles du métier de CEO tout en le conciliant à sa vie de millenial connue sur Internet pour ses tirades enragées contre les hommes, son amour pour ses chats et sa passion pour les jeux vidéos et le tricot (moodboard, playlist)
Date d'inscription : 01/05/2022
Messages : 215
Pseudo : J.
Player's pronoun : elle, she/her
Rythme de rp : le weekend uniquement
Multinicks : Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. Kristen Stewart), Jasper (ft. Chris Evans), David (ft. David Bowie), Isaac (ft. Andy Samberg) et Gigi (ft. Rihanna)
Avatar : Simone Ashley, @bambieyes (av), @kirbyanders (profile pic), @kathonyy (gifs), @Taylor Swift (lyrics)
(instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 4b9655fbba140045232dfd8232a4df06
Age : 27 (30.03.1995)
Nationality : US citizen
Origins : Tamil Indian
Status : serial dater and hookup enthusiast who might have commitment issues
Orientation : bi bi bi til the day she dies
Work : app developer, mastermind behind the dating app Duck Pics, well-dressed CEO
Home adress : the Bronx @ the Miranda Heights
Communities : les habitants du Miranda Heights, the Lost Planet, the Saberist Academy, le Meow Parlour et le Park Avenue Plaza.
Trigger : feu/incendie/immolation, parents manipulateurs/abusifs, fausse couche
Warning : mentions de misogynie et de racisme

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.ivegot99problems.com/t6966-if-i-were-a-man-then-i-d-be-the-manhttps://www.ivegot99problems.com/t6973-recherches-de-reagan-janet-jasper-devalekhahttps://www.ivegot99problems.com/t6975-instagram-devalekhanadar
You cut my brakes and hit the throttle, I couldn't stop it if I wanted. Dizzy silhouette, makes me break a sweat, I'm in trouble. Oh, I've been dazed and confused from the day I met you. Yeah, I lost my head and I'd do it again. (creds: gifs/pochuntsgifs & mnemxsynerp (@Tumblr), lyrics/Ruel)


Stupid, stupid, stupid. Une charmante litanie qui tournait en boucle dans la tête de Dev depuis le début de la semaine et que sa présence sur le pavé, face à l'immeuble où vivait White Boy Wonders, ne faisait qu'intensifier. Ce n'était même pas de sa faute à lui. Non, elle avait inscrit leur rendez-vous — à défaut d'un meilleur terme — à son agenda, informé Amy qu'il ne faudrait pas manquer de lui rappeler et avait ensuite soigneusement évité d'y penser. Et, cette fois, la tâche n'avait pas été trop délicate. Les catastrophes s'étaient enchaînées au bureau, monopolisant son attention, épuisant doucement mais sûrement ses réserves de patience et fragilisant les murs qu'elle avait appris à ériger autour d'elle-même pour faire face aux petits tracas du quotidien. Une nécessité pour quelqu'un à la sensibilité exacerbée qui avait tendance à prendre chaque manifestation d'animosité pour une attaque personnelle. Le club des mathlètes au lycée puis sa promo à l'université, tous deux composés majoritairement de garçons à l'ego un peu surdimensionnés, l'y avaient plutôt bien préparée. Et ce n'était même pas la première fois que Duck Pics devait faire face à de sérieux problèmes, comme toute plateforme avec un accès large aux données personnelles de ses utilisateurs. Non, c'était l'enchaînement brutal et le mélange de fatigue et de stress qui, vraiment, avaient réussi à entamer ses défenses. Si elle en avait eu le temps, Devalekha aurait certainement trouvé une demi-douzaine d'excuses — à commencer par une absence totale de motivation — et annuler ce stupide rendez-vous. Except she didn't and some people — read, her annoyingly competent assistant — seemed to think she could use a break. C'était, du moins, ce qu'elle avait cru comprendre quand Amy avait déposé un sac de takeouts sur son bureau, la surprenant en plein change. À regrets, Dev avait abandonné l'idée de quitter son tailleur pour l'ensemble en coton qu'elle gardait dans son bureau pour les jours difficiles, se contentant de coincer son tee-shirt Star Trek dans son pantalon d'un orange vif avant de sauter dans ses baskets. It took a special kind of executive assistants to chase the CEO away after a hard day of PR and damage control, really. Cela dit, elle avait presque été soulagée. Jusqu'à ce qu'elle arrive dans la rue de Finsbury et retrouve le building à présent familier. Puis la petite chanson qu'elle se répétait en boucle depuis lundi avait repris de plus belle. Stupid, stupid, stupid. Parce que vraiment, que foutait-elle là, half dead on her feet, avec un dîner dont elle ignorait le contenu et une libido en berne ? C'était ridicule. Et évidemment, parce qu'elle était incapable de prendre une bonne décision to save her own life, plutôt que de rebrousser chemin et retrouver la sécurité de son appartement et ses trois chats, Devalekha s'élança — se traîna, plutôt — au-devant de l'entrée de l'immeuble.

Une brève conversation via interphones interposés, un court voyage en ascenseur et enfin, elle parvint au quatrième étage. Le tout avait probablement pris moins de cinq minutes mais elle avait l'impression d'avoir couru un marathon. Yeah, she needed a good night of sleep, not a round or two of good sex with Fucking Finnley. He'd have to settle for a quick handjob. Elle n'avait pas la force, ni l'envie d'ailleurs, de plus ce soir. Et parce que manifestement l'univers semblait avoir une dent contre elle, Dev vit la porte s'ouvrir au moment où l'envie de bâiller se fit trop forte pour la ravaler. Sorry for that, lâcha-t-elle en baissant la main qu'elle avait plaqué contre sa bouche, long week. And I think I forgot to have lunch. Et évidemment se pointer sur le perron du type avec lequel elle était incapable d'arrêter de coucher, dîner en main, était la suite logique. Une adulte très bien ajustée, Devalekha Nadar, oui oui. Par bonheur, sa fatigue évidente ne parut pas offenser Finneas qui s'écarta pour la laisser passer avec un simple no problem, long week here too. Right. Because he was some kind of fancy doctor. Rani would cackle well into the next decade if she knew about that. May I take your stuff? What? Elle haussa un sourcil, confuse, qu'il ne se saisisse délicatement du sac. Ah, le dîner. Sans très bien savoir quoi dire ni réellement quoi faire, Dev lui emboîta le pas, réalisant avec quelques secondes de délai qu'ils ne prenaient pas le chemin de sa chambre et — évidemment. Because most people didn't eat dinner in bed. Fools, the whole lot of them. No lunch for me neither, I’m starving, thank your for that, continua-t-il avec un bref signe pour le sac qui reposait à présent sur la table basse. La réflexion la réveilla quelque peu et, se redressant, Devalekha se sentit obligée de préciser, my assistant is doing a wonderful job of making sure I don't starve most days. Elle grimaça, le sous-entendu concernant son incapacité à prendre soin d'elle-même évident à ses oreilles. Ça ne le regardait et il s'en moquait probablement. Pire, ce genre de confessions pouvait très bien servir de munitions. Il avait beau lui avoir présenté des excuses, Dev n'avait pas oublié avec quelle facilité il avait pointé sa prétendue immaturité. God only knew what he'd come up with next time she'd annoy him enough to lash out, knowing she wasn't able to handle her own needs.

