La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
Découvrez les badges, de quoi rendre votre profil encore plus personnalisé love ça se passe par ici !
Vous êtes un peu paumés ? hidebox Rendez vous sur : www.keskispass.com
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau ...
Voir le deal

Partagez
 

 could someone take me home (mylo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cesar Muñoz
To do list rp :
mylo (2)raf&mylo
Summary :
tw : mention de meurtre.
Cesar vient d’une famille mexicaine nombreuse qui a immigré aux États-Unis peu de temps avant sa naissance. Il y a quelques années, son père se blesse gravement et se voit contraint d’arrêter de travailler. C’est sa mère qui prend le relai et le manque d’argent se faisant ressentir au sein du foyer, son grand frère Miguel tombe dans des affaires louches (même s’il prétend le contraire à sa famille) tandis que Cesar enchaîne les petits jobs au lieu de continuer ses études de droit. Mais en mars 2021, Miguel disparaît. Son corps est retrouvé quelques jours plus tard et Cesar se met en tête de résoudre lui-même le meurtre, quitte à empiéter sur le travail des enquêteurs et se mettre en danger. Cesar, c’est une tête brûlée, un peu trop impulsif pour son propre bien et qui déteste une chose par dessus tout : l’injustice. C’est pour cela qu’il a tendance à vouloir faire justice lui-même.
Date d'inscription :
25/05/2021
Messages :
120
Pseudo :
debo.
Player's pronoun :
elle.
Rythme de rp :
les week-ends.
Multinicks :
teo, axel, noah, ash, liam.
Avatar :
danny ramirez (parker aka moi-même).
could someone take me home (mylo) 2c6021141721696c246475c1ec0925343f8cecae
Age :
vingt-huit ans.
Nationality :
américain.
Origins :
mexicaine et colombienne.
Religion :
catholique dans les faits mais il ne sait pas trop où se trouve sa place.
Status :
célibataire.
Orientation :
paumée (dans le placard).
Work :
mécanicien dans une concession automobile.
Home adress :
en colocation dans le bronx.
Communities :
#The Lift, #Les habitants du Miranda Heights, #El Hálito.
Trigger :
le vomi #teaméméto et les situation/relations malsaines qui sont romantisées.
Warning :
mention de meurtre, deuil.
could someone take me home (mylo) 29could someone take me home (mylo) 200801051705311535could someone take me home (mylo) 200801051712423714could someone take me home (mylo) 200801051711664340could someone take me home (mylo) 44could someone take me home (mylo) 66could someone take me home (mylo) 68could someone take me home (mylo) 84could someone take me home (mylo) 190could someone take me home (mylo) 33could someone take me home (mylo) 91could someone take me home (mylo) 147
To do list rp : mylo (2)raf&mylo Summary : tw : mention de meurtre.
Cesar vient d’une famille mexicaine nombreuse qui a immigré aux États-Unis peu de temps avant sa naissance. Il y a quelques années, son père se blesse gravement et se voit contraint d’arrêter de travailler. C’est sa mère qui prend le relai et le manque d’argent se faisant ressentir au sein du foyer, son grand frère Miguel tombe dans des affaires louches (même s’il prétend le contraire à sa famille) tandis que Cesar enchaîne les petits jobs au lieu de continuer ses études de droit. Mais en mars 2021, Miguel disparaît. Son corps est retrouvé quelques jours plus tard et Cesar se met en tête de résoudre lui-même le meurtre, quitte à empiéter sur le travail des enquêteurs et se mettre en danger. Cesar, c’est une tête brûlée, un peu trop impulsif pour son propre bien et qui déteste une chose par dessus tout : l’injustice. C’est pour cela qu’il a tendance à vouloir faire justice lui-même.
Date d'inscription : 25/05/2021
Messages : 120
Pseudo : debo.
Player's pronoun : elle.
Rythme de rp : les week-ends.
Multinicks : teo, axel, noah, ash, liam.
Avatar : danny ramirez (parker aka moi-même).
could someone take me home (mylo) 2c6021141721696c246475c1ec0925343f8cecae
Age : vingt-huit ans.
Nationality : américain.
Origins : mexicaine et colombienne.
Religion : catholique dans les faits mais il ne sait pas trop où se trouve sa place.
Status : célibataire.
Orientation : paumée (dans le placard).
Work : mécanicien dans une concession automobile.
Home adress : en colocation dans le bronx.
Communities : #The Lift, #Les habitants du Miranda Heights, #El Hálito.
Trigger : le vomi #teaméméto et les situation/relations malsaines qui sont romantisées.
Warning : mention de meurtre, deuil.
could someone take me home (mylo) 29could someone take me home (mylo) 200801051705311535could someone take me home (mylo) 200801051712423714could someone take me home (mylo) 200801051711664340could someone take me home (mylo) 44could someone take me home (mylo) 66could someone take me home (mylo) 68could someone take me home (mylo) 84could someone take me home (mylo) 190could someone take me home (mylo) 33could someone take me home (mylo) 91could someone take me home (mylo) 147

