La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
Découvrez les badges, de quoi rendre votre profil encore plus personnalisé love ça se passe par ici !
Vous êtes un peu paumés ? hidebox Rendez vous sur : www.keskispass.com
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon Japon : le display Pokémon Go de retour en stock sur ...
Voir le deal

Partagez
 

 (isaac) this time was never a place you'd want to be

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rafael Castillo
To do list rp :
naomi - www | isaac - www | mylo - www
Summary :
Terrifié à l'idée de reproduire avec les autres ce que ses géniteurs ont fait avec lui, Rafael est une véritable boule d'amour et d'affection, peut-être un peu trop pour certain·e·s inconnu·e·s qui auraient tendance à le trouver un chouïa envahissant. C'est cependant sur le principe de partage et de soutien - directement hérité de sa famille de coeur - que Rafael a décidé de construire sa vie et il s'y tient, parfois conscient de sa propension à vivre sa vie à travers la réussite des autres mais globalement peu affecté par la situation. Après tout, Raf a tout pour être heureux : il est bien entouré, se sent plutôt bien dans ses baskets, co-gère un nightclub qui tourne plutôt bien avec son meilleur ami, bref, il s'épanouit comme il le peut et se contente de ce qu'il a. Car après tout, il n'a pas toujours l'impression d'en mériter tant. Alors, il savoure et se laisse vivre au jour le jour.
Date d'inscription :
12/07/2022
Messages :
14
Pseudo :
k-ro
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
j'essaie de garder le cap mais ça fluctue
Multinicks :
Eryn O'Hare / Ricardo Diaz / Anneke Van Asten / Clare Perkins / Ellie Munroe / Arthur Reed / Wade Lowell
Avatar :
bruno mars + nocreativejuiceleft
(isaac) this time was never a place you'd want to be Tumblr_nlhahhUmog1qktjeso5_250
Age :
36 ans
Nationality :
américain
Origins :
puerto rican jewish, filipino
Religion :
reform judaism, pratique de toute façon assez peu
Status :
célibataire, fait foirer toutes les relations qu'il entreprend de toute façon
Orientation :
panromantique
Work :
propriétaire d'un nightclub (broadway themed)
Home adress :
queens
Communities :
cours de salsa, meow parlour, cinéma du queens
Trigger :
relations toxiques romantisées, viol
Warning :
autosabotage, abandonment issues, découverte de l'asexualité (et de fait les relations qui ont précédé cette découverte, mais je n'en parlerai jamais sans raison et ce sera toujours évoqué plus que détaillé)
(isaac) this time was never a place you'd want to be 15b (isaac) this time was never a place you'd want to be 106 (isaac) this time was never a place you'd want to be 200801051707340277 (isaac) this time was never a place you'd want to be 31 (isaac) this time was never a place you'd want to be 38 (isaac) this time was never a place you'd want to be 49 (isaac) this time was never a place you'd want to be 85 (isaac) this time was never a place you'd want to be 176 (isaac) this time was never a place you'd want to be 190 (isaac) this time was never a place you'd want to be 72 (isaac) this time was never a place you'd want to be 6b (isaac) this time was never a place you'd want to be 7 (isaac) this time was never a place you'd want to be 112 (isaac) this time was never a place you'd want to be 114 (isaac) this time was never a place you'd want to be 118 (isaac) this time was never a place you'd want to be 125 (isaac) this time was never a place you'd want to be 140 (isaac) this time was never a place you'd want to be 174 (isaac) this time was never a place you'd want to be 188 (isaac) this time was never a place you'd want to be 196 (isaac) this time was never a place you'd want to be 200801065336336064
To do list rp : naomi - www | isaac - www | mylo - www Summary : Terrifié à l'idée de reproduire avec les autres ce que ses géniteurs ont fait avec lui, Rafael est une véritable boule d'amour et d'affection, peut-être un peu trop pour certain·e·s inconnu·e·s qui auraient tendance à le trouver un chouïa envahissant. C'est cependant sur le principe de partage et de soutien - directement hérité de sa famille de coeur - que Rafael a décidé de construire sa vie et il s'y tient, parfois conscient de sa propension à vivre sa vie à travers la réussite des autres mais globalement peu affecté par la situation. Après tout, Raf a tout pour être heureux : il est bien entouré, se sent plutôt bien dans ses baskets, co-gère un nightclub qui tourne plutôt bien avec son meilleur ami, bref, il s'épanouit comme il le peut et se contente de ce qu'il a. Car après tout, il n'a pas toujours l'impression d'en mériter tant. Alors, il savoure et se laisse vivre au jour le jour. Date d'inscription : 12/07/2022
Messages : 14
Pseudo : k-ro
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : j'essaie de garder le cap mais ça fluctue
Multinicks : Eryn O'Hare / Ricardo Diaz / Anneke Van Asten / Clare Perkins / Ellie Munroe / Arthur Reed / Wade Lowell
Avatar : bruno mars + nocreativejuiceleft
(isaac) this time was never a place you'd want to be Tumblr_nlhahhUmog1qktjeso5_250
Age : 36 ans
Nationality : américain
Origins : puerto rican jewish, filipino
Religion : reform judaism, pratique de toute façon assez peu
Status : célibataire, fait foirer toutes les relations qu'il entreprend de toute façon
Orientation : panromantique
Work : propriétaire d'un nightclub (broadway themed)
Home adress : queens
Communities : cours de salsa, meow parlour, cinéma du queens
Trigger : relations toxiques romantisées, viol
Warning : autosabotage, abandonment issues, découverte de l'asexualité (et de fait les relations qui ont précédé cette découverte, mais je n'en parlerai jamais sans raison et ce sera toujours évoqué plus que détaillé)
(isaac) this time was never a place you'd want to be 15b (isaac) this time was never a place you'd want to be 106 (isaac) this time was never a place you'd want to be 200801051707340277 (isaac) this time was never a place you'd want to be 31 (isaac) this time was never a place you'd want to be 38 (isaac) this time was never a place you'd want to be 49 (isaac) this time was never a place you'd want to be 85 (isaac) this time was never a place you'd want to be 176 (isaac) this time was never a place you'd want to be 190 (isaac) this time was never a place you'd want to be 72 (isaac) this time was never a place you'd want to be 6b (isaac) this time was never a place you'd want to be 7 (isaac) this time was never a place you'd want to be 112 (isaac) this time was never a place you'd want to be 114 (isaac) this time was never a place you'd want to be 118 (isaac) this time was never a place you'd want to be 125 (isaac) this time was never a place you'd want to be 140 (isaac) this time was never a place you'd want to be 174 (isaac) this time was never a place you'd want to be 188 (isaac) this time was never a place you'd want to be 196 (isaac) this time was never a place you'd want to be 200801065336336064