Want a glass of wine? A beer? Water? La question lui tira un grognement. Choices, choices, choices, why did she always have to choose? At this point, it just hurt her brain. Tea, if you— yeah, no, you probably don't have anything strong enough. And I need to sleep anyway, nota-t-elle, plus pour elle-même que pour Fernando, water's fine. Although wine— Elle s'interrompit avec un soupir agacé, passant une main nerveuse dans ses cheveux, réalisant dans le même temps qu'il avait déjà disparu à la cuisine, sans doute prêt à jouer les hôtes parfaits pour éviter tout instant de gêne. Infuriating man. I'll have whatever you're having. You mind if I sit? demanda-t-elle lorsque Fernando réapparut, bouteille de vin en main. Il lui faudrait certainement ajouter deux ou trois réveils à la liste déjà longue de ses alarmes si elle consommait de l'alcool. Et prévenir Amy, juste au cas où elle parvenait à ignorer la vingtaine de minutes de sonnerie stridente qui émergerait de son iPhone le lendemain. Finneas, ever the gracious host, ne sembla pas opposé à l'invasion de son sofa et Dev s'y laissa tomber avec un soupir de soulagement qu'elle ne chercha même pas à cacher. Elle se débarrassa de ses baskets sans grande élégance, abandonna sa veste sans plus de cérémonie et s'installa en tailleur avec autant d'aisance que si elle s'était trouvée chez elle. Which, all things considered, was probably a terrible idea but she was tired, angry and cranky and now wasn't the right time for introspection. What did you bring for dinner? At least Frankie could keep up with the program. Un verre de vin en main, Devalekha haussa les épaules avant de se pencher pour ouvrir le sac. No fucking idea, my assistant ordered before— Elle se tut devant l'odeur familière et ferma les yeux avec un sourire, tastebuds already coming to life. Indian, of course, murmura-t-elle, amusée. Elle rouvrit les yeux et extirpa un plat d'aloo gobi et un autre de poulet tikka masala, estampillés du logo de son restaurant favoris. Won't be as good as my father's but that's close enough. You're in luck Finn, conclut-elle, le prénom lui échappant à la dernière seconde. Oh, well. At least she wasn't looking at him. That would've been embarrassing. Évidemment, c'était trop en demander qu'il ne s'en rende pas compte. Did you call me Finn? Dev préféra ne pas relever, feignant d'être absorbée par l'ouverture de leur dîner. And I didn't try Indian, first time. There was a joke or two to be made here but she was too surprised to think about it. Quel new yorkais de son âge n'avait jamais mangé indien? How boring. Also how old was he, really, and — no, nope, definitely not. Se poser des questions à son sujet était une pente glissante sur laquelle elle risquait de se casser sauvagement la gueule dans son état actuel.

So what you've been up to these days? Right, small talk. People did that over dinner. Elle ne pouvait décemment pas se pointer chez lui et exiger qu'ils mangent en silence. Ses parents seraient horrifiés s'ils apprenaient ça. Le risque était minime but still, they'd raised her better than that. Devalekha ouvrit donc la bouche, prête à faire un effort, mais il n'avait clairement pas terminé. You look great, by the way. And — ok, no. Ça partait peut-être d'une bonne intention, de la nécessité d'être poli ou d'une étrange obligation de lui offrir un compliment random, mais elle ne put s'empêcher d'éclater de rire par-dessus son verre. Elle se tourna dans sa direction, réalisant qu'ils étaient un peu trop proches à son goût, et recula jusqu'à l'accoudoir opposé pour mettre un minimum de distance entre eux. Good one pal, commenta-t-elle avant de s'accorder une gorgée de vin — yes, definitely a threat to her 5-to-5:30 string of alarms. If I remember well it's a Chateau Margaux, Finn crut bon de l'informer. Wonderful. At least if she slept through her alarms, she'd do it in style. Fucking rich boy.

I appreciate the effort but really, if anyone's looking great here, it's you, not me. I spent the last few days watching my life's work sinking and getting yelled at by a bunch of people who literally jumped at the chance to go for the jugular, including my ex-boyfriend. Let me tell you, it's definitely not part of my regular skincare routine but I guess it's... well, like I said, I appreciate the effort. Thanks, ajouta-t-elle pour la forme, but again, you don't need to, you know, be nice to me. Pas que ce fût réellement désagréable — juste extrêmement perturbant. Elle avait parfaitement conscience d'être sèche, voire acerbe dans ses plus mauvais jours, et elle n'avait pas exactement fait d'efforts pour se montrer plus sympathique avec lui. En toute logique, il aurait dû l'envoyer paître depuis un moment. Elle s'attendait presque à ce qu'il le fasse lorsqu'il se tourna pour lui faire face. À ce qu'il craque, enfin, et confirme ses certitudes. Parce que personne, pas même les gens qui avaient une idée derrière la tête, n'était capable de supporter son mauvais caractère. Or so her mom — and a couple of exes — said. Don't let people yell at you — définitivement pas la réaction que Dev attendait et elle hoqueta de surprise par-dessus son verre, manquant presque la suite — because I did some research about you. Not in a creepy way tho. And I found out that you're the head of something incredible. And gosh, people are jealous, people are mean because you succeed. They are piece of shits and just tell them to go fuck themselves with your smirk. En temps normal, Devalekha l'aurait remercié pour son analyse de comptoir avec un petit air suffisant. Mais rien, vraiment rien n'était normal à propos de leur situation. And he had no business being so kind. Or charmingly hot.  es I do want to be nice to you, continua-t-il, certainement inconscient des tumultes que chacun de ses mots déclenchaient. Les doigts crispés sur le pied de son verre, Dev s'exhorta mentalement au calme. Ce n'était qu'un dîner après tout, avec quelqu'un qui restait plus ou moins un étranger. Elle pourrait rentrer chez elle sous peu, bloquer son numéro et le sortir de sa tête. Sans doute. Peut-être. Probablement pas mais elle pourrait essayer, au moins.