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t6168-instagram-cesmnz
Sujet: could someone take me home (mylo)Sam 30 Juil - 16:01
tw : agression, sang

Cela fait maintenant plus d’un an que ton grand frère a disparu. Plus d’un an que tu cherches des réponses et que tu refuses de perdre espoir. Le problème, c’est qu’en plus d’un an, tu as aussi eu le temps de mettre ton nez là où tu n’aurais jamais dû. Jusque-là, cela ne t’a pas causé trop de problèmes car tu réussis toujours à t’en sortir. Mais à force de traîner aux mauvais endroits aux mauvais moments, la roue finit toujours par tourner. Et tu le comprends rapidement lorsque tu rentres chez toi ce soir-là et que dans la nuit new-yorkaise, tu vois ce type traîner devant ton immeuble qui semble attendre quelque chose… ou plutôt quelqu’un. « Muñoz ? » qu’il t’interpelle lorsque tu t’approches avec tes clés dans les mains, prêt à rentrer chez toi. Tu as à peine le temps d’ouvrir la bouche pour répondre que tu sens sa main attraper ton cou et ton dos entrer brutalement en contact contre la porte d’entrée. Dans le feu de l’action, tu as le réflexe de passer ta main sur toutes les sonnettes que tu es capable d’atteindre dans l’espoir que quelqu’un ouvre la porte et heureusement pour toi, c’est le cas. Tu te sens partir en arrière lorsque la porte s’ouvre automatiquement et tu en profites pour le frapper à ton tour à l’aide de tes clés, le poussant à l’intérieur de l’immeuble tandis que tu fais demi-tour dehors.

Tu te mets à courir sans regarder en arrière, empruntant des chemins qui te mèneront le plus vite possible à la civilisation. New-York ne dort jamais mais ton quartier dort bel et bien lui en soirée. C’est l’adrénaline qui réagit pour toi à cet instant car tu es incapable de penser avec cohérence, trop choqué par ce qu’il vient de se passer. Tu remercieras plus tard ton instinct de survie de t’avoir fait courir plutôt que de chercher à répliquer pour une fois. C’est uniquement lorsque tu arrives à sur une rue avec plusieurs bars et donc de l’animation que tu décides de t’arrêter et de sortir ton portable. Tes mains tremblent tandis que tu cherches le numéro de Mylo. Lorsque tu entends la voix du jeune homme, tu essayes tant bien que mal de reprendre tes esprits. « J’peux pas – j’peux pas rentrer chez moi. ». Respire, expire. Tu observes les alentours avec la peur dans le ventre, parce que tu sais très bien que ce type-là n’est qu’un avertissement. Que tu dois arrêter de jouer avec le feu. « J’sais pas où je suis, j’ai couru et… Je ne peux pas rentrer chez moi. ». Est-ce qu’il comprend seulement ce que tu essayes de lui expliquer ? Certainement pas, non. Tout est confus dans tes mots. « J’sais pas quoi faire. » avoues-tu, complètement démuni face à la situation. Tu sens alors enfin le liquide qui coule de ton nez jusqu’aux lèvres et lorsque tu passes ta main dessus, tu t’aperçois que tu saignes. Tu ne sais même pas à quel moment tu as reçu un coup, la douleur se manifeste à peine. « Putain, je saigne. » que tu lâches toujours au téléphone avec Mylo, sans savoir toi-même ce que tu attends de lui à cet instant.

