Le Deal du moment :
Carte graphique MSI – AMD Radeon RX 6800XT ...
Voir le deal
699 €


Nothing can possibly go wrong - Debbie

2 participants
Wesley Takagi
Wesley Takagi
To do list rp :
Marley (2) - www | Losers club - www | Joham - www | Debbie (2) - www | Annley (7) - www | Arthur - www

Archivés :
Dgee (1) - www ✓ | Elior (1) - www ✓ | Anneke (1) - www ✓ | Marley - www ✓ | Benjamin - www ✓ | Neal - www ✓ | #TheLift - www ✗ | Bianca - www ✗ | William - www ✓ | Jezabel - www ✓ | Elior (2) - www ✓ | Anneke (2) - www ✓ | Addison - www ✗ | Dgee (2) - www ✗ | Debbie - www ✓ | Andy - www ✗ | Moira & Elior - www ✗ | Elior (3) - www ✓ | Reagan - www ✗ | Janet - www ✓ | Ann (3) - www ✓ | Ann (4) - www ✓ | La bergerie - www ✓ | TC anniv - www ✓ | Ann (5) - www ✓ | Annley (6) - www ✓ | Tya - www
Summary :
Wesley Takagi est le cofondateur et bassiste de Spleen Code, un groupe relativement connu dans le monde du heavy metal américain. Pendant dix ans, sous le pseudo de Wes Tag, il s’est laissé porter par les tournées, toujours en retrait par rapport aux autres membres. Mais au fil du temps, ses aspirations artistiques ont évolué, jusqu’à ce qu’il ne se retrouve plus du tout dans l’œuvre de Spleen Code. De cette divergence sont nées des tensions au sein du groupe. Il y a six mois, Spleen Code a définitivement éclaté.

Depuis, ce n’est pas la grande forme pour Wes. Il est tombé dans l’oubli et, ironie du sort, est incapable d’écrire quelque chose qui le satisfasse. Il vit donc de ses économies et joue des reprises de morceaux de son ancien groupe dans des petites salles ou des bars. Incapable de rester seul, il passe le plus clair de son temps chez sa meilleure amie. Ces derniers temps, il rate à peu près tout ce qu’il entreprend, du coup, il n’entreprend pas grand-chose. C’est le roi des semi-décisions : il a toujours un pied dedans, un pied dehors. Même si ça va pas très fort, c’est le genre de type auquel on s’attache facilement. C’est quelqu’un de drôle, de sarcastique, mais aussi un grand cinéphile et un fan de stand-up. Avec son look de skateur des années 2000, il a tendance à se la jouer nonchalant, mais son détachement sonne toujours un peu faux.
Date d'inscription :
06/10/2020
Messages :
580
Pseudo :
Ada
Player's pronoun :
Elle
Rythme de rp :
Variable, environ 1x/15j
Multinicks :
Olivia Hampton / Naomi Mitchell / Samir Patra
Avatar :
Mike Shinoda + nocreativejuiceleft ♥
Nothing can possibly go wrong - Debbie 80920fed60c07e832ac0efd5413a20c9
Age :
40 ans
Nationality :
Américaine
Origins :
Père japonais, mère américaine
Religion :
Agnostique mais s'intéresse beaucoup aux gens qui entretiennent leur spiritualité
Status :
In love with his bestfriend but too much of a loser to say it out loud ♥
Orientation :
Hétérosexuel
Work :
Musicien et songwriter en déshérence, ex-membre d'un groupe à succès qui s'est séparé plus ou moins à cause de lui
Home adress :
East village, Manhattan
Communities :

- The Overkill
- The Outpost
- Juilliard
- El Halito
- Cinéma du Queens
Trigger :
Romantisation des relations abusives
Warning :
Crises d'angoisse, autodépréciation, dépression
To do list rp : Marley (2) - www | Losers club - www | Joham - www | Debbie (2) - www | Annley (7) - www | Arthur - www