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
Sujet: (isaac) this time was never a place you'd want to beDim 24 Juil - 20:05
[tw: deuil, consommation d'alcool]

La maison des Goldmann est pleine à craquer et Rafael reste en retrait, appuyé sur un meuble dans un coin. Il observe le va et vient des personnes présentes, complètement ailleurs, avec cette désagréable impression d’impuissance qui accompagne la perte et le deuil. Le sentiment également de devoir se rendre utile, ou du moins qu’il devrait être capable d’en faire plus qu’il n’en fait en ce moment, une pointe d’illégitimité dans sa douleur dont il n’a pas forcément conscience mais qui le titille suffisamment pour être un problème. Jaden n’était pas son frère, pas à proprement parler, et il y a cette petite créature insidieuse au fond de son estomac qui le ronge à grands coups de culpabilité. You shouldn’t be here, At least make yourself useful, Could you just move already?

La vérité, c’est qu’il est bien incapable de bouger. Il a passé un bon moment à s’affairer entre la cuisine, le salon, la cuisine encore, tout ce qu’il a pu pour éviter de réfléchir, parce que la réalité est bien étrange et que son cerveau semble prendre un malin plaisir à le torturer, et parce que les parents Goldmann sont au four et au moulin, montrant l’exemple, probablement en train de faire la même chose que lui, à vrai dire. S’affairer pour ne pas penser. Mais depuis vingt bonnes minutes déjà, le brun a commis l’erreur ultime de se poser. Une mauvaise idée, si tant est qu’il soit nécessaire de le préciser.

« Rafael, dear, have you seen Isaac? » La voix de Mrs Goldmann le sort de sa torpeur dans un sursaut. Il tourne la tête vers sa mère de cœur et porter son attention sur son visage l’aide à remettre un pied dans le monde réel. Il cligne des yeux à plusieurs reprises et le monde autour de lui redevient clair. « He vanished a while ago now. », elle précise, une pointe d’inquiétude dans sa voix faiblarde. Rafael secoue la tête. La vérité, c’est qu’il n’a pas vu Isaac depuis très longtemps et qu’il devrait peut-être commencer à s’inquiéter. « I’ll find him. But let me help you with that first, alright? », susurre-t-il en la débarrassant du plateau qu’elle porte à bout de bras. Son regard se pose sur l’assemblée et il ne réprime même pas le soupir agacé qu’il garde au bord des lèvres depuis une bonne demi-heure à présent. « And you should sit, these people can feed themselves. They’re grown-ups after all, they’ll find their way to the kitchen. » Un dernier sourire aussi rassurant que possible et il s’éclipse, direction la cuisine d’abord, puis à la recherche d’Isaac. Une pointe de culpabilité le serre à nouveau lorsqu’il réalise qu’il aurait dû s’inquiéter de son absence plus tôt.