Noyant l'envie de demander des explications — parce que vraiment, un tel comportement n'avait strictement aucun sens, pas dans le monde dans lequel elle vivait — elle le regarda se lever, disparaître un instant puis revenir avec des couverts avant de reprendre sa place. The perfect host, really. It should've been annoying but it wasn't, not really. Ça l'amenait surtout à se demander si il recevait souvent et si ses invité.e.s étaient suffisamment à l'aise chez lui pour se charger eux-mêmes de pareilles tâches. Si elle, un jour, serait assez familière avec son environnement pour se permettre la même chose. Dangerous thoughts all around. Interdite, Dev reporta son attention sur le poulet. At least, with her mouth full, she couldn't ask weird questions, just let them roam freely in her mind. You know, people will always try to get you down. Thanks Captain Obvious, aurait dit Normal!Dev. Ou une variante toute aussi mordante. On pouvait difficilement arriver à vingt-huit ans, avec un héritage comme le sien et la carrière qu'elle avait, en ayant éviter les doses quasi-quotidiennes de reality check qu'administrait la société. But you're stronger than that, reprit Frank avant de se servir à son tour, and ohmygod, this thing — il désigna leur dîner d'une main, son enthousiasme lui arrachant un sursaut — one of the best thing ever? La réflexion arracha un sourire à Devalekha et elle s'entendit répondre, les mots presque étrangers à ses propres oreilles, wait til you try my dad's, it's so much better. Fuck. No. Fourchette en l'air, elle cligna des paupières quelques secondes, incapable de trouver le moyen de rattraper sa tirade pour la ranger dans un coin de sa tête. Sous clé dans le placard des conneries à ne jamais prononcer. That wasn't an invitation, lâcha-t-elle brusquement, I mean— I didn't mean it like that. Probably not. Par bonheur, Felipe ne sembla pas s'en formaliser. I got it. No worries. Right. C'était la fatigue. It had to be. You're a really weird man and it's rubbing off on me, ok? And I'm already fairly strange, so. Right. Une explication qui débordait de logique — non. Et à en juger par la rapidité avec laquelle Fernando leva les yeux au ciel, il semblait d'accord là-dessus. Mal à l'aise, Devalekha redressa les genoux contre sa poitrine et se tassa derrière, osant à peine le regarder. To be honest, I'm not even ready to meet your parents, I mean we don't know each other that much, right? One could argue that they had an intimate knowleadge of each other. Seulement ce n'était pas cette partie-là qui attira l'attention de Dev. I'm not even ready to meet your parents. Qu'est-ce que ça voulait dire, qu'il le serait un jour ? Fuck, no. Il n'était peut-être pas indien mais il était médecin et ajouté au fait qu'elle lui avait témoigné un vague intérêt à moment donné, ce serait suffisant pour donner des idées de type matrimonial à sa mère. Terrifying stuff, even more so with fucking Finnley thrown in the mix. I don't want you to be in an uncomfortable situation, continua-t-il, blissfuwlly unaware of what was actually going through her mind at the moment, pretty sure you go through a lot by yourself, so no need for me to be a troublemaker. We can start again if you want to, like knowing each other a little bit more than we do now. Elle fronça les sourcils devant la main qu'il tendit dans sa direction, tout sourire. There he went again, with the kind — cute — shit that had no business being this attractive. Hi, my name is Finnley, Fernando, Finnsbury, you pick the one you want. La réflexion lui tira un sourire et, sans réflechir plus longtemps — sans réfléchir du tout surtout — elle prit sa main. Sans la serrer, sans la secouer vigoureusement comme elle pouvait le faire au boulot lorsqu'il s'agissait d'imposer sa domination dès les premières secondes d'une rencontre. Appréciant juste sa présence dans la sienne, sa chaleur contre sa peau. The kind of cute, almost intimate shit she usually didn't see the appeal of. I'm Devalekha but most people call me Dev. At least the ones who don't run for the hills when they realize I'm not demure, delicate or the least bit wife-material. My mother sends me on a lot of blind dates, ajouta-t-elle en guise d'explications. Avec n'importe qui d'autre, Dev aurait certainement hésité à utiliser the W-word mais les quelques allusions que Ferdinand avait lâché sur son passé sentimental la laissaient croire qu'il était probablement vacciné du mariage. Et, a posteriori, qu'elle n'était pas exactement la personne à même de lui faire changer d'avis, regardless of whether he wished to or not. And what's your job? Elle haussa un sourcil par-dessus une nouvelle bouchée de poulet. What was this, 20 questions? But then again — dinner, small talk, play nice and all that jazz. I'm basically the lovechild of Cupid and Mark Zuckerberg. You know, if he weren't a heartless robot, répondit-elle en haussant les épaules. Évidemment, c'était un peu plus compliqué que ça mais après tout, elle savait très bien qu'il avait entré son nom dans Google. Si Franck voulait des détails, il pouvait demander à Internet de lui en fournir. Here i'm a gynecologist at the richmond university medical center. Almost done with my internship, and I do some volunteering at the planned parenthood to help. Oh. Oooh. Dude, that explains so much, elle s'arrêta un instant pour pouffer de rire, une main sous sa bouche en prévision de tout morceau de poulet fuyard, I can't believe I'm saying this but thank God for modern medicine. I'm so incredibly grateful for the great orgasms it brought me. Oh, wait, I broke the rules, right? I'm not supposed to know that. Wait — elle se pencha en avant, le reste des informations offertes parvenant jusqu'à son cerveau — you, rich white boy extraordinaire, you volunteer at a local planned parenthood? That's what you just said, right? Il hocha la tête, silencieusement, sans se presser pour vanter ses propres mérites. Et, certes, une partie d'elle soupçonnait que ce n'était pas son genre — the romantic part, probably, the one who used to romanticize any and everything — mais Dev avait appris the hard way à ne pas se fier à ses impressions when it came to men. Immobile, un rien méfiante, elle regarda Finn avaler une gorgée de vin, son attention glissant momentanément sur sa gorge avant qu'il ne reprenne la parole, forçant son regard à remonter sur son visage. Yeah, that's what I just said. From the beginning of my studies, I wanted to help disadvantaged and marginalized people because I know that care centers or hospitals can be expensive as fuck and I don't want women, men or even transgender people to feel put aside by health-care. Well, fuck. That wasn't even bragging. Fucker just had to be pretty, good with his hands — and mouth, God, his fucking mouth — and be a decent person to boot. Why the fuck was he single? Certes, il avait du tempérament mais elle était suffisamment mature pour reconnaître qu'elle avait sa part de responsabilité dans leurs quelques échanges où le ton était monté. And the gala thing, well. Peut-être que Rani avait raison et qu'elle n'avait pas tous les éléments.