Archivés :
Dgee (1) - www ✓ | Elior (1) - www ✓ | Anneke (1) - www ✓ | Marley - www ✓ | Benjamin - www ✓ | Neal - www ✓ | #TheLift - www ✗ | Bianca - www ✗ | William - www ✓ | Jezabel - www ✓ | Elior (2) - www ✓ | Anneke (2) - www ✓ | Addison - www ✗ | Dgee (2) - www ✗ | Debbie - www ✓ | Andy - www ✗ | Moira & Elior - www ✗ | Elior (3) - www ✓ | Reagan - www ✗ | Janet - www ✓ | Ann (3) - www ✓ | Ann (4) - www ✓ | La bergerie - www ✓ | TC anniv - www ✓ | Ann (5) - www ✓ | Annley (6) - www ✓ | Tya - www
Summary : Wesley Takagi est le cofondateur et bassiste de Spleen Code, un groupe relativement connu dans le monde du heavy metal américain. Pendant dix ans, sous le pseudo de Wes Tag, il s’est laissé porter par les tournées, toujours en retrait par rapport aux autres membres. Mais au fil du temps, ses aspirations artistiques ont évolué, jusqu’à ce qu’il ne se retrouve plus du tout dans l’œuvre de Spleen Code. De cette divergence sont nées des tensions au sein du groupe. Il y a six mois, Spleen Code a définitivement éclaté.

Depuis, ce n’est pas la grande forme pour Wes. Il est tombé dans l’oubli et, ironie du sort, est incapable d’écrire quelque chose qui le satisfasse. Il vit donc de ses économies et joue des reprises de morceaux de son ancien groupe dans des petites salles ou des bars. Incapable de rester seul, il passe le plus clair de son temps chez sa meilleure amie. Ces derniers temps, il rate à peu près tout ce qu’il entreprend, du coup, il n’entreprend pas grand-chose. C’est le roi des semi-décisions : il a toujours un pied dedans, un pied dehors. Même si ça va pas très fort, c’est le genre de type auquel on s’attache facilement. C’est quelqu’un de drôle, de sarcastique, mais aussi un grand cinéphile et un fan de stand-up. Avec son look de skateur des années 2000, il a tendance à se la jouer nonchalant, mais son détachement sonne toujours un peu faux.
Date d'inscription : 06/10/2020
Messages : 580
Pseudo : Ada
Player's pronoun : Elle
Rythme de rp : Variable, environ 1x/15j
Multinicks : Olivia Hampton / Naomi Mitchell / Samir Patra
Avatar : Mike Shinoda + nocreativejuiceleft ♥
Nothing can possibly go wrong - Debbie 80920fed60c07e832ac0efd5413a20c9
Age : 40 ans
Nationality : Américaine
Origins : Père japonais, mère américaine
Religion : Agnostique mais s'intéresse beaucoup aux gens qui entretiennent leur spiritualité
Status : In love with his bestfriend but too much of a loser to say it out loud ♥
Orientation : Hétérosexuel
Work : Musicien et songwriter en déshérence, ex-membre d'un groupe à succès qui s'est séparé plus ou moins à cause de lui
Home adress : East village, Manhattan
Communities :
- The Overkill
- The Outpost
- Juilliard
- El Halito
- Cinéma du Queens

Trigger : Romantisation des relations abusives
Warning : Crises d'angoisse, autodépréciation, dépression

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.ivegot99problems.com/t4680-wes-l-ivresse-des-profondeurshttps://www.ivegot99problems.com/t5261-recherches-de-weshttps://www.ivegot99problems.com/t5010-instagram-westag#92724
Wes tenait une forme olympique. C’était presque surprenant de sa part, après avoir passé autant de temps au fin fond du trou. Mais le fait est qu’il rayonnait… Enfin “rayonnait”, n’exagérons rien, il traînait tout de même des cernes de dix kilomètres de long et de petits yeux fatigués par la lumière des écrans. La faute aux longues heures passées au studio durant ces derniers jours, parfois jusqu’à très tard dans la nuit. Wes travaillait de façon assez compulsive, pris d’un élan créatif pour la première fois depuis des mois et terrifié à l’idée que ce sursaut puisse s'essouffler.

C’est fourbu mais présentable qu’il sonna chez Debbie, un grand sourire collé sur la figure et, dans sa main gauche, un sachet de gaufres qui faisaient gronder son estomac. Deb et lui n’avaient pas eu l’occasion de beaucoup échanger depuis la soirée catastrophique (que dis-je, cataclysmique) à East Village. Et si Wes vivait reclu comme un moine depuis le début de la semaine, il n’était pas sûr d’être pleinement en odeur de sainteté du point de vue de Debbie. Il faut dire qu’il avait enchaîné les boulettes et mis la patience de la blonde à rude épreuve. Alors, histoire de se rattraper, il avait daigné faire une entorse à son isolement musical drastique pour accepter l’invitation de son ex.