_________________
- - If I was you, I'd run. If I was you, I'd hide. If I was you, I'd be afraid, afraid of what's inside.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mylo Webber
To do list rp :
cesar (2) - www | raf - www | scarlett - www | raf & cesar www
Summary :
Mylo est né le 24 septembre 1987 à New York, il est le deuxième enfant d'un père inspecteur de police au NYPD et d'une mère infirmière aux urgences du Richemond Medical Center de Staten Island. Lorsque son père intégra le FBI dans la brigade anti-terroriste au début de l’année 2002 suite aux attentats qui ont frappé le pays, Mylo, alors âgé de 14 ans, était déjà plongé dans les récits de crimes en tout genre. Il se prend rapidement de passion pour les mystères, particulièrement les crimes irrésolus ou dont la finalité laisse encore à désirer. Il passe sont adolescence à lire des livre sur des affaires criminelles, et à essayer de les comprendre. En 2011, il intègre le NYPD et gravit les échelons rapidement. C'est en 2019 qu'il atteint son but, lorsqu'il se fait engager par le FBI en tant que profiler. Aujourd'hui passionné par son boulot et récemment divorcé, il essaye de plus en plus de prendre du temps pour lui, se rendant compte que son métier a tendance à peser sur son moral, affectant son caractère de pitre qui l'habitude de tout prendre à la légère. Il se cache derrière de larges sourire et des blagues nulles, n'osant pas avouer à quel point son divorce le fait souffrir, alors qu'il avait déjà un gros problème d'estime de soi.
Date d'inscription :
15/05/2021
Messages :
130
Pseudo :
dark unicorn (maureen)
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
une fois par semaine, minimum.
Multinicks :
andrew doyle (iain de caestecker) / benjamin hampton (tom hiddleston) / elior munroe (darren criss) / swann henderson (ross lynch) / daisy o'hare (zoe wees) / ana maria cervantes (selena gomez)
Avatar :
bryan dechart, exordium (avatar), magma. (signature)
could someone take me home (mylo) 8e0ccd0a34d769e98f08a5d0c639ec6539f360f5
Age :
35 ans (24 septembre 1987)
Nationality :
américain.
Origins :
lointaines origines allemandes.
Religion :
agnostique.
Status :
fraichement divorcé, cœur brisé, même si ses yeux louchent un peu sur le témoin d'une affaire sur laquelle il bosse (oups).
Orientation :
gay gay gay.
Work :
profiler au FBI
Home adress :
petit appart' pourri de greenwich village, manhattan.
Communities :
fbi, the lift
Trigger :
inceste romantisé, exorcismes détaillés.
Warning :
crimes, mentions des attentats & d'adultère, homophobie, self déprécation.
could someone take me home (mylo) 25 could someone take me home (mylo) 15b could someone take me home (mylo) 107 could someone take me home (mylo) 200801052616974776 could someone take me home (mylo) 200801051713700176 could someone take me home (mylo) 31 could someone take me home (mylo) 47 could someone take me home (mylo) 49 could someone take me home (mylo) 56 could someone take me home (mylo) 58 could someone take me home (mylo) 66 could someone take me home (mylo) 74 could someone take me home (mylo) 75 could someone take me home (mylo) 85 could someone take me home (mylo) 90 could someone take me home (mylo) 92 could someone take me home (mylo) 101 could someone take me home (mylo) 161 could someone take me home (mylo) 183 could someone take me home (mylo) 187 could someone take me home (mylo) 70 could someone take me home (mylo) 186 could someone take me home (mylo) 7 could someone take me home (mylo) 55 could someone take me home (mylo) 109 could someone take me home (mylo) 114 could someone take me home (mylo) 116 could someone take me home (mylo) 160 could someone take me home (mylo) 196