À moitié perdue dans ses pensées, médusée par l'effet que le simple fait d'en apprendre plus sur Fergus avait sur elle, Dev rata presque l'occasion de réagir, un I'm insanely attracted to you right now quittant sa bouche presque malgré elle. La question suivante manqua presque ses oreilles dont l'efficacité était toujours mise à mal lorsqu'elle se perdait dans ses propres réflexions. Hm, if you had the chance to change something about your life, what would it be? s'enquit-il, manifestement décidé à entrer dans la profondeur des choses quand il aurait simplement dû se contenter d'entrer entre ses cuisses. Quantité de gens se seraient arrêtés là. Techniquement, il avait accepté de s'arrêter là mais de toute évidence, Fabian ne jouait pas franc jeu. Et Dev était trop fatiguée pour chercher à l'arrêter. Nothing, lâcha-t-elle sans réfléchir, I'm healthy, I'm successful, I'm literally living my best life and everything I went through before, good and bad, it lead me here. Well, not here, here, corrigea-t-elle en tapant le dossier du canapé de sa main libre, l'effleurant au passage, although I do believe that everything happens because it was supposed to, so, I guess here too. Why, you got something you'd like to change about your life? The divorce maybe? An easy out. Elle n'avait pas pu s'en empêcher. Ça ne la regardait et, plus que ça, elle n'était pas sensée s'y intéresser. Because she didn't care. Right. Si elle était un peu honnête avec elle-même, Dev avouerait sans doute qu'elle avait dépassé ce stade au moment où elle avait entré son nom dans un moteur de recherches. Ses fixations commençaient toutes avec un bref tête-à-tête avec Google avant la plongée dans les informations pour mieux nager mentalement dans l'obsession du moment. Mais les gens, Finn en l'occurrence, n'avaient rien à voir avec l'origami, l'apprentissage de l'allemand ou le batch cooking. Se perdre dans quelqu'un était non seulement risqué mais — et surtout — injuste. Ses passions du moment finissaient par passer et personne n'était blessé. Avec un être humain capable de ressentir et d'exprimer ses sentiments, Devalekha doutait d'obtenir les mêmes résultats indolores.

La voix de Freddie la ramena à la réalité. Honteuse, elle sentit ses joues se réchauffer et s'appliqua à prêter attention à ce qu'il lui expliquait. No, if I got a divorce for me, it was because it was supposed to happen. But, I'd change my relationship. Perhaps, I'd stop to put my work before my love life. Or I'd be more careful about the person I'm with. I don't know. But divorce showed me nothing last forever. Oh boy. Clearly, that ex-wife of his had done a number on him. Dev n'était peut-être pas la personne la plus romantique du coin mais, nothing lasts forever, really? Or maybe he still loved the ex. And it showed me theater wanted to bang my wife. Ex wife. Or maybe not. La correction n'échappa toutefois pas à Devalekha. Un réflexe dû à une relation longue ou la preuve qu'il n'avait pas tourné la page ? Ça n'avait pas d'importance, ça ne la regardait pas et si elle se le répétait suffisamment, peut-être parviendrait-elle à s'en convaincre. Sorry, marmonna-t-elle en reportant son regard sur son assiette, that's such a shitty move. Even if your partner puts their career first, I mean... Elle se perdit un instant dans son plat, perturbée, non, terrifiée à l'idée d'admettre que c'était l'une des nombreuses raisons à son propre célibat. Not that it was relevant. It was just funny. Not funny haha, funny weird. The kind of weird that had her Thinking™ and that was all kinds of unnecessary right now. Se sachant incapable de terminer sa phrase sans s'exposer ni s'embarrasser, Dev se contenta de finir son assiette en surveillant son hôte du coin de l'œil.  Best choice you made to come here with this, finit-il par lancer, manifestement satisfait. L'idée de lui rappeler qu'ils avaient prévu de se voir n'effleura même pas l'esprit de Devalekha. Please, tell me you'll do this more often. Without tricky questions. Promise. What do you wanna know? Smooth fucker. Il ne se doutait certainement pas qu'il venait de lui présenter l'une de ses plus grandes tentations, sans grand effort. Elle se mordit la lèvre, évaluant mentalement ses chances de s'enfuir sans qu'il l'arrête ou, pire encore, que plus de propositions indécentes ne lui tombent dessus. A priori, elles étaient peu élevées et Dev n'avait pas l'énergie de se battre contre ses propres pulsions. Elle reposa son plat sur la table, prenant soin d'attraper une serviette au passage. Hypothetical, fit-elle brusquement, s'essuyant les mains pour mieux en dissimuler le tremblement, if I were to do this more often, as you so eloquently put it, not necessarily because I'm in the mood to suck your dick but because I don't hate your company when we got clothes on, then what? Elle s'arrêta pour reprendre son souffle et tâcher, tant bien que mal, de conserver son calme. Consciemment ou non, il avait le don pour la mettre sur la défensive et Devalekha n'était pas certaine d'apprécier ces tests si fréquents de son self-control. Is that really all you want, some dinner and a couple of orgasms every now and then? Because I wouldn't mind that kind of arrangement. It wouldn't even bother me to be some sort of rebound if that's what this whole thing is about but just so you know, that's all I can give you. Ever. I'm not gonna fall for you, Finn. Elle pouvait presque entendre Rani, all of the way from California. Famous last words, thangai. Or something equally patronising. Parce qu'évidemment, en tant que personne qui avait trouvé le bonheur dans un mariage arrangé, sa sœur était une experte en matière de relations, susceptible de dispenser sa sagesse en toute situation. Ugh, elder siblings.