En dépit de tout, Wes était confiant. Pour lui, tout allait bien dans le meilleur des mondes. Entre sa relation avec Ann qui lui semblait se dérouler à merveille et sa musique qui ne le frustrait plus autant qu’avant, sa vie retrouvait un chemin qui lui plaisait. Toutes ses angoisses ne s’étaient pas volatilisées, mais il se sentait sur la bonne voie. Sans se départir de son immense sourire, il salua Debbie, dont le visage apparaissait dans l'entrebâillement de la porte : « Hey Deb, j’ai rapporté des gaufres, j’espère que t’as de la chantilly, j'ai oublié celle que j'avais achetée à l’appart. »
Debbie Sinclair
Debbie Sinclair
To do list rp :
Natalia - www
Wes - www
Vera - www
Ricardo - www
Reagan - www

terminés
LGBT Center - www
The Outpost - www
Gaby - www
Hope - www
Elior - www
Wesley - www
Ann, Elior & Wes - www
Clare - www
Summary :
Debbie a grandi au coeur de la Caroline du Sud, dans une famille conservatrice et pauvre. Autant dire que rien ne la prédestinait à fouler les planches de Broadway. Mais elle a eu de la chance dans son malheur: elle s'avère être le fruit de l'union extra-maritale d'un politicien républicain influent, qui a donc payé pour ses frais de scolarité. Un rêve et une guitare en poche, la blondinette a débarqué à New-York pour intégrer la prestigieuse Tisch School of the Arts, où elle a trimé à l'école et dans une foule de petits boulots. Plus de 10 ans plus tard, Debbie vit à peu près bien de son art et sa personnalité pétillante fait qu'elle ne manque pas d'amis.
Date d'inscription :
05/04/2020
Messages :
478
Pseudo :
tara
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
en théorie, 1 fois par semaine
Multinicks :
Marisol Murphy-Paredes & Sutton Young & Jessica Doyle &Josh Munroe & Beatrice Baker
Avatar :
nicola coughlan + reagan (avatar) + plume (gifs) + vent parisien (code) + dolly parton (lyrics)
Nothing can possibly go wrong - Debbie A1d6641a3e1c29c5b807ef1066da9206de088b7f
Age :
35 ans
Nationality :
américaine
Origins :
50 shades of white
Religion :
élevée Southern Baptist (courant évangélique) mais aujourd'hui agnostique
Status :
célibataire
Orientation :
bisexuelle ou pansexuelle, comme ça vous chante
Work :
comédienne à Broadway, actuellement Katherine Howard dans Six the Musical
Home adress :
vinegar hill, brooklyn
Communities :
broadway, lgbt center, the outpost
Trigger :
ras mais j'apprécie un MP si une situation potentiellement difficile se présente
Warning :
rapports à l'alcool difficiles, abandon familial, lgbt-phobie
To do list rp : Natalia - www
Wes - www
Vera - www
Ricardo - www
Reagan - www

terminés
LGBT Center - www
The Outpost - www
Gaby - www
Hope - www
Elior - www
Wesley - www
Ann, Elior & Wes - www
Clare - www
Summary : Debbie a grandi au coeur de la Caroline du Sud, dans une famille conservatrice et pauvre. Autant dire que rien ne la prédestinait à fouler les planches de Broadway. Mais elle a eu de la chance dans son malheur: elle s'avère être le fruit de l'union extra-maritale d'un politicien républicain influent, qui a donc payé pour ses frais de scolarité. Un rêve et une guitare en poche, la blondinette a débarqué à New-York pour intégrer la prestigieuse Tisch School of the Arts, où elle a trimé à l'école et dans une foule de petits boulots. Plus de 10 ans plus tard, Debbie vit à peu près bien de son art et sa personnalité pétillante fait qu'elle ne manque pas d'amis.
Date d'inscription : 05/04/2020
Messages : 478
Pseudo : tara
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : en théorie, 1 fois par semaine
Multinicks : Marisol Murphy-Paredes & Sutton Young & Jessica Doyle &Josh Munroe & Beatrice Baker
Avatar : nicola coughlan + reagan (avatar) + plume (gifs) + vent parisien (code) + dolly parton (lyrics)
Nothing can possibly go wrong - Debbie A1d6641a3e1c29c5b807ef1066da9206de088b7f
Age : 35 ans
Nationality : américaine
Origins : 50 shades of white
Religion : élevée Southern Baptist (courant évangélique) mais aujourd'hui agnostique
Status : célibataire
Orientation : bisexuelle ou pansexuelle, comme ça vous chante
Work : comédienne à Broadway, actuellement Katherine Howard dans Six the Musical
Home adress : vinegar hill, brooklyn
Communities : broadway, lgbt center, the outpost
Trigger : ras mais j'apprécie un MP si une situation potentiellement difficile se présente
Warning : rapports à l'alcool difficiles, abandon familial, lgbt-phobie