Raf n’a cependant pas besoin de le chercher loin, ni très longtemps, sa première hypothèse – leur chambre, enfin la sienne, à Isaac, qu’il a squattée plus souvent qu’à son tour – se révélant la bonne. « Hey, bud. », risque-t-il doucement lorsqu’il ouvre la porte et le découvre assis sur le lit. « I was looking for you. » Il offre à Isaac une grimace qu’il espère ressembler à un sourire. Puis, doucement, il prend place à côté de lui et laisse s’installer un court silence. « Didn’t bring any food but I figured you might want some of that tequila. » Il sort une petite bouteille de la poche intérieure de sa veste qu’il tend à son frère. « It’s both ass-kicking strong and awful enough to stop you from having too much and pass out. I wanted to keep it for later, but I guess now’s the time. »

_________________
    freak out, far out, in out
    i'll be a rock'n'rollin' bitch for you. and i'm bustin' up my brains for the words. keep your 'lectric eye on me, babe, put your ray gun to my head. press your space face close to mine, love, freak out in a moonage daydream. + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Goldmann
To do list rp :
en cours | Raf

à venir | Marisol, Arya?
Summary :
Fils aîné de parents bien intentionnés mais un rien envahissants, Isaac a grandi entouré d'amour et de bienveillance. On lui a appris à garder l'esprit ouvert et à tendre la main à celleux dans le besoin, deux concepts qu'il a vu sa mère et son père appliquer tout au long de sa vie. Ses camarades de classe et autres voisins moins fortunés dans quelque aspect de leur vie ont toujours eu leur place chez les Goldmann, si bien qu'Isaac et Jaden, son frère cadet, ont souvent eu l'impression d'avoir une famille très nombreuse. Amoureux de Broadway et passionné d'Eurovision, il a cependant dû abandonner son rêve d'être un jour un artiste sous les projecteurs, incapable de pousser la chansonnette sans risquer d'endommager les oreilles de son public. Ce sont pourtant ces deux passions qui le poussent à obtenir un diplôme au community college du coin. Not in music, no, but business. Parce qu'Isaac a un rêve et il finit par le réaliser avec Rafael, son meilleur ami. Ils ouvrent leur Broadway-themed nightclub il y a quelques années et si les débuts sont difficiles, ils s'accrochent. Malheureusement, cette aventure professionnelle lui coûte son mariage et même si Isaac refuse de l'admettre, il touche le fond après la rupture. Il ne s'en est toujours pas vraiment remis, même s'il sort de son lit et change de vêtements tous les jours sans que Raf n'ait à lui dire quoi que ce soit. Il est toujours aussi amoureux, peut-être même plus qu'il ne l'était à dix-huit ans. Parce que oui, il n'y a jamais eu qu'une seule personne dans sa vie et même si cette histoire a l'air fini, Isaac n'est pas prêt à tourner la page (moodboard | playlist).
Date d'inscription :
02/07/2022
Messages :
50
Pseudo :
J.
Player's pronoun :
elle, she/her
Rythme de rp :
principalement le dimanche
Multinicks :
Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. KStew), Jasper (ft. Chris Evans), Devalekha (ft. Simone Ashley), David (ft. David Bowie) et Gigi (ft. Rihanna)
Avatar :
Andy Samberg, @nemogirl (av), @gifhunts4all (gif profile), @livelovecaliforniadreams (gifs)
(isaac) this time was never a place you'd want to be Fb1648c895537f4b070cd0796e408b81ddd8c5ac
Age :
36
Nationality :
American
Origins :
Ashkenazi Jewish, Italian
Religion :
Jewish
Status :
technically divorced
Orientation :
bisexual disaster
Work :
owner of a Broadway-themed nightclub
Home adress :
the Bronx, first floor, apartment 6
Communities :
les habitants du Miranda Heights, Best Friends Lifesaving Center
Trigger :
le feu/les incendies/les immolations, les parents manipulateurs/abusifs et les fausses couches
Warning :
divorce, dépression, deuil
(isaac) this time was never a place you'd want to be 21 (isaac) this time was never a place you'd want to be 15b (isaac) this time was never a place you'd want to be 107 (isaac) this time was never a place you'd want to be 105 (isaac) this time was never a place you'd want to be 59 (isaac) this time was never a place you'd want to be 137 (isaac) this time was never a place you'd want to be 200801051707855033 (isaac) this time was never a place you'd want to be 200801051713445219 (isaac) this time was never a place you'd want to be 200801051713190412 (isaac) this time was never a place you'd want to be 31 (isaac) this time was never a place you'd want to be 44 (isaac) this time was never a place you'd want to be 47 (isaac) this time was never a place you'd want to be 49 (isaac) this time was never a place you'd want to be 56 (isaac) this time was never a place you'd want to be 58 (isaac) this time was never a place you'd want to be 62 (isaac) this time was never a place you'd want to be 64 (isaac) this time was never a place you'd want to be 65 (isaac) this time was never a place you'd want to be 74 (isaac) this time was never a place you'd want to be 80 (isaac) this time was never a place you'd want to be 84 (isaac) this time was never a place you'd want to be 85 (isaac) this time was never a place you'd want to be 90 (isaac) this time was never a place you'd want to be 94 (isaac) this time was never a place you'd want to be 101 (isaac) this time was never a place you'd want to be 180 (isaac) this time was never a place you'd want to be 190 (isaac) this time was never a place you'd want to be 202 (isaac) this time was never a place you'd want to be 43 (isaac) this time was never a place you'd want to be 72 (isaac) this time was never a place you'd want to be 91 (isaac) this time was never a place you'd want to be 156 (isaac) this time was never a place you'd want to be 168 (isaac) this time was never a place you'd want to be 181 (isaac) this time was never a place you'd want to be 197 (isaac) this time was never a place you'd want to be 73 (isaac) this time was never a place you'd want to be 77 (isaac) this time was never a place you'd want to be 116 (isaac) this time was never a place you'd want to be 128 (isaac) this time was never a place you'd want to be 140 (isaac) this time was never a place you'd want to be 143 (isaac) this time was never a place you'd want to be 146 (isaac) this time was never a place you'd want to be 148 (isaac) this time was never a place you'd want to be 154 (isaac) this time was never a place you'd want to be 158 (isaac) this time was never a place you'd want to be 160 (isaac) this time was never a place you'd want to be 174 (isaac) this time was never a place you'd want to be 188 (isaac) this time was never a place you'd want to be 203 (isaac) this time was never a place you'd want to be 205 (isaac) this time was never a place you'd want to be 200801065336336064 (isaac) this time was never a place you'd want to be 200801065336610577