Toute à la préparation mentale de ses contre-arguments pour son aînée — parce que cette discussion allait arriver, elle en était sûre et certaine — Devalekha ne nota pas tout de suite la surprise qui plissa les traits de Finn. Fuck. Fernando. Freddie. Anything but his fucking name. Boundaries and all that shit. Mais de toute évidence, il ne s'attendait pas à une telle proposition. Difficile de lui en vouloir. Aussi mature et organisée que Dev désirait être — et elle savait qu'elle donnait le change la plupart du temps, at work at least — she'd been all over the place with him. And not just because of the ADHD, no, but that was a whole other can of worms she definitely would not open now. Or ever, if she was lucky. I don't want you to think that I'm with you, well not with you, with you — elle se mordit l'intérieur de la joue pour retenir un sourire parce que, fuck, he was cute — but I hang out with you because I want you to suck my dick. I agree with the fact that I want some dinner and a couple of orgasms every now and then. I like to know that I'll be able to see you again and not only because we're gonna hook up. Ignorer l'envie brutale et soudaine de lui sauter dessus nécessita plus d'efforts qu'elle ne se pensait capable de faire après la semaine qu'elle avait eu mais Dev parvint à rester de son côté du canapé, rangeant la déclaration dans un coin de sa tête. For later use, which would probably involved a batteries-powered friend and a lot of overthinking afterwards. You deserve more than a guy who thinks with his dick. I don't say you deserve me, and I'm pretty sure you'll be tired of me one day, but please, when it'll be the case, lemme know. Un deal raisonnable selon elle, si tant est qu'il implique une certaine réciprocité. Mais avant qu'elle n'ait même pensé à ouvrir la bouche pour le lui dire, Fergus reprit, I feel so confused now because I feel like you gonna think I'm a boomer, is that the proper word ? Or at least, a teenager who is inexperienced but you're cramping my style. Damn, that man. Devalekha laissa échapper un bref ricanement. You're way too young to be a boomer, dude, trust me. This — elle les désigna rapidement tour à tour d'un bref mouvement circulaire de la main — wouldn't be happening if you were. I don't have any daddy issues to justify that and I'm not charitable enough to care for the elderly like that. But that's cute. You're cute, ajouta-t-elle après une seconde de réflexion, and honesty's good. Boundaries, you know? That's what I was talking about the other day. There's nothing wrong about telling someone what you want and how you want it, you might found yourself on the same page, like we are. That's not confusing, right? It's just, you know, harmless fun. No commitment, no pressure, just honesty. So if either of us gets bored, if you meet someone else, I don't know, we can just talk about it, shake on it and move on. Deal? Elle tendit une main par réflexe, la petite voix porteuse de doutes et de remords résonnant une seconde trop tard dans sa tête. How ridiculous, how stiff, how stupid. But it was too late to take back her wandering limb and Devalekha refused to be anything but strong and composed in front of him anyway. Même sa politique de l'honnêteté avait ses limites.

Par un heureux hasard — ou parce qu'il passait moins de temps en proie aux doutes et à analyser la moindre chose qu'il pouvait faire comme une majorité de gens — Fernando ne sembla pas remarquée sa gêne. Il saisit sa main et Dev s'efforça de ne pas noter à quel point ça n'était pas désagréable. Deal. What? Ah, yes, the proposal. Do you want another glass of wine or something? Elle fronça le nez, soupesant le caractère raisonnable d'un second verre mais avant qu'elle ait pu se décider, il continua. Or I have tea, herb tea, hot chocolate, even marshmallows and whipped cream to put on top. En temps normal, ça aurait été l'opportunité rêvée, presque la transition parfaite pour une proposition indécente. Mais elle était trop fatiguée et, plus perturbant encore, trop occupée à ignorer la caresse de son peau contre sa peau et le frisson qui menaçait de la secouer pour faire la moindre allusion. It was dangerous. He was dangerous. Or maybe you want to go home ? I'm not kicking you out tho, you can stay as long as you want. Tentant. Beaucoup trop tentant. Devalekha se demandant un instant ce qui se passerait si elle cédait. Si, vraiment, ce serait une mauvaise chose de se laisser porter par de pareilles propositions et les impulsions bizarres qui la saisissaient chaque fois qu'il était dans les parages. Sauf qu'elle savait déjà comment cette histoire finirait. Mal, a priori, et il était hors de question de laisser un autre joli cœur briser le sien.

Abruptement, elle récupéra sa main et récupéra ses affaires de l'autre, baskets dansant au bout des doigts, prête à fuir à toutes jambes. Mais une fois debout, elle s'arrêta, consciente de l'image qu'un départ aussi soudain, aussi silencieux, renvoyait. You're sweet, lâcha-t-elle, pas certaine de savoir d'où sortait une telle déclaration — except, maybe, from the darkest, most honest corner of her brain. You're really fucking sweet but it's been a long week and I need a night in my own bed, preferably for more than a couple of hours. Plus, my cats hate it when they only see my housekeeper, he never gives them any treat. Or maybe they just hate him because he's a man, I don't know. Et Fergus n'avait sans doute pas besoin d'autant de détails. Whatever. If they were doing this, he'd met the little terrors at some point. Probably. Maybe. Anyway, um, I'll just, I'll go. Thanks for the, you know, the company. And all. Son éloquence avait clairement pris congé pour la soirée. Embarrassée et confuse par la marche à suivre, la bonne marche à suivre, celle qui l'enverrait loin de cet appartement avec un semblant de dignité intacte, Devalekha jeta un bref coup d'œil alentours, tant pour vérifier qu'elle n'avait rien oublié que pour s'accorder une seconde de répit. Après un instant d'intense réflexion, elle se baissa et effleura sa joue d'un baiser bien trop innocent pour la dynamique établie jusqu'à présent. Oh, well, too bad. Ok, bye now, bredouilla-t-elle avant de sautiller maladroitement jusqu'à la porte d'entrée. Et ce n'est qu'une fois celle-ci refermée qu'elle se rappela l'existence de ses chaussures. Un de ces jours, elle finirait par quitter les lieux chaussée. Probablement. Peut-être. Au moins cette fois, elle les avait à la main.
Finnley Abernathy
Finnley Abernathy
To do list rp :
prénom nom - www
Summary :
Résumé TRES COURT de votre personnage.
Date d'inscription :
01/05/2022
Messages :
62
Pseudo :
harleen. (marion)
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
chaotique, le week-end principalement.
Multinicks :
adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (wwww) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar :
jonathan bailey + (av.) andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/:mnemxsynerp lyrics:/ lovelytheband
(instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 6821e269fac10a71eb4cb02d781269d6472ed1a6
Age :
trente-quatre ans. (20.02.1988)
Nationality :
américaine.
Origins :
britannique.
Religion :
athée.
Status :
divorcé.
Orientation :
heterosexuel.
Work :
gynecologue.
Home adress :
east village, manhattan.
Communities :
#rumc
#singleparents
#the lift
Trigger :
violences sexuelles, relation mineur/majeur, agression sexuelle, scarification
Warning :
abandon, divorce, infidélité.
To do list rp : prénom nom - www
Summary : Résumé TRES COURT de votre personnage.
Date d'inscription : 01/05/2022
Messages : 62
Pseudo : harleen. (marion)
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : chaotique, le week-end principalement.
Multinicks : adrian dawkins (www) - alejandra wiley (www) - arya cohen (www) - finnley abernathy (www) - isobel allen (www) - jezabel wellington (www) - jules ainsworth (www) - kate byrne (www) - lizbeth walsh (wwww) - louisa shacklebolt (www) - noé gallagher (www) - saoirse o'callaghan (www) scarlett caldwell (www) - victor aubertin (www)