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.ivegot99problems.com/t2846-debbie-backwoods-barbiehttps://www.ivegot99problems.com/t2893-ask-debbie-sinclair
La vie de Debbie tourne à nouveau à cent à l'heure. Elle a repris le rythme effréné de huit représentations par semaine et va bientôt se relancer dans le circuit des auditions, puisque le contrat pour ce rôle est relativement court. Ce qui n'est pas pour lui déplaire, c'est exigeant, tant physiquement que vocalement. Elle n'a peut être qu'une chanson phare, mais elle dure presque sept minutes. Autant dire que la comédienne ne s'ennuie pas au travail et passe le plus clair de son temps en dehors à faire en sorte de ne pas s'abîmer la voix ou se fatiguer. Elle tient d'ailleurs une bonne discipline, largement à base de thé et tisanes de toute sorte et de légumes faciles à préparer. Pour palier au manque de vie sociale, Deb a trouvé la parade: inviter les gens à venir chez elle. Ca coûte moins cher! C'est convivial! Ca lui permet de se coucher dans les dix minutes après le départ de ses convives. Ou, comme c'est le cas ce soir, son convive. Elle n'a pas pris le temps de parler en tête à tête avec Wes depuis des lustres et leur dernier déjeuner ne s'est pas exactement bien passé. Il s'est passé bien des choses depuis et il a retrouve grâce aux yeux de la blonde, malgré tous ses défauts, comme son incapacité apparente à communiquer correctement avec ses compagne.

Evidemment, cela ne la regarde plus, en théorie. Mais en pratique, elle s'est rapidement liée d'amitié avec Ann, ce qui implique donc de papoter et d'enfreindre sa nouvelle règle pour aller manger des sushis avec elle. Et si Debbie a gentiment tourné à la limonade japonaise, le vin a quelque peu délié la langue de la brune, qui s'inquiète du silence de son compagnon. Il est morose, passe des heures enfermé à l'appartement, ne répond plus aux messages comme avant. Bon, avant, le terme est tout relatif et ça a fait beaucoup de mignonnerie à digérer d'un coup. Mais le Wes taciturne et renfermé semble de retour, à la grande inquiétude d'Anneke. Et plutôt que de lui conseiller d'en parler au premier concerné, de les encourager vers une communication ouverte et positive, la blonde s'est naturellement dit que c'était une invitation à venir mettre son nez dans ce qui ne la regarde pas. Ou, comme elle préférerait le dire, donner un coup de main.

Alors, Wes débarque chez elle, la mine fatiguée mais heureuse. Ce qui ne correspond pas tout à fait à ce que la comédienne s'était imaginé, mais soit. Elle lui offre un sourire et une étreinte - après tout, elle est quand même contente de le voir - puis s'écarte pour le laisser entrer. Elle le débarrasse aussi des gaufres, qu'elle soupçonne de sortir d'une boulangerie ou d'une boîte et ne se prive pas d'une opportunité pour le taquiner. « Ecoute non, je n'ai pas de chantilly, parce que je n'ai pas six ans et je peux manger mes fruits sans. Mais j'ai du sirop d'érable? » Elle rit un peu, puis apporte les friandises à la cuisine, où elle les dépose sur un grand plat. Fort heureusement, son colocataire n'est pas là cette semaine, ils n'auront donc pas à partager. En quête du fameux sirop dans ses placards, la comédienne lance alors la conversation, choisissant de ne pas se lancer dans une attaque frontale. « Ca va toi, quoi de beau? Tout roule avec Ann? » Peut-être pas frontale, mais peu subtile néanmoins, elle reste Debbie Sinclair.
Wesley Takagi
Wesley Takagi
To do list rp :
Marley (2) - www | Losers club - www | Joham - www | Debbie (2) - www | Annley (7) - www | Arthur - www