To do list rp : cesar (2) - www | raf - www | scarlett - www | raf & cesar www Summary : Mylo est né le 24 septembre 1987 à New York, il est le deuxième enfant d'un père inspecteur de police au NYPD et d'une mère infirmière aux urgences du Richemond Medical Center de Staten Island. Lorsque son père intégra le FBI dans la brigade anti-terroriste au début de l’année 2002 suite aux attentats qui ont frappé le pays, Mylo, alors âgé de 14 ans, était déjà plongé dans les récits de crimes en tout genre. Il se prend rapidement de passion pour les mystères, particulièrement les crimes irrésolus ou dont la finalité laisse encore à désirer. Il passe sont adolescence à lire des livre sur des affaires criminelles, et à essayer de les comprendre. En 2011, il intègre le NYPD et gravit les échelons rapidement. C'est en 2019 qu'il atteint son but, lorsqu'il se fait engager par le FBI en tant que profiler. Aujourd'hui passionné par son boulot et récemment divorcé, il essaye de plus en plus de prendre du temps pour lui, se rendant compte que son métier a tendance à peser sur son moral, affectant son caractère de pitre qui l'habitude de tout prendre à la légère. Il se cache derrière de larges sourire et des blagues nulles, n'osant pas avouer à quel point son divorce le fait souffrir, alors qu'il avait déjà un gros problème d'estime de soi. Date d'inscription : 15/05/2021
Messages : 130
Pseudo : dark unicorn (maureen)
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : une fois par semaine, minimum.
Multinicks : andrew doyle (iain de caestecker) / benjamin hampton (tom hiddleston) / elior munroe (darren criss) / swann henderson (ross lynch) / daisy o'hare (zoe wees) / ana maria cervantes (selena gomez)
Avatar : bryan dechart, exordium (avatar), magma. (signature)
could someone take me home (mylo) 8e0ccd0a34d769e98f08a5d0c639ec6539f360f5
Age : 35 ans (24 septembre 1987)
Nationality : américain.
Origins : lointaines origines allemandes.
Religion : agnostique.
Status : fraichement divorcé, cœur brisé, même si ses yeux louchent un peu sur le témoin d'une affaire sur laquelle il bosse (oups).
Orientation : gay gay gay.
Work : profiler au FBI
Home adress : petit appart' pourri de greenwich village, manhattan.
Communities : fbi, the lift
Trigger : inceste romantisé, exorcismes détaillés.
Warning : crimes, mentions des attentats & d'adultère, homophobie, self déprécation.
could someone take me home (mylo) 25 could someone take me home (mylo) 15b could someone take me home (mylo) 107 could someone take me home (mylo) 200801052616974776 could someone take me home (mylo) 200801051713700176 could someone take me home (mylo) 31 could someone take me home (mylo) 47 could someone take me home (mylo) 49 could someone take me home (mylo) 56 could someone take me home (mylo) 58 could someone take me home (mylo) 66 could someone take me home (mylo) 74 could someone take me home (mylo) 75 could someone take me home (mylo) 85 could someone take me home (mylo) 90 could someone take me home (mylo) 92 could someone take me home (mylo) 101 could someone take me home (mylo) 161 could someone take me home (mylo) 183 could someone take me home (mylo) 187 could someone take me home (mylo) 70 could someone take me home (mylo) 186 could someone take me home (mylo) 7 could someone take me home (mylo) 55 could someone take me home (mylo) 109 could someone take me home (mylo) 114 could someone take me home (mylo) 116 could someone take me home (mylo) 160 could someone take me home (mylo) 196