Avatar : jonathan bailey + (av.) andthesunrisesagain (sign.) code/: nocreativejuiceleft gif/:mnemxsynerp lyrics:/ lovelytheband
(instanta) dinnley — i couldn't stop it if i wanted 6821e269fac10a71eb4cb02d781269d6472ed1a6
Age : trente-quatre ans. (20.02.1988)
Nationality : américaine.
Origins : britannique.
Religion : athée.
Status : divorcé.
Orientation : heterosexuel.
Work : gynecologue.
Home adress : east village, manhattan.
Communities : #rumc
#singleparents
#the lift

Trigger : violences sexuelles, relation mineur/majeur, agression sexuelle, scarification
Warning : abandon, divorce, infidélité.

Voir le profil de l'utilisateur
Le tiroir de son bureau qu’il referma après s’être assuré que James était entre de bonnes mains, il verrouilla l’armoire qui se tenait derrière son bureau et récupéra sa veste pour sortir de l’hôpital, légèrement fatigué de sa journée, mais il ne s’en plaignait pas le moins du monde. Il aimait son boulot, avait toujours plus ou moins voulu faire ça et il savait que son fils était en sécurité donc qu’il pouvait s’autoriser des extra hours, où même ne pas s’inquiétait du retard qu’il pouvait prendre. Il avait fait des concessions, longtemps. Pour son ex-femme, qui avait fini par partir. Encore heureux qu’elle n’avait pas prit son fils avec elle, parce que s’il y a bien quelque chose que Finnsbury n’accepterait pas qu’on lui prenne, c’était son fils. James était arrivé sans qu’il ne l’attende, et pourtant, il avait changé son monde, il l’avait changé de la plus douce des manières et jamais, Ô grand jamais il n’accepterait que Ashleigh revienne pour lui prendre son fils. Elle était partie, elle avait fui comme une lâche, mélange de couardise et de vanité. Il ne voulait pas qu’elle ait quelque chose à voir dans l’éducation de son fils, il devrait dire leurs fils. Mais il ne voulait plus entendre parler d’elle, elle avait abandonné ses devoirs parentaux en couchant avec son meilleur ami. Alors pourquoi reviendrait-elle en imaginant qu’elle avait de quelconques droits sur James. Quand il arriva après une bonne heure de route à son appartement, il balança nonchalamment les clés dans la coupelle de l’entrée, balançant ses chaussures dans le placard de l’entrée, il rangea les quelques choses qui traînaient, lança un programme de lave-vaisselle et il était à deux doigts de s’installer dans le canapé quand on sonna à l’interphone, il répondit avec une rapidité certaine, ouvrit la porte et il attendait Dev sur le pas de la porte. Lorsqu’il entendit du bruit, il ouvrit la porte et il la regarda Sorry for that, long week. And I think I forgot to have lunch. il ne put s’empêcher de sourire en coin No problem, long week here too. Répondit-il en se décalant pour la laisser entrer et il referma la porte derrière elle avant se tourner vers Daisy May I take your stuff ? demanda t-il avant de récupérer doucement le sachet et il lui fit signe de s’avancer dans le salon No lunch for me neither, I’m starving, thank your for that. prononça t-il en montrant le sachet qu'il lui avait impunément voler et qu'il déposa sur la table basse du salon. Want a glass of wine ? A beer ? Water ? Il aurait pu allonger la liste des propositions mais le but n'était pas de l'assommer d'informations. Là n'était pas le but et puis, ce serait bien trop long. Tea, if you— yeah, no, you probably don't have anything strong enough. And I need to sleep anyway water's fine. — Although wine— Finnley se rendit dans la cuisine et attrapa la bouteille de vin, puis la reposa avant de la regarder, comme pendu à ses lèvres pour savoir ce qu'elle était décidé à prendre, sans la presser, parce qu'ils avaient tout leur temps. Du moins, le pensait-il. I'll have whatever you're having. You mind if I sit? Il secoua négativement la tête et servit deux verres de vin qu'il apporta avant de lui tendre le sien et de s'installer à ses côtés what did you bring for dinner ? demanda t-il en prenant une gorgée de son vin tout en la regardant du coin de l'oeil No fucking idea, my assistant ordered before— Indian, of course Won't be as good as my father's but that's close enough. You're in luck Finn Il la regarda avant de demander Did you call me Finn ? And I didn't try Indian, first time. Étonnant mais il s'en accomodait bien. so what you've been up to these days ? s'enquit-il comme si tout était normal, comme si c'était ce qu'ils faisaient de mieux alors que c'était sûrement tout le contraire you look great, by the way. Un compliment lâché comme ça, pour ne pas laisser un silence gênant prendre place entre eux, ce n'était pas le moment, ni même l'envie qui s'immiscait dans la tête de Fernando, il avait seulement envie de passer une soirée normale, convenable. Good one pal Il but une nouvelle gorgée de son vin et fit une petite moue satisfaite If I remember well it's a Chateau Margaux. expliqua t-il, une bouteille qu'on lui avait offerte à Noël, et il avait attendu longtemps de ne plus être seul pour ne pas se l'enfiler comme un vieil ivrogne. I appreciate the effort but really, if anyone's looking great here, it's you, not me. I spent the last few days watching my life's work sinking and getting yelled at by a bunch of people who literally jumped at the chance to go for the jugular, including my ex-boyfriend. Let me tell you, it's definitely not part of my regular skincare routine but I guess it's... well, like I said, I appreciate the effort. Thanks Il fronça les sourcils à son explication, peu conscient qu'elle avait traversé tout cela cette semaine. Il déposa son verre en face d'elle, et passa une de ses jambes sous sa cuisse en calant son dos contre l'accoudoir pour lui faire face but again, you don't need to, you know, be nice to me.   