Archivés :
Dgee (1) - www ✓ | Elior (1) - www ✓ | Anneke (1) - www ✓ | Marley - www ✓ | Benjamin - www ✓ | Neal - www ✓ | #TheLift - www ✗ | Bianca - www ✗ | William - www ✓ | Jezabel - www ✓ | Elior (2) - www ✓ | Anneke (2) - www ✓ | Addison - www ✗ | Dgee (2) - www ✗ | Debbie - www ✓ | Andy - www ✗ | Moira & Elior - www ✗ | Elior (3) - www ✓ | Reagan - www ✗ | Janet - www ✓ | Ann (3) - www ✓ | Ann (4) - www ✓ | La bergerie - www ✓ | TC anniv - www ✓ | Ann (5) - www ✓ | Annley (6) - www ✓ | Tya - www
Summary :
Wesley Takagi est le cofondateur et bassiste de Spleen Code, un groupe relativement connu dans le monde du heavy metal américain. Pendant dix ans, sous le pseudo de Wes Tag, il s’est laissé porter par les tournées, toujours en retrait par rapport aux autres membres. Mais au fil du temps, ses aspirations artistiques ont évolué, jusqu’à ce qu’il ne se retrouve plus du tout dans l’œuvre de Spleen Code. De cette divergence sont nées des tensions au sein du groupe. Il y a six mois, Spleen Code a définitivement éclaté.

Depuis, ce n’est pas la grande forme pour Wes. Il est tombé dans l’oubli et, ironie du sort, est incapable d’écrire quelque chose qui le satisfasse. Il vit donc de ses économies et joue des reprises de morceaux de son ancien groupe dans des petites salles ou des bars. Incapable de rester seul, il passe le plus clair de son temps chez sa meilleure amie. Ces derniers temps, il rate à peu près tout ce qu’il entreprend, du coup, il n’entreprend pas grand-chose. C’est le roi des semi-décisions : il a toujours un pied dedans, un pied dehors. Même si ça va pas très fort, c’est le genre de type auquel on s’attache facilement. C’est quelqu’un de drôle, de sarcastique, mais aussi un grand cinéphile et un fan de stand-up. Avec son look de skateur des années 2000, il a tendance à se la jouer nonchalant, mais son détachement sonne toujours un peu faux.
Date d'inscription :
06/10/2020
Messages :
580
Pseudo :
Ada
Player's pronoun :
Elle
Rythme de rp :
Variable, environ 1x/15j
Multinicks :
Olivia Hampton / Naomi Mitchell / Samir Patra
Avatar :
Mike Shinoda + nocreativejuiceleft ♥
Nothing can possibly go wrong - Debbie 80920fed60c07e832ac0efd5413a20c9
Age :
40 ans
Nationality :
Américaine
Origins :
Père japonais, mère américaine
Religion :
Agnostique mais s'intéresse beaucoup aux gens qui entretiennent leur spiritualité
Status :
In love with his bestfriend but too much of a loser to say it out loud ♥
Orientation :
Hétérosexuel
Work :
Musicien et songwriter en déshérence, ex-membre d'un groupe à succès qui s'est séparé plus ou moins à cause de lui
Home adress :
East village, Manhattan
Communities :

- The Overkill
- The Outpost
- Juilliard
- El Halito
- Cinéma du Queens
Trigger :
Romantisation des relations abusives
Warning :
Crises d'angoisse, autodépréciation, dépression
To do list rp : Marley (2) - www | Losers club - www | Joham - www | Debbie (2) - www | Annley (7) - www | Arthur - www

Archivés :
Dgee (1) - www ✓ | Elior (1) - www ✓ | Anneke (1) - www ✓ | Marley - www ✓ | Benjamin - www ✓ | Neal - www ✓ | #TheLift - www ✗ | Bianca - www ✗ | William - www ✓ | Jezabel - www ✓ | Elior (2) - www ✓ | Anneke (2) - www ✓ | Addison - www ✗ | Dgee (2) - www ✗ | Debbie - www ✓ | Andy - www ✗ | Moira & Elior - www ✗ | Elior (3) - www ✓ | Reagan - www ✗ | Janet - www ✓ | Ann (3) - www ✓ | Ann (4) - www ✓ | La bergerie - www ✓ | TC anniv - www ✓ | Ann (5) - www ✓ | Annley (6) - www ✓ | Tya - www
Summary : Wesley Takagi est le cofondateur et bassiste de Spleen Code, un groupe relativement connu dans le monde du heavy metal américain. Pendant dix ans, sous le pseudo de Wes Tag, il s’est laissé porter par les tournées, toujours en retrait par rapport aux autres membres. Mais au fil du temps, ses aspirations artistiques ont évolué, jusqu’à ce qu’il ne se retrouve plus du tout dans l’œuvre de Spleen Code. De cette divergence sont nées des tensions au sein du groupe. Il y a six mois, Spleen Code a définitivement éclaté.