To do list rp : en cours | Raf

à venir | Marisol, Arya?
Summary : Fils aîné de parents bien intentionnés mais un rien envahissants, Isaac a grandi entouré d'amour et de bienveillance. On lui a appris à garder l'esprit ouvert et à tendre la main à celleux dans le besoin, deux concepts qu'il a vu sa mère et son père appliquer tout au long de sa vie. Ses camarades de classe et autres voisins moins fortunés dans quelque aspect de leur vie ont toujours eu leur place chez les Goldmann, si bien qu'Isaac et Jaden, son frère cadet, ont souvent eu l'impression d'avoir une famille très nombreuse. Amoureux de Broadway et passionné d'Eurovision, il a cependant dû abandonner son rêve d'être un jour un artiste sous les projecteurs, incapable de pousser la chansonnette sans risquer d'endommager les oreilles de son public. Ce sont pourtant ces deux passions qui le poussent à obtenir un diplôme au community college du coin. Not in music, no, but business. Parce qu'Isaac a un rêve et il finit par le réaliser avec Rafael, son meilleur ami. Ils ouvrent leur Broadway-themed nightclub il y a quelques années et si les débuts sont difficiles, ils s'accrochent. Malheureusement, cette aventure professionnelle lui coûte son mariage et même si Isaac refuse de l'admettre, il touche le fond après la rupture. Il ne s'en est toujours pas vraiment remis, même s'il sort de son lit et change de vêtements tous les jours sans que Raf n'ait à lui dire quoi que ce soit. Il est toujours aussi amoureux, peut-être même plus qu'il ne l'était à dix-huit ans. Parce que oui, il n'y a jamais eu qu'une seule personne dans sa vie et même si cette histoire a l'air fini, Isaac n'est pas prêt à tourner la page (moodboard | playlist). Date d'inscription : 02/07/2022
Messages : 50
Pseudo : J.
Player's pronoun : elle, she/her
Rythme de rp : principalement le dimanche
Multinicks : Reagan (ft. Lizzo), Janet (ft. KStew), Jasper (ft. Chris Evans), Devalekha (ft. Simone Ashley), David (ft. David Bowie) et Gigi (ft. Rihanna)
Avatar : Andy Samberg, @nemogirl (av), @gifhunts4all (gif profile), @livelovecaliforniadreams (gifs)
(isaac) this time was never a place you'd want to be Fb1648c895537f4b070cd0796e408b81ddd8c5ac
Age : 36
Nationality : American
Origins : Ashkenazi Jewish, Italian
Religion : Jewish
Status : technically divorced
Orientation : bisexual disaster
Work : owner of a Broadway-themed nightclub
Home adress : the Bronx, first floor, apartment 6
Communities : les habitants du Miranda Heights, Best Friends Lifesaving Center
Trigger : le feu/les incendies/les immolations, les parents manipulateurs/abusifs et les fausses couches
Warning : divorce, dépression, deuil
(isaac) this time was never a place you'd want to be 21 (isaac) this time was never a place you'd want to be 15b (isaac) this time was never a place you'd want to be 107 (isaac) this time was never a place you'd want to be 105 (isaac) this time was never a place you'd want to be 59 (isaac) this time was never a place you'd want to be 137 (isaac) this time was never a place you'd want to be 200801051707855033 (isaac) this time was never a place you'd want to be 200801051713445219 (isaac) this time was never a place you'd want to be 200801051713190412 (isaac) this time was never a place you'd want to be 31 (isaac) this time was never a place you'd want to be 44 (isaac) this time was never a place you'd want to be 47 (isaac) this time was never a place you'd want to be 49 (isaac) this time was never a place you'd want to be 56 (isaac) this time was never a place you'd want to be 58 (isaac) this time was never a place you'd want to be 62 (isaac) this time was never a place you'd want to be 64 (isaac) this time was never a place you'd want to be 65 (isaac) this time was never a place you'd want to be 74 (isaac) this time was never a place you'd want to be 80 (isaac) this time was never a place you'd want to be 84 (isaac) this time was never a place