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:
https://www.ivegot99problems.com/t6074-every-time-you-leave-me-wanting-you-more-mylo https://www.ivegot99problems.com/t6227-instagram-mylord
Sujet: Re: could someone take me home (mylo)Jeu 11 Aoû - 17:55
tw: langage cru, agression, sang

« Espèce de connard, putain j'te retrouverai ! » J'hurle dans mon micro, face à mon écran d'ordinateur avant de prendre une bouchée d'une part de la pizza qui vient de m'être livrée. Parce que ouais, le temps que j'aille chercher ma bouffe, y'a quelqu'un qui vient de me voler ma voiture. Enfin, dans le jeu, hein, dans la vraie vie, personne ne voudrait voler une voiture comme la mienne.

Mais ma partie de Grand Theft Auto est interrompue par ma sonnerie de téléphone. Surpris, pas parce que personne ne m'appelle jamais, hein -hum hum- mais surtout par le nom qui s'affiche sur mon écran, je décroche, sans même prendre le temps d'avaler la pizza que j'ai en bouche. La voix de Cesar est haletante, tremblante. Dans quelle merde il s'est encore mit, celui-là, je me demande en me forçant à ingérer la pizza que j'ai entre mes dents. Pas besoin d'être agent du fbi pour entendre la détresse dans sa voix, pourtant, Cesar n'est pas le genre de type à laisser ses émotions transparaître. « Okay, calmes-toi. Mets toi dans un lieu sûr, soit fermé à clef soit un endroit où il y a plein de monde, et s'il y a des caméras de surveillances en plus, ça serait top. Et envoie ma ta localisation. » Il doit entendre un bouquant pas possible derrière moi, parce que je suis déjà en train de mettre mes chaussures et de chercher mes clefs de voiture partout dans mon bordel. « On va même faire un truc, » pour le rassurer lui, hein. Pas que je sois inquiet, non non. « On va rester en ligne jusqu'à ce que j'arrive. Comme ça j'entends si jamais il y a un truc. Ah ça y'est !!» Je m'exclame quand j'ai enfin remit la main sur mes clefs de voiture, qui étaient entre deux boîte de nouilles vides posées sur mon bureau. « Je te rejoins tout de suite. » Je sors de ma chambre à l'organisation chaotique, et lâche un « Hé Naomi, je sors, bisous meuf ! », assez fort à ma coloc, que je n'ai pas vraiment vu de la soirée. J'étais tellement concentré dans mon jeu qu'il se pourrait qu'elle soit partit et que je ne m'en suis même pas rendu compte.

Comme promis, je ne raccroche pas au moment de monter dans ma voiture. J'installe mon téléphone sur le super prévu à cet effet pour rentrer sa localisation dans Waze, l'application gps et prends la route. « J'arrive dans... putain, trois quart d'heures.  Ca va aller ? J'te dis, on reste au téléphone jusqu'à ce que j'arrive. » Et je démarre la voiture, en fermant un peu les yeux sur les limitations de vitesse. De toute façon, j'ai mon insigne avec moi, alors même si je me fais contrôler, ils me laisseront passer si je fais comme si c'était pour une urgence. Et puis merde, c'est une urgence, de toute façon. « Qu'est-ce qu'il s'est passé, au fait ? » Je demande à Cesar, en grillant un stop au passage. Je fais de mon mieux pour parler distinctement, parce qu'à travers un téléphone en haut parleur dans une voiture, les dialogues ne sont généralement pas facile à gérer.

_________________

┗ good for you ┛
ஃ you're doin' great out there without me, baby. god, i wish that i could do that. i've lost my mind, i've spent the night cryin' on the floor of my bathroom ஃ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

could someone take me home (mylo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» retrouvailles (Mylo)
» i've become so numb (mylo)
» Mylo & Cesar
» Nice visit (Mylo)
» you've got a friend in me (morgana & mylo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I've got 99 problems :: Neighborhoods :: The Bronx-