Depuis, ce n’est pas la grande forme pour Wes. Il est tombé dans l’oubli et, ironie du sort, est incapable d’écrire quelque chose qui le satisfasse. Il vit donc de ses économies et joue des reprises de morceaux de son ancien groupe dans des petites salles ou des bars. Incapable de rester seul, il passe le plus clair de son temps chez sa meilleure amie. Ces derniers temps, il rate à peu près tout ce qu’il entreprend, du coup, il n’entreprend pas grand-chose. C’est le roi des semi-décisions : il a toujours un pied dedans, un pied dehors. Même si ça va pas très fort, c’est le genre de type auquel on s’attache facilement. C’est quelqu’un de drôle, de sarcastique, mais aussi un grand cinéphile et un fan de stand-up. Avec son look de skateur des années 2000, il a tendance à se la jouer nonchalant, mais son détachement sonne toujours un peu faux.
Date d'inscription : 06/10/2020
Messages : 580
Pseudo : Ada
Player's pronoun : Elle
Rythme de rp : Variable, environ 1x/15j
Multinicks : Olivia Hampton / Naomi Mitchell / Samir Patra
Avatar : Mike Shinoda + nocreativejuiceleft ♥
Nothing can possibly go wrong - Debbie 80920fed60c07e832ac0efd5413a20c9
Age : 40 ans
Nationality : Américaine
Origins : Père japonais, mère américaine
Religion : Agnostique mais s'intéresse beaucoup aux gens qui entretiennent leur spiritualité
Status : In love with his bestfriend but too much of a loser to say it out loud ♥
Orientation : Hétérosexuel
Work : Musicien et songwriter en déshérence, ex-membre d'un groupe à succès qui s'est séparé plus ou moins à cause de lui
Home adress : East village, Manhattan
Communities :
- The Overkill
- The Outpost
- Juilliard
- El Halito
- Cinéma du Queens

Trigger : Romantisation des relations abusives
Warning : Crises d'angoisse, autodépréciation, dépression

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.ivegot99problems.com/t4680-wes-l-ivresse-des-profondeurshttps://www.ivegot99problems.com/t5261-recherches-de-weshttps://www.ivegot99problems.com/t5010-instagram-westag#92724
Vexé l’espace d’une demi-seconde, le musicien grimaça. Son sourire se tordit en une moue enfantine. « Hum, je suppose que le sirop d’érable fera l’affaire. » Debbie n’avait peut-être pas six ans, mais mettez Wesley dans la même salle qu’une dizaine de gaufres à l’heure du goûter et vous êtes sûr de transformer l’adulte de quarante ans en un gamin vorace. Docile, il suivit son hôte jusqu'à la cuisine et l’observa fouiller dans les placards, les bras ballants, hautement conscient de son inutilité. Pour se donner une contenance, il s’adossa au plan de travail. « Ça va bien. J’ai un peu repris la compo ces derniers jours. Et je ne te pipeaute pas cette fois-ci, Ann peut témoigner ! » Il rit, encore un peu embarrassé par cette humiliation mythique que Deb lui avait infligée au Blossom Vegan – Wes l’avait bien cherché, entendons-nous, même lui était prompt à le reconnaître. « Et toi, ce rythme effréné, pas trop difficile à tenir ? »

Parfois, Wes pouvait faire preuve d’une naïveté consternante. Comme ce soir, par exemple. Pas un instant il ne remit en question l’innocence de la question suivante de Debbie. Pourtant, il aurait pu deviner qu’elle avait une idée derrière la tête. Le musicien avait eu vent de la petite sortie entre sa copine et son ex. Il connaissait également la propension de la blonde à se mêler de tout sauf de ses oignons. Alors que Debbie Sinclair, actrice overbookée s’il en est, choisisse de l'inviter le lendemain de sa soirée sushis avec Anneke, lui parmi la ribambelle d’amis qu’elle possédait… C’était louche. Totalement et définitivement louche. Mais le brun était heureux qu’on lui donne l’occasion de parler de sa petite amie, alors il tomba dans le panneau. Il faut dire qu’il n’était pas encore sorti de sa phase  « lune de miel » et que radoter à propos d’Ann était devenu comme une seconde nature. Étonnamment personne n’avait osé le rabrouer – arrête de prononcer son nom toutes les dix secondes ou on te découpe en morceaux et on te jette dans l’Hudson – mais ça n’était qu’une question de temps.