you'd want to be 85 (isaac) this time was never a place you'd want to be 90 (isaac) this time was never a place you'd want to be 94 (isaac) this time was never a place you'd want to be 101 (isaac) this time was never a place you'd want to be 180 (isaac) this time was never a place you'd want to be 190 (isaac) this time was never a place you'd want to be 202 (isaac) this time was never a place you'd want to be 43 (isaac) this time was never a place you'd want to be 72 (isaac) this time was never a place you'd want to be 91 (isaac) this time was never a place you'd want to be 156 (isaac) this time was never a place you'd want to be 168 (isaac) this time was never a place you'd want to be 181 (isaac) this time was never a place you'd want to be 197 (isaac) this time was never a place you'd want to be 73 (isaac) this time was never a place you'd want to be 77 (isaac) this time was never a place you'd want to be 116 (isaac) this time was never a place you'd want to be 128 (isaac) this time was never a place you'd want to be 140 (isaac) this time was never a place you'd want to be 143 (isaac) this time was never a place you'd want to be 146 (isaac) this time was never a place you'd want to be 148 (isaac) this time was never a place you'd want to be 154 (isaac) this time was never a place you'd want to be 158 (isaac) this time was never a place you'd want to be 160 (isaac) this time was never a place you'd want to be 174 (isaac) this time was never a place you'd want to be 188 (isaac) this time was never a place you'd want to be 203 (isaac) this time was never a place you'd want to be 205 (isaac) this time was never a place you'd want to be 200801065336336064 (isaac) this time was never a place you'd want to be 200801065336610577


#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t7144-love-love-peace-peace
Sujet: Re: (isaac) this time was never a place you'd want to beDim 24 Juil - 22:03

TRIGGER WARNING: DEUIL

Le temps qui passe, un concept étrange, presque perturbant, qui avait fasciné Isaac, enfant. Il avait appris à lire l'heure très tôt, se baladant un peu partout fièrement avec une vieille montre de son père pendant à son bras, trop large pour son poignet de môme surexcité. Pourtant, être capable de dire avec précision s'il était 20h12 ou 11h57 n'avait en rien apaisé sa curiosité. Il lui avait fallu quelques années avant d'accepter qu'il était impossible de réellement saisir le temps qui s'écoulait. Et presque trois décennies plus tard, le temps s'était arrêté. Ou peut-être que c'était le monde qui avait cessé de tourner, Isaac n'en était pas certain. Tout ce qu'il savait, c'était que sa vie avait brusquement cesser de bouger au moment où la nouvelle de la disparition de Jaden était tombée.

Ça aussi, un concept bizarre, du genre qu'il n'était pas sûr de pouvoir comprendre un jour. Ou d'accepter même. Il était trop éprouvé, trop fatigué, trop vide pour y réfléchir. C'était comme si le coup de téléphone de sa mère, étrangement calme et détachée au bout du film, avait aspiré toute l'énergie dont il débordait habituellement, enclenchant un auto-pilote qui ne nécessitait pas grand-chose, sinon quelques mots et un semblant de lucidité, la mémoire à court terme en option. Truth be told, Isaac ignorait comment il avait survécu ces derniers jours, incapable de se souvenir comment il s'était rendu à l'hôpital, ce qu'il avait pu dire à ses parents, à Arya ou même à Raf. Il ne savait pas comment les arrangements pour les funérailles s'étaient déroulés, ce qui s'y était dit, les visages qui avaient fait une apparition, combien d'accolades lui avaient été offertes, ce qu'on avait pu servir au buffet après l'enterrement. Presque aussitôt passé le pas de la porte de la maison de son enfance, il s'était enfui, étouffant dans son costume, les oreilles bourdonnant du trop-plein de bons sentiments et des conversations légères qui résonnaient au rez-de-chaussée.