Fabrice haussa les yeux au ciel en soupirant, il savait pertinemment qu'elle refuserait toujours ses compliments, et qu'elle trouverait toujours un moyen de le contredire, malgré le fait qu'il détestait cela, ça lui plaisait au fond, mais il ne l'avouerait jamais.  Don't let people yell at you, because I did some research about you. Not in a creepy way tho. And I found out that you're the head of something incredible. And gosh, people are jealous, people are mean because you succeed. They are piece of shits and just tell them to go fuck themselves with your smirk.  Ce sourire en coin qu'il aimait réellement. Sa dernière phrase tournait dans sa tête cependant, et il ne voulait pas qu'elle pense qu'elle ne méritait pas de louanges I do want to be nice to you. rétorqua t-il en récupérant les deux boîtes de take away et lui en tendre une avant de se lever pour récupérer de réels couverts et il se réinstalla en face d'elle, attendant qu'elle prenne la première fourchette histoire d'être poli. You know, people will always try to get you down. But you're stronger than that. And ohmygod, this thing prononça t-il en pointant du doigt le plat qu'il tenait entre les mains One of the best thing ever ? On pourrait décrire Finnley comme un noob culinaire si on le voulait, il n'avait jamais vraiment tester autre chose que les plats traditionnelles et quelques repas un peu plus poussé quand il devait remplacer ses parents dans les événements mondains qu'il détestait mais jamais, Ô grand jamais, il n'avait eu la présence d'esprit de goûter autre chose que des sushis et des noodles, grâce ou à cause de son ex-femme. Mais intérieurement, il remerciait Dev ou plutôt son assistante, d'avoir ramené cette chose qui irait certainement dans son top 3 de repas à refaire un jour. wait til you try my dad's, it's so much better. Foster ne releva pas et garda son regard posé sur sa barquette de nourriture, parce qu'il savait au fond ce qui pouvait se tramer dans la tête de Dev, et il n'avait pas envie qu'elle s'en veuille ou même, qu'elle pense qu'il allait sauter sur l'occasion de pouvoir rencontrer ses parents. Fuck no, he is not ready for that, and he will probably never be ready for another parents meeting. That wasn't an invitation. I mean— I didn't mean it like that. Il posa enfin un regard sur elle et lui sourit, un sourire rassurant, un peu compatissant I got it. No worries.  répondit-il simplement, pas vexé pour un sou. Parce qu'au fond, ce serait bizarre non ? D'inviter un illustre inconnu aux yeux de ses parents, a déguster un plat parce qu'il avait aimé ça la première fois ? Et puis, au fond, Finnley s'était rendue compte qu'il ne connaissait presque rien d'elle si ce n'est ce que Google avait bien voulu lui raconter et il n'avait pas voulu pousser le vice un peu trop loin au point de la chercher sur les réseaux sociaux pour en savoir plus sur elle.  You're a really weird man and it's rubbing off on me, ok? And I'm already fairly strange, so. Franz leva les yeux au ciel et prit une gorgée de son vin avant de déposer son plat et son verre sur la table pour reprendre sa place initiale, contre l'accoudoir, faisant face à Dev, une jambe coincée sous sa cuisse to be honest, I'm not even ready to meet your parents, I mean we don't know each other that much, right ? Il se rendit compte que sa phrase pouvait être terriblement mal interprété alors il rajouta and I don't want you to be in an uncomfortable situation, pretty sure you go through a lot by yourself, so no need for me to be a troublemaker. We can start again if you want to, like knowing each other a little bit more than we do now. Il tendit la main vers elle en souriant et prononça Hi my name is Finnley, Fernando, Finnsbury, you pick the one you want avant de rire, amusé par la situation et par sa bêtise ambulante, le contact de leurs mains lui tira un frisson mais il ne s'en incommoda pas, il pencha légèrement la tête, comme pour la saluer silencieusement I'm Devalekha but most people call me Dev. At least the ones who don't run for the hills when they realize I'm not demure, delicate or the least bit wife-material. My mother sends me on a lot of blind dates Il fit une petite moue et lâcha sa main, fit mine de réfléchir avant de sourire et il réfléchit à une nouvelle question après avoir bu une gorgée de vin And what's your job ? demanda t-il ensuite, marchant un peu sur des oeufs, tentant d'appréhender la conversation pour ne pas la mettre mal à l'aise Here i'm a gynecologist at the richmond university medical center. Almost done with my internship, and I do some volunteering at the planned parenthood to help. C'était comme se mettre à nu devant elle et il se demandait bien où tout cela allait les mener, peut-être à leur perte, peut-être quelque part où il n'espérait plus jamais aller. En tout cas, il n'attendait rien pour ne pas être déçu, pour ne pas être blessé une fois de plus, la fois de trop certainement. Dude, that explains so much il haussa un sourcil intrigué à sa remarque, il resta coi jusqu'à ce qu'elle n'explique I can't believe I'm saying this but thank God for modern medicine. I'm so incredibly grateful for the great orgasms it brought me. Oh, wait, I broke the rules, right? I'm not supposed to know that. Wait Il prit une fourchette de sa barquette et la regarda, attendant une fois de plus ce qui semblait être sa sentence. you, rich white boy extraordinaire, you volunteer at a local planned parenthood? That's what you just said, right? Il acquiesca silencieusement occultant le fait qu'elle l'avait une nouvelle fois appelé rich white boy et attrapa son verre de vin pour en boire une gorgée Yeah, that's what I just said. From the beginning of my studies, I wanted to help disadvantaged and marginalized people because I know that care centers or hospitals can be expensive as fuck and I don't want women, men or even transgender people to feel put aside by health-care.