Ses yeux se mirent à briller sous ses paupières fatiguées. « Oh, vraiment, ça se passe bien, il faut dire qu’on se ressemble beaucoup, que ça fait un moment qu’on vit dans le même appart, alors forcément… On est bien ensemble. C’est parfait. » Bien qu’emballé à l’idée d’encenser Ann, il n’était pas mesquin au point de lister les qualités de sa nouvelle copine devant une ex – quoiqu’il soupçonnait Debbie de s’en contrecarrer très sérieusement. Avec un sourire tendre (ou niais, soyons honnêtes) il ajouta : « Je crois qu’on se comprend. » Conclusion on ne peut plus ironique, s’il avait su ce qui l’attendait, Wes se serait abstenu…
Debbie Sinclair
Debbie Sinclair
To do list rp :
Natalia - www
Wes - www
Vera - www
Ricardo - www
Reagan - www

terminés
LGBT Center - www
The Outpost - www
Gaby - www
Hope - www
Elior - www
Wesley - www
Ann, Elior & Wes - www
Clare - www
Summary :
Debbie a grandi au coeur de la Caroline du Sud, dans une famille conservatrice et pauvre. Autant dire que rien ne la prédestinait à fouler les planches de Broadway. Mais elle a eu de la chance dans son malheur: elle s'avère être le fruit de l'union extra-maritale d'un politicien républicain influent, qui a donc payé pour ses frais de scolarité. Un rêve et une guitare en poche, la blondinette a débarqué à New-York pour intégrer la prestigieuse Tisch School of the Arts, où elle a trimé à l'école et dans une foule de petits boulots. Plus de 10 ans plus tard, Debbie vit à peu près bien de son art et sa personnalité pétillante fait qu'elle ne manque pas d'amis.
Date d'inscription :
05/04/2020
Messages :
478
Pseudo :
tara
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
en théorie, 1 fois par semaine
Multinicks :
Marisol Murphy-Paredes & Sutton Young & Jessica Doyle &Josh Munroe & Beatrice Baker
Avatar :
nicola coughlan + reagan (avatar) + plume (gifs) + vent parisien (code) + dolly parton (lyrics)
Nothing can possibly go wrong - Debbie A1d6641a3e1c29c5b807ef1066da9206de088b7f
Age :
35 ans
Nationality :
américaine
Origins :
50 shades of white
Religion :
élevée Southern Baptist (courant évangélique) mais aujourd'hui agnostique
Status :
célibataire
Orientation :
bisexuelle ou pansexuelle, comme ça vous chante
Work :
comédienne à Broadway, actuellement Katherine Howard dans Six the Musical
Home adress :
vinegar hill, brooklyn
Communities :
broadway, lgbt center, the outpost
Trigger :
ras mais j'apprécie un MP si une situation potentiellement difficile se présente
Warning :
rapports à l'alcool difficiles, abandon familial, lgbt-phobie
To do list rp : Natalia - www
Wes - www
Vera - www
Ricardo - www
Reagan - www

terminés
LGBT Center - www
The Outpost - www
Gaby - www
Hope - www
Elior - www
Wesley - www
Ann, Elior & Wes - www
Clare - www
Summary : Debbie a grandi au coeur de la Caroline du Sud, dans une famille conservatrice et pauvre. Autant dire que rien ne la prédestinait à fouler les planches de Broadway. Mais elle a eu de la chance dans son malheur: elle s'avère être le fruit de l'union extra-maritale d'un politicien républicain influent, qui a donc payé pour ses frais de scolarité. Un rêve et une guitare en poche, la blondinette a débarqué à New-York pour intégrer la prestigieuse Tisch School of the Arts, où elle a trimé à l'école et dans une foule de petits boulots. Plus de 10 ans plus tard, Debbie vit à peu près bien de son art et sa personnalité pétillante fait qu'elle ne manque pas d'amis.
Date d'inscription : 05/04/2020
Messages : 478
Pseudo : tara
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : en théorie, 1 fois par semaine
Multinicks : Marisol Murphy-Paredes & Sutton Young & Jessica Doyle &Josh Munroe & Beatrice Baker
Avatar : nicola coughlan + reagan (avatar) + plume (gifs) + vent parisien (code) + dolly parton (lyrics)
Nothing can possibly go wrong - Debbie A1d6641a3e1c29c5b807ef1066da9206de088b7f
Age : 35 ans
Nationality : américaine
Origins : 50 shades of white
Religion : élevée Southern Baptist (courant évangélique) mais aujourd'hui agnostique
Status : célibataire
Orientation : bisexuelle ou pansexuelle, comme ça vous chante
Work : comédienne à Broadway, actuellement Katherine Howard dans Six the Musical
Home adress : vinegar hill, brooklyn
Communities : broadway, lgbt center, the outpost
Trigger : ras mais j'apprécie un MP si une situation potentiellement difficile se présente
Warning : rapports à l'alcool difficiles, abandon familial, lgbt-phobie