L'intimité toute relative de sa chambre d'ado avait au moins l'avantage de garder le brouhaha à distance. Un avantage qui se transformait doucement en profond inconvénient. Sans les bavardages des proches venus commémorer la mémoire de Jaden, Isaac était seul avec son propre silence. Ses propres pensées, désorganisées et dangereuses, muettes mais menaçant de gronder. Assis sur son lit, les coudes sur les cuisses, il tentait désespérément de les garder loin lorsque la porte s'ouvrit. Isaac releva le nez, l'ombre d'un sourire faisant frémir ses lèvres en découvrant Rafael qui, manifestement, le cherchait. Évidemment. Si quelqu'un ici aurait l'idée de venir le trouver ici, c'était bien son meilleur ami. Plus que ça, Raf était un frère, son frère. Le seul qu'il lui restait, ne put-il s'empêcher de penser. Une réalité qui sembla le frapper une nouvelle fois tandis que Raf s'installait à ses côtés. Isaac cligna des yeux plusieurs fois pour chasser l'idée, terrible et absolument ridicule — parce que Jaden ne pouvait pas disparaître de sa vie, pas comme ça, pas maintenant, pas si brusquement — mais sa vue se brouilla peu à peu. Avec un reniflement dénué de la moindre dignité, Isaac passa sa manche sous ses yeux, le gauche puis le droit, avant de baisser les yeux sur la flasque tendue. I don't even know what time it is, murmura-t-il en acceptant l'offrande d'une main qui tremblait légèrement. La fatigue, certainement, les nerfs aussi. Et gober — parce que c'était bien de ça dont il s'agissait, plus que d'une réelle gorgée — une dose de tequila n'aiderait certainement pas la situation mais ça n'avait pas d'importance. Plus grand-chose n'avait d'importance. Exception faite de sa gorge brusquement attaquée par la tequila. Une douleur presque tangible qui le réveilla quelque peu de sa torpeur et, secoué par une quinte de toux, Isaac se tourna vers Rafael, flasque tendue devant lui, sa main libre plaquée contre sa bouche. Awful doesn't even begin to cover it. That's disgusting man, disgusting. And it hurts. But thanks, ajouta-t-il après un instant, les yeux baissés, I needed that. I think. I don't know, I— nothing feels, I dunno, right, I guess? It's just — ses mains trouvèrent le centre de sa poitrine et la cravate froissée qui y reposait — empty, you know? Empty and deep and it just keeps on getting deeper and deeper. Does it make any sense? Mais bien sûr que non. Parce que toute cette situation n'avait pas le moindre sens. Parce que Jaden aurait dû être là. Peut-être pas là, affalé sur le lit de son frère aîné — la place de Raf, depuis le départ — mais là, . Là, en vie, heureux, prêt à poursuivre ses projets, à répondre en retard aux sms hilarants que lui envoyait Isaac et à se défiler aux déjeuners de famille pour offrir un rendez-vous romantique à sa petite amie. Elle n'avait de sens, son absence. Absence, quel doux euphémisme.