Leur conversation prenait un tournant qu'il appréciait parce qu'il pouvait expliquer ses choix de carrière, pourquoi il avait choisi d'être gynécologue plutôt qu'autre chose et pourquoi il était fier en quelques sortes de  faire ce métier. I'm insanely attracted to you right now Il reprit une gorgée de vin avant de réfléchir à une question, son verre dans une main et son autre bras posé sur le dossier du canapé, supportant sa tête de sa main qui formait un poing, un sourire en coin qui se dressait sur son visage mais il gardait ses remarques pour lui, pour ne pas tout caser. Hm, if you had the chance to change something about your life, what would it be ? C'était compliqué de savoir jusqu'où il pouvait aller, jusqu'à quelle limite. Quelle question franchirait la limite à ne pas franchir et surtout, la question fatidique qui la ferait se fermer comme une huitre. Il ne voulait pas cela, il ne voulait pas qu'elle se ferme à lui et qu'elle lui file entre les doigts.Nothing,I'm healthy, I'm successful, I'm literally living my best life and everything I went through before, good and bad, it lead me here. Well, not here, here although I do believe that everything happens because it was supposed to, so, I guess here too. Why, you got something you'd like to change about your life? The divorce maybe? Il regarda la main qui venait de l'effleurer et il réfléchit à sa question. Est-ce qu'il regrettait son divorce ? Oui et non. Oui parce qu'il y a cru et non parce que cela s'est mal terminé. Il prit une gorgée de vin, assez longue et déposa son verre sur la table basse avant de s'éclaircir la gorge No, if I got a divorce for me, it was because it was supposed to happen. But, I'd change my relationship. Perhaps, I'd stop to put my work before my love life. Or I'd be more careful about the person I'm with. I don't know. But divorce showed me nothing last forever.  Il haussa les épaules, presque résigné And it showed me theater wanted to bang my wife. Ex wife. Il rit face à cette situation même si à l'instant T ce n'était pas le cas. Il reprit son plat qu'il termina avant de fermer les yeux Best choice you made to come here with this. Please, tell me you'll do this more often. Without tricky questions. Promise. What do you wanna know ? Il était peut-être rouillé, il était peut-être un peu. vieux jeu ; mais Finnley trouvait en cette conversation, quelque chose de nouveau, d'inédit, quoiqu'un peu effrayant, mais il gardait tout ça dans un coin de sa tête et ne se prenait pas la tête à l'instant T, peut-être dans trente minutes, peut-être demain, peut-être jamais.Hypothetical Il haussa un sourcil intrigué face au commencement de sa phrase if I were to do this more often, as you so eloquently put it, not necessarily because I'm in the mood to suck your dick but because I don't hate your company when we got clothes on, then what? Is that really all you want, some dinner and a couple of orgasms every now and then? Because I wouldn't mind that kind of arrangement. It wouldn't even bother me to be some sort of rebound if that's what this whole thing is about but just so you know, that's all I can give you. Ever. I'm not gonna fall for you, Finn. Il prit un air étonné de l'entendre prononcer son prénom, puisqu'il avait l'habitude de tout sauf son prénom qui sortait de la bouche de la brune, il ne fit cependant aucune remarque, bien plus concentré à savoir quoi répondre sans qu'elle ne pense qu'il attendait ça depuis longtemps. I don't want you to think that I'm with you, well not with you, with you but I hang out with you because I want you to suck my dick. I agree with the fact that I want some dinner and a couple of orgasms every now and then. I like to know that I'll be able to see you again and not only because we're gonna hook up. You deserve more than a guy who thinks with his dick. I don't say you deserve me, and I'm pretty sure you'll be tired of me one day, but please, when it'll be the case, lemme know. il souffla un peu en levant les yeux au ciel I feel so confused now because I feel like you gonna think I'm a boomer, is that the proper word ? Or at least, a teenager who is inexperienced but you're cramping my style.

You're way too young to be a boomer, dude, trust me. This Il regarda avec attention sa main qui les désignait, comme pendu à ses lèvres et il laissa le silence planer entre eux, sans jamais la forcer à parler. Il pourrait attendre le temps qu'il faut. wouldn't be happening if you were. I don't have any daddy issues to justify that and I'm not charitable enough to care for the elderly like that. But that's cute. You're cute Un sourire malicieux apparut sur ses lèvres et tant de choses lui passèrent dans l'esprit, mais il ne dit rien, conscient qu'il risquerait de tout briser, et il n'en avait pas forcément envie. and honesty's good. Boundaries, you know? That's what I was talking about the other day. There's nothing wrong about telling someone what you want and how you want it, you might found yourself on the same page, like we are. That's not confusing, right? It's just, you know, harmless fun. No commitment, no pressure, just honesty. So if either of us gets bored, if you meet someone else, I don't know, we can just talk about it, shake on it and move on. Deal? La dernière partie de sa tirade lui provoqua quelque chose qu'il n'attendait pas. Comme une décharge électrique qui ne prévient pas. Il fronça discrètement les sourcils, absent le temps de quelques secondes et lorsqu'il revint sur terre, il attrapa sa main qu'il serra. Un deal qu'il venait de faire et pourtant, il n'était pas enclin à vouloir rencontrer quelqu'un. Mais il n'avait pas vraiment chercher au fond, parce qu'il se rendait compte, stupidement et naïvement, qu'elle avait prit une place dans un coin de sa tête. Il s'humidifia les lèvres et répondit d'une voix voilée « Deal. » Sa conscience le martelait que c'était une mauvaise idée, mais il ne s'en préoccupait pas. « Do you want another glass of wine or something ? » demanda t-il après avoir secoué sa tête et s'être éclaircit la gorge « Or I have tea, herb tea, hot chocolate, even marshmallows and whipped cream to put on top. » Il se rendit compte en évoquant toutes les choses qui se tenaient dans son placard, qu'il n'avait pas lâché sa main. Mais il ne bougea pas, ne réagit pas plus, son pouce caressa distraitement le dos de la main de Dev « Or maybe you want to go home ? I'm not kicking you out tho, you can stay as long as you want. » Même si elle voulait dormir ici, il n'y verrait pas d'inconvénient, mais boundaries and stuff.



[uc]