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.ivegot99problems.com/t2846-debbie-backwoods-barbiehttps://www.ivegot99problems.com/t2893-ask-debbie-sinclair
Debbie hausse brièvement les sourcils quand son ami l'informe que son sirop d'érable "ferait l'affaire." Elle a le genre d'expression que votre maman peut avoir quand elle vous propose de manger une pizza alors que vous préférez McDo. Le genre d'expression qui dit, estime toi heureux qu'on te donne quelque chose, ingrate créature. Mais en plus sympa. Un peu plus sympa, en tout cas. Mais la moue passe sur son visage aussi vite qu'elle est venue, après tout, la blonde a d'autres chats à fouetter aujourd'hui et n'a aucune envie de gaspiller son énergie dans un débat puéril.

Et c'est un sourire sincère qui l'anime, la main enfin sur la bouteille en verre au fond du placard, quand Wes l'informe qu'il s'est remis au travail. Cela fait longtemps que son entourage attendait ce moment. Des mois, pour ne pas dire plus. Si elle avait su qu'il ne lui manquait qu'une petite amie pour s'y remettre, la comédienne aurait agi bien plus tôt. Mais c'est sans doute pour le mieux qu'elle ne s'en soit pas davantage mêlée. D'aucun pourrait arguer qu'elle se mêle déjà trop de ce qui ne la regarde pas. D'aucun aurait sans doute raison, mais ce n'est pas Debbie qui va l'admettre. Elle se contente donc de poser le sirop d'érable sur la table, un large sourire aux lèvres. « Mais c'est trop bien Wes! Je suis trop contente pour toi, j'ai hâte d'écouter, quand tu seras prêt évidemment, no pressure. »

Elle rit un peu, garnit sa gaufre de sirop et répond au renvoi de question, sans trop s'attarder. « Oh tu sais moi ça va toujours, quand je travaille, tout va bien! Et c'est un projet sympa, un challenge, c'est cool. » Un euphémisme s'il en est et Debbie pourrait en parler des heures, mais elle n'est pas là pour ça. Non, elle est là parce qu'après son dîner avec Ann, elle ne peut décemment pas laisser son ami foncer droit dans le mur. Et quand il s'extasie de sa nouvelle relation, professant combien tout est parfait et osant même utiliser le mot parfait, la blonde est confortée dans son interférence. Peut-être que c'est déplacé, mais cet imbécile heureux a clairement besoin d'être remis sur la voie. Heureusement pour lui, il a des amies un peu trop investies dans la vie des autres et prêtes à mettre les pieds dans le plat. Il en a au moins une, en tout cas.

Deb s'éclaircit donc la gorge et demande d'un ton doux, qui n'enlève rien à la brusquerie de ses propos. « Hum, je ne veux pas t'inquiéter babe, mais tu es sûr à 100% que vous vous comprenez? Parce que j'ai vu Ann hier et, bon, c'est un peu déplacé de ma part de t'en parler, mais clairement, il faut que quelqu'un le fasse... » Se sentant perdre, le fil de sa pensée, elle regarde son ami dans les yeux et en vient au fait. « Je crois qu'elle s'inquiète que tu ne communiques pas avec elle et elle se fait des films. Elle m'a dit que tu ne lui avais pas dit un mot depuis plusieurs jours, que tu ne répondais pas à ses messages, je crois qu'elle est un peu en panique. Dude, t'as fait quoi encore? » Parce que nul doute que, d'une manière ou d'une autre, c'est la faute de Wes.
Contenu sponsorisé