_________________
and my friend said, 'i know you love her, but it's over, mate, it doesn't matter, put the phone away, it's never easy to walk away, let her go, it'll be alright'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafael Castillo
To do list rp :
naomi - www | isaac - www | mylo - www
Summary :
Terrifié à l'idée de reproduire avec les autres ce que ses géniteurs ont fait avec lui, Rafael est une véritable boule d'amour et d'affection, peut-être un peu trop pour certain·e·s inconnu·e·s qui auraient tendance à le trouver un chouïa envahissant. C'est cependant sur le principe de partage et de soutien - directement hérité de sa famille de coeur - que Rafael a décidé de construire sa vie et il s'y tient, parfois conscient de sa propension à vivre sa vie à travers la réussite des autres mais globalement peu affecté par la situation. Après tout, Raf a tout pour être heureux : il est bien entouré, se sent plutôt bien dans ses baskets, co-gère un nightclub qui tourne plutôt bien avec son meilleur ami, bref, il s'épanouit comme il le peut et se contente de ce qu'il a. Car après tout, il n'a pas toujours l'impression d'en mériter tant. Alors, il savoure et se laisse vivre au jour le jour.
Date d'inscription :
12/07/2022
Messages :
14
Pseudo :
k-ro
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
j'essaie de garder le cap mais ça fluctue
Multinicks :
Eryn O'Hare / Ricardo Diaz / Anneke Van Asten / Clare Perkins / Ellie Munroe / Arthur Reed / Wade Lowell
Avatar :
bruno mars + nocreativejuiceleft
(isaac) this time was never a place you'd want to be Tumblr_nlhahhUmog1qktjeso5_250
Age :
36 ans
Nationality :
américain
Origins :
puerto rican jewish, filipino
Religion :
reform judaism, pratique de toute façon assez peu
Status :
célibataire, fait foirer toutes les relations qu'il entreprend de toute façon
Orientation :
panromantique
Work :
propriétaire d'un nightclub (broadway themed)
Home adress :
queens
Communities :
cours de salsa, meow parlour, cinéma du queens
Trigger :
relations toxiques romantisées, viol
Warning :
autosabotage, abandonment issues, découverte de l'asexualité (et de fait les relations qui ont précédé cette découverte, mais je n'en parlerai jamais sans raison et ce sera toujours évoqué plus que détaillé)
(isaac) this time was never a place you'd want to be 15b (isaac) this time was never a place you'd want to be 106 (isaac) this time was never a place you'd want to be 200801051707340277 (isaac) this time was never a place you'd want to be 31 (isaac) this time was never a place you'd want to be 38 (isaac) this time was never a place you'd want to be 49 (isaac) this time was never a place you'd want to be 85 (isaac) this time was never a place you'd want to be 176 (isaac) this time was never a place you'd want to be 190 (isaac) this time was never a place you'd want to be 72 (isaac) this time was never a place you'd want to be 6b (isaac) this time was never a place you'd want to be 7 (isaac) this time was never a place you'd want to be 112 (isaac) this time was never a place you'd want to be 114 (isaac) this time was never a place you'd want to be 118 (isaac) this time was never a place you'd want to be 125 (isaac) this time was never a place you'd want to be 140 (isaac) this time was never a place you'd want to be 174 (isaac) this time was never a place you'd want to be 188 (isaac) this time was never a place you'd want to be 196 (isaac) this time was never a place you'd want to be 200801065336336064
To do list rp : naomi - www | isaac - www | mylo - www Summary : Terrifié à l'idée de reproduire avec les autres ce que ses géniteurs ont fait avec lui, Rafael est une véritable boule d'amour et d'affection, peut-être un peu trop pour certain·e·s inconnu·e·s qui auraient tendance à le trouver un chouïa envahissant. C'est cependant sur le principe de partage et de soutien - directement hérité de sa famille de coeur - que Rafael a décidé de construire sa vie et il s'y tient, parfois conscient de sa propension à vivre sa vie à travers la réussite des autres mais globalement peu affecté par la situation. Après tout, Raf a tout pour être heureux : il est bien entouré, se sent plutôt bien dans ses baskets, co-gère un nightclub qui tourne plutôt bien avec son meilleur ami, bref, il s'épanouit comme il le peut et se contente de ce qu'il a. Car après tout, il n'a pas toujours l'impression d'en mériter tant. Alors, il savoure et se laisse vivre au jour le jour. Date d'inscription : 12/07/2022
Messages : 14
Pseudo : k-ro
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : j'essaie de garder le cap mais ça fluctue
Multinicks : Eryn O'Hare / Ricardo Diaz / Anneke Van Asten / Clare Perkins / Ellie Munroe / Arthur Reed / Wade Lowell
Avatar : bruno mars + nocreativejuiceleft
(isaac) this time was never a place you'd want to be Tumblr_nlhahhUmog1qktjeso5_250
Age : 36 ans
Nationality : américain
Origins : puerto rican jewish, filipino
Religion : reform judaism, pratique de toute façon assez peu
Status : célibataire, fait foirer toutes les relations qu'il entreprend de toute façon
Orientation : panromantique
Work : propriétaire d'un nightclub (broadway themed)
Home adress : queens
Communities : cours de salsa, meow parlour, cinéma du queens
Trigger : relations toxiques romantisées, viol
Warning : autosabotage, abandonment issues, découverte de l'asexualité (et de fait les relations qui ont précédé cette découverte, mais je n'en parlerai jamais sans raison et ce sera toujours évoqué plus que détaillé)
(isaac) this time was never a place you'd want to be 15b (isaac) this time was never a place you'd want to be 106 (isaac) this time was never a place you'd want to be 200801051707340277 (isaac) this time was never a place you'd want to be 31 (isaac) this time was never a place you'd want to be 38 (isaac) this time was never a place you'd want to be 49 (isaac) this time was never a place you'd want to be 85 (isaac) this time was never a place you'd want to be 176 (isaac) this time was never a place you'd want to be 190 (isaac) this time was never a place you'd want to be 72 (isaac) this time was never a place you'd want to be 6b (isaac) this time was never a place you'd want to be 7 (isaac) this time was never a place you'd want to be 112 (isaac) this time was never a place you'd want to be 114 (isaac) this time was never a place you'd want to be 118 (isaac) this time was never a place you'd want to be 125 (isaac) this time was never a place you'd want to be 140 (isaac) this time was never a place you'd want to be 174 (isaac) this time was never a place you'd want to be 188 (isaac) this time was never a place you'd want to be 196 (isaac) this time was never a place you'd want to be 200801065336336064

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
Sujet: Re: (isaac) this time was never a place you'd want to beMar 26 Juil - 14:08
La tequila n’est pas tout à fait le premier alcool qu’on penserait à transférer dans une flasque pour l’y laisser traîner une journée entière dans la poche intérieure d’une veste de costume. Et d’emblée, Rafael aurait plutôt opté pour d’autres horizons, du whisky peut-être, du rhum, n’importe quoi d’un tant soit peu potable. Mais dans ces circonstances, on a plutôt besoin d’un coup de pied au cul. Et donc, d’une vieille bouteille d’alcool immonde, éventuellement préparée dans le fond du garage, bref, faute de mieux, cette tequila bas de gamme lui avait semblé tout à fait appropriée à la situation. Et il semblerait qu’elle remplisse tout à fait son office, à en juger par la toux et les plaintes étouffées par le dégoût que lui offrent Isaac. « Pleasure, mate. », il souffle sans l’ombre d’un sourire en s’emparant de la flasque à son tour. La tequila ne manque pas de marquer son passage le long de son œsophage et c’est à lui de s’exclamer entre deux quintes de toux : « Oh, fuck, ughhh! » Les lèvres tordues par le dégoût, il referme la flasque qu’il pose entre Isaac et lui. « It’s fucking warm! Ugh, jesus, I’m the worst friend! », conclut-il dans une plainte à peine exagérée. Démuni, il se réfugie dans l’humour bas de gamme, les grossièretés, la tequila immonde, les grimaces ridicules. Rafael joue à la caricature de lui-même pendant quelques secondes, très vite rattrapé par la réalité : aucune parade ne ramènera Jaden. Et il ne s’agit plus de détourner l’attention, at this point, mais d’accepter les faits.

Face à cette réalisation, Raf retrouve son sérieux. Il écoute Isaac avec attention, hoche la tête et acquiesce au fil de son discours décousu. Does it make any sense ? « Yes. No? », répond-il, incapable de se décider. Une part de lui comprend tout à fait où il veut en venir. La sensation en elle-même. Il l’a déjà expérimentée, dans d’autres circonstances, en des temps plus sombres de son histoire familiale, et dans une moindre mesure, en ce moment même. D’un autre côté, rien ne fait sens. Les émotions, ce concept si abstrait et si réel à la fois. S’empressant de préciser sa pensée, il ajoute : « I don’t know if any of this makes sense, honestly. It all seems, like, surreal? It’s not even the word, I… don’t know. » A court de vocabulaire, Rafael lève les yeux vers celui qu’il considère comme son frère, de grands yeux tristes et l’ombre d’un sourire qu’il espèrerait rassurant. Il n’y a rien à dire, rien à faire, non plus. Essayer d’être présent, c’est tout. Il hausse les épaules et glisse de quelques centimètres pour se rapprocher d’Isaac, suffisamment pour enrouler un bras autour de ses épaules alors qu’il s’installe en tailleur à côté de lui. Ses doigts se serrent dans une étreinte qu’il espère suffisante pour pallier à tous ces mots qu’il ne trouve pas.

« Do you want me to leave? », demande-t-il doucement, brisant ainsi le silence. Il récupère son bras et instantanément, ses doigts se croisent, s’entrechoquent, se tordent les uns contre les autres dans un tic nerveux que Rafael n’essaie même pas de réprimer. « I could leave. Or stay. » Très honnêtement, il ne sait pas, n’est pas capable de décider par lui-même. Il n’a pas l’impression d’avoir le droit de decider pour Isaac de ce qu’il juge bon pour lui, de toute manière. « We don’t have to talk or anything, I’m just… sorry, I, I’m lost here. I feel, like, helpless? I don’t know. But I’m here. »

_________________
    freak out, far out, in out
    i'll be a rock'n'rollin' bitch for you. and i'm bustin' up my brains for the words. keep your 'lectric eye on me, babe, put your ray gun to my head. press your space face close to mine, love, freak out in a moonage daydream. + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: (isaac) this time was never a place you'd want to be
Revenir en haut Aller en bas
 

(isaac) this time was never a place you'd want to be

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (m) OSCAR ISAAC ; don't call my name, i'm not your babe
» (m) OSCAR ISAAC ; honest feelings and bad timing make the most painful combination
» Trigger/Warning, safe place, keskecé ?
» Time to go
» for the first time in forever / noé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I've got 99 problems :: Neighborhoods :: Staten island-